Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 120 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, [8]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Ven 30 Déc 2016 23:47 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 26228
Localisation: Joker
Oh voilà une annonce très cool et un peu inattendu je trouve : Ryukishi07 vient d'annoncer sur son twitter qu'une troisième série When They Cry va débuter en 2017 :
https://www.animenewsnetwork.com/news/2 ... ko/.110505

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Lun 26 Oct 2020 18:16 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Euh oui bonjour, c’est moi.

Cela fait depuis un bon moment que je ne regarde plus trop d’animes saisonniers en cours de diffusion, mais lorsqu’il nous a été révélé que le nouvel anime de Higurashi était en réalité une suite et non un remake, la curiosité et l’excitation ont eu raison de moi et me voilà donc sorti de ma léthargie pour en parler; et puis bon, un When They Cry se savoure toujours mieux lorsque la découverte se fait en même temps que les autres.

Pour mettre les choses au point avant de commencer, vous ne pouvez effectivement pas vous y aventurer sans avoir lu/vu/fait la série originale (peu importe le médium). Par contre il n’y a, tout du moins pour l’instant, pas besoin d’avoir fait Umineko (en vrai on est pas sûr, c’est Ryukishi après tout). Bref, si vous lisez ce post en entier, c’est que vous savez ce que vous faites, et évidemment ça spoil.


Image
Higurashi no Naku Koro ni Gou: épisodes 1 à 4 - Onidamashi-hen

Spoiler: Montrer
Donc, les 4 épisodes sortis actuellement forment le premier arc de cette nouvelle série, et clairement le tout premier épisode est un bon gros retour dans les années 2006 et il ne s’en cache pas: la scène d’ouverture, le retour des seiyuus historiques, les scènes quasi copiées/collées de l’anime original, le nom de l’arc faisant référence à Onikakushi, et cette fin tellement hype avec l’ancien générique (mon dieu les frissons). On est dans un pur épisode fan-service symptomatique de tous les remakes en vogue de ces dernières années appâtant la nostalgie du vieil otaku coincé dans le passé. Sauf que Ryukishi oblige, il ne pouvait évidemment pas faire les choses comme les autres et s’empêcher de troller son public^^. On découvre donc avec stupéfaction le pot aux roses, ce premier épisode n’était là que pour nous prendre à revers, on se trouve finalement bel et bien en face d’une suite.

Le second épisode s’ouvre sur la scène la plus mystérieuse pour l’instant, on y voit Rika se réveiller dans le monde des kakera avec Hanyuu parce qu’elle est apparemment morte (tuée ?) ! Et pas de bol pour elle, la petite déesse l’informe qu’elle va être réincarnée dans le monde de Hinamizawa de Juin 1983 (Higurashi est-il un isekai ? Vous avez 4 heures). Evidemment on ne sait pas pour l’instant comment elle est morte et encore moins pourquoi elle doit forcément revenir dans la boucle qu’elle avait pourtant réussi à briser. Surtout qu’il s’agit d’une Rika plus agée (collégienne ? lycéenne ?), qu’est-ce qui aurait pu la tuer ayant un lien avec Hinamizawa après tant de temps ? Après il y a un détail étrange quand même, cette Rika porte un uniforme très similaire à ce qu’elle portait à l’école en 1983, ce qui me fait demander si la Rika plus grande que l’on voit ne serait pas en fait qu’une représentation meta dans le monde des kakera, et non une vraie Rika adulte. Mais en réalité c’est probablement juste le chara designer qui avait la flemme.

La suite de l’épisode est beaucoup plus conventionnelle, on revit globalement les scènes de Onikakushi-hen avec quelques différences ici et là. Pour être tout à fait honnête, le déroulement de l’arc en lui-même dans les épisodes 2 et 3 n’avait rien de bien passionant, et pour cause, on se retape tout le lore autour de Hinamizawa de façon très premier degré, comme si tout d’un coup l’anime avait oublié qu’il ne s’adressait pas à des néophytes. L’intérêt que l’on a n’est que purement méta, l’histoire en devient secondaire, comme on sait plus ou moins déjà ce qu’il s’est passé/va se passer on ne s’intéresse qu’aux différences qui font dévier ce nouvel arc de l’original.

Fort heureusement ces quelques différences arrivent à attiser notre curiosité. La première est que l’iconique scène d’ouverture n’est pas un flash-forward mais un flashback ! Oui, Keiichi se souvient une nouvelle fois de ce qu’il a fait à la fin de Onikakushi-hen. Outre le fait que cela permet de bien ré-affirmer le statut de suite de cet anime (parce que des fois il l’oublie lui-même), cela a également pas mal d’implications sur la suite de l’histoire. Après tout, si Keiichi se souvient des boucles précédentes, ça peut aussi très bien être le cas pour les autres personnages (et puis ça leur est déjà arrivé): et si Rena s’était souvenue d’un des arcs précédents ?

Parce que oui, parlons-en de Rena. Le dernier épisode de cet arc se conclue sur un bon gros twist à la Ryukishi qui joue sur notre connaissance de la série d'origine; en plus le passage où Rika essaie de rassurer Keiichi en lui conseillant de raisonner calmement sur ce qu’il pense percevoir a crée un parfait écran de fumée, perso j’ai plongé la tête la première^^. Jusqu’au bout je m’etais focalisé sur l’état mental de Keiichi: sombrera-t-il dans la démence, évitera-t-il le destin de Onikakushi ? Que nenni, en réalité Rena est complètement sous l’emprise du syndrome de Hinamizawa ! Même si Keiichi a eu quelques moments de paranoia, c’est cette fois bien fondée, il n’a pas totalement halluciné ou mal interprété le comportement de Rena. Du coup ça remet en cause tous les agissements et paroles de cette dernière, mais cela fait surtout se poser de grosses questions: depuis quand et pourquoi ?

Dans Onikakushi et Tsumihoroboshi, l’élément le plus impactant qui amorce le L5 chez Keiichi et Rena est la découverte des corps de Tomitake et Takano après la nuit du festival. C'est d’ailleurs l’une des règles immuables de Hinamizawa en tant que gameboard: les deux meurent (faux cadavre dans le cas de Takano évidemment) et par un effet boule de neige, les persos commencent à sombrer petit à petit dans la paranoia parce qu’ils pensent que tout le monde conspire contre eux et qu’ils risquent de subir le même sort. Sauf que cette fois-ci les corps ne sont pas retrouvés, ils sont seulement portés disparus, et de fait potentiellement vivants (ou pas). C’est pour ça que Keiichi n’est pas devenu aussi parano que dans l'original, il n’a pas de raison de soupçonner le village ou ses amis plus que ça, par conséquent il aurait dû en être de même pour Rena, mais on a bien vu que ça n’a pas été le cas.

L’origine de sa folie vient donc d’autre part, et peut être qu’on a un début d’indice dans ce qu’elle dit à Keiichi avant l’altercation: elle dit qu’elle doit protéger sa famille, ce qui me fait fortement penser au début de Tsumihoroboshi où elle tue Rina et cache son corps dans la décharge pour protéger son père. A mon avis il s'est passé quelque chose dans la même veine ici. La raison qui me fait penser qu’elle faisait des choses pas très catholiques à la décharge, c’est qu’elle semble avoir été surprise quand Keiichi est arrivé pour l’aider pour Kenta-kun, et à ce moment-là elle était en train de faire quelque chose qui n’avait clairement rien à voir avec Kenta-kun. Ca peut expliquer pourquoi Rena est très méfiante vis-à-vis de Keiichi: durant la cultissime scène du USO DA, elle lui dit qu’elle l’a vu cacher quelque chose qu’il a trouvé à la décharge, mais elle ne savait peut être pas qu’il s’agissait d’un article sur l’incident du barrage (donc rien à voir avec elle), et je suis à peu près sûr que dans sa tête elle doit en fait penser qu’il a trouvé quelque chose de compromettant pour elle, genre une preuve de son meurtre. Puis elle le voit discuter en cachette avec Ooshi dans sa voiture et ensuite le surprend au téléphone en train de parler de l’incident dans son ancienne école. Tout ça a pu la pousser à vouloir le tuer parce qu’elle a tout mal interprété, ce qui a causé son L5.

Ou alors, encore plus simple, elle se souvient simplement avoir été tuée dans Onikakushi, et considère donc Keiichi comme un ennemi (possédé par la malédiction de Oyashiro-sama ?) et préfère le tuer avant d’être tuée. Ca marche aussi.

Après il reste encore l’énigme de la mort de Satoko et Rika. Vu que Takano est apparemment hors course, soit Rika s’est encore suicidée pour aller vers une autre boucle (mais ça n’explique pas pourquoi Satoko aussi est morte), soit un tout nouveau antagoniste les a assassinées. Je ne pense pas qu’on en saura plus tant qu’on aura pas plus d’infos sur ce qui s’est passé avec Takano et Tomitake. D'ailleurs leur mort est la plus grande irrégularité de cette nouvelle boucle, à mon avis on aura droit à une discussion meta les concernant parce que la règle Y vient d'être contournée, si ce n'est ignorée dans le cas où ils sont encore vivants.

__________

En conclusion pour cet arc, je dirais que c’est un bon arc d’introduction pour cette nouvelle histoire, mais que j’espère qu’il ne sera pas représentatif de ce que proposera la suite car je serais déçu que cela lorgne trop vers un jeu des 7 différences. Si ça fonctionne bien pour ce premier arc parce que cela permet de bien nous faire comprendre que quelque chose cloche dans cette nouvelle boucle et que les règles ont changé, cela risque de devenir vite ennuyeux si on passe la pluspart du temps à simplement relever les différences par-ci par-là sans que cela fasse avancer la trame principale, à savoir la raison de ce reset. Surtout que là, Rika a complètement été mise de côté comme si elle n’etait qu’un personnage secondaire, ce qui donne l’impression qu’elle s’est tournée les pouces, alors qu’on se doute bien qu’elle a dû enquêter de son côtéet tenter des choses, mais hors caméra du coup. Et je dis pas ça juste parce que je suis un Rikafag.


Sinon j’aime beaucoup le nouvel opening, qui fait très générique de VN au passage^^, et j’ai ri quand j’ai vu que la boîte en charge de la production de l’anime se nommait, ironiquement, Infinite (oui c’est son vrai nom).


Dernière édition par MKG39 le Mar 27 Oct 2020 15:46, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Lun 26 Oct 2020 19:48 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 26228
Localisation: Joker
Je suis tenté par cette série qui présente donc une nouvelle histoire si j'ai tout compris : tu me confirmes ça MKG39 ?^^ Par nouvelle histoire, j'entend bien évidemment un nouveau meurtrier avec un mobile différent de celui développé dans l'oeuvre originale. Si les quatre premiers épisodes forment une boucle, si là aussi j'ai tout compris, alors nous devrions en avoir six vu qu'il y a 24 épisodes. Trois arcs questions et trois arcs réponses ?
Je n'ai pas lu ton résumé détaillé car je n'ai pas encore regardé/décidé la série, mais il y a vraiment des différences pour le moment avec l'oeuvre originale - en dehors de la nature/mission de Rika "spoilée" d'emblée ?

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Mar 27 Oct 2020 16:23 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
(J'ai passé sous balise spoil mon post précédent)

Oui c'est bien une nouvelle histoire inédite qui se passe, à minima, après Matsuribayashi-hen. Le pitch de départ c'est que Rika se retrouve de nouveau transportée dans la boucle de Juin 1983 sans savoir pourquoi. Le premier arc démarre comme Onikakushi-hen mais avec quelques différences dans le déroulement. Globalement il n'y a aucun changement concernant le setting de Hinamizawa, il n'y a (pour ce premier arc tout du moins) ni nouveau perso, ni nouvel événement qui viendrait chambouler l'univers de Higurashi tel qu'on le connait. En fait c'est un peu comme si on se retrouvait devant un arc question "normal".

Sauf que...

Mais pas de spoil^^. Je dirais juste qu'il faut bien regarder les 4 épisodes jusqu'à la fin. Par contre je ne peux rien dire sur la présence ou non d'un nouveau meurtirer tout simplement parce qu'on en sait strictement rien, tout comme Rika on est pour l'instant complètement dans le flou.

Pour ce qui est de la répartition des arcs, on ne sait pas non plus s'ils seront divisés en arc question/réponse, ni même s'il n'y aura d'ailleurs qu'une seule saison (ou alors je suis passé à côté et je serais très triste du coup). En tout cas la série sera divisée en 5 BDs/DVDs, qui comprendront respectivement 4/4/5/4/7 épisodes chacun, donc on pense qu'il y aura 5 arcs en tout.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Mar 27 Oct 2020 21:40 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 26228
Localisation: Joker
Merci de ta réponse. Après soyons clair sur ce qu'on attend, pas la peine de faire de mystère je pense : c'est l'implication d'une ou plusieurs sorcières ^_^ Parce que bon, le fait que Rika soit transportée dans le passé, cela fait furieusement pensé à un board. Sinon il n'y aurait pas trop d'intérêt à mon avis et ce serait un pétard mouillé - du moins si c'est juste une variation de ce qu'on connaît.
Je me lancerai dedans d'ici une ou deux semaines je pense.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Sam 21 Nov 2020 18:46 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Hum bon, il semblerait que mes craintes se soient révélées justes, si sur le papier la nature de cette nouvelle saison n’est pas totalement inintéressante, on ne peut pas en dire autant de son exécution. Ce 2ème arc suit exactement le même schéma que le 1er, à savoir être une copie conforme de l’arc original les 3/4 du temps avec uniquement une poignée de détails différents aboutissant sur une fin alternative, tout ça dans le seul but de produire un twist afin de légitimiser l’existence de cette suite. Heureusement le dernier épisode sauve la mise.


Image
Higurashi no Naku Koro ni Gou: épisodes 5 à 8 - Watadamashi-hen

Spoiler: Montrer
Donc sans surprise cet arc est une version alternative à Watanagashi-hen, ce qui fait que l’énigme principale de cette histoire tourne évidemment autour de nos jumelles préférées: qui est Mion et qui est Shion^^ ? Etant donné que les premiers épisodes sont une redite de l’arc d’origine, je ne pense pas que deviner qui est qui ait une réelle importance à ce stade, à part peut être pour la scène de la poupée au tout début qui pourrait effectivement faire un joli twist: si c’est à Shion que Keiichi donne son lot, ça pourrait être l’élément qui rend Mion jalouse et ainsi avoir un impact sur son état mental pour cet arc. Mais quoi qu’il en soit c’est surtout dans les derniers épisodes qu’il est important de savoir à qui nous avons affaire.

- Je vais commencer par la toute fin quand "Mion" enferme Keiichi dans une cellule pour le protéger: je pense vraiment que cette "Mion" est réellement Mion vu comment elle insiste pour l’écarter le plus possible du danger et lui promet être son allié indéfectible, ça colle bien au personnage. C’est pour ça que j’ai du mal à croire qu’il s’agisse de Shion (qui, si ça avait été elle, l’aurait plutôt utiliser comme appât), surtout que durant leur discussion cette "Mion" mentionne l'ostracisme que subit Satoko dans le village, alors que Shion est plutôt hostile envers Satoko et aurait clairement mentionné Satoshi à la place. La seule zone d’ombre est que "Mion" a un discours proche de celui de Shion, elle suspecte les 3 Familles de se servir de la malédiction pour commettre des meurtres en tout impunité. Le problème ici est que normalement, si je ne me trompe pas, Mion est au courant que sa grand-mère n’a rien à voir avec la série de meurtres, cette dernière veut juste que tout le monde pense le contraire pour que les Sonozaki aient le pouvoir sur le village. Ce qui fait que Mion n’a jamais suspecté l’une des 3 Familles dans aucun arc il me semble (tout du moins pas au point de devenir paranoiaque), donc la différence doit se trouver ailleurs, et à mon avis il faut remonter un peu dans la chronologie pour comprendre.

- Dans la scène de l’échelle à l’école (joli clin d’oeil à la série d’origine au passage), tout pourrait porter à croire qu’il s’agirait là de Shion parce qu’il n’y a vraiment qu’elle pour avoir autant d’animosité envers les représentants des 3 Familles (Rika en l’occurence), mais je reste persuadé qu’ici aussi c’est Mion. Alors oui, c’est normalement impensable de voir Mion aggressive envers Rika, mais il y a un détail qui peut faire toute la différence: Keiichi se confie juste avant à Rika mais cette dernière rentre subitement en mode DARK RIKA parce qu’elle n’en a plus rien à faire de ce kakera, résultat c’est que Keiichi se chie dessus et doit probablement penser qu’elle est devenue folle.
Imaginons ainsi que Mion ait assisté à cette scène. Imaginons que Shion lui ait à un moment donné fait part de ses suspicions concernant les 3 Familles. Elle voit Keiichi complètement apeuré après avoir discuté avec Rika, curieuse elle la prend à part et lui demande des explications. Rika lui répète exactement ce qu’elle a dit à Keiichi, à savoir que Tomitake et Takano sont morts, alors que tout le monde pense encore qu’ils ne sont simplement portés disparus ! Mion se rend compte à cet instant que Rika sait des choses que personne d’autre (ni sa famille, ni la police) ne sait, c’est pour elle la preuve que Rika agirait bel et bien dans l’ombre, et au vu de l’état de Keiichi elle est persuadée qu’il est le prochain sur la liste.
On peut sinon aussi imaginer qu’il y a eu une altercation entre Rika et Keiichi parce que celui-ci est devenu instable, et que Mion a interprété ça comme une attaque venant de Rika.

- Il y a encore une scène qui peut aussi avoir son importance afin de comprendre le déroulement des événements, le coup de fil de "Shion" après la fin du festival. Je suis assez partagé car pour moi les deux cas sont plausibles, même si j’ai ma préférence. Si c’est bien Shion, il n’y a dans ce cas pas trop de différences avec Watanagashi-hen, elle l’appelle pour le mettre en garde, mais cette fois dans cet arc la discussion est interrompue par Mion. Mais si c’est en réalité Mion, la scène prend un tout autre sens, car dans ce cas Mion comprend que Keiichi n’est pas fautif mais que Shion l’est et qu’il a vraiment peur pour sa peau. Ca peu être l’élément déclencheur de l’envie de Mion de le protéger. Donc ça + le comportement étrange de Rika le lendemain + les ouvriers chelous qui leur rôdent autour, je pense qu’à partir de là c’est possible pour Mion d’avoir les symptômes du syndrome de Hinamizawa et donc de croire à la théorie du complot.


Il reste ensuite les meurtres à élucider, qui au passage sont exactement les mêmes que dans l’arc original mais exécutés différemment, et là je suis un peu plus partagé.

- Tomitake/Takano: bon on ne sait pas s’ils sont morts ou non actuellement, mais on a une info cruciale, ils se sont vraisemblablement enfuis au volant d’une voiture volée. Oui, Takano a fui ! C’est un gros indice ça, ça montre qu’il y a bien un groupe/organisation antagoniste autre que Takano et sa clique dans cette nouvelle boucle, et que Rika n’y a rien à voir étant donné qu’elle croit toujours qu’ils sont morts et que leurs corps n’ont simplement pas encore été retrouvés. Alors, est-ce qu’il s’agit d’une faction rivale au sein de Tokyo ou bien une toute nouvelle organisation ? En tout cas ça explique pourquoi la clinique de Irie soit fermée dans Onidamashi-hen. Il se pourrait que le groupe d'hommes qui se rendent chez les Sonozaki à la fin soient des sous-fifres de cette mystérieuse nouvelle faction, mais autant c'est compréhensible qu'ils s'en prennent à Takano, autant pourquoi les Sonozaki ?

- Oryou/Kimiyoshi/Shion: c’est là où j’ai des doutes, ils sont probablement morts (ou ont tout du moins été enfermés dans le donjon) durant la nuit après la fin du festival, mais dans ma théorie Mion n’est réellement devenue folle que le lendemain, je suis pas sûr qu’elle les ait tués parce que je n’arrive pas à visualiser d’événement assez impactant qui puisse la faire basculer à ce moment précis. C’est pour ça que je pense que c’est Shion qui a tué Oryou et Kimiyoshi, comme dans l’original, mais qu’ici Mion l’a prise en flagrant délit. S’en suit alors une violente dispute qui se termine sur la mort de Shion, soit par accident soit en légitime défense. Du coup le choc d’avoir tué sa soeur jumelle a pu déclencher le L5 chez Mion.

- Rika: j’hésite entre deux scénarios, le plus évident serait que cela soit Mion, rien que le fait qu’elle essaie de détourner l’attention de Keiichi prouve bien qu’elle sait où est le corps; mais ça pourrait aussi être Keiichi qui l’a tué parce qu’elle lui a fait peur et Mion n’aurait fait que cacher le corps.

- Satoko/Mion: là par contre c’est un peu le flou complet pour ma part. Déjà, que faisait Satoko chez les Sonozaki o_O ? Et même avant ça, elle a soudainement eu un comportement ultra suspect quand elle a limite "accusé" Keiichi de la disparition de Rika. J’ai comme l’impression qu’elle joue ici un rôle de "détective" similaire à Rena dans Watanagashi-hen quand celle-ci comprend qui a tué Satoko et Rika. Satoko ne sait peut être pas exactement ce qui s’est passé avec Rika, mais elle a compris que Mion couvrait Keiichi et c’est peut être pour ça qu’elle est venu chez Mion pour demander des explications. Après je sais pas ce qui s’est vraiment passé, est-ce qu’elle était arrivé au mauvais moment après que le groupe mystérieux ait tué Mion, est-ce qu’elles se sont entre-tuées, est-ce qu’elle s’est suicidée ? Ce qui est sûr c’est que c’est la deuxième fois que Satoko meurt dans des circonstances étranges aux côtés d’un autre personnage, et en plus elle avait vraiment un comportement bizarre.

__________

Bilan, cet arc était du même accabit que le précédent, pas vraiment intéressant en soit la majeure partie du temps (en vrai on s'endort), et seules les quelques différences avec l’original nous pousse à continuer le visionnage. Mais il a par contre un bon point qu’il faut lui reconnaitre, il nous en dévoile un petit peu plus sur les nouveaux mystères de ce nouveau Hinamizawa, et je dois avouer être hype pour Tataridamashi, surtout pour savoir si le comportement étrange de Satoko (et sa mort) n’était qu’une coincidence ou non.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Mer 30 Déc 2020 19:31 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
On est enfin arrivé à la moitié de l’anime, pile poil pour la pause de fin d’année, mais que ce fut laborieux. Laborieux et frustrant. Frustrant parce que, bien que le fan au fond de moi voit globalement les intentions derrière ce projet, cela n’a pas empêcher une certaine lassitude croître au fil des épisodes. Si vous voulez faire un remake, faites un remake. Si vous voulez faire une suite, faites une suite. Mais par pitié abandonnez l’iddée de vouloir mélanger les deux, ceux qui espèrent y trouver du neuf s’endorment les 3/4 du temps car pratiquement tout est recopié de l’original, alors que ceux voulant innocemment découvrir la franchise ne comprennent rien du tout et, pire encore, se font totalement spoiler d’une très mauvaise manière.

Surtout que la narration et la mise en scène n’ont aucun sens, on voit clairement que l’anime a le cul coincé entre deux chaises. Le staff s’est s’enti obligé de vendre la mèche dans l'épisode 2 pour espérer rameuter les anciens, sauf que l’anime ne montre jamais le point de vu de Rika, ne montre jamais son importance dans l’histoire, et à la place préfère éparpiller quelques scènes "mystérieuses" mises en scène comme s’ils voulaient cacher sa vraie nature... alors qu’ils ont déjà tout spoilé au début de la série ! On se coltine donc tout au long le point de vue de Keiichi parce que l’anime nous demande de faire semblant de ne rien savoir et nous fait plein de clins d’oeils en mode "Oh, peut être que Rika n’est pas qu’une petite fille ordinaire, mystère mystère >_o" (oui ceci est un smiley clin d’oeil, je suis pas doué en ascii). On comprend bien que toutes ces scènes sont destinées aux néophytes, mais dans ce cas ne vendez pas la mèche dès le début. On a vraiment l’impression qu’ils n’assument pas pleinement leur choix d’avoir opté pour un remake-suite, du coup ils se sont dit qu’ils allaient en montrer un peu mais pas trop, sans se soucier de la cohérence en terme de présentation.

Et tout cela est bien dommage parce que, sans vouloir passer pour un fanboy soumis, je trouve personnellement que l’histoire est pas trop mal, ça fait certes un peu "fandisc" d’une histoire déjà finie, mais pour moi la sauce prend bien, ils arrivent quand même à me donner envie de continuer. Bon du coup ils sont obligés d’user du vieil artifice du cliffhanger dans le dernier épisode pour éclipser l’ennui de tout ce qui précède, mais à ce stade il m’en faut peu pour me satisfaire.

Image
Higurashi no Naku Koro ni Gou: épisodes 9 à 13 - Tataridamashi-hen

Spoiler: Montrer
Reprise de Tatarigoroshi, à un détail près, on bifurque en réalité rapidement sur Minagoroshi: Keiichi se souvient du mauvais choix qu’il a fait dans Tatarigoroshi et prend donc la voie de la diplomatie, Shion est proche de Satoko, et Rena n’a (à priori) pas tué Rina et n’est donc pas la cause du retour de l’oncle de Satoko. Il n’y a globalement peu de différences notables dans le déroulement comparé à l’arc original, sauf peut être sur les circonstances de Satoko, mais on y reviendra plus tard. On peut directement sauter au dernier épisode qui clôt ce premier cour sur un plot twist et une grosse révélation:
- Keiichi s’est fait attaquer par Teppei alors que ce dernier était sensé être détenu par la police
- Ooishi aurait tiré sur tout le monde au festival !? (on apprendra plus tard qu’il était discret et poli avec ses voisins mais qu’il pratiquait les réseaux sociaux toute la journée)

Pour commencer, je pense que la scène avec Teppei n’est que le fruit de l’imagination de Keiichi. D’une part il ne semble pas se souvenir de ce qu’il s’est passé alors que dans Onidamashi il s’en rappelait bien (simplement qu’il ne pouvait pas expliquer pourquoi c’est arrivé), et d’autre part Rena ne fait que mentionner sa présence dans la maison de Satoko mais rien sur Teppei. Par contre il a dû réellement se passer quelque chose vu qu’il a quand même fini à l’hopital, et je pense que pour comprendre il faut se pencher sur le cas de Satoko.

On ne va pas se mentir, son comportement était *uuuuultra suspect*, c’est difficile de ne pas y voir un traquenard visant Keiichi, mais ça ne veut pas dire qu’elle est forcément coupable. Voilà personnellement ce que je pense: elle était prise d’une démence dûe au Syndrome et a fait une projection de son frère sur Keiichi, je sais que ce n’a d’habitude rien d’anormal pour elle de considérer ce dernier comme un grand frère mais là je sens que cela atteint un tout autre stade, elle sous entend à peine qu’il est désormais son VRAI frère et qu’il remplace Satoshi (elle lui lance même un mi casa es su casa). Elle aurait donc un attachement malsain sur Keiichi et, ayant peur de perdre à nouveau son "frère", décide de l’enfermer chez elle, un peu comme Mion dans l’arc précédent. Le coup de batte que Keiichi croit avoir reçu est en réalité Satoko qui l’assomme par un quelconque moyen (soit vraiment avec la batte, soit avec un de ses pièges), et tout ce qui se passe par la suite n’est qu’un rêve pendant qu’il est inconscient, il imagine Teppei et la batte simplement parce qu’il s’est souvenu l’avoir tué dans l’arc original (le rêve qu’il a au tout début de cet arc). Par contre est-ce que Satoko est repartie au festival une fois son plan accompli et voulait se forger un alibi, ou bien a-t-elle paniqué parce qu’elle aurait donné un coup trop fort et est ainsi revenue pour demander de l’aide ? Ca, je ne sais pas. Mais quoi qu’il en soit, si on en croit les dires de Rena, elle s’est faite tuer avec les autres.

Et là, c’est extrêmement confus. Le problème de cette soit-disante fusillade c’est qu’on ne peut se baser que sur ce que nous rapporte Rena, sauf que’elle même n’arrive pas à croire ce qu’elle pense avoir vu, son témoignage est vraiment imprécis, dans les faits elle dit seulement que Ooishi avait dégainé son arme et que les autres membres du club sont maintenant morts, mais rien qui pourrait concrètement lier ces deux faits. Déjà on ne sait même pas s’il y a eu d’autres victimes, Rena ne mentionne que Mion et co, mais quid de Tomitake, Irie ou encore Takano ? D’ailleurs comme l’intrigue de cet arc s’arrête la nuit du festival, on ne sait pas non plus si Takano et Tomitake ont fui comme dans Watadamashi. Je dois avouer que je n’ai fichtrement aucune idée de ce qui a pu vraiment arriver, peut être que Ooishi tenait simplement en joue une personne qu’il pensait suspecte et que les membres du club se sont retrouvés au milieu d’une fusillade ? Honnêtement j’en sais rien.

A l’aide.


Le prochain arc se nomme Nekodamashi ! En référence à Nekogoroshi ? Ca va être très intéressant, il n’y aura ainsi pas de version alternative directe à Himatsubushi, donc est-ce que cela veut dire qu’on en a terminé pour les arcs questions ? Sachant qu’originellement Nekogoroshi était un chapitre bonus (sous forme de nouvelle, je sais plus ?), ce n’est donc techniquement ni un chapitre question ni un chapitre réponse. Sans oublier qu’il a été adapté en un seul OAV à l’époque, or cette nouvelle version devrait normalement faire 4 épisodes, tel un arc traditionnel. Du coup est-ce qu’ils vont le transformer en arc réponse ? Une partie au fond de moi espère fortement que non, et qu’à la place cet arc et le suivant serviront de pont amenant sur un 3ème cour qui serait pour le coup une saison réponse, parce que sinon je serais très triste que cela se termine si vite alors que, concrètement, l’anime ne commence que maintenant.

Mais du coup si jamais on attaque vraiment les arcs réponses dès le prochain épisode, je voudrais avant ça faire une petite synthèse sur les différents mystères de cette première moitié.

Spoiler: Montrer
- Rika se voit propulser dans des versions de Hinamizawa qui ont jusque là toujours fini sur une mauvaise fin malgré ses efforts à faire les choses correctement. Là où les choix "corrects" (ne pas recourir au meurtre, ne pas soupconner ses amis...) auraient normalement fonctionné dans les arcs d’origine, ils semblent être ici au mieux ignorés/sans les conséquences voulues (la poupée dans Watadamashi) ou ironiquement la cause de la tragédie (Keiichi qui se fait attaquer par Rena dans Onidamashi alors que s’il avait été parano il ne lui aurait jamais ouvert la porte^^).

Dans Onidamashi c’est je pense assez certain que des éléments de Tsumihoroboshi se sont incrustrés, savoir après si lesdits éléments sont réellement arrivés ou bien si Rena n’aurait tout simplement pas rêver de l’arc d’origine comme l’a fait Keiichi, c’est une autre histoire. A l’époque ma première hypothèse était que Rena avait bien tué Rina, mais quand j’y repense c’est un peu gros comme coincidence d’avoir des événements indépendants arriver au même moment dans le même arc, le coup des souvenirs des boucles précédentes est peut être plus plausible. Bon après c’est Higurashi, il y a toujours eu des coincidences fortuites.
Dans Watadamashi, Mion (si c’est bien elle bien entendu) est beaucoup plus proactive concernant l’implication de sa famille, alors qu’elle garde une position plutôt neutre d’habitude. La poupée a pu être un déclic, elle s’est peut être rendu compte qu’elle devait prendre elle aussi une position ferme par rapport à sa famille, tout comme Shion l’avait fait pour Satoshi, et peut être qu’elles ont travaillé en tandem finalement ? Ou alors il s’est passé ce que j’avais théoriser.
Dans Tataridamashi je ne vois pas d’éléments pendant cet arc qui aurait poussé Satoko à faire ce qu’elle a fait alors qu’elle a été sauvée comme dans Minagoroshi, le retour de Teppei ne l’a pas plus affecté que ce qui arrive d’habitude dans les autres versions, et il ne s’est également rien passé de nouveau ou impactant (enfin de ce que je vois perso) pendant qu’elle était séquestrée par son oncle qui justifierait un tel comportement. Je pense donc qu’elle était déjà dans cet état avant même l’arrivée de Teppei, sauf que là aussi il n’y a rien dans le début de l’arc qui le suggérerait, c’est pour ça que je pense que la nature de son comportement est extérieur à l’arc en lui-même, et là on en arrive au deuxième point que je voudrais développer: la nature de cette nouvelle boucle.

- Rika est de nouveau dans la boucle, ok, mais est-on sûr qu’elle est aussi de nouveau le personnage/joueur principal de ce nouveau "gameboard" ? Tout porterait à croire que oui, étant donné qu’elle meure à chaque fois et serait ainsi de nouveau bloquée dans une impasse, sauf que cette fois-ci elle est tuée de façon différente, pour des raisons différentes, et probablement par des personnes différentes. Dans Tataridamashi on ne sait même pas si elle était vraiment visée, s’il faut elle n’etait qu’une victime collatérale comme le reste du groupe (ou bien quelqu’un du groupe était la vraie cible); dans Watadamashi elle est tuée à l’ecole en plein jour juste après avoir parlé avec Keiichi, à mon avis si elle était restée tranquillement dans son coin rien ne lui serait arrivé; et dans Onidamashi elle est tuée en même temps que Satoko sans raison apparente à priori. En fait sa mort est similaire à celle de ses amis dans la boucle d’origine, elle ne meure pas parce que quelqu’un le souhaite mais à cause des événements propres à l’arc correspondant.

Mais donc qui est le vrai joueur dans ce cas ? C’est là que je pense à Satoko, par contre je ne sais pas si c’est parce qu’elle a été transportée dans la boucle comme Rika ou bien si c’est parce qu’elle se souvient des kakeras à chaque arc, mais je pense en tout cas qu’elle cherche à sauver Keiichi pour une raison X ou Y (parce qu’elle projète Satoshi sur lui ?). Commençons par Onidamashi, tout semblait aller bien jusqu’à ce que Rena tente d’assassiner Keiichi, chose qui pour rappel est indirectement arrivé parce que Rika lui a donné le "bon" conseil. Donc imaginons que Satoko ait justement vu ce passage, de son point de vue Keiichi se fait poignarder le soir même juste après avoir parlé avec Rika, et peut être qu’elle fait une crise L5 à cause de ça et blâme Rika pour ce qui s’est passé, du coup elle l’a tue et se suicide après. Dans Watadamashi elle voit de nouveau Rika parler en privé avec Keiichi, et c’est pour ça qu’elle semblait si aggressive, ce n’est pas parce qu’elle soupçonnait Keiichi mais parce qu’elle avait peur qu’il se passe la même chose que dans l’arc précédent, et ça peut expliquer pourquoi elle s’est rendue chez Mion si elle pense que Keiichi est en danger. Dans Tataridamashi elle décide d’être plus directe et de carrément l’enfermer chez elle pour le mettre en sécurité et on a vu ce que ça a donné.

- Bon maintenant il nous manque un coupable. Ce qui est à peu près sûr c’est que Takano n’est plus la grande coupable: Rika n’est plus tuée de façon rituelle, elle ne met pas son plan en action vu qu’il n’y a plus de faux corps brulé et à la place s’enfui avec Tomitake au lieu de le tuer, ce qui fait que le plan 34 n’est pas exécuté et le village est sain et sauf. Je soupçonne Rika d’avoir réussi à convaincre Tomitake de l’aider à déjouer ses plans, il y a une scène durant la nuit du festival dans le premier arc où Rika "encourage" Tomitake, et ce dernier n’a pas l’air très surpris, ça ressemble à un accord secret entre les deux, peut être que c’etait pour lui souhaiter bonne chance pour accomplir l’étape cruciale de leur plan pour arrêter Takano. Et cela semble avoir marché. Mais du coup qui dirige les Yamainu ? Dans Onidamashi ils semblent simplement s’en aller vu que la clinique est fermée, mais dans Watadamashi ils rôdent autour de Mion et Keiichi, et dans Tataridamashi on en sait rien (est-ce que je vous ai dit qu’on ne savait absolument rien de Tataridamashi ?).

- Mais où est Hanyuu ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Mer 3 Fév 2021 17:13 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Et bah voilà, c’est ça qu’on veut, vous voyez que c’était pas si compliqué. Enfin on rentre dans le vif du sujet après 13 épisodes de pseudo-remake, enfin l’anime devient intéressant, enfin cette suite s’attaque aux raisons même de son existence. Du coup je comprends encore moins pourquoi ils n’ont pas fait ça dès le départ, parce que, Onidamashi mis à part, les 2 arcs suivants auraient très bien pu être remplacés par Nekodamashi (bien sûr en étalant un peu plus les événements du début de cet arc pour que cela tienne sur 9 épisodes). Mais que voulez-vous, c’est le marketing. Je reste persuadé qu’à la base on était censé croire jusqu’à la moitié qu’il ne s’agissait que d’un simple remake avec quelques différences mineures, mais que le staff voulait être sûr de le vendre aux anciens, du coup ils ont rajouté à la dernière minute la fameuse scène de l’épisode 2 sans se soucier de l’incohérence que cela engendrerait.

Mais bref, on est enfin 100% dans de l’inédit, et comme dirait un certain personnage: il serait déplacé de demander plus que ce que l’on a déjà, à moins de vouloir être frappé d’une malédiction.

Image
Higurashi no Naku Koro ni Gou: épisodes 14 à 17 - Nekodamashi-hen

Spoiler: Montrer
Bon par où commencer ? Y’a beaucoup de choses à dire sur cet arc, vraiment un bon arc d’ailleurs je trouve, c’était haletant, sans temps mort, et on ressent bien le désarroi de Rika, du coup on va commencer par elle (non il n’y a aucun traitement de faveur).

On vient d’assister là à une véritable descente aux enfers, bien plus violente - tant physiquement que psychologiquement – que dans la série originale, et pour cause, Rika prend conscience d’un fait qu’elle avait certainement dû occulter pour rester saine (en fait c'est juste l'anime qui n'a jamais pris la peine de le montrer mais faites comme si c'était le cas): 5 ans plus tard elle est de nouveau bloquée dans dans la boucle sans savoir pourquoi. Je suis content que l’anime nous montre que ce qui l’effraie le plus n’est pas tellement de ne pas savoir comment en sortir que de vivre chaque jour à l’avenir avec la peur d’y être renvoyée. Je trouvais cela bizarre que dans l’épisode 2 elle ne se contente que de soupirer un "Oh bah non pas encore; bon c’est pas grave, de toute façon je sais comment me débrouiller maintenant, GG EZ.", mais finalement on a bien la confirmation que ça l’a grandement touchée mentalement. Mais la torture est double, les boucles dans cet arc sont encore plus vicieuses que ce qu’elle n’a jamais vécu, elle s’est pris le plus gros doigt d’honneur inimaginable: Akasaka, la matérialisation même du miracle et l’un de ses derniers espoirs, la tue sous l’emprise du Syndrome ! Je ne sais pas totalement qui est derrière tout ça, mais clairement ils savent très bien toucher là où ça fait mal (ça ressemble tellement à ce que Bern a fait subir à Ange et Lion dans Umineko^^). Mais l’horreur ne s’arrête pas là, après Akasaka c’est au tour de Satoko de la tuer, et là c’est le coup de grâce. C’était vraiment très intéressant de voir une Rika réellement apeurée, perdue et désemparée, là où on l’a toujours vu tenir une position très cynique, défiante même, face à la mort. Ici on voit bien qu’elle est à bout psychologiquement et semble résignée à son destin.

Mais dans un dernier effort elle arrive quand même à deviner/piéger le coupable qui ne serait autre que Satoko ?! Honnêtement je n’y crois pas entièrement, l’anime n’était pas assez subtil sur son comportement à la fin de Tataridamashi et de Watadamashi; elle paraissait trop suspecte, je suis sûr qu’il y a encore un twist derrière. J’avais avant émis l’hypothèse qu’elle était la "vraie joueuse" sur ce nouveau gameboard et que son objectif était de sauver Keiichi, mais finalement, bien qu’elle soit apparemment aussi une "joueuse" comme Rika, son but semblerait concerner cette dernière. Rika aurait donc été renvoyée en 1983 pour avoir commis le pêché d’abandonner Hinamizawa, et Satoko serait alors devenue la nouvelle miko au service de Oyashiro afin de punir Rika. Ok. Bon, là pour moi, ça veut clairement dire que quelqu’un ou quelque chose se sert d’elle pour attaquer Rika. Donc la question c’est de savoir comment Satoko a pu se faire manipuler.

Il y a forcément eu un événement durant les 5 années qui ont suivi la fin de la série originale, quelque chose d’assez impactant pour destabiliser l’état mental de Satoko: le plus probable serait qu’il s’agisse de Satoshi. Pour rappel Rika était censé aider Irie en servant plus ou moins de cobaye pour trouver un remède au Syndrome, et ainsi par extension sauver Satoshi; mais comme elle habite à St Lucia maintenant et qu’elle a peut être moins de temps à y consacrer, si jamais quelque chose était réellement arrivé à Satoshi (impossibilité de sortir du coma ou autre...), ce ne serait pas totalement surprenant que Satoko devienne folle et suffisamment faible psychologiquement pour que le vrai coupable lui mette dans la tête que tout cela était la faute de Rika. Ca peut expliquer pourquoi elle tient tant à ce que cette dernière n’ait pas envie de quitter Hinamizawa.

Mais du coup, si elle est bel et bien la nouvelle "méchante", ça remet quand même un peu en perspective les événements des 3 premiers arcs parce qu’il s’est passé des choses qui n’ont a priori pas de rapport avec le but final de Satoko/vrai coupable: l’incident avec Rena dans Onidamashi, la présence de Satoko chez Mion dans Watadamashi, et le passage avec Keiichi et Teppei dans Tataridamashi. Pour le cas de Rena, on pourrait dire qu’elle n’a pas agi de la façon dont Satoko aurait voulu et c’est pour ça que cette dernière a dû tuer Rika elle-même. Dans Watadamashi, Satoko n’a aucune raison d’aller chez Mion si Rika est déjà morte, ça signifie donc qu’elle ne le savait pas, et que la vraie raison de ses soupçons sur Keiichi/Mion n’était non pas qu’elle pensait qu’ils avaient fait quelque chose à Rika mais que cette dernière avait fui/s’était réfugiée chez les Sonozaki. Et à la fin de Tataridamashi, il était totalement inutile pour elle d’isoler Keiichi si elle comptait vraiment le tuer, c’est pour ça que je pense toujours qu’elle voulait l’épargner (parce qu’il remplace son frère dans ce type de Fragment) mais son plan ne s’est pas déroulé comme prévu.

Sinon la grande question c’est surtout de savoir comment Satoko peut voyager de Fragment en Fragment. On pourrait penser à Hanyuu, mais pas celle que l’on connait. La Hanyuu que l’on voit avec Rika n’est qu’une petite partie de la vraie Hanyuu (en tout cas c’est ce qu’elle dit), et surtout on voit que l’entaille dans sa corne semble se restaurer ! Bon forcément, tout le monde pense que ça a un lien avec Featherine, ce qui collerait avec la silouhette dans l’opening, mais il est aussi possible qu’il s’agisse de la version adulte de Hanyuu, c’est à dire celle qui était un démon avant de devenir une divinité. Mais à part si l’ancienne Hanyuu a une personnalité très différente de notre petite Hanyuu, je ne vois pas trop pourquoi elle voudrait punir Rika d’une telle façon, après si c’est réellement Featherine c’est une autre histoire^^. Ou alors une sorcière, beaucoup de gens espèrenent d’ailleurs voir Bern et/ou Lambda parce que Gou pourrait être une sorte "d’origin story" sur ces deux-là. Quoi qu’il en soit il y a clairement une force extérieure qui manipule cette nouvelle boucle et épaule Satoko: vu que son but est que Rika reste à Hinamizawa, il faut forcément que cette dernière reste vivante, c’est pour ça que Takano n’est plus la coupable. On sait maintenant que Takano se souvient elle aussi de la boucle originale ! Elle s’était bel et bien enfui avec Tomitake parce qu’elle a mis fin à ses plans et comptait tout avouer. Ce qui explique la fermeture de la clinique dans Onidamashi, d’ailleurs les types que l’on voit dans Watadamashi sont les Banken qui étaient censés protéger Rika et on a bien vu à quel point ils ont été éfficaces^^.


Le prochain arc est normalement le dernier (sauf si deuxième saison il y a), et son titre est carrément hype: Satokowashi. Vous avez maintenant conscience du fait que Ryukishi a fait un tout nouvel anime rien que pour faire ce jeu de mots.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Lun 1 Mar 2021 17:12 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
L’anime n’est pas encore fini on en est à la moitié de l’arc final, mais au vu des événements récents je voulais faire un rapide topo sur les points importans avant la dernière ligne droite. Et surtout aussi parce que:

LA. HYPE. EST. LA.

Ce qui m’amène sur un grand dilemne: j’ai vraiment peur d’avoir de trop grosses attentes de cette fin d’arc pour la simple et bonne raison qu’il ne reste plus que 3 épisodes, c’est vraiment trop court pour que l’anime ait une conclusion satisfaisante, c’est ce qui me fait espérer une 2nde saison (ou tout du moins que cela embraye sur un nouveau projet peu importe le médium) parce que franchement ça sent la fin rushée sinon. Le dernier épisode en date vient également de confirmer une crainte que j’avais souligné dès le début: l’intérêt pour l’anime lui-même est beaucoup plus limité que celui que l’on porte aux implications qu’il a dans un univers global, en gros c’est un film Marvel. C’est pour ça que cela serait un gros gaspillage si cela n’aboutissait pas sur quelque chose de concret.

En attendant, Ryukishi a quand même lâché une grosse bombe pour le fandom.

Image
Higurashi no Naku Koro ni Gou: épisodes 18 à 21 - ***********-hen part 1

Spoiler: Montrer
Elle est là. Elle est enfin là. Après de multiples mois à se demander si cette silouhette lui appartenait bien, elle montre enfin son visage.

Featherine is in da place !

On notera cependant que son design est légèrement différent: elle tient un sceptre au lieu de sa canne et porte les habits traditionnels de Hanyuu plutôt que sa robe. Du coup est-ce que la Featherine devant nous serait une sorte de mélange entre celle de Umineko et Hanyuu ? Est-ce que c’est le fait que Hanyuu soit partie qui a permis à cette "Featherine" d’émerger, ce qui fait qu’elle serait une espèce de stade "intermédiaire" entre Hanyuu et la sorcière (sa forme complète) ? Ou est-ce qu’elle s’est simplement incrustée dans l’histoire de Higurashi en prenant le rôle de Oyashiro/Hanyuu ? Ce qui est sûr c’est que sa personalité a clairement des traces de Featherine: elle brise le 4ème mur, elle prend plaisir à observer le destin de Satoko, elle fait même une référence à Bern/Rika en y glissant un petit tacle^^. Et surtout elle parle de façon énigmatique en exposant des faits super importants sans aucune gêne, elle s’adresse à Satoko comme si elles se connaissaient et étaient destinées à se rencontrer, et elle l’appelle par trois noms différents, et pas n’importe lesquels: Vier, Mitsuyo et Anomalous Spinal Cord Specimen LD3105 (WTF ?)

Je ne sais pas à quoi corresond excatement ce code mais on est d’accord que le code LD3105 fait furieusement penser à LambdaDelta, c’est pas moi qui suis fou ? En plus le nombre 3-10-5 peut aussi apparemment se lire "Sa-To-Ko" d’après internet. Le nom "Mitsuyo" fait évidemment référence au nombre 34 tout comme le prénom de Takano (Miyo). Quant au nom "Vier" je ne savais pas à quoi ça correspondait outre le fait que ça veut dire "quatre" en allemand, du coup en faisant une recherche rapide j’ai appris qu’il s’agissait en réalité du nom d’un personnage de Ciconia (que je n’ai pas encore fait) dont le design est on ne peut plus explicite^^. Ce n’est évidemment pas une première dans les oeuvres de Ryukishi d’avoir des personnages qui soient liés de cette façon, mais là c’est le niveau au dessus: Satoko ET Takano, deux personnages différents au sein de la même oeuvre, feraient donc en fait parti d’un ensemble commun ? Ou alors peut être que la raison pour laquelle Featherine l’appelle ainsi est parce que Satoko remplace Takano en tant que coupable dans Gou. Ou est-ce que ça veut dire que je vais devoir lire Ciconia pour comprendre où tout cela mène^^ ?

C’est pour ça que je vois mal comment l’anime, ou plutôt Gou, pourrait s’arrêter dans à peine 3 semaines, la révélation arrive bien trop tard pour que cela n’amène à rien à la fin (même si pour le moment ça ressemble plus à de l’easter egg vu que cela n’a pas d’incidence directe sur l’histoire de l’anime). Ryukishi prépare forcément quelque chose pour la suite. Tout du moins je l’espère.

Sinon revenons un peu sur Satoko. Le début de cet arc est un flashback qui sert à expliquer ses motivations, et pour être franc je suis bien déçu, pour moi son comportement n’est pas crédible et n’est pas en raccord avec son personnage. Alors autant c’est compréhensible qu’elle se sente mal à St. Lucia et un peu délaissée par Rika parce que celle-ci s’est mieux intégrée, par contre s’en est devenu risible de voir à quel point elle agit comme une gamine capricieuse rejettant la faute sur tout le monde alors qu’elle en est majoritairement responsable. Je comprends bien que l’intention de ce flashback est de nous montrer que, là où Rika était coincée "physiquement" dans Hinamizawa, Satoko quant à elle est coincée psychologiquement dans le passé et n’arrive pas à aller de l’avant (surtout sans Rika); et puis ok, Rika est un peu fautive également, elle a une vision très idéaliste de Satoko, elle n’a jamais douté une seule seconde de sa capacité à se reprendre en main (si on en croit ses dires) et c’est pour ça qu’elle n’a pas assez insisté. Mais n’essayez pas de me faire croire que c’est suffisant pour en arriver au meurtre ou une envie quelconque de punir Rika indéfinnement en lui arrachant les tripes (entre autres). Surtout que fnalement Featherine ne lui a simplement donné que le pouvoir de voyager entre kakeras, elle n’a même pas essayé de l’influencer à part pour qu’elle se suicide si elle souhaitait revenir en arrière.

En fait c’est comme si Satoko avait les symptomes classiques du Syndrome mais sans l’avoir contracté (les villageois ne sont plus affectés par le Syndrome si on en croit Irie): elle se renferme sur elle-même, elle interprète mal ce qui se passe autour d’elle, elle ne fait plus confiance à Rika, et ça se finit en bain de sang. Sauf que cette fois on est censé croire que ce comportement est arrivé de façon "naturelle" ? Désolé mais pour moi il y a anguille sous roche. Probablement que je vois trop loin parce que je ne veux objectivement pas accepter une telle solution, mais tant pis je continue de croire qu’il y a quelque chose de louche: ma théorie est que, pour une raison ou une autre, Satoko est toujours sous l’emprise du Syndrome alors qu’il est censé avoir disparu, après tout il semblerait que Satoshi ne soit toujours pas guéri, donc ça ne serait pas étonnant qu’il en soit de même pour Satoko. Donc soit Irie s’est trompé, soit il a menti. Mais en vrai c'est certainement moi qui fui la réalité.


Enfin bon, maintenant que Satoko a tué Rika est-ce que ça veut dire que l’on est revenu au point de départ, à savoir Onidamashi ? Du coup je me demande si on va pouvoir voir les premiers arcs du point de vue de Satoko, je serais curieux de voir comment elle a agi, surtout pour savoir si elle a remarqué que Rika était elle aussi revenue dans la boucle, et j’amerais également savoir si Featherine a joué un plus grand rôle autre que celui de spectateur (comme par exemple donner des informations à Satoko que seul Rika devrait connaitre normalement).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Lun 1 Mar 2021 22:08 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 26228
Localisation: Joker
A te lire en diagonales, afin de ne pas trop me spoiler, j'ai l'impression que cette série/saison c'est 95% de choses connues pour 5% de nouveautés, mais que la série est trop courte pour que ces 5% développent réellement quelque chose même si ça fait plaisir (fan-service ?) de voir le monde des sorcières abordé explicitement.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Ven 5 Mar 2021 16:33 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Grosso modo, en l'état actuel des choses, c'est un peu ça ouais. Et l'épisode qui vient d'être diffusé est dans cette même lignée: l'histoire elle-même n'a pas beaucoup avancé mais l'anime continue de faire monter la sauce sur d'autres plans. On est à la fois excité et effrayé, dites-vous qu'il ne reste plus que 2 épisodes maintenant, donc soit on va se tamponner le plus grand camouflet qui soit, soit ça va se finir sur un cliffhanger de ouf. Quoi qu'il arrive, cette saison mettra le fandom en feu et en sang dans 2 semaines.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Dim 21 Mar 2021 16:51 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Ah bah en voià une bonne nouvelle, je n’osais pas l’espérer par peur d’être déçu mais finalement le résultat est logique: Gou aura bien droit à une seconde saison qui débutera en Juillet ! Je ne peux pas mettre de lien vers un article ou le teaser car c’est super spoilant, d’ailleurs je ne peux évidemment que vous conseiller très fortement de vous éloigner de tout ce qui touche de près ou de loin à Higurashi tant que vous n’avez pas vu Gou, ce serait dommage de se faire spoiler le peu d’intérêt que l’anime propose. La seconde saison se nomme Sotsu, et lorsque vous combinez "Sotsu" avec "Gou" vous obtenez "Sotsugyou", qui signifie en anglais "graduation", il n’y a pas vraiment d’équivalent en français il me semble mais bref vous avez compris le sens. On ne sait pas encore combien d’épisodes cette nouvelle saison fera mais au moins j’ai repris espoir, j’espère simplement qu’ils ne répèteront pas la même erreur que la première moitié de Gou.

Avant de donner mes impressions finales sur cette saison (en vrai mon ressenti n’a pas trop changé), il y a deux éléments majeurs qu’il faut que j’aborde, et ce ne sont pas de bonnes choses.

Image
Higurashi no Naku Koro ni Gou: épisodes 22 à 24 - ***********-hen Final

Spoiler: Montrer
Bon. Franchement. Va falloir qu’on m’explique. Mais qu’est-ce que c’est que ça ? C’est quoi cette fanfiction ? Vous vous souvenez quand je disais que les motivations de Satoko n’était pas du tout crédibles ? C’est en réalité dix fois pires que ce que je pensais. Pour rappel, elle veut de nouveau enfermer Rika dans la boucle de 1983 et lui laver le cerveau parce qu’elle se sentait seule au lycée (surtout que c’est elle-même qui refusait d’être aidée), ce qui de base est complètement lunaire; mais là il n’y a même plus aucune excuse parce que Satoko apprend enfin le secret de Rika ! Elle sait maintenant donc pourquoi Rika tient tant à vouloir partir de Hinamizawa, elle sait aussi tous les efforts que cette dernière a dû réaliser pour sortir de cet enfer, et plus que tout elle sait pourquoi Rika veut absolument partager son rêve avec elle. Mais non, elle balaye tout ça d’un revers de la main et pense que la meilleure solution est de lui refaire vivre cet enfer en pire dans le seul but de la faire rester à Hinamizawa. Et elle est prend cette décision en son âme et conscience, elle n’est nullement influencée par le Syndrome ou Featherine, c’est ça le pire.

En fait non attendez, il y a encore pire, Featherine (elle s’appelle Eua dans Gou mais c’est pas important) nous révèle enfin pourquoi certainnes personnes se souvenaient parfois des kakeras précédents: plus Rika/Satoko utilise les pouvoirs de Hanyuu/Eua pour répéter les boucles, plus cela influence leur entourage; et dans le cas de Eua, ses pouvoirs sont tellement grands que ce phénomène arrive bien plus souvent dans cette nouvelle boucle. Ca explique pourquoi Keiichi se souvient de ce qu’il a fait dans Oni et Tatari, et pourquoi Takano abandonne son plan. On apprend aussi qu’il en est de même pour Teppei ! Lui aussi décide de tourner la page pour vivre une meilleure vie parce qu’il se souvient de ce qu’il a fait dans les autres Fragments, ce qui retourne complètement la situation de Tataridamashi, tout cet arc n’était qu’un gros mensonge de Satoko ! Mais si Takano et Teppei sont désormais """gentils""", pourquoi les tragédies continuent-elles d’arriver ? La réponse est simple: c’est Satoko elle-même qui les déclenche, tout ça parce qu’elle veut absolument torturer Rika.

Donc non, désolé, mais je n’accepte pas ce mobile. Je continue de croire qu’il y a un twist quelque part, rien à cirer de me voiler la face, pour moi ce scénario est totalement improbable. Mais le vrai problème est plus haut, la raison du comportement de Satoko dans Gou n’est pas dû à la série elle-même, mais au rôle de la série dans l’univers WTC.

Plus on avance et plus Satoko agit comme une certaine sorcière: son désir de vouloir rester avec Rika s’est transformé en obsession malsaine, elle cherche à l’enfermer dans une "cage" quitte à la tuer indéfiniment, et elle compte bien faire tout ce qui est en son pouvoir pour que son objectif soit réalisé avec certitude. Donc soit Ryukishi nous trolle, soit cette série est une sorte d’origin story du couple Lambda/Bern (difficile de ne pas faire le parallèle). Et c’est ça qui m’embête. Evidemment que je suis hype, mais à quel prix ? J’ai vraiment l’impression que Gou a été obligé de détruire tout ce que Higurashi avait construit uniquement pour aborder l’univers When They Cry dans sa globalité. Le personnage de Satoko a complètement été baffoué tout ça pour qu’on assiste à la naissance de Lambda ? Après vous me direz que c’est plus ou moins logique étant donné la nature méta de Featherine (si c’est bien ça qu’elle voulait), mais ça ne veut pas dire que je peux l’accepter. A moins d’un gros twist de fin, Satoko sera désormais à jamais connue comme la méchante qui a refusé que sa meilleure amie soit heureuse alors que tout était fini. Cette nouvelle saison n’existe même pas pour et par elle-même mais elle n’hésite pas à balayer ses prédécesseuses, c’est ça qui me décoit beaucoup.

Bilan final: est-ce que cette nouvelle saison vaut le coup ? Très honnêtement je dirais que l’intérêt de Gou est quasi nul, parce que maintenant qu’on sait qu’une seconde saison est annoncée, on comprend que le vrai nouveau projet Higurashi n’était autre que Sotsu dès le début. Il est clair que Gou n’était là que pour préparer le terrain, la première moitié est franchement inutile et n’a servi qu’à attirer les nouveaux et anciens avec cet infâme mélange entre remake/suite, l’anime ne commence réellement qu’à partir de l’épisode 14 et les 3 derniers épisodes sont là pour faire le pont avec la seconde saison. Ce qui fait que malheureusement on ne saura vraiment si ça en vaut la chandelle que quand Sotsu sera terminée.

Par contre on peut se poser la question suivante: est-ce que cette suite était nécessaire ? Si on la considère comme une suite de Higurashi, non. En dehors de quelques détails, qui sont effectivement intéressants, la série n’apporte rien de neuf ou de bon, Higurashi n’avait clairement pas besoin d’une suite, surtout que cette saison a démontré qu’il n’y avait rien de nouveau à raconter. Mais en tant que série When They Cry, elle est potentiellement légitime d’exister si et seulement si elle sert bien de pont entre When They Cry 2 et When They Cry 3, bref vous avez compris de quoi je veux paler^^.

Sinon le plus gros défaut de cette série est que l’élément scénaristique à l’origine de son existence est contraire à tout ce que Higurashi avait bâti, c’est totalement impossible de deviner le mobile parce qu’il n’y a aucune crédibilité derrière. Il est possible de trouver le coupable, j’avais effectivement des doutes sur la bonne personne, mais absolument pas pour les bonnes raisons, donc au final c’est comme si je n’avais pas réellement deviné le coupable. Si encore c’était parce que l’anime m’avait intelligemment trompé, je l’aurais accepté, mais non le mobile proposé est bel et bien réel mais il ne devrait même pas exister.

Bref Sotsu, tu as intérêt d’assurer. Rendez-vous en Juillet.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Dim 11 Juil 2021 15:37 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Citation:
j’espère simplement qu’ils ne répèteront pas la même erreur que la première moitié de Gou.

Famous last words.


Ca y est c’est juillet, on est reparti avec la seconde saison qui vient de commencer et je ne vais pas faire semblant de garder une quelconque forme de suspens: ce début était vachement nul. Là j’ai vraiment perdu espoir, on se retrouve excatement devant les mêmes problèmes que la première moitié de Gou, chose d’autant plus incompréhensible étant donné qu’il s’agit de la "saison réponse", logiquement on devrait donc nous offrir du neuf, mais non on se retape encore une redite des arcs d’origine. C’est quoi le délire ? Nous mettre dans les mêmes bottes que Rika en nous appâtant avec une maigre lueure d’espoir pour ensuite nous faire retomber violemment dans un sentiment de désespoir ? Ah parce que si c’est le but recherché, on va pas se mentir, ils l’ont plus que réussi, à un point que ce n’est même plus qu’on ressent la même chose que Rika, on est limite devenu Rika (du coup on est devenu des lolis, c’est donc ça l’expérience Higurashi ? trokewl).

Bref, je ne vais pas trop m’attarder sur ce premier arc, y’a pratiquement rien à sauver, on va l’oublier et espérer que le suivant sera un peu mieux.

Image
Higurashi no Naku Koro ni Sotsu: épisodes 1 à 3 - Oniakashi-hen

Spoiler: Montrer
La référence à Meakashi dans le titre est on ne peut plus explicite, nous sommes donc devant l’arc réponse à Onidamashi.

Voilà.

Non, sérieusement, voilà. C’est tout. C’est juste le premier arc mais du point de vue de Rena, aucune surprise du coup, on avait bien grillé que c’était un simili Tsumihoroboshi caché derrière Onikakushi, sans de grosses différences pertinentes par rapport à l’original, ce qui fait que cet arc est lui aussi un énième recyclage. Y’a vraiment rien de plus à ajouter.

Et là on touche aux deux gros défauts de ce début de saison:

- Le premier est directement hérité de Gou, cet arc sert uniquement à donner les réponses aux néophytes, à ceux qui ne connaissaient pas Higurashi avant Gou, sauf que je ne comprends toujours pas pourquoi ils continuent de croire que les non-initiés seraient encore là alors que l’anime te fait bien comprendre que tu ne peux pas le regarder sans avoir vu/fait l’original. La preuve, expliquez-moi comment un néophyte aurait pu résoudre Onidamashi sans connaitre quoi que se soit de la série d’origine ? Il n’y a aucun indice pertinent sur la situation familliale de Rena dans Gou, nous on le sait, mais c’est impossible pour les nouveaux de le deviner.

On est donc d’accord que Gou/Sotsu est bien destiné aux fans, dans ce cas pourquoi faire semblant de cacher des choses que l’on connait déjà pour ensuite faire passer ça pour de grosses révélations alors qu’on n’a rien appris de neuf ? Enfin bon, là je fais que répéter ce que je disais déjà durant la diffusion de Gou, j’ai l’impression de m’être transformé moi-même en boucle temporelle (c’est donc ça l’expérience Higurashi, trokewl).

- Le second est au niveau de l’exécution. Rappelons-nous qu’on en est là suite à la grande révélation de Nekodamashi qui se finissait sur un cliffhanger, puis le reste a été un long flashback explicatif suivi de quelques épisodes de préparation pour faire monter la sauce. Chronologiquement parlant, ce début de Sotsu fait donc bien suite au dernier arc de la saison précédente; mais narrativement parlant, on est en fait revenu au point de départ, Oniakashi n’est pas un arc/boucle différent (contrairement à Meakashi), ce qui au final rend le premier arc de Gou complètement obsolète. Donc ce qu’on regarde là ce n’est plus tellement une suite à Gou, c’est Gou lui-même. C’est sensé être un arc réponse mais aucune réponse concrète n’a été donnée (pour les fans j’entends) par rapport à Onidamashi, les seules choses qu’on a sont des détails techniques qui tiennent plus de l’anecdote. Donc expliquez-moi en quoi ce début de Sotsu est une suite ?


Bon sinon, pour parler de choses plus joyeuses, le nouvel opening est vraiment très cool, on s’éloigne de l’atmosphère Higurashi-esque des génériques d’origine pour se tourner vers un aspect plus When They Cry-esque, ce qui est logique. Ce que j’aime beaucoup aussi c’est l’effet mirroir avec l’opening de Gou: dans ce dernier Rika court pour échapper à son destin tragique, elle veut obtenir ce futur dont elle a toujours rêvé; dans celui de Sotsu c’est Satoko qui court, mais non pas pour aller de l’avant, mais pour se raccrocher à Rika qui s’est éloignée d’elle, elle veut revenir dans le passé, on voit d’ailleurs son reflet dans la rivière qui régresse à sa version enfant. Il y aussi tout le teasing autour de l’univers des sorcières, entre Featherine (oups je veux dire Eua), la disparition de Hanyuu, Rika et Satoko dans le monde des Fragments, tout ça donne bien la hype. Une hype non représentative du contenu, pour l’instant.

L’ending quant à lui est à l’image des deux précédents, très joli visuellement, ils ont vraiment trouvé leur identité graphique, et fait la part belle au yuri^^. La mélodie fait aussi beaucoup penser aux différents endings de Umineko (le VN).


Ah oui, mauvaise nouvelle: le site officiel ne liste pour l’instant que 4 sets de DVDs/BDs seulement qui contiennent respectivement 3/3/5/4 épisodes. Oui vous avez bien compté, ça ne fait que 15 épisodes ! Et vu la nature de ce premier arc j’ai bien peur qu’on se retape le même schéma que la saison précédente, dans le même ordre. Mais du coup il "manque" 1 arc, donc est-ce qu’ils le gardent caché pour nous faire la surprise ou bien quelque chose d’autre sera annoncé après le 15è épisode ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Lun 2 Aoû 2021 16:32 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Au secours sortez-moi de là ! Je suis enfermé dans une boucle de médiocrité !


Image
Higurashi no Naku Koro ni Sotsu: épisodes 4 à 6 - Wataakashi-hen

Spoiler: Montrer
Bon, en vrai, c’était un peu mieux cette fois. Alors évidemment il y a toujours les mêmes problèmes habituels, en particulier le fait qu’on soit de nouveau face à une redite assaisonnée de quelques détails différents pour te faire croire que c’est tout d’un coup super intéressant (en soi, voir enfin Mion sombrer du côté obscur est un concept réellement intéressant, mais l’anime n’aime pas explorer ce qui est intéressant), et qu’on avait aussi trouvé à 90% pratiquement toutes les réponses dès la seconde moitié de Gou. Donc encore une fois on regarde un arc réponse qui ne répond pas à grand chose.

Mais là cet arc s’en sort un tout petit mieux grâce à son premier épisode, c’était une bonne suprise pour moi de voir que l’anime nous montre un aperçu des préparations de Satoko pour commettre ses méfaits, surtout que cela résout à la fois le mystère du pistolet dans la fin de l’arc ainsi que le fameux cliffhanger de l’épisode 17; on n’a pas besoin de plus d’explications, c’était bien trouvé. C’est certes maigre, mais c’est déjà mieux que ce que Oniakashi avait à offrir.

Il y a aussi la scène de la confrontation entre Satoko et Mion à la fin qui était plutôt bien réussie. Ce que j’ai vraiment aimé c’est cette façon dont l’épisode a su jouer avec notre connaissance de l’oeuvre originale, j’ai eu un réel sourire quand Satoko retourne chez elle pour prendre la bouteille de soja et qu’elle a ce même comportement innocent que Rika dans l’arc original. La mise en scène était également vraiment bien foutue, c’est marrant de voir que l’anime a parfois ce genre de fulgurance, on se rappelle de l’épisode 16 qui était très bon (c’est d’ailleurs le meilleur je pense), mais j’ai l’impression que le staff eux-même ne s’en rendent même pas compte; y’avait vraiment personne chez eux pour leur dire que putain, oui, c’est ce genre de scène qu’on veut voir plus souvent ?

Mais bon, ce n’est malheureusement pas suffisant pour sauver le grouffre sidéral de ce début de saison. Cependant, le prochain arc devrait normalement - et je dis bien normalement - être plus intéressant parce que logiquement on devrait voir le point de vue de Satoko, et j’espère qu’on verra également l’évolution de cette relation étrange avec Teppei.

Sinon aucun rapport avec les épisodes en eux-mêmes, Funimation ont posté une vidéo (très spoilante évidemment) dans laquelle Ryukishi, Mai Nakahara et Mika Kanai discutent de certains sujets sur Gou. Et il y a un passage en particulier qui m’a interpellé, c’est quand Nakahara parle du 3è épisode, elle dit qu’à ce moment de la série on n’est pas encore censé savoir s’il s’agit d’un remake ou d’un tout nouveau projet… sauf que, bah, euh, si en fait, c’est montré explicitement dans l’épisode 2 et y’a même eu tout une pub marketing sur les réseaux avant la diffusion de l’épisode 3 ! Mais le fait que se soit Nakahara, une des doubleuses donc, qui le mentionne, me conforte dans l’idée qu’ils avaient produit et enregistré au moins le premier arc avec cette intention de cacher le pot aux roses, et qu’on leur a imposé d’inclure rétroactivement la scène dans le monde des Fragments durant la post-prod ou autre. Ou alors c’était réellement l’idée du réalisateur et dans ce cas je pourrais presque regretter Chiaki Kon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Saga] When They Cry
MessagePosté: Dim 5 Sep 2021 14:35 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2005
Messages: 267
Localisation: ~Shabba dabba deebee do-ah ba dee yeah~
Cet arc vient à lui seul de sauver le peu de confiance qu’il me restait dans cette saison, un peu à l’instar de Nekodamashi, je me surprends à être curieux de voir ce que la suite va nous proposer. Je garde tout de même mes attentes à la baisse, sachant que - officieusement - il ne reste plus que 4 épisodes (?!?!?!); mais je ne peux m’empêcher d’être hype quand je vois le nom du prochain arc, j’espère simplement que mon engouement ne me jouera pas de mauvais tours.

Et en parlant de mauvais tours, notre coupable nous en a offert plus d’un^^.


Image
Higurashi no Naku Koro ni Sotsu: épisodes 7 à 11 - Tatariakashi-hen

Spoiler: Montrer
On savait depuis la révélation de la première saison que cet arc allait en toute logique être important étant donné qu’il est centré sur Satoko, c’est ce qui fait qu’il est déjà plus intéressant que les deux précédents. Il n’est pas exempté de défauts, principalement parce qu’il est diffusé après Satokowashi, l’arc passe beaucoup (trop) de temps à nous expliciter des choses évidentes que l’on avait déjà pu deviner une fois Gou terminé. Et il y a aussi cette fâcheuse propension à recycler les scènes de Gou pour faire du remplissage à chaque épisode (la danse de Rika est devenu un meme), ce qui fait qu’encore une fois la moitié des scènes sont inutiles.

Mais il y a aussi de bonnes choses.

L’anime teasait beaucoup sur le changement de Teppei, et personnellement ça a plutôt bien marché sur moi. Pas que je sois devenu fan du personnage, mais l’arc arrive à nous mettre dans les bottes de Satoko vis à vis de sa relation avec son oncle, il arrive à nous faire ressentir des sentiments complexes (dans le sens ou ce n’est ni tout blanc ni tout noir) à son encontre. Pour rappel, le Teppei de cet arc n’a pas fait subir à Satoko ce qui s’est passé dans Tatarigoroshi/Minnagoroshi, au contraire il s’essaie à devenir une vraie figure parentale; cependant il ne faudrait surtout pas oublier que cela ne concerne que le présent, les évènements du passé (à l’époque de Satoshi) n’ont pas été effacés, ils sont toujours réels, même pour ce Teppei là. Et c’est cette ambiguité que j’ai bien aimé, surtout qu’à côté de ça on a Satoko qui manipule et tue tout le monde pour son plaisir personnel^^. On ne pardonne pas ce que Teppei a fait, mais on ne peut pas s’empêcher d’éprouver une certaine tendresse à le voir essayer, dans une maladresse presque touchante, de se racheter auprès de Satoko dans ce monde là.

Y’a des passages bien mis en scènes autour de Teppei, je pense notemment quand il se sent impuissant car isolé et qu’en parallèle l’anime nous montre les moments où Keiichi rallie toute le monde à sa cause: y’a une certaine ironie délicieuse à voir le « gentil » agir héroiquement sans savoir qu’il se fait manipuler par la « princesse à sauver », tandis que le « méchant » ne peut rien faire alors qu’il n’en est pas moins sincère. C’est pour ça que la scène où il implore Ooshi de l’aider arrive à être plus impactante que lorsque Keiichi fait de même, on se sent mal de le voir autant se démener, lui qui ignore ce qui se trame derrière son dos.

Et cela n’a pas échappé à notre chère petite chippie blonde, Satoko a beau essayer de s’auto-persuader qu’elle ne fait que l’utiliser pour mener à bien son plan, la réalité est qu’au fond d’elle elle ne peut s’empêcher d’éprouver une sympathie grandissante, ce qui nous amène à une partie intéressante de cet arc: la dualité, Umineko-style. On est vraiment dans du pur Ryukishi07, avec cette thématique de l’identité qu’il affectionne tant. Alors ici ce n’est pas aussi développé que dans Umineko, cela sert en réalité uniquement de rouage scénaristique, mais pour les rares fois où cet anime tente de proposer des choses intéressantes je ne vais pas jouer les rabat-joies. Bon la ficelle scénaristique est facile, on sent que c’est pour forcer la distinction entre une « bonne » Satoko et une « mauvaise » Satoko; entre la Satoko « originale » qui s’est rendue compte trop tard de ses erreurs et la « nouvelle » Satoko qui embrasse pleinement cette situation: on assiste donc bel et bien à la naissance d’une sorcière. Donc, bon, voilà, forcément, ça hype.

La disparition de toute trace d’humanité chez Satoko, symbolisée par la Satoko sorcière « tuant » la version humaine, explique la nature vicieuse des boucles de Nekodamashi, Satoko est désormais complètement désinhibée. Cependant, il est encore possible que la version humaine puisse reprendre le dessus plus tard, bien qu’elle ait jusque là échoué, elle a pu par deux fois résister face à sa version sorcière, même si temporairement. Il y a évidemment la scène oû elle tue Teppei, mais surtout la scène où elle vomit quand elle revient à l’école. Je ne me gêne d’habitude pas de dire tout le mal que je pense de Gou/Sotsu, mais je sais aussi reconnaitre quand l’anime fait de bonnes choses, et cette scène était très bonne parce que là l’anime joue réellement avec son spectateur et ne gaspille pas son temps à expliciter. Le simple scintillement des yeux (quand ils deviennent rouges) l’espace d’un court instant est lourd de sens, on vient de comprendre qu’on s’est fait berné parce qu’on avait justement deviné où était le twist. Il faut bien comprendre qu’à l’époque de Tataridamashi la théorie de Satoko coupable était déjà très populaire, donc beaucoup de monde pensait que durant cette scène elle faisait semblant d’être maltraitée; et c’est ça qui est vicieux, on s’est trompé parce qu’on avait vu juste. Parce qu’en réalité Satoko ne faisait pas semblant, mais elle ne pleurait pas à cause de Teppei, mais parce qu’elle s’est rendue compte de ce qu’elle avait fait subir à ses amis, voilà pourquoi elle s’excuse en pleurs ! C’est tellement bien joué, c’est ça que je cherchais depuis le début, être trompé intélligemment.

Sotsu est sur une bonne lancée, il en aura fallu du temps et des sacrifices, gageons que l’arc suivant soit à la hauteur de la hype que son titre inspire, et qu’il ne soit pas le dernier surtout (sauf s’il y a une nouvelle saison derrière)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 120 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, [8]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com