Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Dim 3 Nov 2013 02:57 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Voilà le vingt-deuxième chapitre qui commence en force l'arc de Golorin.

Le lendemain à Golorin, Nouveau Monde.

Mystérieuse, la dernière patrie des Noldor était autrefois considérée une des merveilles du monde. On la pensait disparue depuis des siècles, mais elle subsiste dans le plus grand secret. En fait, un voile arrête le temps dans les lieux où les habitants ne vieillissent guère. Selon les légendes des dragonniers, qui craignaient la terrifiante Némésis à Erebor, deux arbres suprêmes, Ewael et Xi, seraient à l’origine de la création de ce monde sans lune et sans soleil, et auraient d’abord engendré des animaux humanoïdes et des plantes joyeuses ainsi qu’à sept joyaux responsables des bonheurs et des malheurs de ce monde. Pendant des lustres, ils formèrent la nature et donnèrent naissance à la première femme, la magnifique Galadrielle. Cette dernière modela le premier homme, Finn avec qui elle enfanta douze garçons formant, beaucoup plus tard, les douze tribus elfes. La paix dura très longtemps jusqu’à la naissance du premier petit-fils, Thurinawe qui entretint un amour incestueux avec sa grand-mère. Le couple adultère eut une fille, Héraié, une chasseresse qui tua accidentellement Finn. Suite à cette tragédie, les larmes de Galadrielle créent la Lune. Un jour, Héraié rencontra son cousin Kulwich. Ils unirent leurs destinées en un duo très puissant qui partit explorer le monde. Arrivés au bout du monde, ceux-ci affrontèrent une armée de djinns et obtinrent la bénédiction d’Hélias qui leur donna en cadeau le Soleil. Leur descendant Fingoflin réunit les douze tribus et parvint à agrandir son domaine en plusieurs comptoirs commerciaux par son épée, la Bragollach. À son décès à cause d’une maladie, il ordonna à un de ses écuyers de l’enfoncer dans une stèle. Il s’ensuivit la période la plus riche de l’histoire des Noldors enfermée au sein de ces deux immenses chênes multimillénaires et entrelacés. Leurs racines interminables maintenaient leur emprise sur un piton rocheux, nommé le piller de la Génèse, dans lequel était planté cette lame elfique, un fruit de plus d’un siècle de travail acharné par le forgeron Gradlon. Le manche en cuir était incrusté de perles d’opale abritant chacune un point de rubis alors que le fer gardait sa vieille splendeur avec de gravures similaires aux runes. Un très vieil escalier extérieur en bois assurait l’accès à ce lieu sacré gardé par Georgivcus V Windsor, l’ancien monarque de Prodem. Revêtu d’une simple tunique rouge et d’un jupon blanc en lambeaux, le vieillard n’avait aucun cheveu sur le front, mais de gros sourcils et une barbe grise fourchue en broussaille. Ses yeux verts vitreux et ses innombrables rides témoignaient de sa fatigue. Comme son corps obèse de mastodonte, velu et mal lavé, ses dents pourries attiraient les mouches et empestaient le cadavre. Après avoir exterminé les autres dynasties sur son île, Windsor se buta à son propre fils, Georgivcus VI qui lui détrôna suite à une décennie de luttes intestines. Déchu, Georgivcus V s’exila au Golorin où il embrassa l’autorité d’Ahès et accepta de garder la Bragollach. Depuis cette époque tourmentée, le bonhomme observait, du haut, toute l’île.
Une forêt tempérée dense dominait presque toute la région avec une immense variété de cerisiers, de mélèzes, d’ifs, d’érables, de tilleuls et surtout, les chênes. Quelques de magiciens y avaient élu domicile en construisant des terriers où ils vivaient pauvrement et en symbiose avec le majestueux règne animal qui écoutait leurs poèmes : des chats persans; des renards argentés; des ours noirs; des daims; des pumas; des ânes; des boas constrictors; des salamandres… Et sans oublier les interminables stridulations des criquets qui y faisaient la loi la nuit.
Plus loin, sur la côte nord, se dressait la fière capitale que Fingoflin eut bâtie dans son travail monumental sur l’unification elfique : Ys la blanche qui jouissait en tout temps d’une température tiède et humide sous un ciel bleu rempli de magnifiques oiseaux d’apparat qui chantaient à l’unisson. Les visiteurs les plus attentifs pouvaient y repérer des albatros, des aigles, des cigognes, des hérons, des outardes, des pélicans et s’ils étaient plus chanceux, des cygnes et des condors venus de l’étranger. Située à cinq mètres sous le niveau normal de la mer, la capitale était protégée par ces petites chutes spectaculaires qui se jetaient dans des canaux, puis dans le fleuve de Manès. À la périphérie de la côte, l’altitude montait en direction d’un port situé à l’ouest et ces lieux regorgeaient de simples cabanes en bois juchées en plein milieu des arbres, reliés par un système complexe de ponts en cordes de sisal. Plus on s’avançait vers la pointe nord, des établissements marchands de forme trapue semblaient tout droit sortis d’un rêve enchanteur : les toits au saphir luisant se mariaient avec les murs teints en chaux. Au centre s’érigeait un séquoia mort et mesurant environ cinq cents mètres, était jadis une divinité sylvicole, Sarunka, avec d’autres arbres tel celui à Ohara. Les Noldor purent tailler dans ce matériau et creuser des réseaux spectaculaires de galeries, reliés par des escaliers et des couloirs, en plus d’être habités par plusieurs membres de la noblesse. Au sommet, Ahès bâtit elle-même sa propre demeure, invisible au commun des mortels, qui était surnommé le château du ciel où elle menait une vie fastueuse et hors de commun avec ses fidèles. Étant une enfant cachée de Solonea et sans cesse sexuellement harcelée par Vartan, elle s’échappa de leur joug et imposa, avec une ruse extraordinaire, sa domination sur les elfes. Élancée, enceinte de presque neuf mois et très grande, la déesse possédait un visage d’elfe, hormis les yeux bridés, un crâne rasé et une peau soyeuse de couleur violette. Vêtue d’une toge safranée, elle tenait fièrement une boule de cristal décorée par des cupidons dorés.
À l’heure actuelle, elle contemplait son petit domaine paradisiaque. Sur un plancher uniforme de marbre transparent, des lits et des tables en nuage abritaient un blond au regard bleu et ténébreux. Très bien bâti et mesurant environ deux mètres et demi, il n’était autre que Thomas Newgate, beau comme un éphèbe. Autrefois déchu, il avait retrouvé une partie de sa gloire à côté d’Ahès qui lui éleva au rang de demi-dieu immortel. Maintenant, l’ancien partenaire d’Argnartan menait une vie fastueuse. Buvant du vin à l’abondance, ce dernier avait revêtu une couronne de lauriers sur ses cheveux courts, bouclés et retenus par une bande rouge, ainsi qu’une minuscule feuille de vigne cachant son sexe.
Soudain, Ahès poussa un cri de douleur, ce qui attira l’attention de Thomas. Ce dernier s’approcha de la déesse afin d’appuyer sa verge durcie entre ses fesses et lui caressa le bas ventre. Contariée, la femme fatale jeta un regard furieux sur le Golorin.

-On vient de me trahir! Que Raoh subisse ma terrible colère!


Une heure plus tôt dans la salle de trône de Nuada à l’intérieur de Sarunka…
En dôme et supportée par quatre colonnes en bois, cette pièce se constituait d’une chaise en roc immédiatement situé après un petit étang orné de nénuphars roses. Le vieux roi elfe était facilement reconnaissable par son crâne quasi chauve excepté une longue tignasse grise descendant jusqu’au sol, son corps entièrement tatoué de barres et de spirales, son manteau de fourrure de castor, son visage squelettique aux yeux verts fatigués, sa peau affreusement plissée, ses mains noueuses aux doigts parsemés de chevalières et une robe vert olive. Du côté des femmes noldor, elles conservaient dans l’ensemble la plus grosse partie du pouvoir. Parmi celles-ci, les cinq plus belles servaient fidèlement Nuada en jouant de la lyre, en cuisinant des repas végétariens, en faisant sa toilette et en lui contant de vieilles sagas de son peuple. Dans le même palais, un conseil de dix elfes mûrs assurait le maintien de la paix par de fréquentes assemblées politiques. Avec des soldats, des beautés belliqueuses appliquaient ces ordres à la lettre. Dans l’autre division, des sorcières, dont Yvgerna, s’adonnaient à la magie noire. Bien qu’elle vécut son enfance à North Blue séparée de son père Nuada, Ygverna avait été volontairement mise avec ces elfes violets afin d’assurer sa sécurité et devint à l’époque la soeur adoptive de Raoh. En fait, lorsque Thomas recueillit leurs cendres, la princesse était morte à l’âge de deux mois à cause de maladie mystérieuse.

En ce moment, Raoh, visiblement plus fort qu’à sa première rencontre avec Edward Newgate et n’ayant presque pas changé sauf un pagne en grosses chaînes. Quatre servantes portaient chacune un masque doré et extravagant avec des plumes de paon, un bustier rouge montrant un décolleté savoureux et une jupe jaune aux bords bouffis. Trois d’entre elles rangeaient des assiettes en argile et essuyaient les miettes de pain mangé alors que l’autre pinçait langoureusement les cordes de la lyre. Après son numéro, la musicienne cessa de jouer et la cinquième arriva avec un papier en papyrus. Avant qu’elle puisse lire, l’elfe violet grommela.

-Il faut absolument lever une armée contre Shiki et ses représentants. Sinon, nous sommes fichus. J’espère que tu comprends cela, Nuada!

Ce fut au tour de la lectrice à prendre la parole.

-Au nom de l’amour de Galadrielle et du sceau divin, le conseil des doyens, des magiciennes, des guerrières et le roi refusent d’opposer une résistance à Shiki. Le lion doré a accepté de négocier avec nous. Nous lui donnerons en mariage Ygverna en échange d’une protection du territoire entier ainsi que le pilier de la Genèse. Ensemble, nous résisterons à la Marine et à Barbe Blanche. Aussi, nous venons de nommer douze représentants qui accompagneront nos Furies. La situation est extrêmement urgente.

Le vase déborda et Raoh tonna.

-ESPÈCES DE LÂCHES! SHIKI VIENT DE GAGNER LA PARTIE! IL VA RETIRER LA BRAGOLLACH ET DES CHOSES TERRIBLES SE PRODUIRONT! JE DÉMISSIONNE! DÉBROUILLEZ-VOUS SANS MOI!

En fulminant, l’elfe quitta la salle en trombe avec son glaive et se promena à travers les dédales de Sarunka.

À peine cinq minutes plus tard, Nuada était lui aussi insatisfait et convoqua sa fille avant de lui brandir le décret.

-Explique-moi cela, Ygverna! Je n’ai jamais donné ma permission à cette connerie.

La sorcière était la même de celle qui rencontra, des mois auparavant, un Barbe Blanche Déchu, mais semblait beaucoup plus diabolique. Ses yeux blancs vidés de toute douceur, son sourire étroit et sa nuisette bleue partiellement couverte de sang faisaient mourir de peur les servantes.

-Père, c’est la décision d’Ahès afin de nous permettre de préparer une éventuellement une contre-offensive « surprise » par la magie noire.

Malgré ses rhumatismes, le vieux monarque se leva à l’aide de ses bras et gronda.

-Sottises! Je suis le roi de Golorin, pas cette déshéritée d’Ahès qui te manipule! J’empêcherai ces atrocités!

Cependant, la princesse réincarnée se fâcha à son tour et coinça son père en déployant son commando de magiciennes, méconnaissables à cause de leurs tuniques blanches et un capuchon conique. Elles envoyèrent des décharges d’énergie qui fauchèrent les vies des jeunes fidèles, puis capturèrent Nuada en l’encerclant. Tout en ricanant, Ygverna leur aboya un ordre.

-Amenez-le dans la prison au fin fond de Sarunka. Nous allons y faire un beau sacrifice ce soir en compagnie des autres guerrières emprisonnées.


À quelques pièces de là, Raoh n’entendait rien sur ces malheureux incidents puisque les salles étaient très bien isolées au niveau sonore. Il décida de passer où les doyens se réunissaient habituellement autour d’une table ronde. À son grand consternement, les dix politiciens gisaient sans vie sur le sol et montraient des traces de munitions de pistolet sur le front. De plus, les douze représentants elfes avaient été mortellement battus et étranglés. Dans le passé, ils étaient reconnus pour leur intelligence et leur sagesse qui leur permettaient de tirer le meilleur parti à un problème. Horrifié, le pirate s’interrogeait sur les facteurs de ces crimes alors qu’un inconnu fonça sur lui et le plaqua sur le mur, faisant éclater une partie de l’écorce de Sarunka. Les deux rivaux se retrouvèrent dans la basse ville d’Ys, plus précisément dans la place commerciale extérieure avec les kiosques, devant une foule en panique. Le coeur en charpie, l’empereur reconnut l’individu.

-Encore toi, Cosimo! Travailles-tu pour Ahès?

L’ancien agent du CP0 lui pointa du doigt et l’insulta.

-Bats-toi si tu es un homme, sale elfe au logia du vent! MITRA-POING

Il enfila ses cestes maculés de sang et libéra une si grande quantité d’énergie que son tonus musculaire décupla. Le mime du désespoir attendit encore quelques secondes avant de porter un terrible coup pendant que la terre tremblait à vive allure. Très intelligent, Raoh utilisa son fruit de démon après avoir dégainé sa lame.

-SEPT LAMES D’ÉOLE

En un rien de temps, le yonkou expédia sept lames d’air extrêmement acérées en direction de son adversaire qui les contra avec son poing et voulut riposter, en vain.

-CHANTS DE BORÉE

L’elfe chantonna tout en soufflant une immense tempête isolée dans laquelle il se transportait allègrement. Malgré le vent, Cosimo tenait bon et crut voir un esprit. Plus vif que jamais, il le prit par surprise.

-PIED MAGNUM

Il frappa verticalement Raoh du pied gauche, mais à la place de l’atteindre, il fut attiré dans un piège vicieux.

-ROSE DES VENTS

Le frère adoptif d’Ygverna forma un oeil d’un ouragan avec une tornade à la grosseur incommensurable. L’agent déchu y fut aspiré et tournoya à la vitesse centrifuge en compagnie de multiples objets tels des fruits, des poutres de bois, des briques et des couteaux. Incapable de se contrôler, il ne vit que du feu.

-COLÈRE DU ZÉPHYR

Son rival dirigea plusieurs coups sauvages de lame qui entaillèrent sérieusement Pico malgré sa résistance. Raoh tenta de l’achever.

-BOULE DE VENT

À une vitesse folle, il matérialisa une sphère, apte à faire exploser le coeur d’un Léviathan, dans son élément et la dirigea en direction de son opposant complètement dépassé. Toutefois, le traître se resaisit et le repoussa magistralement.

-PAUME DAMOCLÈS

Avant que la boule ne le touche, Cosimo lui envoya un coup de paume surpuissant sur la moitié gauche de la cage thoracique qui éclata en des centaines de fragments en plus de déboîter l’épaule. Les morceaux endommagèrent sérieusement le poumon gauche qui s’affaissa. Après avoir vomi du sang et s’être plaint de vision floue, le blessé s’écroula à genoux et poussa des jurons incompréhensibles : il allait bientôt perdre, ce qui était une honte à sa patrie. Raoh avait été formé à la dure à la cour de Galbatorix à North Blue bien avant les crimes insidieux de Caïn et jura de protéger ses proches en tout temps. Il ne comprenait pas les raisons du changement de comportement chez Ygverna et sentait qu’il subissait le courroux d’Ahès. Pendant des années, il sortait victorieux de longues batailles héroïques : avoir rétamé Sakazuki en tête d’une armée de dix mille hommes; tenu en respect Georgivcus VI; anéanti une armada appartenant à Kaidou; détruit des bases de la Marine; repoussé des pirates fous; s’être emparé de plusieurs îles voisines; gagné la confiance du roi. Sa puissance lui avait fait mériter une prime de 580 berrys alors que son rival lui donnait une vraie leçon du pugilat. Du côté du boxeur, il préparait son coup de grâce.

-Tu vas mourir! CROCHET DÉVASTEUR

Ce dernier exécuta une droite redoutable sur le front de l’elfe, mais celui-ci réagit de dernière minute en lui plantant son arme dans le poignet avant de poursuivre.

-VENT DU JUGEMENT DERNIER

Il fit tourner son glaive comme un moulinet et déchargea une pléiade de lames d’air en spirale qui furent propulsées par le vent en direction de Pico. Il les reçut en plein fouet et perdit tellement de sang au point de s’évanouir. Vainqueur, Raoh l’empoigna par le cou et tonna.

-Réponds! Sinon, tu passeras le pire quart d’heure de ta vie!

Complètement pris de court, le mime du désespoir geignit et dévoila toute la vérité.

-Oui, Ahès est ma chef. Depuis des années, j’étais un agent double au gouvernement et j’ai trahi Shiryuu que tu connais bien. En fait, j’ai servi les dernières volontés de ma mère, qui était une elfe. La déesse et Thomas se sont alliés avec Shiki pour éliminer Nuada et mettre le lion doré sur le trône.

Confus, l’empereur lui somma à donner des détails supplémentaires.

-Pourquoi mettre ce voyou chez nous?

Sentant que l’emprise se serrait de plus en plus sur sa nuque, Cosimo poursuivit.

-Shiki est l’héritier légitime du royaume alors que Nuada n’est qu’un mort-vivant ayant régné sur la lointaine Avalon. En fait, il est le descendant de Morgoloth. Leur famille, les Sphnix représentaient leur peuple, qui étaient les elfes au conseil royal de Siddharta à Dragao. Aussi, ils composaient la plus haute aristocratie des Noldor. En fait, Fingoflin n’est pas décédé naturellement comme les légendes populaires le mentionnent. Il s’était en réalité battu jusqu’à son dernier souffle contre les armées barbares de Morgoloth. Après la mort de Sphnix, ce fut l’anarchie la plus totale au Golorin.

Stupéfié, Raoh voulut parler, mais rien ne sortait de sa gorge.

-À l’époque, il s’allia avec Ahès qui tomba éperdument amoureuse de lui. En plus d’avoir plusieurs enfants illégitimes, dont l’ancêtre direct de Shiki, celui-ci a fécondé avec elle un petit garçon qui réside toujours dans le ventre de sa mère. Depuis ce moment, Ahès attend l’occasion idéale pour l’accoucher. Ce rejeton recouvre de pouvoirs terrifiants et possède l’esprit du père qui connaît l’emplacement des armes antiques, la coupe de vie, les ruines de l’ancienne Dragao et tout sur le siècle oublié. Lorsqu’il naîtra, Shiki en sera le deuxième parent et pourra trouver toutes les informations pour devenir le seigneur des pirates et le roi des rois le plus puissant.

En furie, le pirate pesta.

-Comment ces minables arriveront-ils à leurs fins?

Même s’il voulait se taire, Cosimo n’eut pas de choix de répondre.

-Du côté d’Ahès, elle a lavé le cerveau d’Ygverna qui essaie de rendre la vie à de nobles guerriers et compte sur la protection de Thomas Newgate. Et Shiki a engagé un tueur à gages qui est en train de faire beaucoup de meurtres en ce moment à Ys.

Le yonkou doubla sa colère.

-SON NOM!

D’un ton laconique, Pico soupira.

-Nico Andrea, la pire crapule qui existe dans ce monde.

Le coeur de Raoh ne fit qu’un tour et il l’étrangla mortellement.


Pendant ce temps-ci, les nakamas de Barbe Blanche venaient de débarquer sur les côtes méridionales de l’île. Leur capitaine était toujours inconscient après une grave crise cardiaque et un accident cérébro-vasculaire quelques jours auparavant à cause d’un choc nerveux. Les infirmières le surveillaient jour et nuit avec de soins intensifs. De l’autre côté, Ivankov en avait profité pour leur infliger une raclée et repartir victorieuse en compagnie d’Owen. Grâce à Marco qui put acheter la paix en dépassant beaucoup d’argent, il n’y eut aucune perte dans l’équipage, mais plusieurs, dont Squardo, quittèrent et devinrent des alliés fiables comme Makugai. Aussi, Fisher Tiger avait annoncé son départ puisqu’un messager de Ryugu lui apprit par escargophone que la situation à l’île des Hommes-Poissons s’était détériorée à cause de l’esclavagisme promu par les Dragons célestes. En fait, il accepta d’aller aider Neptune pour trouver une solution définitive à ce problème qui ne date même pas d’un siècle. Malgré tout, les pirates décidèrent de faire une halte au Golorin afin de se reposer. Toutefois, l’appel à la prudence incita le Phénix à envoyer un petit groupe d’éclaireurs au nombre de cinq : Atmos, Joz, Kingdyu, Izou et leur prestigieux otage de Vulcano, Michel d’Argnartan. Le commando emprunta une route forestière en direction du pilier de la Génèse. Cette marche dura un bon trois heures sans incident notable à part des animaux envahissants. Rendus au pied du piton rocheux, ils gravirent un escalier qui les mena au sommet parce qu’ils auraient une meilleure vue sur le plan des lieux et plus de facilité à se guider. Arrivés à destination, ils n’eurent pas le temps de contempler le paysage et se butèrent à Georgivcus V qui se mit en position d’attaque.

-Vous ne prendrez pas la Bragollach!

Bien qu’impressionnés par ce mastodonte, les visiteurs se préparèrent à se battre, mais Izou remarqua que l’amiral manquait à l’appel.

-L’hypocrite, il a profité de nous.

Du côté de l’officier, il descendit secrètement du rocher et courait à vive allure sur la petite route en terre battue tout en hurlant.

-Thomas, à nous deux!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Sam 7 Déc 2013 01:35 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Ce n'est pas pour poster un nouveau chapitre.

Après mes examens la semaine prochaine, je serai plus libre pour trois semaines et essayer d'accélérer la cadence pour faire paraître plusieurs chapitres lors du temps de fêtes ainsi que commencer l'avant-dernier arc (celui-là, vous allez l'adorer et je vous ai donné un petit aperçu de la suite de ma fic quelques mois auparavant!).

Aussi, j'ai un tout petit projet visant à décrire l'arbre généaologique des Newgate (de Harry à Edward) pour les passionnés.

Sur ce, je vais m'avancer sur l'arc Golorin.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Ven 27 Déc 2013 23:43 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Me voilà de retour de vacances. Voilà le vingt-troisième chapitre et le vingt-quatrième est en pleine rédaction.

Pendant que les événements prenaient une tournure tragique au Golorin, un jeune barde se pratiquait seul à la lisière de la forêt environnante d’Ys et chantonnait tout en jouant de la lyre. Jeune apprenti de Raoh, cet adolescent, au nom de Liam Hursson, de dix-sept ans n’avait jamais connu ses parents biologiques et fut recueilli par un vieux magicien, décédé depuis peu, qui l’éleva comme s’il était son propre fils. Environ un an auparavant lorsque son père adoptif mourrait, l’individu fut jumelé avec un nouveau maître qui essayait de son possible de lui apprendre l’art de se combattre. Cependant, en tant que grand romantique, il préférait nettement caresser les chevreuils et réciter de doux poèmes plutôt que chasser et guerroyer. Cet apollon était reconnu pour ses longs cheveux noirs de jais aux quatre tresses, ses yeux verts enflammés, ses lèvres charnues et douces au baiser, ses oreilles pointues aux boucles d’oreille en saphir, ses pommettes rondelettes et vivifiantes, son visage bronzé et son physique svelte.
Pendant qu’il contemplait avec émotion des hirondelles siffler et voler, il leur présentait, à la lyre, une ode d’amour.

-Belle comme le ciel, tu me charmes
Le feu en toi, brillant au sein des ténèbres
Tes mouvements sont ceux d’un cygne en vol
Tu sais comment guérir mes tourments

Sa rêverie prit brusquement fin puisque Raoh surgit de nulle part. Sa bouche saignait abondamment et ses jambes titubaient.

-Que se passe-t-il maître?

Le yonkou tonna.

-Nous sommes attaqués, fuis, et vite!

Les deux coururent de leur mieux en direction du pilier de la Genèse.


Au Moby Dick, Barbe Blanche venait de se réveiller dans son lit douillet et se souvenait très bien de son dernier rêve où il avait vu son grand-père en furie. Edward observa les poches de sang et les canaux d’alimentation liquide en pleine fonction. Même s’il revenait d’un coma, Newgate les détruisit toutes et quitta sa chambre sous les yeux consternés de Marco.

-Que fais-tu, père! Tu dois te reposer! La plupart des autres sont sur l’île pour l’explorer.

Il refusa d’écouter son second et s’aperçut que son navire était arrivé à destination : il fonça dans la forêt, suivi du Phénix qui tentait de le raisonner.

-Pitié! On ne veut pas te perdre!

La patience du capitaine atteignit ses limites.

-C’est ma quête et je suis désolé!

Il assomma Hou Ji avec son poing gauche et chercha le chemin.


À Ys, les assistantes d’Ygverna avaient rétabli l’ordre parmi les citoyens paniqués et laissé un véritable bain de sang devant de pauvres familles traumatisées. Des cadavres de voyous, qui avaient profité du combat entre Cosimo et Raoh, gisaient un peu partout sur les kiosques de la place publique. À côté, des poteaux de bois étaient décorés de têtes sanglantes et aux yeux vitreux de plusieurs soldats ayant refusé d’intervenir. Et les magiciennes s’étaient agenouillées devant Sarunka. Devant le portail, la fille de Nuada sortit escortée d’un revenant revêtu d’une toge noire. Au physique trapu, au visage livide, aux yeux injectés de sang, à la peau suturée et aux dents pourries, l’individu n’était autre que son ancien amant, le pirate Jared Macleod. Plusieurs mois auparavant, l’elfe avait pillé sa tombe à Rosarlino et amené son cercueil dans le plus grand secret au Golorin où elle entreprit, à l’aide d’Ahès, des essais de nécromancie qui réussirent. Fière, elle donna les premiers ordres à son serviteur, qui semblait avoir le cerveau lavé et perdu la mémoire.

-Prosterne-toi devant ta nouvelle maîtresse, Jared!

Le mort-vivant obéit sans hésiter et attendit la réaction de la terrible prêtresse qui ricana.

-Je te confie mon armée de sorcières. Toi et elles, vous irez au pilier de la Genèse pour prendre la Bragollach. Elle revient de droit à Shiki! Pour ce périple bien difficile, reçois une dose de ma force.

Plus loin où l’épée elfique reposait, Georgivcus avait commencé à s’amuser face aux pirates et le sang abreuvait le rocher. En fait, ceux-ci ne savaient pas qu’il était doté du paramecia d’accélérer le temps dans ses propres mouvements au détriment des ennemis. Vif comme un chat malgré la vieillesse, le monarque déchu surprit Brenheim et Teach, beaucoup moins costauds.

-DOUBLE MARTEAU COMPRESSEUR

Il asséna deux coups de poing simultanés qui firent entrechoquer les têtes de ses deux adversaires. Ces derniers perdirent connaissance et subirent chacun un traumatisme crânien. En furie, Atmos voulut les venger en le surprenant à l’arrière.

-POURSUITE

Il tenta de transpercer le vieux par ses cornes de buffle d’eau hybride, mais échoua lamentablement puisqu’il reçut un coup de coude sur le front et resta paralysé un moment avant de lâcher prise et tomber dans le vide. Georgivcus V en profita pour donner le coup de grâce.

-BALANCE DE LA JUSTICE

Il se retourna et asséna un coup de poing droit encore plus surpuissant qui fut bloqué péniblement par Joz. Malgré tous ses efforts, l’homme-diamant vit sa carapace brisée et s’évanouit. De l’autre côté, Sabine, Foza et Vista s’unirent pour une triple attaque redoutable.

-LES TROIS PLAIES DU MALHEUR

Avec leurs sabres respectifs, ils formèrent un vortex d’air tranchant et enflammé qui frappa l’ancien suzerain en plein fouet. En dépit de ses balafres et ses brûlures, il resta conscient et d’humeur sadique. En un rien de temps, celui-ci riposta.

-PIED PÉGASE.

Ce dernier leva son pied et envoya une décharge de haki qui fit propulser les trois rivaux à l’extérieur du piton rocheux. Il ne restait que Kingdyu.

-Nous voilà enfin! Je vais pouvoir venger ma famille! POING DU TUDOR

Puisant au fond de ses réserves, le natif de Prodem expédia un coup de poing qui essaya de mater son adversaire d’un seul coup, mais il rata, vu son manque de puissance et de vitesse.

-CALIBRE ROYAL

Georgivcus visa le sternum de ce dernier pour contre-attaquer avec brio. Sonné et ayant la cage thoracique en miettes en plus d’un poumon transpercé, Tudor s’écroula et attendit la mort, mais Barbe Blanche surgit fortuitement pour sauver son « fils » en poussant légèrement Windsor et en mettant Kingdyu en retrait. Stupéfié, le vieillard fixa le capitaine corsaire et ricana.

-Enfin, un adversaire à ma valeur! Je t’empêcherai de prendre Prodem comme l’ont fait les Newgate.

Cette remarque attira la curiosité du pirate, ce qui incita à son interlocuteur à poursuivre.

-Quand George Newgate est décédé, il a laissé son fils Kurt, mais aussi une fille illégitime, Elizabeth qui eut à son tour le futur Elisabellio I. Ce dernier a débarqué sur notre patrie afin de la conquérir dans un bain de sang. Après quinze ans au pouvoir, il fut renversé par Georgivcus Windsor Ier. Je sais à quel point que tu es puissant et craint.

Le monarque effectua un acte profane, mais il le fallait pour tenter de repousser ce mastodonte. : celui-ci fit sortir la Bragollach de son long repos. Soudain, le ciel devint noir comme la nuit et une pluie diluvienne battit le sol avec des séismes intermittents, des orages monstrueux et grondants au tambour ainsi que des rafales de vent dignes d’un ouragan.

Le vieux, qui venait de commettre un grave sacrilège, pouvait à peine maîtriser la force olympienne de la lame qui rejetait de minuscules éclairs bleu rougeâtre. En dépit de son coeur qui fonctionnait anormalement et de ses mains brûlées, Georgivcus chargea.

-ÉCLAIR ROYAL

Il mit toutes ses forces pour lui expédier un coup vertical sur le capitaine corsaire qui riposta.

-Tu es très puissant! VENT DU DIABLE

Un coup horizontal redoutable bloqua la lame. Ainsi commença le combat!

À environ un kilomètre du pilier de la genèse, Jared et ses magiciennes s’avançaient au coeur de la forêt jusqu’au moment qu’ils se butèrent soudainement aux mauvaises conditions météorologiques et que de la lueur anormale émergeait du sommet à plusieurs reprises. Le groupe s’arrêta un moment. Une des sorcières se découragea.

-Nous arrivons trop tard…

De plus, Raoh et son disciple sortirent du boisé pour se retrouver par accident sur le sentier face à face avec Macleod alors que l’amiral, qui allait à la rencontre de Thomas, dut cesser sa course devant cette petite foule. Consterné, l’elfe violet pesta.

-Pas lui! Nous sommes cuits… Liam, ne te bats pas et cache-toi! Il est beaucoup trop fort pour toi! Et de mon côté, je suis en mauvais état.

Agréablement surpris, le haut gradé ricana.

-TYRFING PHASE MAXIMALE

Son sabre devint aussi mince qu’un fleuret et extrêmement acéré. Afin de se défendre, l’escadron de magiciennes exéçuta une technique très difficile à contrer.

-COMÈTES

Elles lancèrent, après les avoir formées, un nombre sidérant de boules de feu pouvant calciner sur le champ un rival. D’Agnartan les évita toutes par son « soru » et prépara la riposte.

-PLUIE POURFENDEUSE

Il envoya de micro-lames d’air qui leur tranchèrent le cou. Incrédule, Jared essayait de comprendre la situation, ne savait plus comment se battre et ne reconnaissait pas son vieil ennemi.

-Qui es-tu?

Michel jongla avec Tyrfing avant de le menacer.

-La personne qui t’a fait revenir à la vie l’a très mal fait. Tu as déjà été bien plus puissant, glorieux pirate d’antan! MOUSQUET

Il asséna un coup d’estoc qui lui transperça le ventre. Sonné, Macleod perdit connaissance sous le regard apeuré de Raoh qui se focalisait de plus en plus sur l’épéiste.

-Notre bon ami Raoh… Que fais-tu là?

Le chien de la Marine lui fit une prise de bras pour bloquer le cou et murmura.

-Assasiner Thomas Newgate. J’ai fait un songe où mon défunt père me retrouvait et en profitait pour m’expliquer davantage sur l’homme qui a souillé ma famille. Je veux que tu me transportes à Ys, et tu auras la vie sauve.

Une idée géniale émergea de la tête de l’elfe : alors qu’il pouvait compter sur l’aide d’un amiral pour tuer ses ennemis à Ys, Liam pourra aller chercher la Bragollach. Sans hésiter, il lui tendit la main et se transporta avec lui dans un vortex de vent. En cinq minutes, le duo se retrouva à l’entrée de la cité et face à Ygverna. Contrairement à ce que la nécromancienne avait prévu, le désordre régnait sur les lieux : les habitants s’étaient cachés; les marchands avaient fermé leurs boutiques; les guerriers, confus et déchirés entre deux camps, continuaient à s’entretuer. Elle fut encore plus dans le trouble quand les deux combattants arrivèrent.

-Oh non! L’expédition a échoué! Mon Jared!

Irrité, d’Argnartan rouspéta.

-Raoh vient de m’expliquer à propos de Shiki. En passant, je peux dire que tu as complètement échoué à pour Jared. Il avait bien plus de valeur que maintenant.

Le désespoir s’empara d’Ygverna, mais une main douce, celle de Thomas, l’apaisa. Encore nu, il possédait sa vieille rapière en fer trempé qui brillait toujours et un poing américain en bronze et aux nombreux pics dans l’autre main.

-Aucun problème, je m’occupe de ces deux voyous. Et, va au palais aider Ahès au sous-sol. Elle a perdu ses eaux.

Elle obéit sous les yeux furieux de l’homme-vent.

-Que se passe-t-il ici?

Newgate ricana.

-La très longue grossesse d’Ahès est sur le point de se terminer.

Raoh tonna.

-Ton ami Pico me l’a avoué. J’empêcherai cette naissance et je sauverai Ygverna.

Il utilisa son pouvoir pour se sauver en direction de Sarunka et l’ancien chasseur de reliques fut bloqué par l’amiral.

-La Marine s’occupera d’abord des complices de Shiki! Et tu es le premier sur la liste!


Un peu avant l’intervention du capitaine, dans la chambre d’une des infirmières auxiliaires de Sabine : Malika. Peinte en rouge et éclairée par un magnifique chandelier victorien, constitué d’un lit « king » aux couvertures blanches soyeuses ainsi qu’une magnifique commode en bois de cerisier et un miroir ovale, cette pièce respirait un certain dynamisme agréable. Malika revenait d’une douche chaude bien méritée. Entièrement nue sauf une serviette nouée à la tête pour absorber l’eau de ses longs cheveux noirs ondulés, elle avait un splendide corps ébène d’athlète avec de petits seins, des cuisses généreuses et des yeux verts bridés. Après avoir retiré le turban, elle commença à s’appliquer de la crème de kératine pour garder la peau soyeuse malgré la trentaine écoulée pour de bon. À sa grande surprise, un homme haut de trois mètres l’épiait de près.

Ce type n’était autre qu’Andrea Doria dit « le cannibale », la pire horreur qui pouvait exister dans ce monde, encore plus sadique d’un fou né tel Vartan. Habillé d’un rouge bourgogne, de bottes de cow-boy et d’un complet pourpre taché de sang, il avait un visage à faire pâlir les Erbafiens avec ses dents chevauchées et cariées, son nez crochu, ses petites lunettes fumées et rondes, ses innombrables balafres infectées de pus séché, cinq scarifications en diagonale de la tempe au nez, les extrémités de ses lèvres ouvertes et son nez absent. Pour couvrir ses cheveux chauves, il portait une perruque grise à queue de cheval. En panique, Malika se rendit compte que toutes ses collègues infirmières avaient été décapitées et que leurs têtes, au nombre de six, gisaient au sol après avoir été embrochées par un long sabre. À une vitesse folle, Andrea ôta son pantalon et se fondit sur la beauté sans défense.

À quelques mètres plus loin, pendant que Namyuul dormait profondément sur son hamac dans des cales insonores et Izou était parti chasser et pêcher, Rankyakou se préparait dans la cuisine un sandwich au jambon, au gruyère et aux tomates avant de le griller à la poêle. Une nonne au visage bleuâtre de zombie apparut soudainement. Facilement reconnaissable par son aube noire, son scapulaire brun, son collier argenté à la croix, sa mitraillette accrochée au dos et son voile blanc, elle était une ancienne tueuse à gages surnommée Bloody Mary. Cette dernière adressa la parole au pirate.

-Tu dois être affamé, mon garçon. Ce repas n’est pas suffisant. Laisse-moi te donner un avant-goût de Satan!

Alors que Kotaro cherchait ses chaînes, un autre individu féminin, au nom de Sophia Buckhignam, l’intercepta.

-Laisse-le à moi, Mary! Il est mignon.

Grassouillette, aux cheveux rasés couverts par une sorte de bandeau en or, aux yeux bleus malveillants et de peau blanche, Sophia, bien que belle, était extrêmement sadique. Ayant un corps recouvert de tatouages celtiques et aux seins généreux, elle se vêtait seulement d’une sorte de ceinture avec un minuscule rideau très léger de perles qui cachait le sexe. Hypnotisé, le flibustier se laissa emporter.

Une heure plus tard, l’homme-poisson se réveilla après une bonne sieste.

-J’ai bien dormi… Il faut que remplace Rankyakou dans la garde.

Après avoir bu un verre d’eau, Namyuul quitta la pièce et se rendit en direction de la proue. Il tomba sur la carcasse de Malika : sa tête sans vie contrastait avec le reste complètement décharné jusqu’aux os et aux tripes. Horrifé, ce dernier découvrit les corps pendus et sans tête accrochés au mât avant de retrouver Rankyakou, complètement inconscient et crucifié, mais encore vivant. L’ancien acolyte de Calico Rack avait été déshabillé et sa peau, complètement brûlée par de la cire de chandelle et torturée par des balles. Des marques de fouets mutilèrent sa verge et ses bourses. Ses cheveux en tresse furent coupés et une partie eut été insérée dans la bouche. Du côté des agresseurs, ils s’étaient enfuis. Tritos explosa de colère et tonna.

-SI JE RETROUVE LES TYPES QUI ONT FAIT ÇA, JE LES TUE!


Pendant que l’homme-poisson bouillait, les autres pirates blessés s’approchaient avec prudence du lieu de combat entre Georgivcus V et Edward qui faisait rage. Les deux opposants affichaient de sérieuses lacérations au corps et des ecchymoses imposantes au visage.

-BOMBE SISMIQUE MAXIMALE

Une aura sismique entoura le naginata de Newgate qui s’abattit verticalement sur son rival. Le roi déchu recula et fonça à nouveau.

-TRIPLE BÉLIER ROYAL

Il poignarda le bas ventre du corsaire avant de lui fracturer la mâchoire et éclater ses deux testicules avec respectivement son coude gauche et son genou droit. La douleur fut si pointue au point qu’Ed s’effondra, se cambra en deux et gesticula vivement. Le natif de Prodem en profita pour tricher et le torturer

-OUVERTURE DE LA PORTE DU SANG

En transe, ce dernier entailla sauvagement le dos du yonkou avec la Bragollach, mais il fut arrêté net par Marco qui était venu à l’aide.

-BOUCLIER PHÉNIX

Son épée eut le temps de bloquer le vieillard, mais Hou Ji, encore affecté par la blessure à la tête subie quelque temps plus tôt, fut si déstabilisé qu’il ne vit pas la riposte.

-LAME GRIFFON

Le grand-père d’Elisabellio II expédia un sévère coup diagonal à la pointe du fer sur le torse du Phénix. Le sang gicla à plusieurs mètres plus loin et Marco chancela avant de tomber dans les bras de Liam qui était arrivé sur les lieux. Ceci fut la dernière étape pour Barbe Blanche s’emporte pour de bon.

-LIBÉRATION DE LA THUYA

Newgate se releva, puis concentra tout son haki et sa thuya qui formèrent une aura d’énergie si monstrueuse que son porteur possédait une peau cramoisie, un volume musculaire triplé et des yeux blancs. Environ une minute plus tard, il donna un coup de grâce.

-FRACTURE SISMIQUE

Celui-ci transféra cette énergie dans son arme afin d’expédier un coup vertical apte à couper n’importe quel matériau. Du côté de son ennemi, il était très affaibli : le sang coulait sans cesse de sa bouche, ses narines et ses oreilles à cause de l’effort requis pour maîtriser la Bragollach, source de souffrance absolue. Malgré tout, il parvint de parer avec succès, mais ce fut tellement éprouvant pour son coeur au point qu’il explosa. Ainsi mourut valeureusement au combat Georgivcus V Windsor de Prodem à l’âge de soixante-cinq ans.
Après s’être calmé, le vainqueur oublia sa propre victoire et se rua sur son second.

-Je suis vraiment désolé, Marco!

Le jeune elfe lui rassura.

-Il survivra. Même inconscient, il se rétablit très rapidement grâce à son pouvoir.

Curieux, le capitaine se présenta.

-Elfe, je suis Barbe Blanche, le futur seigneur des pirates. Et toi?

Liam répondit.

-Mon nom est Liam. Le yonkou Raoh est mon maître. Un amiral l’a contraint à retourner à Ys pour s’occuper de Thomas Newgate, le bras droit d’Ahès. En passant, tes hommes sont au pied du piton rocheux

Les paroles de Basil devenaient réalité… Barbe Blanche essaya de prendre l’épée légendaire, mais une dangereuse décharge électrique le contraignit à abandonner.

-Si je me servais d’elle, je ne survivrais pas pendant une seule journée. Que fait-on?

L’apprenti de Raoh confia le blessé au corsaire et s’approcha doucement de la lame. Devant un pirate consterné, il la souleva sans encombre et la contempla longtemps. Nous avions devant nous un élu inattendu.

EDIT : Le lieu où Ahès est en train d'accoucher n'est pas l'atelier de sorcellerie, mais au sous-sol.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Dim 29 Déc 2013 16:21 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Encore un nouveau chapitre. Je profite de mes vacances pour terminer l'arc Golorin. À partir du 7 janvier, je reprends l'université et j'aurai beaucoup moins de temps à consacrer pour les chapitres. Sans plus tarder, voici le vingt-quatrième chapitre.

Le duel d’escrime entre Michel et Thomas atteignit son apothéose à un rythme infernal sous de conditions climatiques déplorables alors que des vagues de plus en plus hautes frappaient le port et la plage. Aucun des deux rivaux n’était grièvement blessé sauf des entailles peu profondes. Du côté d’Edward, après avoir ordonné à ses hommes de retourner au Moby Dick et aux bateaux adjacents, il était arrivé sur les lieux, mais avait décidé d’observer la bataille de loin alors que Liam s’était habilement faufilé en direction de Sarunka. Après une douzaine de secondes consacrées à reprendre le souffle, l’amiral chargea à nouveau.

-Plus ils sont bons, plus je les aime. LEVÉE POURFENDEUSE

Il frappa la terre pour faire lever des roches acérées et voler en direction de Thomas qui les fit dévier.

-TOURBILLON

Newgate fit tournoyer son sabre, puis riposta dans un élan.

-MANDOLINE VOLANTE

Des lames d’air en spirale passèrent près de décapiter d’Argnartan qui se baissa.

-DARDS SUPERPOSÉS

Ce dernier, en un rien de temps et à première vue dans un unique mouvement, lui expédia plusieurs coups d'estoc sur l’abdomen. Après les avoir péniblement bloqués, le bras droit d’Ahès tenta de le repousser.

-TRI-CROSSE

Profitant d’un moment d’inattention de son adversaire, le frère de Seth lui donna un coup de poing vicieux dans les testicules avant de trancher à deux reprises diagonalement. Sonné, le haut gradé chancela, mais réussit à redonner un coup.

-CROISSANTS FILANTS

Il forma plusieurs lames en croissant à des trajectoires imprévues qui se terminèrent à plusieurs endroits de la chair. Après un combat d’une demi-heure, l’égalité persistait. Ce fut le moment pour Andrea Doria de se pointer.

-Excellent combat de bretteurs! Barbe Blanche doit être impressionné et vert de jalousie.

Se sachant repéré, le yonkou sortit de sa cachette.

-Qui es-tu, demi-potiron?

Le tueur en série ricana.

-Andrea Doria. Je te conseille de ne pas te mêler des affaires de Shiki. Sinon, tu auras affaire à moi.

L’officier de la Marine rectifia.

-Mensonge! C’est son nom de couverture. Son vrai est Nico Howard!

Stupéfié, le descendant des Cimmériens les dévisagea.

-J’ai entendu parler de lui. Un amiral déchu et disparu pour certaines raisons mystérieuses.

Michel répondit tout en prenant son temps.

Howard naquit à Ohara en 1463 de l’union de Nico Carter, un philologue sur les poneglyphes, et de Benedict Clarke, une ethnohistorienne ayant travaillé avec l’archéologue Clover sur les mythologies d’Erbaf. Le couple eut aussi deux autres enfants. La benjamine Nico Elizabeth (1470) a fait carrière dans la bioarchéologie avant de prendre sa retraite pour s’occuper de son fils unique. La cadette Nico Olivia (1473) se spécialisa en archéologie sur l’âge antédiluvien. Quant à lui, Howard, le surdoué des surdoués, se démarqua très tôt des autres étudiants et décrocha son diplôme avec une thèse sur l’archéologie préhistorique et les armes antiques du deuxième âge, à un âge précoce comme Robin. Cependant, à l’adolescence, il s’enrôla dans la Marine qui lui avait subventionné ses recherches. Il apprit très vite à se battre et fut chéri de ses supérieurs, dont Kong, qui lui finirent par l’élever au rang d’amiral.

Un jour, son grand-père maternel Walter Clarke, un historien renommé de l’âge d’argent, décéda subitement. Howard fut alors mandé à Ohara pour une oraison funèbre et y prit quelques semaines de vacances. Il put retrouver les membres de sa famille et tomba éperdument amoureux d’Olivia, une beauté fatale. Aussi, il était assoiffé de savoir, ce qui lui emmena à s’aventurer au sein de l’arbre de connaissance, dans le souterrain.

Celui-ci croisa une très ancienne cité Noldor dans un état remarquable de conservation où vivaient les fantômes des elfes du deuxième âge. Il put trouver que l’arbre de la connaissance n’était qu’une réincarnation de l’arme antique Gaia. Aussi, il expérimenta avec des talismans de roches Noldor qui provoquait de changements isolés et temporaires de températures et de climat. Celles-ci provenaient d’une roche légendaire surnommée Ouranos, situé à un emplacement que seuls savaient les savants du siècle oublié. Il y rencontra l’esprit de leur roi mythique Saturne qui arrêta le temps et accepta de l’accompagner. Après, il découvrit un tunnel qui l’emmena sous les mers où subsistaient des vestiges entremêlés de premier âge : des tombeaux de chefs entourés d’innombrables ossements de dragons; des traces de murs cyclopéens érigés par les Géants; des outils de chasse intensive chez les humains. Il descendit encore plus loin et tomba sur la civilisation des Maias, à une technologie qu’il ne reconnaissait même pas. Il ne put conclure que leur écriture et leur technologie s’apparentait à celle des Sélénites qu’on pouvait observer de minuscules traces par télescope sur la Lune. Sur ce point, il pouvait remercier sa mère qui apprit énormément sur l’astronomie d’Erbaf. De plus, Saturne lui envoya son éphèbe Mercure comme guide dans un véritable voyage dans le temps où il repassa toutes les époques qui représentaient les vestiges. À la fin de l’aventure, l’archéologue se plaignit puisqu’il n’avait rien découvert sur le siècle oublié. Par conséquent, le monarque lui présenta le prophète noldor par excellence, Pan qui lui frappa de folie, ce qui était une malédiction. Sa soif immense de connaissance lui venait de causer un malheur énorme. Hypnotisé, Howard écouta les directives sur de très longues étapes. La première se traduisait par des sacrifices horribles : s’il voulait réaliser ses grands projets, il devait manger le cerveau de ses parents pour obtenir leurs connaissances en plus d’engendrer une fille avec une femme qu’il aimait à la folie. Cette descendante serait la réincarnation de princesses siamoises, Leto et Métis, les deux premières reines des Maia. Grâce à Métis, Leto gouvernait avec sagesse.

Une fois revenu à la surface et devenu complètement fou, il trucida le vice-amiral Spike Kessler, le frère aîné de Spandine, qui surveillait les activités des archéologues. Par la suite, il tua sauvagement Carter et Benedict avant de manger leur cadavre. Puis, le meurtrier agressa sexuellement Olivia en la dépucelant. Toutefois, des témoins avaient vu ces scènes et avaient avisé la Marine qui lui démit, dès le lendemain, de ses fonctions en plus de lui coller une prime de 160 millions de berrys pour haute trahison et meurtres prémédités.
Howard dut vivre comme un pirate et fit ses recherches dans la clandestinité pour le compte de Donfuagimo.

Neuf mois plus tard, Olivia accoucha de deux filles siamoises qu’elle nomma Robin et Maëlle, les produits d’un inceste honteux. Afin de remédier à ce problème et séparer les deux entités, des médecins tentèrent une chirurgie risquée, mais seul Robin, dit Leto, survécut.

Quant au père, il devint de plus en plus puissant et forma son propre équipage qui était désormais allié à celui de Shiki. Aussi, il fut l’auteur de plusieurs meurtres odieux de Dragons Célestes, d’une explosion mortelle dans une ancienne base de la Marine et l’exécution d’innombrables hauts gradés. Le craignant plus que les autres pirates, le Gouvernement monta sans cesse sa prime avant de la fixer à 850 millions de berrys. Il était le pirate le plus recherché à l’époque, encore plus que Raoh (490 millions), Loki (520 millions) Roger (760 millons), Shiki (700 millions) et Barbe Blanche (gelée à 444 millons).


Se rappelant de tous ces souvenirs, Howard poussa un rire sardonique et présenta un de ses amis.

-J’aimerais passer plus de temps avec vous, nobles messieurs, mais je suis fort occupé. Pour vous consoler, je vous présente ma championne : la princesse et mage cyclope Ophis. Adieu!

Il s’éclipsa et le guerrier fit son apparition. Le commun des mortels pensait que ces semi-géants étaient éteints depuis fort longtemps, mais en réalité, une infirme partie avait survécu face à la race dominante, les Ases. Pour chaque peuple de cyclopes, plusieurs castes étaient représentées par des chefs formant une assemblée présidée par un prince ou une princesse. Ces supérieurs étaient au nombre de sept et devaient loyauté à leur reine. Par contre, ils s’établissaient dans une seule île, jadis immense, et les Erbafiens purent les coincer en plus de bloquer leur approvisionnement en nourriture. La majorité des cyclopes, dont tous les juvéniles, moururent de faim et de soif, et les survivants finirent par capituler. Le roi d’Erbaf à l’époque, Hrungir IV, les épargna sauf leur souveraine Andromée, mais les condamna à un exil perpétuel. Ceux-ci moururent de vieillesse sauf une cyclope naine, Ophis. Cette dernière était la fille cadette d’Andromée et avait trouvé une solution magique pour rester jeune. Pour que cela marchât, elle devait manger, une fois par jour, cinq individus dans la fleur de l’âge. Recherchée à 600 millions de berrys depuis des siècles, elle était très facilement reconnaissable par ses longs cheveux marron tressés, son oeil à l’iris fuchsia et sa vieille robe confectionnés par le pelage d’un léopard géant. Grande d’environ deux mètres et gracieuse, Ophis possédait un visage rond, des membres appendiculaires étroits et peu musclés, un nez aquilin et une belle poitrine imposante.

Pour débuter, celle-ci arracha un peu d’herbe sous les yeux curieux de ses trois ennemis avant de les souffler.

-AIGUILLES SUPERSONIQUES

Ces inoffensives brindilles devinrent de véritables balles, à la vitesse supersonique, qui s’enfoncèrent profondément au sein de la chair des trois hommes. Se tordant de douleur, Edward regarda son sang gicler à plusieurs endroits et ses deux compagnons agoniser. Sa rivale avait disparu avant de se retrouver face à l'amiral.

-Tu ne peux rien contre mon paramecia du son, mon chéri! CANON SONORE

Elle éructa, directement sur l’oreille gauche, un son si aigu que la victime poussa un cri infernal avant que son cerveau commence à flancher et à éclater. Ainsi mourut Michel d’Argnartan, un épéiste par excellence et un des officiers les plus glorieux de l’histoire de la Marine. Fou de rage, Thomas ignora ses blessures et fonça en direction de la meurtrière.

-QUINTUPLE DÉDOUBLEMENT

À une vitesse folle, le frère de Seth créa une dizaine d’illusions de lui. Confuse, la sorcière tenta de viser le bon.

-ORBE SONORE

Elle forma une boule où les notes et les tonalités alternaient pour attirer des objets aptes à tuer des êtres vivants tels des briques. Les clones les prirent en plein fouet, mais le vrai Thomas restait intact et effectua sa technique la plus puissante.

-GRIFFE SACRÉE

Ayant son arme imprégnée de haki, il essaya de lui expédier un coup vertical directement sur la tempe gauche. Ophis riposta pour de bon.

-HURLEMENT CYCLOPÉEN

Elle poussa un cri strident qui fit exploser la barre de décibels. Le frère d’Harry en eut le coeur si éprouvé qu’il arrêta soudainement de battre. Ce fut une mort brave du côté de Thomas Newgate. Quant à Edward, il commença à sentir un sérieux malaise à cause du son et un déséquilibre dans ses cellules auditives comme la maladie de Ménière : nausées; pression faible; vision floue; migraine; vertige; étourdissements; bourdonnements. Il finit par s’effondrer et perdre connaissance. Au même moment, une puissante vague ébranla Ys et emporta plusieurs bâtisses. Ayant pris sa décision et sentant qu’il fallait déguerpir à l’instant, la semi-géante prit congé du perdant et se sauva dans la forêt.

Au même moment, Liam était arrivé dans les cachots partiellement inondés de Sarunka où croupissait un Nuada mourant.

-Mon roi, je suis venu vous libérer avec la Bragollach.

Très faible, le monarque tendit la main à l'éphèbe.

-Mon garçon, ma dernière heure est venue. Les derniers événements m’ont beaucoup trop affaibli. Quand le moment est venu pour retirer cette épée légendaire, le Golorin disparaîtra. Suis ton chemin… J’ai…

Nuada expira. Ironiquement, Raoh avait capturé Ygverna avant la traîner de force en direction du sous-sol, à quelques pièces du lieu d’accouchement. Le duo croisa Hursson. À la fois soulagé et triste, le yonkou oublia la sorcière et serra son apprenti dans ses bras. La fille de Nuada tenta de s’échapper, mais se buta à Howard.

-Mes amis, vous êtes tous là pour assister à mon triomphe! Ça m’émeut! Pour vous remercier, voici votre cadeau. AILE DU DÉSESPOIR

Par son sabre très long et large, il leur envoya une lame d’air qui défonça un côté du palais et repoussa les trois elfes vers l’extérieur. Satisfait, Nico se dirigea en direction de la déesse. Nue, elle s’était couchée sur un monticule de terre battue et gémissait d’effort alors que son vagin s’agrandissait sans cesse pour laisser passer la tête du foetus, de peau rougeâtre. Ayant aperçu le tueur en série, la future mère hurla entre deux spasmes.

-PAS TOI! JE N’AI AUCUNE CONFIANCE À CE PAUVRE FOU! SHIKI EST TROP NAÏF! THOMAS? YGVERNA?

Fou de joie, le frère d’Olivia s’accroupit en direction du sexe.

-Viens voir oncle Howard! On va bien s’amuser!

Il y introduisit ses doigts pour pouvoir délivrer assez rapidement le bébé et le souleva avant de l’abriter dans une couverture. Par la suite, l’archéologue dégaina un de ses revolvers, puis tira sur la tête afin de faucher la vie de la séduisante Ahès. À peine quelques minutes plus tard, une immense vague se leva et engouffra le Golorin.

Quelques heures plus tard au crépuscule, Liam se réveilla dans un hamac aux cales du Moby Dick, la Bragollach à ses côtés. Plusieurs pirates, dont Barbe Blanche, le regardaient avec inquiétude.

-Où suis-je?

Rétabli, Newgate répondit en soupirant de soulagement.

-Dans mon navire. Atmos nous a repêchés, mais Ygverna a été tuée sur le coup. Et ce fou de Howard s’est enfui.

Foza ajouta une chose avec mélancolie.

-Et Izou manque à l’appel. Tu veux aller sur le rez-de-chaussée.

Le groupe se dirigea vers l’air libre, sous un ciel bleu immaculé. Le Golorin était méconnaissable : l’eau de la mer l’avait entièrement englouti sauf le sommet du pilier de la Genèse avec les deux arbres sacrés. Devant un Liam consterné et en larmes, Joz tenta de le consoler.

-Je comprends ta peine. Et nous te joignons à ce deuil.

Soudain, le jeune homme aperçut Raoh sur la langue de terre ferme. Le capitaine corsaire lui expliqua.

-Ton mentor est mourant à cause une grave hémorragie interne. Sabine n’a pu le sauver. Nous avons respecté ses dernières volontés. Veux-tu lui voir avant qu’il expire?

Ce dernier acquiesça et les pirates lui préparèrent un canot. Avant d’y débarquer, il leur emprunta une lyre, vu que la sienne a été perdue. Une fois les pieds posés sur l’herbe, Hursson s’agenouilla près de son maître, couché entre les deux arbres. Le sang sortait doucement de ses entrailles de sa peau blanche comme un spectre et il était trop faible pour parler. Après avoir versé quelques larmes, Liam commença à jouer de la musique douce. Des sons cristallins résonnèrent et firent sourire Raoh avant qu’il ferme ses yeux pour un repos éternel. La pleine lune fut à son apothéose avec une pléiade de constellations : l’hydre, la Grande Ourse, le cocher, les deux croix, le pégase, Persée, Orion, le dragon, la balance… En plus, la galaxie de l’Andromède et des nébuleuses brillaient en retrait en compagnie d’une sorte d’étoile rouge. Le Golorin est bien du passé, mais il devient une terre mythique chantée à jamais par les bardes : Ewael et Xi; la magnifique Galadrielle; les valeureux rois depuis Fingoflin; le palais de Sarunka; les splendeurs des maisons d’Ys; l’expansion extraordinaire des Noldor; les concours de force entre les plus puissants guerriers; les magiciens hors de commun; les jolies paysannes à la voix angélique; les forêts profondes et vigoureuses avec un air si frais…


Le lendemain…

Aussi peiné que ses camarades et ému par la détresse de Liam, Newgate avait seulement réussi à s’endormir dans son lit douillet au petit matin. À cinq heures et demie, l’escargophone de sa table de chevet sonna. À contrecoeur, le capitaine le prit. Contarié, il tonna.

-QUOI?! TU NE PEUX PAS FAIRE ÇA, SATCH! REPORTE ÇA DANS AU MOINS UNE SEMAINE!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Mar 7 Jan 2014 00:05 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Je vous avais fait une promesse avant Noël que je sortirai trois chapitres pour rattraper le retard et entamer un nouveau arc. La voilà remplie une journée avant ma rentrée pour ma session d'hiver. Je vais essayer ultérieurement de rédiger et faire paraître les chapitres, mais cela dépendera de ma charge de travail. Si elle est grosse (surtout au début), la parution va être vraiment ralentie. Si ce n'est pas si pire, vous aurez probablement quelques chapitres temps en temps pendant l'hiver et en début de de printemps. Je vous en donnerai des nouvelles plus tard. Voici, sans plus tarder, le vingt-cinquième chapitre!


Deux jours plus tard après un trajet sans incident majeur sur le Nouveau Monde, le Moby Dick et sa petite flotte étaient rendus au port d’une île montagneuse, uniquement pourvue de lichens comme végétation, autrefois peuplée par les Noldor, puis par des marins : Nostrum. Désertée depuis trois cents ans et ignorée par les yonkou, cette terre fut à nouveau occupée par la Marine qui y érigea le fort du G5, le dernier avant-poste au Nouveau Monde. À l’époque, il ressemblait à un château médiéval et austère cour ouverte avec de grosses roches en grès. Une tour centrale, au sommet orné par un drapeau du symbole de la Marine, et aux fenêtres luisantes, montait jusqu’à une vingtaine de mètres et abritait les bureaux. Le rez-de-chaussée était réservé pour des réunions. Un petit sous-sol y était annexé pour les réserves de nourriture, d’eau potable et d’armes en plus d’une salle de latrines. À côté de l’édifice, plusieurs cabanes modestes en bois et à une pièce servaient comme demeures à tous les soldats, les invités et leurs chefs. En 1497, la Marine éprouvait de plusieurs problèmes financiers avec les guerres contre les pirates et devait couper dans ses dépenses fastueuses, ce qui explique l’architecture rudimentaire des lieux, reconstruits récemment.

À cause des derniers événements exceptionnels et inquiétants particulièrement l’avancée de Shiki, les Cinq Étoiles décidèrent de convoquer au G5 toutes les élites de la Marine et du Gouvernement : chefs de division des Cipher Pol; les sept capitaines corsaires avec leurs bras droits respectifs; Cosmos; représentants comme Krogi; l’amiral en chef remplaçant; l’amiral Zeppelin; le docteur Vegapunk et un collègue nommé professeur Dollite; un puissant escadron de surveillants internes et externes constitués de Garp, Borsalino, Kuzan, Sakazuki, Stainless, Momonga, Sauro, Tsuru, Onigumo, Kadar, Komil, Dragon, John Giant, Bastille Satch et Magellan. Entourée de murs blancs, d’un haut plafond rouge et d’un plancher en bois franc, cette pièce était dominée par une immense table ovale avec des chaises en plus de quelques divans en cuir brun à proximité. Au centre du meuble, une magnifique mappemonde de la Terre tournoyait en dessous d’une carte plastifiée du Nouveau Monde. À l’avant, des escaliers en arc menaient vers une scène cachée par un mince rideau bleu.

Étant le dernier à se joindre à la réunion, Barbe Blanche choisit Joz en remplacement de Marco, trop gravement blessé. Newgate était en humeur maussade et refusa de saluer poliment les autres. Il se contenta de remettre Tyrfing, reprise par Atmos, à Sengoku pour annoncer le décès de Michel d’Argnartan, puis prit une place entre Garp et Kuzan. À peine une minute plus tard, saint Cosmos, avec le signal des Cinq Étoiles, se leva et prit la parole. Assez jeune et très petit, il était facilement reconnaissable par sa veste de cosmonaute jaune et son bocal ainsi que son visage prognathe, ses incisives de lapin, son crâne chauve, ses yeux verts malveillants et une moustache rectangulaire.

-Mesdames et messieurs, avec l’avancée de Shiki et de Roger, l’équilibre du monde est en sérieux danger. Nous commencerons cette réunion d’une manière unique. Écoutez bien Vegapunk!

Le rideau s’ouvrit, et Albert Vegapunk s’inclina respectueusement devant la foule. En complet traditionnel, élancé et au physique svelte, il possédait de cheveux grisonnants, ondulés et plaqués à l’arrière avec des yeux bleus vifs, des lèvres charnues, un dentier doré, une moustache épaisse blanche et une barbe naissante. À côté de lui, il y avait un homme trapu aux cheveux blonds très longs, aux grosses lunettes rondes et à la peau blanchâtre. Derrière eux, une sorte de cellule cryogénisée était reliée à plusieurs prises. Vegapunk ouvrit sa bouche.

-J’espère que vous allez tous bien. Après de longs mois de collaboration, j’ai développé avec le professeur Dollite un modèle révolutionnaire d’un cyborg. Comme vous le savez, Kuzan a réussi à l’arrêter, il y a un an, l’adjoint d’Ivankov, Bartomolew Kuma le tyran. Il a d’abord croupi à Impel Down avant de participer à mes études et mes expériences comme cobaye de chirurgie. Avec les années à venir, il perdra de plus en plus sa mémoire sur son passé et deviendra uniquement consacré à la Marine. Et je travaille actuellement à en faire des copies en plus de lui appliquer des pouvoirs de certains collègues. En passant, Borsalino a postulé pour tenter de transmettre son rayon de lumière. La date prévue du lancement est seulement dans une semaine pour bien finaliser la métamorphose. Imaginez-vous ses pouvoirs terrifiants avec son fruit de l’ours. Bref, c’est tout ce que j’avais dire. Bonne réunion!

Cependant, Sengoku lui coupa la parole et ricana.

-Nous avons devant nous un futur capitaine corsaire. Un d’entre vous devra quitter l’ordre… Garp, à toi!

Le père de Dragon sortit un poignard en granit marin et regarda Edward dans le blanc des yeux.

-Nos détectives ont prouvé que tu as été à nouveau coupable de haute trahison. Tu as organisé l’évasion du pénitencier de Vulcano et le meurtre d’innombrables officiers. Et nos spécialistes en histoire ont découvert davantage sur ta famille maudite. Ivankov n’est autre qu’Ivan Newgate, le frère de ton ancêtre Harry. La plupart de ces membres étaient des traîtres et des sauvages. Et toi, tu en es le pire.

Soudain, deux individus, comme un chat capturant une souris, fondirent sur le grand-père de Luffy et son ancien apprenti. Joz écrasa Garp sur le sol alors que Satch transperça l’omoplate gauche de l’homme. Peu de temps après, tous les pirates et les alliés de Barbe Blanche surgirent du côté gauche devant les officiers bernés. De plus, les révolutionnaires, guidés par la reine de Kédatav se pointèrent à côté. En effet, ces derniers ont voulu prendre auparavant le butin du Moby Dick, mais Sabine leur acheta la paix et une alliance de cinq ans avec une partie du trésor. Tous le savaient sauf le capitaine jusqu’au moment que Satch lui avait téléphoné. Toujours avec l’aide de l’infirmière, Newgate avait donné le reste de l’argent à Owen qui décida de tromper ses supérieurs par deux mesures : payer les officiers du Cipher Pol, davantage des mercenaires assoiffés de fric, sauf les responsables pour se sauver dès la réunion débuterait; aider son nouveau chef à combattre. Ivankov salua Edward.

-J’ai répondu à ton appel hier. Ton fils n’a pas voulu venir. Il n’est pas de taille face à ces gros morçeaux. Disons que les officiers à l’extérieur viennent de prendre toute une raclée.

En furie, le Bouddha frappa sur la table.

-HÉRÉSIE! Exterminez-les! Réservez-moi Satch! Je vais l’étriper!

Ses subalternes hésitèrent puisqu’ils étaient très désavantagés au niveau des effectifs et le fils de Joseph, en meilleure humeur, pointa les dirigeants du doigt après avoir lancé Kuzan et Garp en direction de la scène.

-À votre plaisir, je remets ma démission. En passant, vous n’êtes pas mes seuls ennemis ici. Montrez-vous!

Une sirène d’alarme résonna et des pirates, escortés par Howard, arrivèrent du sous-sol. Consternés, les hauts gradés virent ensuite les six capitaines corsaires se lever pour retirer leurs papiers de démission cachés dans leurs vêtements et les coller sur la table. Au bord de la dépression nerveuse, l’amiral en chef fixa son ancien collègue Nico.

-Que cela signifie, vipère?

L’ignorant, l’archéologue embrassa les mains de sa belle Sophia avant de parler au monde.

-Ces six corsaires sont mes alliés en réalité. Je vais renverser le Gouvernement et m’emparer du trône de Marie-Joa.

L’empereur réfuta.

-Ils ont changé de camp grâce à Satch!

Complètement déjoué, Howard recula de quelques pas. Les six corsaires le regardaient avec malveillance. Le premier était un vieux prince et un excellent sabreur d’une île perdue de West Blue, Gyro Amadob, anciennement recherché à 95 millions de berrys pour plusieurs méfaits comme avoir tué un vice-amiral et détruit une base de la Marine sur sa mer natale. La deuxième, l’envoûtante White Bay, dite la sorcière de glace, naquit à Bartigo d’un couple de révolutionnaires ayant mené le combat contre l’ancien royaume local. Primée à 86 millions de berrys pour avoir participé à des révoltes contre le Gouvernement, elle fut une redoutable magicienne de glace à l’aide d’un sceptre. Le troisième, le colosse Andre Chan, un moine d’East Blue très dangereux au karaté et possédant une prime de 70 millions de berrys, était un ancien lutteur de cirque et un colonel déchu. Le quatrième, le jeune homme morse Islewan Marconi, était un orphelin qui vécut une enfance heureuse dans un village de Squax. Impliqué dans plusieurs pillages vers Luvneel et considéré comme un combattant très astucieux en escrimes, il réussit à tailler sa place au Nouveau Monde avec une prime de 105 millions de berys. La cinquième, la terrifiante et richissime Elmy Mead, surnommée la « Furie rouge », a été jadis mariée, dès sa puberté à quatorze ans, pendant cinquante ans à un seigneur de South Blue, un ancien pirate. Une fois veuve, elle hérita de la fortune pharaonique de son défunt mari et se lança dans la piraterie avec tous les descendants de ses quinze enfants sans oublier ses centaines de garçons et filles adoptifs ainsi que les gendres et les brus. Avec une somme de 164 millions de berrys, la Marine la craignait beaucoup. Le sixième, Albastor Oz, surnommé A.O, avait fait carrière comme chevalier et bien connu T-Bone, dans un ancien royaume à Grand Line. Bizarrement, il se préférait se mesurer contre ses rivaux avec des armes à feu et utilisait rarement sa vieille rapière. Aussi, il était le moins primé du groupe avec 65 millions de berrys.

Fier, Barbe Blanche poursuivit.

-Aucun d’entre nous n’a envie de servir Sphinx D Shiki. Il a de bien sombres desseins. Contrairement à lui, qui contrôle des types beaucoup plus dangereux et plus nombreux pouvant le trahir n’importe quand, je préfère une équipe bien unie et forte mentalement. C’est comme ça que mon père a pu connaître une glorieuse carrière dans la piraterie…

Soudain, le professeur Dollite, qui avait assommé Vegapunk, dévoila sa véritable identité : Donxiquote Donfuagimo.

-Tant que tu n’as pas les armes antiques, tu n’es rien.

Un autre mastodonte, légèrement blessé, entra en détruisant un pan de mur. Zeppelin était de mèche avec Shiki!

-Tout est beau, Howard. J’ai fini de mater les gardes et Shiki attend sa commande.

Deux autres personnes sortirent du souterrain à la grande surprise de Nico : Izou et Jared.

-Je pensais qu’il n’y avait personne là-bas à part mon équipage.

Ayant retrouvé sa mémoire et ayant une bosse sur le front, Macleod s’exclama.

-On va bien s’amuser ici, Ed!

Content, Liam expliqua ce phénomène à son capitaine.

-Père, Ygverna avait raté son sort de nécromancie, mais un coup à la tête lui a fait revenir la personne qu’elle était jadis.

Dans sa forme hybride de mante religieuse, l’originaire de Wano ricana.

-Je me suis perdu dans la forêt et je l’ai croisé. Nous avions ensuite pris le chemin sous la mer pour nous réfugier. Par accident, il a glissé et s’est cogné la tête. J’ai tout de suite reconnu l’homme que notre père nous avait tant parlé.

En feu, Jared frappa le plancher.

-BATTEZ-VOUS! AU NOM D’EDWARD!

Les trois camps entrèrent dans une bataille qui fut gravée dans les annales du Nouveau Monde. Tout le monde y participa.

De loin, devant une flotte d’une cinquantaine de navires, Shiki, en fumant un cigare et se reposant sur son bateau, fixait de ses yeux brillants l’édifice en train de se lézarder et le sang gicler vers l’extérieur. Le ciel inquiétant devenait de plus en plus rouge. Âgé de 42 ans à l’époque, le descendant de Morgoloth fut un prince d’un ancien avant-poste, Thebus, des Noldor, né d’une union adultère entre un esclave humain, Ézéchiel, et une reine elfe, Apsou. Le jour de sa naissance, son conjoint légal, Téglatphalasar Ier craignait le bébé qu’il était et le confia à un berger pour l’abandonner au sommet d’une montagne. L’individu désobéit et éleva Shiki comme son propre fils. En réalité, ces parents adoptifs étaient incarnés par Thomas et Ahès qui le chérirent. Adolescent, il se remarqua par sa force exceptionnelle et son talent en escrime. Seul, ce dernier accomplit douze travaux visant à débarrasser le Golorin de magiciens noirs et de bêtes hideuses avant de s’embarquer sur la mer où il affronta Anaoll sur une galère, dans laquelle Ézéchiel était un des rameurs. Bien plus puissant, Sphnix remporta haut la main le combat et extermina cet équipage jusqu’au dernier. Un jour, plusieurs de ses rivaux et lui reçurent une invitation particulière de Sakura : celui qui lui rapporterait la toison sacrée du lion doré, très vieille divinité elfique de la guerre, l’épouserait et deviendrait roi de Thebus. Encore une fois, Shiki remporta l’épreuve et ses noces avec sa mère biologique furent célébrées à grandes pompes. Il eut deux enfants et régna sur Thebus pendant cinq ans. Lors d’un été torride, une épidémie de peste ravagea la main-d’oeuvre, les jeunes individus et les familles. De plus, des envahisseurs erbafiens menaçaient fortement l’île. Au bord du désespoir, le Lion doré se réfugia au Golorin et manda l’aide d’Ahès qui lui révéla toute la vérité sur ses origines. Lorsqu’il revint dans son royaume, il ne vit qu’un tas de ruines avec des pyramides de cadavres. Fou de rage, il défia Loki, mais perdit le combat. L’âme en charpie, Shiki retourna à nouveau dans le pays de son enfance où un vieux prophète au nom d’Anaxagoros, envoyé par la déesse elfe, lui enseigna sur l’histoire de Morgoloth et sur sa future destinée de roi suprême. Encore plus assoiffé de pouvoir et de richesses, Shiki entama une carrière glorieuse de pirate pour posséder de plus en plus de contrôle sur la région et unit ses destinées avec sa bien-aimée la fille de Thomas : Azilia Newgate, sa soeur adoptive. Celle-ci mourut en donnant naissance à une fille, Acté. Homme très tourmenté, au coeur brisé et se questionnant sur l’existentialisme, Shiki a passé à plusieurs reprises sur le point de se suicider, mais Acté lui redonnait le goût de vivre. À côté d’une vie de pirate bien remplie et une réputation de tyran hypocrite et naïf, celui-ci chérissait sa fille comme une princesse et se montrait comme un ange gardien affectueux envers ceux qui l’aimaient. Aussi, comme Roger, il était un amoureux de la nature sauvage, mais contrairement à lui qui privilégiait les plages, il préférait les milieux montagnards.

Une porte menant vers les cales s’ouvrit et cette émoustillante vierge de dix-huit ans s’avança en direction de son père. Gracieuse et aux cheveux ondulés et lumineux avec deux longues tresses à partir des tempes, elle portait une splendide robe pourpre, à bretelles, recouverte de brillants dorés en compagnie d’une bague en argent insérée dans son majeur gauche et de boucles d’oreille en rubis. Ses yeux bleus doux, son large sourire, son attitude décontractée et son amour pour la nourriture inspiraient le plein bonheur. Elle se blottit sur Shiki qui l’embrassa sur le front.

-As-tu fait une bonne sieste, Acté?

La beauté fatale siffla et répondit d’une voix douce.

-Je fais toujours ce rêve depuis que j’ai atteint mes dix-huit ans. Un fort bel elfe, avec une épée imposante, est en train de me prendre dans ses bras.

Shiki passa une de ses mains pour caresser les cheveux fins de sa fille et fixa le ciel.

-C’est un songe très important à tenir compte, mon amour. Ton âme soeur y figure sûrement.

Ayant des sens beaucoup plus aiguisés que son père, Acté sentit la présence d’un inconnu, la tête émergeant d’un rocher de la plage. En fait, Liam avait profité de la bataille pour sortir et observer les alentours. Subjugé par cet être féminin photogénique, Hursson laissa échapper quelques notes de sa nouvelle lyre et attira mutuellement le regard amoureux de cette princesse.

À l’extérieur de la zone maritime de Nostrum, le Jolly Roger et sa toute petite armada de 5 navires s’approchaient à grande vitesse de Rough Tell que le futur seigneur des pirates pouvait apercevoir l’horizon à l’aide de ses jumelles.

-Enfin… Nous avons réussi à contourner la flotte de Shiki qui se terre à Nostrum.

Par contre à l’intérieur de la destination, dans la noirceur d’une grotte, un énorme fantôme de chevalier à l’armure rouge cramoisie possédait un globe de cristal à travers lequel il pouvait voir le bateau en question.

-Moi, Sphnix D Morgoloth, je leur empêcherai de venir jusqu’ici! Ce descendant d’Hypérion ne me veut que du mal! CROMMCRUACH

Du côté de Rayleigh, il cria à tue-tête devant son capitaine et pointa le ciel, aux nuages noirs et gorgés d’éclairs.

-TEMPÊTE SOUDAINE EN VUE!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Dim 16 Fév 2014 00:15 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Le prochain chapitre est en rédaction, mais j'ai du ralentir le rythme avec toutes mes études.

Selon mes calculs, avec ce chapitre à paraître et un autre, tous les deux bien longs, j'aurai fini l'arc Rough Tell. Après cela, vous aurez droit à un mini-arc de deux chapitres sur un arc avec une grosse surprise. En conclusion, un épilogue se dressera devant vous avec un style narratif et une intrigue différente du reste de la fanfic.

Comme détails croustillants, vous verrez la fameuse conversation entre Roger et Edward à Wano qu'Oda avait dessinée, Kong reprendre connaissance, l'éxécution de Roger et la sainte garde de Marie-Joa.

Pour être honnête, j'ai hâte de passer à autre chose, mais ne vous inquiétez pas, la fin sera grandiose.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Sam 22 Fév 2014 03:19 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Voilà le vingt-sixième chapitre. Il est très long, mais vous l'aimerez beaucoup.

Les gémissements et le bruit d’armes s’entrechoquant retentissaient de plus en plus dans cette symphonie macabre avec des cadavres qui s’emplissaient sur le plancher abreuvé de sang et de poison. Malgré sa disparition depuis des années, Jared avait retrouvé sa forme d’antan et se déchaîna contre Kizaru, qui venait de mater plusieurs travestis révolutionnaires et armés jusqu’aux dents.

-SABRE LUMIÈRE

Le vice-amiral matérialisa un glaive dans son élément et tenta de le décapiter, mais Vista intervint.

-Si tu veux t’amuser avec une épée, je suis ton adversaire. FLEURS DÉCHARNÉES

Ayant ses deux armes croisées, Johannes forma un moulinet d’air qui repoussa habilement Borsalino et laissa à Macleod la voie ouverte contre Sauro, dans un accès de folie, qui voulut exterminer toute trace de vie avec son attaque ultime.

-DOUBLE POING DE LA GRANDE OURSE MAXIMUM

Comme il l’avait fait à Erbaf pour détruire la flotte de Loki, Haguar expédia deux coups de poing gigantesques et imprégnés de haki. Cependant, Rankyakou, qui affrontait John Giant, prévint cette hécatombe.

-CHAÎNE LASSO

À l’aide de sa chaîne, Kotaro étrangla les chevilles du géant et le fit tomber jusque devant le protecteur de Robin. Germanicus reçut le coup en plein fouet et sombra dans le coma. Consterné, le porteur du D ne vit pas l’ancien capitaine des Dragons du soleil s’approcher à toute allure.

-POING HÉTAKOCHIRE

Jared lui envoya un coup de poing droit grossi réunissant la puissance de mille coups. Le neveu de Piotr fut expédié au tapis. Quant à Namyuul et Izou, ils se retrouvèrent face à l’équipage de Howard. Bloody Maria ouvrit le feu sur l’homme-poisson, mais ce dernier les encaissa.

-C’est une des techniques les plus dures au karaté aquatique. Je suis le meilleur dans l’endurance, ma petite madame! BOULET DU KRAKEN

Le compagnon de Fisher Tiger prit He Xianzi, qui se transforma en mante religieuse hybride sur les épaules, et fonça dans le tas.

-TRONÇONNEUSE

Ses lames devinrent de véritables scies électriques qui coupèrent des dizaines de têtes alors que le corps imposant de Tritos écrasait les survivants. Ophis résista en poussant un cri paralysant.

-PROPULSEUR SONORE

Barbe Blanche s’en occupa avec son pouvoir.

-Allons voir qu’est-ce qui va se passer dans tes oreilles, ma belle cyclope. MUR SISMIQUE

Edward mit sa paume gauche vers l’avant pour créer une zone sismique qui se referma autour de la tête. Le son fut donc isolé, mais à l’intérieur, il s’amplifia de plus en plus avant de faire exploser la tête de la magicienne. À côté, Bastille attaqua sans prévenir avec un coup de lame vertical.

-Tu vas périr! COLÈRE DE GUNGIR

Par contre, Atmos, soucieux de l’honneur de son capitaine, le défendit en chargeant.

-Espèce de lâche! DANSE DU BUFFLE

Ses cornes empalèrent les deux clavicules du semi-géant dans un bruit atroce. À côté, Elmy malmenait Kuzan en lui lacérant le visage, White Bay avait congelé un Momonga terrassé par Ivankov et Andre venait de casser le cou de Doberman. Horrifié, Stainless acheva le pauvre Islewan et Albastor avant de tenter de se concentrer dans le duel qui le mesurait à Foza et eut recours à toute sa puissance.

-SOUPIR FATAL

En utilisant la vitesse du soru, il tenta de couper le corps de son rival en deux, mais Lu Tongban, avec l’agilité de la grue, le contourna et expédia sa lame enflammée pour un magnifique estoc sur l’épaule gauche.

-RÊVE INCANDESCENT

Plus loin, Magellan voulait régler ses comptes contre Marco, grièvement blessé par une balle logée dans un de ses poumons.

-HYDRA

Dans sa fureur, le futur directeur d’Impel Down forma son hydre qui engloutit le Phénix et de pauvres officiers inattentifs. Après avoir écarté un Sakazuki meurtri par son paramecia de l’aspirateur, Zeppelin se posta devant le courageux Bouddha dans toute son ampleur.

-Je vais t’expédier en enfer, crapule! PAUME DES CENT ET UN DRAGONS DORÉS

Sengoku envoya un violent coup de paume qui affronta celle de l’amiral. Sur la scène, Satch et Donfuagimo se débattaient afin de savoir qui serait le futur maître du Phoebus Nucleus, abrité dans un contenant cylindrique en vitre. Donxiquotte étranglait solidement le traître du Cipher Pol, mais il lâcha prise après une offense aux génitoires et Nolan riposta.

-ROKU GUN

Avec ses deux poings, il libéra une décharge d’énergie qui ébranla le scientifique. L’ancien vice-amiral trébucha et échappa la fiole sous les yeux stupéfiés de l’archéologue. En furie, Howard oublia son plan, prit une sorte de couverture bleue et prit la fuite. Le produit nucléaire s’intégra dans le spécimen du cyborg. De là, Barthomolew sortit d’une longue léthargie et plus fort que jamais, il se défoula.

-Vous allez le payer, chiens de la marine! EXPLOSION DE L’OURS

Ce dernier matérialisa une sorte d’immense boule d’énergie dans la forme d’une patte d’ours avant de la faire éclater. Le choc fut terrible et expédia les deux combattants dans l’inconscient. En retrait et regardant les Cinq Étoiles en panique, Dragon hésitait quel adversaire qu’il devrait choisir. Dans un accès d’orgueil, il se tourna vers Newgate.

-Hé, Barbe Blanche, tu t’en souviens de moi! CHOEUR DES ÉCLAIRS

Avec son pouvoir, le père de Luffy voulut faire électrocuter le yonkou, mais ce ne fit que le chatouiller.

-Sans support, tu n’es rien. Moi, j’ai été formé à la dure! De plus, je suis en forme contrairement à la dernière fois. Essaie une autre attaque.

Se sentant insulté, Monkey exécuta le même coup que le patriarche de la famille lui avait appris.

-BOULET

Il s’empara d’un boulet de canon perdu par un des révolutionnaires et voulut lui faire exploser devant la face après avoir sauté. Plus rapide et fort, le descendant de Kull agrippa la tête de son rival et le plaqua sur le plancher.

-Tu ne veux rien comprendre, petit morveux! COMPRESSEUSE

La pression sismique le fit énormément souffrir et Dragon hurla jusqu’à déchirer les tympans des autres. Sa boîte crânienne allait bientôt se fragmenter et ses blessures finiraient par le tuer. Du côté de Garp, il était en train d’affronter sainte Ivankov avant d’apercevoir son rejeton en train de frôler la mort certaine. Oubliant la reine de Kédatav, ce dernier fonça en direction de son pire ennemi. Tels des murs cyclopéens formant une phalange aussi dure que le diamant, Brenhmein, Teach, Joz et Kingdyu tentèrent de l’arrêter, en vain. Le vice-amiral les écarta tous d’un solide coup d’épaule. Ensuite, il mata, d’un coup de pied rapide, Cosmos qui gênait sa route. Enfin, il fondit sur l’agresseur en poussant un cri de guerre.

-GIGA-BLITZ

Avec un coup de poing surpuissant en direction du ventre, il fit propulser le yonkou qui défonça un mur. En dépit de fractures aux côtes, Newgate se releva péniblement, mais un tremblement de terre, digne des pires cauchemars de l’humanité, fit figer tous les combattants sur place. Anxieux, Sengoku jeta un coup d’oeil vers l’extérieur où il vit, de loin, un individu émanant un aura jaune extrêmement vive. Le ciel était devenu rouge, la température, n’arrêtant pas de monter graduellement, avoisinait les quarante degrés Celsius, des dragons survolaient les alentours, des harpies se lamentaient, des geysers bouillants giclaient de la mer, le vent soufflait à toute allure, une étoile inconnue s’approchait doucement de la Terre et des éclairs martelaient le roc.

-Je n’ai jamais vu cela de toute ma vie! Quelque chose d’épouvantable est en train de se produire. RETRAITE! À L’ABRI! AU NOM DE DIEU!

Tous les officiers encore vivants se sauvèrent en vitesse et ramassèrent leurs blessés, et les révolutionnaires les imitèrent. Les rivalités s’étaient arrêtées afin de survivre à un cataclysme imminent. Après avoir retrouvé ses esprits, Edward étudia les effectifs disponibles de son équipage. Hélas, le nombre de ses subalternes encore en bon état de guerroyer était très restreint suite à cette terrible bataille. Parmi eux, Jared, Makugai, Andre, Squardo, Odz.Jr, Satch et Vista allaient s’embarquer sur un bateau abandonné par la Marine, puis se diriger en direction de Rough Tell alors que les autres, sous la direction de Marco iraient s’abriter à bord du Moby Dick et des navires adjacents.

Du côté du Lion doré, qui venait de faire mettre sa flotte en route, il rageait et ses cheveux lumineux virevoltaient dans les airs. Celui-ci posa, tel le plus grand héros de l’Antiquité, un regard aux iris brillant de mille feux sur Howard.

-ESPÈCE D’INCAPABLE! TU DEVAIS ME RAPPORTER LE PHOEBUS NUCLEUS, LA BRAGOLLACH ET LE BÉBÉ D’AHÈS! DE PLUS, TU VIENS DE MANGER LE REJETON ET DE TUER MA MÈRE ADOPTIVE! ET ROGER NOUS A BERNÉS!

Très calme, l’archéologue se promena autour du pirate et raconta ses problèmes.

-Lorsque j’ai enlevé le bébé, je l’ai examiné et me suis vite rendu compte que ce n’était pas la réincarnation de Morgoloth. Son fluide était nul et son aura dégageait une trop grande candeur. Après de longues réflexions sur ses études passées, je me suis rappelé de mon aventure dans le souterrain durant laquelle j’ai trouvé une vieille stèle sur une curieuse prophétie sur la fin du monde. Regarde bien, elle ne fait que commencer. Ses quatre frères aînés vont apparaître. Je pensais que Siddharta l’avait enfermé et que seules les armes antiques pouvaient le faire revenir dans ce monde-ci.

À l’horizon, quatre spectres de cavaliers émergeaient des nuages sombres dans un rayon de lumière aveuglante. Le premier, Sphnix D Cham, était un squelette à une longue toge grise maculée de sang, et sa hyène au pelage noir crachait du feu. Comme arme, sa faucheuse pouvait en faire des véritables génocides. Le deuxième, Sphnix D Siméon dit le lépreux, nu, possédait un physique svelte au dos bossu et une peau livide avec un visage de mort-vivant. Son crâne chauve, ses dents brunes, ses yeux injectés de sang et son nez décharné terrifiaient les pauvres pirates. Sa girafe de couleur verte galopait faiblement et respirait le mal de vivre absolu. Par contre, ce dernier était un as à l’arc. Le troisième, un petit roux obèse, Sphnix D Nemrod, arborait une jupe au pelage de castor et maniait une massue en bois. Ses cheveux dégarnis, son corps gras, ses yeux bleu intense et son sourire éclatant le caractérisaient. Et son hippopotame orange faisait des ravages.. Le quatrième, Sphnix D Adam, se faisait reconnaître par ses longs cheveux grisonnants et entremêlés, ses yeux vert émeraude, sa barbe et sa moustache bien touffues, son gabarit très musclé ainsi que son pagne métallique. Son rhinocéros blanc pouvait défoncer les murailles d’Erbaf et courait à vive allure avec ses jarrets saillants et puissants. Le glaive d’Adam était le plus puissant des armes de ses frères sauf Morgoloth. Derrière eux, des sauvages, des orques et des chiens affamés formaient un cortège. De l’autre côté, des cupidons soufflèrent dans leurs trompettes aux notes angéliques pour annoncer la venue de la petite phalange guerrière aux armures dorées de Dragao. Tous les monarques et les héros étaient là : Siddharta, Hypérion, Iblis, Okiroyama, Kratos, Merlinus, Argos, Shiva…

Impressionné, Shiki siffla alors que son allié lui expliquait ce phénomène.

-Lorsque l’élu s’emparera de l’arme qui doit revenir à Morgoloth, les vieilles gloires du siècle oublié reviendront temporairement à la vie pour s’affronter dans un combat final. Et une étoile s’écrasera sur notre planète. Ce sera le Jugement Dernier et Morgoloth montera sur un trône sur un royaume céleste avec ses fidèles serviteurs. Pour l’empêcher, cet élu doit parvenir à détruire le Rio Poneglyphe à lequel l’ancien roi est attaché. Aussi, pour apaiser cet esprit déchaîné avant de remporter, il faut que nous leur offrions une jeune vierge en sacrifice.

En furie, Sphnix agrippa le cou de l’amiral déchu et tonna.

-QUI EST CE VOYOU POUR QUE JE LE RETROUVE?! AVANT TOUT, JE VAIS TE TUER! TU PENSAIS QUE JUPITER ÉTAIT DANS CETTE STÈLE! MAIS NON, CETTE ARME DANS LA BRAGOLLACH! VOILÀ POURQUOI LES NOLDOR ONT DOMINÉ AUSSI LONGTEMPS! SI TU PARLES D’ACTÉ OU D’UNE AUTRE FILLE DE MON ÉQUIPAGE, HORS DE QUESTION! JE SAIS, TU FAIS EXPRÈS! TU VEUX ME TRAHIR!

Tout en retenant un fou rire, le cannibale leva sa paume droite et chuchota.

-Si. Considérons le fait que tu me tues à la prochaine minute, comment te défendrais-tu sur deux fronts? Interpréter ces phénomènes datant des siècles? Bref, tu serais sur la fin. Relâche-moi et je te dirai quoi faire.

Soudain, la tempête prit de l’ampleur et d’énormes léviathans virevoltaient dans la mer pour emporter des vies précieuses alors que des tornades balayaient graduellement les navires et déchiraient les planches de bois qui volaient dans tous les sens. Avec le choc, le père de Robin fut projeté vers les cales alors que Shiki resta sur place pour voir quelques cavaliers qui se promenaient sur l’océan. Oui sur l’eau où un tourbillon prit naissance en dessous… De plus, le Jolly Roger s’était dangereusement rapproché du sien. À sa surprise, Barbe Blanche se retrouvait derrière lui et ricanait.

-Je te retrouve, Shiki! J’espère que cela ne te dérange pas, car j’ai appelé à l’aide l’armée d’Avalon, dirigée par mon ami Siegfred Ier. En fait, Avalon était anciennement dirigée par les Noldor qui avaient inventé un système de portails de téléportation reliant leurs colonies. Il en avait un à Nostrum…

En furie, Roger lui coupa la parole et les rejoignit.

-J’étais sur le point d’atteindre le but! Vous venez de tout bousiller. Je vais vous exterminer!

Du côté de Siegfred, il avait convoqué tous ses lieutenants qui régnaient sur les agglomérations d’Avalon. En fait, peu après son ascension sur le trône d’Avalon, ce dernier unit ses destinées avec une veuve dans la cinquantaine, Yolanda d’Isy, dont il était éperdument tombé amoureux. Mère de cinq enfants, elle venait à l’époque de perdre son mari, un ancien maréchal reconnu pour ses talents de stratège. Les quatre filles aînées, Astrid, Clothide, Swann et Brunehilde, à l’intérieur de leurs armures de chevaliers, se battaient de tout leur soûl.. Son seul garçon, qui était aussi le cadet, se nommait Curiel d’Isy. Artificier hors de commun et surdoué, il fut sollicité par son père adoptif qui craignait l’invasion de dragons rebelles. En un mois, il installa un système de défense basé sur des armes à feu qui matèrent les ennemis. En dépit de ses seize ans, d’Isy pouvait rivaliser farouchement avec des géants ou des pirates renommés. N’ayant pas beaucoup changé, il possédait par contre un physique plus frêle et des cheveux longs ainsi qu’une tunique en cuir brun et un pantalon en feutre bleu marin. Contrairement à ses compatriotes, Curiel s’avançait à l’aide d’un simple drakkar à la proue de dragon transporté par des rameurs et sur lequel des canons à artifice étaient posés. Aussi, il possédait deux mitraillettes volées à des soldats de la Marine. Au signal du roi, ce dernier actionna la machine.
Des artifices sortirent à répétition pour défoncer des navires avant de le fendre en deux dans un vacarme épouvantable. Des flammes soufflèrent dans toutes les directions et incendièrent les autres jusqu’à les calciner complètement. Complètement démunis, les pirates de Shiki tentèrent de se jeter à l’eau, mais périssaient noyés, fusillés à distance ou décapités par les chevaliers d’Avalon. Ainsi sombra toute l’armada au complet sauf le bateau du Lion doré. Comme si ce n’était pas suffisant, Shiki se rendit compte que quelqu’un avait tué le restant de ses hommes sauf quelques survivants grièvement blessés.
En larmes et complètement effondré, il tonna.

-NOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNN! ZÉNITH DE LA MUSIQUE ELFIQUE

L’elfe explosa son niveau de puissance d’un seul coup et dépassa largement celui des deux autres combattants. Dans une phase de tension extrême, ses cheveux blonds s’étaient hérissés, sa peau devint rougeâtre, ses yeux se vitrifièrent, sa circulation sanguine, en ébullition, et ses muscles, au volume triplé. Horrifiés, Roger et Edward se regardèrent avant de conclure que c’était mieux de le mater en équipe. Barbe Blanche le défia.

-SOUFFLE SISMIQUE

Le père d’Owen dirigea ses paumes en direction du Lion Doré et lui expédia des planches arrachées par un séisme isolé. Son ennemi les para sans difficulté, mais ne vit pas le futur seigneur des pirates arriver devant sa face. Au découragement de Barbe Blanche, Gol avait repris sa forme démoniaque et bombardait l’elfe.

-COLÈRE DE NÉMÉSIS

Il envoya une centaine de coups de lame sur son ennemi qui l’évita en sautant avant d’atterrir sur Newgate.

-FAUCHEUSE AÉRIENNE

Shiki frappa verticalement vers la tête du capitaine, mais le fils de Joseph le bloqua par un coup horizontal violent.

-VENT DU DIABLE

Toutefois, le père d’Acté descendit vers le sol, mais celui-ci en profita afin de surprendre son opposant.

-LES DOUZE LARMES DU PSYCHOPATHE

Il perfora le ventre du pirate de North Blue par douze lames d’air acérées. En parallèle, le protecteur de Shanks tenta d’attaquer Shiki par l’arrière et cela, sans réfléchir à cause de son état. L’anticipant très bien, le Lion Doré répliqua.

-GRIFFE LARCIN

Tout en se plaçant jusqu’à côté de Roger et tendant une de ses deux épées vers le bas, ce dernier parvint à lui casser le nez et à entailler sérieusement le front. Hurlant de douleur, le pauvre malade se retrouva devant l’homme sismique qui l’écarta brutalement avec son poing droit.

-Comme ça, nous serons plus tranquilles sans ce crétin. Ce n’était qu’un avant-goût! Prépare-toi à la venue du vrai ébranleur du sol!

Enchanté, Shiki ricana.

-Volontiers… Et toi, apprête-toi à connaître l’enfer!


Plus loin, Jared réussit à accoster son bateau afin d’aborder le Jolly Roger avec ses protégés. Satch arriva le premier et profita du fait que ses ennemis étaient distraits par le combat des capitaines avant de fondre lâchement sur Crocus qui ne le regardait même pas.

-TEKKAI POIGNARD

Il durcit sa main gauche avant de transpercer le flanc droit du docteur. Sonné, l’ami de Brook perdit connaissance et son sang arrosa les autres. Furieux, Rayleigh aboya des ordres clairs alors qu’Andre s’approchait dangereusement de lui.

-RIPOSTE!

Le moine sortit une de ses techniques préférées.

-CROCHET DU DRAGON DORÉ

Avec deux de ses doigts, il tenta de percer le coeur de Silvers, mais Zeff s’interposa.

-Espèce de poule mouillée! PIED DU ROC ENFLAMÉ

Son soulier droit lui fractura le coude en trois. Puis, le futur cuisiner s’apprêta à donner le coup de grâce avec un coup de pied incandescent. En dépit de sa douleur, l’ancien capitaine corsaire poussa un cri aigu et utilisa son autre bras pour dévier avant de pousser le dos en direction du Jotun.

-MARTEAU JOTUN

Le poignet gauche en supination, Odz.Jr défonça et mit au tapis le pirate en lui brisant sa cage thoracique en mille miettes et trois lombaires. Consternés, ses amis voulurent le venger, mais Makugai les attendait de pied ferme.

-MÉGA NIMBOCHOC

Celui-ci forma un nuage qui électrocuta gravement tous ces braves guerriers. Un peu plus à l’écart, Squardo venait de rétamer Baggy et capturer Shanks qu’il avait torturé. Nu comme un ver et inconscient, l’idole de Luffy affichait des balafres saignantes sur sa poitrine, ses jambes et ses bras. Après avoir fait une prière à Bolan, Stephen fabriqua une grande croix en bois à partir de quelques planches arrachées et y fixa l’adolescent en plantant deux pieux sur les deux clavicules. Acharné et pris dans un moment de folie, le tortionnaire souleva le monument et le promena fièrement en direction de Rayleigh qui explosa de colère, redoublée en raison que Curiel était maintenant en train de bombarder la flotte de Roger. En réaction tous les combattants arrêtèrent de guerroyer et observèrent la scène.

-LÂCHE-LE, POURRITURE! Il n’est même pas un adulte.

Ému, son ennemi répondit.

-Je lui laisserai la vie sauve si tu te suicides.

Jared intervint soudainement en se pointa entre les deux hommes.

-Squardo, remets-le en liberté!

À contrecoeur, le pirate retira les pieux et déposa Shanks à quelques mètres plus loin. Le bras droit de Roger n’en croyait pas de ses yeux : il revoyait un ancien rival décédé depuis des années. Satisfait, Macleod continua.

-Ce n’est pas dans mes moeurs de torturer quelqu’un. Voilà ce que je te propose : un combat à mort honorable! Si tu gagnes, nous vous laisserons tranquille. Si je remporte, c’est l’inverse et nous prendrons le Jolly Roger.

L'ennemi accepta et le défia.

-Tu dois avoir beaucoup ralenti! Viens te battre, mécréant! PERSÉIDES

Rayleigh dirigea des petites lames d’air à trajectoire fixe en direction du fils de William avant d’exécuter une attaque encore plus dangereuse.

-LICORNE

Il expédia une autre lame d’air, beaucoup plus grosse, et fit fusionner les firmaments et menaça le capitaine des Dragons du Soleil qui riposta habilement.

-DÉFENSE HÉKACONCHIRE

L’homme fort encaissa le coup en plein fouet sur ses bras, renforcés par la masse osseuse supplémentaire, qui protégeaient son torse. Par la suite, le prophète du sexe fonça vers son rival.

-PHALANGE DU TITAN

Il lui envoya un violent coup de poing gauche dans une folle décharge d’énergie. Malgré tout, le Prince des ténèbres l’esquiva avec son pied droit et tenta de le surprendre.

-ROULETTE TRANCHANTE

Silvers fit tournoyer son épée et sauta vers l’avant tout en le positionnant sur le bas ventre de Jared. Par contre, le second de Newgate répliqua.

-OSSAGIGALITHE

Une longue lame en os poussa sur sa main droite avant de l’enfoncer sur l’obstacle qui flancha. Macleod poursuivit sur sa lancée.

-DOUBLE BOMBE

En métamorphosant ses poings en de gigantesques monuments osseux, celui-ci voulut écraser la tête de son opposant en entrant ses armes en collision, mais manqua son coup puisque le futur mentor de Luffy le frappa à la tête avec la sienne. Furieux, son ennemi essaya de l’étrangler.

-STRANGULATION DRACONIENNE

Le cou de Silvers subissait une pression si forte qu’après quelques secondes dans cette situation, sa tête exploserait. Même pris par surprise, le natif de South Blue avait plus un tour dans son sac.

-IMPACT DIAL

Il eut recours à cette fameuse arme des îles célestes pour le repousser de son emprise et put en profiter pour libérer sa rage.

-DOUBLE PRISE QUADRATIQUE

Ce dernier lui expédia deux lames d’air diagonales qui lacèrent sérieusement ses épaules. Cependant, il n’avait pas prévu une riposte de son adversaire.

-BOUGIE

Jared effectua une acrobatie pour se tenir sur ses deux mains et ses deux pieds lui étampèrent la clavicule droite. Sonné, Ray trébucha vers l’arrière et reçut une autre offensive.

-OSSATALON

Le natif de North Blue revint à sa position normale et ramena son rival sur le plancher avec un magistral coup de talon surpuissant. Estimant qu’il avait remporté le combat à cause des nombreuses fractures au haut du corps subies par son ennemi, le revenant s’éloigna pour se reposer et soigner quelques blessures aux épaules, mais Silvers se releva péniblement et brandissait à nouveau son arme.

-Quel déshonneur! Cette fois-ci, c’est la bonne. DANSE DU PRINCE NOIR

En une microseconde, le charpentier fonça et tenta de trancher horizontalement son homologue qui rendit la pareille.

-OSSAJUSTICIER

D’un geste très précis, Macleod lui enfonça son poing droit directement sur son estomac. À partir de cet appui, le vainqueur souleva le second Roger qui vomissait du sang et le regardait intensément.

-Je pense que tu m’as sous-estimé, Rayleigh. Tu as perdu et tes nakamas aussi. Je deviendrai seigneur des pirates avec Edward et nous exterminerons tout ce qui se retrouve devant notre chemin.

Après quelques secondes, ce dernier le relâcha puisque Vista lui attira l’attention.

-Viens voir, un petit voilier se dirige droit vers Rough Tell en pleine tempête. C’est certain que ce n’est pas notre père. Aussi, des dragons s’approchent.

En dépit du choc, le prophète du sexe aboya un ordre.

-Vista et Makugai, venez avec moi. Je vais demander aux chevaliers d’Avalon de nous couvrir et voler le canot d’urgence. Vous autres, surveillez le Jolly Roger. On se dirige droit vers l’enfer!


Pendant ce temps, Siegfred venait de quitter sa monture et escaladait la chaîne de l’ancre avant de parvenir à mettre ses deux pieds sur le vaisseau. Ayant visiblement vieilli avec ses rides et ses cheveux blancs, le monarque arborait les mêmes vêtements, mais une grosse barbe allongée descendant jusqu’au ventre. Devant un Howard exténué qui venait de reprendre ses esprits, il brandit Excalibur et le défia. Malgré sa fatigue, le tueur en série poussa un cri guttural avant de l’intimider.

-Ne me sous-estime pas, meurtrier de Vartan et maître d’Avalon!

Il expédia une salve de balles en direction de son ennemi qui les para en difficulté. Déterminé à gagner, le suzerain fonça en se tournoyant sur lui-même.

-Tu tombes à un bien mauvais moment, vermisseau! LAME DU TUEUR

D’un seul coup horizontal, Excalibur lui défonça la défense et son propriétaire en profita afin de lui asséner un violent coup de coup droit sur le foie. Après, Siegfred tenta de l’achever par un coup vertical.

-BALANCE CIMMÉRIENNE

En dépit de sa douleur, Howard parvint à l’esquiver et à riposter.

-Trop lent! DOUBLE PLAIE

Comme dans du beurre, il enfonça son sabre à l’intérieur du diaphragme du roi avant d’expédier une balle dans la blessure. À sa grande surprise, son adversaire atteint, bien qu’affaibli et perdant beaucoup de sang, ne s’écroula pas après qu’il ait retiré l’arme de la chair. Celui-ci continua à se battre courageusement.

-CORNE DES TROIS DRAGONS

L’ancien pirate envoya trois coups d’estoc qui voulurent le repousser, mais l’amiral déchu bloqua encore une fois pour ensuite charger.

-PRISE DU GRIFFON

Le monarque d’Avalon mena sa lame du bas vers le haut pour blesser sérieusement le scientifique au visage. Sans succès, Siegfred vit son rival le pointer avec son revolver et le bombarder de munitions qui lézardèrent son armure. Toujours sur deux pieds, mais crachant du liquide vital, il prépara une attaque surpuissante alors que Nico lui sauta en pleine face.

-GRIFFE ANTIQUE

En plaçant son katana diagonalement, ce dernier réussit à lui fracturer la mâchoire inférieure du côté droit et se placer derrière se dos. De là, il avait toute la marge de manoeuvre dans le but de donner un coup bas. Soudain, à ce qu’il ne s’attendait pas du tout, le père adoptif de Curiel fit volte-face et contre-attaqua.

-Tu as fait une grossière erreur! LAME DU ROI DES ROIS

Excalibur s’illumina dans les ténèbres et son possesseur pour diriger son coup horizontal le plus redoutable. Le frère d’Olivia essaya de parer, mais il se retrouva impuissant : la lame cassa la sienne avant de le décapiter. La tête de ce psychopathe vola au gré du vent avant de flotter sur les vagues. Cette mort était davantage une libération pour cet homme corrompu et assoiffé de connaissances, dont la malédiction jetée à Ohara le métamorphosa complètement. Du côté du vainqueur, il lâcha prise et tomba sur le plancher avant d’expirer à son tour. Ainsi mourut Siegfred Ier, le plus grand roi cimmérien d’Avalon, aimé de tous et homme de confiance de Barbe Blanche.

À suivre…

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Mar 1 Avr 2014 02:58 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Voilà le dernier chapitre de l'arc Rough Tell! J'espère que vous allez l'aimer.

CHAPITRE 27


Un peu plus tôt…

Sonné par les explosions et légèrement blessé par les bardeaux en air, Liam cherchait un appui alors que le bateau de Shiki pendait dangereusement du bord droit. Il entra involontairement en collision avec Acté qui le regardait timidement. Ébloui par sa beauté, Hursson l’aida à se relever doucement.

-Qui es-tu?

La mademoiselle lui remercia et se présenta.

-Acté. Je suis la fille de Shiki.

Le choc fut atroce pour l’elfe qui versa quelques larmes.

-Mon capitaine Barbe Blanche m’a donné l’ordre, comme à tous mes autres frères d’armes, d’exterminer tout l’équipage de Shiki et de détruire sa flotte… Je ne suis pas un pirate. Je préfère chanter, contempler les femmes et marcher dans le bois. Pourtant, je possède la Bragollach, une épée avec des pouvoirs monstrueux.

À sa grande surprise, la jeune femme lui tendit le cou.

-Tue-moi donc.

Impuissant, Liam remit son arme dans son fourreau et lui tendit la main.

-Non, je n’ai tué personne et je ne le ferai jamais. Mon capitaine en a commis plein comme les autres. C’est bizarre, mais je rêve à toutes les nuits à une femme qui ressemble à toi.

Acté lui caressa la poitrine et murmura.

-Moi aussi. Cela veut dire que nous sommes liés par une certaine façon.

Soudain, un obus éclata à quelques mètres et les fit projeter pas loin du canot d’urgence posé à côté de la cabine personnelle du capitaine. Une fois debout avec des ecchymoses, le disciple de Raoh souleva la magnifique créature contre son gré, la déposa dans la barque, la poussa au-dessus bord, y sauta à son tour et rama en direction de Rough Tell en pleine tempête. Paniquée, la descendante de Morgoloth pleura.

-Tu es fou! Nous périrons noyés!

Malgré tout, Liam restait très calme et endurait la pluie torrentielle sans se plaindre.

-J’obéirai à Barbe Blanche, mais d’une façon différente. Je lui ramènerai l'One Piece et je rétamerai Morgoloth qui a sali l’honneur du Golorin. Cependant, je m’en voudrais de te laisser là. Je te le jure, ton père est dans une plus sale position que tu penses.

Pensant à son lit douillet et à la viande, Acté fulminait alors qu’un léviathan se pointa devant elle afin de capturer son futur repas.

-TRIFORCE

Le poète dégaina son épée pour asséner à la bête qui fut éliminée par trois coups diagonaux nets. Après avoir essuyé le sang sur son visage, l’épéiste pointa la Bragollach vers l’horizon.

-Mon maître Raoh m’a appris deux choses. Il est primordial de savoir se défendre et la volonté peut soulever des montagnes. C’est que je ferai aujourd’hui…

Tout à coup, un homme atterrit brusquement à côté d’eux. Consternée, Sphinx le reconnut.

-Damnation! Roger est là!

Salement amoché, le porteur du D venait de revenir dans son état normal et étudia les éléments autour de lui.

-Sois maudit, Barbe Blanche… Comme on se retrouve, Liam.

Encore plus stupéfaite, la belle blonde s’exclama.

-Vous vous connaissez en plus!

Après avoir pris quelques grandes respirations, le natif du Golorin regarda longtemps son amie.

-Roger a déjà visité mon île en plus d’y séjourner durant un mois. Il était venu pour consulter nos meilleurs médecins avec Crocus afin de détecter sa maladie. Ils n’ont pas pu la soigner, mais en fait, un démon est pris en lui d’une manière permanente. On s’est aussi parlés environ cinq minutes un beau samedi pendant qu’il se promenait sur la plage occidentale.

Gol salua la dame tel un gentilhomme et fit avancer le bateau à une vitesse extraordinaire.

-Dans ces situations, je ne risque pas de me transformer à nouveau. En passant, Acté, fille de Shiki, contemple mon paramecia de l’énergie. Il permet d’utiliser n’importe quelle sorte d’énergie comme motrice, hydraulique et éolienne, mais aussi à des fins beaucoup plus agressives.

Ce dernier forma une boule lumineuse qui flotta en direction d’un dragon qui volait droit vers lui. Elle explosa et emporta le reptile volant. Plus en haut, le ciel se déchaînait encore plus : les deux factions s’entre-tuaient dans un carnage sadique avec des organes sortant de partout et Siddharta se défoulait sur les quatre cavaliers. Soudain, un vent puissant passa près de chavirer le canot et des tornades marines les menaçaient. Très inquiet, le capitaine écarta la femme et fit avancer la barque à une vitesse extraordinaire tout en poussant des cris.

-LIAM! REPOUSSE LES ENNEMIS!

Graduellement, le trio put passer à travers cette tempête en matant les bestioles, surtout les dragons et les serpents de mer, en plus de contourner les zones dangereuses. Une harpie se pointa à la dernière minute pour tenter d’emporter Acté, mais Roger s’interposa à nouveau.

-RAYON SIGNAL

Avec son index, il la transperça par des rayons incandescents en direction de la tête, du bas ventre, du sein droit et de l’épaule gauche. Par la suite, ils arrivèrent à destination. Très petite comme île parfaitement circulaire avec deux kilomètres de diamètres, Rough Tell ressemblait à une plage de rochers acérés et à une caverne centrale facilement accessible. Déterminé à trouver l'One Piece, Gol emprunta le chemin de la grotte et y disparut tout en laissant le couple seul, sans défense. À peine quelques minutes plus tard, Jared et ses deux hommes ainsi que les cavaliers. Furieux, Vista questionna Liam.

-Pourquoi étais-tu avec Roger et la fille de Shiki?

Macleod lui pointa du doigt.

-Inutile de demander, ce lascar est au service de Gol D Roger.

Une fois à l’intérieur et bien au chaud à côté de flambeaux, le porteur du D étudia l’environnement et les fresques, peintes et divisées dans un réalisme extraordinaire sur la vie de Kratos. La première se caractérisait par sa jeunesse mouvementée durant laquelle son père le chassa de la demeure. La deuxième, un combat contre son frère jumeau Krios qu’il tua. Sur la troisième, il étranglait à mains nues un taureau noir sous les yeux d’une esclave. Sur la quatrième, il décapitait le dragon peuplant jadis la capitale. Sur la cinquième, celui-ci profitait de sa nuit de noces avec sa nouvelle épouse Lexa. Sur la sixième, on le voyait repousser avec hargne et seul une armée de dix mille hommes menaçant Dragao. Et la dernière, ses proches fêtaient ses funérailles et le faisaient incinérer avant de déposer son urne dorée au sein d’un tumulus.
Morgoloth l’attendait de pied ferme devant le fameux Rio Poneglyphe qui contenait toute l’histoire du siècle oublié et bien d’autres mystères. Le roi déchu ricana.

-Tu as battu la Commcruach, Gol D Roger et te voilà sur la grotte sacrée de Dragao où sont enterrées les cendres de Kratos. Le reste de la cité a été aussi engloutie comme le Golorin. Par contre, je suis un fantôme et rien ne peut me neutraliser.

Le pirate le fixa avec ses yeux enflammés et voulait davantage d’explications.

-Et comment expliques-tu le fameux combat que nous voyons directement au ciel? Est-ce la véritable prophétie?

Sphnix flotta dans tous les sens et murmura.

-Les rois de Dragao avaient signé un pacte avec le roi des Noldor à l’époque, Fingoflin. À sa mort, chacun de nous avions versé quelques millilitres de sang sur la Bragollach, avant qu’elle soit plantée dans le pilier de la genèse, pour exprimer nos liens. Lorsque l’élu arrivera en volant l’épée, nous reviendrons à la vie pour nous nous affronter une dernière fois. Cependant, Sidharta a véritablement gagné contre moi, mais comme il était grièvement blessé, il a commis une erreur et à la place de reposer dans la stèle, j’erre tel un fantôme.

Il fit une pause et poursuivit.

-N’oublie pas quand le combat ultime se terminera, je reviendrai à la vie pour ma revanche avec mes descendants. Hélas, tu es arrivé et menaces mes plans. Comment se débarrasser de cette andouille? Ce Rio Poneglyphe ne contient pas seulement l’histoire, mais cache le Chaos, le premier roi des Maias.

Curieux et très intéressé par l’histoire, Roger buvait ses paroles.

-Le Chaos vient d’être actionné et son pouvoir attire l’ancienne lune Niburu en direction de la Terre. Dans environ une trentaine de minutes, ta patrie sera entièrement transformée et je pourrais restaurer l’Ancien Monde maia. En effet, je suis la réincarnation de son fils Sedno et je peux manier les forces de mon ancien père. Les scientifiques de Dragao et les Noldor étaient brillants : ils purent concevoir un dispositif apte à faire transporter un individu dans des univers parallèles. Sur ce, je te défie et avant de mourir, tu verras ce qu’est l'One Piece! TROU NOIR

Roger vit un immense trou noir émerger et l’absorber ainsi que Morgoloth.

Pendant ce temps, Shiki avait atteint le sommet de sa force et tenta de battre Edward.

-OUVERTURE DES CINQUANTE PORTES CÉLESTES

Le Lion Doré redoubla sa puissance, déjà monstrueuse, et dirigea deux coups verticaux de lames en direction de Newgate qui bloqua.

-VENT DU DIABLE

Il abattit horizontalement sa naginata et parvint à éviter une défaite certaine, mais le choc était tellement rude pour le colosse au point que son triceps droit se déchira brutalement. En dépit de sa douleur et de ses gémissements, l’homme fort riposta.

-SISNEXUS

Ce dernier asséna quelques coups dans le vide et une sorte de vague de pulsations sismiques passèrent près de balayer l’elfe. Le fils adoptif d’Ahès anticipa le geste en décalant à sa gauche et répliqua promptement.

-CRESCENDO DORÉ

Il lui envoya des lames d’air en croissant et aptes à poignarder fatalement un géant, mais il rata.

-MONTICULE

Le petit-fils de Basil utilisa son pouvoir pour tirer des fils invisibles et former une sorte de mur pour bloquer les lames. Par la suite, le yonkou poursuivit sur sa lancée.

-CORPS À CORPS SISMIQUE

Il eut recours à nouveau aux fils pour faire coincer Sphnix dans des décombres de bois. Une fois son adversaire à sa merci, le capitaine corsaire déchu donna le coup de grâce.

-SISMI-PISTOLET

Edward provoqua un tremblement de terre linéaire qui se dirigeait sur son ennemi. À son grand étonnement, le père d’Acté réussit de se sortir de cette situation.

-CERCLE SACRÉ

Le grand blond enfonça ses sabres dans le bois pour libérer une décharge d’énergie si importante qu’elle annula le séisme. Impressionné et essoufflé, le capitaine du Moby Dick trouva le point faible de son rival.

-Je dois dire que tu es très fort, mais j’ai remarqué que malgré ta force herculéenne, tu as quelques petites difficultés au combat à distance.


Gol D Roger se réveilla sur une plage paradisiaque : du sable blanc froid et un ciel immaculé s’étendaient à l’infini. Des fleurs multicolores poussèrent soudain pour faire place à une prairie verdoyante avec d’innombrables herbivores paisibles tels que des chevaux, des éléphants, des girafes, des vaches, etc. Par la suite, des établissements s’accumulèrent sans cesse et disparurent démolis avant l’érection d’une splendide citadelle futuriste. De gigantesques tours métalliques entremêlées et de couleur verte fade s’élevaient au ciel. À côté d’un petit portail, de poneglyphes gravés sur une roche renseignaient le visiteur qu’il se retrouvait devant le château de Chaos. Après, un décor infernal s’ajouta avec des rivières de laves, des chauves-souris, un ciel orange et des yeux rouges s’illuminant dans les ténèbres. La porte s’ouvrit d’un bruit strident et invitait le porteur du D à pénétrer dans les lieux, ce qu’il fit sans réfléchir. Par contre, celui-ci se sentait fortement affaibli et légèrement étourdi à cause d’une pression énigmatique exercée contre lui.
Il se retrouva transporté dans une pièce au plancher aux extrémités noires et floues. Dans la salle, de grands pénitents noirs, encapuchonnés et debout devant une petite statue de démon, chantaient quelques versets avec un ton grave.

-Ôoooooo Morgoloth…
Gouverneur du Nouveau Monde…
Toi qui a restauré l’ordre ancien…
De temps révolus où Chaos régnait…
Vidons le sang des vaincus…
Mangeons leurs tripes…
Dépucelons leurs Saintes Vierges…
Vivons dans ce rêve jouissant…

À côté se déroulait une messe noire dans une cruauté hors de commun. Comme témoins, de jeunes femmes au visage voilé d’une burka verte, mais au corps pâle comme un spectre, épilé et complètement dénudé d’une façon naturelle. Un autre individu féminin, une tortionnaire de style gothique avec ses longs cheveux noirs, de la poudre blanche sur la peau, des cils et des lèvres charnues maquillées en rouge. Ses yeux jaunes effrayaient les enfants, mais son corps gracieux et pâle attirait les célibataires, même endurcis. Ses seins voluptueux étaient partiellement couverts par un bustier bleu bien moulant et les mamelons, reliés par une cordelette de perles alors que son sexe était légèrement visible par un string ouvert avec des chaînettes. Dans une folie démoniaque, elle fouettait vigoureusement le bas ventre d’un cadavre, en décomposition et crucifié. Celui-ci n’était autre que Barbe Blanche. Par la suite, cette dernière donna quelques organes du mort à ses complices qui les mangèrent avec appétit et leur donna envie de se livrer à des activités érotiques. À peine quelque temps plus tard, la scène se modifia et ressemblait à une orgie infernale avec des prostituées, des ogres, des liches, des gorgones, des chevaliers squelettiques, des chiens, etc. Pendant ce temps, de braves guerriers comme Shiki, Sengoku, Garp, Marco et Dragon étaient brûlés vifs dans la rôtissoire.
Terrifié par ces activités bestiales, Roger aperçut un être encore plus méchant s’approcher de lui. Un trône composé de crânes humains accueillait Morgoloth, revêtu d’une cape pourpre et qui se fit couronner par un Kong impuissant. Sphnix fixa le futur seigneur des pirates.

-C’est ça, Gol D Roger! Le monde des rêves! Le projet que Dragao a échoué pour rejoindre celui des Maias.

N’en pouvant plus, le pirate explosa de colère.

-TU DIVAGUES, MORGOLOTH! TU TE CACHES DANS DE CHIMÈRES MÉGALOMANES! AUCUNE SOCIÉTÉ HUMAINE N’ACCEPTERAIT CELA DEPUIS LA CRÉATION DU MONDE! JE COMPRENDS MIEUX POURQUOI SIDDAHARTA VOULAIT T’ENFERMER À JAMAIS ET ÉVITER D’UTILISER JUPITER!

Le paysage se changea à nouveau : les deux ennemis étaient face à face dans une sorte d’ascenseur gigantesque qui montait sans arrêt dans l’espace. Après avoir pris quelques respirations, l’ancien monarque hurla.

-J’AI JUPITER ET JE T’EMPÊCHERAI DE ME CONTRER! JE TE PRENDRAI L’ÂME DE NÉMÉSIS ET ELLE SERA MA SERVANTE!

Le mouvement cessa et le psychopathe se métamorphosa en plein milieu d’un espace parsemé d’étoiles et de voiles arc-en-ciel. Il devint un énorme hybride, mesurant cinquante mètres de hauteur et soixante-quinze en longueur, entre l’homme, le dragon, le cheval et le taureau : ses écailles noires s’harmonisaient avec ses puissantes pattes de reptile; ses cornes acérées pouvaient transpercer du diamant; une longue crinière rouge protégeait son cou; des pics envahissaient son torse; sa face allongée d’équidé terrifiait les autres; ses pattes antérieures gardaient leur capacité de préhension humaine et maniaient deux épées.

-C’EST LA FIN, ROGER! PORTAIL DE LA MORT!

La créature leva ses bras et forma une sphère titanesque d’énergie violette prête à faire disparaître son adversaire. Même s’il se retrouvait complètement désavantagé devant cette terreur, Roger domptait ses émotions et trouva son point faible.

-Je préfère garder Némésis en moi plutôt que la donner. En passant, Morgoloth, Siddharta, qui était blessé à mort, a-t-il terminé sa pièce musicale pour t’enfermer?

Distrait, Morgoloth grogna et le regarda. Le capitaine pirate put poursuivre en sortant l’ocarina du roi singe. Il commença à souffler dedans et composer des notes cristallines pendant de longues minutes. Déjoué, le vaincu gémissait atrocement et chancelait.

-SOIS MAUDIT! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNN!

L’univers parallèle devint entièrement blanc et Siddharta le rejoignit à sa grande surprise. Soulagé, Monkey se prosterna et le remercia.

-Merci au fond du coeur, Gol D Roger. Tu viens de sauver le monde des griffes d’un vrai fou. En effet, je suis décédé, en dépit des forces supplémentaires que la coupe de vie m’avait données, avant de souffler ma dernière note et les forces maléfiques ne furent pas correctement scellées dans le Rio Poneglyphe. Avant de te laisser regagner tes amis, sache que le fameux One Piece que tu cherches n’est pas un trésor dans sa connotation habituelle. À toi de le découvrir! En fait, tu es le premier à atteindre Rough Tell et il y en aura un autre dans vingt-huit ans. Ce sera un homme bien téméraire et qui te ressemble beaucoup, mais à l’aide d’un équipage restreint, des mentors et de fidèles alliés, il deviendra le roi des D et ressuscitera les Noldor. Son héritage sera énorme : la cité de Dragao reviendra à la vie et l’ordre pernicieux des prétendants descendants des rois du siècle oublié sera détruit. En fait, leurs ancêtres furent des barbares à la solde de Morgoloth et qui s’établirent un peu partout sur la planète. Le règne du justicier de la balance perdurera très longtemps et les exploits dudit pirate seront chantés par les aèdes pendant des centaines de générations. Ce sera la fin d’un troisième âge marqué par les violences et le début d’un quatrième âge. Cependant, bien que Morgoloth soit défait, les armes antiques restent toujours un danger et doivent être sérieusement surveillées. De plus, Chaos peut être activé n’importe quand. Il est temps de rejoindre tes nakamas… Adieu!


À l’extérieur de la caverne, le ciel devint immaculé, les bêtes se retirèrent et le vent se calma. Du côté du combat entre les deux pirates surpuissants, il continuait toujours, mais au désavantage du descendant de Kull. En effet, Shiki l’avait repoussé habilement. Par contre, quand il s’aperçut que les phénomènes surnaturels avaient cessé, son inquiétude s’amplifia.

-Bon sang, ce n’est pas normal!

Ce fut une grossière erreur, car son opposant eut le temps de se relever et prépara sa technique ultime.

-Tu veux vraiment aller jusqu’au bout, mon gars! Ta dernière heure a sonné! SISMI-TITANO

Il exploita la thuya à fond et intégra toute la forte sismique, qui lui restait, dans ses muscles. Maintenant et malgré ses problèmes cardiaques ainsi que ses difficultés à conserver le même niveau de force pendant longtemps sans malaise, Edward avait quintuplé temporairement sa force et pouvait désormais contrer physiquement Shiki. En quelques secondes, Newgate libéra graduellement son fluide et expédia un redoutable coup de lame à la verticale. Devant l’urgence du moment, le Lion Doré se risqua à riposter.

-Tu es fini, Barbe Blanche! PRISE DU LION DORÉ

Son image reflétait une sorte d’illusion de lion enragé et à la crinière brillant de mille feux. Son regard assassin et entièrement blanc paralysait n’importe qui et son rictus haineux était dépourvu d’humanité. Dans sa lancée, il tenta de couper le mastodonte par un double coup diagonal. Une microseconde plus tard, les deux armes s’entrechoquèrent avant de poursuivre leur trajectoire. Shiki parvint à blesser sérieusement le bas ventre de son rival, mais il reçut la naginata, en plus du terrible choc sismique, de l’épaule droite jusqu’au foie.
Complètement déjoué, Sphnix D Shiki cracha une gerbe de sang avant de s’effondrer, inconscient. Victorieux, Barbe Blanche avait lui aussi de la difficulté à rester debout et sa vision devint floue à cause du sang qui giclait de son ventre. Soudain, le masque du destin lui apparut.

-Merci, Edward Newgate. Tu viens de sauver l’humanité du chaos.

L’objet parlant disparut et le fils de Joseph tomba sur le dos, puis sombra dans le coma.

Quant à Liam, il avait dégainé la Bragollach et raconta la vérité sur ses liens avec Roger.

-Vous avez devant vous la personne qui a donné le fameux ocarina à Roger et ce que j’ai expliqué à Acté est complètement faux. Il n’y a pas longtemps, Raoh savait que Shiki commençait à diverger de sa vision du monde, et la seule personne à qu’il avait confiance était moi. Alors, il m’envoya comme émissaire devant Roger pour une possible alliance secrète. Quand, il aperçut mon ancien ocarina, il me disait que chaque nuit, il rêvait d’un masque qui lui récitait l’histoire du siècle oublié. Selon les volontés de Monkey D Abel, cet instrument devait être confié à la successeure et fille du roi Fingoflin, la déesse-reine Cyrinaelle. En fait, pour renforcer les liens entre les Noldor et Dragao, Cyrinaelle se maria avec Abel avec qui elle eut Amarestu. Elle devint veuve et rapidement séparée de sa fille unique à la mort atroce d’Abel, assassiné par des subalternes de Morgoloth. Quelques années plus tard, la reine avait uni ses destinées au roi d’Avalon, Halfdan Ier, un mortel. Ce furent mes parents qui me donnèrent le vrai prénom de Fallon et j’eus une enfance heureuse en plus d’être un demi-dieu immortel avec plusieurs facultés comme lire les poneglyphes, garder ma jeunesse éternelle et connaître la vraie histoire selon les songes. Malheureusement, un général noldor, Nuada, désirait s’emparer du trône et il a réussi en tuant les deux êtres qui m’étaient le plus chers. Cependant, je suis parvenu à m’échapper en amenant quelques biens précieux et en m’installant dans la forêt de Golorin où je vivais en ermite pacifique. Quand j’ai rencontré Raoh, j’ai commencé à improviser pour avoir un fidèle allié et accéder lentement au pouvoir de cette sorte. J’ai réussi à berner Edward, Howard, Nuada, Roger, Siegfred et Shiki, car j’ai pu mettre la main sur l’épée de mon grand-père, mettre la main sur la fille de mes rêves et compter sur quelqu’un pour éliminer Morgoloth grâce à un ocarina. D’ici demain, je serai roi d’Avalon, je passerai l’anneau de mariage à Acté et je restaurerai l’ancienne dynastie légitime.

Complètement dépassé par ces buts mégalomanes, Jared se moqua de lui.

-Un beau spécimen de l’hypocrite des hypocrites… Attend-il de croupir dans un zoo ou de rejoindre ses parents?

En furie, Acté voulut gifler Fallon

-Sale truand, je veux voir mon papa! Hors de question d’être ta femme et il te découpera en morceaux!

Alerte, Liam la bloqua et l’assomma.

-Toi, tu parles trop. Chevaliers d’Avalon, acceptez-vous de vous soumettre à la Bragollach?

Son épée, par une lueur rouge, hypnotisa et lava le cerveau des compagnons de Siegfred. Consterné, Vista demanda des explications.

-Comment as-tu cela, crapule?

L’elfe répliqua.

-Ah, j’ai oublié de vous décrire une faculté de mon arme. En fait, au décès de Fingoflin, le père d’Halfdan Ier, Ludvig II a aussi assisté aux obsèques et sa femme, la prêtresse Joanna scella magiquement un serment de fidélité à tous les habitants d’Avalon envers la Bragollach. Ce sort s’est maintenu jusqu’à la majorité de leurs descendants. Cependant, je vous laisse une chance : vous partez sans histoire et on vous laissera en paix.

Soudain, le reste des cavaliers arrivèrent sur les lieux et complètement manipulés, ils menaçaient les trois pirates. Paniqué devant cette trentaine de cavaliers, Makugai demanda l’avis de son chef qui le calma.

-Makugai et Vista, hors de question que vous risquiez votre vie. Allez retrouver Edward et je vous souhaite de réaliser vos rêves sous sa tutelle. Moi, je reste. Je ne veux pas laisser ce voyou finaliser ses projets utopiques. Ça a été un honneur de vous connaître.

Ils obéirent et partirent. Lorsque ce fut fait, Liam aboya des ordres aux guerriers.

-Achevez-le! Aux arcs!

Ils décochèrent des salves de flèches en direction de Jared qui parvint à éviter un grand nombre, mais dut en encaisser une vingtaine, surtout au ventre, un dans l’oeil gauche, un dans l’oreille droite, huit sur les jambes, un sur la verge et le reste sur les bras. Devant un prétendant consterné, Macleod restait debout malgré le sang qui giclait dans tous les sens et prépara la contre-offensive face aux soldats.

-Ne sous-estime jamais un vieux loup de mer! POING RAYON

Il expédia un coup de poing qui lâcha une décharge d’énergie. Quatre cavaliers tombèrent à la mer alors que les chevaux, affolés, firent trébucher leurs maîtres avant de faire défection. Consterné, Liam pensait qu’il faisait un cauchemar.

-Comment fais-tu pour encore respirer?

Très essoufflé, le fils de William pesta.

-Un vrai pirate côtoie toujours avec l’enfer. J’ai subi des calvaires comme tu ne peux pas l’imaginer et j’ai du, pour survivre avec mon équipage, devenir de plus en plus fort. Et toi? Tu te la coules la douce en trompant tout le monde. Est-ce un homme digne de confiance? Je ne veux tuer personne surtout ces braves chevaliers, mais montre-toi! C’est ta dernière chance. Es-tu un immortel, non?

En intimant à ses hommes de rester tranquilles, Fallon dut accepter la proposition.

-Comme tu voudras! COLÈRE DE LA BRAGOLLACH

Une intense lueur émana de l’arme et son porteur tenta de l’abattre sur le crâne de son rival.

-Trop lent… Apprends à combattre avant de vouloir prendre le pouvoir! MITRAOS

En dépit de son corps qui perdait du sang, Jared put faire grossir son poing gauche en une gigantesque massue qui repoussa Liam. Sonné, le demi-dieu tomba sur le sol et échappa la Bragollach qui se cassa en deux. Soudain, les soldats d’Avalon reprirent leurs esprits et se demandèrent pourquoi ils avaient tiré sur leur allié. Complètement isolé et furieux envers lui-même, le petit-fils de Fingoflin avoua sa défaite .

-J’ai perdu et libre à toi de décider que tu fais pour la fille de Shiki. Même si tu me tues, l’ordre elfique ne mourra jamais. Une force encore plus néfaste que Morgoloth agit dans l’ombre depuis des siècles et a établi son pouvoir au sein du Gouvernement mondial.

Curieux et sachant qu’il lui restait peu de temps à vivre, Jared incita son interlocuteur à poursuivre.

-Aucun poneglyphe ne révèle cela, mais Morgoloth eut plusieurs enfants, dont Sphnix D Surion que je hais. À la chute de Dragao, Surion fonda le Gouvernement et la cité de Marie-Joa grâce aux familles de ses alliés. Ces lieux étaient caractérisés par une politique extrêmement complexe. Cinq familles supérieures agissaient comme chefs suprêmes sous la direction d’un roi à titre honorifique. Après, il y avait le grand patriciat céleste, complètement dysfonctionnel, avec des dizaines de familles et une des plus célèbres est sans doute les Donxiquotte. Et partout sur la planète, des centaines de familles correspondant au petit patriciat céleste faisaient légion, mais la très grande majorité d’entre eux ont du céder des pouvoirs au peuple pour un régime plus libéral. Bref, la majorité des familles ont abandonné leurs titres avant de se convertir dans le milieu bourgeois d’affaires, et une minorité les garde. Quant à Surion, il est beaucoup plus puissant que son père. Avec les années, celui-ci a formé une division secrète qui surveille chaque famille. Quand un membre du patriciat lui déplaît à cause de points de vue différents par exemple, Surion peut employer un de ses complices pour le liquider, ce qui s’est produit plusieurs fois. Par contre, il a un point faible…

De nulle part, un individu surgit. Haut de ses deux mètres et semblant dans la fleur de l’âge, Surion était facilement reconnaissable par une longue robe à manches longues et évasées. Celle-ci était bleu métallique et bien taillée. Des dragons dorés embellissaient ce vêtement noble. Son visage pointu et pâle s’harmonisait avec ses yeux verts, une fine moustache noire et ses cheveux blancs en queue de cheval. Celui-ci leva une de ses petites mains pour pointer Liam.

-Quel gâchis, Fallon! LARMES DE LA MORT

Soudain, des galets se levèrent et foncèrent à toute vitesse sur les têtes de l’usurpateur et des chevaliers qui explosèrent. Estomaqué, Jared avait un énorme noeud qui l’empêchait de parler et son état de santé empira : il était à bout de forces et baignait dans un bain de sang. Le meurtrier s’approcha doucement de lui avant de lui étudier silencieusement, puis fit demi-tour pour capturer Acté, encore inconsciente, et se téléporter dans un endroit inconnu. Proche d’expirer, le pirate agonisait couché et passa ses cinq dernières minutes de sa vie à observer le champ de bataille sur la mer. Tout avant de mourir, il parvint à murmurer quelques mots.

-Bonne chance, Ed…

Ainsi mourut une fois pour toutes Jared Macleod avec un sourire et des yeux paisiblement fermés. Réputé pour être un obsédé sexuel, il restait en tout cas un fidèle compagnon d’armes très puissant et respecté par ses valeurs morales. Bien que manipulée à de sombres desseins, Ygverna l’avait ressuscité et lui permit indirectement d’aider crucialement son capitaine à neutraliser ses ennemis pendant une journée. Tout à coup, il se retrouva face à sa belle sur une prairie verdoyante sans fin avec quelques chênes multimillénaires et deux chevaux, un brun et l’autre blanc. Cette dernière s’était affranchie de l’influence d’Ahès et mourrait d’impatience de revoir son âme soeur. Ébloui et dépourvu de blessure, Jared ne s’était jamais aussi senti bien. Il embrassa la beauté fatale et le regard amoureusement.

-Je ne t’ai jamais oublié, Ygverna. À mon premier séjour au paradis, je me sentais bien seul. Nous voilà enfin réunis après des décennies de souffrance. De plus, nous pouvons même faire de l’équitation avec nos bons vieux chevaux.

Les équidés étaient les montures des deux amoureux lors de leur adolescence avant que Caïn s’empare de leur île. L’ancien second de Newgate enfourcha le mâle au pelage marron, surnommé Bucéphale alors que la femelle, Artémis, transportait Ygverna. Ensemble, ils chevauchèrent pendant de longues heures jusqu’à disparaître très loin.
----

Quelques jours plus tard au bureau de Sengoku au Quartier général de la Marine…

En dépit de blessures légères, l’amiral en chef suppléant était en furie contre Garp, assis sur le banc, et le sermonnait tout en frappant à plusieurs reprises sur son bureau.

-Te rends-tu compte que tu viens de faire, Garp? Je ne te garantis pas que ta carrière dans la Marine continuera. Et par ta négligence, Donfuagimo et Zeppelin se sont échappés.

Un peu énervé lui aussi, le vice-amiral protesta.

-Cosmos se retrouvait sur mon chemin. Je n’avais pas de choix de le tasser, le bougre! Et pour les deux autres voyous, il n’y avait personne pour les surveiller. Donc, c’est ta faute.

Encore plus fâché, le Bouddha lui hurla à l’oreille droite.

-IL VIENT DE MOURIR DE SES BLESSURES! TU TE RAPPELLES DU SERMENT DANS LEQUEL CHAQUE OFFICIER S’ENGAGE À PROTÉGER LES HAUTES INSTANCES DU GOUVERNEMENT! MAINTENANT, TU VIENS DE ME METTRE DANS L’EMBARRAS! ET NOUS VENONS DE RETROUVER SEULEMENT SHIKI VIVANT AVEC DES CENTAINES DE CADAVRES! ROGER ET BARBE BLANCHE SE SONT ENFUIS AVEC LEURS ÉQUIPAGES RESPECTIFS! QUE VA DIRE KONG! ENFIN, TU TRAITES DU SOUVERAIN SUPRÊME DE BOUGRE! ET SURTOUT, TU NE CONTESTES PAS MON AUTORITÉ!

Insensible, Monkey ne broncha pas et lui posa une question tout calmement.

-Mange de la m****. Kong est-il rétabli?

Soudain, l’homme-poisson, complètement rétabli de son combat contre Rhodos, fit son entrée en compagnie de Surion. Consterné, le grand-père de Luffy n’arrivait pas à émettre un seul mot alors que l’elfe se présenta.

-Chers messieurs, appelez-moi simplement Surion. Je suis le chef du pouvoir exécutif et le fondateur des Dragons Célestes. Aujourd’hui, je vous porte le verdict des Cinq Étoiles.

Il fit une pause avant de continuer tout en déroulant graduellement un petit manuscrit.

-Nous confirmons l’arrestation de Monkey D Garp, meurtrier de Saint Cosmos. Il est condamné à perpétuité à Impel Down au sixième étage. Quant à son fils Monkey D Dragon, il sera capturé et exécuté demain à l’aube.

Le sang de Garp ne fit qu’un tour et il tenta d’assommer le chef.

-Pourriture! Et mon fils n’a rien fait!

Kong le bloqua et le coinça avec ses bras alors que le fils de Morgoloth continuait de lire.

-Je n’ai pas fini. Voici les dernières directives. Sengoku, tu es rétrogradé au titre de vice-amiral. Aussi, je place immédiatement sept de mes hommes comme capitaines corsaires et trois autres comme amiraux. Ils font partie du Directoire. Et nous procéderons à une épuration des effectifs de la Marine afin que les plus faibles dans chaque grade partent. Cette terreur va durer définitivement et nous traquerons Roger en priorité.

Dépassé par les événements, Sengoku renversa brutalement son bureau et menaça Sphnix du poing droit.

-Tu crois vraiment régler les problèmes-ci. Je ne te connais que par ton nom et ta renommée, mais je refuse de voir la Marine connaître ce sort. Et j’ai de la difficulté à croire que Kong accepterait cela. Je te remets ma démission!

Soudain, le haut gradé fut paralysé surnaturellement et perdit connaissance. Horrifié, son ami fulminait.

-Et en quoi Kong…

Tout en souriant narquoisement, Surion répondit.

-Il ne peut pas t’écouter. Je le manipule. Sur ce, je pense que vous allez être deux dans la même cellule.

Le futur maître de Kobby sombra mystérieusement dans le coma.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Sam 12 Avr 2014 02:31 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Eh oui, encore un nouveau chapitre. J'ai terminé tous mes travaux et je suis à l'avance dans ma révision pour mes examens finaux.

Avant de poursuivre, je veux vous mentionner quuand j'aurai achevé cette fic, je ferai quelques modifications au niveau des dates pour essayer d'améliorer la cohérence chronologique avec celle du manga. Aussi, pour l'arc avec Calico Rack, je changerai le nom de l'île (pas encore décidé).

Sans plus tarder, voilà le nouveau chapitre.

CHAPITRE 28

Neuf mois plus tard, lors d’une nuit à la toute fin de 1’an 1499…

Déguisé en un vieillard barbu et vêtu d’une toge noire, Monkey D Dragon bravait une pluie battante et naviguait péniblement sur son canot. Une fois au pied d’un énorme navire, le futur révolutionnaire étudia la paroi et escalada une échelle en corde avant de mettre les pieds sur le plancher. Étrangement, aucune personne ne surveillait les lieux et seule une lampe à l’huile éclairait la nuit noire. En domptant sa crainte, le fils de Garp se risqua et ouvrit une sorte de trappe par laquelle une échelle pouvait lui mener vers les cales. Il s’attendait que tous les matelots dormaient, mais à sa grande surprise, ils fêtaient tous. En effet, plusieurs des pirates du Moby Dick se livraient à une orgie avec des prostituées. Autrefois si concentrés et respectés, ceux-ci s’abandonnaient à des plaisirs. Marco, Sabine, Vista, Brenheim, Foza et deux inconnues jouaient au strip-poker. Teach jouissait en compagnie de jeunes éphèbes alors que Joz avait vidé à lui seul cinq barils de rhum et ronflait comme un porc. Rankyakou essayait toutes sortes de drogues en compagnie de Curiel, qui avait perdu ses proches lors de la guerre et à cause de Surion. Sous l’effet du LSD, Namyuul avait perdu la raison et se comportait comme un chien qui mangeait son plat. Escortés par des transsexuelles en fine lingerie, Kingdyu et Izou visionnaient des films pornographiques. Outré, Dragon tonna.

-VOUS N’AVEZ PAS HONTE! VOUS ÊTES INDIGNES!

Celui-ci ôta son déguisement sous les regards consternés des pirates encore sobres. Marco quitta sa chaise et pointa l’intrus du bout de son sabre.

-Que fais-tu là en pleine nuit? La Marine est-elle à nos trousses?

Retrouvant son calme, le porteur du D invita son rival à dialoguer.

-Je viens ici en personne neutre et je veux parler à Barbe Blanche pour….

Vista lui coupa la parole.

-Pourquoi te jettes-tu dans la gueule du loup? Je veux entendre ton histoire.

Monkey prit une place parmi eux et poursuivit.

-Vous avez peut-être remarqué la quasi-absence de la Marine ces derniers mois… Après la défaite de la Marine lors de la bataille de Nostrum, le Gouvernement avait annoncé la capture de Shiki, mais c’est tout à fait faux. Les Cinq Étoiles voulaient camoufler son évasion du bateau alors que la version officielle prétendait que seulement Zeppelin et Donfuagimo se sont échappés. Selon un rapport secret, un pirate non identifié se serait déguisé en Shiki. Bref, ce dernier est introuvable.
Aussi, Roger a disparu. Toutefois, un de mes amis a pu découvrir qu’il vivait maintenant à Baterilla à South Blue avec une femme. D’autres informations confirment qu’il est ensuite revenu au Nouveau Monde.
Quant à mon père, il a tué le roi des Dragons célestes à Nostrum et s’est fait emprisonner au sixième étage à Impel Down en compagnie de Sengoku, accusé de négligence. En fait, un parfait inconnu aux pouvoirs mystérieux, Surion est arrivé au Quartier Général avec Kong, complètement manipulé, pour décréter l’abolition de l’ordre des amiraux et des sept corsaires. Kong a repris sa place comme amiral en chef, mais il est une marionnette du Directoire, un groupe de dix puissants guerrières et guerriers. En même temps, les deux chefs ont annoncé une épuration des effectifs et une réforme de la Marine. De plus, ils m’ont condamné à mort sans raison valable. Par conséquent, à l’aide de Kuzan qui m’a prévenu, je me suis enfui avec succès.

Un peu confus, Izou voulut plus d’explications.

-Quel est le lien entre ton histoire et nous?

Déterminé comme jamais, le futur révolutionnaire répondit avec hargne.

-Votre capitaine est en danger de mort et je pense concilier mes intérêts avec les vôtres. Quand j’étais encore à mon poste d’officiers, j’avais des amis qui travaillaient dans la section d’espionnage où on s’amusait à intercepter des messages, de prendre contact avec des agents pour positionner de dangereux criminels, etc. C’est ainsi que j’ai découvert toutes les choses auxquelles je viens de vous parler. J’entretiens encore des liens avec eux et on supprime, une fois consultés, ces archives. Encore mieux, j’ai pu mettre secrètement la main sur des papiers appartenant à Howard.
Il y a quelques années, ce dernier avait fouillé une tombe à Foodvalten. Après un an d’analyses, il se rendit compte que le squelette n’était autre que Sphnix D Surion. Sa date de décès remonte à environ cinq cent cinquante ans. De plus, sur le cercueil en bois, il y avait son portrait peinturé : ses vrais cheveux étaient bruns et selon les analyses ostéologiques, l’individu possédait un physique en piteux état à sa mort.
En parallèle, Howard tomba sur une gravure sur le bois. Selon l’épigraphie, des personnes voulaient cacher le décès de leur maître et ils signèrent « Tes fidèles Argonautes ». Hélas, Nico ne divulgua jamais les résultats de ses recherches.
Alors, qui est derrière ce pseudo-Surion? Un membre des Argonautes…

Il prit trois grandes respirations avant de sortir un escargophone spécialisé dans l’interception de messages téléphoniques. Ce dernier appuya sur le mollusque qui émit des bribes.

-Argo… Aujourd’hui… Je suis fier… Tuer Edward Newgate…

Comprenant l’intrigue et le danger, Marco voulut parler.

-D’accord! Je te conduis à la chambre du capitaine. Il est en dépression depuis plusieurs mois et fait de l’insomnie. Et il a perdu le contrôle du comportement de ses nakamas. Père a très mal digéré la trahison d’un de ses anciens subalternes et sa défaite face à Roger. Il a développé une dépendance à la cocaïne et a essayé de se suicider trois fois, soit un mélange d’alcools, une balle dans la poitrine et une coupure de veines au poignet droit.

Le duo se dirigea en direction de la pièce où Atmos réconfortait le capitaine en pleurs et enfoncé dans son fauteuil en bois. Barbe Blanche s’était laissé pousser une barbe crasseuse, ses cheveux blonds empestaient la fumée et quelques dents pourries menaçaient de tomber.

-Arrête de boire, de fumer et de te droguer, capitaine. Tu es en train de ruiner ta santé. Déjà, tu as des problèmes avec ton coeur.

Soudain, Barbe Blanche aperçut son rival et en eut la bouche bée.

Trente minutes plus tard, Dragon lui avait tout expliqué et venait de lui faire écouter le message intercepté. Intrigué, Edward finit par réagir vivement.

-Je pense que je connais cette voix. Ça fait longtemps que je ne l’ai pas entendue, mais je n’arrive pas à détecter la personne exacte. Je ferais bien de me protéger.

Le père de Luffy répliqua avec un ton posé.

-Accepterais-tu de me joindre à moi? Je veux les éliminer moi aussi et faire de sorte que la situation revienne à la normale à la Marine.

Curieux, Newgate tenta d’en savoir davantage.

-Pourquoi me proposer cela alors que tu sais très bien que je suis un ennemi de la Marine et qu’ils me laissent tranquille?

Tout en s’avançant prudemment, Monkey lui donna une feuille des travaux de Howard. Ce dernier avait dessiné l’emblème de la signature des Argonautes : une sorte d’aigle enflammé.

-As-tu déjà vu cet emblème?

Stupéfié, le descendant de Kull se rappela un des hommes de Roger.

-Je l’ai vu sur le dos de Scopper Gaban à Erbaf. Un Orque lui avait lacéré le chandail. Il faut faire parler celui-ci et son capitaine, mais comment?

Tout à coup, Satch arriva en trombe avec un escargophone.

-Père, Roger a trouvé notre numéro de téléphone. Il veut te parler.

S’étant à peine remis de ses émotions, le capitaine écouta le natif d’East Blue.

-Hé, Barbe Blanche! Je suis de retour dans le Nouveau Monde et j’ai établi mes quartiers à Wano. Viens me voir dans trois jours sur la montagne des cerisiers. Je veux te parler en personne…

Il raccrocha sans laisser le temps à son interlocuteur de répondre.

----

Trois jours plus tard, l’équipage au complet était revenu sur l’île de Wano, dans la partie septentrionale, en compagnie de Dragon. L’armada se stationna dans la baie de Hayai où regorgeaient des espadons rouges et des poissons-chats réputés par leur chair succulente. Sur leurs barques de fortune, ces pauvres pêcheurs travaillaient très dur pour subvenir à leurs besoins par la vente de leurs produits du jour. Un plan en damier avec des rues en terres battues, centaines de ginkos multimillénaires et de simples cabanes de bois caractérisaient ce village pacifique nommé Axaki, et les kiosques se concentraient dans le port. Connaissant les lieux par coeur, Izou guidait ses amis. En fait, Barbe Blanche n’avait que pris l’officier déchu malgré les protestations de ses nakamas qui pensaient que Roger lui réservait un piège. Gardant la tête dure, Edward était convaincu de l’honnêteté de son rival.

-Roger est un homme d’honneur. Je lui en veux encore, mais dans le Nouveau Monde, c’est la loi du plus fort. Et aujourd’hui, je n’ai pas envie de combattre.

Le trio quitta le hameau et emprunta une route sur une pente ascendante qui menait vers les montagnes, pas loin du chemin secret que Chi Imanzi leur avait ouvert auparavant. Après une demi-heure de marche au milieu de ce sentier tracé entre des collines, ils parvinrent à un monticule. Les pétales de fiers cerisiers dansaient langoureusement et étaient transportés dans les airs par un doux vent. Ces merveilles formaient un cercle compact sur la colline à l’intérieur duquel les voyageurs pouvaient manger, lire, se reposer… Observer ce spectacle archangélique était amplement suffisant pour soigner ses tourments comme ceux de Barbe Blanche. Izou lui raconta l’importance de ce sanctuaire.

-Ce lieu existe depuis des millénaires et servait comme lieu de rencontres entre les tribus indigènes. Maintenant, il attire les voyageurs en quête de bonheur et de soigner leurs maladies. Aussi, je vous recommande fortement comme havre de repos et d’y faire un beau pique-nique. Ah…

L’homme-insecte repéra cinq hommes : Rayleigh, Shanks, Crocus, Clover et Roger. Très mal en point, en sueurs et les yeux vitreux, le seigneur des pirates était étendu sur sol et pris de violentes convulsions. Après quelques minutes d’enfer, l’ami de Brook parvint à le calmer grâce à une injection afin qu’il reprenne son souffle. Un peu triste, Barbe Blanche attendit quelques instants avant que Silvers l’intercepte.

-Je suis désolé, mais Roger ne pourra pas te parler.

En entendant cela, le futur père d’Ace sortit de sa léthargie.

-Pardon! Je lui ai fait une promesse! Offrez-lui du rhum et laissez-nous seuls. Que ça saute!

-------

Une quinzaine de minutes plus tard…
Les deux rivaux discutaient tranquillement tout en sirotant l’alcool. Le porteur du D, qui avait repris ses esprits, lui récita ce qu’il s’était passé après la défaite de Morgoloth.

-Comme je viens de te le dire, nous rêvons tous au masque du passé et Siddharta m’a expliqué la supercherie des Dragons célestes. Shanks s’est aventuré à Rough Tell avant de me trouver et je me suis réveillé dans ma chambre, mais j’ai gardé les secrets que le Singe doré m’a transmis. Même Clover ne sait rien. Par la suite, j’ai décidé de me retirer de la vie de pirate. J’ai été en couple avec une jolie femme, Portgas D Rouge, de South Blue. Savais-tu qu’elle était la grande soeur de Shanks? Morts depuis longtemps, leurs deux parents firent carrière dans la piraterie? Le père, Portgas D Julius fut assassiné par un colonel alors que la mère, Anatasia, décéda en accouchant son fils.

Un peu surpris, Edward lui demanda de poursuivre.

-Et j’ai une grande nouvelle à t’annoncer! Rouge est enceinte d’un garçon que nous prénommerons Ace!

Consterné, Newgate s’étouffa avec le rhum et marmonna.

-Minute! Tu vas être père et tu abandonnes ta femme! Je ne comprends pas…

Roger lui rassura avec un rire gras.

-BWAHAHAHAHA! Avec Némésis qui est en moi, ma santé est ruinée. À mon dernier bilan médical, Crocus estime que j’ai encore un peu plus d’un mois à vivre.

Énervé, le fils de Joseph s’indigna.

-C’est quoi ton problème! Tu as intérêt à m’expliquer. Sinon, je déguerpis.

Toujours aussi optimiste, le natif d’East Blue s’exclama.

-Rouge et moi, nous avons décidé de divorcer à l’aimable et effacer toute trace de notre union pour le bien d’Ace au cas si la Marine décide de chercher si j’ai eu des enfants et tenter de les éliminer. Aussi, je veux que ma mort soit l’acmé de ma carrière plutôt que s’éteindre dans d’horribles souffrances dans un bled perdu. Autrement dit, j’ai planifié ma propre mort et on reconnaîtra mon triomphe! Je deviendrai un dieu! Quant à mon fils, je suis certain qu’il aura le goût de l’aventure dans le sang. J’espère qu’il va faire sa carrière dans ton équipage.

Trouvant l’histoire moins floue, Barbe s’y intéressa de plus en plus.

-Comment feras-tu pour tout ce plan?

Roger répondit avec passion.

-Je ferai planer le spectre d’une nouvelle guerre contre le Gouvernement et je bernerai Garp, l’officier qui me connaît le plus et en qui j’ai le plus confiance! Mes hommes tomberont volontairement entre ses griffes et je me rendrai à lui en échange de la libération de mes nakamas! Je me ferai exécuter à ma ville natale, Logue Town et je soulèverai une nouvelle vague de piraterie! Mais…

De chaudes larmes inondèrent ses yeux.

-Garp est maintenant en prison!

Ses sanglots redoublèrent d’intensité et il s’agrippa sur le bras gauche de son homologue, mais le Yonkou parvint à le consoler.

-Dragon m’a tout raconté cela. Comme tu le sais, il faudrait que Kong redevienne comme avant. Je veux en savoir davantage sur ces Argonautes, car un d’entre eux veut attenter à ma vie, et je prends cela au sérieux. En passant, je viens de t’expliquer sur les découvertes d’Howard.

Ce dernier lui donna le dessin sur l’aigle qu’il reconnut très rapidement.

-Barbe Blanche, tu veux parler de Scopper Gaban. Ancien matelot de la Marine, il a déjà fait partie des Argonautes. Ce groupe a été fondé sous Surion et au début, ses membres veillaient que les Dragons célestes ne deviennent pas trop puissants. De nos jours, ils forment une branche parmi le courant révolutionnaire. Contrairement aux autres groupes, beaucoup d’entre eux sont encore des officiers dans la Marine qui veulent détruire le Gouvernement mondial traditionnel en exterminant les nobles et en abolissant les structures d’équilibre comme les Capitaines corsaires. En effet, Surion avait pris trop de place contre les Dragons célestes qui ont décidé de le faire assassiner.

Intrigué, l’empereur buvait ses paroles.

-Mais pourquoi veulent-ils s’en prendre à toi? Qui sont ces haut-gradés? Le problème est que les Argonautes forment une très vaste organisation, dont les chefs travaillent dans l’ombre. En tant que néophyte, Scooper Gaban ne connaissait pas ses plus hauts supérieurs et il n’est que resté un an avant de quitter et recommencer sa carrière comme pirate. Huit ans auparavant, Scooper s’était brouillé avec ses collègues et désapprouvait fortement leurs méthodes. Par exemple, ils utilisaient souvent la torture, violaient des nobles encore enfants et employaient des armes très dangereuses comme des poisons dans l’eau de puits pouvant tuer des milliers d’innocents…

Soudain, une bombe fumigène explosa à quelques mètres d’eux et plusieurs autres firent répandre un gaz somnifère sur un rayon d’un kilomètre. Les deux pirates s’endormirent.

-------

Une heure plus tard…

Toujours couché au milieu des cerisiers, Barbe Blanche ouvrit doucement les yeux et aperçut Foza, blessé au visage, qui était à son chevet.

-Je m’inquiétais, père! Une flotte de la Marine et des chasseurs de primes ont réussi à nous prendre de court avec des machines de guerre. Tout ton équipage et celui de Roger se sont fait capturer. En effet, Rayleigh, Izou et les autres furent ramenés à Axaki. Aussi, Dragon et Roger sont portés disparus. De mon côté, j’ai réussi à m’échapper malgré les destructions dans le village.

Contrarié, Edward jura.

-Par la barbe du diable! Qui sont ces vipères?

Sur cet aspect, l’ancien immortel dut hausser les épaules.

-Je ne les connais pas et ce n’est pas un des officiers que nous avons vus au G-5, mais ils sont extrêmement nombreux. Descendre en direction du village serait beaucoup trop risqué. En passant, une petite légion composée d’une cinquantaine d'hommes a emprunté le chemin vers les hautes montagnes.

------

Pendant ce temps, Axaki n’était qu’un tas de décombres fumants et tous les habitants furent exterminés, même les nourrissons. Tous malmenés, les prisonniers furent solidement menottés par du granit marin, des chaînes et de la tête aux pieds. Sous l’influence d’un sédatif léger et assis comme des Indiens, les pirates attendaient leur sort sous la surveillance de puissants révolutionnaires des Argonautes. Une armée de dix mille hommes pillait les lieux et était sous les ordres d’un nouvel amiral. Ce haut gradé descendit du navire principal de la Marine et se présenta devant son butin humain. Religieux fanatique âgé dans la cinquantaine, Kenneth Buckhignam fut l’évêque de la populeuse république de Candai, une île située à West Blue. Descendant de bourgeois et ancien conseiller du roi Wilhem IV, il profita du décès du monarque pour prendre à son tour le pouvoir. Durant son règne de quinze ans, ce dernier extermina, au nom de Bolan, près de deux millions de païens. Détrôné par le neveu de Wilhem IV, Joan Ier, Kenneth dut s’exiler. Peu de temps après, il rencontra les Argonautes et décida de les rejoindre.
Richement habillé d’une cape rouge à la fourrure d’hermine, d’une culotte moulante de couleur blanche et allant jusqu’aux chevilles, d’une tunique pourpre aux broderies dorées et de pantoufles pointues et au cuir de castor, ce despote intimidait ses adversaires par cette prestance, son talent au fleuret et par son physique très bien bâti. Ses longs cheveux gris soigneusement brossés et frisés se mariaient avec ses yeux verts hagards, son nez aquilin, ses lèvres minces, son visage ovale et sa peau pâle.
Déterminé, Buckhignam s’adressa à Rayleigh.

-Tu ne t’attendais pas à cela, n’est-ce pas? En passant, je tiens à vous présenter les plus récentes armes de la Marine, inventées par Vegapunk.

De petits tanks, à monoplace, au petit canon et à la coque bleue, s’avancèrent et formèrent deux rangs pour laisser passer une souffleuse jaune et haute de cinq mètres. Pilotée par un matelot, cette machine infernale était constituée de phares aveuglants, un moteur à gaz assourdissant et des lames spirales aussi tranchantes qu’une mandoline. L’Argonaute choisit un marin du Jolly Roger qu’il empoigna et lança en direction des lames en fonction. La pauvre victime fut déchiquetée en mille morceaux et son sang se propagea sur des mètres à la ronde avec les organes, les muscles, les tendons et les os. Inondé par le liquide vital, le tortionnaire poussa un rire néronien et pointa ses prises.

-Chacun aura l’immense privilège de finir comme cette pourriture… Vous pourrez rejoindre le paradis!

Soudain, un individu lui coupa la parole.

-Pas si vite, mercenaire! Je ne laisserai personne détruire mon île.

Épouvanté, Kenneth le reconnut.

-Don Chinjao! Il ne manquait plus que cela!

Derrière le colosse à la tête triangulaire, s’avançait, depuis l’est, un régiment de samouraïs à l’armure dorée, de fantassins et de ninjas.

-------

Dans un temple caché à Wano…

Se guidant au milieu des ténèbres grâce à une torche, Sakazuki était en train de traîner Roger, ligoté de cordes de granit marin, à l’aide d’une laisse. Le seigneur des pirates venait de se réveiller et identifia très rapidement l’homme-lave.

-Que fais-tu? Travailles-tu pour les Argonautes?

Un inconnu se pointa devant eux. Costaud et aussi grand que Barbe Blanche, il était habillé d’un manteau noir fermé et descendant jusqu’au sol. Son masque de tête de mort rendait impossible à cerner son visage et ses mains tenaient une naginata légère au manche de métal. L’étranger prit la parole.

-Nous allons te tuer dans quelques heures lorsque Kenneth aura terminé son travail. Par contre, mes hommes n’ont pas pu transporter Ed. Un de ses amis s’est interposé pour leur faire fuir

Intrigué, le porteur du D grinça ses dents.

-Connais-tu bien Barbe Blanche?

Le bandit hocha sa tête et répondit en s’exclamant.

-J’ai vécu avec lui durant mon enfance… Il n’a pas changé du tout! D’ici cette nuit, je le décapiterai! Je te le jure!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Dim 13 Avr 2014 10:32 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2013
Messages: 98
Localisation: Les profondeurs des internets, le cimetière des memes
Me revoilà !
Bon bah encore un grand bravo à toi ! Pour moi cette Fic est encore meilleure que la première !
Encore un background exceptionnel . La seule fois où j'ai lu une telle richesse dans le background c'était dans le Silmarillion de Tolkien (c'est pour dire le niveau ) .
Au début , je croyais que avec la venue de l'elfe lors de la décadence de Newgate , cela partait dans l'incohérence et je me suis dis que tu allais te perdre dans ton scénario mais en fait tu as géré ( cependant il y a quelques trucs qui m'ont semblé incohérents , j'en parlerai après ) . Je me disais surtout ça avec la grotte à Reverse Mountain avec Vénus et Mars ainsi que leur monture , ça m'a paru un rentre-dedans comme premier chapitre . Mais bon , la suite était bonne donc je pardonne ^^ .

Ensuite , ce que j'ai le plus aimé dans cette suite c'est tes théories sur l'histoire originale . J'avoue que proposé que Crocodile estle fils de Barbe-Blanche , ça claque et aussi sur les origines du D ainsi que Ivankov qui est "immortel(le)" . J'ai trouvé ça excellent et j'ai hâte de voir comment tu vas amené ( si il y a ) la trahison de Teach .

En parlant des compagnons de Newgate , j'ai remarqué ce qui me semble quelques incohérences :
_ le fait que quand tu présente Fisher Tiger , il tue par noyade deux soldats , c'est en totale contradiction envers son " on ne tue personne !!" .
_ ensuite , il y a que Marco et Kizaru sont sur le même champ de bataille et que le phénix utilise son pouvoir alors que à Marine Ford , on dirait que l'amiral n'a jamais vu son pouvoir "Tu m'as l'air d'un drôle d'oiseau , toi " , il ne reconnait que le zoan mythique , mais pas son pouvoir du phénix . Je concède cependant que pendant la bataille , ils se préoccupent plus de leurs combats , mais bon .
C'est vrai que ce ne sont que des petits détails mais moi ils me sont venus directement à l'esprit lors de la lecture .

Autre chose , je te conseillerai de mettre l'accent sur la ponctuation expressive . Je dis cela avec par exemple sur Bilica où le gardien apprend que sa soeur va t-être exécuté , il aurait fallu mettre : ?! , parce que on dirait que durant le passage il n'est que surpris alors que c'est à la fois cela , mais aussi une question . C'est juste pour mieux retranscrire les émotions des personnages que je te dis cela .
J'ai remarqué aussi que il y a avait des "lui" à la place des "le" , est-ce une faute ou cela peut quan même se dire ? Quelques fautes par ci par là mais je passe .

Sinon , je t'encourage à nous produire encore de bons chapitres et si possible de prendre en compte ce que j'ai mis au-dessus .
Impatient de voir le prochain chapitre et je te dis à la prochaine !

P.S : Ce commentaire est plus critique que mon message sur ta précédente fic , je m'en excuse mais comme cette histoire est encore en cours , je peux te donner des conseils (après , je ne te demande pas d'éditer tes chapitres mais juste de prendre en compte mes quelques remarques pour la suite ) .

_________________
"Il n'y a ni paradis ni enfer . Quoi qu'ils aient fait de leur vivant , tous les morts vont au même endroit .
La mort est la même pour tous ." - Ryûk


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Dim 27 Avr 2014 15:47 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Merci beaucoup pour ton commentaire Mugikaze.
Pour les incohérences, j'admets mes erreurs, surtout au niveau de la ponctuation. Pour Fisher Tiger, il a fait entrechoquer les casques de vitre des soldats. À cause de ce choc, ceux-ci se noyèrent. Pour Marco, j'avais complètement oublié le passage où il s'opposait à Kizaru à Marineford.
Du côté de la trahison de Teach, je n'en parlerai pas trop, mais dans les derniers chapitres dans le tout derrnier arc, vous en saurez davantage.
Pour les origines des Dragons célestes, j'avais planifié cela, mais avant la révélation faite par Oda. D'autres aspects comme l'amiral Z, je n'avais pas regardé le film en question.

Pour enchaîner, voici le chapitre 29.

Une fois Foza parti en direction du village, Edward se mit à la recherche de Dragon sur un interminable plateau complètement ravagé. De la lave en refroidissement avait enseveli tous les promeneurs, morts dans d’horribles souffrances. Comprenant que c’était l’oeuvre du futur Aka Inu, Barbe Blanche emprunta un petit sentier que ses ennemis avaient eux-mêmes tracé au milieu du magma. Près à l’horizon se dressait le Minajar, la plus haute montagne de l’île et qui culminait à environ trois mille cinq cent mètres. De forme pointue et explorée depuis des siècles, ce sommet était facile à atteindre puisque des alpinistes avaient sculpté des escaliers sur la paroi et des galeries intérieures. Malgré tous ces avantages, Newgate ne maîtrisait pas le soru et arriver à destination prendrait assez de temps.

Après environ quarante-cinq minutes de marche sur ces terres calcinées, il se retrouva au point de départ du Minajar où cinq gardes géants l’attendaient. Tous vêtus d’épaisses armures de chevalier et de diamant et de casques dorés à la crête prononcée comme ceux des Spartiates, ces guerriers maniaient des fléaux et menaçaient le Yonkou du regard. Devant eux, le fils de Garp, grièvement blessé au visage et à la cage thoracique, gisait à moitié inconscient. Un des vainqueurs le tourna en dérision.

-Tu croyais nous battre, Monkey D Dragon. Ton père n’est qu’un incapable.

Il tenta de l’achever avec un coup vertical, mais le descendant de Thosoé le bloqua avec sa naginata.

-Laissez-lui la vie sauve! Bande de vautours! GRAND CRUNCH SISMIQUE

Ce dernier leur asséna un coup de poing avec une très grande zone sismique, mais simple à contrer. Afin d’améliorer la défense, les ennemis formèrent une phalange. Quelques secondes plus tard, la taille de cette sphère se réduisit considérablement, mais la puissance sismique augmentait sans cesse dans l’entité, de plus en plus difficile à endurer. Soudain, elle rompit brutalement.

-NOVA SISMIQUE

Une décharge tellurique titanesque frappa les géants en plein fouet et leur faucha la vie. Les armures de diamants avaient été réduites en des centaines de morceaux et les os, en poussière au point que les victimes ressemblaient plus à de la gelée. Après avoir repris ses esprits, le capitaine du Moby Dick se vira sur son nouveau protégé au visage balafré et à la mâchoire fracturée.

-Tu as été très brave! Où ont-ils amené Roger?

Domptant sa douleur, le futur révolutionnaire répondit péniblement.

-J… ai… ai… Roger… sur… montagne… Plein… com… bat… tants…

Inquiet, Barbe Blanche lui demanda plus d’explications.

-Qui étaient leurs chefs?

Ayant de plus en plus de problèmes pour parler, Dragon marmonna avant de s’évanouir.

-Saka…ka…a…zu… Ru…bn… Mo…ln…ri.

Le premier nom ne le déconcertait pas, car il savait que ce vice-amiral était capable de faire tout pour arriver à ses fins. Toutefois, le deuxième était plus mystérieux, mais il parvint à le déchiffrer rapidement à son énorme stupéfaction.

-Ruben Molinari?! Que fait-il ici?! Je l’ai vu la dernière fois à San Miguel!

Un ninja en cagoule noire et au costume vert l’intercepta. Portant un chapeau conique en paille, l’individu se protégeait par une sorte de défense en vitre par laquelle était attachée une mitraillette circulaire.

-Banzai!

Le tireur d’élite lui expédia des centaines de balles à la seconde en direction du torse. Ces munitions ne faisaient rien au capitaine qui riposta.

-Je t’avise que je suis chatouilleux. APOPLEXIE SISMIQUE

En très peu de temps, Edward apposa son index droit sur le front de son opposant avant de faire propulser une gigantesque onde sismique qui lui fit exploser la tête. Après avoir brièvement essuyé le sang sur son visage, Newgate somma un ordre à son protégé.

-Reste ici! Je vais aller sur cette montagne.

--------
Un peu plus tard…

À mi-chemin du sentier, Sakazuki était accompagné d’une escouade d’Argonautes. Véritables montagnes de muscles alimentés aux stéroïdes extrêmes et aux corps pâles entièrement brûlés, ces hommes s’imposaient par leurs visages défigurés et infectés, des haches pesant plus d’une tonne chacune et une taille approchant les trois mètres. Le soleil se couchait lentement et le ciel parsemé d’étoiles prenait de plus en plus de place. À l’horizon, le vice-amiral pouvait voir toute l’île et la mer qui paraissaient minuscules. Pendant qu’il contemplait ce magnifique paysage, Barbe Blanche se pointa à l’improviste et dut tenter de contrer deux des mastodontes qui voulaient le tuer. Soudain, Dragon arriva lui aussi à la vitesse du soru.

-Pas si vite, Barbe Blanche.

Le père de Luffy sauta pour leur distribuer deux coups de pied à gauche et à droite. Celui le plus à sa droite trébucha dans le vide.

-POING ALIZÉ

En provoquant une bourrasque de vent se dirigeant en direction de son dos, le fils de Garp asséna un coup de poing au deuxième. Légèrement sonné, l’adversaire fut propulsé dans les airs et poussa accidentellement ses amis. Ceux-ci furent entraînés dans l’abîme. Furieux, l’homme-magma avait réussi à esquiver le piège et pointa son ennemi juré.

-Chacal, fais ton testament! Je ne te céderai pas Acté. C’est mon esclave, pas le tien!

À peine remis de ses émotions, le Yonkou fulminait.

-Bon sang, Dragon! Je t’ai dit de rester tranquille en bas!

Le futur révolutionnaire tonna.

-QUAND JE FRÔLE LA MORT, JE DEVIENS DE PLUS EN PLUS FORT! JE VAIS ÉTRIPER SAKAZUKI! J’AI PROMIS À ACTÉ DE LA LIBÉRER DE L’EMPRISE DE CE PÉDOPHILE PHALLOCRATE!

Mal à l’aise, le descendant de Kull analysa brièvement la situation et décida de poursuivre son chemin, car il savait que d’autres guerriers l’attendaient en haut. Afin de l’aider, l’officier déchu bloqua Aka Inu qui le provoqua encore plus.

-Je commence à mieux comprendre. Tu es amoureux d’elle. Hors de question que je réduise mon harem de filles d’un membre. Va te faire f***** dans un b***** de grands-mères, fils d’e*****!

-------

Au sein du temple…

Des globes en cristal s’illuminèrent subitement autour de Ruben et de son prestigieux otage. De très vieux reliefs représentaient de petits singes en train de s’amuser sous la surveillance d’un dragon noir et au milieu d’une forêt tropicale. Les racines d’un arbre multimillénaire formaient un dôme opaque alors qu’une mosaïque de pierres arc-en-ciel recouvrait le sol. Au fond, il y avait une sorte de mandala blanc caractérisé par l’étoile de David. Un individu fit son apparition : le pseudo-Surion. D’un ton malicieux, il souhaita la bienvenue à Roger.

-Te voilà enfin, Gol D Roger!

Bouillant de colère, le seigneur des pirates exigea des explications.

-Qui es-tu?!

Molinari le confia à son maître pour les faire téléporter.

------

À environ une année-lumière de la Terre…

Roger arriva au centre d’une énorme pièce futuriste. Un dôme en vitre la protégeait de l’espace, observable dans tous ses angles : les nébuleuses multicolores, les supernovae, les galaxies, les comètes, les astéroïdes, etc. Roger était agenouillé sur une plate forme pendant dangereusement au dessus d’un gouffre cylindrique. Soudain, aux extrémités, trois sièges gris au long dossier rectangulaire s’élevèrent avant de se stabiliser. Trois extraterrestres, un homme et deux femmes y prenaient place. Le chef des Argonautes lui les présenta.

-Alors, je te présente les quatre chefs suprêmes de la fédération intergalactique de Omnicron. Pour chaque planète, il y a au moins un représentant dans la ligue. Et celui de la Terre, c’est moi. Mon vrai nom est Marshall D Mathusalem, natif du Golorin. J’ai servi Morgoloth et les Hyberboréens. Depuis très longtemps, Omnicron a eu des contacts avec la Terre et à chaque planète, il y a quelques points de téléportations pour rejoindre le vaisseau de la fédération.

Une des dirigeantes, nommée Nausicaa Omelkooa s’irrita de plus en plus. Assez menue, élancée sensuelle et de peau bleue, elle possédait un magnifique visage pointu avec des yeux bruns bridés, des lèvres charnues et de joues vivifiantes. Sur son front, de longs tentacules à la poudre argentée retombaient vers l’arrière. Vêtue d’un large kimono rouge au ruban doré et moulant à merveille son postérieur et sa poitrine généreuse, Nausicaa avait remporté à maintes reprises le concours de beauté sur sa planète Eldrin. Malgré tous ces prix, elle se cherchait sans cesse un amoureux. Âgée de cent vingt ans, l’âge de jeune adulte pour une « Eldrinienne », cette dernière vociféra.

-SILENCE!

Amusé, Roger la nargua.

-La petite madame a-t-elle ses règles? C’est dommage que ce bon vieux Edward ne soit pas là.

Ne comprenant pas ce que signifiait la menstruation, Omelkooa fut confuse.

-Qui est Edward?

Roger avait ainsi piégé les quatre bonzes dans son jeu.

-Dame, Edward est un des plus beaux hommes de la Terre. Parfait viril, athlète complet, apollon à la lyre, polyglotte suave, au priape fait en roc, cuisinier aphrodisiaque, magicien des mille et une nuits, danseur érotique et bourreau des coeurs, il attend l’âme soeur.

Tout émue, Nausicaa haleta.

-Où.. où est…-il?

Avec un large sourire, le porteur du D répondit.

-Il est dans le monde des humains. Téléporte-toi dans le cercle et sors du temple, tu devrais le voir.

N’en pouvant plus et au bord de l’orgasme, la beauté s’éclipsa et fut transportée en direction de la Terre au grand découragement de Mathusalem. La seconde dirigeante, beaucoup plus vieille en apparence et ressemblant beaucoup à un hybride entre l’humaine et le reptile, éructa et lâcha quelques jurons.

-On ne regrettera pas cette crotale! Ça fait des mois qu’elle me tape sur les nerfs. Qu’elle brûle!

Petite et trapue, celle-ci venait de la planète désertique Maqwevii. Âgée de 76 ans, vêtue en haillons et réputée pour son arrogance, Charmina Vivril avait un corps en écailles fuchsia, de grands yeux entièrement rouges, une langue de grenouille, un nez de groin, de joues pendantes et de puissantes griffes. Curieuse, elle se tourna vers Roger.

-Terrien, peux-tu me dire que c'est une menstruation?

Avec un sourire narquois, le seigneur des pirates répliqua.

-C’est une terrible maladie virale touchant les femmes. Du sang sort du vagin avant de gicler partout et de faire exploser le corps.

Prise d’un choc nerveux, Charmina perdit connaissance. Furieux, un des chefs s’insurgea contre le Terrien. Très grand, à la peau rouge, aux mains noueuses et bien bâti, ce dernier était revêtu d’une robe noire et d’un capuchon. Chauve, son front était parsemé de pics et ses yeux bruns haineux lui donnaient un air encore plus effrayant. Étant le doyen du groupe avec ses respectables six cent cinquante ans et sa longue carrière en tant que politicien, Desti Malaa naquit sur une planète tropicale du nom de Boocadu.

-De toutes les civilisations que je connais, la Terre est parmi les moins avancées! Vous vous chicanez sans cesse, vous vous passionnez pour la guerre vous ignorez comment faire des voyages spatiaux, vous ne maîtrisez pas bien la technologie, le gouvernement mondial est complètement dysfonctionnel et, surtout, vous aimez beaucoup trop vous amuser comme des rustres! Un d’entre vous, du nom de Barbe Blanche, a détruit la colonie hyperboréenne sur Terre et d’autres, ont exterminé nos fidèles amis, les elfes. Ce furent ces Noldor qui accueillirent chaleureusement des explorateurs extraterrestres et atteignirent un degré de civilisation exceptionnelle, il y a quelques milliers d’années. Hélas, il ne fallait que des humains avec un petit cerveau pour anéantir cette oeuvre lors de l’âge d’argent si je me fie votre chronologie.

Pas plus intimidé, le pirate se promena dans la pièce et prit place, dans une position décontractée, sur le siège de Nausicaa. Il en profita pour boire d’un trait une bouteille de saké et parler un peu.

-Pour le Gouvernement, je te le concède avec ces cinq petits vieux. Malgré tout, je préfère rester sur ma bonne vieille planète. Où veux-tu en venir?

Malaa désigna l’elfe de l’index droit.

-Mathusalem devait nous rencontrer dans peu de temps pour nous exposer ses projets. Et voilà, il nous ramène un drôle de bouffon.

Pris de court, Marshall se métamorphosa en aigle noir démoniaque et hybride. Son visage correspondait exactement à celui du rapace, mais son corps nu ressemblait à une montagne de muscles et des ailes étaient fixées à ses bras. Impressionné, le seigneur des pirates comprit ce que se passait.

-Je comprends le motif du tatouage des Argonautes. Comment veux-tu changer le monde?

L’humanoïde poussa un rire sardonique avant de répondre.

-Je fais partie d’une branche qui veut faire ressusciter l’ancienne puissance des Noldor et détruire l’ordre mondial. Mes amis humains s’occuperont de régner sur leurs sujets. Presque personne ne connaît cette histoire bien cachée, même Morgoloth et le vrai Surion, mais les Noldor, qui descendaient directement des Valar, se sont mêlés avec une civilisation souterraine, née environ trois mille ans auparavant. Ses membres venaient d’une planète autrefois engloutie par une étoile qui en train d’achever sa vie. Une partie d’entre eux ont colonisé d’autres planètes alors que d’autres se sont tournés sur Terre.

Dépassé par les événements, Desti dégaina un pistolet laser et menaça son collègue.

-Tu es un individu dangereux, Marshall D Mathusalem. Cette planète s’appelait Zetamego où ses habitants développèrent une technologie extrêmement avancée, bien plus que n’importe quelle planète. Pour l’alimenter, il fallait utiliser un mélange de quarks, de matière noire et de plasma. Les scientifiques d’Omnicron ne connaissent pas la procédure de fonctionnement technologique à Zetamego, mais savent comment faire ce mélange. Est-ce que tes aïeux partageaient les mêmes convictions que toi pour gagner notre confiance?

L’aigle répliqua.

-En plein dans le mille! Nous allons contraindre les peuples à se soumettre par nos armes ou sinon, ils mourront! Par contre, il me faut un « sabre »… Oui, toi, Roger. Après, je me tournerai vers d’autres hommes forts.

Incrédule, Gol se moqua de lui.

-Tu crois cela!

Piqué au vif, le faux Surion s’exclama.

-Par la technologie des Bolgu, les alliés les plus fiables de l’ancienne Zetamego! Ils ont inventé une potion nommée CX-AAA-O à partir du sang des mes ancêtres qui formaient une secte, dite le Cristal Noir dans la langue humaine ou le CN si vous préférez. Quand un individu boit le liquide, il devient rapidement soumis au Cristal Noir. Pour convaincre quelqu’un à le faire, il faut qu’il soit en détresse. Si tu comprends bien la logique, Roger, les Argonautes représentent la division humaine de l’immense Cristal Noir. Tous les dirigeants des Argonautes comme Sakazuki vivaient tous des moments pénibles comme les deuils et les maladies, et je me permettais de les soigner par la médecine noldor en échange de la consommation du CX-AAA-O. Maintenant, j’ai toute une liste de candidats, mais nous avons connu quelques échecs comme Barbe Blanche.

Étonné d’entendre le surnom de son rival, le père d’Ace resta silencieux, ce qui incita à l’elfe de poursuivre.

-J’avais fait enrôler l’homme masqué, Darth Vanaec, il y a plus de dix ans. Il connaissait très bien Newgate et possédait un paramecia qui pouvait rendre la victime complètement folle pendant environ un mois. Voilà une occasion en or pour lui faire avaler le CX-AAA-O, mais mes techniciens l’ont ratée. Ruben avait réussi à retrouver le pirate et faire son travail en toute discrétion. Peu de temps après, les Argonautes ont débarqué sur son île, Rosarlino, pour tenter de le capturer, mais Edward était bien trop fort pour eux.

Fou de rage, le natif d’East Blue tonna.

-TU N’AS DONC PAS DE SCRUPULES, MÉGALOMANE! Edward m’avait confié aujourd’hui cette folie qui l’avait frappé! À cause de toi, il a brisé plusieurs familles, dont la sienne! Et son fils a beaucoup souffert! Qui est ce Darth Vanaec?!

Calme et intransigeant, Marshall ricana.

-Ce sont de simples noms de couverture officiels au sein des Argonautes pour éviter de nous faire pincer par la Marine. Sans les armes que je veux, nous ne sommes pas plus puissants que les autres. Par exemple, mon surnom est Darth Reshef, celui de Sakazuki, Darth Zorc et le prêtre Buckhignam, Darth Xenaos. Darth Vanaec n’est autre que Ruben Molinari, un chasseur de primes qui fut jadis un vice-amiral. Avec mes amis, nous ferons revivre un virus originaire de Zetamego, nommé ANTHRAPO. La personne qui l’attrape meurt très rapidement d’une hémorragie à cause de déformations internes. Grâce à des scientifiques travaillant dans le souterrain, nous sommes sur le point de le faire ressusciter, mais il nous manque votre mélange de plasma, de quarks et de matière noire. Une fois cette étape franchie, nous utiliserons en masse l’ANTHRAPO. En effet, je sais très bien que beaucoup des Terriens refuseront de se soumettre et je n’aurai pas le choix de le faire. Tout le monde y passera, sauf les elfes qui partagent des gènes avec les « Zetamégares », immunisés contre le virus. Par la suite, nous actionnerons leur vieux vaisseau spatial qui transformera la Terre en Zetamego. L’hégémonie des Noldor renaîtra et les Zetamégariens sortiront de l’oubli!

De plus en plus rageur, le capitaine du Jolly Roger grinça ses dents et l’insulta.

-Tu te sers de tes subalternes comme des poissons pourris! Malade mental!

Soudain, un énorme shuriken apparut de nulle part et s’enfonça dans le front de Desti Malaa. Telle une poupée de chiffon, le chef d’Omnicron s’effondra, mort. Devant un Roger complètement surpris, des extraterrestres, au nombre d’une cinquantaine, se dévoilèrent et leur chef les présenta. Assez petits, ils s’apparentaient à des larves humanoïdes au pelage vert. Leur bas de corps était très simple : une queue de serpent. Leur torse musclé, leurs mains à six doigts et leurs bras courts ressemblaient à ceux d’un nain humain. Leur tête comportait une face prognathe avec de longs crocs étroits, une langue de serpent, une crinière de cheval, des yeux rouges de mouche, des moustaches de chat et un nez de singe nasique. Armés jusqu’aux dents, ces monstres avaient une préférence pour le combat éloigné avec des armes à lancer et des pistolets de plasma.

-J’étais impatient de te présenter les Bolgu. Ils s’occuperont bien de toi. Ne t’inquiète pas. Ils sont tellement attentifs!

Une des créatures parvint à assommer Roger et se prosterna devant Darth Reshef.

-Notre capacité d’invisibilité et notre rapidité ont très bien fonctionné.

Le chef du Cristal Noir jubilait.

-Ça a encore mieux fonctionné que je prévoyais. Allons récupérer le mélange et je vous emmènerai à ma base sur Terre, un ancien lieu cérémoniel des Noldor et résidence des Zetamégariens.

Le groupe s’empara de Gol et se dirigea au niveau inférieur du vaisseau par les ascenseurs. Du côté du cadavre de Desti Malaa, une sorte d’écouteur rouge dans son oreille droite commença à clignoter mystérieusement.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Dim 18 Mai 2014 15:41 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Voici le trentième chapitre. Il est un peu plus court, mais très intéressant.

Au milieu du Minajar…

Dragon et Sakazuki se livraient une lutte féroce. Contrairement à ce qu’il prévoyait, le vice-amiral manquait souvent ses coups puisque son adversaire évitait avec facilité ses attaques directes.

-CROIX MAGMA

Le subalterne de Mathusalem créa une croix magmatique qui passa tout près de tuer son ennemi juré qui l’esquiva à nouveau. Frustré, Aka Inu poursuivit sur sa lancée.

-TSUNAMI DE LAVE

Il expédia des tonnes de lave en direction de Dragon qui contre-attaqua en sautant afin de donner un coup de pied sur la paroi, provoquant au passage des éboulements. La vague fut bloquée. Commençant à être fatigué, l’officier tenta de lui prendre, qui fonçait droit devant lui, au piège par une nouvelle stratégie de combat.

-LANGUE MAGMA

Darth Zorc matérialisa un serpent magmatique qui se promenait autour de lui. Soudain, il bondit en direction du fils de Garp qui asséna un simple coup de poing droit pour l’éliminer, en vain puisque l’élément se relia à son poignet.

-TOMBEAU VOLCANIQUE

En se concentrant, le haut gradé fit propager le magma jusqu’au coude. Par la suite, il voulait faire la même démarche pour le corps en entier, mais il manqua de temps, car son rival riposta.

-VERGLAS

En utilisant son paramecia, Dragon provoqua une bourrasque de vent polaire qui fit chuter la température à moins quarante degrés Celsius. Puis, il fit baisser la température et naître une dépression locale pour une véritable tempête de verglas. Après une minute, la lave fut refroidie considérablement et durcie. Ayant une grosse gangue rocheuse autour de l’avant-bras, le futur révolutionnaire en profita pour contre-attaquer.

-J’ai trouvé ton poing faible pour éviter d’être brûlé par le magma. PRISE DU DRAGON DES ROCHES

Il expédia un coup de poing surpuissant en direction du ventre de son opposant. Sonné et incapable de répliquer, Sakazuki s’écroula, mais le porteur du D ne savoura pas sa victoire pendant longtemps. Une magnifique femme apparut dans les airs, guidée par un pégase rose, avant d’arriver sur le sentier à quelques mètres des deux guerriers. Au grand corps gracieux, à la poitrine bien développée, au fessier agréable au toucher, aux yeux bleus azur, aux sourcils bien dessinés, aux lèvres minces et au nez minuscule, cette beauté fatale avait de longs cheveux blonds cendrés ondulés brillant au clair de la lune et embellis par son visage pointu et pâle. Arborant une aube blanche quasi transparente et une sorte de diadème en or représentant la tête d’un dragon, elle marchait pieds nus. Absasourdi et incapable de parler, Monkey la contemplait : il croyait apercevoir une déesse. Elle montra une excellente forme physique en parvenant à mettre Sakazuki sur le dos du destrier.

-Il est trop tard pour sauver ton harem, mon chéri. Allons-y.

À peine remis de ses émotions, l’officier déchu l’interrogea.

-Es-tu bien Zoé, la femme de Sakazuki? Celle qu’on parle tant, la gouvernante du harem. Que fais-tu ici?

Zoé confirma ce fait et s’emporta avec un ton acerbe.

-Tu n’as pas intérêt à te mêler de nos affaires, petit morveux! Prends autant de s****** que tu veux dans le harem! Si tu m’attaques, tu connaîtras une fin atroce. Disparais, vermisseau!

Partant en compagnie de la créature et de son conjoint, cette dernière prit congé du jeune adulte, visiblement intimidé. Découragé, il soupira.

-Jolie, mais sale caractère…

------------------

Quant à Edward, il parvint au sommet du Minajar. À sa grande surprise, il était aménagé et coupé pour accueillir un temple et une grande cour extérieure circulaire. Cet espace était entouré d’eau et couvert par des dalles en marbre vert. Le monument ressemblait fortement aux églises chrétiennes primitives, mais de plus petite dimension et en brique. Environ une cinquantaine de combattants foulaient le sol : ninjas, mercenaires habillés comme des chevaliers, anciens officiers, tueurs à gages arborant des smokings, clowns démoniaques, culturistes dopés, des karatékas, etc. Déterminé, Newgate leur salua et exécuta une de ses plus puissantes techniques.

-DÉRIVES TECTONIQUES

Il fracassa le plancher en quelques plaques et utilisa son pouvoir sismique pour les faire bouger à une vitesse accélérée. Complètement pris de court, la très grande majorité des membres des Argonautes périrent écrasés. Les cinq survivants tentèrent de se regrouper en phalange contre le yonkou qui riposta très promptement en apposant sa paume gauche sur le sol.

-Regardez en dessous! VORTEX SISMIQUE

Un tremblement de terre extrêmement intense et localisé en dessous des subalternes fit gonfler le marbre avant de le faire exploser. En quelques secondes, des milliers de miettes tranchantes fauchèrent leur vie. Après cette mascarade, le bâtiment s’effondra et Darth Vanaec fit son apparition.

-Comme on se retrouve, mon vieux! Les gaillards ne faisaient pas le poids apparemment.

Le capitaine pirate fulminait.

-Je n’ai rien contre toi, Ruben… Je sais qu’on ne s’entendait pas bien au couvent. Que t’est-il arrivé?

Molinari récita son passé.

-Quand j’ai terminé ma formation à San Miguel, je me suis enrôlé dans la Marine où mon père Alfonso y travaillait en tant que colonel. Après plus de trente ans au service et à la mort de mon père, j’ai été gradé commodore. Aussi, je fus le maître de Sakazuki Mahio. À l’époque, mon apprenti s’était fait plusieurs rivaux, dont Garp. Un jour, Garp fut mandé à une mission visant à renverser un roi de North Blue, Orodius, qui était mon cousin. J’ai voulu m’opposer, mais Orodius fut assassiné. Comme si ce n’était pas suffisant, sa famille fut massacrée avec un sang-froid remarquable par la main d’un sous-amiral fou. C’en était trop! J’ai claqué la porte et suis devenu un révolutionnaire sans affiliation particulière recherché pour 65 millions de berrys. Je vivais dans la pauvreté et songeais à me suicider plusieurs fois. Alors, un cadeau du ciel arriva à moi quelques années auparavant lors d’un hiver rigoureux. Un homme vint me voir et me donna le gîte pendant plusieurs jours. Il me demanda de boire une potion et d’accepter de devenir son serviteur. Je ne me suis jamais autant bien senti…

Il fit une pause avant de continuer.

-Un jour, je lui ai proposé de te recruter.

Comprenant l’histoire, Barbe Blanche s’exclama.

-C’était donc toi qui étais l’homme masqué à ma rencontre à Rosarlino. J’avais refusé.

Avec un rictus haineux, Ruben ricana.

-Alors, il fallait te faire soumettre. Je n’ai pas eu le choix d’utiliser mon paramecia de la folie contre toi, mais tu t’es à nouveau opposé et tu m’as grièvement blessé. Si Darth Reshef n’était pas loin, je serais déjà mort depuis belle lurette. Aujourd’hui, nous allons soumettre Roger!

La colère du yonkou éclata d’un seul coup.

-TU M’AS DÉTRUIT, RUBEN! J’ÉTAIS DEVENU UN MONSTRE! TU VAS LE PAYER!

Le capitaine fit exploser son niveau de haki, mais préféra attendre pour laisser son rival charger en premier.

-PRISE DU MOUFLON

Soudain, le sabre de Ruben se sépara en deux morceaux qui s’enfoncèrent profondément dans le sternum du pirate. Complètement déstabilisé et n’ayant pas détecté la vitesse extraordinaire de son ennemi, le fils de Joseph hurla de douleur, mais se rattrapa rapidement puisque Molinari avait fait l’erreur de s’agripper à ses armes.

-BOULE SISMIQUE

Le descendant de Kull expédia un coup de tête retentissant qui propulsa son opposant au tapis. Toutefois, l’officier déchu freina sa chute en reprenant son arme à la faculté de se sectionner en deux et en utilisant ses cuisses saillantes. Puis, il bondit en direction d’Edward.

-PRISE DU RHINOCÉROS

Darth Vanaec voulut envoyer un coup de lame vertical du bas en haut, mais son vis-à-vis répliqua.

-PITON SISMIQUE

Edward planta sa naginata dans le sol pour provoquer des cataclysmes sismiques sur la cour extérieure. Un piton de marbre émergea afin de bloquer l’ancien haut gradé qui l’évita.

-J’ai quelques petites bases utiles en rokushiki même si je ne suis pas un agent du Cipher Pol 9. GEPPOU

Sans appui, Ruben sauta à nouveau et se retrouva très haut dans les airs avant de contre-attaquer.

-TITAN AÉRIEN

Après avoir réutilisé le geppou, Molinari exposa son poing américain de droite et prépara un coup de poing surpuissant en direction du pirate.

-Tu as fait une grossière erreur, Ruben. VER SISMIQUE

Le père d’Owen donna la réplique en joignant ses deux paumes vers et forma une suite de cercles sismiques ressemblant à un ver. Très dangereuse et apte à tuer une personne, cette zone fut facilement contrée.

-Surprise. SHIGAN

Le maître de Sakazuki décala à sa gauche et expédia une sorte de balle par son index droit. Elle traversa la zone sismique et frappa le front du yonkou en plein fouet. En douleur et confus, Newgate chancela à cause d’étourdissements, d’une migraine, de nausées et d’une vision floue.

-Damnation!

Après avoir atterri, l’Argonaute proclama sa victoire.

-En force, tu m’es bien supérieur et Sakazuki m’a surpassé, mais tu as le cerveau d’une mouette. Tu es décimé par les maladies et les blessures, n’est-ce pas? Plusieurs commotions cérébrales, dont celle de maintenant, coeur fragile, vertèbres pouvant casser n’importe quand, les oreilles endommagées, fractures chroniques, et j’en passe.

Soudain, le capitaine reprit partiellement ses esprits.

-Oui, tu as raison. Les pirates ont tendance à peu réfléchir, mais la résistance et la tendance de se rattraper après un faux pas sont-elles incluses dans tes critères? RAGNAROK SISMIQUE

Le petit-fils de Basil créa un immense globe sismique et transparent qui abritait les deux combattants. En dépit de la pression et des chocs sismiques, Molinari décida de l’achever.

-Laisse-moi rire! Tu te prends pour le plus puissant des guerriers! FOLIE

Dans un état de transe, Ruben bombarda son adversaire de coups d’estoc et lui entailla sans cesse les organes vitaux, mais il ne vit pas la boule rétrécir, devenir de plus en plus puissante et l’entourer exclusivement. Berné, Darth Vanaec subit des milliers de séismes localisés qui détruisirent son squelette. Incapable de bouger, il s’écroula comme une larve et la sphère atteignit sa phase finale dans son cerveau qui éclata en des centaines de morceaux. Ainsi mourut Ruben Molinari. Malgré sa victoire, Barbe Blanche était sur le point de le rejoindre à cause de la perte de sang. Il sombra dans le coma.

--------------

Au village…

Pendant que son armée s’occupait des Argonautes, Don Chinjao affrontait des officiers, au nombre de douze et bien moins forts, qui protégeaient Buckhignam. Le pirate balaya deux d’entre eux avec une droite retentissante et se tourna vers trois autres qu’il mit hors de combat avec un violent coup de coude droit. Déçu puisqu’il s’attendait à des ennemis de plus haut calibre, le chef de la Marine de Wano pesta.

-Votre stratégie est dérisoire! Vous envoyez vos meilleurs hommes sur la montagne après les avoir utilisés pour capturer des pirates. Vous n’avez pas pensé à des renforts de la Marine. Pour couronner le tout, vous vous êtes installés sur une plage, sans second front et sans trop connaître l’île. De notre côté, nous la connaissons par coeur et tous les chemins. Alors, nous avions toute la marge de manoeuvre pour vous surprendre. COMÈTE

En utilisant sa tête, Don Chinjao percuta le prêtre qui esquiva avec son sabre. Par la suite, un soldat de la Marine essaya de descendre le colosse à l’aide de son bazooka. Il ne le rata pas, mais la tête conique ne fut pas brisée malgré l’impact. Consterné, celui-ci vit le rival de Garp s’approcher de lui et expédier un coup de front rapide.
Ayant une escorte réduite au minimum, Kenneth savait très bien qu’il était dans une situation très gênante puisqu’il ne pouvait pas rivaliser avec le pirate de Wano. Malgré quelques bases en escrimes, il eut recours à ses hommes à chaque fois qu’il devait asseoir son pouvoir jadis.

-Je suis fichu… Pourquoi as-tu quitté notre ordre?

Chinjao plongea dans ses souvenirs. Né à Wano cinquante-six ans auparavant dans un village d’agriculteurs au centre de l’île, il s’enrôla dans l’armée royale après avoir atteint ses vingt ans. Il gravit rapidement les échelons jusqu’à l’arrivée du défunt shogun Nigini qui le fit exiler pour une plus grande mainmise politique. Réfugié sur la côte occidentale aux pics escarpés, ce dernier planifia, en compagnie d’une poignée de fidèles, un coup d’État, mais il craignait trop Masamune afin de le mener à son terme. Ce fut à ce moment-ci qu’il rencontra Mathusalem qui l’engagea et lava son cerveau en lui faisant avaler la potion extraterrestre. Pendant environ cinq ans, Chinjao servit correctement son patron en menant des raids contre des vaisseaux de la Marine et en assassinant de hauts gradés. Un jour, il se retrouvait dans un combat sauvage contre le vice-amiral Natsuno, le frère aîné de Sengoku. Après une demi-heure de supplices, Chinjao parvint à tuer son ennemi, mais chuta sur le sol et subit un traumatisme crânien. Après une semaine dans le coma, ce dernier se réveilla, mais l’effet du CX-AAA-OO était dissipé. Désormais affranchi du contrôle et se sentant berné, le pirate décida de se venger en profitant de la chute de Masamune pour reprendre le pouvoir en y installant un nouveau shogun, son frère Don Olulee.

Avant qu’il puisse s’expliquer, un individu surgit de nulle part et poignarda mortellement Buckhignam à la nuque avec sa lance. Pris de court, le chef de la Marine de Wano pointa le meurtrier du doigt.

-Quel est ton problème, scélérat? Tu n’as pas à te mêler de ce combat.

L’inconnu n’était autre qu’un incube, le pendant masculin de la succube. Svelte, à la peau rougeâtre, aux deux petites cornes sur le front, aux longues ailes et très grand, l’homme avait de longs cheveux blonds ondulés et brillants, d’yeux verts sévères, un visage carré, un nez pointu et de dents éclatantes. Possédant un corps nu et couvert de tatouages celtiques, ce guerrier pouvait surprendre son adversaire avec son agilité et ses griffes.

Pendant qu’il regardait intensément le colosse, les soldats de la Marine et les Argonautes capitulaient en grand nombre avant de libérer leurs otages et de s’enfuir. Furieux, Teach vint à la rencontre de la créature.

-Nous n’avons pas besoin d’incubes ici! Que viens-tu faire si loin de ta patrie!?

L’incube répliqua avec une voix suave.

-Sauver mon père que je n’ai jamais connu.

Intrigué, Marshall l’incita à poursuivre.

-Qui es-tu?

Son interlocuteur refusa de répondre et s’envola en direction du Minajar, laissant les pirates perplexes.

À suivre…

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Jeu 26 Juin 2014 01:29 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Voilà le trente et unième chapitre. Nous nous approchons de la fin de cet arc épique.

Au sommet du Minajar…

Barbe Blanche se réveilla péniblement après avoir passé une demie-heure dans le coma. À sa grande surprise, il remarqua que ses blessures étaient entièrement guéries. Ses yeux se rivèrent sur le visage d’une femme située près de lui : Zoé en personne. Devant elle, le cadavre de Nausicaa gisait. Horrifié, Edward n’arriva pas à émettre un seul mot. Soudain, une voix mélodieuse se fit entendre.

-Tu es vraiment pathétique. Regarde l’homme que tu es devenu. J’ai été gentile cette fois-ci, mais je te tuerai si tu refuses ma proposition.

La reconnaissant, Newgate s’exclama.

-Gaëlle?!

La Walkyrie apparut derrière le pirate. Malgré la cinquantaine, elle n’avait rien perdu dans sa beauté. Toujours gracieuse dans ses courbes et sa minceur, elle gardait une peau douce et ses longs cheveux blancs tressés l’illuminaient davantage. Ses yeux bleus et ses lèvres minces la donnaient un air autoritaire. Sa épaisse robe en fourrure de renard argenté la réchauffait en compagnie de son vieux sceptre de feu.

La magicienne répliqua.

-Comme nous nous retrouvons. Je n’ai jamais oublié ce jour où nous avions fait l’amour, mais une mégère est arrivée dans ton entourage peu après et tu l’as épousée. Elle t’a donné un fils indigne.

La réaction du yonkou fut explosive et immédiate.

-RETIRE CE QUE TU AS DIT! SINON, JE VAIS TE ZIGOULLER! TOI AUSSI!

Toujours calme, l’enchanteresse pointa les deux jeunes femmes.

-Comment oses-tu t’exprimer ainsi devant ta fille?

Le capitaine du Moby Dick en fut consterné et Gaëlle en profita pour lui expliquer le passé de ses enfants.

-De moi, tu as eu Zoé. Avec Ingrid, tu as conçu Moriganne, la plus puissante femme ayant existé sur Terre. Cependant, la reine est morte en l’accouchant. Et Moriganne est décédée en guerroyant quelques années auparavant. Avec les succubes, un garçon, Jamal, et une fille, Ariane, naquirent. Peu après ta visite à Vénétia, les incubes et les succubes furent décimés par une maladie mystérieuse. Seuls ces deux enfants au sang mêlé survécurent. Capturée par la Marine, Ariane accepta de travailler pour une quinzaine d’années dans le pénitencier de Vulcano. Lors de l’invasion de Vulcano par ton équipage, ton nakama préféré, Teach l’a tuée.

Soudain, l’incube atterrit à quelques mètres de son père qui balbutia.

-Ja… Jamal… Toi… toi…

Jamal put voir son géniteur pour la première fois de sa vie. Des larmes silencieuses coulèrent sur les joues du pirate. Se sentant coupable de ne pas avoir connu ses autres rejetons qu’Owen, Edward resta bouche bée. L’incube voulut parler, mais Gaëlle lui coupa la parole.

-Trève de bavardages! Zoé, montre-lui ton ventre.

La jeune adulte obéit sans répliquer et montra un ventre fort plat. La sorcière en expliqua les raisons.

-Le lendemain de la mort d’Ingrid, les Walkyries m’ont tenu responsable de ce phénomène et m’ont expulsé de l’île avec mon bébé. Avant de quitter, j’ai profité d’enlever Moriganne de son berçeau. J’étais finie, mais des officiers de la Marine m’ont recueilli et je me suis mariée avec Franco Muertes, un défunt colonel de North Blue. Franco est mort quelques années après les noces et ses supérieurs m’ont proposé de le remplacer. J’ai accepté leur demande et ils m’ont donné un dossier d’enquête sur toi. À l’époque, tu venais de t’évader du pénitencier d’Alcono. Environ un an plus tard, j’ai reçu un signal de détresse à Vénétia. En effet, les habitants avaient vu des incubes et des succubes très affaiblis chercher refuge avant de périr dans de horribles souffrances à cause d’une maladie mystérieuse. Je n’ai rien pu faire pour eu, mais j’ai rencontré leur reine Lilith, la mère de Jamal. Ariane est la fille d’une de ses courtisanes. Je leur ai laissé mourir en paix. et j’ai adopté les deux bébés survivants. Sous ma tutelle et mon expérience de vice-amirale, tes quatre enfants sont devenus de brillants combattants capable de se mesurer à des pirates du Nouveau Monde. Hélas, Ariane et Moriganne sont mortes alors que Jamal ne peut pas se reproduire avec une humaine malgré le fait qu’une succube est capable de le faire avec un humaine. De plus, ton fils Owen s’est tourné dans le camp des ennemis de la Marine.

Elle fit une pause avant de reprendre.

-Autrement dit, il n’y a que Zoé qui peut faire des enfants. Mes petits-enfants hériteront de ta puissance. Ils pourront achever ma vengeance. Oui, je reconquirai Flora par le sang et mes descendants régneront au Gouvernement. Les Walkyries reprendront leur place d’antan. Comme première étape, je devais marier Zoé avec un de mes collègues, trois ans auparavant. L’heureux marié est, bien sûr, Sakazuki! Ho ho, je peux t’assurer qu’il baise comme un dieu. Un gros cochon insatiable qui a un phallus bien actif et des testicules incroyables, parole d’une nymphomane… Lors de ses journées de congés, il peut faire l’amour soixante fois avec des femmes différentes en vingt-quatre heures. Paradoxalement, il refuse de baiser Zoé. Je suis en négociation avec lui.

Ayant déjà les nerfs à fleur de peau, Edward s’emporta pour de bon. Il n’avait jamais ressenti une telle fureur.

-TU VAS BEAUCOUP TROP LOIN! OÙ EST-ELLE PASSÉE CETTE JEUNE FEMME QUE J’AI RENCONTRÉ SUR L’AUTEL?! ZOÉ, JE SUIS TON PÈRE ET JE TE COMMANDE TROIS CHOSES! ENVOIE À TON MARI TES PAPIERS DE DIVORCE, RENIE TA MÈRE ET REJOINS MON ÉQUIPAGE! JAMAL, FAIS COMME TA DEMI-SOEUR! SI TU VEUX VIVRE AVEC TON PÈRE, C’EST L’OCCASION EN OR!

Gaelle se fâcha à son tour.

-JE VOULAIS QUE TU M’AIDES, INGRAT! JE T’AVAIS SAUVÉ LA VIE ET J’AI ÉLEVÉ SEULE QUATRE DE TES ENFANTS, PAS POUR QU’ILS SUIVENT TES TRACES!

Edward répliqua avec verve.

-J’AI DE LA DIFFICULTÉ À SUIVRE TON HISTOIRE! QUELS ÉTAIENT LES LIENS ENTRE TOI ET LE GOUVERNEMENT AVANT QUE JE TE RENCONTRE À FLORA?!

Soudain, un laser de plasma frappa le sol en plein fouet. La poussière les aveugla et le choc les fit coucher. Quelques minutes plus tard, le yonkou se releva péniblement et fulminait puisque Gaelle et Zoé avaient disparu.

-Qui est l’imbécile heureux qui a fait ça?!

Son fils le rejoignit à sa grande surprise et lui expliqua davantage sur la Walkyrie.

-Voici des années que je cherche à m’échapper du joug de Gaelle. Elle est beaucoup plus puissante et folle que tu penses. En fait, lors de la montée au pouvoir des Dragons Célestes après la fin du siècle oublié, une famille royale s’est établie à Flora et sa chef Brunehilde a fondé une dynastie qui régna pendant des siècles jusqu’en 1454. À cette année, Astrid, la mère d’Ingrid, fit un coup d’État contre Aurore, la grand-mère de Gaelle. Aurore descendait directement de Brunehilde et tous les membres de sa famille furent tués, sauf sa petite-fille, épargnée. Depuis, elle veut se venger.

Bouleversé, Barbe Blanche fit un malaise cardiaque et s’effondra à genoux. Alarmé, Jamal ne savait pas trop quoi faire, mais son père lui rassura.

-J’ai détruit ma santé depuis que je suis devenu un pirate. Pourquoi Zoé et sa mère étaient-elles là, à risquer leur vie? Quels sont-ils leurs liens avec les Argonautes?

L’incube prit place sur une roche et commença à parler.

-Gaelle cherchait Sakazuki, un officier puissant pour contrôler la Marine par le biais du gouvernement. Le père de Sakazuki, Takashi, avait travaillé auprès le comité éxécutif et avait uni ses destinées avec Sainte Bianca, une Dragonne Céleste. Sakazuki et son père rêvaient d’une Marine forte, impitoyable et complètement soumise aux Cinq Étoiles. Depuis la création de la Marine, les amiraux en chef n’ont jamais en tout temps entretenu de relations harmonieuses avec Mari-Joa, surtout Sengoku.
En parallèle, plusieurs groupes révolutionnaires et illégaux furent fondés, selon les idéologies, par des dissidents de la Marine, des pirates, des capitaines corsaires, des races voisines des humains et des Dragons Célestes déchus afin de modifier l’ordre mondial. Certains s’orientent vers une monarchie plus parlementaire, un communisme, une anarchie, etc. Parmi un d’entre eux, il y a les Argonautes, partiellement composés d’une brochette d’anciens haut-gradés de la Marine et dirigés par le faux Surion, Sphnix D Mathusalem. Depuis des siècles, il a très bien dissimulé sa vraie identité.

Edward tenta de deviner.

-Il était chef de la défunte division noldor dans la Marine. J’ai déjà entendu parler de cette histoire à l’école.

Satisfait, Jamal poursuivit.

-C’est exact! À la suite de la chute de Dragao, les Noldor ont accepté de se soumettre au nouvel ordre mondial. Environ cent ans après le siècle oublié et à cause d’un meurtre d’une de leurs princesses par un Dragon céleste, les Noldor ont fait défection et sont immédiatement entrés en guerre contre les Dragons célestes. Pendant des siècles, les Noldor ont été les instigateurs d’une cinquantaine de guerres révolutionnaires qui coûtèrent très cher en vies humaines au Gouvernement. Le plus sournois des Noldor, Mathusalem possède de très nombreux contacts et des pouvoirs qui lui ont permis de manipuler des hauts gradés de la Marine comme Sakazuki. Il a un plan caché, que même Gaelle ne connaît pas, pour réinstaurer l’ancienne hégémonie noldor, ce que plusieurs ont échoué avant lui. Partagée en plusieurs sous-branches, cette apothéose elfique datait d’un peu avant la fondation des premiers empires comme celui des Cimmériens qui les ont balayé. Morgoloth l’a presque réussi, mais son fils Surion était beaucoup moins habile que lui et vit ses fidèles alliés se retourner contre lui et fonder le Gouvernement. Nuada l’a essayé en reconquérant Avalon, mais n’a pas pu faire mieux. À moitié Noldor et à moitié humain, Vartan est sorti de l’enfer pour se venger, mais sa cupidité a eu le dessus. Très silencieux en ce qui a trait à ses origines elfiques à Druylaam, le défunt amiral Benjiro a utilisé l’extermination en masse et l’invocation des jardins du soleil. Ces jardins abritaient le fils du soleil. Ce dernier est en fait Horuskael, le demi-frère de Vartan. Il régnait sur une île, désormais engloutie, au nom de Edano, autrefois réputée pour ses allures paradisiaques, sa splendeur et le bonheur de ses habitants. Shiki et Ahès ont fait aussi leur essai, sans succès.

Stupéfié, l’empereur dut prendre quelques minutes pour reprendre ses esprits et mumura.

-Comment sais-tu tout cela?

Son rejeton répondit.

-Certains enfants sont nés avec le don de parler avec les esprits des arbres multimillénaires qui sont témoins de l’histoire. Je fais partie de ce groupe restreint. Un des arbres m’a confié qu’une colonie d’extraterrestres était situé en dessous du royaume de Wano.

------

Dans une galerie souterraine taillé dans les montagnes occidentales de Wano et à la lisière du désert du sud-ouest…

Enchaîné à un mur en béton, Roger reprit connaissance dans une petite salle qui ressemblait à un bunker complètement vide et éclairé par une torche. Seuls les Bolgu étaient présents pour lui administrer le CX-AAA-O, qui reposait dans une fiole en vitre. Un d’entre eux tonna avec quelques bribes de langue humaine.

-OUVRE BOUCHE! SINON, TORTURE!

Cependant, les créatures avaient sous-estimé leur patient et oublié les chaînes en granit marin. Le seigneur des pirates fit semblant d’obéir et un des docteurs examina sa langue.

-BOUCHE DU DIABLE

Le père d’Ace expédia un rayon d’énergie qui tua son interlocuteur en arrachant sa tête. Ses collègues horrifiés tentèrent de se sauver, mais le pirate ne les épargna pas.

-DANSE DU VENTRILOQUE

Avec les doigts de sa main droite et son pouvoir, Gol transperça les victimes et les fit entrechoquer. Satisfait et ayant récupéré son sabre, le capitaine entra dans la pièce adjacente. Rectangulaire, déserte et aux murs similaires, elle était un gigantesque balcon pour permettre à quiconque de surveiller de haut une chambre circulaire. À l’intérieur de celle-ci, douze lits en acier étaient inclinés diagonalement et installés en cercle. Sur ces meubles, douze morts-vivants humanoides dormaient profondément.
Soudain, un individu, surgissant de nulle part, voulut décapiter le visiteur qui répliqua en lui tranchant l’auriculaire et l’annulaire gauches avant de les ramasser. Ces membres portaient chacun deux mystérieuses bagues. En douleur, Mathusalem apparut devant son ennemi qui lui gronda.

-Je déteste les adversaires qui se servent des autres pour atteindre leurs buts. Est-ce que ces bijoux te permettaient de léviter, de parler n’importe quelle langue, te téléporter et de manipuler des personnes? Tu es pitoyable!

Furieux et prenant sa forme hybride de l’aigle, Marshall vociféra.

-TU ARRIVES TROP TARD, GOL D ROGER! FINISSONS EN UNE FOIS POUR TOUTES! PIEU DE L’AIGLE

Ce dernier plana en direction de son adversaire afin de lui expédier un coup d’estoc, facilement bloqué. Toutefois, il poursuivit.

-AIGLE FURIEUX

Celui-ci bombarda Roger de coups de lame extrêmement rapides. Exténué et le corps ensanglanté, le pirate les encaissa tous et croula sur le sol. Surpris, Mathusalem ricana.

-Tu es encore plus miné par Némésis que je pensais.

Le Noldor venait de faire la pire erreur de sa vie : tout avant de se transformer en démon, Gol prit la coupe de la vie de son manteau et y mit un peu de son sang. L’objet émana une lumière orange si vive au point d’aveugler son rival. Allègrement, le père d’Ace but son sang et reprit sa forme démoniaque. À la place d’être complètement dominé, il pouvait contrôler cette métamorphose pendant un certain temps.

-DANSE DÉMONIAQUE

En utilisant une vitesse supérieure au soru, Roger courut vers son ennemi avant de charger.

-MAGNÉNERDOM

Il invoqua des sphères d’énergie qui entrènt en collision sur un point unique : Darth Reshef. Impitoyable, le mentor de Shanks donna le coup de grâce.

-LAMOSYNERGIE ATOMIQUE

Ce dernier envoya un coup de sabre surpuissant avec une quantité folle d’énergie qui explosa. Malgré cette attaque monstrueuse, le chef du Cristal Noir survécut à l’aide de ses ailes qui l’élevèrent dans les airs. Un peu plus loin, les extraterrestres avaient commencé à s’illuminer et tourner à la force centrifuge autour de la chambre.

-Je te félicite, Roger! Tu viens d’actionner Dyeus Pitar, le château céleste de Zetamégo! Il va transformer la Terre!

----

Au fond de l’océan du Nouveau Monde, un vaisseau se réveilla après des siècles de léthargie et sortit de l’eau avant de flotter dans le ciel. D’abord une petite pyramide, la nef attira des centaines d’autres morçeaux pour sa forme finale. De la taille de la Lune, ce château céleste ressemblait à une sorte de rocher en iceberg, pourvu de propulseurs stellaires et de canons à plasma.

Épouvantés et impuissants, les habitants de la planète ne comprenaient pas ce qu’il se passait. Soudain, d’autres petits vaisseaux stellaires, en commandos, surgirent. Futuristes, apte à détruire des villages entiers et pilotés par des cyborgs, ces bolides volaient à la vitesse de la lumière, voire davantage. Le chef de la cohorte vociféra.

-ABATTEZ-LE, AU NOM D’OMNICRON!

----

Dans le refuge des Zetamégariens...

Furieux envers lui-même pour avoir commis une erreur monumentale, Roger ne put pas retenir quelques jurons et assista, impuissant, à un enfouissement rapide des pièces souterraines par du sable. Vainqueur de ce combat stratégique, Mathusalem poussa un rire sardonique et exulta sa puissance.

-Je suis le plus fort! Nous mourrons ensemble. Bientôt, Dyeus Pitar va sortir son arsenal et détruire la planète afin que les douze rois de Zétamégo la fassent repeupler avec leurs propres créatures et les Noldor.

Éprouvant quelques difficultés à marcher à cause du sable, le démon tenta de surprendre le Noldor avec une de ses meilleures techniques.

-Fais ce que tu veux, gros bêta! On dirait que tu es beaucoup plus faible avec l’âge et sans tes bagues. Moi, je sors d’ici. GUIDOSPHÈRE LUMIÈRE

Gol matérialisa une boule d’énergie qu’il pouvait faire promener à sa guise et à une vitesse rivalisant avec celle de la lumière. Complètement déstablisé malgré sa rapidité, Marshall essayait, en vain, de la neutraliser avec un coup de lame. À la fin, le pirate cacha son jouet dans le sable avant de le faire émerger, détournant complètement l’attention de l’elfe. Ayant toute la marge de manoeuvre, le capitaine du Jolly Roger asséna le coup de grâce.

-MANDOLINE DE NÉMÉSIS

Celui-ci expédia trois lames d’air qui découpèrent horizontalement le corps de son ennemi. Ainsi mourut Mathusalem.
Sentant ses forces diminuer, le natif de Logue Town observa un portail bleu surgir de nulle part entre les extraterrestres en transe, probablement pour leur passage après la destruction de l’humanité. Pendant qu’il reprenait sa forme humaine, Roger puisa dans ses dernières forces en sautant dans le trou bleu avant de perdre connaissance.

------------

Sur la plage…

Barbe Blanche avait eu le temps de se sauver avec Dragon et Jamal d’une mort certaine puisque les lasers de Dyeus Pitar détruisaient le Minajar avec une facilité déconcertante. Malgré quelques morceaux perdus, le vaisseau de Zetamégo tenait bon et descendait les navettes spatiales jusqu’au dernier. Bref, leur technologie surpassait tout ce qui avait été vu sur la Terre et la force d’individus exceptionnels tels Newgate, Garp, Kong, Kuzan et Shiki.

Impuissants et silencieux, les pirates avaient perdu contre le génie de Mathusalem et se découragèrent davantage lorsque l’objet extraterrestre émana un rayon titanesque destiné à modifier la Terre. Après quelques heures, Zetamégo renaîtrait. Ce serait une planète très chaude, à la topographie excessivement accidentée et désertique, un souterrain complexe et recouvrant de l’eau et de la végétation dense, et des hordes de vers de terre géants.

Malgré l’arrivée de Roger sur le sable à l’aide du curieux portail destiné à transporter les douze monarques extraterrestres, rien ne changeait jusqu’au moment que l’incube se décida à une initiative.

-Comme je suis capable de voler, je vais tenter de trouver une brèche dans cette machine infernale.

Indigné, son père refusa d’approuver.

-C’EST DU SUICIDE! RESTE AUPRÈS MOI! NOUS MOURRONS ENSEMBLE!

Entêté, Jamal s’envola.

-Je sais tout bien cela, mais ne dit-on pas que l’impossible n’existe pas? Nous repoussons toutes nos limites, même contre le non humain. Adieu!

Le yonkou tenta de le retenir en attrapant son pied, mais Atmos lui en empêcha. Devant son père dévasté, la courageuse créature volante s’approcha de Dyeus Pitar qui riposta avec une salve de lasers. Tournoyant en plein milieu de rafales, Jamal les évita tous et se posta près de la partie inférieure, mais berné par un rayon qui lui amputa son bras droit. En dépit de la perte de sang, ce dernier étudia l’armature et les canons. Sa lance ne serait pas apte à les percer. Constituée d’un matériel inconnu, Dyeus Pitar semblait impossible à détruire avec des pouvoirs de fruits de démon ou des armes humaines. Par mégarde, il trébucha et se retrouva sous la nef. Une sorte de bouton mou en plasma stellaire y reposait : la véritable génératrice d’énergie. Après avoir pris quelques grandes respirations, Jamal y planta sa lance et provoqua une gigantesque explosion dans le ciel qui l’emporta et réduisit en cendres le projet de Darth Reshef. Bien que fier de son fils et soulagé de voir ce cauchemar se terminer, Barbe Blanche commença à pleurer à chaudes larmes.

--------------

Une semaine plus tard…

Du côté de la Marine, Kong était libéré du contrôle mental de Mathusalem et fit libérer ses deux champions, Sengoku et Garp. De plus, il décapita chaque membre de la mystérieuse division zéro et réinstaura ses collègues à leurs anciens postes sauf le Bouddha qui fut rétrogradé amiral. Au lendemain de tous ces événements, Zoé et Gaelle furent retrouvés sans vie dans leur villa. Selon certaines rumeurs, ce serait Kong qui aurait ordonné leur assassinat pour amputer sa liste d’ennemis de quelques membres.

Avant de retourner dans sa capitale, Don Chinjao avait fait ériger une magnifique tombe à la mémoire de Jamal. Ressemblant à un poneglyphe archéologique, la stèle portait ce message révélateur : - Ci-gît Jamal Newgate, dernier incube et fils d’Edward Newgate. Il a su repousser les limites de l’homme. Qu’il repose en paix auprès ses siens. -.

Les funérailles se déroulèrent sans incident malgré que Dragon ait subitement disparu avec Acté, retenue prisonnière dans les cales du navire de Sakazuki.

Prêt à reprendre la mer et sur le point de lever l’ancre de l’Oro Jackson, Roger fit ses adieux à son rival.

-Encore toutes mes condoléances pour ton fils. C’est la dernière fois que nous nous voyons comme je te l’ai dit hier. Donc, je provoquerai très bientôt une sorte de guerre contre Garp durant laquelle je vais capituler de mon gré. Je viens d’apprendre, par une de mes patrouilles, que la Poigne se dirige en direction de Wano. Pour te protéger, je bloquerai son chemin.

Avant que le seigneur des pirates ordonnât à ses hommes de mettre en marche le bateau, Edward l’intercepta.

-Attends, j’ai une question! Qu’est-ce exactement l’One Piece?

En face du soleil, le porteur du D s’exclama fièrement.

-Réalise tes rêves et atteins tes buts! N’as-tu pas dit que tu rêvais de devenir le plus grand pirate au monde? Eh bien, après ma mort, tu le seras. Incroyable, mais vrai : le One Piece est accessible à tous! À la revoyure! Au paradis!

----------------

Trois mois plus tard, en plein milieu du Nouveau Monde, dans la salle à manger du Moby Dick…

Habillé d’une robe de chambre bleue, Newgate mangeait son petit-déjeuner et complétait son sudoku en compagnie de Marco. Après toutes ces aventures, surtout après avoir exprimé un refus cinglant à l’entreprise de Shiki désirant arracher Gol de la prison, il avait décidé de signer une trêve avec la Marine et débuter une semi-retraite amplement méritée, qui allait durer jusqu’à la bataille de Marineford. S’occupant sagement de ses propriétés, il évitait le moindre conflit et témoignait d’une confiance aveugle à ses subordonnés. Aussi, celui-ci ne préférait pas lire les journaux et se consacrait, lors de ses temps libres, à l’entraînement physique et à la lecture de livres d’histoire.

Pendant qu’il s’attaquait à ses saucisses, Barbe Blanche reçut la visite de Teach qui le salua.

-Père, Rayleigh veut te parler. Il est dehors.

Étonné, le yonkou courut en direction de son ancien ennemi, seul et venant de débarquer de son petit voilier.

-Quelle belle surprise de te voir, Ray! Comment se porte Roger?

Silvers leva les épaules et soupira.

-Son plan a très bien fonctionné. Il s’est fait exécuter à Logue Town, il y a trois semaines. Son équipage est dissolu et ses paroles ont déclenché une émeute hors de commun dans l’île. À ses frais, Garp a accepté de faire incinérer Roger et mettre ses cendres dans une urne.

Il lui montra le récipient, très simple et fait de bronze.

-Roger veut que ses cendres soient dispersées dans la mer du Nouveau Monde, lieu de ses exploits. Il aimerait que ce soit toi qui le fasses.

-----------

Au coucher du soleil…

Les centaines de subalternes de Barbe Blanche avaient regroupé leur armada d’une forme triangulaire et avaient fait, pour l’occasion, allumer des milliers de chandelles. À l’avant du Moby Dick, le descendant des Cimmériens, arborant un habit classique en noir et en cravate rouge, commença à verser doucement les cendres dans l’eau.

-Mon cher Roger, j’ai été privilégié d’avoir été ton rival. Au début, je te détestais, mais au fil de nos rencontres, j’ai découvert que tu étais tout un personnage et un vrai guerrier. Prêt à aider tes amis et à braver tous les dangers comme un déchaîné, tu montrais une immense joie de vivre avec ton rire tonitruant et ton insouciance. Glouton et séducteur par excellence, tu avais une vie sociale extraordinaire avec d’innombrables fêtes. Avec ta persévérance, tu gagnais le respect de ton entourage, soit allié ou ennemi. Intéressé à tout, tu possédais une culture déconcertante. Bref, le plus grand pirate de tous les temps. Repose en paix, mon ami.

_________________
Image


Dernière édition par Chaosx le Mer 9 Juil 2014 02:10, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Mer 9 Juil 2014 01:46 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Je vous écris pour vous aviser que je viens d'allonger le dernier chapitre de quelques pages.
Donc, l'arc sur la revanche de Mathusalem est bel et bien terminée à mon grand bonheur.

J'espère que vous aimerez la petite extension.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] L'âge d'or de Barbe Blanche
MessagePosté: Lun 14 Juil 2014 14:18 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1331
Localisation: Dans tes rêves.
Certains et certaines seront surpri(se)s : je vous présente l’épilogue de ma fan fic. Après presque quatre années de labeur sur l’écriture d’une biographie d’un des pirates les plus illustres, j’aimerais passer à autre chose et clore cette époque. J’aurais pu insérer des scènes sur le meurtre de Satch ou le post 1500 en général. Cependant, mon but était de réciter la montée en puissance d’Edward (son apogée) et pourquoi il est devenu un des plus grands pirates de tous les temps. Après 1500, comme vous l’avez lu, Barbe Blanche délègue de plus en plus de responsabilités à ses nakamas et mérite donc une sorte de semi-retraite. Pour ce qui en a trait à Teach, je préfère laisser la tâche à M.Oda qui ne tardera pas à approfondir encore plus sur le nouvel empereur en 1524. Je prendrai une petite pause bien méritée pour réfléchir à mon avenir au Cabinet d’écriture. Par contre, je reviendrai poster dans ce topic pour des chapitres bonus temps en temps.
Vous vous souvenez qu’Edward a eu des problèmes avec son fils Owen (Sir. Crocodile). Cet épilogue est consacré au duo père et fils.
Avant de commencer, je serais le plus stupide des écrivains si je ne remerciais pas au fond de mon cœur mes lecteurs et lectrices du second volet : parmi toute une pléiade, il y a Sword Max ; Liam d’Éméraude ; Joz ; IIC ; Tohra Gari ; Demons Fire ; Xx-Mustang ; Mugikaze, etc.
Voici l’épilogue, dédicacée à Loki à qui j’ai fait une promesse, après deux prologues, un épilogue et soixante-dix chapitres!

------

La guerre de Marineford venait de se terminer dans un véritable carnage et un champ de ruines. Le quartier général remportait une victoire mitigée : Ace et Barbe Blanche étaient décédés avec plusieurs centaines de les leurs, mais Barbe Noire faisait défection en saccageant encore plus Impel Down et le défunt empereur témoignait d’une marque de confiance envers Chapeau de Paille.
Après l’arrivée de Shanks qui sauva Kooby des griffes de Sakazuki, Sengoku avait accepté une trêve et livrer le corps des deux prestigieuses victimes à leurs proches.
Épuisé par tous ces combats, les émotions partagées entre la colère et la tristesse et quelques blessures mineures, Crocodile décida de se reposer deux jours auprès des survivants de l’équipage de son père. La Marine augmenta considérablement sa prime, anciennement gelée, à 210 millions de berrys. Son fidèle Daz Boness connut le même sort avec une nouvelle prime de 85 millions de berrys. Malgré leur répugnance envers leurs hôtes, Croco-boy et l’homme de métal voulaient se rétablir entièrement avant de former un équipage et se dénicher un navire.
Un beau jeudi, peu après les funérailles de Portgas et de Newgate, il déjeunait en compagnie de convives célèbres : Shanks, Baggy, Ivankov, Joz, Marco, Yassop, Curiel, etc. Pendant qu’il finissait de savourer une banane flambée avec de la crème glacée au chocolat, l’invité d’à côté, le Phénix lui confia une lettre.
-Barbe Blanche m’a demandé de te remettre cette lettre à sa mort si les circonstances le permettaient. Tu dois la lire tout seul.
En guise de respect, ses homologues se retirèrent. Une fois l’avoir ouverte, Owen la lut lentement.

‘’ Mon cher fiston bien aimé,
Demain, nous arriverons à Marineford pour sauver Ace. Tôt ou tard, Teach paiera de sa cupidité et de sa soif de pouvoir. Je ne sais pas si je survivrai, mais mon souhait le plus cher est d’implorer ton pardon pour que je puisse mourir sereinement.
Chaque jour, je pense beaucoup à toi et je pleure à chaque fois. Chaque nuit, je fais des cauchemars dans lesquels tu me renies. J’ai réussi ma vie de pirate, mais tu n’arrêtes pas de me tourmenter. Comme mon oncle Clifford, j’ai brisé le cœur des miens, surtout maman.
Le jour que j’ai tué le père de Dylan et mon cousin Caleb, j’étais manipulé. Libre à toi de me croire ou non, mais je t’en supplie, lis mon histoire.
Je t’ai déjà raconté que j’ai passé une partie de mon enfance au couvent San Miguel sous la tutelle de prêtres qui me formaient pour devenir un officier de la Marine. Parmi un des enfants, il y avait Rubén Molinari, que j’ai revu environ quatre décennies plus tard. Possédant le paramecia apte à frapper de folie ses victimes, Rubén fut un commodore et le maître de Sakazuki. Tu as du certainement lire sur Sphnix D Mathusalem dans les journaux, le Cristal Noir, la division zéro, les vaisseaux spatiaux et le château céleste qui allait transformer la Terre. Mathusalem avait fait boire une potion à Rubén qui lui devint dévoué. Le Noldor voulait s’entourer d’hommes forts et avait choisi des candidats tellement déprimés au point d’accepter de se soumettre à des causes démoniaques. Alors, Rubén m’a rendu visite et frappé de folie. Après le carnage, j’ai revu Molinari, mais il ne s’est pas assez méfié et je l’ai battu avec mes pouvoirs sismiques.
Je regrette tous les jours ces actes atroces. Je ne peux pas tous les réparer, mais j’ai eu l’idée, en 1519, d’envoyer un espion à North Blue pour tenter de retracer Dylan. Il y a quelques mois, mon subalterne m’a envoyé une lettre.
Dylan est bel et bien vivant malgré l’offensive menée par Cyrus. Il s’est enfui à Caen, près de Luvneel, et depuis un peu plus de vingt ans, il y officie à titre de prêtre. Il doit être probablement en route pour rencontrer mon équipage et je lui parle régulièrement avec mon escargophone.
J’espère que me pardonneras et avant d’aller dormir un peu, je voudrais te dire quelque chose.
Je t’aime, Owen et prends soin de toi,
Papa. ‘’



Sous le choc, Owen éclata en larmes et resta prostré sur le sol, comme un enfant, pendant plusieurs minutes. Se sentant à la fois coupable, soulagé et en colère contre celui qui avait servi de son père, il enterrait la hache de guerre contre Barbe Blanche. Pendant qu’il peinait à sécher ses larmes, l’homme-sable aperçut un fantôme, celui de son père, qui étain en train de caresser ses cheveux. Il lui murmura à l’oreille.
-Protège Monkey D Luffy. Il est notre unique espoir contre Teach et le Gouvernement. Je sais que tu lui en veux encore, mais tu lui seras un de ses plus fidèles alliés. Adieu.
Ayant repris ses esprits, Crocodile sortit de la salle à manger et se retrouva devant les autres pirates qui lui présentèrent Dylan, très différent que lors de son adolescence. Plus costaud et musclé, mais un plus petit que son frère adoptif, le natif de Rosarlino arborait un complet impeccable au veston et aux pantalons noirs, aux souliers italiens bruns, à la chemise bleue et à la cravate argentée. Une petite croix en or était attachée à la pochette, signe de Bolan. Les longs cheveux gris en queue de cheval, les yeux bruns vifs et son visage rond, il s’imposait par sa grande beauté malgré sa quarantaine. L’ancien capitaine corsaire se jeta dans ses bras et lui serra très fort en sanglotant. Il venait de retrouver son frère, son confident et son amant.
Très ému, le descendant de Kull avait réparé les liens avec son fils cadet. Malgré son orgueil, ses nombreux problèmes de santé et sa vie difficile de pirate, la famille lui a toujours été d’une importance capitale. Maintenant, il pouvait compter sur la montée en puissance de Chapeau de Paille, le prochain seigneur des pirates selon lui. Malgré son décès, il avait réussi à stimuler une nouvelle vague de piraterie, très prometteuse et assez puissante pour faire renverser le Gouvernement. Aussi, ils chanteraient les exploits des pirates du passé, particulièrement la vie tumultueuse d’Edward. Qui défia le terrible Typhon dans les confins de l’enfer et convainquit Oméga à finir une fois pour toutes avec Vartan et Solonea? Qui libéra Kull en Hyperborée? Qui parvint à rivaliser avec Gol D Roger? Qui amputa les îles de North Blue du joug de Caïn? Qui provoqua une explosion d’un bateau de la Marine avec un caillou? Qui escalada à mains nues l’Othrys? Qui forma le plus grand empire sur le Nouveau Monde?
Roger l’avait bien prédit. Barbe Blanche était incontestablement le plus grand pirate de tous les temps et probablement le plus respecté. Ce dernier pouvait partir en paix après une très longue carrière glorieusement remplie. En plus, il sut le faire avec l’élégance du chant du cygne.

Je m’en vais le devoir accompli.
Libre de mes souffrances
Porté par le zéphyr
Un nouveau monde s’offre
Digne des héros de l’Histoire
Qui relaient, à bras meurtris,
Le flambeau aux prochains.
Tel est le destin.


FIN


J’espère que vous avez aimé la biographie de Barbe Blanche et comme vous l’aviez compris, j’avais promis à Loki d’écrire un poème, il y a plusieurs mois. Je préfère les poèmes sans rimes. Aussi, j'ai une petite pensée pour Cassie qui m'a toujours soutenu.
Sur ce, après le CCE, je prendrai une pause pour réfléchir à mon avenir sur le Cabinet d’écriture et la Volonté du D.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4]

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com