Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 284 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4], 5, 6, 7 ... 19  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 19 Fév 2012 20:32 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Épisode 7 : Karen Bee – The Seventh

Image

Koyomi a réussi à retrouver sa sœur Karen en ville, après qu'elle soit partie à la recherche de Kaiki pour mettre un terme à cette affaire. Koyomi n'arrive pourtant pas à détourner rapidement sa sœur de son dessein afin de la protéger.


J'ai bien apprécié cet épisode qui m'a, aisément, davantage contenté que les précédents : là, le mixte entre l'action et la narration était plus prononcé (à l'inverse des précédents épisodes où la seconde primait avant tout) et j'ai donc plus facilement succombé à cette recette qui était plus simple d'accroche. Ainsi, l'affrontement entre Karen et son frère était assez spectaculaire et serti de sentences bien senties, que ce soit de la part de la fratrie Araragi ou bien de Shinobu.

Le morceau de bravoure reste quand même la confrontation entre Senjôgahara, Araragi et Kaiki qui m'a pris à contre-pied : moi qui m'attendait à une bonne grosse baston des familles, on se retrouvait finalement devant un antagoniste qui se satisfait d'être un imposteur et qui argumente de manière imparable son manque d'action, sa vie n'ayant pas besoin d'être théâtrale pour être valide ! Grâce à cette discussion, Kaiki m'a convaincu qu'il était un personnage qui était agréable à suivre, pas incontournable dans l'ensemble mais assez déviant par rapport à mes attentes pour laisser une certaine impression.

Et puis, quelles implications pour le couple Senjôgahara/Araragi que cette discussion avec Kaiki... Si Senjôgahara pouvait prendre comme « prince charmant » n'importe quelle personne qui s'occupait depuis son enfance de son problème, est-ce que l'on verra par la suite de la série une multiplication des preuves de son attachement à Koyomi pour dépasser ce postulat initial (comme la proposition que semble prendre Koyomi à bras le corps la nuit qui suit) ?

Cette intrigue de Karen aura été dans l'ensemble à géométrie très variable à mes yeux : des moments très agréables et si spécifiques de la qualité de la série ont été dilués dans des périodes de latence fréquents afin d'aboutir, sans crier gare, à une fin qui nous assène en pleine face la relative vacuité de la fiction dramatique dont Araragi est le sujet. J'attends désormais de voir si les derniers épisodes de Nisemonogatari ont davantage de punch grâce à une intrigue plus simpliste que celle qui nous a été proposé, car son raffinement est à double tranchant (génie ou ennui pour Karen Bee ?).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 26 Fév 2012 19:56 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Épisode 8 : Tsukihi Phoenix – The First

Image

Alors qu'il est plongé dans ses révisions scolaires estivales, Koyomi est embêté par sa sœur Karen qui souhaite qu'il l'introduise auprès de Suruga Kanbaru, son idole locale dans l'investissement sportif. Pas très emballé à l'idée de présenter sa jeune sœur à Kanbaru, Koyomi gagne du temps en lui proposant un défi.


Mon dieu, qu'est-ce que j'ai vu cette semaine ?

J'avais compris au fil du temps que Nisemonogatari misait quelque peu (beaucoup) sur le Fan-Service pour faire patienter le chaland le moment que l'intrigue se pointe dans la série, mais là... Cette longue séquence de la brosse à dents m'a quelque peu dérangé : c'est moi qui devient un vieux réactionnaire ou ça allait un petit loin pour les petites natures cette lecture crypto-incestueuse du lien entre Karen et Koyomi ?

OK, les gars de chez SHAFT jouent la carte du énième degrés à fond et le rappellent toutes les 30 secondes dans la réalisation... Malgré cela, j'ai trouvé l'ensemble décontenançant ; il n'y a guère qu'au moment où Tsukihi arrive dans la chambre que j'ai retrouvé l'épisode plus simple d'approche pour être amusé.

À voir où cette séquence va bien pouvoir nous mener : soit elle se justifie et a une portée dans l'intrigue, soit elle aura été là pour gonfler d'avance les ventes de BRD et de DVD en plus de coller des sueurs froides chez certains spectateurs.

M'enfin, à part ça, j'ai trouvé l'Opening centré autour de Tsuhiki très intéressant et surtout, j'ai hâte de voir ce que l'on peut broder comme intrigue autour de la figure du Phénix dans cette série.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Lun 27 Fév 2012 23:24 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1810
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Je n'aime pas trop quoter mais j'aurais pu reprendre tout on post mon cher Bullzor.
En fait j'avais même peur d'être le seul extraterrestre à trouver que la série s'enlisait totalement dans du fan service tout bête et pas intéressant.
Franchement depuis le début de la série on a eu quoi ? 2-3 épisodes de vraiment intéressant ?
Tout les autres Shaft nous pond des épisodes avec une mise en scène toujours excellente mais franchement je n'arrive pas du tout à accroché au fond.
Cela peu paraître étrange mais je ne reconnu plus la série que j'avais adoré.
Bakemonogatari possédait une mise en scène et des histoires totalement barrées avec du fan service mais pas trop.
Mais surtout on avait un scénario vraiment prenant et intéressant.
Là la n'a récupérer que la mise en scène et l'animation et nous pond une série de fan service tout bête et sans grand intérêt.
Je comprend que l'on puisse aimer mais perso j'accroche pas du tout et Nisemonogatari et d'ors et déjà une très grosse déception.
Limite j'aurais préférer voir Hitagi avec les cheveux courts.

Cette semaine, comme Bullzor je me demandais ce que j'étais en train de regarder.
Cela me rappel un peu "l'affaire" du bloomer dans Bakemono.
Je n'avais pas été spécialement choqué alors, bon je ne l'ai pas été non plus cette semaine mais voilà quoi.
Je pense que le staff devrais arrêter la cocaïne et commencer à mettre un scénario qui tient en haleine plus d'un épisode, enfin j'aimerais bien.
Parce que mine de rien faire un simulacre de "viol" incestueux avec une brosse à dent...
Spoiler: Montrer
Image

_________________
Image
Image
> PERFECT SYMPHONY< > XtremeVibes<


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Jeu 1 Mar 2012 16:46 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Les mecs, vous avez rien compris.

Cet épisode était du génie ! Du pur génie !

Je n'ai rien d'autre à ajouter.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Jeu 1 Mar 2012 18:25 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Juin 2010
Messages: 703
Je dois reconnaitre que l'ignominie mène à une sorte d'ivresse, assez hilarante.
Heureusement que ce n'est pas cathartique bon Dieu, ouuh !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 4 Mar 2012 20:19 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Épisode 9 : Tsukihi Phoenix – The Second

Image

En accompagnant sa sœur Karen pour la présenter à Kanbaru, Koyomi rencontre d'étranges personnes qui lui demandent leur chemin pour une école particulière des environs : l'école abandonnée où vivaient son mentor Meme Oshino et Shinobu.


Pas grand chose à relever cette semaine, si ce n'est l'introduction de deux nouveaux personnages qui feront certainement très vite parler d'eux autour de l'intrigue de Tsukihi. Pour le reste, bah, c'est de la situation surréaliste en veux tu – en voilà comme on en a pris l'habitude (#KanbaruFanService @DemonSlash tout de même). Personnellement, j'ai été amusé par la séquence où Koyomi se demande si il va agresser Mayoi comme à son habitude avant de se faire freiner dans son élan par Shinobu.

Quoique, si, il y avait quelque chose à relever dans cet épisode... Karen aussi succombe à la nouvelle coupe de cheveux obligatoire ?!
:crocodil cigare:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 11 Mar 2012 19:15 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Épisode 10 : Tsukihi Phoenix – The Third

Image

Shinobu demande de manière pressante à Koyomi de se rendre à Master Donut : elle ne peut passer à côté des tarifs préférentiels à 100 Yens le donut qu'ils font actuellement. Koyomi accepte de l'y emmener, et discute quelque peu avec sa sœur Tsukihi avant d'y aller.


L'intrigue du phénix se met beaucoup plus vite en place que la précédente, et ce n'est pas moi qui me plaindra le premier de ce fait. Même si le FanService de la première moitié de l'épisode a été encore obscur pour moi (pourquoi faire ça à sa sœur autrement que pour placer une sortie dont l'univers est friand ?), j'ai été aisément convaincu par la seconde partie de l'épisode où Koyomi voit sa sœur être assassinée sous ses yeux par les mystérieuses femmes de l'épisode précédent.

À cause de leur intervention, plusieurs questions se bousculent dans mon esprit de spectateur : Tsukihi est morte et nous n'avons connu dans Nisemonogatari que le phénix ? Si oui, ce postulat s'appliquait aussi à Bakemonogatari ? Pourquoi Tsukihi devrait avoir selon Koyomi des cicatrices partout sur son corps ? A t-elle été victime d'un accident qui a pu lui être finalement fatal et amené l'imposture du phénix ? Vivement les réponses apportées par la série !

Sinon, Bakemonogatari va enfin avoir une déclinaison vidéoludique grâce à Namco-Bandai et Banpresto, et ça se passe sur PSP.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 18 Mar 2012 20:23 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Épisode 11 : Tsukihi Phoenix – The Fourth

Image

Après avoir été informé de la nature véritable de sa sœur Tsukihi, Koyomi prend une décision : il va protéger sa famille quoi qu'il lui en coûte et se lever contre Yozuru Kagenui pour protéger sa plus jeune soeur.


J'ai beaucoup apprécié cet épisode qui concluait cette série (sous couvert que SHAFT ne refasse pas le coup des épisodes supplémentaires diffusés sur le net au fur et à mesure) car il y avait à peu près tout ce que je peux apprécier comme éléments dans cet univers : de la violence, du délire et une grosse cuillerée de bons sentiments.

La confrontation entre Kagenui et Koyomi ne m'a pas déçu, surtout quand celle-ci le passe à tabac de manière très violente tout en lui expliquant ses quatre vérités. Quelques révélations par ci par là (comme la composition de sa camaraderie à la fac) et un sentiment de douleur à la vue de ce que Koyomi prenait, il en fallait pas plus pour capter mon attention.

Retour au statut-quo à la fin de la série, tout au plus Koyomi est flanqué désormais aux yeux du spectateur d'une sœur experte dans la distributions des coups de poings et d'une autre qui ne risque pas de mourir de sitôt. Shinobu semble avoir gagné quelques années au niveau corporel grâce à son maître (ça va être pratique maintenant pour se cacher dans son ombre) et c'est presque tout...

SAUF QUE SENJÔGAHARA A FINALEMENT BIEN SUCCOMBÉ À LA MODE CAPILLAIRE DU MOMENT ! #OnChangeMesHabitudesEtCelaMeDéprime

Au final, c'est vraiment la théorie du verre à moitié vide ou à moitié plein qui s'impose à mon esprit à la fin de Nisemonogatari : j'ai apprécié retrouvé un panel de personnages que j'affectionne, la série a encore délivré son lot de passages marquants (même si le taux de passages dérangeants a explosé à cause des interrogations de Koyomi sur sa libido : mais où s'arrêtera son harem ?) mais la lente résolution de l'intrigue de Karen Bee m'a scié au final. Du rythme ne m'aurait pas déplu... M'enfin, ça restait assez agréable à suivre au fil des semaines et ça rend impatient de voir le film Kizumonogatari ainsi que d'autres adaptations en anime de l'univers de NisiOisiN.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Mar 20 Mar 2012 12:46 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Juin 2010
Messages: 703
Il n'y avait pas marqué "To be continued" à la fin ? x)
La série s'arrête vraiment là ? Un nombre aussi moche d'épisodes c'est étonnant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Mar 20 Mar 2012 17:33 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Oh, il y aura forcément des épisodes en plus avec les BluRay. Non seulement c'est la norme actuellement mais en plus c'est du Shaft et ils vont forcément faire le même coup que pour Bakemono. Par contre, s'ils rajoutent bien une suite dans les BluRay, ce sera probablement du Nekomonogatari parce que Nisemonogatari est fini. Les 11 épisodes ont couvert l'intégralité de ce qui est traité dans les Light Novel pour Nisemono.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 20 Mai 2012 20:21 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 456
J’ai eu un très mauvais départ avec Shaft en regardant Mahou Shoujou Madoka Magica (bon en même temps vu que c’était mon premier anime de magical girl je n’aurais pas du regarder cet anime). Néanmoins j’ai beaucoup apprécié Bakemonogatari.

Pourtant le premier épisode m’avait un peu rebuté tant il est… spécial. C’est l’adjectif qui convient le mieux à cette série. L’épisode démarre normalement puis tout s’enchaîne très vite et apparaît alors des diapositives indiquant ce qu’il se passe et parfois le numéro des animations. Ca m’a un peu gêné au début mais je m’y suis fait très vite. Il y’a plein de bonnes idées concernant la réalisation comme ces fameuses diapositive, l’utilisation de photos réels retouchées en noir et blanc mais encore dans le Second Arc où l’on voit de vraie doigts quand Araragi téléphone ou bien un vrai bras quand il regarde sa montre dans l’épisode 12. Autre truc marrant quand Hachikuji prononce mal Araragi on voit une diapo avec les Kanjis et une touche effaçant celui en trop. J’ai trouvé qu’on changeait souvent de plan. Bref j’ai bien aimé tout ceci. J’ai trouvé que cette série se démarquait par l’originalité de sa réalisation.
Autre chose notable : la solitude. Si l’on observe bien, les épisodes se concentrent uniquement autour des personnages vu qu’il n’y aura que des décors autour d’eux. Ces dits personnages ne font que dialoguer la plupart du temps. On part parfois dans du HS mais souvent assez bon. Pour peu qu’on s’intéresse aux dialogues, certains sont vraiment très bons.

Au niveau des personnages du tout bon aussi. Moi qui d’habitude n’aime pas les Tsundere, hé bien je dois dire que j’ai apprécié Hitagi. Koyomi est un perso bien cool et j’adore son "épis" ^^ Pour le reste j’ai également apprécié Kanbaru et Sengoku mais un peu moins Hachikuji et Hanekawa mais la qualité de leur arc n’est pas en reste.
La série se découpe donc en 5 arcs et Koyomi va aider chacune des filles à résoudre son problème et c’était vraiment bien trouvé et un peu loufoque avec un Crabe, Escargot, Singe, Serpent, Chat… vraiment intriguant ^^ C’est donc là que j’aborde le sujet du Fantastique présent dans cet anime. Ca fait vraiment du bien de voir un anime qui reprend des stéréotypes un peu classique je trouve mais qui est très original.

En effet, l’anime faisait un peu harem bien que très peu de persos féminins présent à chaque instant (Koyomi est le seul perso masculin si on excepte Oshino qu’on verra peu, quasiment à la fin de chaque arc pour aider à la résolution) mais je m’en foutais un peu à vraie dire tant j’étais absorbé par les épisodes. Car oui, je m’asseyais sur ma chaise, je lançais l’épisode et les 20 minutes passaient très vite à chaque fois puisque c’est vraiment captivant. Tout un univers semble se mettre en place grâce à ce Fantastique et ces « entités ». J’ai hâte de voir Nisemonogatari ainsi que Kizumonogatari.
Par contre chronologiquement, l’épisode 12 se passe après l’épisode 15 non ?

Dernière chose: La musique était Somptueuse. Vraiment l'OST est composé de très très bons morceaux !

Bref, encore un très bon anime que j'ai vu ce Printemps. En revanche c'est clairement quelque chose qui ne plaira pas à tout à le monde. D'ailleurs j'ai eu plus de retours négatifs que positifs mais qu'importe puisque le mien est positif ! J'achèterais la série quand elle sortira chez nous par Dybex.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 20 Mai 2012 21:05 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Necrelia a écrit:
Des diapositives indiquant ce qu’il se passe et parfois le numéro des animations. Ca m’a un peu gêné

Question : tu as regardé la version télé ou la version BluRay rips ? Parce que beaucoup de scènes ont été reprises lors de la version BluRay, en particulier les fameuses Black Screen qui sont beaucoup moins nombreuses.

Citation:
Ces dits personnages ne font que dialoguer la plupart du temps. On part parfois dans du HS mais souvent assez bon. Pour peu qu’on s’intéresse aux dialogues, certains sont vraiment très bons.

En même temps, du NisiOsin, c'est des dialogues purs et durs. Que et que du dialogue. Alors ok, Shaft a rajouté beaucoup de fanservice mais cela ne change rien au fait que le coeur des ...Monogatari, c'est les dialogues.

Citation:
Au niveau des personnages du tout bon aussi. Moi qui d’habitude n’aime pas les Tsundere, hé bien je dois dire que j’ai apprécié Hitagi.

Qui n'est PAS une Tsundere. Ca avait fait grand débat à l'époque mais Internet a tout de même fini par plus ou moins se mettre d'accord qu'Hitagi n'est pas Tsundere. Après, tu peux avoir ton propre avis et rassure toi, il reste suffisamment de gens considérant Hitagi comme une Tsundere pour que tu ne sois pas seul.

Citation:
Koyomi est un perso bien cool et j’adore son "épis" ^^

Petit point de vocabulaire : ce genre d'épis s'appelle un Ahoge. Il sert à mettre en valeur les pensées du personnage. Originnellement, c'était le signe d'un personnage idiot et cela reste encore souvent le cas (*tousse*Saber*tousse*). Attention à ne pas confondre avec le terme Ahegao qui n'a rien mais vraiment rien à voir.

Citation:
En effet, l’anime faisait un peu harem

L'anime est clairement du genre Harem. Même Hitagi le reconnait plus ou moins dans Nisemonogatari.

Citation:
Par contre chronologiquement, l’épisode 12 se passe après l’épisode 15 non ?

L'épisode 12 est original à la version télé et du coup, il n'a pas de vraie place dans la chronologie. Tu as donc le droit de le placer où tu veux du moment que c'est entre le 11e épisode de Bakemono et le 1er de Nisemono.

Citation:
D'ailleurs j'ai eu plus de retours négatifs que positifs

Ah ouais ? On doit pas trainer dans les même coins de l'internet parce que la majorité des retours sur Bakemono sont positifs.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 20 Mai 2012 21:20 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Demon Slash a écrit:
Citation:
Au niveau des personnages du tout bon aussi. Moi qui d’habitude n’aime pas les Tsundere, hé bien je dois dire que j’ai apprécié Hitagi.

Qui n'est PAS une Tsundere. Ca avait fait grand débat à l'époque mais Internet a tout de même fini par plus ou moins se mettre d'accord qu'Hitagi n'est pas Tsundere. Après, tu peux avoir ton propre avis et rassure toi, il reste suffisamment de gens considérant Hitagi comme une Tsundere pour que tu ne sois pas seul.

Tiens, elle n'est plus considérée comme une Tsundere Senjôgahara ? Uniquement parce qu'elle sort avec le personnage principal et qu'elle ne se cache pas de l'aimer ?
:Zoro nargueur:

[Ne connaissant pas cet argumentaire (elle est belle ma grotte), je suis curieux de le lire]

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Dim 20 Mai 2012 21:39 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005
Messages: 1712
Localisation: Ahnenerbe
Bullzor a écrit:
Demon Slash a écrit:
Citation:
Au niveau des personnages du tout bon aussi. Moi qui d’habitude n’aime pas les Tsundere, hé bien je dois dire que j’ai apprécié Hitagi.

Qui n'est PAS une Tsundere. Ca avait fait grand débat à l'époque mais Internet a tout de même fini par plus ou moins se mettre d'accord qu'Hitagi n'est pas Tsundere. Après, tu peux avoir ton propre avis et rassure toi, il reste suffisamment de gens considérant Hitagi comme une Tsundere pour que tu ne sois pas seul.

Tiens, elle n'est plus considérée comme une Tsundere Senjôgahara ? Uniquement parce qu'elle sort avec le personnage principal et qu'elle ne se cache pas de l'aimer ?
:Zoro nargueur:

[Ne connaissant pas cet argumentaire (elle est belle ma grotte), je suis curieux de le lire]

Entre autres choses. Il y a aussi le fait que même si elle a un côté Tsun et un côté Dere, elle ne les utilise pas de manière "normale" et du coup, ses réactions sortent du domaine du Tsundereisme. De manière amusante, depuis Nisemono, elle est presque plus considéré comme Yan que comme Tsun. Enfin, je t'avoue que j'ai un peu la flemme de me replonger de des vieilles discussions pour étendre mon argumentaire mais globalement, quand les gens veulent absolument la ranger dans un stéréotype, elle finit plus souvent en Yandere qu'en Tsundere. Mais elle finit encore plus souvent hors des catégories.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bakemonogatari
MessagePosté: Lun 21 Mai 2012 16:41 
30 000 000 Berrys

Inscription: 21 Mar 2010
Messages: 456
Demon Slash a écrit:
Question : tu as regardé la version télé ou la version BluRay rips ? Parce que beaucoup de scènes ont été reprises lors de la version BluRay, en particulier les fameuses Black Screen qui sont beaucoup moins nombreuses.

Vu que la série a été licencié les liens download sont devenus pour la plupart morts. J'ai donc regardé en streaming et je pense fortement qu'il s'agissait de la version tv.

Demons Slash a écrit:
Petit point de vocabulaire : ce genre d'épis s'appelle un Ahoge. Il sert à mettre en valeur les pensées du personnage. Originnellement, c'était le signe d'un personnage idiot et cela reste encore souvent le cas (*tousse*Saber*tousse*). Attention à ne pas confondre avec le terme Ahegao qui n'a rien mais vraiment rien à voir.

Ok merci de l'explication. Ne sois pas si dur avec Saber =(

Demon Slash a écrit:
l'épisode 12 est original à la version télé et du coup, il n'a pas de vraie place dans la chronologie.

Pour un épisode Filler je le trouve vraiment bon. J'ai adoré le pique nique du début et le passage dans la voiture avec Hitagi qui taquine bien Koyomi.

Demon Slash a écrit:
Ah ouais ? On doit pas trainer dans les même coins de l'internet parce que la majorité des retours sur Bakemono sont positifs.

La majorité des retours négatifs que j'ai eu proviennent d'Irc. Sur le net les retours sont par contre bons voire très bons mais je n'en ai pas lu énormément.
Sinon merci pour les explication concernant Hitagi. J'avais évoqué vite fait les décors mais j'ai oublié de dire que les décors était vraiment réussis. Genre dans l'épisode 6 quand Kanbaru et Koyomi vont au Temple sérieux les bambous & co c'était très très réussis.

En revanche une chose ma un peu surpris. Quasiment 2 ans après la diffusion de la première série, Shaft a décidé d'adapter la suite ce qui est vraiment étonnant vu qu'en général les Studios n'adaptent qu'un ou plusieurs volumes de light novel et lâchent le projet surement pour dire "ouais y'a les romans dispos donc lisez si vous voulez savoir la suite". Le seul light novel que j'ai vu adapté en entier c'est Fate/Zero. Enfin dans le cas de Bakemonogatari il s'agit de nouvelles si j'en crois mon ami Wikipédia donc plus facilement adaptable je pense et on pourra surement avoir d'autres adaptations.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 284 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4], 5, 6, 7 ... 19  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com