Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Jeu 24 Mai 2018 17:29 
400 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 2019
Localisation: sur une île céleste
OgaSan a écrit:
Un dernier point : je ne suis pas d'accord pour dire que le gâteau a servi a rien. En effet, il a surtout servi a camer BM qui aurait carrément détruit son île et tous ses habitants après la fuite des Mugis. Sanji a donc plutôt sauvé l'île avec son gâteau.

Le gâteau a eu son utilité c'est vrai. Ce qu'on (je en tout cas) lui reproche c'est la longueur de sa conception (avec Oda qui en faisait des caisses en montrant Sanji faire des têtes bien badass à chaque fin de chapitre) pour une conclusion assez vite expédiée et moins impressionnante que ce qu'on aurait pu attendre. Et puis la poursuite avec Big Mom qui répétait constamment "Wedding Cake !!!" était un peu lassante à la fin. Toi même OgaSan constate que l'arc a été trop long d'ailleurs ^^

Pareil pour le combat contre Katakuri. Oda veut rendre compte de la force et de la détermination des nouveaux adversaires de Luffy en étirant au maximum les combats pour les rendre dantesques. Mais on y perd sûrement en intensité et en efficacité.

Bon je synthétise assez grossièrement ce qui a été dit sur les quais pendant la publication hebdomadaire hein !
N'empêche que One Piece gagnerait sûrement à aller plus vite et plus directement au fait et donner plus de contenu à la place de circonvolutions et de teasings redondants et lassants à force.

_________________
Image
Manga List

Spoiler: Montrer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Lun 28 Mai 2018 13:26 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 1122
Localisation: Nouveau monde
A mon tour de faire un petit bilan des points positifs et négatifs de cet arc, dans un ordre qualitatif :

Points positifs :

1/ L'univers de Totland (++++++++) : C'est probablement dans ce domaine qu'Oda excelle le plus. C'est toujours plaisant de voir à quel point il puise dans son imagination pour créer des îles, des ambiances ou encore des concepts. Cet univers culinaire, qui s'inscrit parfaitement dans l'arc, que ce soit avec Big Mom l'ogresse des contes, ou encore avec la caractérisation même de Sanji qui le rattache à cet art, m'a semblé fonctionner du début à la fin.

2/ Les thèmes et les symboles (+++++++) : Cela rejoint un peu le point positif relatif à l'univers de Totland, mais je l'élargis à tous les autres thèmes et symboles. Dans cet univers culinaire (qui fait déjà conte à la base), la Reine ogresse dont les crises alimentaires terrorisent le pays, installe le conte comme un élément fondateur de cet arc. Le mariage, les homies, et divers autres détails tels que le livre prison ou le tapis volant rappellent de manière permanente cet aspect-là je trouve. Vient s'y greffer le thème de la mafia magistralement représenté par Capone et ses hommes, son plan d'assassinat ou encore les menaces qui pèsent sur Sanji. Totalement différent mais dont la fusion marche !
Mais là où Oda fait encore plus fort, c'est bien dans l'usage de faux-semblants du début à la fin. L'utopie de ce royaume n'est à l'origine qu'une supercherie ! Pudding représente bien également cela. Le fait que tout cela s'inscrive en parallèle de forêts séduisantes ou d'un monde miroir renforce ce jeu.

3/ Big Mom et son flash-back (++++++) : J'ai adoré le personnage de Big Mom. Un monstre de nature, pleine de contresens et de paradoxes, façonné par une supercherie (l'idéologie totalement faussée de Caramel). Que dire de ce lourd secret qu'elle ignore du jour de son anniversaire ? Mention spéciale à ce flash-back qui nous a glacé le sang.

4/ La Tea Party (+++++) : L'un des meilleurs passages de One piece. Et il ne faut pas cracher dans la soupe car c'est vrai qu'ils se sont faits plus rares depuis l'ellipse. Une introduction géniale via l'alliance de Supernovae, un plan qui nous a tenu en haleine, des cases dantesques (ce Sanji les pieds en feu sur la table des Vinsmokes *__* ce Brook qui détruit le portrait de Caramel *__* ce Jimbei qui vient officialiser son appartenance à l'équipage des Mugi *__* Big Mom face à Big Dad *____*), une issue haletante, un coup du destin aussi abusé qu'inattendu !

5/ L'histoire d'amour entre Sanji et Pudding et son issue (++++) : J'ai tout simplement adoré le dénouement de cette intrigue. Elle a manipulé Sanji. Elle s'est moquée de lui. Elle a usé de ses talents de comédienne pour le berner. Quelle belle conclusion que de constater que c'est finalement Pudding qui est tombé amoureuse. En larmes.

6/ Le combat de Luffy et Katakuri (+++) : Il était certes haché vu la longueur du combat. Mais c'est pour moi le meilleur combat post-ellipse et l'un des meilleurs du manga tout court. Merci à Katakuri évidemment. Un personnage génial.

7/ Brook (++) : Franchement... C'est lui qui a sorti les meilleurs punchlines de l'arc ! Et il est à l'origine des meilleurs moments pré-fuite : le vol du Ponéglyphe et la destruction de la photo de Caramel. J'ai beaucoup aimé ses interventions dans la deuxième partie aussi. Moment badasse que de trancher Zeus en deux !!

8/ Le passé de Sanji (+) : Eh oui... Pour moi c'est un des points forts de l'arc. Ce que j'ai détesté, c'est plutôt les fans criant au scandale semaine après semaine de voir leur personnage fétiche (ou pas d'ailleurs) flancher. On adhère ou non aux menaces qui pesaient sur lui, que ce soit les bracelets aux mains, l'épée de Damoclès au dessus de Zeff, mais aussi l'épée de Damoclès au dessus des Mugi. J'ai personnellement été touché par sa détermination à sauver les siens (promesse avec Big Mom qu'elle ne touche pas à ses camarades, même si ça pouvait être naïf d'y croire), à sa détresse lorsque la seule lumière possible s'éteint (Pudding), ou encore sa relation conflictuelle avec son père (et dans une moindre mesure ses frères). C'est purement subjectif mais je trouve que son histoire, son passé et son flash-back s'inscrivent idéalement dans tout ce que représente Sanji : à savoir la cuisine, sa relation avec son père et sa mère et enfin sa gentillesse (coeur sur la main).
La cuisine : J'ai aimé le fait que la cuisine lui vienne suite à un repas pour sa mère. Et qu'il s'est ensuite raccroché à ça dans sa prison.
Sa relation avec son père : Ce contraste entre le père biologique qui le renie et ce père adoptif qui lui a sauvé la vie est fabuleux je trouve. Comme je disais à l'époque, quelle erreur de pouvoir penser que l'équipage avec qui il a passé quelques mois puisse passer avant son père adoptif (Luffy a été égoïste aussi pour son frère). C'est aussi pourquoi la case finale de l'arc m'a conquise. Zeff et Sanji, belle conclusion. Les symboles ne s'arrêtent pas et pullulent.
Sa gentillesse : Là encore je trouve ça habile. Sanji provient d'une expérience visant à concevoir des robots sans émotion. L'antidote que sa mère a bu pour contrecarrer les plans de son père l'a sauvé. Encore un bon point pour la relation mère-fils. Et cette fois, c'est la déclaration de Luffy à propos des qualités de Sanji qui a fait mouche sur moi !
Je ne sais pas jusqu'où, depuis quand, et ce qu'Oda avait exactement prévu pour Sanji. Il a toujours maintenu le mystère avec ses sourcils. Il a toujours fait en sorte de ne pas dévoiler son visage en usant d'humour. Le cache de l'appareil photo qui n'a pas fonctionné. Puis l'apparition de Duval. Pour aboutir sur le ''only alive'' qui a tout changé. De même que sa réaction tome 24 lorsqu'il regarde le cadre d'une femme dans le galion tombé du ciel (réminiscences de sa mère ?). Ou encore Mr Prince. Mais aussi cette phrase tome 11 lorsqu'il dit qu'il a déjà entendu parler de bateau gravissant des montagnes (on pense forcément à la case où on voit la flotte escalader Redline ^^).

Les points négatifs :

1/ Certaines situations trop copié-collé à Robin (- - - - -) : C'est ça qui est le plus critiquable selon moi lorsque je repense au flash-back et au drama autour de Sanji. Les trop grandes similitudes entre certaines scènes, à la limite du copier-coller jusque dans les déclarations. C'est fortement dommage parce que le reste marche vraiment pour moi. Mais ça fait forcément tiquer...

2/ Des longueurs (- - - -) : Autant la partie Seducing Woods ne m'a pas paru particulièrement longue parce que j'aimais ce côté ''conte'' justement. Le jeu de faux-semblants qui avait déjà été amorcé dans l'arc. Autant la fuite de Big Mom m'a paru nettement plus redondante et frustrante. Elle passe beaucoup mieux en volume relié, il est vrai, mais elle aurait pu être raccourci un peu tout de même. Néanmoins, j'ai aimé l'intervention des Mugi pour riposter.

3/ Trop de deus ex machina (- - -) : Trop de situations favorables à l'équipage. L'explosion du tametabeko j'ai rien à redire. Le sacrifice de Pedro pareil. Ensuite, j'ai trouvé que ça allait trop dans la surenchère. La pleine lune, puis la Germa se ramène, puis encore les hommes-poissons ! Chaque cliffhanger apportait un deus ex machina. Bon, d'un côté, ça explique la chance inouïe de s'être sorti du territoire. Cela a permis des pertes alliés. Et ça relativise un peu l'échec des Charlottes, car ils le méritent vraiment !

2/ Smoothie (- -) : Elle a l'air terriblement nonchalante donc ça colle plus ou moins à sa personnalité. Mais quelle dommage qu'elle n'ait jamais vraiment eu un moment glorieux. J'espère que c'est pour la revoir plus tard sous de meilleurs auspices. Et à ce moment-là la pilule passera mieux !

1/ Chopper (-) : Côté mugi il a été le personnage le moins développé. Il ne ressort même pas de Totland avec un power-up. J'en attends beaucoup.

Globalement, ce qui ressort de mon ressenti : J'ai adoré l'univers et l'atmosphère, ses thématiques et ce que ça racontait dans les grandes lignes. Le meilleur moment est assurément la Tea Party. Mes personnages phares sont ceux ayant eu un focus évident comme Luffy, Katakuri, Big Mom et Brook. Les déceptions sont du côté des inactifs ou effacés à savoir Smoothie et Chopper. J'ai été un peu gêné par la longueur de la fuite et les deux ex machina en pagaille. Enfin, bien qu'ayant apprécié l'histoire et le développement humain de Sanji, fidèle à ses caractérisations fondamentales, j'ai été déçu par le réchauffé qu'Oda a utilisé pour certaines scènes et/ou situations.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Mar 29 Mai 2018 14:48 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mai 2018
Messages: 4
Honnêtement, j’ai vraiment apprécié cet arc, un gros tease sur le niveau des yonkou et ce qu’il faut mettre en jeu pour en venir à bout, C’est fini la rigolade. Quelques points négatifs, mais l’arc vaut bien un bon 7.5/10, avis perso.

Ce que j’ai vraiment aimé :

- L’univers de fou malade qu’Oda nous a servi, tellement étoffé bref c’était toujours un réel plaisir de découvrir chapitre après chapitre ce qu’il pouvait nous sortir.

- Perso quand Brook venait d’être intégré à l’équipage j’avais beaucoup de mal avec lui, je trouvais que c’était too much Maintenant je pense carrément le contraire, il s’accorde très bien avec le reste de l’équipage et c’était limite son arc donc un gros point pour Brook, je suis fan ! J’espère qu’il va également se démarquer sur Wano

- Katakuri : Grosse surprise pour moi, j’ai adoré le perso et sa philosophie du début à la fin, hyper classe et c’est un monstre de puissance. J’espère que l’on sera amené à le revoir

- Big Mom : Première Yonko (Après Barbe Blanche) qui nous est dévoilé dans le NM, Franchement pas déçu, Le design, son caractère et ses caprices, sa force brute, son pouvoir et son passé tordu ! Bref cocktail explosif pour créer une folle furieuse. C’était exactement l’image que je me faisais d’elle

- Perospero : Le personnage a du caractère et ne se laisse pas abattre même avec un bras en moins, A final c’est un peu lui qui a pris les commandes de Totland quand Big Mom a viré. Son pouvoir est un peu cheaté je trouve, j’ai l’impression qu’il peut absolument tout faire avec mais bon ça renforce son côté puissant qu’il se doit de tenir en tant que 1er fils de l’impératrice. D’ailleurs au même titre que Katakuri je me demande s’il a éveillé son fruit.




Ce que j’ai « moins » apprécié :

- Avec ce qu’elle nous a montré lors du combat contre Cracker et l’armée Enragée je pensais vraiment que Nami tiendrait un rôle un poil plus important dans la suite de l’aventure, (genre one shot galette) un peu dommage... De même pour Chopper et Carrot, vraiment effacés tout le long de l’arc… Merci à eux quand même pour le kidnapping de Brûlée sans qui rien de tout ça n’aurait pu se passer, c’est un peu leur action de l’arc.

- Jinbei qui délaisse encore une fois Luffy pour défendre son ancien équipage, Oda nous fait trop languir avec Jinbei dans l’équipage et je ne comprends pas pourquoi d’ailleurs, que lui réserve-t-il ? une entrée badass sur Wano ? mouais … Quand est-ce qu’il sera offciellement introduit en tant que membre d’équipage à part entière ? Espérons sur Wano…

- Les Germa, je les ai trouvé presque ridicule en fait, aucun rapport avec ce qu’on nous avait fait croire d’eux… Le design m’a pas convaincu, Jajji était minable, les seuls que j’ai un peu apprécié c’était Niji et Reiju

- La quasi inutilité de Smoothie, Oven, Daifuku, Snack et Compote, No comment pour la première, les deux suivants ont tenté des choses mais à perte, ce qui les a décrédibiliser, Snack ben on sait toujours pas à quoi il ressemble et ce qu’il a fait à notre jajji tout cassé… et la dernière ben je crois elle était cachée… on l’a teasé comme étant un monstre de puissance avec toute la clique à plus de 700M et au final rien… même pas une petite apparition pourtant elle avait une certaine prestance, dommage.


Bon globalement, je trouve que ça reste un bon arc comme je l’ai dit, Par contre trop de questions en suspens et trop de teasing sur certains persos, j’espère vraiment qu’on les reverra dans la suite de l’histoire... ça reste un arc ou l’objectif était pas de venir éclater l’archipel, mais plutôt de sauver sanji en catimini, faire une copie du ponéglyphe et se sauver illico, le manque de réels combats ne m’as donc pas choqué et c’est de toute façon pas pour cet aspect que je suis la série même si je sais les apprécier quand il y en a .

_________________
Yohoho.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Sam 2 Juin 2018 19:16 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mar 2011
Messages: 417
Localisation: Les pentes de la croix rousse à lyon
J'ai remarqué un truc avec Big Mom, c'est qu'elle voulait toutes les races dans son royaume mais elle n'aimait pas les difformités et autres différences(l'oeil de Pudding, la bouche de Katakuri...), ce qui est assez contradictoire.
Je crois que Big Mom n'a pas le charisme d'un Empereur.

C'est une gamine immature, capricieuse, cruelle, intolérante qui exige qu'on fasse ce qu'elle veut quand elle le veut, avec un trouble alimentaire qui la rend incontrôlable mais particulièrement puissante, à laquelle son fruit a ajouté une capacité de contrôle et d'influence étendue. Cette influence ainsi que ses enfants lui permettent d'avoir son territoire et d'être reconnue comme Empereur, mais visiblement, il n'y a pas besoin d'être une légende pour devenir un Empereur.

Et ça m'a fait penser que si Doflamingo est un enfoiré qui cherche le pouvoir, il n'a jamais relevé les différences de son équipage et ne supportait d'ailleurs pas que quelqu'un les mentionne ou s'en moque. Et il est également extrêmement intelligent. Il avait bien couvert ses arrières par rapport aux événements de Dressrosa. Sans des soutiens comme Kiros, les nains, Viola, Sabo et autres, Ca ne se serait pas forcément passé aussi bien...

_________________
Spoiler: Montrer
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Sam 2 Juin 2018 20:37 
35 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Déc 2016
Messages: 477
Localisation: Partout et nulle part à la fois... Tiens, non, c'est Strasbourg en fait!
lapainblan a écrit:
J'ai remarqué un truc avec Big Mom, c'est qu'elle voulait toutes les races dans son royaume mais elle n'aimait pas les difformités et autres différences(l'oeil de Pudding, la bouche de Katakuri...), ce qui est assez contradictoire.

Mouais, enfin à mon sens la discrimination qu'à subi Pudding était plutôt là pour amener le twist lamentable du "t'as de beaux yeux tu sais?" de Sanji... Je continue d'ailleurs à trouver cette idée de discrimination par Big Mom ET par la population comme très mauvais dans son cas, après tous les enfants plus ou moins bizarre qu'elle a déjà eu (surtout que tout le monde est au courant que c'est la fille de leur REINE, quand même!)
Par contre, pour Kata (et Boire, d'ailleurs), on a jamais vu BM lui faire une remarque sur sa bouche. Juste la population, et là, ça passe mieux vu qu'on est pas sûr que la scène du chap 902 se passe sur Totland. :)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Dim 3 Juin 2018 01:25 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mar 2013
Messages: 142
Localisation: Avec mon boss, Shanks le Roux !
Arc très intéressant beaucoup plus que Punk Hasard et Dressrossa. Beaucoup d'informations avec son lot de révélations encore autour des poneglyphes mais les personnages ne sont pas en restes. À part Daifuku, Compote, Smootgie ou Carrot dont on comprend l'utilité future tous ressortent avec qqch decette aventure... Luffy, Sanji, Nami, Brook, Jimbei seul Chopper ne récolte rien à part le fait d'avoir OS Brûlée et ses sbires. Pour les cas Pudding et Katakuri ils sont la preuve des limites de la tolérance quand l'indivu est seul dans sa particularité. La paix est plus facile à avoir que l'égalité dans un pays souvent très sombre. Même les citoyens doivent se moquer lorsque Jimbei recule face au prix à payer, c'est horrible mais un royaume pirate il est différent des autres comme sa population l'est. En somme un Germa réussi des enfants de Big mom à améliorer et un équipage qui fût contraint aux sacrifices pour avancer. Un bon 8/10 face à un Dressrossa 6.5/10.

_________________
BOTCH
Spoiler: Montrer
BOTCH


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Mer 20 Mar 2019 11:13 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2012
Messages: 547
L'autre nuit j'ai relu l'aventure chez Bigmom en une fois. Guillou D Bois m'a demandé si j'ai bien aimé ou pas @ch935, alors je vais faire mon petit bilan #osef =) ... Dans l'ensemble j'ai plutôt bien aimé cette aventure chez Bigmom. [/sujet]






Par rapport au thème de onepiece, je suis content que cette aventure tourne en pirates contre pirates, qu'il n y ait quasiment aucun anti-pirate (~tout bonhomme lié au gouvernement mondial : marines, shichibukai, cipher pol, dragons célestes, rois/princesses, etc... qu'ils sont nombreux chez les antis u_u), qu'il n y ait aucun anti-anti-pirates (?) (~tout bonhomme liés aux révolutionnaires), et que les non-pirates (~tout bonhomme qui n'entre pas dans les 3 catégories précédentes) ne soient pas trop dessinés/importants.

Par rapport à la cible éditoriale, il me semble Mangaka Oda avait dit il cherchait à cibler un peu plus les filles cette fois (?), et quand je vois qu'au moins une fille sur youtube s'est claquée un délire sur Bigmom, je me dis à quelque part que c'est plutôt réussi ha ha. (oui je parle de Big Mom Amy). Par contre il me semble aussi on a perdu quelques filles ici entre le début et la fin (ex: namiline), donc à quelque part je ne sais pas ...

Par rapport aux thématiques du jump. La camaraderie est peut-être moins craquée/épique que durant l'aventure contre le CP9, mais on reste dedans avec Sanji/Luffy, les Minks, l'alliance avec les Firetank Pirates, les Sun Pirates, le Royaume Germa vers le début (Reiju) et vers la fin (les autres) ... même avec Combattant Chouchou Katakuri en fin de compte. Et puis Pudding. Etc... On pourrait chipoter un peu côté lutte/effort, il y'a quand même eu quelques grandes facilités / victoires gratuites. Je retiendrais cependant l'effort de King Baum. Et donc concernant la victoire, oui il y'a des victoires, je pense c'est peut-être la thématique sur laquelle Mangaka Oda a fait quelques uns des meilleurs dessins dans cette aventure. Exemple @ch900, Bigmom qui trouve le gâteau tellement délicieux, ce dessin c'est tellement de la victoire xD ...

Par rapport au média. Dans l'ensemble c'est haut niveau je trouve, que ça soit les techniques de dessins (les dessins avec Bigmom en action surtout), la navigation des yeux des lecteurs (cases, bulles, tempos), les détails à sniper + les légendes/textes + les effets spéciaux ... et les émotions, véhiculées via les visages, par certains gestes (ex: ce doigt d'honneur de Pudding) (lol) ... Et puis Mangaka Oda nous refait le coup de la bulle spéciale =D : à Dressrosa c'était Diamante qui en coupait une en deux, chez Bigmom c'est une bulle de Nami qui transperce Sanji en plein coeur. J'aime ça x] ...






Côté univers en place. En bonhommes on avait une équipe des héros (Luffy Nami Chopper Brook Carrot Pedro), une équipe de méchants (les Bigmom Pirates), les alliés des méchants (Charlotte Family, Firetank Pirates, Sun Pirates, Invités de l'Underworld, Royaume Germa, Caesar Clown, homies, etc...), et les bonhommes hasardeux (habitants du totto land, animaux bizarres, etc...). Chaque groupe ou presque a ses objectifs, et c'est plutôt cool. En lieux, on avait le Totto Land, soit 34 îles + le monde secret des miroirs, avec pour thèmes la nourriture et la musique, aka les thèmes à Sanji et Brook ... Et puis il y'avait l'année de Sanji pour le début de l'aventure.

Côté univers à la fin. On remarquera que quasiment tous les alliés des méchants se sont alliés avec l'équipe des héros, et en fin de compte Mangaka Oda aura surtout dessiné 3 décors : cacao au début et à la fin, wholecake au milieu, et le monde mirroir pour le match principal 1v1 de la bataille. On peut chipoter sur l'absence des maris aussi, il me semble au final on aura vu que Streusen et Pound (?). On peut aussi chipoter sur l'absence de dessins concernant qui aurait apporté quoi via les Tea Parties précédentes. Si je comprends bien le concept des Tea Party, Bigmom utilise ses enfants pour faire des mariages pour augmenter sa puissance (?). Mis à part les Sun Pirates et les Firetanks Pirates, qu'en serait il des autres ? Qu'en est il aussi des précédentes victimes de Pudding ? Etc... Oh et j'aurais bien aimé un love rival pour Sanji x] - Et oui on peut chipoter concernant Chopper, surtout dans la partie bataille, où Chopper laisse Pedro puis Carrot devenir les assistants de l'aventure. Bref on a de quoi chipoter sur des trucs pas importants du tout, je pense les fanatiques hardcore qui focalisent trop sur les plots holes (fictifs) et sur ce qu'il n'y a pas eu auraient de quoi rencontrer la frustration et l'ulcère ...

Côté déroulement. On commence en mer avec la rencontre avec le Germa, suivi de Cacao, la rencontre avec Pudding. Puis les Seducing Woods, la rencontre avec Brulee et le premier super match Luffy/Nami vs Cracker + le Royaume Germa, avec le match Sanji vs son père. Ensuite quelque part entre les Seducing Woods et le Château de Bigmom, on a le match Luffy/Nami contre Sanji, match plus mental que physique vu que Luffy/Nami se battent avec des mots (et gagnent). Ensuite l'intérieur du Château de Bigmom, Sanji se fait encore détruire l'esprit, par Pudding cette fois, Luffy dans le livre-prison sauvé par Jinbe via sa tactique du retour surprise, et la récupération des textes sacrés avec Brook/Pedro. Ensuite l'intérieur de Capone, avec l'élaboration du plan de bataille. Ensuite la Tea Party au sommet du Château de Bigmom, le passé de Bigmom avec comme décor un Elbaf du passé, et le plan qui foire complètement. Et ensuite la bataille, qui s'étend du Château de Bigmom jusqu'à Cacao, avec le match Bigmom Pirates contre l'alliance gâteau + le monde des miroirs avec le super match Luffy vs Katakuri. Puis l'épilogue, le Bad End Musical avec les thématiques du magazine placées sur les copains de l'aventure, et finalement les nouveaux avis de recherche. Le tout sur environ 80 chapitres. Est ce que c'était trop court ou trop long ? Pour certains stages, comme les Seducing Woods aller et retour j'ai envie de dire oui, pour d'autres non ... 30 chapitres en bataille c'est dans la moyenne je pense (~Enieslobby Marineford Dressrosa etc...) (?)








Concernant l'année de Sanji, je trouve c'était bien, j'ai bien aimé les deux matchs de Sanji, les dessins du Royaume Germa passé et présent, Sanji tombant au plus bas dans son esprit avant de tout remonter, d'abord en battant la monstrueuse Pudding en trouvant jolie son point faible, bref tout en restant lui-même, puis via le gâteau ... là j'ai envie de chipoter, j'aurais aimé que Mangaka Oda dessine un (demi) chapitre avec Sanji faisant de la magie, fournissant de l'effort et quelques techniques de cuisine par la confection du gâteau. Peut-être pour une prochaine fois, peut-être jamais ...

En meilleur bonhomme, je pense le meilleur bonhomme côté dessins était Bigmom, mais mon préféré côté subjectif était Pudding. Et puis l'éventuelle civilisation des bonhommes aux trois yeux est devenue ma dose de NHC10 de cette aventure. C'est une demande plus liée à 666Satan/O-Parts qu'au pouvoir d'entendre toute chose, je pense ceux qui ont lu ce manga du jumeau du mangaka de naruto ont compris ma phrase. Mais bon peut-être Mangaka Oda ne dessinera rien d'autre pour cette race.

Dans l'ensemble je n'ai pas aimé les Bigmom Pirates. Je trouve ils faisaient trop Marines-bis, surtout durant la bataille, qui était effectivement plus une poursuite qu'une bataille navale. Et en fin de compte la bataille navale est expédiée via le Royaume Germa qui condamne la flotte des Bigmom Pirates en 1 case. Bref la puissance du Royaume Germa en bataille navale, je pense on comprend que Bigmom voulait le Germa surtout pour ça. D'un côté, les enfants de Bigmom en ont marre d'être utilisés comme des outils pour obtenir de la puissance, mais d'un autre côté, si les enfants étaient vraiment puissants/compétents, peut-être Bigmom n'aurait pas à faire ça ... (?)






Et donc en parlant des enfants de Bigmom, je vais terminer par Combattant Chouchou Katakuri : le mythe du pirate parfait, qui s'assoie sur sa chaise, qui reste humble, qui mange des donuts, puis les techniques miroirs de Luffy, la gamine fan #1, et enfin et surtout les dents (lol) ... si ça se n'est pas du reflet de Mangaka Oda =) ... Mangaka Oda qui se battrait contre lui-même, contre une vision qu'il aurait de lui-même combinée à celle que les fans lui donnent ... du moins de la manière qu'il le percevrait u_U ... bref ~~ vous ne lirez plus jamais onepiece pareil ~~ #magie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Mer 20 Mar 2019 13:36 
40 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Nov 2017
Messages: 523
Localisation: Sur une île station thermale au milieu de grandline, avec la raid suit Stealth black
J'ai crus que tu avais snobé ma question mais en faite pas du tout, tu as même mis du coeur à l'ouvrage @Splites, ça fait plaisir^_^

Et je me rend compte, au passage, que je n'ais jamais fait mon propre bilan. Je viendrait rectifier le tire une fois le tome 90 sortie avec les 2-3 chapitres manquants qui conclut l'arc pour relire whole cake d'une traite.

Je ne savais pas qu'ODA cherchait à cibler les filles sur cette arc ?! J'espère qu'il ne comptait pas sur Smoothie sinon c'est clair que c'est un loupé :Luffy hilare: . Après c'est vrai que Mama à fait forte impression, même si les sondages de popularité ne sont pas trop parlant de ce côté là, il me semble qu'elle a tout de même gratter des places, elle est en tout cas moins discrédité en tant qu'empereur comparé à avant l'arc. Mention spécial à Amande d'ailleurs qui avait fait forte impression également malgré son faible temps d'antenne.


Et j'aime bien ton idée comme quoi Oda se serait servit du fight Patakrep/Luffy pour opposer une idéologie qu'il avait au début de l'oeuvre avec luffy contre une 20ans après avec Kata. Il y aura de quoi faire une vidéo sur YT :sunnyc:

_________________
Image
manga list/anime list

Spoiler: Montrer
Image

"Quand on naît homme, il faut être prêt à vivre en martyr pour un dieu appeler "rêve" "-Griffith...Berserk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Mer 20 Mar 2019 15:53 
90 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Juin 2012
Messages: 756
Localisation: LOST
Un arc qui a quand méme tenu ses promesses et qui au bout de compte ne régle pas le probléme Big mom, pire Big mom est a Wano ( amnésique pour l'heure ) mais elle tiens a avoir la peau de Luffy et donc le poursuivra jusqu"a sa défaite ( a elle ) .

Big mom a toujours le voile devant les yeux concernant carmel, et cette histoire d'amnésie est peut étre là pour que sa mémoire travaille, et ce secret sanglant lui soit dévoilé.

Tout ca pour dire l'arc totland n'a pas apporté toutes les réponses : la vérité sur la disparition de carmel, Big mom en a toujours aprés luffy , la situation est méme encore pire, big mom n'a donc pas été vaincu dans l'arc totland, et au vue de ce qu'il s'est passé : est ce que Big mom est prenable ? A part Kaidou qui peut se vanter d'avoir une petite chance de la vaincre , kaidou dit qu'il la tuera a un moment et donc lui en n'a les moyens.

Mais pendant l'arc totland Oda nous a bien montré que le luffy qui a battu Katakuri ne rivalise méme pas avec Big mom, aprés son power up futur et sa victoire sur Kaidou sera t-il en mesure de battre Big mom ?

Big mom est invincible, rien que pour lui faire une entaille c'est toute une histoire et elle n'a d'ailleurs aucune cicatrice apparente alors que Kaidou a une légion de cicatrices, lui est battable mais Big mom "elle" semble invincible, et Oda a fortement appuyé la dessus méme a outrance...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Jeu 11 Avr 2019 13:07 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2018
Messages: 274
Le tome 90 étant paru depuis quelques jours en France, l’arc Totland est officiellement terminé dans notre contrée, et ce presque un an après la fin de la parution de cet arc dans le Jump (chapitre 902/903 fin avril 2018).
Il est temps, donc, de dresser un bilan de Totland. Je ne vais pas spécialement être original par rapport aux avis précédents celui-ci : il y a du bon mais aussi du très mauvais.


En bref, ce qui allait :

- L’ambiance conte pour enfant ave Big mom dans le rôle de l’ogresse, la thématique nourriture, l’architecture unique à chaque île et son ministère ;

- L’ensemble de la famille de l’impératrice (elle-même incluse). Mention spéciale à Mont d’Or qui, sans être un des hommes les plus forts de l’équipage a su faire preuve de leadership ;

- Le fait de traiter Big Mom comme une gamine névrosée de 8 ans coincée dans le corps d’une femme de 68 ans. De plus c’est intelligent de la part d’Oda de la traiter comme le Buster call d’Enies Lobby, plutôt
que d’affronter quelques choses d’imbattable, elle est présentée comme une épée de Damoclès au-dessus de nos héros ;

- Brook, Jimbei et Nami, pas besoin de détailler pour les 2 premiers l’un comme l’autres ont eu leurs moments de gloire, pour la navigatrice cela concerne les épisodes dans la forêt (le combat contre Crackers et
la fuite de la Tea Party) ;

- Capone et sa clique, on reste dans la parodie de mafieux et ça marche (mention spéciale à Vito et Gotti qui, sans briller, ont eu le mérite d’apporter plus de « relief » à cet équipage).

-------------------


Les éléments mauvais ou inutilisés par Oda :

- Smoothie, on ne peut passer à côté de ce personnage. Trop mise en retrait par rapport à ses frères, à aucun moment on a senti une quelconque menace venir d’elle. Aucune grande prise de décision de sa part ;

- La germa, ils sont venus, ils sont partis. Pas grand-chose à retenir d’eux. Ils m’ont laissé de marbre. L’iconographie nazi pourquoi pas (même si déjà vue), mais le reste… On n’a jamais ressenti d’intensité de la
part de cette organisation. Dans le délire scientifique fou Caesar fait bien mieux. On nous les présente comme des êtres dénués de sentiment alors que non. Leur fameuse technologie de clonage jamais mises
en avant ou bien exploitée. Beaucoup d’éléments qui font que non, la sauce ne prend pas ;

- La confrontation Luffy/Katakuri tronquée. Autant Oda a tjrs plus ou moins su gérer les matchs de boss final (Arlong, Crocodile, Ener, Lucci, etc.), autant là, il y a maldonne. On est dans un shonen, évidement
que le héro doit gagner mais dans ces conditions ? Ici, c’est bancal ;

- Le gâteau avec la fin : pourquoi ? Un status quo pour le final pourquoi pas ? mais alors comment expliquer tout ce tapage avec le dessert ? Est-il à retardement ? Verra-t-on Big Mom sauver Sanji pour le
remercier de ce mets ? Je n’ai pas compris.

Et Enfin le cœur du problème du problème de cet arc : SANJI. Nul de A à Z. Mauvais, mais mauvais à un point… Beaucoup trop de chose à dire.
Dès Zou, où kidnapper par Capone, il écrit dans sa lettre qu’il se débrouillera pour revenir. Ah super, on le sait plus intelligent que Luffy et Zoro, il a surement un plan ? Eh bien non…
Chapitre 844, après moult péripétie, mon capitaine parvient jusqu’à moi. Qu’est-ce que je fais ?

a- Je tente de lui parler discrètement pour avoir son aide et élaborer un plan
b- Ou je le menace et commence à le tabasser

La réponse b évidemment ! WTF
Quand on voit tout le tintamarre que cela a été avec Ussop sur Water Seven. Sanji qui fait pire et qui s’en tire sans rien.

Chapitre 846, je rencontre pour la première fois l’impératrice Big Mom. Je ne connais rien d’elle sauf qu’elle est cruelle et qu’elle s’est alliée avec ma famille que je déteste, qu’est-ce que je fais ?

a- Je réfléchis 2 sec et crois en mon équipage que je connais depuis plusieurs années
b- Ou bien je me fie à cette charmante grand-mère

Encore la b, bien entendu. WTF

Chapitre 850, à peine quelques instants plus tôt je me sus battu avec mon ami-capitaine, pleurant à chaude larme. Et maintenant me voilà tout guilleret, à apporter des fleurs et un repas à une femme que je ne connais que depuis quelques heures (Ah Ah ! ça a du bon les mariages arrachés…)

Chapitre 902, j’apprends la mort de Pedro qui s’est sacrifié à cause de mes conneries. Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. Niveau émotion zéro. Allez, on fait la bouffe et tout est oublié ! Super !! (un suppo et au lit, merci au revoir)
Luffy qui « l’excuse », je veux bien le comprendre (il est bête), mais le reste de l’équipage… (on a failli crever mille fois mais il n’y a pas de souci) Même Nami qui lui annonce qu’elle ne le pardonne pas n’en fait pas assez. Pour être honnête j’attends vraiment une action futur éclatante de sa part pour se faire gracier.

Pareil pour la situation du Baratie menacé. Je veux bien comprendre qu’au début Sanji coopère avec ses ravisseurs mais à la fin rien n’a changé sur cette menace. Rien ne permis de dire que Zeff est hors de danger. Il suffit à Big mom d’envoyer un émissaire tuer le père de Sanji.


À s'en arracher les cheveux…


Je passerais outre ces chapitres qui font un parallèle avec la gueule de Sanji cuisinant le gâteau et Luffy vomissant ses tripes pour vaincre Katakuri. Sous-entendu que ce sont les deux qui vaincront l’équipage de Big Mom. Alors qu’au final le gâteau n’est (pour l’instant) qu’un pétard mouillé. WTF là encore. Pourquoi autant insister sur la pâtisserie avec un tel résultat ? C’était lourd.


Il est où le Mr. Prince qui libère Luffy and Co de leurs cages à Alabasta ? Il est où le Sanji qui détruit Arche Maxim d’Ener pour le ralentir ? Ce même Sanji qui modifie les courant marins d’Enies Lobby pour permettre à la bande de fuir le buster call ??? Où es-tu passé Sanji ??
Je ne suis pas là à réclamer un combat pour le cuistot (je m’en fiche) mais au moins une action intelligente de sa part… Même le gâteau n’est pas son idée (Chiffon et Pudding). Absolument rien n’est ressorti de se personnage.
On peut d’ores et déjà légitimement se poser la question : était-il nécessaire de nous faire une troisième fois le coup du mugiwara/princesse en détresse ? Parce que contrairement à Nami et Robin qui était bien réussit, là avec le blond, ça ne marche pas. Autant cela aurait marché avec un personnage plus naïf/peureux comme Chopper mais avec Sanji … Non définitivement non

Pour résumé, il a été figurant d’une pièce où il aurait dû être l’acteur / le metteur en scène principal.

Mention spéciale à ceux qui venez nous faire croire que : « Non, mais en faite Oda n’a jamais voulu faire de Sanji un bagarreur, il “ tue” Sanji la jambe noire pour en faire Sanji le cuistot ». J’exagère en modifiant les propos mais c’est à peu près cela : du n’importe pourquoi.

-------------------


Je tiens également faire un petit aparté sur les éléments ni éloges-ni critiques de l’arc, c’est-à-dire certains détails qui aurait pu être plus utilisés par Oda. Dans cette catégorie, on trouve pêle-mêle :

- Le duo Carrot et Chopper, pas particulièrement emballé par le seul moment de gloire de la mink (sa transformation étant assez pauvre) et le renne no comment (Chopper, où es-tu ? Qu’as-tu fait ?) …

- L’équipage du soleil, pas assez mis en valeur hormis à la toute fin (une rencontre Aladdin/Luffy n’aurait pas été pour me déplaire) ;

- La pègre, puisqu’en dehors de Stussy et Morgan (et un peu Du Feld) on n’aura pas vu grand-chose des autres (un peu plus de background sur eux ?) ;

- Les similitudes entre le Yomi Yomi no mi et le Soul Soul no mi, rien là-dessus non plus ;

- Le Zoo du Buku Buku no mi de Mont D’or, on aurait pu avoir une situation où les évadés viennent en aide (sans doute que la situation a été jugée trop proche de Sugar à Dressrosa ?).

A vrai sans cette contre-performance du cuisinier, l’arc reste bien mais sous exploité pour un arc contre un empereur. Pour une faire une analogie avec la nourriture, cet arc qui aurait dû être un plat principal s’est retrouvé à être le hors d’œuvre de l’arc de Wano. Cette confrontation face à Big Mom laisse un arrière-gout amer.


Mes excuses pour les fautes d’orthographe, le pavé (en espérant que ce ne soit pas trop illisible/chiant)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan de l'arc Totland
MessagePosté: Sam 4 Mai 2019 13:29 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2016
Messages: 167
Klein a écrit:
Quand on voit tout le tintamarre que cela a été avec Ussop sur Water Seven. Sanji qui fait pire et qui s’en tire sans rien.


Exact. Il y a eu un espèce de temps fort durant l'arc Water Seven avec un côté plus sombre que dans le reste de l'oeuvre.

Klein a écrit:
On peut d’ores et déjà légitimement se poser la question : était-il nécessaire de nous faire une troisième fois le coup du mugiwara/princesse en détresse ? Parce que contrairement à Nami et Robin qui était bien réussit, là avec le blond, ça ne marche pas. Autant cela aurait marché avec un personnage plus naïf/peureux comme Chopper mais avec Sanji … Non définitivement non


C'était redondant avec la fuite de Robin de Water Seven mais pas avec Nami qui n'a jamais trahi Luffy une fois devenue la cartographe de l'équipage. Néanmoins pour ce qui est de Robin, je suis entièrement d'accord, c'est complètement répétitif. Surtout qu'ils arrivaient dans la seconde partie de Grandline dans l'objectif de se confronter aux empereurs et à la première difficulté rencontrée, un des mugiwaras abandonne avec comme explication scénaristique : il voulait éviter à son équipage de se confronter à la puissance d'un empereur. Donc c'est incohérent.

De plus, je me permets de faire remarquer que c'eût été cohérent si l'objectif des mugiwaras avait été de trouver Raftel/le One Piece et pas de se confronter au puissants. Or Oda a mis en avant dès l'île des hommes-poissons une confrontation de Luffy avec un empereur. Donc le but des mugiwaras dans One Piece a été dévié pendant un temps; mais je pense qu'Oda en a pris conscience et donc a rattrapé le tout en implantant des Road Ponéglyphes dans les contrées des différents empereurs pour légitimer le fait qu'ils aient à s'y confronter. Néanmoins, je suis pratiquement sûr qu'à l'origine Oda n'imaginait pas que les ponéglyphes, qu'il avait introduits pour l'histoire de Robin et l'enjeu de la connaissance du siècle oublié, soient dédoublés en Road Ponéglyphes et que ces-derniers prennent une importance supérieure aux premiers.

Donc oui, le segment avec Sanji apparaît raté. Si jamais Oda avait voulu rendre cohérente l'attitude de Sanji, il aurait dû montrer dès l'arc des hommes-poissons, où Luffy s'oppose à Big Mom, une inquiétude de la part de Sanji. Or il n'en était rien. Oda a toujours construit son manga plus ou moins en improvisant -ce que la structure de One Piece lui permet, comme il l'expliquait dans une interview présente sur la site de la Volonté du D- mais comme il s'agit depuis Redline de faire converger les différents enjeux, on s'explique peut-être un peu mieux les quelques défauts des arcs récents.

EDIT / auto-correction : Oda n'improvise pas systématiquement, seulement sur certains aspects.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com