Accueil | A Propos | Evénements | Liens | Forum | Livre d'or | Voie Maritime | Archives
phrase
Même si je dois en mourir je ne frapperai pas une femme !! - Sanji
Chapitre 869


Episode 793
    > Prépublication
  > One Piece
  > Le Monde
  > Encyclopédie
  > Synopsis
  > Personnages
  > Résumés
  > Etudes
  > Animé Guide
  > Book Guide
  > OST Guide
  > Jeux Vidéo
  > Goodies
  > Névrose
  > Les 7 Enigmes
  > Batailles
  > Mini Aventures
  > Wanted
  > Pandaman
  > Navires
  > Fringues
  > Détails
  > Galeries
  > Fan Art
  > Fan Fic
  > Jeux
  > Quizz
  > Bureau
  > Avatars
  > Gifs Animés
  > Extra


EnOd Présente

Twilight's Venture


Pilote | Chapitre I | Chapitre II | Chapitre III | Chapitre IV | Chapitre V
Chapitre VI | Chapitre VII | Chapitre VIII | Chapitre IX | Chapitre X | Chapitre XI
Chapitre XII | Chapitre XIII | Chapitre XIV | Chapitre XV | Chapitre XVI


「Pilot : Four Months Ago」

Luffy se tenait sur la tête de proue de son navire et esquissa un très large sourire. Il semblait émerveillé par le spectacle qui se dressait devant lui : une nouvelle île était en approche ! Celle-ci brillait d’une fine lumière dorée de sorte qu’on pouvait aisément en conclure que le crépuscule s’était installé et avait pris la place sur le jour.

« Wow ! », cria-t-il.

« Je te rappelle qu’on ne débarque sur cette île que parce qu’on a besoin d’y aller !! Il n’y aura pas d’aventure pour toi là-bas ! », dit Nami sur un ton de reproche.

« Bien sûr, je sais ce qu’on a décidé ! », répliqua Luffy mais son sourire béat était toujours présent, si bien que la pauvre navigatrice se résigna à tout autre commentaire.

Elle se tourna vers Usopp et lui demanda :

« Pourquoi faut-il toujours qu’il voit de l’aventure dans chaque île qu’on visite ? »

« Ne t’inquiète pas Nami, répondit celui-ci, cette fois-ci, même si on le voulait, il ne se passerait rien : on s’est bien renseigné et il semble que cette île soit sans danger… Heureusement d’ailleurs, sinon j’aurais sûrement été atteint de la terrible maladie de « je-ne-peux-pas-débarquer-sur-cette-île ». »

« Désolé Usopp, je n’ai toujours pas trouvé de remède à ta maladie. », commenta Chopper.

« Non, mon vieux Chopper, t’as encore oublié : c’est CAPITAINE Usopp !! »

« Hey Usopp, regarde ce que je viens de pêcher ! », interrompit Sanji, tout en tenant un énorme requin qu’il posa par terre.

Le canonnier de l’équipage observa la bête et aussitôt ses yeux sortirent de leurs orbites et sa langue se mit à se tortiller mais il reprit vite ses esprits, s’essuya le front dont la sueur avait dégouliné, prit une pose de brave marin des mers comme il en avait le secret et dit d’un ton noble :

« Hmm… Vois-tu Chopper, c’est moi qui ai tout appris à Sanji. Il y a bien longtemps, avant même que tu ne sois né, Sanji était mon disciple de la chasse et de la pêche et il se trouve que par une nuit de pleine lune, un jour… »

« Arrête de rêver et viens plutôt m’aider à transporter notre repas de ce soir dans la cuisine ! », le coupa le cuisinier du navire.

Dans un coin du bateau, Zoro était en train de faire sa sieste comme à son habitude quand soudain une guitare tomba du ciel et atterrit sur son ventre. Le sabreur se réveilla donc sur le coup et marmonna :

« Hmm… Déjà l’heure de manger ? »

« Je t’ai déjà dit mille fois que tu ne sais pas chanter Franky !! Alors assied-toi et laisse faire les pros pour le divertissement par la musique, veux-tu ? »

« Waah… C’est trop beau, une artiste défendant son art avec bravoure et conviction… Ca mérite une chanson – Franky alla à côté de Zoro, ramassa sa guitare et continua – voici une nouvelle ode de ma composition : « La défenseuse des arts du monde ». »

Devant cette scène bonne enfant, Robin sourit avec affection et retourna d’un air tranquille sur les lignes du livre qu’elle tenait entre ses mains. Elle tournait les pages à l’aide des pouvoirs de son fruit : la paresse était un des traits de caractère de cette femme encore appelée il y a peu de temps, le démon.

Ainsi voguait sur une mer relativement calme le Thousand Sunny, transportant son équipage vers sa prochaine étape : Twilight’s Island.

「Six months ago」

Après l’escale de l’équipage de Luffy sur l’île des hommes-poissons, un nouveau membre était monté à bord du navire de celui qui souhaitait devenir le prochain seigneur des pirates : une musicienne répondant au nom d’Amy. Le nombre de passagers du Thousand Sunny était donc passé de huit à neuf.

Dans le même temps, Barbe Noire avait appris que le poste vacant de corsaire lui avait été refusé, Mihawk s’était catégoriquement opposé à l’intégration du pirate dans cet ordre et par conséquent, le gouvernement s’était mis à la recherche d’une autre personne pour occuper ce poste…

「Four months ago」

Dans la grande salle de réunion du Gouvernement Mondial se dressait une énorme table ronde. Des figures prestigieuses du monde étaient assises tout autour de celle-ci et une sérieuse discussion était engagée.

« Après notre refus d’intégrer Barbe Noire au sein de l’ordre des corsaires, il est à prévoir que ce pirate tentera une action d’envergure pour se venger du gouvernement, aussi est-il plus important que jamais de vite trouver un nouveau corsaire afin de rééquilibrer les forces en présence dans le monde. », commença Sengoku.

« Hum… Il semble que vous preniez cela bien au sérieux amiral en chef… », dit Doflamingo sur un ton plus qu’ironique.

« Ne plaisante pas avec ça Doflamingo, Barbe Noire constitue un danger grave, il nous l’a déjà prouvé en attrapant Hyunn, le célèbre pirate du Nouveau Monde dont la tête était mise à prix à 299 millions ! », fit remarquer le vice-amiral Tsuru.

« Toujours aussi sardonique vice-amiral, vous n’avez pas changé. », reprit le corsaire.

« Trêve de bavardages inutiles, coupa Mihawk, choisissons le nouveau corsaire afin qu’on en finisse avec toute cette histoire. »

**********

Au même moment, non loin de là, dans une taverne, une dispute venait de s’engager. Un pirate d’une taille moyenne, habillé d’un gilet noir et d’un pantalon rouge se tenait devant un autre pirate, vêtu, lui, d’une chemise entrouverte et d’un pantalon bleu nuit. Il portait également un foulard rouge autour du cou ainsi qu’un bracelet et un serre-poignet sur sa main gauche. Enfin, une mèche lui tombait sur le front, cachant ainsi à moitié son œil droit.

« Tu me provoques alors que tu sais qui je suis ? », demanda le premier pirate.

« Tout à fait, je sais que tu es Mikail, capitaine d’un petit équipage de quatre membres, toi y compris. Prime : 329 millions. Prime de tout ton groupe : 694 millions. Moi, c’est Neit, je suis un pirate freelancer et j’ai besoin de faire un gros coup. Ainsi, je t’ai choisi pour cible. Enchanté. »

Neit semblait plus que calme pour quelqu’un qui faisait face à quatre pirates dont la prime totale s’élevait à 694 millions. Les mains dans les poches, il reprit en ces termes :

« Alors ? Vous vous laissez gentiment arrêter sans histoire afin que je vous livre au gouvernement ou bien faudra-t-il que je me bouge un peu ? »

Un petit moment de silence suivit.

« Enfoiré, tu te fous de moi hein ?, dit Mikail avec rage. Vous autres, attrapez-moi ce guignol !! »

« Tout de suite, capitaine. »

Les trois subalternes de Mikail fondirent sur Neit mais en un rien de temps, ils tombèrent tous inconscients devant ce dernier. La foule qui s’était formée dans la taverne n’en croyait pas ses yeux : Neit, un illustre inconnu venait de faire valser trois forbans du Nouveau Monde avec une facilité déconcertante. Un brouhaha général venait d’emplir la salle. Mikail frappa avec force une des personnes de la foule qui s’écroula aussitôt.

« Le prochain qui fait un commentaire meurt ! », cria-t-il avec virulence.

Ainsi, le silence revint mais devant le pirate décontenancé se présentait toujours Neit, un mystérieux freelancer, comme il le disait lui-même.

« Et maintenant ? », questionna Neit.

« Maintenant, je vais te régler ton compte ! », répliqua Mikail.

« Très bien, dans ce cas, c’est quand tu veux… »

「Heavy Punch」

Mikail venait de se changer en panthère en activant les pouvoirs de son fruit du démon et fonçait sur son adversaire.

「Flight」

Neit para le coup en attrapant le poing de Mikail et aussitôt, le capitaine des pirates s’écroula au sol, le souffle coupé et l’air complètement épuisé.

« C’est malheureusement terminé pour toi… », dit tranquillement le vainqueur au vaincu.

« … C’est… im… possible… »

**********

Deux heures venaient de s’écouler et la salle de réunion du Gouvernement était toujours remplie. La décision concernant le nouveau corsaire n’était toujours pas prise. A cet instant, la grande porte s’ouvrit sur un vacarme sourd et un nouveau protagoniste fit son apparition. C’était Neit !! Il trainait avec lui le corps inerte de Mikail. Il lâcha ce dernier par terre, jeta un œil autour de lui et dit :

« Excusez mon intrusion… Tout d’abord, permettez-moi de dire que je suis honoré de me tenir devant vous alors que vous êtes d’aussi illustres personnages. »

« Qu’est-ce que ça veut dire ? », demanda Sengoku.

« Oh, en fait je suis venu jusqu’ici pour une seule raison, répondit Neit, celle d’obtenir de vous le poste vacant de corsaire. Et pour vous prouver ma bonne foi, je vous ai amené un petit présent : Mikail, pirate recherché à hauteur de 329 millions dans le Nouveau Monde… »

« Je vois. », observa Sengoku après un petit moment de silence.

Et c’est ainsi que peu de temps après, Neit fut nommé par le Gouvernement Mondial, nouveau capitaine corsaire, remplaçant enfin Crocodile.

「To be continued」


Retour






  Connecté(s) : 10
  Livre d'or : 5299
  Total pages : 1834
  Total images : 6961
Comment avez-vous trouvé Zou ?

Genial
Pas mal
Moyen
Nul

Jojo’s bizarre adventure-FR
TYPE-MOON France
El Nano Brokeur
X ^ Revenir en haut ^
X
X


A man's dream will never die !!
Site créé par ange bleu et Dark Sol
Copyright © 2003, 2017 - One Piece la volonté du D - Tous droits réservés
Copyright © One Piece - Eiichiro Oda
Version 3.1