Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Jeu 27 Mai 2021 21:27 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
ÉPISODE 33 : LES CALCULS DE ZABOÉRA

Hadlar se retrouve au pied du mur suite à la démission de Baran. L'échec n'est plus une option et celui-ci décide de tenter une attaque frontale pour contrer la coterie. Zaboéra tempère ses ardeurs et lui propose une autre alternative...


Ah bah schtroumpf alors ! Je m'attendais à un épisode de transition beaucoup plus posé après l'incroyable fournée qu'on a eu, mais on se retrouve avec un épilogue absolument musclé et riche en sortilèges ainsi qu'en situations qui savent faire le show. De nouveau, fans de DBZ, vous serez en terrain connu. : D

L'équipe se retrouve donc à bout de souffle et il est tout naturel de prendre le temps de se reposer. à Popp de faire son retour triomphal du monde des morts et de faire un peu le kéké histoire de rassurer ses camarades. L'illusion ne dure bien sûr qu'un temps, lui-même étant aux limites de ses forces. ^^ Boire le sang d'un dragon rendrait immortel selon Hyunckel, à Daï de réfléchir ce qu'il pourrait faire avec son propre sang et à Crocodine de répondre que son sang humain est dominant chez lui. Au moins, ça a le mérite de répondre vite à l'interrogation du dernier épisode même si, dans le fond, cela reste une hypothèse. Par ailleurs, Goméchan est un gluant décidemment bien particulier. Notre gomme d'or aurait agi de manière inconsciente au royaume des morts ? Curieux de voir où cela va mener.

Retour "surprise" de Maam qui forcément fait la joie de notre magicien et qui suscite la jalousie de Merle. C'est que notre proto-Pipo fait chavirer le cœur de pas mal de personnages féminins mine de rien. ^^
Et même si on devine à des kilomètres le subterfuge de Zaboéra, la stupeur est pourtant bien là. Chouette mise en scène avec une situation bien menée, la "Bad Maam" fait son effet lorsque la vérité est révélée. Le coup des centaines de toxines dans le corps de Zaboéra m'a rappelé le Docteur Shamal dans Reborn avec ses 666 maladies qu'il peut inoculer à ses adversaires (Tremblote Griotte, je ne t'oublierai jamais...). On appréciera aussi l'évolution de notre mage avec sa capacité à tenir tête au sortilège de l'évêque. Petit discours de Popp mettant en parallèle Hadlar et Crocodine avec ce dernier qui a su faire le bon choix après introspection. Plus j'y repense, plus je me dis qu'un Hadlar qui finirait par je ne sais quelle pirouette à affronter Vearn en étant du côté de Daï me semble de moins en moins nébuleux. J'ai même un peu le sentiment que tout est fait pour qu'il change à terme de camp, son cheminement finalement assez proche d'un prototype de héros m'y fait pas mal pensé.

Et c'est là qu'arrive la cavalerie avec le personnage que je ne pensais pas du tout voir en action avec l'archimage Matoriv. Je le voyais dans cette tradition des mentors qui ne sont présents que pour pousser leurs jeunes pousses à se surpasser, mais il sait comment assurer le spectacle. Matoriv évoque Loca dans ses amis disparus, on parle bien là du père de Maam ou c'est le teaser d'un personnage qui est évoqué pour la première fois ? Quoiqu'il en soit, Matoriv a les arguments pour faire transpirer notre commandant en chef des armées du mal, j'en aurais presque de la peine pour lui à force.

Et une fois de plus, Daï parvient encore à sauver la situation, la marque sur le dos de sa main le rend quasi inarrêtable maintenant et cette évolution n'est pas prête de s'arrêter avec le petit cadeau de Matoriv qui devrait cette fois profiter à tout le groupe. C'est un Hadlar pour le moins diminué (je n'avais pas du tout fait gaffe au premier visionnage qui'il en manquait "un bout" ^^') qui se retrouve plus que jamais dans une situation des plus délicates. Très hâte de voir ces fameux archifiélons même si je pense pouvoir m'en faire une petite idée. Si ce sont bien les monstres auxquels je pense, ils sont plutôt vicieux en général dans les jeux. ^^

L'arc est cette fois bien fini et l'histoire va s'ouvrir vers quelque chose d'à priori plus léger. Il faudra faire fort pour dépasser ce qu'on vient de vivre ! :frankype:

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Ven 4 Juin 2021 21:50 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
ÉPISODE 34 : TOURNOI D'ARTS MARTIAUX À ROMOS

Même si nos compagnons ont pu faire face à Baran et triompher une nouvelle fois d'Hadlar, il n'y a pas de repos pour Léona qui s'affaire déjà pour les futures batailles à venir. Le moment pour la coterie de reprendre des forces ou de s'entrainer. Participer à un tournoi est aussi une option, l'occasion de retrouver une vieille connaissance...


Comme prévu, un épisode infiniment plus posé mais ce n'est pas pour autant qu'il ne se passe rien, c'est même plein à craquer d'infos. ^^

Léona est bien déterminée à mettre au point un plan mais garde pour le moment la chose secrète. Des rencontres protocolaires avec d'autres souverains pour faire bloc face à Vearn doivent certainement être de mises, d'où l'intérêt de garder tout cela au secret. En attendant, tout le monde passe par la case entrainement ou part se rééquiper. Du côté des sacs à PV, Hyunckel part seul se faire la main à la lance et Crocodine va demander à Baduck de réparer son équipement. J'avoue être un peu dubitatif pour ce dernier, pourra-t-il réellement réparer sa hache des vents ? C'était un objet magique et notre brave soldat n'avait pas pu réussir à réparer le pistolet de Maam. à voir donc. Popp retrouve son bandana qui semble décidemment avoir une singulière histoire (j'imagine qu'on saura son origine un jour) et Daï tente de parfaire ses techniques avec la marque du Dragon. On assiste de nouveau au chouette moment du nouvel équipement qui marque toujours une sacré étape avec une nouvelle dague royale à la clé. Il en existerait encore une troisième perdue quelque part. ça, c'est signe que la dague fraichement acquise va encore finir en morceaux. ^^' Mais il manque le plus important pour Daï : l'épée qui tiendra le choc a ses Avan Strash boostés à la marque. Et cela tombe plutôt bien, un tournoi va avoir lieu avec arme légendaire à la clé. Voilà qui n'est pas sans rappeler un passage clé de Dragon Quest IV, à voir jusqu'où la comparaison va tenir.

Et c'est justement quand tout le monde se disperse que se reforme notre trio d'origine avec une Maam qui aura réussi avec succès son changement de job. S'ajoute à ses côté un singulier partenaire auto-proclamé rival de Popp dans le cœur de notre artiste martiale : le monstre Chiu qui semble être assez proche des Gratatouille de DQ V. C'est chouette d'avoir ce nouveau personnage dans la mesure où la licence n'est pas avare en monstres qui cohabitent en parfaite union avec les humains, il était temps d'en voir un même si c'était à la base une mauvaise graine. Drôle de s'imaginer que de telles retrouvailles et pitreries se passent devant tout un public. Hâte de voir si le maître de nos deux combattants, Brokeena, fera une apparition en bon et due forme. Brokeena... Brokeena... Dans mon cœur, ce sera maître Kassnoizett...

Bien sûr, on ne peut rester longtemps sur une note de légèreté car outre l'évident refus de Maam à revendiquer l'épée en faveur de Daï si elle venait à gagner la compétition, il se passe bien sûr quelque chose de pas net dans les coulisses. Sommes-nous en présence de KillVearn déguisé ou d'un sbire ?


En bref, même si c'est nettement plus pépère, l'épisode reste généreux, agréable à regarder et prépare bien les choses pour la suite. ^^

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Jeu 10 Juin 2021 22:34 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
ÉPISODE 35 : INCIDENT EN FINALE

Daï finit par convaincre Maam des ses intentions à l'égard de son père, la voici prête à remporter le premier prix en son nom tandis que Chiu montre toute l'étendue de son talent. Des coulisses, le mal finit par surgir...


Et une version remaniée du générique, une ! De quoi réinclure pour de bon cette chère Maam parmi ses compagnons. Je dois bien dire que c'est un des épisodes les plus agréables que j'ai pu voir depuis le début, pas loin d'être mon préféré pour dire la vérité, Chiu y étant il faut l'avouer pour beaucoup et le final tout autant. ^^

Une première partie toute en légèreté grâce à l'énergie de notre terrible raton. Très très chouette entrée en matière qui m'a vraiment laissé croire à un saut de victoire de sa part sur son adversaire, ce dernier faisant une très belle copie carbone de Zangief. Après Crocodine qui était déjà mon chouchou de base, voici qu'un autre protagoniste monstre le talonne dans mon cœur. J'ai vraiment hâte de voir comment va se construire la relation entre ces deux personnages, il y a là une vraie opportunité pour qu'une dynamique de mentor à élève naisse. Crocodine semble au demeurant avoir atteint son plafond en terme de potentiel et Chiu a définitivement tout à apprendre, le duo est tout trouvé. En tout cas, notre vaillant combattant et notre petit Gomdor forme déjà la paire d'une cetaine manière. Et je dis un gros gros OUI à l'adaptation de son attaque signature et je suis définitivement fan de son moulinet. Courage pour la suite Chiu ! \o/

La seconde partie lève le voile sur l'origine de l'organisateur du tournoi. Zaboéra a donc un fils en charge des recherches sur les Archifiélons, Zamza de son nom. Si bien sûr j'en viens à me poser des questions sur l'ascendance du rejeton dont on n'aura certainement jamais la réponse (bien que je mise ma pièce sur Zaboéra qui se serait débrouiller seul avec son propre sang et une magie obsucre, je laisse volontairement cette coquille), j'avoue être très content de voir que la légion mystique d'Hadlar reste toujours une menace alors même que l'évêque aura été dépassé il y a deux épisodes. Ceci-dit, j'avoue que je ne m'attendais pas à voir si vite entrer en scène une de ces fameuses chimères, j'aurais cru à un teaser un peu plus lointain histoire de laisser retomber la pression des épisodes face à Baran. Le combat Daï/Zamza est très chouette mais, et c'est bien là le seul point où ça coince un peu pour moi, la limite de la marque instaurée dans le précédent épisode semble tout de même très artificielle après l'épique combat contre le chevalier dragon. Je me doute qu'il faut bien mettre en valeur la puissance de Zamza et de la menace archifiélon, mais j'ai tout de même du mal à me convaincre que Daï soit déjà à bout de forces. Sinon, quel plaisir que ce design monstrueux, du DQ pur jus ! Je me suis cru en présence de la transformation de certains boss finaux de la série, c'est dire à quel point je suis en liesse, tout à la fois monstrueuse, grotesque et qui pète de couleurs. Après la transformation draconienne de Baran, c'est de nouveau un sans faute dans cette catégorie.

Un épisode donc quasi parfait en ce qui me concerne avec sa dose de personnages hauts en couleurs et son nouvel antagoniste qui semble en avoir sacrément sous le coude. J'ose cependant espérer que Maam saura se sortir seule de sa prison sans aide extérieure tant c'est un peu l'occasion de montrer à quel point ses progrès ont avancé dans son nouveau domaine de prédilection.

Le prochain épisode devrait mettre en valeur Chiu et tout son potentiel caché. Comme toujours, très très hâte !

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Ven 18 Juin 2021 20:39 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
ÉPISODE 36 : L'ARCHIFIÉLON CONTRE CHIU

L'archifiélon se révèle bien plus puissant que prévu et Daï en fait les frais. Popp vole à son secours mais reste lui aussi impuissant. C'est alors que Chiu prend son courage à deux mains et se lance dans la bataille.


Toujours chouette à regarder. Cependant, ce n'est peut-être qu'une impression, mais j'ai senti comme une petite baisse de rythme. Rien de très méchant bien sûr et ça ne vient peut-être que de moi. Un ou deux passages un poil bizarre m'ont sorti un peu de l'épisode, notamment le moment où Daï se fait gober. Globalement, je n'ai rien contre cette volonté de rendre l'œuvre ultra grand public et je salue même l'initiative de virer les passages fan service, il n'empêche que l'absorption de Daï perd du coup un peu en tension. Bon, de nouveau, ce n'est pas bien grave, c'est vraiment histoire de chipoter.

J'avais oublié d'en parler clairement la semaine dernière, mais je prenais aussi en compte les participants du tournoi lorsque j'évoquais les personnages hauts en couleurs. Je sentais un peu venir qu'il y avait un truc avec le challenger sous son drap et ça n'a pas manqué. Il semble assez clair que nous sommes en présence de Brokeena suivant la tradition des maîtres participant au même tournoi que leurs disciples pour les obliger à se dépasser. à ceci près que cette fois, point de rencontre compétitive pour cause d'emprisonnement. ^^

Et forcément, c'est l'épisode des démonstrations de nouvelles techniques pour nos héros. Le générique le spoilait allègrement, mais quel kiff de voir Popp utiliser Feu de tout doigt. D'une certaine façon, la coterie gagne un héritage de chaque légat vaincu par le passé. Si on continue dans cette logique, je me demande quel sera le cadeau laissé par la légion mystique une fois celle-ci défaite. D'ailleurs, Popp se montre étonnamment agile lors de son esquive, cela m'a drôlement surpris. Chiu quant à lui montre qu'il est un énergique bourrin sur lequel on peut compter avec des noms de techniques que je valide automatiquement. La palme revient bien sûr à Maam dont on n'oublie fort heureusement pas ses capacités de prêtresse et qui aura droit à une arcane de combat définitivement dévastatrice. Très hâte de savoir par quel moyen elle a pu contourner les capacités régénératives de l'archifiélon mais je mise ma pièce sur une pression des nerfs quelconque un peu à la Ken le survivant. ^^

Prochain épisode, plein phare sur Maam et ses progrès. Vivement son retour total au sein du groupe. : D

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Ven 25 Juin 2021 21:31 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
Un coucou à Guillou ! o/

ÉPISODE 37 : TOUT SUR UN INSTANT

Maam parvient à faire recracher Daï des entrailles de Zamza, Le poing lumineux de notre artiste martiale renversant littéralement la situation. Mais l'archifiélon n'a pas encore dit son dernier mot...


Quel épisode pour le moins... étrange et curieux. ._.

Est-ce réellement le Dragon Quest que je suis depuis bientôt quarante épisodes ? Tant de détails font que j'ai eu le sentiment de voir tout autre chose. Certains passages m'ont semblé un peu plus faibles visuellement au regard de ce que la série nous avait habitué. D'un autre côté, cette apparente faiblesse fait place à des scènes où les protagonistes bougent énormément donc en un sens, pourquoi pas, surtout qu'il faut bien montrer la vivacité et l'énergie des assauts d'une artiste martiale. Seulement, si on ne peut pas reprocher cette volonté de retranscrire un combat où ça fuse de partout, l'épisode en a la bougeotte et donne le sentiment que la vitesse de lecture a été multiplié par 1,5 offrant des scènes qu'on peut totalement rater si on a eu le malheur de cligner des yeux. Et pourquoi d'un coup la série se centre autant sur l'entrejambe et le fessier de Maam alors même qu'elle avait pris le parti de gommer le fan-service crasseux ? On s'en passait très bien jusqu'à présent, j'espère vraiment de tout cœur que c'est une errance qui ne durera que le temps de ce segment.

Malgré tout, cela se laisse tout de même regarder et offre de chouettes moments. Concernant l'explication de la fameuse arcane de Maam soignant le corps à outrance, l'idée m'était passée par la tête durant un bref instant mais je la trouvais un poil alambiquée. Comme quoi... ça n'en reste pas moins un chouette concept et continue de tirer avantage de l'héritage maternelle de Maam, en ce sens, me voilà plutôt rassuré. Et de plus, c'est une très cool attaque signature qui n'est pas la portée du premier venu et qui se veut pour le moins extrêmement offensive alors même qu'on parle de magie de prêtre et prêtresse. C'est tout bon !

L'archifiélon modèle 1.0 est donc défait mais la menace reste pesante sans compter que l'épée du conquérant est passée aux mains ennemis. Quelque part, ça se laissait un peu deviner, son design faisait trop "crochu" pour être l'arme attitrée du héros. ^^ Et on notera une nouvelle fois la tragédie des adversaires écrasés par le poids de la reconnaissance d'autrui un peu comme avec Flazzard. Typiquement, en toutes autres circonstances, je pense que Zamza aurait pu faire office d'allié. Mais comme on gagne Chiu en retour, on se passera très bien d'un démon qui a torturé monstres et humains pour ses expériences.


La prochaine, l'épisode que tout le monde attendait : les récapitulatifs des épisodes précédents. Si ça permet au staff de faire une pause, qu'ils en profitent. Peut-être qu'on aura tout de même deux minutes de trucs inédits histoire de faire des transitions entre chaque aventure.

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Sam 3 Juil 2021 13:59 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1135
Épisode 38

Bon.. Ça fait un moment que j'avais pas posté mon avis ici, en général quand je viens c'est pas bon signe et c'est pour dire à ceux qui me lisent ce qui a été manqué / coupé dans l'anime par rapport au manga. Après l'arc Baran qui a été vraiment très bien adapté on a eu 4 épisodes sur l'arc Zamza, c'était pas les meilleurs épisodes mais ça fait partie des moins bons dans le manga également donc rien ne m'a vraiment choqué là dedans. On entame une autre partie avec cet épisode 38 et autant vous le dire.. C'est l'épisode le plus nul depuis le début de l'anime. J'aimerais vraiment avoir l'avis de personnes n'ayant pas lu le manga pour voir comment ils ont réagi à cet épisode (Turbobuse une fois que tu me liras après avoir vu l'épisode ou d'autres personnes évidemment !).
Maintenant je vais détailler pour moi en quoi cet épisode est une catastrophe quasiment de A à Z en suivant l'ordre chronologique des événements.

Changement mineur : Chiu rejoint les héros. Lorsque Chiu veut rejoindre Dai et ses amis, normalement la scène se passe en dehors du château, à l'entrée de la forêt maléfique. Ça rendait la scène un peu plus drôle parce que y'avait cette sensation de "laisser Chiu tout seul dans la forêt" car Poppu s'était barré avec Téléportation en haut des arbres (donc Chiu ne voyait plus les héros). Alors que là on dirait juste que Poppu utilise sa téléportation pour faire 20 mètres plus loin c'est un peu ridicule XD Mais bon, quelque part c'est + logique qu'ils partent directement du château donc c'est un changement vraiment pas important comme il y a déjà eu dans d'autres épisodes, rien de grave.

Changement important : Le Sommet. La première partie de l'épisode vient d'être passée, donc jusque là rien de grave c'est un bon épisode de transition et on va attaquer justement la partie du sommet mondial de Leona. Déjà là y'a un problème pour moi par rapport au titre de l'épisode, okay on apprend qu'il y a un sommet mais la première moitié de l'épisode c'est du blabla fin de l'arc précédent et Hadlar qui demande à Myst de passer à l'action et la seconde moitié ça se préoccupe surtout de l'épée légendaire. J'ai pas vraiment l'impression que le titre soit adapté pour caractériser cet épisode. M'enfin si c'était que ça le problème, le truc c'est que cet épisode aurait dû en effet avoir et mériter ce titre sauf que plein de scènes ont été coupées ! Normalement avant qu'Apollo suggère d'aller voir le roi de Teran pour demander des conseils sur l'épée on voit l'arrivée d'un des chefs de pays, le roi de Bengana avec son armée très imposante. Il a d'ailleurs une conversation avec l'équipe de héros dans laquelle il se moque d'eux "J'ai des chars d'assaut, c'est pas avec vos épées et la magie que vous allez gagner" ce qui était très intéressant car ça permettait de mettre en opposition la technologie avec la puissance de nos héros. Encore plus dramatique, on coupe carrément des dialogues de Crocodine (un des persos que j'adore tout comme Turbobuse) dans laquelle il se rendait compte que tout les humains étaient pas forcément unis comme Dai, Poppu etc. et que certains se regardent leur nombril avant tout (cf, images en spoiler ou y'a un échange de regard avec Akim le lieutenant du Roi de Bengana). Ce genre de changements permet de construire l'univers et de l'alimenter, c'est vraiment dommage d'avoir coupé tout ça. Alors je me demande juste si ça sera rajouté la semaine prochaine (pour ce passage en particulier je me dis il y a peut-être moyen, je croise les doigts).
Spoiler: Montrer
Image Image


Changement mineur : Meruru et l'arrivée au village natal de Poppu. Lorsque Meruru fait visualiser à Dai l'endroit ou peut se trouver l'épée la plus puissante, normalement Poppu demande à la grand mère de Meruru pourquoi ce n'est pas elle qui s'en occupe. Celle-ci répond que depuis peu Meruru a développée beaucoup + de puissance qu'elle au point d'avoir 100% de prévisions exactes. Ça permettait de mettre encore + en avant le pouvoir de Meruru, dommage. Lorsque Poppu utilise téléportation pour arriver à son village, dans l'anime il dirige tout de suite ses amis vers ses parents. Dans le manga, il leur dit d'y aller tout seul et lui attends en dehors du village. Ce qui est plus logique soit dit en passant car en théorie les gens du village doivent le connaître aussi et Poppu ne voulait pas revenir dans son village (même si c'est surtout son père qu'il voulait éviter). Il y a un petit passage dans l'anime ou Poppu parle de son père en disant que ça va mal se passer pour lui s'il revient mais dans le manga ça s'étire sur une longue page et y'a beaucoup d'aspects comiques et humains dedans. Pour les aspects comiques y'a Chiu qui tape Poppu en lui disant "C'est ton village, tu dois nous accompagner" et Poppu qui répond très humainement qu'il a quitté son village en jurant de devenir un disciple d'Avan, on comprend qu'il se sent mal de revenir d'une part en n'ayant pas fini sa formation et d'autre part après que son maître soit mort. En plus de ça il redoute son père et dit que ce n'est pas un intellectuel contrairement au père de Dai, Baran. Ce qui en fait une case très drôle soit dit en passant. Pour ces changements là, c'est mineur mais c'est quand même très dommage.
Spoiler: Montrer
Image


Changement grave : L'armurerie du père de Poppu. Là, on entre dans quelque chose de grave, déjà rien que le début, Dai normalement ne dit pas "Y'a une dame qui travaille à l'armurerie?" et la mère de Poppu ne passe pas le balai mais répare l'enseigne du magasin (ce qui au passage lui donne un côté + bricolage que femme de ménage m'enfin passons sur ça..). Poppu est sensé voir un peu de loin sa mère et il est ému en la voyant mais comme dit précédemment il a ce côté ou il veut pas revenir chez lui avant d'être devenu un homme complet. Sauf que dans le manga, sa mère tombe du tabouret en voulant réparer l'enseigne ce qui pousse Poppu à taper un sprint et sauver sa mère avant qu'elle tombe la tête contre le sol. C'était déjà beaucoup plus touchant et aussi plus logique car c'est ce qui a forcé Poppu à revoir sa mère (je m'en fiche de revenir et qu'on me passe un savon il fallait que je sauve ma mère). Et cela explique également le fait que ça a créé du bruit et que le père de Poppu arrive et le sermonne un bon coup alors que la scène est assez plate ici..
Bref, une fois dans la maison, Meruru a un visage beaucoup + expressif et en colère pour expliquer que Poppu est d'une grande aide, cela tranche avec son caractère très timide justement car elle défend "l'homme qu'elle aime" et c'est mignon et fait de façon juste dans le manga. Encore une fois dans l'anime, y'a aucune émotion dans son dialogue. Son père en rajoute une couche en disant que Poppu n'est qu'un couard (ce qui en soi n'est pas faux vu qu'il était comme ça au début du manga donc le père de Poppu l'a connu ainsi). Cela donnait une réplique à Chiu qui se foutait de la gueule de Poppu et c'était encore une fois très drôle.

Et maintenant, changement hypeeeer grave. Dans l'anime, le père de Poppu redirige tout de suite ses amis vers Lon lorsqu'ils demandent une arme légendaire. Normalement dans le manga, le père de Poppu leur fait visiter l'armurerie en leur disant "Je ne me souviens pas d'avoir d'armes légendaires, ce n'est qu'un petit village, mais je peux vous faire visiter." Encore une fois ça donne une réplique drôle à Poppu qui se moque de son père en disant "Ah bah ça m'étonnerait bien qu'on trouve quelque chose de qualité dans ton magasin pourri..". Bref, ils vont dans cette armurerie et Dai prend une épée qu'il juge pas suffisante mais qui dégage une aura particulière. Et c'est pour ça que le père de Poppu évoque le forgeron légendaire Lon Beruk, car c'est lui qui a forgé cette épée et Dai ressent à travers cette épée le forgeron qu'il y a derrière. C'est d'ailleurs pour cette raison que le père de Poppu les amène, car il a été capable de ressentir l'aura de Lon Beruk à travers l'épée, ce dernier ayant dit au père de Poppu qu'il voulait pas voir d'être humain, ça donnait une raison particulière de les amener "Ils ont été capables de ressentir ton aura".
Spoiler: Montrer
Image Image Image Image


Changement criminel : La présentation de Lon Beruk. Dans l'anime, on passe directement à la maison du forgeron, la première image qu'on voit de lui est très très moche (je met une image dessous pour montrer) et ça se fait sans AUCUNE PRESENTATION. C'est LE FORGERON LEGENDAIRE ALLOOOO. Un personnage qui a été teasé il y a quelques épisodes précédents déjà, qui est un personnage qui a une importance non négligeable dans l'aventure, un des personnages secondaires les plus appréciés et qui ne bénéficie d'aucune présentation particulière? Je suis dégoûté. Dans le manga tout d'abord le père de Poppu ne se rappelle plus très bien du chemin pour retrouver le forgeron légendaire dans la forêt, ça permet des scènes drôles notamment Poppu qui engueule son père "Ah bah bravo tu sais plus ou c'est..", Chiu qui piffe un chemin au hasard "C'est par là !" et en fait Meruru qui arrive à ressentir l'aura de Lon Beruk et c'est grâce à elle qu'on trouve le chemin du forgeron, encore une fois ça mettait bien son pouvoir en valeur, sachant que ce n'est pas une combattante c'est vraiment criminel de réduire son pouvoir ainsi.
Dans le manga, Lon Beruk n'est pas dans sa maison, il vient de la forêt et sa présentation a autrement + de gueule (images en comparaison sous spoiler). La première chose qu'il dit c'est "Je t'avais dit de ne pas amener d'autres être humains ici.. même s'il n'y a pas que des êtres humains parmi vous.". 2 choses très intéressantes ici, déjà ça met son côté antisocial en avant et il s'adresse au père de Poppu ce qui est beaucoup + logique alors que là il accueille les gens mais leur dit non (c'est pas du tout son caractère, dans le manga c'est vraiment "qu'est-ce que vous foutez ici dégagez de chez moi", il entend même pas leur requête dans un premier temps). Et deuxièmement quand il dit qu'il n'y a pas que des êtres humains il regarde Chiu mais surtout il regarde Dai et ça a une signification toute particulière pour Dai qui se cherche un peu en tant que chevalier du dragon.

Ensuite, lorsqu'il explique que pour lui sa raison de forger c'est avant tout de trouver des porteurs d'armes dignes, il répond à Poppu qui l'accusait de servir l'armée du mal (car c'est un membre de l'armée du mal de par sa naissance on le rappelle). Il répond justement que l'armée du mal ou non il s'en fiche, ce qui l'intéresse c'est d'avoir quelqu'un qui puisse manier ses épées mais que vu que personne vaut le coup ça fait longtemps qu'il a pas forgé d'armes à son plein potentiel. Lorsqu'ils présentent les armes banales dans sa maison, c'est normalement les épées que l'on voit dans l'armurerie du père de Poppu. Lon Beruk se moque du père de Poppu en lui disant que ça suffit très bien pour un petit armurier comme lui. On a toute une page entière qui explique comment Lon Beruk a rencontré le père de Poppu et pourquoi c'est le seul être humain à qui il accorde sa confiance et pourquoi il a accepté de forger des petites épées pour son armurerie. Bref, normalement Dai ne fait pas une "petite démonstration" à Lon Beruk en prenant une épée, il lui déclare juste qu'il lui faut une arme pour combattre le sabre du dragon et le simple fait de nommer cette arme et ensuite de savoir que Dai a fendu le sabre du dragon permet de convaincre le forgeron légendaire. Dans le manga on voit vraiment la joie qui transparaît sur le personnage, la posture qu'il prend, les mimiques sont vraiment bien réussies. Dans l'anime, on voit le forgeron de dos la plupart du temps et ses expressions faciales ne sont pas extra non plus..

Spoiler: Montrer
Image Image Image Image Image Image


Changement mineur : Forteresse du démon. On termine par un petit changement, lorsqu'à la fin Myst contrôle la forteresse sur la mer, on voit normalement les faux héros (mais si vous vous rappelez ceux qui ont capturé Gome-chan à l'épisode 1 !). On les voit sur une barque tranquillou et ils voient de loin la forteresse, ils paniquent et rament très vite, c'est un petit clin d'œil dans le manga et c'est un aspect comique mais à la fois effrayant et impressionnant car c'est comme ça qu'on nous présente la forteresse du démon.


Conclusion : Autant la première partie de l'épisode est très bien, autant la deuxième partie est totalement ratée. C'est l'épisode qui a le + rush depuis le début de la série : 5 chapitres adaptés soit la moitié d'un tome là ou la plupart des épisodes ont adaptés 3 chapitres, 4 grands maximums. Pour moi, ça me donne vraiment la sensation qu'ils se sont dit que 2 épisodes de transition avec que des dialogues ça serait chiant et ils ont rush pour qu'au prochain épisode on ait directement de l'action et je trouve ça non seulement dégueulasse car ça respecte pas du tout la matériel de base (c'est l'épisode le moins fidèle jusqu'à présent) mais aussi tout simplement stupide car ça nous prive de moments soit très drôles ou alors qui renforcent l'univers et le lore des personnages (Je pense à Crocodine, au roi de Bengana, à Lon Beruk et au père de Poppu notamment). C'est pas des scènes qui ont un impact direct sur le scénario mais c'est des scènes qui apportent du caractère au personnage et elles n'ont pas le droit d'être supprimés comme ça selon moi. Je trouve ça vraiment très bizarre comme choix d'avoir coupé l'armurerie du père de Poppu et d'avoir présenté le forgeron de cette manière (c'est à dire en ne le présentant pas vraiment en fait..). Pour moi ils auraient dû couper l'épisode au moment ou Dai prend l'épée dans l'armurerie du père de Poppu et ou ils se rendent compte qu'ils vont devoir rencontrer le forgeron légendaire. Ça aurait teasé le prochain épisode, ils auraient pris plus leurs temps sur les dialogues dans cet épisode 38 et surtout ils se seraient + concentrés sur le sommet qui on le rappelle est le titre de l'épisode hein.. (alors qu'on a vu aucun chef de présent sur les lieux à part Leona et pourtant dans le manga on en voit..). S'ils avaient fait comme moi, l'épisode 39 se serait intitulé : Le forgeron légendaire, ils auraient pu détailler son caractère, bien le présenter, mettre en avant ses dialogues avec le père de Poppu et ça aurait été génial. Mais non, il a fallu qu'ils rushent à fond comme j'ai jamais vu pour qu'il y ait de l'action, vraiment très décevant, j'espère de tout mon coeur que c'est juste pour cet épisode qu'il y a eu cette coquille car des passages de dialogues il y en aura plein d'autres dans le manga dont certains qui font partie de mes moments préférés et je ne leur pardonnerais pas vraiment s'ils se remettent à faire ça. Bref, un gros zéro pointé pour cette semaine.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Sam 3 Juil 2021 14:15 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Nov 2018
Messages: 149
J'ai une question aux lecteurs du manga il reste combien de tomes à adapter ?

_________________
domo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Sam 3 Juil 2021 14:34 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1135
A l'épisode 38 on en est à la moitié du tome 15 et il y a 37 tomes donc il reste encore 21 tomes et demi à adapter. On aura donc vraisemblablement autour des 100 épisodes pour l'anime.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Sam 3 Juil 2021 14:46 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
épisode vu !

Je ferai comme d'hab ma review lorsque l'énergie et le temps me le permettront. Mais...

Yuushi a écrit:
5 chapitres adaptés


O________________o

J'imagine Emett Brown prononcer cette quote de la même manière qu'il parlait des 2,21 GigoWatts.

Micro micro réponse de ma part en attendant, l'épisode est relativement """bien passé""" parce que je faisais autre chose en parallèle. Mais ça explique cette quantité absolument démentielle d'informations à ne plus savoir qu'en faire. On peut dire que ça a adapté sec, comme s'il fallait rattraper le retard de la semaine dernière. ._.

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Sam 10 Juil 2021 00:18 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
ÉPISODE 38 : LE SOMMET

Nos amis ayant triomphé de Zamza retourne auprès de Léona à Papnica, une réunion au sommet réunissant les dirigeants des derniers royaumes encore debout ayant lieu. L'heure est maintenant venue pour les humains de préparer une contre-attaque et à Daï de trouver la future lame qui tiendra le choc sous la puissance de la marque du dragon. Ils finisssent par trouver une piste les menant à un endroit bien connu de Popp...


Bon... Comme j'ai pu déjà le dire, l'épisode n'est pas trop mal passé dans son ensemble. Pour moi qui n'ai pas des masses d'infos sur ce qui va arriver, les trois quarts de l'épisode étaient bien dosés même si quelques étrangetés m'ont fait froncé les sourcils.

Et pourtant, ça commençait rudement bien, l'épisode prenant vraiment tout son temps pour démarrer et poser une ambiance. J'ai même été plutôt surpris qu'on refasse un focus mine de rien assez long sur les participants du tournoi alors qu'on aurait pu zapper cette partie beaucoup plus facilement. Je me dis que si cette petite scène est gardée, c'est qu'à l'instar des faux héros du premier épisode, ces concurrents pourraient bien avoir un petit rôle supplémentaire pour plus tard face à l'armée du mal. Je trouverais d'ailleurs amusant que les faux héros signent un retour pour faire aussi une petite intervention en ce sens. La téléportation de Popp pour échapper à Chiu a sonné vraiment mesquine et gratuite, surtout si c'est pour lui donnait une "leçon". J'avoue ne pas avoir compris la forme et cela sonne donc comme une adaptation forcée pour retranscrire ce moment du manga. Quitte à couper des trucs, ils auraient pu s'en débarrasser puisqu'il ne collait plus avec cette nouvelle continuité d'événements et placer une des scènes postées sous les balises de Yuushi, on y aurait gagné au change.

Sur la question du titre de l'épisode, et donc de son supposé sujet, je dois bien avouer que je n'y avais pas du tout porté attention. J'ai donc vraiment pris l'information de cette réunion comme étant un teaser pour une prochaine fois, mais il est admis que ça manque clairement de têtes couronnées nouvelles. La prochaine fois à n'en pas douter, mais oui, c'est raide. :/
Le retour à Papnica permet de chouettes petits moments qui donnent corps à l'amitié qui unit nos amis comme lorsque Popp chambre gentiment Léona sur cette souveraine en fuite et j'imagine d'ailleurs que cette dernière finira bien par arriver dans le récit au même titre qu'on nous a introduit Brokeena. Il en va de même pour cette rencontre Crocodine/Chiu que j'attendais beaucoup. ^^

Le petit focus sur l'armée du mal était bien chouette et pour une fois, j'ai plutôt bien apprécié l'utilisation de la 3D sur les armures errantes. Cela accentue bien la désarticulation de ces monstres et leur aspect froid, pour le coup, c'est très cohérent. Et il n'y a pas à dire, même immobile, la forteresse reste impressionnante. Et finalement, nous aurons bien la dernière légion d'Hadlar face à nos héros. Mystvearn garde tout de même un statut très spécial et j'imagine mal une future défaite pour lui.

Et donc, on en arrive à deuxième partie de l'épisode qui m'aura pour le moins interloqué sur bien des points. J'avoue avoir été très étonné d'apprendre de la bouche de Daï que le père de Popp était marchand d'armes. à vrai dire, je le savais mais uniquement grâce au générique. Sans rire, on a réellement eu des informations sur la famille de Popp ? ça doit remonter facile aux premiers épisodes si c'est le cas. Pareil pour le retour dans le village natal, la rencontre avec la famille est cool, mais qu'est-ce que c'est rapide. De plus, on informe que le paternel de Popp tient une échoppe et on ne fait même pas un tour à l'étalage ? Voilà qui est curieux.

Quant à l'introduction de Lon Beruk... J'étais tellement content quand son nom a été cité. Je piaffais littéralement d'excitation à l'idée de me dire qu'on allait voir un perso teasé auparavant et dont on avait tout à apprendre. On nous dit qu'il vit reclus dans une forêt, ça sonne bien un petit parcours pour le retrouver. Et voilà qu'arrive la transition nette sans fioriture, Beruk à table et bouteille à la main. La chose fut pour le moins déconcertante et ce n'est pas peu dire que j'ai été très déçu. Tout va tellement vite qu'on a du mal à se faire à l'idée du personnage qui créé tout de même des armes pour qu'elles brillent à leur plein potentiel, ce n'est pas rien comme propos. Mais c'est balayé si rapidement qu'on le sentiment qu'on a affaire à un simple péon. Vraiment triste.

Tout cela est fort dommage car la quête de l'orichalque telle qu'elle est présentée dans cette épisode sonne vraiment comme du DQ pur jus comme on peut en voir en jeu avec une résolution toute en simplicité. Pour le coup, c'est quelque chose de très bien retranscrit mais il est fort dommage que cela se noie dans un tourbillon d'informations tant le retour chez papy est drôle.

Cinq chapitres ont donc été condensés. Il va de soi que c'est beaucoup trop et je suis entièrement d'accord avec Yuushi, quel dommage que cet épisode n'ait pas été scindé en deux pour pouvoir poser des instants davantage axés sur la tranche de vie et l'humour histoire de donner un peu de consistance à la vie de groupe et aux personnages nouvellement introduits. Alors oui, les deux ou trois derniers épisodes n'étaient pas aussi épiques que les précédents et ça aurait peut-être été encore un peu ventre mou pour une semaine supplémentaire mais on nous prive de chouettes moments plus tranquilles pourtant nécessaires.

Du peu que j'ai en mains, je crois savoir qu'on va attaquer un autre très gros morceau du manga et je peux concevoir que cette hyper condensation va permettre d'y arriver plus vite, mais dans ce cas, autant raccourcir un peu le début histoire d'avoir quelque chose d'un poil plus homogène car, de nouveau, c'est comme si le staff cherchait à rattraper la semaine précédente avec leur épisode 37.5.

De nouveau, c'est regrettable et ça gâche l'ensemble. :/

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Sam 10 Juil 2021 16:20 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1135
Bon, ravi de voir que dans un premier temps pour quelqu'un qui découvre la suite avec l'anime, l'épisode est globalement bien passé, globalement ça ne m'étonne pas dans toutes les recherches que j'ai effectué c'est les vieux bougons comme moi qui ont été très déçus de cet épisode. Ça n'empêche que pour revenir sur l'épisode 38, tu as toi aussi noté une petite déception concernant le personnage de Lon Beruk. C'est d'autant + étonnant car comme tu l'as dis ils sont capables de bien prendre leur temps des fois comme la 1ère partie de l'épisode 38 avec les combattants du tournoi. Alors que là c'est un personnage "mythique" de par l'aura qui régnait autour, si j'osais faire une comparaison avec One Piece c'est comme si on nous balançait un Vegapunk comme si c'était un personnage random. Surtout que pour ceux ayant lu le manga, on ne peut pas dire que Lon Beruk soit un personnage avec un caractère fade donc il y avait clairement matière à le faire parler enfin bref..

Episode 39

C'est d'autant plus surprenant que cet épisode est plutôt réussi, ça avance vite certes mais ça prend son temps en adaptant bien le manga. Comme je le supposais dans mon dernier post ils ont repris certaines pages zappées pour mettre en lumière les chefs des royaumes. Du coup, l'épisode se finit à un moment ou je ne m'y attendais pas car je pensais qu'ils allaient s'arrêter plus loin pour mettre de l'action dans cet épisode. Mais du coup je comprends encore moins le rush de l'épisode précédent... En tout cas je tiens à noter le seiyu de Myst Vearn et de manière général le doublage dans la série qui est de très bonne facture depuis le début et qui est une grande réussite de l'adaptation ! Hâte de voir les épisodes qui vont arriver et je me suis déjà spoilé les futurs titres d'épisodes, les épisodes 42 et 43 risquent d'être forts intéressants !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Ven 16 Juil 2021 21:49 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
ÉPISODE 39 : ROCHEDÉMON DÉBARQUE.

Le souverain de Bengarna accompagné de toute une garnison blindée font escale à Papnica pour assister au sommet. La tension monte... De son côté, Daï doit prendre son mal en patience avant de pouvoir saisir sa future lame.


Toujours en tant que non connaisseur du manga, l'épisode se tient admirablement et semble prendre tout le temps nécessaire pour développer ce qu'il a à raconter. Comme l'a fait remarquer Yuushi, certains éléments zappés ont donc trouvé place sur l'épisode du jour. Du coup, si ce n'est bien sûr l'introduction de Lon Beruk pas franchement exaltante la dernière fois, c'est une adaptation finalement assez judicieuse tant cette ces vingt minutes sont bien passées et faisant qu'il n'y avait pas de dispersion violentes (si ce n'est bien sûr les transitions Papnica/forêt). Je me doute que le choix est clivant bien sûr mais je pense que c'était un mal pour un bien. à voir si je tiendrai le même discours pour le jour où je me mettrai au manga. ^^

Nous découvrons le roi de Bengarna avec un discours militariste fort et j'avoue avoir été particulièrement étonné de voir débouler des chars d'assauts. Pas que la """technologie""" soit fondamentalement quelque chose de rare dans le monde de DQ, mais voir une nation humaine en profiter est cependant singulier. Bon après, ça reste des canons sur roulettes, mais tout de même.

L'épée de Daï prend donc tout son temps pour être forgée. Je prends assez au sérieux cette histoire d'âme qui sera incluse dans la lame, il se pourrait bien que ça aille plus loin qu'une simple philosophie de forgeron maniaque des armes. Est-ce là la condition pour qu'une arme puisse se régénérer ? Par ailleurs, le roi de Romos avait tout de même deux pièces d'équipement en orichalque, c'est dire le prestige et l'importance du royaume. Quelque part, dommage que la tiare fut sacrifiée, une armure et un bouclier en complément aurait été la voie royale pour Daï. : D

Quant à l'arrivée de Rochedémon à Papnica, c'est plutôt une jolie réussite. Qu'elle soit en forme "cachée" ou "révélée", elle reste bigrement impressionnante et sa découverte en version 3D est une entrée en matière assez intéressante. Forcément, ça jure toujours un peu sur le moment mais les dernières utilisations en date sont plutôt bien vues et intelligentes.

Rochedémon est sur le point de déployer sa puissance et ses légions se répandre. Cela s'annonce très fort. ^^

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Dragon Quest : la quête de Daï
MessagePosté: Ven 15 Oct 2021 16:57 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2012
Messages: 1651
Localisation: In another castle!
Houlà... J'ai beaucoup d'épisodes à commenter... ^^'


En attendant, ADN prépare un marathon des 32 premiers épisodes sur sa chaîne Youtube.




Cela inclut tout l'arc face à Baran. Une super nouvelle ! Juste, on perd le très chouette épisode 33 qui faisait un superbe épilogue et une magnifique conclusion. C'est un peu dommage mais pas trop grave.

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, [5]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com