Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4, 5  Suivante

Qui Perceval rencontrera-t-il en premier ?
Tristan 11%  11%  [ 1 ]
Lancelot 33%  33%  [ 3 ]
L'enfant de Diane et King 11%  11%  [ 1 ]
Gauvain 44%  44%  [ 4 ]
Nombre total de votes : 9
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Jeu 4 Fév 2021 14:12 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 25524
Localisation: Joker
Non non tu te souviens bien. Mais on dirait qu'il a arrêté de cacher ses origines - car j'imagine qu'il pouvait se guérir depuis le début, à moins que ce soit grâce aux nouveaux pouvoirs d'Arthur.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Jeu 4 Fév 2021 16:05 
10 000 Berrys

Inscription: 31 Oct 2016
Messages: 65
Je me suis donné deux chapitres à voir avant de porter un jugement. Pour l'instant, le verdict est glacial.

C'est de l'heroic fantasy très classique. Beaucoup, beaucoup trop classique. Le chapitre premier à lui seul contient suffisamment de clichés du genre pour justifier un statut de parodie: le jeune héros innocent et ayant soif d'aventure, élevé à l'écart du monde, ne connaissant absolument rien de lui, forcé de quitter cette idylle par l'intervention d'un antagoniste (et s'il n'y a pas anguille sous roche, c'est la figure d'un père-ennemi, pas besoin d'attendre l'Empire Contre-Attaque pour le découvrir), qui massacre au passage des êtres qui lui sont chers, ici à la fois le grand-père et le mentor (deux-pour-le-prix-d'un, pourquoi se priver tant que les prix sont bradés?). Ai-je oublié de mentionner la prophétie? Car prophétie il y a, bien sûr, même si peut-être sur ce point Nakaba va me surprendre (prophétie autoréalisatrice? manipulation?), mais j'en doute; la seule lueur d'espoir que j'avais de trouver une trace d'originalité s'est immédiatement éteinte comme bougie sous cascade, lorsque Perceval, qui avait d'abord montré un désintérêt pour l'aventure, a révélé ses véritables désirs au grand jour. Entendons-nous, le protagoniste n'aspirant qu'à une vie tranquille forcé à affronter le chaos du monde par l'inimité d'une puissance supérieure, on retrouve cela dès l'Odyssée. Reste que c'est une perspective rarissime dans les shônens (de mémoire, il n'y a que les Jojos qui y correspondent), que j'aurais trouvée intéressante d'explorer, au lieu d'un énième ersatz de Son Goku.

Le chapitre second n'est pas beaucoup mieux, tout au plus une redite du second chapitre de Seven Deadly Sins:un village souffrant de la cruauté d'un Chevalier Sacré, et un héros mettant un terme à la menace d'un seul coup. Quant aux saltimbanques, ils m'ont tout l'air d'appartenir à cette catégorie de personnages-fonctions qui n'ont pour raison d'être que de servir de pont entre le monde normal et le héros anormal, et qui disparaitront en même temps que cette distinction.

En somme, pas convaincu, mais avec quelques points positifs à relever, néanmoins, car il y en a. Tout d'abord, cela fait plaisir de retrouver l'aspect démesuré que Nakaba donne à son univers, surtout en ce début d'aventure, n'ayant pas encore eu l'occasion d'être empoisonné par la surenchère shônenesque et le syndrome Piccolo qui en découle. Ensuite, le retour à des affrontements entre chevaliers, car qui dit chevaliers dit aussi armures: je n'ai jamais aimé la manière dont Nakaba dessine ses personnages, tout en étant un admirateur inconditionnel de ses armures; je salue ce retour aux sources. Enfin, le mystérieux Renard, ne serait-ce que par son mutisme, écrase déjà le détestable Hawk comme mascotte et compagnon d'aventure du héros. L'animal compagnon-guide, conceptuellement, est loin de constituer une révolution du genre, mais cela reste un trope suffisamment sous-exploité pour être acceptable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Jeu 4 Fév 2021 21:06 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2018
Messages: 379
à Raldo,

Je comprends parfaitement ton point de vue mais, pour le coup, si tu as un avis à faire sur ce manqa il eut fallu attendre plus de 2 chapitres. Patiente au moins 10 chapitres (un tome) avant de te faire un avis plus propre. Car oui, c'est très, très (trop) classique comme début mais on a pas encore passer la phase d'introduction du projet. Et de plus si tu as lu Seven Deadly Sins, tu devrais savoir à quoi t'attendre.
On est sur du nekketsu de base.

Raldo a écrit:
la seule lueur d'espoir que j'avais de trouver une trace d'originalité s'est immédiatement éteinte comme bougie sous cascade, lorsque Perceval, qui avait d'abord montré un désintérêt pour l'aventure, a révélé ses véritables désirs au grand jour. Entendons-nous, le protagoniste n'aspirant qu'à une vie tranquille forcé à affronter le chaos du monde par l'inimité d'une puissance supérieure, on retrouve cela dès l'Odyssée. Reste que c'est une perspective rarissime dans les shônens (de mémoire, il n'y a que les Jojos qui y correspondent), que j'aurais trouvée intéressante d'explorer, au lieu d'un énième ersatz de Son Goku


Peux tu développer le fond de ta pensée ? Je ne saisis pas tout.

Soit dit en passant ta critique reste pertinente.

Allez, prédiction Nostradamus : Deathpierce interviendra comme antagoniste (ayant abjurer le clan des déesses et des démons, il s'est tourné vers les entités du chaos)

Dans l'expectative que Four Knights of the Apocalypse offre une meilleur conclusion que sa préquelle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Jeu 4 Fév 2021 22:35 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 1392
Localisation: Nouveau monde
Klein a écrit:
Dans l'expectative que Four Knights of the Apocalypse offre une meilleur conclusion que sa préquelle.

Je me demandais quand est-ce que cette remarque allait arriver sur le topic. Au bout de deux chapitres ? Eh ben ^^"

Poir le reste, c'est vrai que c'est du très classique ce début de séquelle. C'est indéniable.
Je pense qu'il faut attendre encore un peu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Jeu 4 Fév 2021 23:22 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juin 2018
Messages: 14
Et bien quelle plaisir de retrouver le dessin de Nakaba Suzuki !
Ce qui m'avait le plus fait accrocher a SDS c'étais c'est planche nerveuses ou des coups de poings et d'épées arriver sans crier gare, sa me saisissez tellement !
Perceval a bien l'air d'être un héros classique de shonen mais il peut être développait différemment au fur et a mesure de l'œuvre, on verra bien.
La petite mascotte est la mais ne semble qu'obsèrver le héros sans rien faire, donc pas plus d'infos pour l'instant, je me demande si il vient du purgatoire comme Hawk et Wild ?
Et donc, la petite troupe introduite sont des chevaliers sacrés qui se sont loupers du fait de leurs magies dérisoires si j'ais bien compris ? a voir ce qu'ils deviendront.
Ha et cette frésque dèrrière le chevalier sacré en fin de chapitre, au début j'ais penser que c'étais Ban au milieu mais sa semble bien être Arthur, Merlin est sur la droite et Cath au dessue d'Arthur, mais je ne reconnais absolument pas les autres...
En tous cas je suis ravis de retrouver cette univers que j'ais découvère par hasard en 2014, et qui cette fois devrais s'étendre enormément, vue que cértaine base on étais plaçer auparavant ( en tout cas pour les lécteurs de la 1er série, même si l'histoire semble pouvoir ce lire sans connaitre la 1er )

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Ven 5 Fév 2021 14:55 
10 000 Berrys

Inscription: 31 Oct 2016
Messages: 65
Klein a écrit:
Raldo a écrit:
la seule lueur d'espoir que j'avais de trouver une trace d'originalité s'est immédiatement éteinte comme bougie sous cascade, lorsque Perceval, qui avait d'abord montré un désintérêt pour l'aventure, a révélé ses véritables désirs au grand jour. Entendons-nous, le protagoniste n'aspirant qu'à une vie tranquille forcé à affronter le chaos du monde par l'inimité d'une puissance supérieure, on retrouve cela dès l'Odyssée. Reste que c'est une perspective rarissime dans les shônens (de mémoire, il n'y a que les Jojos qui y correspondent), que j'aurais trouvée intéressante d'explorer, au lieu d'un énième ersatz de Son Goku


Peux tu développer le fond de ta pensée ? Je ne saisis pas tout.


Soit, je m'explique.

Percival est un héros de shônen ultra-classique, au point d'être pratiquement une rééecriture de Son Goku période Dragon Ball: jeune garçon complètement innocent et pur, force surhumaine, élevé à l'écart du monde par son grand-père qui lui a appris à se battre, etc. La seule chose qui aurait pu un tant soit peu le différencier de ce moule aurait été un rejet de la vie d'aventure, que la quasi-totalité des héros de shônen embrassent allègrement. Ce trait aurait-il été autre chose qu'un mensonge, cela aurait amené une dynamique intéressante dans l'oeuvre, une narration teintée de mélancholie, avec un innocent Perceval jeté dans un monde de chaos et de chevaliers, de Graal et de prophétie, forcé de se positionner face à tout ce merdier, alors que son seul désir serait, pour emprunter les mots d'un autre Roi Arthur, "de mettre les bouts pour aller bêcher un carré de potager au Pays de Galles". Voilà la perspective à laquelle je faisais référence.

Sinon, vu comment les traits sont dessinés, je doute qu'attendre 10 chapitres soit beaucoup plus pertinent que d'en attendre 2. Le premier chapitre était un pur cliché, le second d'un classicisme extrême; peu de chance que les 8 suivants soient une révolution (probablement l'affrontement avec le méchant chevalier conclu par l'arrivée d'un des futurs compagnons de route de Perceval, Diane étant apparue extrêmement tôt dans NNT). Je n'exclue bien sûr pas que nous ayons des surprises sur le long terme —j'accueillerai par exemple à bras ouverts le genre de subversion du héros de shônen classique qu'on a eu dans Hunter x Hunter—, mais sur le court-terme je ne m'attends pas à grand-chose.

Quand à la comparaison avec Nanatsu no Taizai, je m'insurge un peu: NNT était certes très classique sur la forme, mais sur le fond on avait une certaine originalité, voire une subversion des codes classiques du nekketsu. Par exemple, sur la séquence inévitable de l'Arc d'Entrainement, non seulement tous les Sins n'y ont pas eu droit, mais pour ceux qui y ont participé, à l'exception de Ban, il était plus question de débloquer des pouvoirs qu'ils possédaient déjà (la dance de Diane, les ailes de King, le pouvoir de Méliodas) que de véritable croissance de capacités. C'est pourquoi je suis d'autant plus froid vis-à-vis de Four Knights, qui me semble être régression stylistique comparé à sa préquelle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Ven 5 Fév 2021 22:48 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2018
Messages: 379
Xehanort a écrit:
Je me demandais quand est-ce que cette remarque allait arriver sur le topic. Au bout de deux chapitres ? Eh ben ^^"



Image


Un petit commentaire un poil pédant avec juste l'émoticône qu'il faut…
Pas d'avis ni de remarque développée ,non, non juste ce : "Au bout de deux chapitres ? " avec deux petit chapeau chapeau et ce guillemet


Raldo a écrit:
Percival est un héros de shônen ultra-classique, au point d'être pratiquement une rééecriture de Son Goku période Dragon Ball: jeune garçon complètement innocent et pur, force surhumaine, élevé à l'écart du monde par son grand-père qui lui a appris à se battre, etc. La seule chose qui aurait pu un tant soit peu le différencier de ce moule aurait été un rejet de la vie d'aventure, que la quasi-totalité des héros de shônen embrassent allègrement. Ce trait aurait-il été autre chose qu'un mensonge, cela aurait amené une dynamique intéressante dans l'oeuvre, une narration teintée de mélancholie, avec un innocent Perceval jeté dans un monde de chaos et de chevaliers, de Graal et de prophétie, forcé de se positionner face à tout ce merdier, alors que son seul désir serait, pour emprunter les mots d'un autre Roi Arthur, "de mettre les bouts pour aller bêcher un carré de potager au Pays de Galles". Voilà la perspective à laquelle je faisais référence.


Donc tu aurais préféré voir Perceval contraint à voyager ? Un Perceval réfractaire, blasé (dans le sens d'antonyme de curieux) un peu comme Saitama dans One Punch Man ? Qui veut rester dans son petit confort mais qui se retrouve forcé à partir à l'aventure afin de sauver un être proche (imaginons son grand père vivant) ?
Malheureusement on est en plein dans la légende arthurienne et notre héros ne connait absolument rien du monde extérieur, donc forcement son désir d'aventure est énorme. On est pas avec un héro vieillissant et désabusé. C'est très similaire à One Piece la dessus. Le début de Seven deadly sins était bien différent pour la raison cité par ange bleu dans son troisième post :

ange bleu a écrit:
The Seven Deadly Sins n'était pas un récit initiatique, même s'il en comportait quelques éléments ici et là, ce qui a souvent perturbé les lecteurs. Avec ce premier chapitre de 4Kishi, Suzuki semble vouloir nous envoyer le message, que cette fois-ci, nous allons suivre un pur récit initiatique. En effet nous avons une compilation de tous les éléments structurels de ce genre, et même la révélation du père-ennemi apparaît d'emblée. Le message est ultra-clair : c'est l'aventure d'un gamin, qui ne connaît rien, et va découvrir le monde pour devenir un adulte !


Raldo a écrit:
Sinon, vu comment les traits sont dessinés, je doute qu'attendre 10 chapitres soit beaucoup plus pertinent que d'en attendre 2. Le premier chapitre était un pur cliché, le second d'un classicisme extrême; peu de chance que les 8 suivants soient une révolution (probablement l'affrontement avec le méchant chevalier conclu par l'arrivée d'un des futurs compagnons de route de Perceval, Diane étant apparue extrêmement tôt dans NNT). Je n'exclue bien sûr pas que nous ayons des surprises sur le long terme —j'accueillerai par exemple à bras ouverts le genre de subversion du héros de shônen classique qu'on a eu dans Hunter x Hunter—, mais sur le court-terme je ne m'attends pas à grand-chose.


Là, non, je regrette, ce n'est pas possible de dire cela.
On a juste 2 chapitres et tu annonces déjà que c'est nul ? Imagine un tant soit peu si les éditeurs/décideurs de la prépublication avait ce même genre de logique. S'il fallait décider de la qualité d'une œuvre après uniquement 2 chapitres, on aurait un turn-over énorme de manga. One Piece ? Ouai bof les deux premiers chapitres sont pas fou …
Il faut savoir faire preuve de compréhension, de patience et d'empathie surtout en sachant ce dont est capable l'auteur ( Seven Deadly Sins est loin d'être mauvais)

Loin de moi de vouloir absolument défendre ce nouveau manga, peut être que la suite sera terriblement nulle mais juger comme cela après aussi peu de matière, non.

Et si tu veux du Hunter x Hunter, il y a Jujutsu Kaisen qui s'en rapproche (mais sans doute que tu lis déjà ce manga). Avec Nakaba Suzuki à la plume, ce n'est pas la peine de penser voir quelque chose de similaire à HxH dans Four Knights of the Apocalypse (même si on aura sans doute droit à quelque plot twist intéressant)

Raldo a écrit:
Quand à la comparaison avec Nanatsu no Taizai, je m'insurge un peu: NNT était certes très classique sur la forme, mais sur le fond on avait une certaine originalité, voire une subversion des codes classiques du nekketsu. Par exemple, sur la séquence inévitable de l'Arc d'Entrainement, non seulement tous les Sins n'y ont pas eu droit, mais pour ceux qui y ont participé, à l'exception de Ban, il était plus question de débloquer des pouvoirs qu'ils possédaient déjà (la dance de Diane, les ailes de King, le pouvoir de Méliodas) que de véritable croissance de capacités. C'est pourquoi je suis d'autant plus froid vis-à-vis de Four Knights, qui me semble être régression stylistique comparé à sa préquelle.


Est ce que la séance/phase d'entrainement dans un shonen est un must have/ un passage obligé dans un nekketsu ? Je pose sincèrement la question. Seven Deadly Sins était quand même franchement classique et prévisible sur pas mal de point (ce qui n'enlève rien à ses qualités). Nakaba a juste usé de chemin de traverse pour certain passage mais sinon on est resté dans du très classique. Enfin, la dessus, cela reste mon interprétation personnel.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Sam 6 Fév 2021 01:05 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 1392
Localisation: Nouveau monde
Raldo a écrit:
il était plus question de débloquer des pouvoirs qu'ils possédaient déjà (la dance de Diane, les ailes de King, le pouvoir de Méliodas) que de véritable croissance de capacités. C'est pourquoi je suis d'autant plus froid vis-à-vis de Four Knights, qui me semble être régression stylistique comparé à sa préquelle.

Peut-être bien que ce sera pareil pour Perceval ? Si un grand pouvoir réside en lui, vu la force qu'il dégage, ce serait logique qu'il apprenne à le maitriser de la même façon que l'ont fait les Sins.
Je suis d'accord avec Klein : c'est beaucoup trop tôt pour enterrer l'oeuvre sous prétexte qu'elle démarre d'une façon aussi classique (tout comme c'est tôt d'en évoquer la fin, rien de pédant là-dedans^^).
Je pense que ça a du bon de sortir des sentiers battus tout comme ça peut être judicieux d'y rester. Exemple avec cette idée de héros qui a tout à découvrir du monde (vu, vu et revu, le speech de base de dizaines de manga et autre média), pour ma part je l'ai ressenti comme un joli clin d'oeil à Perceval des légendes. Le coup du grand-père qui le protège, pourquoi pas. Par contre j'ai été nettement moins convaincu par le coup du père... Est-ce que cela en fait un mauvais démarrage ? Ça reste bon enfant, joliment dessiné et plutôt bien raconté. Plaisant à lire. Il faudra s'attendre je suppose dans cet oeuvre au thème de l'amitié cher aux shonens contrairement au thème de l'amour de NNT qui en a conquis plus d'un. Pour le reste, on verra bien. C'est très dur d'être imprévisible, sans que l'inverse soit synonyme de classique ou de mauvaise qualité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Lun 8 Fév 2021 08:17 
10 000 Berrys

Inscription: 31 Oct 2016
Messages: 65
I'M BEING TREATED VERY UNFAIRLY!!!

Plus sérieusement, j'ai été très surpris de lire qu'on m'accuse ici de vouloir déjà vouer l'oeuvre aux gémonies après seulement 2 chapitres. Je pensais pourtant avoir communiqué mon impression en termes clairs!
Raldo a écrit:
Sinon, vu comment les traits sont dessinés, je doute qu'attendre 10 chapitres soit beaucoup plus pertinent que d'en attendre 2. Le premier chapitre était un pur cliché, le second d'un classicisme extrême; peu de chance que les 8 suivants soient une révolution(...). Je n'exclue bien sûr pas que nous ayons des surprises sur le long terme —j'accueillerai par exemple à bras ouverts le genre de subversion du héros de shônen classique qu'on a eu dans Hunter x Hunter—, mais sur le court-terme je ne m'attends pas à grand-chose.

Comment lire ceci et en conclure que je porte un jugement définitif sur le manga? Bien sûr, je ne cache pas un scepticisme extrême, mais je précise bien que celui-ci concerne principalement le court-terme, ce qui signifie, pour moi, les 10-30 premiers chapitres. Mon premier commentaire était du même acabit:
Raldo a écrit:
Je me suis donné deux chapitres à voir avant de porter un jugement. Pour l'instant, le verdict est glacial.

Je n'exclue absolument pas la possibilité que les choses s'améliorent, ou, le cas échéant, que l'on ait droit à quelques twists ou même subversions en chemin (sur Ironside, par exemple, je ne crois pas une seconde que c'est un Darth Vader; il y a anguille sous roche, et je m'attends à une révélation là-dessus), mais ces deux chapitres ont clairement établi le ton de ce début de série, et j'en prends acte, sans pour autant être catégorique non plus.

Voilà, j'espère qu'ainsi la confusion sera dissipée. Mais avant de fermer cette parenthèse, il y a une petite remarque que je ne peux m'empêcher de relever, tellement elle est cocasse:
Klein a écrit:
On a juste 2 chapitres et tu annonces déjà que c'est nul ? Imagine un tant soit peu si les éditeurs/décideurs de la prépublication avait ce même genre de logique. S'il fallait décider de la qualité d'une œuvre après uniquement 2 chapitres, on aurait un turn-over énorme de manga. One Piece ? Ouai bof les deux premiers chapitres sont pas fou …

Quand on connait un peu le mode de fonctionnement des magazines de mangas, où les oeuvres sont dans une logique de popularité sur l'ultra-court terme, ce genre de commentaire prête à sourire.^^ Des centaines de séries ont été annulées au bout de 5 chapitres faute de succès immédiat (même si elles ont tendance à continuer jusqu'aux chapitres 8 ou 10, histoire d'avoir au moins de quoi faire un tome pour rentabiliser), et encore plus n'ont jamais vu la lumière du jour, rejetée par des éditeurs qui doutaient de leur capacité à engranger des fans dans les plus brefs délais! Si j'étais un décideur de ces maisons, je serais largement plus cruel, crois-moi.^^ (en plus d'être dans une autre logique de critique bien entendu).

Sinon, pour les autres questions:
Klein a écrit:
Est ce que la séance/phase d'entrainement dans un shonen est un must have/ un passage obligé dans un nekketsu ? Je pose sincèrement la question.

Je n'ai pas connaissance d'un seul nekketsu qui n'ait pas, à un moment ou à un autre, au moins une grosse phase d'entrainement. Même les nekketsus qui s'éloignent des canons du genre (FMA par exemple) en ont.

Klein a écrit:
Donc tu aurais préféré voir Perceval contraint à voyager ? Un Perceval réfractaire, blasé (dans le sens d'antonyme de curieux) un peu comme Saitama dans One Punch Man ? Qui veut rester dans son petit confort mais qui se retrouve forcé à partir à l'aventure afin de sauver un être proche (imaginons son grand père vivant) ?

L'important n'est pas tant ce que je veux que ce que je ne veux pas, c'est-à-dire un énième gamin pur et innocent qui a soif d'aventure comme on a vu passer des millions (littéralement); le rejet de l'aventure aurait été une moyen comme un autre d'ajouter un peu d'originalité à la figure de Perceval. D'ailleurs, réfractaire n'implique pas forcément d'être blasé, et un personnage peut bien entendu évoluer au-delà d'un état initial. C'est d'ailleurs l'un de mes plus gros problèmes avec le héros-type de nekketsu: pour des protagonistes d'un récit supposément initiatique, ces personnages ont une tendance assez paradoxale au monolithisme. One Piece est un bon exemple: le Luffy du chapitre 1 est fondamentalement le même personnage que le Luffy du chapitre 1000. Le problème est par ailleurs illustré de manière assez flagrante lorsque, après être sensé avoir gagné en maturité en tant que capitaine, la première chose que fait notre Chapeau de Paille en arrivant dans le Nouveau Monde est de se faire avoir comme un bleu par le gimmick de Caesar Clown (Luffy se fera au passage rabrouer par Zorro, et montrera par la suite qu'il a bien retenu la leçon en plaquant tout à l'arc suivant pour aller faire le con au Colisée^^).

Xehanort a écrit:
Exemple avec cette idée de héros qui a tout à découvrir du monde (vu, vu et revu, le speech de base de dizaines de manga et autre média), pour ma part je l'ai ressenti comme un joli clin d'oeil à Perceval des légendes. Le coup du grand-père qui le protège, pourquoi pas. Par contre j'ai été nettement moins convaincu par le coup du père... Est-ce que cela en fait un mauvais démarrage ? Ça reste bon enfant, joliment dessiné et plutôt bien raconté. Plaisant à lire. Il faudra s'attendre je suppose dans cet oeuvre au thème de l'amitié cher aux shonens contrairement au thème de l'amour de NNT qui en a conquis plus d'un. Pour le reste, on verra bien. C'est très dur d'être imprévisible, sans que l'inverse soit synonyme de classique ou de mauvaise qualité.

J'imagine tout à fait qu'on puisse apprécier l'oeuvre telle quelle. Mais en ce qui me concerne, voir un auteur servir la même soupe à la Dragon Ball que l'industrie nous sert depuis bientôt 40 ans, j'appelle ça de la médiocrité. Qu'on travaille dans un genre codifié, soit. Mais Seigneur, si c'est le cas, changez au moins un peu la formule! Que dirait-on si toutes les sitcoms américains étaient des ersatz de Friends? Les choses peuvent changer, bien entendu, mais malheureusement, en attendant, la seule promesse de ces deux chapitres, c'est celle du réchauffé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mar 9 Fév 2021 22:41 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 25524
Localisation: Joker
Chapitre 3 : Clues of the Father

Le début est dédié à un temps de repos, avec un peu de fan service - on voit que nous sommes en mode lancement d'une nouvelle série ^_^ Et nous ne sommes également pas les seuls à trouver que Perceval fait plus jeune que son âge ! Je me demande si cela vient de l'éditeur de Suzuki qui lui a demandé d'avoir un héros qui reprend un peu le trope de Meliodas, afin de faire un lien plus facilement avec NNT, c'est à dire un héros qui fait plus jeune qu'il ne l'est réellement, et donc qu'on ne prend pas au sérieux de prime abord. De plus, la forme de ses mèches quand il a son casque rappelle aussi le style de Meliodas.
En tout cas on ne perd pas de temps avec la première confrontation, vu que le Chevalier Sacré vu au chapitre précédent se déplace personnellement !
Sinon héros courageux et costaud oblige, il fonce sur son adversaire, mais sans arme et magie c'est fichu. L'éveil de sa magie se pointe là aussi rapidement, mais bon sans magie, impossible d'aller bien loin. Il y aura sans doute une phase d'apprentissage et là elle sera "brute". Est-ce suffisant pour reposer ce Chevalier qui connaît son père, ou bien celui-ci va le laisser après cette rencontre et l'inviter dans un autre lieu ? Genre si tu veux retrouver ton père va là ?
Prochain chapitre : découverte de la magie de Perceval !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 10 Fév 2021 08:32 
10 000 Berrys

Inscription: 31 Oct 2016
Messages: 65
Je ne vais pas revenir sur tout ce que j'ai dis —ce chapitre ne change pas mes impressions— mais j'ai néanmoins quelques points à soulever qui me semblent intéressants.

En effet, je tenais à noter qu'à défaut d'être original, le récit de 4Kishi a au moins la qualité d'être efficace et économe. Dieu sait que j'ai allègrement critiqué One Piece pour son rythme fastidieux et décadent, et bien que 4Shiki n'en soit qu'à son commencement, la comparaison reste à son honneur. Chaque séquence à son rôle et on ne s'étend jamais plus qu'il ne faut pour l'accomplir: ici, nous avons d'abord le passage repos/fan-service (que je hais et conchie allègrement bien entendu, mais là n'est pas la question), qui sert à faire baisser la tension après la fin du chapitre précédent, puis, immédiatement, l'arrivée et le combat contre le chevalier noir (pas de tergiversations, c'est lui qui vient à la rencontre de Percy), combat qui servira à l'éveil de la magie de Perceval. Cela avance vite et rien n'est superflu, ce qui est très louable.

Or, c'est cette économie narrative visible qui me laisse à penser que notre chevalier noir ne sera pas qu'un simple méchant de la semaine, mais risque de devenir un compagnon, voire un mentor pour notre jeune héros (pourquoi pas une subversion où Percy perdrait son combat et serait forcé de le suivre?). Plusieurs indices le laisse à penser: l'économie susmentionnée; le fait qu'il connaisse son père et son grand-père (alors qu'il aurait très bien pu être un random); enfin, sa personnalité, flamboyant et fort en gueule, couplée au fait qu'il n'a pour l'instant pas vraiment agit en "méchant". Tout au plus s'est-il comporté comme un connard, mais on est dans un shônen, et on a déjà vu bien pire être pardonné dans le genre; Vegeta a quelques génocides sous le bras, a tenté de détruire la Terre, mais selon Dragon Ball cela n'en faisait pas forcément un mauvais bougre!

D'ailleurs, en parlant de ça, il semble que Suzuki soit de moins en moins subtil avec ses inspirations: impossible, en voyant cette scène de bain entre Percy et Elba, à ne pas penser au chapitre 1 de Dragon Ball et à la fameuse scène de la culotte de Bulma. Et autant j'exècre le fan service et particulièrement sous cette forme, autant je dois admettre que le clin d'oeil est pour le coup plutôt sympathique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 10 Fév 2021 13:08 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 1392
Localisation: Nouveau monde
Cette économie/efficacité du récit rythmait déjà NNT en son temps (peut-être moins sur la dernière partie). C'est un auteur qui va droit au but et ne perd pas son temps. Aussitôt introduit, aussitôt présent dans le chapitre suivant.

La première partie du chapitre abuse - pas qu'un peu - de fan service. La jeune femme est complètement à poil et touchée ^^ C'est ce que je trouvais lourd dans NNT, exemple cette manie qu'avait Meliodas de tripoter Élizabeth ^^" J'espère que cette fois-ci elle sera mieux dosée et surtout pas gratuite. Ici, il fallait la scène du héros naïf et ignorant qui découvre l'anatomie féminine même si le gag de l'âge n'est pas très original. Clin d'oeil à Dragon Ball ? Ou pas. C'est un piège je trouve de tout vouloir ramener à Dragon Ball. Il est indéniable que NNT et sans doute sa séquelle puise dans cette oeuvre (Ange bleu a énuméré les liens avec brio^^) mais en faire systématiquement des clins d'oeil ou autre... Ce genre de scène est suffisament ancré dans le manga japonais pour ne pas forcément évoquer DB mais le manga en général (oui DB a inspiré bon nombre de manga mais de là en 2021 à rappeler qu'il a donné naissance à ce genre de fan service, je trouve ça dépassé maintenant^^).
Concernant la deuxième partie du chapitre, il semblerait que le renard soit à l'origine de l'éveil du pouvoir, non ? C'est comme ça que je l'ai ressenti.
Ce qu'on croyait être le premier antagoniste va certainement entraîner Perceval. C'est une bonne surprise !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 10 Fév 2021 15:14 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 25524
Localisation: Joker
Pour le fan-service, rappelons que le Magazine en propose en moyenne plus que le Jump et qu'au lancement des séries, il y a toujours pas mal d'insistance de la part des tantôs pour en placer. Sur Meliodas et Elie, rappelons aussi que dans une interview, Suzuki explique qu'à la base ce n'était pas prévu, mais son tantô de l'époque lui a indiqué que son récit manquait de fan-service et lui a demandé d'en ajouter. Après, c'est Suzuki lui-même qui a opté pour les mains baladeuses de Meliodas pour répondre à cette demande.

Sur Pelgart, je n'ai pas pensé qu'il pourrait être un "guide/mentor" du héros, mais c'est vrai qu'il n'est pas particulièrement agressif et méprisant. Il fait même voler Katz par inadvertance, mentionnant qu'il a mal contrôlé sa force. Donc effectivement il pourrait réellement entrainer Perceval comme il le mentionne à moitié lors d'une de ses répliques.

Pour l'éveil de la magie de Perceval, cela pourrait être le renard, comme les encouragements du gamin. Je me suis posé la question, mais je n'ai pas d'idée précise ou même s'il faut chercher quelque chose.

Sinon sur les familiers, comme Ironside contrôlait aussi un monstre volant, et qu'une mystérieuse marque est apparue dans les deux cas, tout porte à croire que c'est un trait des Chevaliers d'Arthur. Ils peuvent peut-être transformer des animaux ordinaires en monstre du Chaos (car les marques du loup rappellent ceux de Cath par exemple).

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 10 Fév 2021 20:52 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Juin 2012
Messages: 853
Localisation: HAM (80)
Bah moi j'aime beaucoup, la nostalgie de NNT m'a repris alors je boude pas mon plaisir, je pense que ca va étre un super manga, de la trempe de son prédecesseur, bien là c'est le début on n'y va pas à pas mais j'aime beaucoup l'angle d'attaque de la série.

Par contre j'espére bien qu'on parlera de NNT, mélodias et cie sont mort dans cette époque ? en tout cas vu qu'il y a Arthur il y aura Merlin j'aimerai bien revoir certains sins comme Ban, enfin je pense vraiment que Nakaba a tout intéret a remettre du NNT dans son nouveau manga, faire mourrir Ban dans la sequelle de facon badass , j'aimerai bien , et oui il y a des fils de sins donc j'espére qu'on parlera des parents et qu'ils auront leur mots a dire.

_________________
LE ROI DES PIRATES ? CE SERA MOI !!!
Spoiler: Montrer


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Four Knights of the Apocalypse -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Ven 12 Fév 2021 20:25 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 25524
Localisation: Joker
Oui je pense qu'on reverra tous les Sins à un moment donné. Sur le nombre d'années écoulées depuis la fin de NNT, c'est une bonne question et je pense que ce sera autour de 16/18 ans après la bataille contre le Roi des Démons.

Sinon, le twitter officiel indique chaque semaine lorsqu'ils reçoivent le manuscrit de Suzuki. Aujourd'hui vendredi, ils ont reçu le manuscrit du chapitre 5. La chose amusante, c'est que Suzuki fait systématiquement un petit graffiti sur la page de garde, que le compte officiel publie, et celui de cette semaine est tout mimi ^_^
https://twitter.com/4kishi_official/sta ... 3620545536


_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com