Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Quel note donneriez vous à "L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du désert"?
10/10 31%  31%  [ 4 ]
9/10 23%  23%  [ 3 ]
8/10 15%  15%  [ 2 ]
7/10 15%  15%  [ 2 ]
6/10 0%  0%  [ 0 ]
5/10 0%  0%  [ 0 ]
4/10 0%  0%  [ 0 ]
3/10 0%  0%  [ 0 ]
2/10 0%  0%  [ 0 ]
1/10 0%  0%  [ 0 ]
0/10 8%  8%  [ 1 ]
Je ne sais pas... 8%  8%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 13
Auteur Message
 Sujet du message: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du désert
MessagePosté: Mar 22 Mar 2011 22:51 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 591
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
On va maintenant passer tout doucement le cap des 10 chapitres. On n'en est pas encore là, mais ça avance tout doucement, tranquillement... Du coup, je me suis dit: pourquoi pas faire un sommaire? Comme dans un vrai bouquin?
Donc voila:

-Chap.1:L'attaque
-Chap.2:L'œuf
-Chap.3:Le départ
-Chap.4:Le Couloir des Milles Galeries, lien entre les 16 régions
-Chap.5:Le mystère du Feu Originel
-Chap.6:L'Intercentre, le cœur du monde
-Chap.7:Custos et Sotsuc & Kuan et Juanista
-Chap.Bonus 1:Affrontement

Sur ce, bonne lecture!

Chapitre 1 : L’attaque


Depuis des millénaires, des générations et des générations de sages, de physiciens et d’historien cherchaient des réponses. Des réponses à des questions existentielles : D’où viennent les dragons ? D’où provient le Méco, ce minerai capable de produire de l’énergie selon la couleur de la pierre ? Et surtout, pourquoi Fangure, ce monde dans lequel nous vivons, est-il recouvert d’un désert éternel, alors qu’avant la planète foisonnait de créatures toute plus mystérieuse les unes que les autres ?
Ces trois questions ont fait couler plus d’encre que la guerre qui ravage Fangure n’a fait couler de sang. Les réponses à ces questions, elles se trouvent dans un lieu secret, gardé par sept serrures, elles même éparpillés un peu partout dans Fangure. Seulement voila, la guerre qui fait rage trouve, elle aussi, sa cause dans ce lieu secret, appelé « Le Sanctuaire d’Oragon »
Mais, comme les paroles d’un très vénéré sage disent, « pour se battre, il faut être au moins deux. ». Cette guerre, qui durent depuis 2.500 ans, oppose quatre nations différentes : Le clan des Pirates, hommes assoiffés de pouvoirs et de richesses ; la famille Tunardra, l’une des plus grandes ressources financière au monde ; les Chevaliers Rebelles, une organisation fantôme qui ne souhaite qu’une chose : détruire la famille Tunardra ; Et l’Ordre de Fangura, les justiciers de la Paix, protégeant les populations des batailles sanglantes que la guerre engendre.
Cette guerre, les sages et les vétérans la nomment parfois la « Guerre des Deux Milles Mondes ». Et c’est dans l’Ordre de Fangura que souhaite être adhéré Sanjo, jeune homme de 17 ans. Sanjo est fils d’un mécano peu reconnu, mais dont le talent est incomparable. Il est aussi le héro d’une aventure qui va le dépasser lourdement.

La particularité de Fangure, c’est qu’elle n’est recouverte que de sable. Et de roche. Mais la particularité du sable de Fangure, c’est qu’as certains endroits, ils aspirent tout ce qui tombe dedans. Et ces zones changent tous les ans. C’est pour ça que les Fangura se battent aux cotés de dragons, les plus puissantes créatures du désert.
Fangure est divisé en dix-sept régions, toutes gouverné par un monarque. Les régions sont nommées en fonction de leurs localisations géographique. Sanjo vivait dans celle de l’Ouest, appelé Disarto, à cause des très fréquentes tempête de sables se levant tous les soirs.

Dans un village souterrain, dans la partie orientale de Disarto, Sanjo nettoyait l’écurie de ses Lézard’Valins. Ce sont des reptiles quadrupèdes géants, avec des poils recouvrant leur couche d’écailles. Seule la tête était écaillée.
Sanjo détestait la mécanique, ou tout ce qui pouvait se rapporter à la construction d’armes. Sa mère était morte dans ce conflit avec des armes. Alors il avait demandé à son père de lui construire cette écurie, où il pouvait s’occuper des animaux des voyageurs passant par l’auberge de sa belle mère.
Bien qu’il n’aime pas la mécanique, d’après son père, il avait un talent inéluctable pour la course. Mais s’il y a bien une chose qu’il déteste plus que la mécanique, c’est sa belle mère. Elle est arrogante, ironique, toujours à l’affût du moindre ragot, et elle ne le traite pas mieux que lui quand il se débarrasse de ses bouses de Lézard’Valin. Mais il devait reconnaître qu’elle avait un don en affaire.
Sanjo, après avoir récuré et lavé le box de Flasher, son Lézard’Valin préféré, il le brossa encore un peu. Puis, malgré l’ordre de sa belle mère de rentrer une fois qu’il avait terminé, il décida d’aller courir avec Flasher. Il le sella. L’animal hennit, ou plutôt poussa un cri strident. Sanjo murmura :
-Du calme, mon beau, du calme, on va juste faire un tour…
Comme à chaque fois qu’il lui parlait (et comme à chaque fois qu’il parlait à un animal, en général), il se calma aussitôt. C’est en partie pour ça qu’il avait fait de Flasher son animal favori, et aussi pour ça que la vaste écurie était nettoyé par deux autres garçon de ferme. Sous ses ordres, évidemment: Il avait le don de calmer chaque animal effrayé.

Les deux garçons de ferme, Ted et Myrios, approchèrent. Bien qu’on les appelle « Garçon » de ferme, Myrios était une jeune fille de quinze ans à peine. Ted en avait seize. Tout les deux logeaient dans l’hôtel que dirigeait la famille Suarez. Sanjo leur dit :
-Prenez soin des bêtes en mon absence. Je reviendrai bientôt.
-Oui, maître Sanjo !
Sanjo allait partir par la porte grande ouvert, quand il dit :
-Et le premier qui me dit encore une fois maître, je le force à nettoyer les bouses de Flasher ! J’ai beau être votre chef, je préfère être considérer comme un ami.
-Ok, m… euh, Sanjo, je veux dire, dit Ted.
Et il s’élança.
Dans la zone où ils vivaient lui, son père et sa belle mère, les troupes des Pirates ne venaient pas souvent ici, car la terre ne donnait aucun bénéfice minéralier. Heureusement que les Lézard’Valins ne se nourrissait que de petits cactus.
Flasher piétinait le sable et courait à une vitesse très surprenante pour un Lézard’Valin. On aurait dit une fusée traversant la tempête. Il soulevait un nuage de sable tout en fonçant vers des rochers, visible au loin. Le soleil tapait dur sur la peau de Sanjo, même s’il était couchant.

Une fois arrivé aux rochers, Flasher s’arrêta tout en tirant la langue. Sanjo descendit de son animal et escalada la paroi. Tous les soirs, il faisait tout le temps les mêmes gestes pour repérer d’éventuels animaux sauvages, qui se serait blessés ou autre. Une fois en haut, il s’installa au bord et sortit des jumelles de l’intérieur de sa chemise. Elles étaient orange, avec des molettes sur les verres de devants, pour améliorer la portée. Une autre molette, située juste au bord, entre les deux lunettes, permettait de passer en mode « Tempête », en mode « Paysage », ou en mode « Nocturne ».
Ces jumelles, c’est son père qui les avait faites lorsqu’il était petit. C’était son bien le plus précieux. Il les installa à ses yeux, fit tourner la molette sur « Paysage » et parcourra l’horizon. Il vit des dunes de sables, des rochers, de petits cactus, de grand cactus, du sable… des animaux…
Soudain, quelque chose l’interpella : une forme noire inconnu qui sortait du sable. On aurait dit une personne allongé sur le sable brûlant.
Tout en rangeant en expresse ses jumelles, il siffla Flasher et sauta. Flasher, comme à son habitude, en entendant le sifflement, se plaça juste au bon endroit, et réceptionna Sanjo. Ce dernier hurla :
-Il y a quelque chose juste devant, peut-être un être humain. En avant, Flasher !

Flasher hennit puis fonça dans la tempête naissante. Le vent souffla de plus en plus fort. Normalement, il aurait dû être rentré depuis longtemps, mais il ne pouvait laisser quelqu’un dans le désert.
Flasher parcourra le reste de la distance, soit 2 kilomètres, au triple galop. Le sang des Lézard’Valins leurs permettait des accélérations stupéfiante, soit plus de 95km/h. En dix minutes, il arriva à l’endroit où Sanjo avait aperçut ce qui l’avait intrigué. Et en effet, il y avait bien une forme de vie à cet endroit.
Sanjo descendit de Flasher, et s’agenouilla à coté de ce qui ressemblait à une veste. Le sable volant toujours plus haut, il plaça son écharpe au dessus de son nez et mit ses lunettes, prévue pour éviter d’avoir du sable dans les yeux en pleine tempête. Il toucha l’être allongé, et il remua. C’était donc un humain. Sanjo le retourna, et vit qu’il s’agissait d’un homme dans la quarantaine. Il dit :
-Monsieur, ça va ? Vous allez bien ?

Il prit sa gourde qui pendait à son coté et fit avaler quelques gouttes d’eau à l’homme. Un gargouillis s’échappa de la personne :
-L… l’œuf…
Sanjo dit :
-Quoi, quel œuf ?
-L’œuf… Où… où est-il ? L’œuf…
-Il n’y a pas d’œuf, ici, monsieur… Bouger pas, j’vais vous ramenez chez moi…
-Non… L’œuf… Murmura-t-il encore. Il… faut… protéger… l’œuf…
Et il se tut. Paniqué, Sanjo prit son pouls, et poussa un murmure de soulagement quand il sentit qu’il battait encore. Il le faisait monter sur le dos de Flasher, quand les ennuis arrivèrent.

Sous le sable, des mouvements se firent ressentir. Et soudain, six créatures immenses sortirent du sable. Elles ressemblaient à des scolopendres géantes, mesurant dix à quinze fois leurs tailles normales. Leurs carapaces étaient invulnérables aux attaques de sabres normaux.
Sanjo tomba à la reverse. Il tremblait de partout en murmurant :
-D… d… de… des Scolopendrus !
Les Scolopendrus agitèrent leurs mâchoires, se soulevèrent, et l’une d’elle plongea. Sanjo ne put rien faire. Il était pétrifié. Il regardait les mâchoires approcher à une très grande vitesse, quand soudain…
Il y eut un flash lumineux, et le Scolopendrus se retrouva coupé en deux. Sanjo écarquilla les yeux, et vit l’homme qu’il avait sauvé debout, devant lui, une épée lumineuse à la main, et l’animal tranché devant lui. Sa cape volant au vent, Sanjo put voir dans son dos une arme de dernière technologie, ressemblant à une arme à feu. L’homme dit :
-Eh petit, ça va ?
-O… ou… ouais, impec. M… mai qui êtes vous, au… au juste ?
-Je m’appelle Jans. Je suis un guerrier venant de l’Intercentre. Un Fangura. Dit, petit, y’a deux choses que tu pourrais faire : une, appeler des secours. Et deux, retrouver un œuf très précieux que je dois ramener à mon Q.G., pendant que je m’occupe de nos invités. Tu peux faire ça, petit ?
-Ou… ouais, sans problème…
-Alors fonce, hurla-t-il.

Sanjo s’éloigna, tandis que Jans faisait face aux Scolopendrus. Deux d’entre eux foncèrent sur lui, suivit de près par un troisième. Jans attendis trois seconde, puis sauta, posa un pied sur les gueules grandes ouvertes des Scolopendrus, et pointa la pointe de sa lame vers le bas. Le troisième Scolopendrus, ne pouvant s’arrêter, se vit découper en deux sans difficulté par le Fangura. Jans sauta à nouveau, donna un coup de pied retourné horizontal dans les têtes des deux monstre et rangea sa lame dans son fourreau, posé sur sa hanche. Tandis que la lame rentraie, elle cessa de s’illuminer.
Pendant ce temps, Sanjo siffla Flasher. Ce dernier arriva en trombe, apparemment en colère que son cavalier ait réussi à partir. Sanjo le pria d’aller chercher son père et Goinfre, son frère Lézard’Valin. Ce qu’il fit sans hésiter. La tempête empirait de plus en plus. Encore trente minutes et ils n’y verraient plus rien. Sanjo retourna près de l’endroit où il avait retrouvé Jans. Il chercha aux alentours l’œuf qu’il devait retrouver.

Jans, lui, avait mit les deux autres Scolopendrus hors d’état. Il n’en restait plus que deux. Il avait sortit son arme à feu et attendais la réaction des animaux. L’un d’eux fonça à nouveau sur lui. Jans pressa la gâchette cinq fois. Cinq rayons sortirent de l’arme et frappèrent la bête dans un creux de sa carapace. Le Scolopendrus s’effondra dans un nuage de poussière. Mais ce que Jans n’avait pas vu, c’est que sa dernière cible se dirigeait, à présent, vers Sanjo, qui venait de découvrir un objet ovoïde, avec une peau tendue tourné vers lui.
L’animal poussa un cri strident et plongea sur la proie inoffensive, tandis que Jans criait :
-Petit, attention !
Sanjo se retourna, vit les dents acérées du monstre, et hurla :
-Aaaaaaaahhh !

Un phénomène étrange se produisit soudain. L’œuf se mit à briller, et projeta de l’énergie juste à temps. Un bouclier fut créé, et le Scolopendrus s’écrasa dessus. Sanjo, pétrifié, regardait tour à tour l’œuf et l’animal qui s’acharnait sur le bouclier. Sa mâchoire ronde, couverte de cinq dents acérées, s’ouvrait et se refermait sur le bouclier.
Des rayons de couleurs verts frappèrent sa carcasse. L’animal ne subit rien, mais son attention fut détournée vers l’autre humain. Il n’avait qu’un gros œil rouge qui ne voyait bien que dans la nuit, mais celui-ci était caché par une excroissance de carapace qui l’enfermait. Ce sont ses capteurs internes de chaleur qui localisèrent l’intrus. Jans dit :
-Ouais, c’est ça, mon gros, amène toi et ne bouge pas…
Trois tirs dans son gros œil rouge le réduit au silence.
Tout à coup, une lumière blanchâtre perça l’opacité de la tempête. Un véhicule tout terrain arriva, suivit d'un autre Lézard’Valin, dont Flasher. Un homme sortit du buggy, et couru vers Jans, qui rangea son arme. L’homme dit :
-Ça va, vous, vous n’êtes pas blessé ?
-Moi non, mais lui, c’est une autre histoire. Vous êtes son père ?
L’homme ne répondit pas. Il courrait vers Sanjo qui était tombé évanouis. L’homme s’accroupit et le secoua tout en disant :
-Sanjo, Sanjo ! Eh, Sanjo, tout va bien ? Réveille-toi, Sanjo ! Eh Sanjo, debout !
Jans s’approcha et prit l’œuf. L’homme dit :
-Attendez une minute… je vous reconnais, vous êtes un Fangura ! Jans, c’est ça ? Où est votre…
-Je ne sais pas. Mais ce n’est pas le moment, il y en a d’autre qui risque d’arriver.
Il pointa les six Scolopendrus morts. Il ajouta :
-Et puis, nous devons vous mettre en sécurité. Vite.
-Vous avez raison, monsieur, répondit l’homme. Je m’appelle Homassu. Moi et ma femme dirigeons un hôtel, pas très loin d’ici. Nous y seront en sécurité.

Jans et Homassu installèrent Sanjo à l’arrière du buggy. Jans allait s’asseoir, mais il ressentit un malaise. Il s’assit, et Homassu fit de même en disant :
-Ça va aller ?
-Oui… oui, ça va… J’ai juste besoin… de repos…
Et il s’endormit. Homassu mit le contact, et appuya de toutes ses forces sur l’accélérateur. Le buggy fendit la tempête, tandis que Flasher et un autre Lézard’Valin énorme partait devant en galopant pour avertir leurs maîtresse de l’arrivé imminente de leurs maître, du père de leurs maître et d’un inconnu blessé.

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Dernière édition par Phénix Dragoon le Dim 17 Avr 2011 12:12, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Mer 23 Mar 2011 16:55 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2010
Messages: 337
Localisation: Sur une barque, en route vers l'Aventure !
Bon alors je dois t'avouer que j'accroche plus à cette histoire qu'aux one-shots qui sont pourtant très biens. J'aime bien le côté fantasy de cette histoire qui semble très poussée avec plein de détails, sans compter un décor de sable que j'aime beaucoup :Sanji amoureu:
Donc, j'ai hâte de lire la suite :Vogue Merry:

EDIT : si, j'ai vu que tu t'étais inspiré de Tatooine dans Star Wars ^^

_________________
Image
Trust in your friends, and they’ll have reason to trust in you.


Dernière édition par .Silk. le Mer 23 Mar 2011 17:42, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Mer 23 Mar 2011 17:28 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2011
Messages: 411
Localisation: dans la 4G entreprise en train d 'écrire ma fic
qu'un message, pourtant c'est super

j'aime beaucoup, c'est très bien

le monde a été très bien présenté, la guerre, les lieux et tout (petit bémol, même si nous on sais ce que sont les Mécos, les personnes qui n'ont pas lu tes One shoot ,non)

le perso aussi (avec une part de mystère quand même

et je suis content car tu montre un perso qui tu certe des animaux (je déteste) mais qui s'entend aussi très bien avec les animaux (et là, j'adore) ce qui rend bien

édit ouais désolé, je me suis très mal exprimer, je voulais dire que tu as un perso qui tu des animaux et que tu annonce auparavant un autre perso qui aime les animaux et semble leur ami, c'est mieux exprimer comme ça (en gros il y a deux versions de perso dans ta fic par rapport les animaux

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Dernière édition par 4G Master le Mer 23 Mar 2011 17:51, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Mer 23 Mar 2011 17:41 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 591
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Alors, merci beaucoup pour ces commentaires très encourageant, même si ce n'est que le début, je dois l'avouer.
.Silk., je dois tout de même te dire que je suis surpris que tu n'est pas reconnu ma source d'inspiration qui est, quand même, assez flagrante... mais ce n'est pas grave, tu trouvera bien vite, je pense^^

4G Master, tes deux remarques sont, pour moi, pertinente. Le Méco, j'en ai parlé dans le One-Shot "À la recherche du trésor du capitaine Hollowa", mais je ne l'ai pas présenter dans les détails. "Un sage maître ne révèle jamais tous ses secrets à la fois"(cf. Comte Dooku, Star Wars The Clone Wars ep. 13/14, je ne sais plus). Il recèle encore quelques parts de mystère. Patience, donc, ils seront révélé dans les prochains chapitres^^
Ta deuxième remarque, par contre, je vais tout de même la corriger, car elle est fausse. Sanjo, le héros, adore les animaux, et ne veut en aucun cas leurs faire de mal. C'est parce que sa mère est morte qu'il détèste les armes et la mécanique. C'est Jans, Le Fangura, qui tue les Scolopendrus. et encore, il le fait que parce que ils menace un civil. Jamais il ne tue des êtres vivant sans raisons valable.

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Mer 23 Mar 2011 21:42 
150 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2010
Messages: 1058
Localisation: In Wonderland ~
J'ai lu ton premier chapitre ce matin, manque de temps, je n'ai pas pu poster le premier commentaire.
Je dois dire que le monde que tu as inventé est assez sympa, et bien présenté : on a de quoi s'attendre.
Après, est-ce que tu auras assez d'imagination pour tenir sur la longueur... affaire à suivre !!

Pour en revenir au chapitre, j'aime beaucoup Sanjo (normal c'est le personnage principal, et puis son nom en jette).
L'ordre de Fangura me fait penser à celui disparu des templiers, un lien??
Pourrait tu nous décrire un peu plus Sanjo si possible, je n'arrive pas à me le visualiser (à chaque fois je pense à un Sanji version plus jeune).
Un monde désertique pas mal !! Est-ce le seul continent de la planête ou il en existe d'autre (juste pour info...)

J'attends la suite avec impatience !!

PS : fait des paragraphes pour arérer

_________________
Image
"L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes :
il a transformé l'or en grenadine."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Mer 23 Mar 2011 23:24 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 591
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Citation:
Après, est-ce que tu auras assez d'imagination pour tenir sur la longueur... affaire à suivre !!


Oh, pour ça, t'inquiète pas, Shanji21, j'ai de quoi tenir. je prévois toujours des plans de secours, en cas de perte d'idée!

Citation:
Pour en revenir au chapitre, j'aime beaucoup Sanjo (normal c'est le personnage principal, et puis son nom en jette).
L'ordre de Fangura me fait penser à celui disparu des templiers, un lien??
Pourrait tu nous décrire un peu plus Sanjo si possible, je n'arrive pas à me le visualiser (à chaque fois je pense à un Sanji version plus jeune).
Un monde désertique pas mal !! Est-ce le seul continent de la planête ou il en existe d'autre (juste pour info...)


1°) en y repensant, c'est vrai qu'on pourrait croire qu'il y ait un lien, mais il n'y en a pas!^^

2°) Sanjo est habituellement habillé de bottes brunes avec des liens comme ceux qui ferment les ceintures. il a un pantalon en toile, mais de la toile douce, de couleur sable. il porte une ceinture noire. il porte aussi une chemise blanche large, en dessous d'un long gilet bleu qui descends jusqu'au genoux. il porte au cou les jumelles de son père et des lunettes, un peu comme celle que tu mets à la piscine, mais de couleur noire. il porte aussi une écharpe rouge. il a des yeux bleu, un nez... moyen, des cheveux mi-long, qu'il peut arranger en queue de cheval. ils sont aussi blond. sa peau est blanche.
Waah... super la description... si avec ça, tu sais pas te le représenter, alors je peut plus rien faire...^^

3°) Il faut savoir que Fangure à connu ce que les sages appellent l' "Âge des Sables", c'est à dire un peu comme un Ère glaciaire, sauf que là, l'âge des sable est une période ou des centaines et des centaines de tempêtes de sables se levaient en même temps toute les cinq minutes. C'était il y a 2.500 ans. Depuis, toute la planète est recouverte de sable. mais depuis le temps, des lieux incongrus on fait surface, comme les reptiles tous plus zarb les uns que les autres qui empêche les explorateurs d'arriver à ces endroits.

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2011 20:53 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 591
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Alors, à la réflexion, je me dis qu'il vaut mieux que je suive le conseil de 4G Master, qui est d'expliquer à ceux qui n'ont pas lu mes One-Shot, ce qu'es le Méco.

OUVERTURE DU COIN DES INFORMATIONS UTILES!! (ou pas...)

Alors, ami novice en la matière, bienvenu! Cette partie du topic à pour but de vous apprendre ce qu'est le Méco. Il s'agit d'un minerai très spécial pouvant renvoyer de l'énergie accumulé auparavant (vous le saviez pas, ça, hein, vous qui pensez tout savoir là dessus... Na na na na nèreuh!^^). Je vais pas entrer dans les détails, mais si vous voulez, grâce à un procéder chimique et (un peu) magique, au contact d'un métal particulier, baptisé "Réfrictio", L'énergie contenue dans la pierre se déverse tout le long de la parcelle métallique, le remplissant totalement. Bien sûr, au plus la parcelle métallique est importante, au plus la taille de la pierre devra être importante. Ainsi, tant que cette connexion est maintenue, le Méco continuera à déverser son énergie, jusqu'à ce qu'ils se soient complétement vidé.

Il existe de très nombreux types de Méco, mais occupons nous plutôt des 9 premiers types: Le Méco Rouge, Bleu, Vert, Jaune, Doré, Blanc, Noir, Violet et Cristallin. Les quatre premiers sont étroitement lié aux quatre éléments: le Feu, l'Eau, la Terre (comprenez par là, les Plantes) et l'Air. Le Méco Doré est un canaliseur Universel. il peut restaurer n'importe quel type d'énergie, même nucléaire, impossible pour les autres types de Méco. il amplifie également ces ondes radioactive par dix. Le Méco Cristallin est un peu différent. C'est un Méco-Barrière. Tant qu'il est là, aucune énergie, même magique, ne peut passer. Ce qui en fait un excellent éléments pour les boucliers. Le Méco Violet ressemble au Méco Cristallin dans le sen ou il protège contre des chocs. Les différences, c'est qu'il est moins puissant. Mais son champs d'action est plus large, car il peut protéger toute une muraille contre les attaques classiques. pour les Méco Noirs et Blanc, c'est encore différents. Ils seraient à la base de la création des Méco, car ils s'opposent l'un l'autre. Le Méco Noir est un poison très mortel; Le Méco Blanc est le seul antidote à ce poison, et aux autres aussi. Le Méco Noirs dissout les parois sanguines, musculaires, cellulaires,... Tout. en Cinq minutes, on est morts. il faut donc être guéri très vite.

Pour recharger un Méco, il suffit de l'exposer à un élément, différent selon le type. ainsi, les Méco Rouge, Bleu, Vert et Jaune seront rechargeable en étant exposé à leurs éléments. Pour le Méco Doré, il faut l'exposer à une roche radioactive. Le Méco-Cristallin, bien que même déchargé, il reste indestructible, pour ne laisser passer aucune énergie, il faut qu'il soit rechargé à bloc. Et pour ça, rien de mieux que le mettre dans un sac de diamant. Le Méco Violet peut se recharger, et c'est l'un des rares Méco a pourvoir faire cela, en étant également plongé dans de l'eau. D'autres Méco, moins connu, procède aussi de cette façon, à ce rechargé avec des même éléments. Les Méco Noirs et Blanc se recharge entre eux: Si l'on touche quelqu'un mort par Méco Noir, l'on peut mourir, car l'énergie ne disparaît qu'après une semaine. pareil pour le Méco Blanc, l'antidote disparait après une semaine. On ne souffre donc d'aucune maladie pendant ce laps de temps.

FERMETURE DU COIN DES INFORMATIONS UTILES!! (ou pas...)

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Dernière édition par Phénix Dragoon le Jeu 24 Mar 2011 22:56, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2011 21:17 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2011
Messages: 411
Localisation: dans la 4G entreprise en train d 'écrire ma fic
Bah tu vois, c'est super comme ça.

Et tu nous apprends aussi des choses

par contre deux question:

Doit on considéré ton truc comme le coin des questions que tout le monde se pose ?

Le méco-Cristallin est-il la même chose que le Méco Violet, si non qu'els en sont les différences?

édit, j'allais oublier
Est-ce que l'oeuf est un méco-cristallin? (du à sa capacité)

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2011 21:24 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 591
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Ah merde, j'ai oublié le Méco Violet... Quel imbécile... J'édit tout de suite!!!

sinon, pour répondre à tes question,-non, ce truc n'est pas à considérer comme le coin des question que tout le monde se pose, vu que je réponds au questions sans l'ouvrir^^
-et non, le Méco Cristallin n'est pas comme le Méco Violet. Ils ont le même effets, mais le Méco Cristallin, vu sa rareté, ne protège que sur une toute petite surface. Le Méco Violet peut protéger toute une muraille. mais les énergies magiques, nucléaire, et ioniques passeront sans problème, ce que le Méco Cristallin ne permetterait pas. Et puis... le MécoViolet produit un champs de force, c'est ce qui le différencie le plus par rapport aux Méco Cristallin.
-Vous verrez cela dans les prochains chapitres!

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2011 22:42 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 591
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Et voici, rien que pour vous, le chapitre 2, de L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du désert!! Bonne lecture.

Chapitre 2 : L’œuf

Quand Sanjo ouvrit les yeux, il se trouvait dans son lit, dans sa chambre. Sa couverture était étalée jusque sur ses épaules. La petite pièce circulaire était faiblement éclairée par une ampoule. Une petite fenêtre circulaire donnait tout de même un éclairage supplémentaire qu’est celui de la Lune. Une table se trouvait près de son lit, avec un siège en bois. Mais celui-ci était actuellement occupé par Jans, qui dormait avec sa tête posé sur ses bras croisé. Son père se trouvait également dans la pièce, sur ses genoux. Lui aussi dormait à poing fermé.
Sanjo se releva doucement. En examinant bien la pièce, il remarqua l’œuf se trouvant sur sa table de chevet, à coté de lui. Sans le savoir pourquoi, il prit l’œuf et le posa sur son lit, devant lui. Il ressentit soudain un frisson traverser sa nuque, comme si cet œuf était content que Sanjo le prenne juste à coté de lui. « Très étrange, tout ça », pensa-t-il. Soudain, de la lumière s’échappa brièvement de la membrane, et celle-ci vibra très lentement, comme une respiration. « De plus en plus étrange », pensa-t-il à nouveau. Il le reposa sur le chevet, et se rendormit.

Mais un autre phénomène se produisit juste après. Sanjo fit un rêve très étrange…
Il rêva qu’il se trouvait dans une clairière avec des arbres aux feuillages vert émeraude. Une cascade d’eau claire, tellement claire qu’on voyait à travers la roche tout aussi douce. L’herbe sous ses pieds nus était douce et légère. Quelques cerisiers perdaient leurs pétales, qui tombaient dans la rivière.
Soudain, une créature gigantesque traversa la clairière. Elle était recouverte d’écaille verte, de la queue à la tête. Son dos était hérissé de pointes blanches. Sa tête portaient deux rangées de trois longues pointes incurvée vers l’arrière. Ses quatre pattes portaient quatre griffes tranchantes comme un sabre. Ses yeux étaient… comme ceux d’un démon : rouge comme le sang, et profond comme un trou noir.
Tout à coup, tout le décor fut aspiré par les pattes du monstre, et laissa place à un décor recouvert d’étoile. Le monstre ouvrit la gueule, mais aucun son ne sortit. À la place, une voix dans sa tête murmura :
« Enfin… Tu es arrivé à maturation, jeune héros… Ton destin va être celui d’un puissant guerrier : chamboulé au début, puis il redeviendra calme, pour ensuite se déchaîner… Prend garde, jeune héros, ta vie va changer complètement… »
-Hein ? Dit Sanjo, mais sa voix résonna dans le vide, et la bête ne l’entendis pas.
Elle recula, encore et encore, pour ensuite disparaître… Puis Sanjo se sentit tomber dans le vide. Il hurla à l’aide, mais personne ne vint l’aider…
Il cria :
-Aaaaaaaaa…

-… aaaaaaaahhh !

Il se réveilla en sursaut. Il se trouvait dans sa chambre, et rien n’avait changé. Sauf peut-être son père et Jans, qui venaient de se réveiller, eux aussi en sursaut, et se trouvait à présent allongé par terre. Homassu dit :
-Ça va, Sanjo ? Pourquoi tu crie ?
-Je… J’ai fait un cauchemar… Arf, dit-il en se secouant la tête. J’ai bien cru que j’allait tomber dans le vide…
Jans le regardait intensément. Sanjo se retourna et dit :
-C’est après que je me soit réveillé une première fois… J’ai pris cet œuf et après, j’ai fais ce stupide cauchemar… J’était dans un endroit que je ne connaissait pas… y avait de l’eau en abondance, des… choses bizarre… on aurait dit des cactus géants, mais avec des feuilles vertes… même que l’un de ces cactus géant avait des feuilles roses…

Jans l’écoutait, mais sans plus. Il surveillait l’œuf, surtout depuis qu’il avait remarqué que la membrane respirait. Homassu scrutait plutôt le visage de son fils.
-Et puis… il y a eut ce monstre pleins d’écaille verte… et couvert de pointes… J’en ai jamais vu de tels… Même un Scolopendrus n’est même pas aussi long que lui…
À ces mots, Jans ouvrit de grand yeux et se mit à le regarder intensément. Il murmura :
-Tu… tu a rêvé d’une créature reptilienne, dis-tu, petit ?
-Euh… oui, pourquoi ?
-Sais-tu pourquoi cet œuf se trouve sur ton chevet ?
-Euh… non, monsieur, pourquoi ?
-Parce qu’on n’arrivait pas à l’enlever de plus de dix mètres de toi sans qu’il m’échappe des mains et roule pour se réinstaller dans tes bras, dit Jans
-Hein, sérieux ? S’étonna Sanjo, de plus en plus inquiet.
-Et sais-tu aussi pourquoi cet œuf s’est mis à briller dans la nuit, tout à l’heure ?
-C…comment vous le savez ? S’exclama Sanjo. J’vous ai vu en train de dormir !… Ce n’est pas possible, ça !
-Je suis un Fangura, petit. Je vois tout, même quand je dors. Enfin bref. Cet œuf n’est pas ordinaire, petit. Il provient de la lointaine région du Sud, Grvries. Là bas, ce trouve l’un de nos plus ancien temple, le temple Ragufan. Il se trouve pris entre trois montagnes de glace, et à l’intérieur se trouve l’un des plus grands nids de l’une des plus majestueuses créatures que je n’ai jamais vu. Et cet œuf provient de ce nid.

Sanjo ne comprenait pas ou voulait en venir Jans. Dans les plus majestueuses créatures, on pouvait mettre les Shonis, grands reptiles marins vivant uniquement dans le lac de Kual’Ga, la région du Nord-Ouest ; on pouvait mettre aussi les Lyonizas, reptiles géant possédant une crinière imposantes tout autour du cou, ne vivant que dans les steppes de Tounrarda, la région du Nord-Nord-Est ; et l’on pouvait aussi mettre…
-… Les dragons… murmura Sanjo.
Jans acquiesça. Homassu balbutia :
-A… attendez une minute ! Vous voulez dire… que cet œuf est un œuf de… de Dragon ?!
-Exactement.
Homassu ne put en croire ses oreilles. Il continua de protester, tandis que Sanjo prit l’œuf sur ses genoux. Il le contempla de tout son soûl, en sachant qu’un bébé dragon dormait encore dans cette coquille. Il ressentit soudain un échange d’énergie entre ses mains et l’œuf, comme une sorte d’électricité, qui lui causa une vive douleur aux mains.
-Aïe ! S’exclama-t-il. J’ai été brûlé !
-Hein ? S’étonna Jans. Tu as été brûlé ?
-Oui, par l’œuf !
-Eh bien, c’est inhabituel. Mais cela confirme bien ma théorie : Cet œuf est bien un œuf de dragon. Le bouclier que tu as créé lors de l’attaque des Scolopendrus et cette brûlure sont des preuves irréfutables. Les dragons sont connus pour posséder une grande puissance magique. Même dans l’œuf.
-Qu’es que cela veut dire ?
Jans le contempla, puis son regard se posa sur l’œuf. Il dit :
-Quelque chose de très important. Mais je ne peux te le dire maintenant, sans en consulter le Conseil Fangure. Vous avez un Méco-Transmetteur ?

Jans et Homassu s’éloignèrent vers la porte. Avant de sortir, le père dit au fils :
-Repose-toi, Sanjo. T’en a besoin. On reviendra te voir pour te dire ce qu’il faudra faire.
-Merci, papa… murmura Sanjo.
De toute façon, il avait sommeil. Une fois qu’ils furent partit, il s’allongea, tira sur sa couverture et ferma les yeux. Mais il ne put dormir bien longtemps.
Trente minutes plus tard, quelque chose défonça sa porte. Il se réveilla en sursaut. Sa belle mère se tenait sur le seuil de la porte, deux sacs de course dans les mains, la mine enragée. Elle était maigre et élancée, avec un visage qui s’allongeait sur la longueur. Elle avait étalée sur dose tellement énorme de rouge à lèvre sur sa bouche qu’elle paraissait trois fois plus grosse. Elle était vêtue d’une robe beige qui descendait sur ses genoux. Par-dessus, elle avait mit un tailleur blanc. Elle portait aussi des chaussures à très hauts talons.
Elle dit, d’une voix très aigue :
-Et alors, toi ? Toujours occupé à paresser, gros flemmard ?
-Aïe, mes oreilles… Parle moins fort, ta stupide voix de crécelle me donne mal à la tête… Murmura-t-il en se tenant la tête. Mais c’est vrai que t’a pas besoin de parler pour me donner mal à la tête, j’avais oublié…
-Fais le malin, seulement, nabot, et je vais t’apprendre la discipline, moi ! Hurla-t-elle. Allez, lève-toi, un client à un Girosplectrus dont la trompe est blessé, et il aimerait que tu le soigne. Debout, le nabot, le temps, c’est de l’argent. Surtout quand c’est toi qui travaille !
-Eh, t’es au courant que je viens de me faire attaquer par une bande de Scolopendrus, et que j’ai failli mourir ? Je n’suis pas bien, là ! Tempêta-t-il contre sa belle mère.
-Ouais, ben t’es vivant, non ? C’est tout ce qui compte. Maintenant, debout, et vite, mon client va vite partir, sinon !
-Et c’est qui, qui te ramène les clients blessé par le désert, si j’y vais pas ? Toi, tu ne bougeras pas ton gros cul, pour y allez, donc je m’y colle ! T’as qu’as le confier à Ted, lui est sa sœur s’en occuperont très bien !
-Espèce de petit avorton… Fulmina-t-elle en sortant de la pièce.

Sanjo se recoucha en se couvrant la tête d’un drap mouillé par une bassine d’eau qu’il n’avait pas vu tout de suite.
Le lendemain matin, Sanjo franchit le portail conduisant sa chambre à la cuisine. C’était une vaste pièce, avec une coupole sur le toit pour laisser passer la lumière. Elle était faite en planche de bois laquée clouée sur le mur de pierre.
Elle était équipé sur mesure pour survivre dans le désert : il y avait un robinet d’’eau courante, acheminé depuis la montagne juste derrière l’hôtel ; une plaque qui ne se chauffait qu’a l’aide de la chaleur du soleil ; Une série de couteaux aiguisé, avec tous les ustensiles nécessaire à la préparation des repas; et trois longue table, disposé en ligne, où les cuisinières préparait les rations des résidents et où le personnel de l’hôtel et les invités de marque déjeunaient.
Pour l’instant, elle n’était occupée que par son père, Myrios, Jans et Katia, sa belle mère, ainsi que trois serveuses. Katia dit :
-Eh ben, le nabot, tu sais te lever, aujourd’hui ?
-La ferme, voix-de-crécelle. Bonjour, tout le monde !
Tous lui répondirent. Sanjo s’installa à côté de Myrios. Celle-ci, pour une raison inconnue, rougit. Sanjo, ne le remarquant pas, demanda :
-Où est Ted ?
-Dans l’écurie. Il s’est endormi après avoir soigné le Girosplectrus. Il n’arrêtait pas de se débattre. Comme tu le sais, un Girosplectrus, c’est un serpent géant avec des écailles… huileuses, comme ça. Eh ben il nous a échappé et a terrifié quasiment tous les clients. Katia était en rage. J’te dis pas le savon qu’elle nous a passé, à Ted et à moi… Enfin, le plus important, c’est que tu ailles bien.
Pendant qu’elle parlait, Sanjo se servit d’une tranche de pain, d’un peu de beurre, et croqua dans la tartine. À peine avait-il fini de manger sa tartine que Jans se présenta devant lui. Il salua de la tête Myrios, et dit :
-Je peux te parler en privé, cinq petites minutes ?
-Euh,… oui, bien sûr…

Il se leva et suivi Jans dans le couloir adjacent à la cuisine. Personne ne passait encore à cette heure, parmi les cuisiniers et le reste du personnel. Jans dit :
-J’ai parlé au Conseil, hier soir. L’œuf de dragon que j’ai été récupérer il y a de cela quelques jours et qui se trouve en ta possession, est très particulier. C’est l’œuf d’un très puissant dragon, aujourd’hui disparu. Tu dois savoir que les dragons ont le pouvoir de faire éclore leurs œufs qu’avec les humains avec qui ils sentent le plus d’affinités. Cet œuf est le dernier de sa lignée. Et le fait qu’il interagit avec toi ne prouve qu’une chose. As-tu deviné à quoi je veux en venir ?
-Non… euh… Éh, mais… Attendez une minute…
Sanjo réfléchit. Si ce que disais Jans était vrai, tous les œufs de dragons devait éclore avec un humain qui serait leur ami. Donc, par logique, il était l’ami de ce dragon. Il savait aussi que les Fangura pouvaient repérer les œufs de dragon susceptible d’éclore avec un humain. Donc un futur Fangura.
Soudain, les informations se mirent en place toute seule.
-Ça veut dire… que… que je suis… que je peux… Murmura-t-il, un sourire se dessinant sur ses lèvres.
-Oui, répondit Jans avec un grand sourire, tu peux adhérer à l’Ordre de Fangura !

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Jeu 24 Mar 2011 22:56 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2011
Messages: 411
Localisation: dans la 4G entreprise en train d 'écrire ma fic
Très bon mini chapitre avec l'apparition des dragons mais pas seulement, il y a quand même d'autres espèce rivalisant apparement avec les dragon, ils ne règnent pas seuls

et de la vieille peau qui est vraiment soulante, tu as bien réussi ton perso

plus

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Ven 25 Mar 2011 20:59 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Nov 2010
Messages: 337
Localisation: Sur une barque, en route vers l'Aventure !
Ton chapitre est super !! J'adore la vieille dame à la voix de crécelle et on voit que Sanjo va devenir un Fangura. Et tu sais, en voyant l'oeuf de dragon, je pense à Eragon. C'est une de tes inspirations ? ^^

En tout cas, on veut la suite :Vogue Merry:

_________________
Image
Trust in your friends, and they’ll have reason to trust in you.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Ven 25 Mar 2011 23:04 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 591
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Oui, en effet, Silk, les dragons me sont inspiré, tout d'abord, de ma fanboy attitude, puis le système de Fangura m'est en effet inspiré d'Eragon!^^ Je suis aussi un fan de la série, car ça parle de dragon^^ Et puis, l'histoire en elle même est génial. Christopher Paloini, si tu lis ces lignes, sache que tu a devant toi un pur fan boy de ta série!!

Citation:
Très bon mini chapitre avec l'apparition des dragons mais pas seulement, il y a quand même d'autres espèce rivalisant apparement avec les dragon, ils ne règnent pas seuls


En effet.
Spoiler: Montrer
il y a plus de deux millénaire de l'histoire, un évènement s'est produit, qui a changé la face du monde. cet évènement à provoqué la brusque mutation des animaux, pour en faire des monstres!

Les dragons sont une ancienne espèce de Fangura. C'est même l'une des première qui l'a peuplé. Ce sont l'une des espèces dominantes, mais un Scolopendrus adulte arrive à tuer un dragon adulte, lui aussi. Même s'il risque très gros. N'oublions pas que les dragons sont aussi connu pour avoir une pleine maîtrise de la magie.

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Sam 26 Mar 2011 12:29 
150 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2010
Messages: 1058
Localisation: In Wonderland ~
Je trouve que ta fic est vraiment prometteuse (comparé à certaine qui persiste quand même). Tu as un bon style d'écriture, et c'est très aggréable à lire.
La belle-mère de Sanjo, le cliché par excellence !! On voie bien que Sanjo ne l'aime pas, vu comment il lui répond !!
J'aurais parié que l'oeuf était celui d'un dragon. Par contre, pourrait tu nous expliquer le fonctionnement de l'ordre de Fangura, ou c'est prévu pour plus tard ??

Et puis, il y a ça :
Citation:
le temple Ragufan

Soit le verlent de Fangura...

Bonne continuation !!

_________________
Image
"L'inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des alchimistes :
il a transformé l'or en grenadine."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic]L'Ordre de Fangura, Tome I: Le Chevalier du dése
MessagePosté: Sam 26 Mar 2011 12:44 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 591
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Citation:
Et puis, il y a ça :
Citation:
le temple Ragufan


Soit le verlent de Fangura...


Merde, mon secret est percé...^^

En tout cas, bravo pour ton sens de l'observation (en même temps, c'était pas très compliqué, me dira-t-on...)
Bon, ben j'peux vous révéler un nouveau secret, alors...

OUVERTURE DU COIN DES INFORMATIONS UTILES!! (ou pas...)

Rebonjour à tous!! Puisque Shanji21 à percé mon secret, je peux vous révélez une autre petite chose!

L'Ordre de Fangura n'est pas basé qu'a une seul endroit. Pour vous représentez la chose, prenez une roses des vents.
Image
Voila!

En comptant tout les points cardinaux sur cette rose, vous obtenez 16 points, n'es-ce pas? En bien, à ces 16 points cardinaux, sont répertoriés 16 zones différentes! Et la capitale de Fangura se trouve au centre, à l'Intercentre!!
FERMETURE DU COIN DES INFOMATIONS UTILES!! (ou pas...)

Et maintenant que vous savez cela, je vous pose un défi!!
À partir de maintenant, et ce jusqu'au prochain chapitre, essayez de deviner le nom des 16 zones de Fangura!!
Allez, je vais être gentil, je vous donne un indice: Essayez avec des régions se trouvant dans la direction des zones donnés!

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com