Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 251 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Lun 10 Jan 2011 14:51 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19324
Localisation: Joker
Voici un topic dédié aux articles et dossiers cinéma qui vous semblent pertinents que vous pourrez également utiliser pour abriter des textes sur le cinéma de votre cru qui ne trouvent pas de place ailleurs.

Je débute par du classique et sans surprise par un article de Rafik Djoumi publié sur @SI et accessible ce jour en clair – je rappelle pour ceux qui l’ignorent qu’@SI est un site payant mais qui propose régulièrement et pour une durée de 24H la lecture en clair de certains articles. Bref si vous désirez lire celui que je vous propose, il faudra le faire dans la journée car demain il ne sera plus en clair.

Dans les DVD, bonus ou malus ?

Il s'agit d'un article qui trace l'évolution des Bonus des DVDs, en partant de l'époque des LaserDiscs.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Lun 10 Jan 2011 19:16 
6 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Déc 2005
Messages: 267
Localisation: Toujours dans les parages !!!
Une pépite !

Pour tout ceux qui aime le cinéma, je vous conseil vivement de lire cet article pendant qu'il en est temps.Pour les purs et durs, je pense que cela ne vous apprendra rien mais c'est une excellente synthèse d'un phénomène que je ne pensais pas aussi bien implanté dans le monde hollywoodien.On a même l'impression que la réalité dépasse la fiction avec le cas de Mission Impossible 2 .

L'article peut paraitre un peu désespérant du fait que d'un concept de base plutôt libertaire voire même franchement contestataire à l'égard des studios, les bonus ont été repris par les majors, complétement asceptisées et réduit à l'état de pur produit commerciale pour les "consommateurs".D'ailleurs, on sent parfaitement l'indignation de l'auteur à ce sujet, sentiment que je partage totalement.

Nous avons également droit à une petite bibliographie des plus plaisantes pour approfondir l'article.Ce qui est loin de me déplaire ^^

En espérant que ce sujet ait du succès !

_________________
"Il n'est pas de solitude plus profonde que celle d'un samourai,si ce n'est celle d'un tigre dans la jungle."Le Bushido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Lun 10 Jan 2011 20:05 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
Hyronimus a écrit:
En espérant que ce sujet ait du succès !

A défaut d'un sujet qui a du succès, les articles et vidéos @SI de monsieur Djoumi en auront toujours.

Si le postulat de cet article, les bonus DVD qui servent souvent à montrer que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil et tout le monde il a aimé le film, n'est pas surprenant, ce n'est pas pour autant qu'on ne se cultive pas en le lisant. Notamment sur les débuts des bonus quasiment sous le manteau pour une "élite" technologique et réellement geek, où la liberté de parole était totale et ce qu'on pouvait y apprendre vraiment enrichissant sur les alea des tournages, les producteurs qui flinguent un film ou les réalisateurs qui le trouvent eux-même mauvais !

Toujours aussi clair, limpide, documenté, plaisant à lire et fertile ! A tel point que, finalement, il y a rarement à ajouter quelque chose avec ses articles (ce qui pose le problème de ma participation dans le sujet, tant j'ai déjà l'impression de brasser du vent). Ah si, la sempiternelle intervention de yannickG est un grand moment de trolling que moi-même je ne saurais jamais égaler.

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Lun 10 Jan 2011 21:20 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2011
Messages: 67
Localisation: Water Seven
Bon je viens de lire la chose et c'est vraiment intéressant je trouve. D'une part parce que j'y ai appris pas mal de truc sur l'évolution de la chose (car il faut le dire je me suis rarement intéressé aux Bonus sauf quand je suis sur qu'ils vont me plaire) et qu'on y voit bien que les grand Studio on vite détourné ce genre de support pour en faire de beau abrutissant pour ce redorer l'image vis à vis du public.
Mais heureusement qu'il en reste quand même de vrai Bonus comme il le souligne si bien avec Empire of Dream pour Star Wars qui est une anthologie vraiment bonne, très longue mais qui en dit long sur la création de la saga de Lucas.

Et encore merci ange bleu car je ne connaissais pas du tout ce site, une belle découverte, j'irai plus souvent dessus je pense dorénavant !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Jeu 13 Jan 2011 21:03 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Juste à titre d'informations cinématographiques ... A tous les cinéphiles et comme chaque année, les cinémas UGC proposent les Incontournables UGC où ils proposent parmi une liste de voir et / ou de revoir les films qui ont marqué l'année 2010 pour la somme de 3€ seulement ^^

Entre autre :

- Invictus
- Oceans
- In The Air
- The Ghost Writer
- Precious
- La rafle
- Green Zone
- L'arnacoeur
- La tête en friche
- Tamara Drewe
- Toy Story 3
- Inception
- The Social Network
- Buried
- Potiche
- Le nom des gens
- Les petits mouchoirs
...

Plus d'infos, sur cette page ^__^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Jeu 13 Jan 2011 21:33 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2011
Messages: 67
Localisation: Water Seven
Un bon moyen pour permettre de voir des films a bas pris, je suis tenté par Inception que je n'ai toujours pas vu et Toy Story 3 ! Et peut être quelques autres que je ne serai pas allez voir.
En tout cas merci de l'info !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Dim 16 Jan 2011 12:33 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19324
Localisation: Joker
A l'occasion de la sortie de Harry Brown, Arnaud Bordas a réalisé un entretien Carrière avec Monsieur Michael Caine.
Ca se passe ici et c'est évidemment Great!

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Sam 22 Jan 2011 14:39 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6490
Localisation: dans la lune
L'autre jour je parlais du Limier (Sleuth) avec mes élèves, et gros bide. Du coup, comme on venait de voir une pièce de théâtre un peu osée, et qu'ils me parlaient de taille de tour de poitrine, j'en ai profité pour leur recaser les propos de de Rafik Djoumi si les fifils à môman que je venais de lire dans la foulée de l'interview. Bref.

Comme je n'ai plus le temps d'aller au cinéma, je vais à des formations sur le cinéma, dans le cadre d'un dispositif auquel j'ai inscrit mes élèves. Deux jours dans une salle de ciné, avec des conférenciers, à écouter. Là, il était question de doublage et de sous-titres. Pédagogiquement, c'était zéro (allez recaser la question du doublage du doublage de Ludwig de Visconti dans un cours de français...), mais j'ai appris pas mal de choses. Que je vous livre en vrac ici, sous la forme des anecdotes et points dont je me souviens.

Les deux conférenciers sont tous deux des traducteurs de films depuis longtemps, l'un ayant participé à pas mal de démarches et ouvrages qu'on va qualifier de "cinéphile" (plein de bouquins de critique, direction de revue, accompagnement de cinéastes comme Pasolini...), l'autre a en plus fait une thèse sur le sous-titrage et le doublage en France depuis 1931. Plutôt des érudits, mais très clairs dans le propos.

Première chose qui m'a étonné: la défense du doublage. Ca a été l'objet de la première matinée, et ce fut assez convaincant, même si à chaque fois on voyait bien que ce qui était en jeu était lié à une forme de spécificité des exemples choisis. En gros, ce qui a été en question, c'était la définition du statut d'oeuvre originale, et du travail d'adaptation autour. Dans certains cas, on a eu des VF extrêmement soignées, travaillées avec des comédiens particuliers sous la direction des metteurs en scène étrangers eux-mêmes. Ce qui m'a surpris dans cet ensemble de cas observés, avec une indulgence que je n'aurais certainement pas eu sinon, c'est que ça m'a donné envie de voir certains films en VF! Providence de Resnais, ça paraissait une évidence (même si le film tourné en anglais), mais Porcherie de Pasolini aussi, ou encore Manhattan de Woody Allen. Bref, une défense d'un certain soin à apporter au doublage, qui apparemment est très méprisé, et actuellement très faible le plus souvent, en France. On a entendu un doublage refait pour le DVD des 39 Marches, et les doubleurs étaient peu inspirés, et personnellement il m'a semblé reconnaître les voix du dernier Layton!

Point important également: plus que le fait de coller aux lèvres, c'est la dynamique des corps et de l'action (enchainement des plans) qui semble la plus importante pour la qualité d'un doublage. Dans le même ordre d'idée, certains doublages de comédies musicales en français avaient donné leiu à des adaptations chantées travaillées dans la traduction phonique et dans l'interprétation. Décriées au nom de la VO au moins pour les chansons, elles ont disparu, alors que dans la VF on ne donnait pas les sous-titres pendant les chansons.

Le cas italien est intéressant, dans la mesure où le sous-titrage ne se pratique presque pas là-bas historiquement, et que la voix en post-production a longtemps été la norme, amenant certains comédiens italiens même à être doublé par d'autres en studio, sans que cela choque. D'ailleurs, pour Porcherie de Pasolini, les acteurs principaux sont français (entre autres): JP Léaud et Anne Wiazemsky. Léaud ayant disparu lorsque le doublage français devait être fait, c'est un autre comédien qui fait sa voix, et lorsque Léaud est réapparu et a voulu refaire le travail, après un jour d'essai, Pasolini a refusé, le trouvant moins adapté à son projet, vocalement, que son doubleur!

A côté de ça, le cas de Ludwig est étonnant dans la mesure où ce qui est dit VO, en italien, dans la version de 4h réalisée par les assistants de Viconti après sa mort, ne correspond pas à la langue dans laquelle les comédiens ont tourné (anglais, les comédiens étant de plusieurs nationalités). Tous ont été doublés pour faire la VO! Ce qui questionne vraiment cette notion! Romi Schneider, qui s'était elle-même doublée dans la version française, morte avant la version longue de 4h, est partiellement doublée par une autre comédienne, et son personnage possède donc deux voix dans la version dite la plus pure. Et dans le même temps, la version première, en anglais, a été perdue.

Côté sous-titres, je vous passe tous les truc techniques que vous pouvez retrouve ailleurs. On a eu des développement sur les procédés d'incrustation chimique sur les bobines, puis le laser, en enfin ce qui se fait en video. Les comparaisons ont été là passionnante, d'autant qu'on ne s'est pas vraiment arrêté sur les questions de langue même s'il en a été question. Evidemment, on a évoqué ce qui concernait les choix du contenu des sous-titres, mais ce qui m'a intéressé, c'est la rythmique de l'insertion des sous-titres, qui suit en fait des règles souvent ignorées, mais subtiles.

Auparavant, le traducteur voyait une fois le film, avec ou sans les dialogues, qu'il pouvait annoter pendant la projection, et repartait avec son texte, priant au final pour que ce qu'il faisait puisse tenir sur la bande. L'étape décisive dans le sous-titrage semble, quand ça a été un peu mieux fichu, le repérage. En gros, c'est faire en sorte que le sous-titre colle à l'action, à l'image. La règle de la taille du sous-titre, de sa longueur, est que la lecture moyenne du spectateur correspond à 1 caractère pour deux images, soit 12 caractères par seconde. De même, entre deux sous-titres différents, il faut laisser à l'oeil une respiration qui ne doit pas être inférieure à 6 images (1/4 seconde). A partir de là, normalement, le responsable du sous-titrage doit veiller à répartir les sous-titres autour des changements de plans, à ne pas faire durer un même sous-titre autour d'un changement de plan. Sinon, l'oeil mécaniquement reprend le sous-titre au début, même un micro instant, et le sous-titre se signale, alors qu'il doit se faire discret.

Cette règle, qui me semble évidente à présent qu'on a vu plein d'exemples, est assez rarement observée, alors même qu'assez aisément applicable. D'autant que cela peut jouer contre la dramaturgie même d'une scène. On a vu un exemple de la Mort aux trousses (scène de drague dans le wagon-restaurant), et l'apparition des sous-titres était comme à contre-temps des jeux de champ/contre-champ élaborés par Hitchcock!

Pour finir et ne pas trop vous assommer: la question des DVD. Actuellement, les éditions sont souvent faites directement pas les studios, dans toutes les langues de sorties du dvd, d'un coup d'un seul. Ce qui signifie un repérage unique pour toutes les langues, et pas de souci réel d'insertion qui devrait s'adapter à chaque langue, du fait des différences de longueur d'expression de certaines langues, d'économie d'autres, ou de structures syntaxiques. Pire, les rééditions de certaines oeuvres en dvd ne récupèrent pas les sous-titres des sorties cinéma (c'est presque normal, puisque historiquement on refaisait pour la télé les sous-titres des films, du fait de l'usage de taille de police différentes, pour la lisibilité; on devait réduire le texte souvent), et vont jusqu'à retirer le travail de certains cinéastes sur des inserts qu'il avaient eux-mêmes effectués. Ainsi, pour The Pillow Book, Greenaway avait choisi une police spécifique pour le sous-titrage du japonais, sur le thème de la caligraphie, et le format d'image jouait sur la largeur lors des dialogues en japonais pour laisser un espace noir pour ces sous-titres. Le sous-titrage pour le récent DVD utilise la même police, standard, pour les différentes langues (alors que au cinéma, pour la projection à Cannes, il y avait une autre police pour l'anglais), retirant une partie du travail esthétique du réalisateur.

Pour conclure sur ces notes informes et informelles, ces deux journées dont je ne pourrais pas une seconde me resservir en cours m'a fait sentir que pour le doublage et le sous-titrage, il y avait derrière l'aspect technique un enjeu esthétique très fort, un travail quasiment d'artisanat à l'oeuvre, que les développement commerciaux, notamment autour des dvd, risquent de compromettre.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Dim 23 Jan 2011 20:18 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2364
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Je baguenaudais sur internet et je suis tombé sur un léger article sur le doublage en français des films étrangers. Certes certaines personnes ne peuvent pas (ou ne supportent pas) voir les films en version originale, c'est leur choix. Mais quand on s'aperçoit que les voix doublées sont complètement différentes des voix originales et ainsi, transforment complètement le film du tout au tout, alors on se dit que parfois, le film vaut d'être vu en version originale !!! Vive la V.O !!!!

Sur ce, lisez donc cet intéressant article et visionnez surtout les deux vidéos (c'est hallucinant cette différence oO) :



Peut être que cela en fera réfléchir plus d'un ... Et ne parlons pas de la censure non plus ^^'

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Dim 23 Jan 2011 21:19 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Sur le principe je préfère la VO, mais dans ce cas là, je pense qu'il y a un effet voulu: le personnage de Matt Damon à la langue blessée ce qui explique sa façon de parler étrange. De plus, les personnages de la version américaine parlent avec un accent texan qui signifie entre autres culs terreux. Mais cet accent ne signifie rien pour les français d'où l'accent paysan pris à la place, l'effet étant plus ou moins le même. Honnêtement, les voix sont mieux en anglais mais il y a un effort conscient de fait en français que l'auteur de l'article omet volontairement (ou par ignorance) de souligner.
C'est un peu comme les sois-disants puristes qui regardent les Simpson en VO alors que Matt Groening lui-même a participé au casting des voix françaises et les préfèrent aux voix originales.

Sinon, très intéressant compte rendu seleniel^^Si tu en as d'autres comme ça, je suis preneur^^

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Mar 8 Fév 2011 08:43 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19324
Localisation: Joker
Nouvel article (qui sera en deux parties) de Rafik Djoumi sur @SI :

Un voyage dans les musiques de films : I) Grandeur et décadence de l'empire austro-hongrois

Pour rappel l'article ne sera en clair que pour une durée d'environ 24H. Donc si vous désirez le lire, il faudra le faire dans la journée car demain il ne sera plus en visible.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Lun 14 Fév 2011 14:32 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2006
Messages: 706
Localisation: Paris, France
Et la deuxième partie de l'article de Rafik Djoumi sur @si:

Voyage dans les musiques de films, deuxième époque: Depuis les années 60, chemins de traverse et fantômes de la vieillle Europe

Pareil que la dernière fois, l'article est disponible pendant 24H, donc hâtez-vous, ou inscrivez-vous sur @si!
J'en profite pour te remercier ange, pour la découverte (Rafik en particulier), je suis en phase!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Lun 14 Fév 2011 17:58 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Oct 2006
Messages: 889
Localisation: Ici.
Personne n'aurait sauvegardé son article sur The Social Network par hasard ? Il m'avait l'air bien intéressant, mais je suis vraiment trop fauché pour payé 3e par mois!

Ceci dit, ce mec est vraiment intéressant.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Lun 14 Fév 2011 23:30 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19324
Localisation: Joker
Dis-moi Emilio serais-tu abonné à @si ?
Car à ma connaissance cet article n'était pas en clair aujourd'hui (trop tôt à mon avis) mais le sera sans doute demain!
Dans tous les cas j'ai voté pour qu'il le soit^^

Donc vous l'aurez compris je suis abonné à @si. En tant qu'abonné je peux offrir des liens "clair" 48h vers certains articles écrits (pas les émissions) à des "amis". J'ignore le nombre de liens "clairs" que je peux offrir par mois mais je suis prêt à les utiliser pour ceux qui sont intéressés.
Par contre évitez de tous me tomber dessus car ce serati bein de ne pas dépenser tous ces liens en une seule fois^^
En tout cas MP moi si ça vous intéresse.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Cinéphiles
MessagePosté: Mar 15 Fév 2011 01:35 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2006
Messages: 706
Localisation: Paris, France
Oui, je suis abonné, et puisque j'ai vu l'article en ligne, et qu'il venait de l'être, j'ai considéré qu'il était disponible en clair pendant encore une journée!
Apparemment je me suis trompé (inscrit depuis peu de temps)! Intéressant en tout cas, je ne savais pas qu'on pouvait partager certains articles, je crois qu'on peut aussi télécharger certaines émissions (pas toutes) afin de les enregistrer sur le disque dur et de les envoyer aux intéressés.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 251 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com