Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 891 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 56, 57, 58, 59, [60]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Pokémon
MessagePosté: Lun 18 Nov 2019 05:12 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1122
Localisation: In another castle!
ça fait plaisir d'avoir quelques retours d'aventures. : D

Attention, de nouveau, risque de spoil même si j'essaie d'être toujours un peu vague sur certaines infos.


Pour ma part, je continue d'avancer très doucement. Je suis resté un petit moment dans les Terres Sauvages histoire de capturer autant de PKMN que possible, dont le fameux Cadoizo bien présent (aura-t'il finalement droit à une évolution comme son collègue 1G ? Je l'espère toujours). Forcément, avec le changement de météo, la présence des p'tits monstres change assez fréquemment. Moyennement motivant de continuer l'aventure avec toutes ces nouvelles apparitions quand-bien même je ne recense aucun petits nouveaux de la 8G... :'( J'ai continué quelques raids Dynamax avec mon très cher CivetChariot qui a fini par évoluer. J'apprécie beaucoup sa nouvelle forme. Depuis, je rencontre globalement moins de difficultés, et en un sens, tant mieux, j'avais vraiment peur d'une succession de combats à chaque fois trop longs. J'ai fini par trouver ce qui semble être une future forme Giga, un immense rayon violet surplombant l'antre du PKMN. Si c'est bien le cas, j'avoue être assez surpris d'apprendre que ce PKMN fasse partie des élus pouvant gagner une nouvelle forme. Je suis content pour lui, mais n'étant pas un PKMN 8G, il n'intégrera pas mon équipe. Je n'ai pas encore fait le tour complet des environs mais j'ai comme le vague sentiment que toutes les zones des terres sauvages sont connectées entre elles. Pas encore eu l'occasion d'affirmer ou d'infirmer cette hypothèse dans la mesure où les PKMN des nouvelles zones sont vraiment à un haut niveau et que je ne peux étrangement toujours pas les capturer si l'envie m'en prenait. Et puis, pas que je sois un shiny hunter, mais j'avoue que je l'aurais un peu mauvaise de tomber sur un chromatique impossible à capturer. Je réalise durant cette session de jeu que j'ai déjà une canne à pêche mais que je suis dans l'incapacité totale de l'utiliser. Tout comme la boîte PKMN et la tente de camping (qui ont cependant leurs propres activations indépendantes), impossible d'activer ces objets depuis le sac. Plutôt perturbant. :/ J'attends de voir si la suite de l'aventure me permettra d'avoir un événement quelconque me débloquant cette fichue canne.

En clair, il est temps de reprendre la suite de l'aventure, direction la prochaine ville. Cette dernière est au demeurant plutôt grande avec pas mal de boutiques à visiter, mais le jeu nous oblige à continuer tout droit pour prendre un ascenseur. Au moins, cela oblige à découvrir la zone petit à petit. Elle est cependant plutôt jolie et se tient sur deux étages, nous obligeant à prendre un ascenseur à la limite de la grande roue de fête foraine. ^^ Il est temps maintenant d'aller s'inscrire à la compétition des arènes. De là, nous faisons la connaissance de quelques nouveaux futurs compétiteurs clairement affichés comme étant de futurs rivaux. Assez simple à deviner, ils portent des vêtements et des coupes de cheveux plutôt voyants... Il est temps d'aller se reposer à l'hôtel avant la grande cérémonie d'ouverture du lendemain et de croiser la fort bruyante Team Yell qui est ma foi fort sympathique bien qu'envahissante. Un peu comme la Team Skull sur la génération précédente, j'ai vraiment du mal à croire qu'ils seront de futurs antagonistes majeurs. ^^' Petits duels contre eux avec en supplément un combat duo avec Nabil qui m'aura rejoint (et où je cogne bêtement son Moumouton à cause d'un missclick sans gagner d'xp de cette bourde...). Lendemain matin, il est temps de participer à la cérémonie avec notre tenue de challenger pour l'occasion. De là, cinématique où, chose inédite, tous les champions d'arènes sont présentés en une fois. Dans la forme, c'est très sympa et certains ont vraiment une bouille impayable. Bien content que GF ait là aussi aménagé une présentation vraiment succincte de ces personnages lors des trailers. ^^ Après quoi, une petite visite de la ville pour voir ce que j'ai pu louper. On y découvre un deuxième centre PKMN à l'étage, une gare routière, plein de hangars, une zone portuaire (où je parviens enfin à déclencher une pêche un peu par hasard), la magnifique façade d'une caserne de pompiers et... L'impossibilité de visiter les bâtiments si ce n'est les boutiques classiques. ._. Même l'hôtel est un peu chiche de ce côté. Si je comprends bien que c'est peut-être encore un peu tôt pour une grosse visite des lieux avec un peu de farfouille dans les recoins, j'avoue être un poil déçu au fond. Bon, il y a tout de même un petit passage qui m'avait échappé la première fois, mais c'est bien tout pour cette zone. Cependant, je retiendrai de cette ville la possibilité de faire sa carte dresseur personnalisée m'indiquant que je ne peux capturer des PKMN que jusqu'au niv 20 (ce qui explique bien des choses sur les Terres Sauvages) et l'extraordinaire service des Taxis Corvaillus, ou comment faire en sorte que les PKMN CS ne soient définitivement plus qu'un lointain souvenir. *__* En clair, ça fonctionne exactement comme avant en pointant simplement une zone de la carte déjà visitée pour pouvoir s'y rendre sauf que cela se passe directement sur l'option Carte du menu. Simple, pratique, quasi-immédiat si ce n'est un léger temps de chargement qui remplace la cinématique du Dracaufeu des îles Alola. L'occasion de refaire un saut rapide près de la maison de la professeure Magnolia ayant souvenir qu'il y avait un coin de pêche avant de repartir vers la prochaine route.

Suite de l'aventure sur cette nouvelle route avec quelques nouveaux dresseurs et ENFIN une nouvelle bestiole ! Bon, certes, déjà présentée dans les trailers, mais autant ne pas chipoter. Nébuloz a beau avoir un fond mauvais, il intégrera tout de même l'équipe de manière définitive. Nouvelle rencontre avec Sonya présentant au loin une des usines du président Sheroz et à quel point ce dernier contrôle tout. Merci jeu, mais là, ton fil blanc me semble un tantinet trop visible, c'est assez dommage. Bref, ça sent le lieu à visiter à plus ou moins longs termes. à la fin de son discours, Sonya nous confie un célèbre objet de la série à usage infini. WOW ! Ceci est une révolution en un sens ! Certains diront que c'est une casualisation du gameplay, mais pour moi, c'est un super gros OUI ! Et pour couronner le tout, sur cette route, Armanthiérie évolue et devient so fabulous. *__* Pas impossible que je le garde de manière définitive dans mon équipe en fin de compte...
Mais avant d'arriver au bout de ce chemin, je décide de refaire un saut dans les terres sauvages, parce que... Bah parce que j'avais juste envie de me refaire quelques raids Dynamax, tout bêtement. Après quelques bastons dans ces antres et la rencontre de bestioles trop fortes pour être capturer, je tombe sur un nouveau raid avec possible futur PKMN à Gigamaxer. Et là, surprise, je retombe sur la forme primaire de mon fraîchement évolué Armanthiérie. Mince ! Clairement le cas de figue que je voulais éviter. Car si durant les trailers je souhaitais très fort avoir une équipe complète 8G pouvant Gigamaxer, d'un point de vue purement RP, je n'aime pas remplacer les PKMN que j'ai décidé de choisir de manière permanente pour mon aventure. :/ Mais tant pis, la calme Della Svégas prend le relais de son aîné foufou. Très curieux de voir sa forme Gigamaxée si cela se confirme qu'elle en possède bien une... C'est là aussi que je me rends compte que le multi-exp a de bons côtés dans ces situations là.
Retour sur la route 3 avant de pénétrer dans un des lieux les moins engageants de la série, les antres caverneuses, plus précisément une mine dans ce cas précis. Quoique celle-ci est étonnamment accueillante d'une certaine manière. La musique y est plutôt entraînante et il est agréable de la visiter. Et puis... C'est là où s'arrête mon périple pour le moment !





De nouveau, je passe toujours un bon moment. J'apprécie vraiment le principe de cette zone étendue que sont les Terres sauvages. ça laisse entrevoir de belles choses pour le futur de la série pour peu qu'il y ait un peu plus de vie sur ce grand espace comme par exemple des scènes de famille entre mamans Kangourex s'occupant de leurs petits ou d'un prédateur naturel comme Abo s'attaquant à des Roucools et pas juste des PKMN qui marchent ou volent. M'enfin bon...
Quant au principe des Raids Dynamax, je continue de vraiment aimer le principe. En 7G, GF avait trouvé une chouette formule avec les PKMN dominants pouvant appeler de l'aide lors des combats dans d'intéressants matchs à 1 contre 2 (principe beaucoup moins rigolo face aux PKMN sauvages cependant). Avec les Raids, c'est finalement la formule qui continue d'évoluer en reprenant un peu ce concept de boss à abattre. Cependant, ce qui me fascine avec ces combats, ce sont les choix de partenaires que l'ordi propose en soutien. Beaucoup de PKMN que je n'aurais pas pensé revoir dans le Dex de Galar. o_O Peut-être ont-ils gagné des boosts dans leurs stats histoire d'être un peu plus mordants qu'avant, peut-être même que certains ont une forme Gigamax... à vérifier quand j'aurais fini l'aventure. Et aussi, d'un point de vue scénaristique et narratif, ça laisserait sous-entendre un gros Boss à abattre avec en soutien les rivaux attitrés de notre avatar. Je me fais peut-être encore des films, mais il y aurait encore moyen de faire le show.
à côté de ça, j'aime énormément la simplification de certaines mécaniques de gameplay comme le vol d'une ville à une autre ou le système permettant de changer d'équipe quasi n'importe où. Ce sera très difficile de faire un retour en arrière après avoir goûté à ces éléments. Le camping casse un poil trop le rythme de l'aventure à mon goût, mais ça reste toujours quelque chose d'assez sympa quand il est question de faire une petite pause, mais pour ceux qui voudront compléter le Currydex, j'ai bien peur que cela soit trop répétitif à terme dans la mécanique de confection des plats. :/
Et forcément, difficile de passer sous silence l'énorme gain d'xp et mes assez nombreux niveaux d'avance contre les dresseurs adverses alors même que je n'ai participé à aucune séance de baston contre les PKMN sauvages, juste à de la pure capture. Je suis partagé sur ce point à vrai dire car si j'avoue être assez content de ne plus perdre mon temps en séances de level-up trop intensives, je pense qu'il y a encore un certain équilibre à trouver pour GF et ce n'est pas forcément en instaurant une zone géante avec des PKMN qui changent tout le temps, et donc incitant à la capture avec xp à la clé, que l'aventure pourra trouver une certaine forme de challenge. De ce côté, on est loin de la perfection des versions Blanche et Noire, force est de l'admettre.

Mais de nouveau, toujours très hâte de poursuivre mon aventure. : D

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokémon
MessagePosté: Ven 22 Nov 2019 22:18 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1122
Localisation: In another castle!
Essayons de maintenir mon journal de bord tant que j'en ai encore la motivation. ^^'
Et mine de rien, il s'est passé pas mal de petits trucs. Essayons d'être bref. (Edit après avoir achevé mon post : AH !)

SPOILERS :



J'en étais donc à ma première caverne. Des gemmes de partout, c'est un endroit particulièrement coloré à la limite du chaleureux. Cette fois, seuls les PKMN visibles à l'écran pourront être capturer, donc pas de "Nosférapti" ou consorts pour nous sauter dessus dès qu'on fait un pas en avant, il est donc possible d'esquiver tous les combats. OUF ! Merci GF pour cette mise à jour salvatrice ! Quelques mineurs dans les environs, des rails, des wagons qui bougent, on peut dire que ça travaille dur dans le coin. Mais chose étonnante, on fait très très vite le tour de cette mine alors qu'elle donne l'illusion d'être beaucoup plus grande que prévue. à la fin du parcours, rencontre avec l'un de ces fameux rivaux vu à la cérémonie d'ouverture. Cet air hautain, nous toisant du regard, pétant plus haut que son arrière train, nous rabaissant à chaque instant, chantant tel un coq qui a les pieds dans le fumier, non, pas de doute possible... Blue ? C'est toi ? Nan, nan, nan, c'est bien toi, t'as beau t'appeler Travis, teint tes cheveux, enfilé un long manteau violet et une montre en or pour faire petit bourgeois, mais c'est bien toi, tu ne trompes personne ! Viens là que je te foute une déculottée. Non, j'insiste, ça me fait plaisir, en souvenir du bon vieux temps. :') Bon, on se redit quoi, hein ? Tu appelles quand tu veux, c'est toujours un plaisir de t'offrir des tartes !

Sortie de la mine, possibilité de soigner mes PKMN et des petits champs de blé s'offrent à moi avec quelques éleveurs et gamins se prenant pour des PKMN pour m'accueillir. On fait le tour du coin et j'avoue prendre un certain plaisir à capturer des Evoli à l'état sauvage. Bon, en soi, ce n'est pas spécialement nouveau dans la saga, mais il n'aura jamais été aussi simple de s'en procurer. Pour un PKMN qui était à l'époque rarissime, ça fait quelque chose. Et là, coup de massue ! L'éleveur du coin m'envoie un PKMN forme régionale auquel je ne m'attendais pas DU TOUT et au nouveau typage tout aussi étonnant. Game Freaks, vous êtes sérieux ??! ça va se voir à mort que vous avez vos chouchous. Nan parce que, maintenant, il va falloir instaurer la tradition d'une forme locale pour chaque nouvelle région à venir, c'est obligé. :Luffy hilare: Et je suis totalement preneur ! J'ai vraiment très hâte de le voir dans l'animé lui. Enfin bref, le temps de savoir où on peut trouver cette fameuse bête pour pouvoir l'obtenir le plus vite possible (comme par hasard, dans les environs), et je passe à la suite de mon aventure.

Arrivé dans la prochaine ville où m'attend mon premier badge. Une ville de cultivateurs et de tourisme puisque qu'un immense géoglyphe fait office d'attraction locale. Mais là aussi, on fait très vite le tour du coin dans la mesure où il n'y a aucune maison à visiter en dépit d'une illusion d'une certaine profondeur. Je me rends compte que c'est quelque chose qui semble être une constante dans la nouvelle direction artistique de cet épisode : donner un sentiment illusoire d'une certaine vie dans les villes (maisons dans le lointain) et d'immensité à parcourir (hors Terres Sauvages) au lieu d'offrir des endroits à visiter qui forcément donnera dans les faits cinq ou six PNJ dans une bourgade. En vérité, je trouve le procédé assez astucieux (étant toujours un peu sous le choc de la ville d'Acajou en 2G qui était ridiculement petite alors qu'il y avait une arène), mais pour que ça marche, faut tout de même donner quelques logements à visiter. :/ Visite de l'arène qui fonctionne comme les épreuves du Tour des îles de la 7G : quand on commence, il faut continuer et achever l'épreuve sous peine de tout recommencer du début si on déclare forfait. Petit puzzle rigolo où il faut amener des Moumoutons au bercail en évitant les Voltoutou. Me voici devant Percy et ses deux PKMN qui m'attendent devant une foule motivée. Je rappelle que j'ai pour habitude de toujours utiliser le même nombre de PKMN que mes adversaires dans TOUS mes combats et que je change à l'arrivée de chaque PKMN adverse (ça aura son importance un peu plus bas). Le combat n'est pas spécialement dur avec Amandar et CivetChariot (tous deux ayant atteint leur deuxième forme) s'occupant chacun d'un adversaire. Comme si symboliquement un relais devait passer, c'est au moment où le Blancoton de Percy tombe au combat que Nébuloz choisit d'évoluer pour prendre l'apparence de l'ennemi fraîchement vaincu. Me voici avec un badge en poche et la possibilité de capturer des PKMN jusqu'au niv 25. Pas encore maintenant que je choperai cet Onix à l'entrée des Terres Sauvages...

Une nouvelle route me tend les bras ! Une journaliste et son cameraman, encore quelques éleveurs, le coin est plutôt tranquille. Mais c'est là que se trouve le lieu de tout bon éleveur stratégique : la pension. Un petit tour à l'intérieur et là, surprise, une dresseuse me confie un PKMN qui vient tout juste d'éclore d'une de ses couvées. Et quel PKMN ! Désolé Goodogo, mais il est temps que tu passes la main au Doux Poisontil qui possède un double types inédit en plus d'être crô mignon. *_* Il a beau être niv 1 et en apparence pas bien costaud (c'est clairement un bébé), je sens un gros potentiel. C'est non loin de là que je découvre qu'un autre PKMN au double types nouveau fait son apparition ! Désolé Nébuloz, mais il faut laisser la place au Foufou Pomdramour. On continue la piste jusqu'à l'entrée d'un long pont qui, dans l'esprit, n'est pas sans rappelé ceux de la 5G. à cet endroit, la Team Yell s'en prend à quelqu'un pour lui voler sa bicyclette. Une petite correction plus tard, je gagne en récompense cette dernière. Génial ! Non seulement j'ai le sentiment que je ne vais pas spécialement plus vite, mais en plus, voilà que mon nouveau moyen de locomotion est hanté par le Motisma de mon Pokédex. Blague mise à part, je trouve très malin de ce qu'ils font de ce PKMN depuis la 7G, il eut été étonnant qu'il ne se cantonne éternellement qu'aux appareils electro ménagers et ça agrandit un peu son background. Par contre, pour le jour où Motisma voudra contrôler le monde, on n'est pas dans le Tadmorv... Je poursuis ma route sur le pont avant d'y trouver Nabil qui a la gentillesse de me prévenir que si je fais un pas de plus, un combat va s'engager. Brave gamin ! ^^ Le duel passé, on arrive à ma prochaine épreuve.

Me voici dans la nouvelle ville qui se trouve être portuaire et là, chose appréciable, il y a de quoi visiter en plus d'être pas mal grande. Logements, restaurant, gare, place du marché, port où il est possible de pêcher, voilà une ville bien agréable avec un peu de contenu. Seul regret, on ne peut pas visiter le phare à l’extrémité de la ville. J'avoue être plutôt chagrin. J'y vois juste à côté deux statues de PKMN qui auraient sauvé la ville par le passé. Assez difficile de distinguer quelque chose de précis, mais elles ont un aspect plutôt cool. Hâte d'en voir en vrai. Le président Shehroz (dans un magnifique bermuda très saillant) et son assistante Liv m'accueillent à bras ouverts. Ces derniers m'invitent à participer au défi des arènes et que je les retrouve ensuite pour une collation au restaurant. Et bien cap vers mon prochain badge Moustillon !
Il est bon de rappeler à ce stade de l'aventure que je viens d'intégrer deux petits nouveaux. Problème : ils sont en l'état inexploitables dans la mesure où je ne peux quasi rien ne leur apprendre via les CT à ma disposition, pas même Feuillmagik pour Pomdramour qui pourtant m'aurait été particulièrement utile dans cette arène spécialisé en eau. Dois-je rappeler Nébuloz ? Bah, nah ! Il faut bien que mes deux nouvelles recrues voient ce que c'est qu'un match d'arène. Je me retrouve donc avec CivetChariot, Crockflakes, Della Svégas et Amandar, on croise très fort les doigts et je me dis que "ça va le faire". Je pousse le bouchon en gardant CivetChariot et un peu Della Svégas pour mes combats avant la championne. Les deux sont au final un peu blessés, mais rien de très méchant. L'épreuve à base de jets d'eau bloquant le chemin étant résolue (très classique tout ça...), je me retrouve face à Donna avec un public toujours en délire. Trois PKMN contre trois, c'est parti ! Et croyez-moi, cette fois, il y a eu du spectacle !
CivetChariot (blessé) ouvre le bal face à Poissirène. Je dois avoir 5 niveaux d'avance avec ce PKMN, pas de raison d'avoir peur. Double Pied pour l'un, Hâte pour l'autre. Je ne lui fais même pas la moitié des dégâts. Forcément, au tour suivant, l'adversaire frappe en premier avec le Vibraqua qui fait bobo, mais pas trop d'inquiétude, il en a vu d'autres. Il ne faudrait pas non plus qu'un deuxième passe... Le Double Pied en réponse hélas ne met pas KO l'adversaire qui est dans le rouge. ça sent le roussi mais c'est mal connaître mon PKMN qui est plein de ressource, et au petit jeu de qui est le plus rapide, la Vive Attaque passe la prochaine attaque adverse. Cheh ! Nouveau PKMN pour la championne, cette fois-ci inédit. Ne serait-ce pas ce PKMN que consomme Nigosier ? J'appelle Crockflakes à fond la forme qui envoie le Tomberoche face au Siphon de l'ennemi. Les cailloux écorchent et une Morsure au tour suivant finit d'achever la poiscaille adverse. Hop ! Ch'suis chaud ! Voilà qu'arrive sa carte maîtresse, Torgamord. Je rappelle Crockflakes afin qu'il évite la confrontation avec son cousin pour le remplacer par Della Svégas. Et là... J'ai été beaucoup trop orgueilleux... Donna dynamaxe directement son PKMN alors que de mon côté, je veux attendre le prochain tour histoire d'avoir un tour supplémentaire sur elle. Terrible erreur... à ce jeu du David contre Goliath, Della Svégas joue de la Machination pour qu'elle puisse envoyer son plus bel aboiement au tour suivant sous forme géante tandis que mon adversaire envoie la sauce avec son attaque Eau Dynamax qui en plus installe la pluie. Della Svégas tient étonnement bien le choc, je suis donc très en confiance. Il est temps maintenant pour moi de Dynamer et d'envoyer le cri du cœur de mon PKMN. Seulement, à peine avoir grandi, Della Svégas tombe sous l'attaque de son opposant, ce dernier ayant été plus rapide. Je suis terriblement surpris, mais j'ai toujours la foi ! Je rappelle Crockflakes face à son homologue modèle giant qui est donc toujours au top de ses PV. Donna m'envoie une attaque Ténèbres qui baisse ma def spé tandis que je réplique à la Tomberoche. Pour des attaques qui ne sont seulement "qu'efficaces", les dégâts sont notables des deux côtés, l'avantage étant toujours pour l'ennemi. Une fois encore, j'ai un peu trop de confiance et tente de bouriner à la Morsure en croisant les doigts pour provoquer la peur chez l'adversaire. Seulement, ce dernier reste toujours plus rapide en dépit du Tomberoche et forcément, pour un coup ne profitant pas du type du lanceur, Morsure n'a pas tant d'effet que ça, de plus, je me prends une Coquilame sous la pluie. Crockflakes tient debout un tour de plus mais il ne peut rien faire d'autre, ainsi s'achève son combat en même temps que la pluie sous une nouvelle Coquilame adverse. Ne reste plus que CivetChariot face à une Némésis absolue et ce n'est pas le Coup de Boule qui a remplacé entre-temps Vive Attaque qui renversera la vapeur. Les deux PKMN sont blessés et j'attaque au Double Pied, malheureusement, il est clair que c'est insuffisant même si c'est "très efficace". Le coup porte et je n'ai que peu d'espoir de porter un deuxième Double Pied qui de toute façon n'aurait pas achevé l'adversaire. Torgamord brandit sa Coquilame pour achever mon lapin... Mais alors que tout semblait perdu, CivetChariot fait son plus beau bond pour esquiver la Coquilame ! Il est toujours debout ! Dans son élan et un ultime effort, un nouveau Double Pied est lancé sur la tortue. Le premier pied sur les deux laisse clairement entrevoir que le second sera insuffisant pour achever la bête... C'est alors que, de tout son petit poids, CivetChariot envoie son deuxième coup via un élan rotatif dont lui seul a le secret provoquant ainsi un coup critique ! Le Torgamord adverse s'écroule sur lui-même, le public est quant à lui complètement déchaîné, un PKMN Feu vient de faire tomber une arène Eau ! Je pense sans fausse modestie que ce fut un des mes plus combats d'arène toutes générations confondues. *___*
épilogue au restaurant où, en compagnie de Sonya qui nous aura rejoint, Shehroz nous félicite et invite la jeune chercheuse vers sa prochaine destination pour continuer d'étudier le phénomène Dynamax. Je poursuis de mon côté mon chemin vers une nouvelle grotte.

Cette fois-ci, je tombe sur une caverne infiniment plus humide que la précédente, et donc forcément plus riche en PKMN Eau et Insecte aussi. C'est là que je retrouve Blu... Travis ! Joie infinie, je vais pouvoir recoller quelques tartines bien placées. : D Après avoir déversé tout son sel où je passe de pitoyable à minable à ses yeux (sacré remontée sociale ma foi), il me confie sa carte dresseur. Hâte de lire la bio de ce petit snobinard prétentieux qui est sans parent et rejeté dans l'orphelinat où il se trouvait avant d'être adopté par le président Shehroz... Ah... Bon... On continue l'avancée dans la grotte et découverte d'une nouvelle forme Galar absolument... Splendide. *___* Nan, GF, arrêtez de me gâter, j'adorais ce PKMN lorsque j'ai commencé à le jouer strat en 6G, mais lui redonner un second souffle, c'est vraiment me combler de bonheur. Et que dire de son concept de piège à loup enfoui dans le sol ? C'est juste parfait ! Un peu plus loin, la Team Yell continue de faire des siennes. Nabil me rejoint et combat en double. Plus loin encore, rencontre avec notre futur adversaire d'arène qui était entrain d'entraîner ses PKMN. Un futur combat tout feu, tout flamme, à n'en pas douter. Une fois sortis de la caverne, retour à Motorby, la ville où à eu lieu la cérémonie d'ouverture pour notre prochain défi à Nabil et moi.

Et c'est tout pour moi pour l'instant ! ^^

à vrai dire, j'ai mis un peu le scénario en suspension histoire de faire un tour dans les Terres Sauvages et faire quelques raids. Dans ceux-ci, quelques nouveaux PKMN à capturer dont peut-être de nouveaux compagnons... Mais ça, ce sera pour une prochaine fois si je garde encore la motivation de faire mon journal de bord.

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokémon
MessagePosté: Mar 26 Nov 2019 04:25 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1122
Localisation: In another castle!
C'est reparti pour un tour !

SPOILERS allant du 3e Badge jusqu'à l'entrée du 4e:



J'en étais donc à d'assez longues séances dans les Terres Sauvages histoire de faire des raids, des raids et encore des raids ne serait-ce que pour récupérer quelques objets comme des baies, des Disques Techniques à usage unique (en gros, exactement comme les CT allant de la 1 à la 4G) et l'espoir de récupérer des formes Gigamax. Au final, je suis tombé sur deux petits nouveaux qui ont intégré instantanément ma team : Mrs Sameva qui pourrait potentiellement être remplacé dans un avenir plus ou moins lointain suivant ce que je trouve, mais surtout, mon coup de cœur immédiat, le trop mignon Poulopoing qui devient mon nouveau Crabagarre en cette 8G. *__* Je croise trèèèèèèèèèèèèèèès fort mes doigts pour qu'il ne gagne pas le type Eau en évoluant car ce serait un déchirement terrible de choisir entre Crocflakes et lui. Ils remplacent donc Pomdramour qui définitivement ne me sert à rien et Della Svégas. Petit pincement pour cette dernière mais j'ai bien peur qu'elle soit un Granhyena du spécial, un poil limité pour la suite donc. :/ Quoiqu'il en soit, ces deux nouvelles recrues ont l'air d'arriver assez tard dans l'aventure si j'en crois leurs emplacements dans le Pokédex. Et à côté de ça, je continue de chopper quelques PKMN visibles à l'écran et qui étaient trop forts pour être capturer avant l'obtention de mon 2e badges. à force de capture et donc de points d'expérience engrangés, CivetChariot, Poisontil et Amandar ont fini par évoluer. Autant dire que les principaux membres de mon équipe ont atteint leur potentiel maximal alors que 6 badges m'attendent encore. CivetChariot a un style que j'aime énormément et, sans surprise, l'inspiration du joueur de football est totale et absolue. Entre son allure, ses animations et son attaque signature, il a la panoplie complète. Je suis toujours assez fasciné par GF parvenant à sortir de chouettes designs à inspirations sportives sans en faire des tonnes et dans le ton de leur direction artistique. Quatermac pour le rugby avait lui aussi un excellent design dans le même genre. Toujours concernant CivetChariot, je lui trouve aussi un très très léger côté "jojoesque" peut-être dû à son espèce de diadème sur le front me rappelant un peu Star Platinium et à son animation lorsqu'il dynamaxe, entre le cri de victoire du footballeur ayant marqué un but et Dio se contorsionnant. Bref, je kiffe mon bébé ! ^^ Poisontil avait une petite allure de mignon Gremlin, le voilà maintenant comme s'il avait mangé après minuit et en mode punk. Là aussi, j'aime beaucoup. Je découvre qu'il possède une forme "Grave" et me rappelle que son apparence ressemble à l'une des deux statues juste à côté du phare de la ville que je viens de quitter. Lui aussi est très chouette. Quant à Amandar, c'est assez surprenant au demeurant, mais je vois la logique qu'il y a derrière et trouve qu'il y a là aussi une très bonne idée, entre l'aspect "robot" et "gros cerveau" en adéquation avec son type Psy, elle aurait fait un parfait robot de l'armée du Dr Robotnik. XD Mais maintenant, il est temps de passer à la suite de mon aventure.

J'arrive à l'hôtel de Motorby pour y passer la nuit comme on me demande pour continuer le scénario. M'attend Rosemary qui me lance un petit défi. Big up aux deux membres de la Team Yell qui popent en haut des escaliers pour la soutenir. Au moins, les Yell ont le mérite d'être aussi drôle que les Skull. ^^ Ceci-dit, j'avoue avoir été un peu surpris par son équipe, m'attendant à ce qu'elle soit aussi monotype à l'instar de Travis qui est son parfait contraire. Une équipe "mixte" tournant sur deux types ou une évolution avec changement de type à venir pour l'un de ses PKMN ? Les paris restent ouverts me concernant. Son fichu dernier PKMN m'enchaîne deux morsures qui provoquent la peur de Poisontil, j'ai juste le temps de relancer un Toxic avant d'envoyer en retour Poulopoing qui avait déjà bastonné son précédent PKMN.
Une fois la nuit passée, il est temps maintenant de défier Kabu et son équipe Feu. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que son épreuve est de loin une des plus originales et intéressantes que j'ai pu faire en huit générations. L'idée est donc de capturer ou de battre des PKMN sauvages dans une petite salle. Il y en a trois au total. Une capture rapporte un bénéfice de deux points tandis que se contenter de les mettre KO ne rapporte qu'un point. La finalité de la chose étant d'obtenir cinq points ou plus pour pouvoir défier le champion. Problème : nous ne sommes pas seuls sur le coup et un dresseur adverse viendra vous mettre des bâtons dans les roues en pleine capture. En gros, nous sommes deux dresseurs simultanés sur un même PKMN sauvage dans une sorte de 2 vs 1 assez improbable. Du coup, pas le temps de niaiser, on met KO les PKMN du dresseur adverse avant de passer plus sereinement à la capture. Et comme le dresseur se trouve à vos côtés comme si c'était un allié, vaincre ses monstres ne rapportent pas d'expérience. Dans un autre cas de figure, un de ces rivaux a utilisé un Bluff sur Poisontil qui était forcément en première ligne puisqu'il possède Frotte Frimousse. C'est une épreuve originale et rafraîchissante que GF nous propose, réarrangeant ses propres codes et règles. Et pour ne rien gâcher, il est tout à fait possible de récupérer les PKMN obtenus dans cette arène. Bien sûr, il est nécessaire d'avoir un stock de pokeballs sur soi. ;) Une fois l'épreuve achevée, place au vétéran Kabu et en petite foulée s'il vous plait. Compte-tenu de l'épreuve qui a précédé, je me décide à soigner Poisontil qui sera à n'en pas douter sollicité pour ce match. Kabu utilise trois PKMN et autant dire que... Bah... Avec mon équipe actuelle, il ne fait pas long feu. :/ CivetChariot, Poisontil et Crocflakes s'en chargent sans problème. Cependant, il y a tout de même deux choses notables sur les trois PKMN qu'il envoie : ce sont des formes finales (et donc au potentiel complet) et son dernier PKMN est une forme Gigamax. Kabu tombe genoux à terre dans la tempête de sable provoquée par Crocflakes, ce qui ne manque pas de rendre la chute du dresseur encore plus dramatique. Le badge en poche, à nous les PKMN de niv 35 des Terres Sauvages. ça sent encore de longues séances de capture à venir... Avant de quitter la ville, Kabu accompagné de Percy et Donna nous souhaitent bonne chance pour la suite de nos aventures à Nabil (qui m'aura rejoint) et moi. Direction les Terres Sauvage pour relier la prochaine destination.

Une fois dehors, "Bluvis" nous rattrape et lance un défi à Nabil dans un combat qui se déroulera en off. Mouaif... C'est que j'avais envie de le soutenir le p'tit Nabil, après tout, il a souvent été là dans les coups durs et il fait partie de cette catégorie de "potes rivaux" qui donnent le meilleur d'eux-mêmes. Franchement dommage de le laisser en plan. :/ Puisque nous n'avons pas le choix, il est donc temps de partir plus en profondeur dans les Terres Sauvages quitte à rencontrer des bestioles plus coriaces encore. Entre sable, foudre, tempête, la météo n'est pas tendre. Dans cette grande étendue, on y retrouve une deuxième pension et deux chercheurs de trésors en tout genre pour peu qu'on allonge les watts. Cette méthode est encore le meilleur moyen de récupérer des pierres évolutives dont la fameuse Pierre Glace qui permettait de faire évoluer Goupix et Sabelette forme Alola. Je doute de retrouver ces deux PKMN sur cette nouvelle région, mais peut-être servira-t'elle pour un autre PKMN du coin... Et c'est via cette méthode que je découvre l'existence de fossiles inédits. Joie infinie ! :D J'arrive enfin à l'entrée de ma destination où Bluvis me talonne. Il m'informe que Nabil a subi une sévère défaite suite à leur duel et qu'il y a peu de chances de le revoir. Maudit sois-tu Bluvis...

La nouvelle ville respire à plein poumons l'histoire, et ça tombe bien, c'est principalement celle-ci qu'on fera avancer et presque rien d'autre. Une immense tête de dragon surplombe la ville, je me demande si on peut tisser un lien avec le champion local, Roy (spoiler : évidemment que oui =_=). Ceci-dit, affronter en quatrième position un dresseur spécialisé dans le type Dragon, voilà qui ne serait pas banal dans la mythologie de la série. Dès l'entrée de la ville, grande conversation entre Bluvis avec le président et son assistante. Très clairement, Bluvis semble avoir une mission bien précise pour le compte du président. En clair, ça sent à plein nez la désillusion pour le jeune dresseur plus tard dans le jeu cette histoire... Quelques instants plus tard, Shehroz nous accueille à l'entrée de l'arène qui fait aussi office de centrale électrique pour tout Galar. Maintenant, il faut rejoindre Sonya en pleine étude d'anciennes tapisseries, mais pour ça, il faut avoir le feu vert de Roy qui est aussi le gardien de la salle des trésors. Coup de chance, il nous a à la bonne et nous autorise à rejoindre Sonya entrain de travailler, mais c'est bien tout ce qu'on pourra espérer de lui. Pour le défier, il faudra attendre d'avoir les sept badges. Raaaaah ! Jeu, pour une fois que tu allais casser un peu ta routine, on se retrouve tout-même avec le maître des dragons pour la fin. Après avoir rejoint Sonya et fait le point avec elle sur les légendes de Galar, il est temps de repartir faire nos petites affaires dans les arènes. Mais avant de partir, j'aide un jeune garçon avec son amoureuse en lui confiant temporairement Pomdramour. En échange de quoi, il m'offre une pomme sucrée qui peut faire évoluer le PKMN. Ignorant si l'objet est unique dans l'aventure, j'évite de l'utiliser et préfère le garder pour le jour où je rendrai le PKMN stratégique.

à la sortie de la ville, retour de Nabil qui a le moral dans les chaussettes et de la Team Yell en extase devant un PKMN endormi là aussi non vu dans les trailers. Une bêbête toute mignonne qui pourrait bien rejoindre mon équipe si je devais en trouver une. ^^ Les Yell font leur possible pour empêcher tout bruit aux alentours, quitte à défier les dresseurs passant trop près. Après leur défaite, Nabil part seul en avant tandis que je suis arrêté par quelqu'un qui nous observait en réalité d'assez près. Cette espionne n'est rien de moins que Sally, championne d'arène vue durant la cérémonie d'ouverture (spécialiste en Fée si je ne dis pas de bêtises). Après son petit laïus, elle nous invite à poursuivre notre route. Bien que cette dernière soit finalement assez courte, les dresseurs y sont globalement plus nombreux en plus de se dérouler sur plusieurs étages via des échelles. C'est sur cette route qu'une scientifique et sa drôle de machine nous permettra de ressusciter les fossiles que l'on trouvera. Petite nouveauté ceci-dit, on nous propose de combiner deux fossiles ensemble. Est-ce à dire qu'il en existe plusieurs ? Intriguant... Sur mes deux seuls fossiles à disposition, la scientifique redonne vie à une créature qui ma foi sort de l'ordinaire et casse la tradition des fossiles que nous avons eu jusqu'à présent. Assez hâte d'en trouver d'autres. Au bout de la route, un monument à la gloire de petits PKMN bien connus et la prochaine ville nous tendent les bras !

Dans ce nouveau patelin d'inspiration Amérique latine absolument délicieuse, on trouve un bazar où il sera possible de vendre des objets rares pour plus cher qu'à l'accoutumé et un marchand vendant un objet rare par jour. Pour ce coup-ci, je récupère une théière cassée et découvre que cet objet peut faire évoluer Mrs Sameva. Dans la même idée que la pomme sucrée, je la garde pour le jour où je ferai éventuellement une créature stratégique. C'est donc la confirmation qu'une place dans l'équipe est à pourvoir à plus ou moins long terme. Je retrouve Nabil en pleine reconstruction lui et son équipe. Le pauvre loulou a tellement été déconstruit qu'à part le PKMN qui lui a confié Tarak, toute sa team est renouvelée. Voilà là aussi quelque chose qui sort de l'ordinaire pour un rival. à part N en 5G qui ne s'aidait que des PKMN locaux lors de ses batailles, jamais aucun rival n'avait fait un tel chambardement dans son équipe. Je suis impatient de voir si Nabil changera de PKMN régulièrement en cours de jeu ou s'il arrivera finalement à un mixte de tous les PKMN utilisés pour son équipe finale. En tout cas, c'est symboliquement plutôt chouette. Nabil battu, il finit par repartir pour trouver un nouvel équilibre quitte à encore procéder à du roulement pour ne pas être un poids pour son frère si on en croit ses dires. Sally qui était encore juste derrière nous invite à défier le champion local Alistair, celui exclusif à la version Bouclier.

Fin de l'histoire pour le moment !

Je n'ai pas reparlé des autres très longues séances dans les Terres sauvages à encore tenter de récupérer de nouvelles bêtes dans les antres qui ont entrecoupé certains passages de cette partie de récit. J'ai quoiqu'il en soit fini par récupérer à force de persévérance Papilusion et Corvaillus en Gigamax. EN-FIN ! Bon, le seul truc, c'est que ce sont deux PKMN qui sont supposés apparaître plus souvent via l'événement du moment, ce qui laisse plutôt songeur sur le taux d'apparition des formes Gigamax en temps normal... :/ Ceci-dit, je récupère plus souvent des PKMN trois étoiles dans les antres, donc je me dis que plus j'avancerai dans l'histoire, plus je finirai par trouver de puissantes créatures Gigamax. Du moins, je l'espère... Et à l'heure actuelle, je reste toujours dans le mystère des faisceaux violets sortant de certaines antres. Et Poulopoing aura fini par évoluer pour devenir terriblement classe et, fort heureusement, ne gagnera pas le type Eau. De ce fait, Crocflakes et lui n'ont pas à être départagés pour savoir qui devra rester. OUF !

La prochaine fois, duel contre le maître des ombres au masque de Maskass...

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokémon
MessagePosté: Mar 26 Nov 2019 14:09 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Fév 2019
Messages: 7
Merci Turbobuse pour le partage de ton aventure,que j'ai bien aimer lire,hate de voir ton avis global sur le jeu,en tout cas tu as l'air de vraiment y prendre ton pied,malgré la facilité avec laquelle tu semble jouer depuis que tu as fais évoluer CivetChariot,Poisontil et compagnie.Pour ma part,je n'ai pas fais les Terres Sauvages durant l'aventure,et je n'ai capturer que les Pokémon qui m'interessaient,et aussi quasiment jamais affrontés de Pokémon sauvages,ce qui fais que j'étais toujours Underlevel et heureusement car je n'appréciais pas trop l'idée de rouler sur le jeu x).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokémon
MessagePosté: Jeu 28 Nov 2019 03:28 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1122
Localisation: In another castle!
Merci bien Makan09, ça fait chaud au cœur. ^^ Oui, je m'y amuse vraiment beaucoup et je referai une fois la ligue passée un p'tit bilan. Quoiqu'il en soit, c'est pour moi très positif tout ça. Sans transition...


SPOILERS du 4e Badge jusqu'à l'entrée du 5e.


Et là, ça devrait véritablement être plus court. Enfin, en principe... ^^'


J'en étais donc à l'entrée de mon 4e badge, fin prêt à me battre. Mais avant ça, j'ai voulu réaliser un échange avec un PNJ de la ville. Il demandait un Maracachi contre ce fameux PKMN dont tout le monde connaissait l'existence via les démos mais que The PoKéMoN Compagny n'a jamais présenté officiellement. Après avoir récupéré ce PKMN, je me rends compte qu'il semble avoir un certain potentiel sur l'attaque spéciale. à part Poisontil, je n'ai clairement pas ce qu'il faut sous cet aspect offensif et pour ne rien gâcher, c'est un Farceur. Du coup, rapide recherche dans le Dex pour savoir si il est possible d'en trouver un rien qu'à moi. Et le hasard fait que je peux en récupérer sur les Terres Sauvages et qu'il fait juste le temps idéal pour le voir apparaître. Bah du coup... On repart en ballade. ^^'
Je finis par trouver le p'tit monstre après quelques échecs (soit pas le bon talent, soit Poisontil qui critique sur le Frotte-Frimousse pensant me faire plaisir...). Finalement, Dantejo, aussi Doux que Poisontil par ailleurs, rejoint la team. Comme je ne me refais pas, je recommence une très longue séance d'antres pour en découvrir le contenu. Et au bout d'un moment, nouveau faisceau violet déchirant le ciel. Comme d'hab, j'y fonce même si je n'ai pas nécessairement eu toujours de chance via ces antres. Et là, je tombe un PKMN à aura jaune avec un double types que je n'ai pas revu depuis la 4G. *______* C'est ainsi que la Gentille petite Dragombre vient remplacer Amandar. Je me retrouve donc de nouveau avec deux PKMN en retard sur le reste de l'équipe. Mais cette fois-ci, il y a peu de chance qu'un nouveau roulement ait lieu. Je pense donc avoir à l'heure actuelle ma team définitive. Et rien à schtroumpfer de son équilibrage tout pété (le type Fée réduit à néant la moitié de mon équipe), je les aime ainsi !

On repart donc pour le combat face à Alistair. Une épreuve aussi rigolote que la première à base de flipper et de manège tasses à thé de Disney Land. Face aux dresseurs qui précèdent Alistair une nouvelle forme Galar fait son apparition. J'aurais été très surpris par le retour de ce PKMN si je n'avais pas été spoilé par un Web Comic que j'ai l'habitude de suivre. :/ Tant pis... Place enfin au maître des fantômes qui n'est pas spécialement causant. Cette fois, c'est un match face à quatre opposants, ce qui tombe plutôt bien car cela correspond aux piliers de ma team. Dantejo et Dragombre vont pouvoir apprendre de leurs aînés. CivetChariot ouvre comme à son habitude (je lui ai donné la Pièce Rune pour gagner le double d'argent à la fin du match) face à un PKMN forme Galar que j'avais vu plus tôt sur la route menant à l'arène. Et mine de rien, le combat aura pris un peu de temps alors même que l'adversaire n'était encore qu'en forme primaire, la faute au premier Rebond de CivetChariot qui rate. Forcément, le temps d'en refaire un second et de conclure par son attaque signature... Tu as pris le temps mon lapin. ^^' Ensuite, petite surprise, car si j'ai été spoilé par l'existence de la forme Galar citée un peu plus haut, je constate qu'elle possède une évolution (de là où le PKMN partait, c'était clairement pour le mieux...). J'en appelle à Poisontil et deux Coup d'Jus plus tard, on n'en parle plus. Mimiqui prend le relais et j'envoie Crocflakes. Il me faut quelque chose de relativement bulky le temps de briser le talent du sosie Dealer Price de Pikachu, sentant venir à plein nez le boost adverse. Il commence par une Ombre Portée aux dégâts corrects et je Mâchouille en retour. Tour suivant, l'Aiguisage adverse sort et je balance la Coquilame qui baisse la défense adverse. Vient ensuite l'Ombre Portée face à l'ultime Mâchouille, l'usurpateur retourne dans son piège à fantômes. Il ne reste donc plus qu'un PKMN pour Alistair, et sans aucune surprise, c'est un monstre bien connu de tous et qui possède une forme Gigamax (les posters de la chambre de Nabil étaient prophétiques). Je pense qu'à partir de Kabu, je ne verrai plus que ça en ultime PKMN chez les champions d'arènes. Il ne me reste donc plus qu'un pilier sur les quatre pour lutter contre l'ultime fantôme d'Alisatair. Poulopoing plus remonté que jamais s'élance dans la bataille et qu'importe si c'est un PKMN Combat, je sais qu'il a ce qu'il faut pour lutter. Dynamax contre Gigamax, le Spectre envoie la sauce empoisonnée, ce qui augmente son attaque spéciale. C'est tendu, mais Poulopoing est bien plus résistant qu'on pourrait le croire et envoie en retour une attaque Représailles sous Dynamax que je lui avais enseignée un peu plus tôt pour justement lui permettre d'avoir du répondant dans un tel cas de figure. Nouveau tour pour un ultime assaut, le poison Gigamaxé de l'ennemi touche mais Poulopoing est toujours debout en dépit du boost adverse. L'attaque Ténèbres de mon bébé fera la lumière sur l'ombre de l'ennemi. Victoire des quatre piliers ! Dantejo, fou de joie en profitera pour évoluer au terme de ce combat. à moi maintenant la capture des PKMN de niveau 40 ou moins.

à la sortie de l'arène, Sonya nous rejoint. C'est à ce moment qu'on entend Bluvis s'en donnait à cœur joie dans la dégradation d'oeuvre publique et historique et avec le PKMN du président Shehroz qui plus est (le même PKMN en forme évoluée vu dans l'intro du jeu). Sa quête incessante de joyeux vœux pour le président le conduit à cet acte de vandalisme. Bon, là, j'avoue être un peu ennuyé concernant le scénario. Quel est le déclic pour que Bluvis s'attaque à cette fresque et qu'est-ce qui lui fait dire qu'il y a des pierres derrière ce mur ? Sacré trou dans le scénar et prétexte un peu facile pour faire avancer l'histoire à mon goût. :/ Ou alors, à cause de mes trop longues séances dans les Terres Sauvages, j'ai entre-temps oublié un élément du scénario... Duel entre nous deux, presque toute son équipe ayant atteint le stade 2 de leurs évolutions. Globalement pas de problème si ce n'est que j'envoie Dantejo face à la carte maîtresse de Bluvis et pas grave si mon PKMN a deux niveaux de moins, il faut bien qu'il se fasse les dents. Pas de chance, je n'avais pas vu venir l'éclat Magique qui one shot mon monstre. Zut ! De l'expérience en moins pour lui. :/ Shehroz et Liv arrivent pour constater les dégâts causés par Bluvis et la désillusion de ce dernier envers le président arrive bien plus tôt que je ne l'aurais imaginé, Bluvis étant renié par celui qu'il chérissait de manière plutôt violente. Ouch ! oO Mais les dégâts sur la fresque sont réelles et libèrent "Ze vérité" sur la légende du héros... De là à dire que Shehroz ne voulait pas qu'on abîme le mur, je me dis qu'il n'y a qu'un pas... En attendant, j'ai une forêt à parcourir pour rejoindre mon prochain défi d'arène.

Là aussi, l'ambiance de cette forêt est encore une très belle réussite, mais tout comme la première mine, encore terriblement courte. Un mal pour un bien, je ne suis pas du tout dans un tripe à parcourir des étendues tortueuses avec des combats aléatoires toutes les trois secondes, mais je peux comprendre la déception des joueurs s'ils s'attendaient à quelque chose d'un poil plus fourni sur les routes. Les PKMN sauvages y sont mine de rien pas mal nombreux et j'ai toutes les galères du monde à récupérer un Lampignon qui n'arrête pas de se soigner en dépit de tous les Coup d'Jus de Poisontil. Il y a là de nouvelles attaques pour jouer les chars d'assauts increvables absolument ignobles... Dans la foulée, je capture cet espèce de Nanméouïe local qui lui aussi semble totalement prévu pour être un infirmier en chef et rapportant lui aussi pas mal d'xp quand on le capture/bat. Et j'y ai aussi récupéré Ponyta ! <3 <3 <3 Ce qui reste de brony en moi jubile. Au bout du chemin, la nouvelle ville cachée en pleine forêt. Peu d'habitations à visiter, un artiste qui me demande d'avoir une tenue réveillant le feu en lui (j'ai ma tenue récupérée à l'épreuve de Kabu, qu''est-ce qu'il te faut de plus ? >_<), des PKMN se baladant en toute liberté et son arène manifestement de type Fée. Le combat contre Sally est donc tout proche... ça s'accélère drôlement de ce point de vue. à voir si ce sera la même limonade par la suite...


Fin du parcours pour l'instant ! ^^

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pokémon
MessagePosté: Mar 3 Déc 2019 01:03 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1122
Localisation: In another castle!
Suite de mes aventures !

Spoilers du 5e Badge jusqu'à l'entrée du 6e badge.



Commençons par mes trèèèèèèèèèèèèèèèèèès longues séances dans les Terres Sauvages où il s'est passé encore un petit paquet de trucs. J'ai pu récupérer entre choses un petit Métamorph à aura jaune. Toujours bon à prendre pour donner quelques PKMN aux copains et copines comme du starter ou du Ponyta local. ^^ Dans les choses amusantes, j'ai aussi récupéré le cousin super saiyajin de Poisontil en forme Aiguë et Mauvais de nature. Là où ça devient très drôle, outre le fait qu'il est un parfait contraire de mon bébé qui lui est Doux, c'est que lors d'un échange interne dans le jeu pour récupérer un Togepi, j'avais envoyé la forme primaire du dit PKMN qui était elle aussi de nature mauvaise. C'est un peu comme si ce PKMN me revenait après un petit voyage. :Luffy hilare: J'ai pu aussi capturer ce qui semble clairement être la pré-évolution du "Charlie Chaplin" du dernier Trailer officiel avant la sortie des jeux. ^^ Dans les choses infiniment plus frustrantes, j'ai raté presque coup sur coup deux Giga Papilusion et deux Giga Corvaillus. Pour la première fois, je rate des PKMN dans des antres et il faut que ça tombe sur des formes Giga... Et pour couronner le tout, je suis intimement convaincu que l'un des Corvaillus possédait son talent caché. Inutile de vous dire que je l'avais franchement mauvaise. C'est là que je me rends compte d'un élément qui est à mon sens particulièrement mal foutu : quand on est joueur solitaire comme moi, nous n'avons qu'une seule chance pour espérer récupérer le PKMN d'une antre. Tout simplement moche. :/ Et lorsque que l'on achève le combat d'une antre, une sauvegarde automatique se lance une fois de retour dans les Terres Sauvages si on laisse cette option active. J'ai cependant noté qu'il était possible de sauvegarder devant une antre et qu'on pouvait quitter le combat en pleine partie pour pouvoir reprendre devant l'antre comme si de rien n'était. à noter pour les prochains combats où je tomberai sur une forme Giga... Je réalise que les combats de difficulté trois étoiles sont parfois trop longs pour ce que ça vaut réellement, surtout qu'il semble falloir vider toutes les antres habitées si on veut un renouvellement de ces dernières ce qui est tout de même long et usant à force. Mais après ces contrariétés, le karma fut plutôt bienveillant avec moi dans la mesure où j'ai pu obtenir deux forme Giga du PKMN de Kabu ainsi que ce fameux Corvaillus Giga avec talent caché. Et de nature Rigide s'il vous plait ! Du coup, pas de chichi, Corbana risque d'être une potentielle nouvelle recrue dans mon équipe une fois qu'elle aura fini ses Poké-services qui lui maximiseront ses EV en Attaque et en Vitesse (à raison de 96 EV gagnés par tranche de 24H, autant dire que ce ne sera pas pour tout de suite). Je n'aurais jamais autant pratiqué de changements dans mon équipe d'aventure toutes générations confondues. Comme quoi, m'être préservé des leaks aura vraiment eu du bon, participant à mon plaisir de jeu. ^^ Mais tout de même, vivement un vendeur de Bis Ball pour éprouver moins de frustration à la capture.

Retour sur l'histoire où il me fallait provoquer en duel Sally afin d'obtenir mon badge Fée. Et tout comme le défi de Kabu, il n'a pas fallu grand chose à Game Freaks pour apporter une variété bienvenue aux combats alors qu'ils avaient déjà tous les éléments en mains depuis la première génération. On est à la limite du méta si j'ose dire. Dans le cas présent, l'épreuve consiste à passer une audition devant Sally qui recherche quelqu'un pour lui succéder en tant que championne d'arène. On nous fait comprendre que tous les participants doivent répondre à un questionnaire pour prouver si on est digne de reprendre les clés de la maison. Une redite de l'épreuve d'Auguste à Cramois'ïle ? Pas tout à fait à vrai dire. Dans les faits, nous enchaînons trois combats sur une scène de théâtre. Par conséquent, il n'y a aucun puzzle à résoudre, il faut simplement bastonner. Là où ça devient malin et drôle, c'est que GF casse enfin les codes de ses combats qui ont toujours été réglés comme des coucous suisses depuis plus de vingt ans puisque c'est durant ceux-ci que seront posées les fameuses questions. à la clé, un bonus ou un malus dans les statistiques des PKMN présents durant le combat. Parfois, la question se veut particulièrement retorse puisque vous serez obligés de répondre complètement au pif tant elle est hors à propos (qu'est-ce que j'en sais si tu as mangé un curry ou une omelette au petit déjeuner ? X'D). Cette série de trois combats n'aura cependant pas été trop difficiles, CivetChariot et Poisontil faisant consciencieusement le travail. Cependant, CivetChariot aura eu fort à faire face à un cousin de Dantejo à cause de son foutu talent Farceur et d'une méchante Flatterie qui rendra confus mon pauvre lapin. Comme si ça ne suffisait pas, je réponds mal à la question (perdant ainsi un niveau dans les deux défenses) et rate deux Ballons Brûlants entre deux coups où CivetChariot se blesse lui-même. ça sent très mauvais, mais enfin un ballon touche l'adversaire. Il était plus que temps, j'étais dans le rouge. Il faut maintenant affronter Sally. Je ne soigne pas CivetChariot, on verra bien comment cela va se passer...
Une fois dans le stade, les choses sérieuses peuvent maintenant commencer. Sally a quatre PKMN en stock, ce sera encore une occasion pour mes piliers de briller. Le match commence avec CivetChariot dans le rouge face à... Smogogo de Galar. Mince, j'ai beau avoir des niveaux d'avance sur lui, si ses statistiques sont proches de son homologue classique, il pourrait parfaitement tenir mon unique assaut et me mettre KO en retour. Tout va se jouer sur le talent de ce Smogogo et la précision de CivetChariot. Pas de Gaz Inhibiteur, l'attaque feu de mon PKMN sera donc plus puissante grâce à Brasier, plus qu'à croiser les doigts pour que le coup porte. CivetChariot frappe dans la balle qui finit en pleine poire du Smogogo qui tombe directement. ça au moins, c'est fait. Vient ensuite un adversaire toujours redouté, le fort diabolique Togekiss. Et chose tout à fait surprenante, le questionnaire de Sally continue en plein match officiel, voilà une embûche assez inattendue. Crocflakes est là pour contrer cette engeance angélique avec deux Tomberoches. Poulopoing, tout en joie, profite de cette victoire et veut apprendre Surpuissance. N'y voyant pas l'intérêt dans l'absolu et aussi parce que j'ai toujours détesté cette attaque, je refuse. Au final, j'aurais peut-être dû car voici qu'arrive Mysdibule, ce qui en fait l'adversaire tout désigné pour Poulopoing même si c'est assez mal parti pour lui. Comme je pouvais m'y attendre, c'est un Mysdibule Intimidation, mais il en faut plus pour décourager mon super combattant et à force de Casse Brique et en dépit des Vampibaisers adverses, Poulopoing sort victorieux. Ne reste plus que le PKMN Gigamax de Sally qui se trouve être sans surprise Charmilly. Place à Poisontil pour un one shot sous Dynamax ? à vrai dire, même pas, Charmilly tenant bon face à mon attaque poison que n'aurait pas renié Magellan. Bon, ça prenait pour base un Direct Toxik (l'attaque physique n'étant pas tout à fait le point fort de Poisontil sans pour autant être un malus), mais tout de même, ça laisse songeur concernant la défense de Charmilly. J'achève le monstre sous une attaque électrique Dynamax. Fin du combat !

En avant donc pour la suite de l'histoire où je vais rencontrer coup sur coup plusieurs personnages importants. De retour à Kickenham au côté de Sally, je retrouve Bluvis toujours sous le choc d'avoir été évincé par son idole. Il n'empêche qu'il lui reste fidèle et espère trouver un moyen pour retrouver sa sympathie et reprendre son tour des arènes. Sally tombe sous le charme du dresseur et pense enfin avoir trouvé son successeur dans une scène plutôt amusante. :Luffy hilare: Comme il n'a rien à perdre, Bluvis accepte. Se pourrait-il que ce personnage puisse avoir quelques nuances pour la suite de l'histoire et devenir bien plus qu'un Blue-bis ? Ce serait plutôt cool à vrai dire. Juste après, rencontre avec Sonya poursuivant ses recherche et Tarak arrivant peu de temps après. C'est à cette occasion qu'une grosse explosion a lieu dans l'arène locale. Les expériences de Shehroz tourneraient mal ? C'est le moment d'enquêter et... que... COMMENT JE DOIS POURSUIVRE MA ROUTE ??! oO Mais, nan, je veux voir ce qui... ah... ok... Deuxième fois que tu me fais le coup jeu... Je tombe ensuite sur Nabil toujours entrain de se chercher et me lance un défi pour tester une nouvelle stratégie offensive. Il m'envoie de nouveau une équipe entièrement renouvelée si ce n'est bien sûr son PKMN confié par Tarak. C'est définitivement une des meilleurs idées de game design de cette génération, apportant une vraie variété à l'écriture des personnages. J'ai vraiment beaucoup d'empathie pour Nabil qui possède une très jolie évolution, partant de gamin un poil trop sûr de lui et gagnant en humilité. Le défi passé, je poursuis ma route. Pour le moment, il n'y a guère que Rosemary que je trouve sacrément en retrait et faisant presque potiche. J'espère de tout cœur qu'elle aura droit à un vrai petit focus. :/

Le chemin jusqu'à la prochaine ville est assez "original" dans le sens où la route qui y mène est mine de rien assez longue. Ainsi, ce n'est pas moins de trois petites zones qui mises bout à bout offre un parcours avec une diversité bienvenue. La première zone est rien de moins qu'un petit chemin un peu champêtre où je fais la connaissance d'un viking qui fonce sur moi. Mais... Ne serait-ce pas l'évolution de... AH ! Ah ouais d'accord, j'avoue que je ne m'y attendais pas du tout à celle-là. X'D à la suite de la capture de ce PKMN, une autre surprise de taille m'attend car c'est ce moment que choisit Dantejo pour arriver à sa forme finale. Nan mais, GF, vous êtes sérieux encore une fois ??! C'est pour le moins sacrément audacieux comme design, j'avoue que là aussi, la surprise fut totale. J'aime beaucoup ceci-dit, mais c'est là aussi un sacré pas en avant dans le "monster design" des petites créature. Mais bon, après tout, un pas en avant avait été fait pour les Ultra Chimères, je ne devrais plus vraiment m'étonner pour si peu. Et je découvre que Dantejo est un monstre d'attaque physique alors que je l'aurais voulu sous un plan spécial. Rien ne m'empêche de le faire au fond, il est potentiellement exploitable de ce point de vue, mais ce ne sera pas très mordant. :/ On poursuit assez vite dans la deuxième zone du parcours, celle où on passera le plus de temps. Des sortes de ruines se déroulant sur deux ou trois niveaux via des échelles et un peu labyrinthiques sur les bords (rien de très difficile cependant). On y croise pas mal de PKMN dont "un" nouveau venu lui particulièrement étonnant, au concept vraiment très cool et au type finalement très logique. Si la place du combattant n'avait pas déjà été prise, je pense qu'il aurait rejoint mon équipe tant je le trouve original. ^^ Une fois cette zone passée, mine de rien assez fournie si on compare à toutes les autres traversées jusqu'à présent, on arrive à la dernière partie du parcours qui est un court chemin enneigé reliant la prochaine ville. Je tombe de nouveau sur un tout nouveau PKMN qui ne paye absolument pas de mine. Mais ce que je retiens surtout c'est son double types absolument... heu... délicieux ? à vrai dire, on m'avait teasé l'apparition d'un nouveau double types qui risquerait de me faire beaucoup rire mais sans pour autant me dire lequel. J'avoue avoir été content de le découvrir par moi-même. C'est peut-être le double types le plus fragile de tout le pokédex. X'D J'espère pour ce PKMN qu'il aura des statistiques absolument monstrueuses en évoluant car en l'état, le pauvre malheureux n'est pas gâté (surtout que les Pièges de Roc sont une attaque toujours existante sur cette 8G). La nouvelle ville nous tend maintenant les bras.

Nous voici arrivés dans une zone qui semble particulièrement riche en dépit d'un climat enneigé pas spécialement engageant. Deux hôtels, un fast-food renommé, des eaux thermales, quelques boutiques, c'est une autre zone assez grande et il y a pas mal à visiter. On peut s'aventurer un peu au-delà de l'autre sortie de la ville mais le chemin sera vite bloquée par une étendue d'eau infranchissable pour le moment. Néanmoins, on retrouve deux sympathiques membres de la Team Yell entrain de motiver des Torgamord en plein Poké Service. Bruyante, mais clairement pas mauvaise cette Team de fans. ^^ Chose qui frappe en ville, c'est l'apparition d'un nouveau PKMN régional plutôt sympa. En vrai, c'est une semi surprise, la description Pokédex d'un Blizzi que j'avais capturé en début de jeu l'évoquait. Comme sa zone de capture n'apparaît pas dans mon Pokédex, j'en déduis qu'il est le pendant de Ponyta pour la version épée. Il y a aussi partout en ville ce fameux PKMN au double type fragile, de là à le retrouver dans l'équipe du champion local, il n'y a là aussi qu'un pas. Une fois dans l'arène, nous sommes accueillis par Nabil qui... a perdu son match. Courage, je suis sûr que la prochaine sera la bonne ! o/ Il nous confie la carte dresseuse de Lona, la championne maître des PKMN de type Glace. Plus le moment pour avoir des sueurs froides, il est temps de foncer !


La suite une prochaine fois ! ^^

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 891 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 56, 57, 58, 59, [60]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com