Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 92 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Quel est le plus gros défault de ma fan fic ?
Originalité 18%  18%  [ 2 ]
Écriture ( vocabulaire, syntaxe ) 0%  0%  [ 0 ]
Orthographe 36%  36%  [ 4 ]
Description 27%  27%  [ 3 ]
Action 18%  18%  [ 2 ]
Nombre total de votes : 11
Auteur Message
 Sujet du message: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Ven 5 Oct 2012 19:53 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
Bonjours a tous, bon voila je me présente, je suis les messages des forums depuis quelque temps, bien que je ne poste presque pas... ( ne m'en voulez pas :Ussop tien tien: )

Bref, j'ai décidé il y a quelques temps d'écrire une fan fic...Vu que j'aime écrire je me suis dit, tiens ici je pourrai être corrigé ! Je m'en remets donc à vos critiques (que j’attends avec plaisir ) pour pouvoir m'améliorer ...

Je ne pourrai pas mettre un chapitre un chapitre par semaine, vu que je ne suis pas habitué a écrire aussi vite... Je me rabat donc sur deux semaine pour un chapitre, toutefois je pense mettre le premier chapitre dimanche. En attendant, voici mon introduction (ce n'est pas très long mais bon c'est une introduction, et je ne sais pas quelle taille il faut mettre.):


Liste des chapitre :




Brain Pirate

Introduction

C'était la nuit.

La pâleur de la lune éclairait faiblement un somptueux jardin. Une grande masure se détachait de l'obscurité. La bâtisse était vieille mais magnifique même dans la pénombre... C'était l'héritage d'une grande famille de bourgeois conquérants. La maison possédait tout le domaine alentour qui s'étendait jusqu'à la ville voisine, cinq kilomètres plus loin.

Une faible lueur s'échappait d'une grande fenêtre du premier étage. Un adolescent tenant une plume de la main écrivait vivement sur un bout de parchemin. Il se tenait bien droit, éclairé par une belle chandelle ornée de quelques gravures. Arrivé à la fin de son message, il plia son parchemin, le mit en enveloppe, le scella et appela un bel oiseau perché dans un coin de la pièce. L'oiseau déplia ses longues ailes et se posa sur l'épaule de l'adolescent. Il lui attacha le message à la patte et murmura « Allez, prends ça et envole-toi ! ». Il ouvrit la fenêtre, lâcha l’oiseau puis le regarda un moment s’envoler. Il médita un long moment sur son action puis ferma la fenêtre, tira les rideaux et alla se rasseoir sur son fauteuil après l’avoir tourné face au mur. Il éteignit les lumières, se plongeant dans le noir complet. Et là, il attendit…

Quelques heures plus tard, la porte s’ouvrit, dévoilant un homme grand, à forte carrure :

« - Mon jeune maître, les Marines arrivent, déclara l’homme, ils ont déjà franchi le portail de la propriété.

- Très bien, mon cher ami Wild-Doï, répliqua l’adolescent, toujours caché sur son fauteuil, appliquez le plan.

- Bien, je vous retrouve en bas dans dix minutes »

L’homme sortit de la pièce en fermant la porte. L’adolescent ouvrit les yeux et alluma la chandelle. La faible lueur des flammes vint éclairer ses traits fins, ses cheveux noirs et sa peau pâle. Tout se passait comme il l’avait prévu. Un sourire sardonique étira les lèvres d’Ellipsys Alkin…

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


n'hésiter pas a commenter s'il vous plait ! :Bon clay bizou bizou:

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Dernière édition par solino le Lun 28 Jan 2013 18:50, édité 10 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Sam 6 Oct 2012 19:14 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
Venez commenter, je vous prie ! :luffy super content 2:

Je voulais aussi, vous expliciter quelques détails :

L'histoire, se déroule sur le début de la route de tout les périls. Le héros, Ellipsys Alkin, a mangé le fruit de l'intelligence, ce qui fait de lui un génie.
Ses parent ayant perdu la vie il y a 3 ans il hérité de toute la fortune de sa famille.
Depuis il vit en gérant les affaire familiale avec brio, en y mêlant quelque action illégale.
Au bout de nombreuses recherches il déchiffra les poneglyphe. La marine, qui le surveillai de près, comprirent qu'il avait réussis a les déchiffrer.
Ils décidèrent alors de lancer un assaut surprise sur la propriété.
Cependant, Ellipsys l'avait prévu...


Voila le contexte...

Commentez !! :Ussop gloups:

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Sam 6 Oct 2012 19:20 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2011
Messages: 210
Bon je vais donne mon avis sur ta fan à mon avis tu n'as pas mal de progrès à faire pour:

- La longueur de ton texte.
- Niveau orthographe, grammaire ça me semble pas mal mais il reste encore quelque faute.

Et on point positif je dirai que j'aime plutôt bien ton introduction et je verrai bien par la suite si ça vaut le coup de continuer à lire.

_________________
"En renonçant à la fierté, nous faisons un pas vers la bête. En renonçant à notre coeur, nous nous éloignons d'un pas de la bête."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Sam 6 Oct 2012 19:26 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2012
Messages: 93
Localisation: Euuuuuuuuuhhhhh... À oui!!! En train de faire des expérience avec Vegapunk.
Bon j'ai lu ton introduction, je la trouve plutôt bien et de bonne longueur pour un prologue.

Alors pour commencer, ton niveau d'écriture est bon (moi, je n'ai pas trouvé de faute mais peut-être que d'autre en on trouver). Sinon, je trouve bizarre qu'à l'âge de l'adolescent il fait déjà des affaires, ou des choses illégales (même avec son FDD). Aussi, je trouve que l'arrivé de la marine est un peu rapide, et aussi comment il a su que la marine allait le trouver (même avec ce qu'il a fait c'est pas vraisemblable).

Après, il a du suspens (la lettre, le plan,...).

Bonne continuation.

_________________
Spoiler: Montrer
Image

Image
Lisez aussi ma Fanfic:http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=9609


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Sam 6 Oct 2012 20:52 
1 000 Berrys

Inscription: 28 Mai 2012
Messages: 33
Localisation: au parc de sabaody
voila je vient tout juste de lire et franchement je n'est pas vu de faute grave, qui a gené la lecture du texte.
après je ne fait pas dire que j'adore ta fanfic je verai après avec le chapitres 1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Dim 7 Oct 2012 18:14 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
Merci à vous pour vos commentaires ! N'hésitez pas, donnez votre avis !
Par contre, est-ce que vous pourriez m'indiquer où sont les fautes ? Je pourrai les corriger.
Chou-T, déjà qu'il est sensé être intelligent, il a son fruit depuis déjà 3 ans donc son cerveau fonctionne plus vite, donc oui, il fait déjà des affaires...( regarde Robin par exemple, elle a 8 ans seulement, et pourtant elle sait lire les poneglyphes donc gérer presque des sortes d'affaires et cela sans fruit...).
Pour les marines, il faut partir du principe qu'ils le sous-estiment, et que sur l'Ile, il a plein de gens qu'il peut acheter, donc ça peut le faire.
Les trucs illégaux c'est pas grand chose, pas des trucs graves, mais juste une ou deux magouilles qui peuvent enrichir les affaires familiales...
en espérant t'avoir éclairé...
Après c'est juste une question de point de vue... :robin:

Bon maintenant comme promis le chapitre 1 :


Chapitre 1 : Piégé à distance.


Ellipsys enfila une veste d’un marron sombre et passa en revue les différentes affaires qu’il avait prévu d’emporter. Il finit de soigner sa tenue et sortit. Après avoir verrouillé la porte, il longea un grand couloir et déboucha sur un escalier en colimaçon. Il descendit tranquillement, regardant attentivement une peinture accrochée au mur. L’adolescent arriva sur un salon de style ancien. Son garde du corps se trouvait là, parfaitement habillé lui aussi. C’était un homme d’un certain âge, aux cheveux grisonnants. Il était grand et large. Il regarda sa montre :


« - Vous êtes pile à l’heure, déclara Wild-Doï, deux secondes de retard pour être précis.
- Ah, je savais que je n’aurais pas dû m’arrêter sur cette peinture…
- La calèche nous attend, Maître Ellipsys, je pense que nous devrions y aller plutôt que de nous attarder sur des retards aussi insignifiants que celui-ci.
- C’est là que vous vous trompez, répliqua Ellipsys, les petits détails doivent être étudiés avec précision. Toutefois il est vrai que nous ne sommes pas en avance, et il serait impoli de faire attendre plus longtemps le pauvre conducteur.
- Dans ce cas allons-y, si vous le voulez bien, Maître Ellipsys. »


Ellipsys passa devant et Wild-Doï lui emboîta le pas. L’adolescent monta dans la calèche, après avoir examiné les chevaux d’un coup d’œil. Son garde du corps passa après lui en donnant des instructions au conducteur. La calèche s’ébranla, et on n’entendit plus que le crissement des roues sur les gravillons de l’esplanade. Peu après, survint le grondement du tonnerre, et des trombes d’eau s’abattirent. 
Au bout d’une vingtaine de minutes, la calèche s’immobilisa aux abords d’une petite crique.

Ellipsys, qui n’avait pas apprécié le voyage et ses tressautements, sortit sans demander son reste après avoir salué le chauffeur. Wild-Doï sortit à son tour et le paya généreusement. Au bord de l’eau, une silhouette les attendait, juchée sur un rocher. Une petite embarcation mouillait à une dizaine de mètres du rivage.

La silhouette se détacha peu à peu de la pénombre, et Ellipsys perçut les traits d’homme-poisson de celui qui les attendait. Une tête de méduse et un corps gris d’homme. L’homme- poisson s’approcha en criant :


« Wild-Doï ! Comment vas-tu ? Heureux de vous voir Maître Alkin ! Puis-je vous appelez Ellipsys, je préférerai ainsi… »
Ellipsys attendit d’être à proximité pour répondre :
« Faites comme bon vous semble. De toute façon, bientôt, on ne m’appellera que par ce nom.
»
L’homme-poisson et le garde du corps échangèrent un regard étonné :
- En tout cas, merci de nous avoir attendu, déclara Wild-Doï, nous te sommes redevables, Virtix.
- Ce n’est rien, assura ce dernier en agitant ses tentacules, je m’immergeais pendant la journée pour qu’on ne me voie pas et j’ai bonne patience... 

- Je suis sincèrement navré de vous avoir fait attendre ces trois derniers jours, Virtix, lança Ellipsys ; maintenant, pourrions-nous embarquer ?
- Bien sûr ! Suivez-moi, répondit Virtix »

Il les conduisit jusqu’à une petite barque. Après leur avoir demandé de s’y installer, il se glissa dans l’eau, agrippa les planches de bois de ses mains palmées et poussa la barque jusqu’au petit navire. Arrivé à bord, Ellipsys épousseta la poussière de ses vêtements, puis ferma les yeux et inclina sa tête vers le ciel, laissant la pluie ruisseler sur son visage.
Il inspira un grand coup puis se concentra sur les bruits l’entourant. Les bruits de pas de Virtix réglant les derniers petits détails avant le départ. Le clapotis de la pluie sur l’eau de l’océan. La respiration lente et profonde de Wild-Doï qui remontait le canot à l’aide d’une corde. Le déchirement du tonnerre qui survenait brusquement. Puis il perçut un infime bruit de pas, venant de la forêt bordant la crique :

« - Il nous faut nous hâter, déclara Ellipsys avec un calme perturbant.
- Bien reçu, cria Virtix, je fais le mieux possible. Où allons-nous ?
- Wild-Doï, sortez l’Eternal Pose pour Inctionx et donnez le à Virtix. Vous avez bien pris les Eternals Pose que je vous avais demandé ?
- Bien évidement.
- Gardez-les en sûreté alors. Je vais dans ma cabine. »

Ellipsys entra dans le petit compartiment qui lui était réservé. Il n’y avait qu’un petit bureau dans un coin et un lit de petite taille. L’adolescent soupira. Ce manque de confort lui était nouveau, mais il était nécessaire. Il disposa sur le bureau les divers objets qu’il avait pris avec lui. Il les regarda avec attention… « Bien, se dit-il, c’est peu, mais assez. Je trouverai le reste à Inctionx. 
D’abord, procédons méthodiquement, se répéta-t-il. On devrait arriver dans 3 ou 4 jours à Inctionx. Après, il faudra réfléchir.»
Il s’allongea sur sa couchette en s’interrogeant sur l’avenir de son plan.



***************************************************************************


Le Colonel Finster était chargé de l’opération. À la base, rien de très compliqué : pénétrer dans une propriété et arrêter toutes les personnes à l’intérieur. Sans compter que le principal suspect n’avait que 14 ans.
Mais les choses s’étaient légèrement compliquées quand, arrivés au bon milieu de la propriété, des trombes d’eau s’étaient déversées sur ses soldats. Ceux-ci n’avaient alors plus fière allure, pataugeant dans la boue, cernés par de grandes ronces. 
Lui-même était tombé une fois dans une fosse, dissimulée sous des vieilles feuilles, un piège facilement remarquable, ce qui rendait son affront encore plus grand. 
Au bout d’un certain temps, ils arrivèrent devant un grand jardin magnifiquement bien taillé. Plus loin se trouvait la grande bâtisse des Alkin, ou se trouvait le suspect. Finster fit un signe à ses soldats, pour qu’ils encerclent le grand jardin et la maison :


« Allez, dépêchez-vous, déclara-t-il, à moins que vous ne vouliez rejoindre le groupe qui inspecte toute la forêt ? »


Tous les soldats se regardèrent, couverts de boue. Aucun d’eux n’avait envie de retourner dans la forêt. Ils se mirent en position puis foncèrent dans le jardin, et s’approchèrent du manoir. Au bout de deux tentatives infructueuses, ils défoncèrent la porte d’entrée, et s’engagèrent dans le manoir.
Le colonel s’avança, et pendant que ses hommes inspectaient le rez-de-chaussée, il grimpa vivement les marches menant à l’étage.
Après avoir ouvert plusieurs portes, il arriva devant une porte verrouillée. Le colonel sortit son sabre de sa ceinture :

« - Grande déchirure ! cria-t-il »


La porte fut coupée en deux alors que le colonel finissait sa rotation avec son sabre.
Il se glissa dans la pièce, raffermissant la prise de son sabre. La pièce n’était éclairée que par la faible lueur provenant du couloir. Une silhouette fine dépassait du fauteuil qui lui faisait dos. 
Une voix s’éleva : 


« - Bonjour colonel Finster, déclara la voix d’Ellipsys. Belle soirée n’est-ce-pas ? »
Le Marine serra le poing :
- Tu es fait Alkin !
Il s’avança et plaça sa lame sur la gorge de l’adolescent. Ce dernier ne bougea pas d’un pouce :
« - Allons ne faites pas quelque chose que vous allez regretter, le conseilla Ellipsys.

- Taisez-vous, tonna le colonel.
- Pourquoi donc ? »


Le colonel pressa plus fort avec sa lame. Le corps de l’adolescent tomba à la renverse. Le Marine écarquilla les yeux. Un mannequin. Un escargophone placé sous le mannequin. Un étrange mécanisme sur le dossier. Un levier, n’étant plus tenu par le mannequin, se leva. Avant qu’il n’ait pu faire quoi que ce soit, des grilles sortirent des murs, l’enfermant totalement.
Il regarda autour de lui, sidéré. Même le sol, s’effritant, laissait apercevoir de grandes plaques métalliques :

« - Je vous avais bien dit de ne pas faire d’acte puéril, lança la voix moqueuse d’Ellipsys à travers l’escargophone, amusez-vous bien pour vous libérer ! »


La communication fut rompue. Le colonel hurla de colère. Il s’était fait rouler. Il s’était fait avoir par un adolescent de 14 ans.



**********************************************



Ellipsys raccrocha l’escargophone tout sourire. Il regarda Wild-Doï qui venait de le rejoindre :

« Comment cela s’est-il passé ? demanda le garde du corps.
- Très bien, répondit Ellipsys. Il est vraiment tombé dans le panneau. Il va avoir du mal à se sortir de la cage, l’alliage est bien plus résistant que de l’acier ordinaire. Tout se passe comme il faut !
- Bien. Virtix, demande le programme juste après notre arrivé sur Inctionx. À propos du bateau, par exemple.

- Nous l’avons juste emprunté, nous allons donc le rendre. Ensuite, je me ferai construire une petite merveille.


L’ancien garde du corps, fronça les sourcils. Il était habitué aux fantaisies d’Ellipsys, mais là, il ne comprenait plus.

- Enfin, les charpentiers d’Inctionx sont plus fourbes les uns que les autres. De plus le travail est mal fait la plupart du temps.
- Justement, la plupart du temps. Mais il se trouve que Hakid Zick est sur cette île et je me suis mis dans l’idée qu’il me construira un beau bâtiment.

- Hakid Zick ? Le maniaque ? Il est élevé comme dans un cocon depuis très longtemps par les Marines. D’ailleurs, il s’est opposé à leurs offres, et ne construit plus rien, il me semble. Il refuse toutes les demandes, même les avantageuses. Il n’aime personne !
- Quelque chose me dit qu’il m’aimera moi, répliqua Ellipsys en souriant.
- Bien, après tout c’est vous le génie ici, soupira le garde du corps, je vous fais confiance, comme d’habitude.
- Merci, cela me fait plaisir. »

Ellipsys retourna s’asseoir sur son lit. Wild-Doï lui faisait entièrement confiance, il en était conscient. Il sourit, presque aucune personne ne partirait vers l’inconnu sans ordre préalable. Personne sauf Wild-Doï. Et l’adolescent était content de l’avoir à ses côtés.
Hakid Zick. Le jeune talentueux de la construction navale. Il tenait de source sûre que Hakid repartirait sur son île natale, dans moins d’un mois.
Cela lui laissait un peu de temps. Du moins normalement.

***************************************************************************
Une foule monstrueuse se pressait devant les murs d’une maison, aux fenêtres ovales, typiques de l’île d’Inctionx. Hakid Zick regarda avec dégoût cette masse de pirates hurlant et criant du haut du premier étage. « Encore des ratés, pensa-t-il. Tiens, mais il y a aussi des confrères ! »
Il avisa quelques personnes d’un style négligé tenant une mallette à la main. Des charpentiers ratés, même pas capables de faire un bateau tenant la mer.
« Ils sont encore venus demander conseil, pesta Hakid. »
Il se détourna.

Il n’avait aucun intérêt pour ces gens-là. Il n’avait de l’intérêt pour personne d’ailleurs. À part pour certains de Water Seven, ceux qui lui avaient tout appris.
Water Seven était sa ville de naissance, mais il avait été contraint de la quitter, il y a 4 ans de cela, alors qu’il n’avait que 15 ans. La marine avait vite remarqué son potentiel d’excellent charpentier. Mais plutôt qu’il reçoive des idées allant à l’encontre du gouvernement mondial, la Marine décida d’en faire un pantin obéissant. Ils avaient fait une grossière erreur, car Hakid, du haut de ses quinze ans, ne nourrissait que de l’appréhension à leur égard.
Il était donc parti, avec le seul espoir qu’on lui confierait au moins des tâches assez complexes pour qu’il puisse exercer son talent au maximum.


Cependant, les Marines, ne lui donnaient que des commandes mineures, ne voulant pas l’impliquer dans les travaux de grande envergure avant qu’il ne se soit décidé à devenir leur pantin. Et Hakid s’y refusait, bien évidement. Depuis 4 ans. Il s’ennuyait, à la recherche d’un quelconque défi.
Il était arrivé à Inctionx il y a 1 an, à 6 jours près, et c’était depuis ce jour-là qu’il ne prenait plus aucune commande, même les offres de la Marine.
Il n’avait qu’une seule lueur d’espoir : la possibilité de rentrer à Water Seven. Il avait sauté sur l’occasion. Il savait que là-bas, il pourrait parfaire sa maîtrise et se lancer des défis sans que personne ne le dérange.
Le chef de la ville et directeur de la Galley-La-Compagny, M. Iceburg, qui avait été son maître, le laisserait faire.
Après il lui fallait le client idéal. Il lui fallait un client capable de le surprendre et de l’impressionner. Il lui fallait quelqu’un capable de comprendre son talent.


Il lui fallait un génie.

_____________________________________

J'espère que la longueur vous convient... J'ai fait tout mon possible pour corriger un maximum, après j’espère qu'il ne reste pas de faute.

Le prochain chapitre devrait sortir dans 2 semaines, soit Dimanche 21...

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Dim 7 Oct 2012 19:27 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2012
Messages: 93
Localisation: Euuuuuuuuuhhhhh... À oui!!! En train de faire des expérience avec Vegapunk.
J'ai beaucoup aimé ce chapitre, la seul chose au niveau de l'orthographe qui me dérange c'est la ponctuation.

Sinon, je n'ai rien d'autre à dire sauf bonne continuation!!!!!

_________________
Spoiler: Montrer
Image

Image
Lisez aussi ma Fanfic:http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=9609


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Dim 7 Oct 2012 21:53 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Déc 2011
Messages: 120
Localisation: Sûr le chemin de Glaumora
Rares sont les nouvelles Fanfiction qui m’intéresse, pourtant, le fait de ne pas commencer sur un fond ressemblant à One Piece, mais plutôt à Black Buttler, je trouve sa plutôt excitant. Je serais ravie de suivre les aventure de ce jeune homme dont le nom est imprononçable.

(Alors niveau langage soutenu c'est qui la meilleure ??).

Amicalement.

_________________
I am always right, and when I am wrong, I am right to be wrong !
Image

Fanfiction: Boa


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Lun 8 Oct 2012 19:13 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Aoû 2011
Messages: 116
Localisation: Là !!!
Bonjour

Pour commencer ta fic est pas mal, mélanger les deux univers est une bonne idée. ( Black Butler)
Le personnage principal a comment dire un nom étrange et je pense que ça ne va pas être le dernier.
Niveau écriture bah rien à dire.

_________________
Image


Dernière édition par Yosanur le Dim 14 Oct 2012 11:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Lun 8 Oct 2012 20:14 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
Merci a tous pour vos commentaires :Zoro nargueur:
Les autres n'hésitez pas a commenté !

Le nom je l'ai imaginé il y a quelque temps et je ne peut pas m'en passez, j'espère qu'il ne vous gène pas dans la lecture, ainsi que celui du majordome...Je ne pense pas en crée de plus compliqué.

En parlant du majordome oui, j'y ai mêlé un peu de Black Butler, mais pas que sa... Il y a un autre livre qui ma légèrement inspiré... Cette fois si c'est un roman par contre, avec, pareil un jeune homme très intelligent, un majordome athlétique... A vous de trouvez !! :luffy langue:

Enfin si vous insistez pour trouvez la réponse... Moi je veux bien vous le dire, sa ma dérange pas...

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Mar 9 Oct 2012 17:38 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mar 2012
Messages: 37
franchement je dois avouez que je regardais un peu toute les fan-fic d'un regard peu intéressé et que je me suis arrêter sur celle la d'un coup et que je l'ai relu plusieurs fois
ta fan fic est très bien fait avec ce mélange one piece-black butler magnifique vivement le prochain chapitre

_________________
"Je veux croire en ce que croyais mon maître, c'est ma réponse" Naruto Uzumaki

Je vous conseil de lire la fanfic "brain pirate" de solino.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Ven 12 Oct 2012 21:40 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2011
Messages: 210
Tu tais un peu amélioré je trouve que c'est un super chapitre j'ai hâte de lire la suite !

_________________
"En renonçant à la fierté, nous faisons un pas vers la bête. En renonçant à notre coeur, nous nous éloignons d'un pas de la bête."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Dim 14 Oct 2012 11:18 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
Bonjours a tous ! Merci a vous pour vos commentaires ! Sa me fait plaisir !

Je me demandais, pour les nom d'attaques, voulez vous des nom en Français uniquement, en anglais uniquement ( je ne pense pas mais bon...), ou encore un mixte des deux ?
J'attend votre réponse... :luffy langue:

Edit ange bleu : Question à l'intérêt très limitée tout de même... Merci de répondre à cette question par MP.

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Dim 21 Oct 2012 20:56 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2011
Messages: 211
Localisation: Par ici
Bonsoir a tous ! :Zoro nargueur:

Comme promis, voici le chapitre 2 !
En espérant qu'il vous plaira !

Chapitre 2 : Un maniaque


« Incroyable Ellipsys ! s’exclama Virtix. Tu es dans le journal !
»

Ce dernier releva la tête :

« - Vraiment ? Fais-moi voir.
»

Ellipsys rapprocha sa tête de l’homme-poisson qui tenait le journal du jour d’une main et la barre de l’autre :

« Le jeune génie de 14 ans, Ellipsys Alkin, s’est enfui de son domicile juste avant son arrestation. Il serait très dangereux, ayant réussi à mettre des Marines hauts placés hors d’état de combattre à distance. Il aurait aussi coulé trois bateaux partis à sa poursuite…Tiens, un avis de recherche ! 
…90 millions ! C’est à peine croyable ! »

Virtix fronça les sourcils :

« - Quand est-ce-que vous avez coulé ces bateaux ?
- Hum, c’est une pure invention des Marines pour justifier ma prime et cacher le fait que leurs navires ont dû couler durant la tempête.
- Justifier la prime ?
- Oui, ils veulent cacher que je connais l’existence des poneglyphes et que je sais les déchiffrer… Ils cherchent donc à justifier ma prime élevée, en me mettant sur le dos d’autres évènements qui ne sont pas de mon fait. Ils l’ont fait il y a presque 20 ans avec Nico Robin, alors pourquoi pas moi ?
- Nico Robin ?
- Oui. Elle savait déchiffrer les poneglyphes comme moi. Elle avait huit ans quand la Marine lui a mis une prime de 79 millions. Ils font pareil avec moi. De plus, étant donné que j’ai piégé le colonel Finster, ils m’ont mis 90 millions… »


Ellipsys sourit, regarda plus attentivement l’article :

« Tiens, ils ont même indiqué le fruit que j’ai mangé, remarqua- t-il. Il aurait mangé le fruit de l’intelligence, cita t-il. Autant dire que je suis un génie, tout simplement, non ?
- Oui, mais cela permet de glisser discrètement que le granit marin est ton point faible. Ou l’océan.
- Effectivement.
- Nous allons bientôt arriver. J’ai l’île en vue, lança Wild-Doï, de l’autre côté du bateau.
- On accoste sur la plage isolée, comme prévu, ordonna Ellipsys. Virtix, garde la barre. Wild-Doï, on va se préparer.
- Entendu !
- Tu as bien les menottes en granit marin ?
- Bien sûr ! »

Ils rentrèrent dans leurs cabines. Ellipsys revêtit un costume de cuir, prit ses minces affaires et décrocha son escargophone. Il composa le numéro, puis on décrocha :


« Oui, lança une voix ?
- On arrive, déclara Ellipsys, prépare tout »

Sur ce, il raccrocha. L’adolescent sortit de la cabine, tout aussi impeccable qu’à son arrivée. Virtix les transporta jusqu’au rivage et repartit en criant :


« Je rends le bateau et j’arrive. On se retrouve à l’endroit prévu ! »

Ils marchèrent un bon bout de temps, à travers des champs et terrains vagues désertés par les pirates, qui résidaient plutôt en ville. Ils étaient à plusieurs kilomètres de la ville la plus proche, et cependant, ils entendaient quand même les cris et chants des pirates qui y séjournaient.
Après être passés dans un petit bosquet, ils arrivèrent devant une petite bâtisse, complètement délabrée, à l’aspect effrayant. Les vitres restantes étaient jaunies, et le sol du jardin couvert d’immondices.
Ellipsys respira un grand coup :

« C’est ici. Allons-y ! »

Puis retenant sa respiration, il repartit vers la porte d’entrée. Il toqua trois fois sur la porte qui trembla à chaque coup. Puis attendit.
« 3-4-5, pensa-t-il » puis retoqua 2 coups ponctués par un autre plus rapide.
Soudain la porte s’ouvrit sur une jeune femme blonde, de taille moyenne. Ses yeux bleus étaient perçants, et elle les regarda attentivement. Ellipsys la regarda longtemps également, puis la jeune femme déclara :

« Bien, entrez.
- Merci, c’est aimable à vous, répliqua Ellipsys irrité par cette attente qu’il trouvait superflue.
-
- Ne te fâche pas Alkin, lança la jeune fille. Il fallait quand même que je vérifie que tu n’étais pas un imposteur.
- Oui, admit Ellipsys à contre-cœur.
- Vous avez très vite trouvé l’endroit, remarqua- t-elle, c’est assez bien camouflé ?
- Hum, eh bien… il y avait une belle cuillère ornée dans les tas d’ordures, des pirates ou des vagabonds ne l’auraient pas laissée… Mais ce n’est pas grave, je savais à quoi m’attendre…
- Bien. Ha !! Mais voilà le très cher ami Wild-Doï ! Comment allez-vous ?
- Très bien, répondit ce dernier, et vous Nimna ?
- Je me porte comme un charme, malgré le travail que j’ai eu pour remettre la maison en état et me faire une place rapidement.
En effet, l’intérieur de la bâtisse n’avait rien à voir avec l’extérieur.

Tout était bien tapissé, les meubles brillaient et il n’y avait pas la moindre trace de poussière.

- Tu as fait du bon travail, décréta Ellipsys, personne ne viendra voir cette maison en ruines, à part si il a une bonne raison. Ma lettre est vite arrivée ?
- Oui. Elle a dû arriver 1 jour ou 2 après son expédition. Heureusement, j’avais anticipé certaines des choses à faire.
- Bien…
- Venez-vous asseoir dans le salon, proposa-t-elle. Vous serez plus à l’aise »

Une fois bien installé, une tasse de café à la main, Ellipsys commença :

« Bon, rentrons dans le vif du sujet. Qu’as-tu pu apprendre sur Hakid Zick ? Ses habitudes, ce qu’il fait le matin, ce qu’il mange au petit déjeuner, je veux tout savoir.

Nimna inspira un grand coup puis déclara :

« - Ce type est réglé comme du papier à musique. Il applique tout le temps les choses de la même manière. Mêmes signes, mêmes gestes, même allure. Il ne prend plus de commandes, ne construit rien. Il ne vit que, d’après ce que j’ai pu voir, de l’espoir de pouvoir retourner sur son île natale, Water Seven. Il sait que là-bas, au moins, il sera entouré de charpentiers compétents.
Il désire avec ardeur revoir le maire de la ville, aussi directeur de Galley-la-compagny, Mr Iceburg, à qui il doit « tout ». Il n’a donc plus qu’une chose en tête : partir. D’après ce que j’ai pu observer, il dessine toujours des plans sophistiqués, seul, aux alentours de 1h00 du matin.
- Dans la journée, que fait-il ?
- Il se réveille à 7h30 pile tous les jours. Il va tout de suite se doucher. Ensuite, il mange, seul, très rapidement. Il prend, je crois, un pain de cerise et de menthe le matin, ajouta-t-elle avec un sourire.
- Merci, répliqua Ellipsys.
- Puis il va rester cloîtré dans sa chambre jusqu’à midi pile. Il sort que très rarement. Après avoir déjeuné, il va aller dans sa bibliothèque personnelle. Il va lire 1h30, après quoi il quitte le domicile pour les rendez-vous client-vendeur. Les clients sont déjà choisis à l’avance, ce sont des bourgeois, des nobles ou des explorateurs. La Marine ne prend pas de rendez-vous, Hakid a posé cette condition. Quant aux pirates, ils sont très rarement choisis.
- Qui décide des rendez-vous ?
- Des conseillers appartenant à la Marine… Ils ne mettent des pirates ou des hors-la-loi que quand ils y sont obligés.
Ce type est un maniaque pur et dur, continua-t-elle. Si ça ne se passe pas comme il le veut, il arrête tout.
- Et après ses rendez-vous, que fait-il ?
- Il part en véliobe jusqu’à son deuxième appartement. Là, il va écouter des Marines, faire des réunions qu’il juge franchement inutiles. Les Marines vont lui proposer tel ou tel sujet, qu’il repousse systématiquement. Il n’arrive jamais en retard.
- Véliobe, répéta Wild-Doï, sans comprendre.
- C’est une sorte de vélo, pouvant aller à la fois sur la terre ou sur mer fabriqué par les charpentiers expérimentés, expliqua Nimna. C’est assez compliqué à construire, et presque plus personne n’en fabrique maintenant. C’était construit dans le temps mais le savoir-faire s’est perdu. Ellipsys s’en est fait un pour lui seul, il l’a même un peu modifié pour qu’il soit mieux adapté a sa manière de fonctionner.
- Ensuite que fait-il ?
- Il rentre chez lui et mange à 19h30. Puis, il reste de nouveau cloîtré dans sa chambre. La nuit, il écrit des plans en secret mais, curieusement, il va toujours être frais et dispo. Et la journée recommence.
- D’accord, répondit Ellipsys. Hum… As-tu pu avoir accès à l’endroit où ils listent les clients pour l’entretien ?

- Bien sûr, j’avais anticipé ta demande. J’en ai fait une copie, mais l’original est avec moi ici.
Elle sortit une liasse de feuilles.
- Nous allons pouvoir tout falsifier. Sinon, il y a un autre point assez important, déclara-t-elle. Tu voulais bien le voir dans une semaine non ?
»

Ellipsys prit les feuilles et les inspecta rapidement. Il s’arrêta un moment sur une des feuilles puis leva la tête :

« - Oui, je désire y aller ce jour-là. Et ce n’est pas un kidnapping, ou quelque autre chantage, ou je ne sais quoi, qui vont me faire changer d’avis.
- Tu es au courant pour le kidnapping ? demanda Nimna un peu surprise. Mais il va falloir faire attention, le capitaine est Wips G…
- …org, acheva Ellipsys. Oui ; et il a dû menacer les conseillers, pour qu’ils acceptent de l’inscrire… Hum… Si je me souviens bien, sa prime était de 44 millions de berrys…
- Mais comment sais-tu tout cela ? s’exclama Nimna stupéfaite. »

Ellipsys sourit :

« - Il y a du sang sur la page 7. Trois gouttes exactement sont tombées. J’en conclus donc, d’après la position des taches, que l’un des conseillers a été sommé de marquer le nom de quelqu’un, en l’occurrence ce pirate. D’ailleurs, l’agresseur a posé un objet tranchant sur le haut du cou de la personne…Effectivement les taches de sang ont une marge d’éclaboussures, qui laisse penser que les gouttes ont fait une chute d’environ 20 centimètres…
Cela correspond au menton. Reste ensuite à trouver quelle était la personne qui désirait être rajoutée. Et là, on voit clairement un nom écrit à la hâte, sous le tremblement. Et cela désigne Wips Gorg… Tout est dit… D’où l’importance des détails, ajouta t-il à l’intention de Wild-Doï.
- J’en conviens parfaitement, répondit celui-ci.

Ellipsys se redressa sur son siège. Le tueur aux faucilles. Il fallait faire attention.


***************************************************************************


Wips Gorg gratta son bouc noir tout en souriant. Il allait pouvoir attraper Hakid, le constructeur maniaque. Ils auraient enfin, ses hommes et lui, un navire de qualité. Et puis s’il n’acceptait pas de les aider, ils lui piqueraient ses plans et ses secrets. Avant de le tuer. Bien sûr.
Wips se regarda dans la glace qui se tenait à quelques mètres. Des cheveux hirsutes encadraient son visage. Il avait les traits carrés. Ses yeux étaient minuscules, mais brillaient à l’idée du plan génial qu’il allait appliquer.
Une cicatrice barrait son visage. Il y posa ses doigts doucement. Il ressentait toujours la douleur de cette cicatrice. Il fit glisser ses doigts jusqu’à sa ceinture, où se trouvaient deux faucilles. On ouvrit la porte qui donnait sur l’extérieur. Un blond rentra, d’un pas pesant. Il était assez grand, mais surtout, c’était sa largeur qui frappait.
Il portait un grand fusil dans son dos :

« Capitaine, on a tout fini. Ils ont bien mis ton nom.
- Très bien. On va pouvoir passer à l’action. Bon travail Kung. »

Le géant acquiesça puis se retourna et commença à partir de son pas pesant. Wips Gorg lui lança avant qu’il soit sorti :

« N’oublie pas ! Tous ceux qui nous empêcheront devront mourir ! »

Kung acquiesça.


********************************************


Ellipsys but son café d’une traite. Il regarda à travers la fenêtre. Un homme encapuchonné passait devant la maison. Un tentacule apparut, juste une fraction de seconde, mais Ellipsys le remarqua :

« Vite, allez le chercher, sinon notre pauvre navigateur va partir bien trop loin. »

Wild-Doï alla donc chercher Virtix, qui resta bouche bée devant la maison, choqué par ce contraste impressionnant :

« Hé bien, on peut dire que c’est assez impressionnant, déclara t-il.
- Merci, lança Nimna. Mais donc c’est lui qui va nous servir de navigateur ? Hum, d’accord.
- Qui est cette personne ? demanda Virtix en agitant ses tentacules.
- C’est Nimna, une très bonne connaissance. Elle exerce dans le recueil d’informations. Elle sait se déguiser de façon à ce que même un proche ait du mal à la reconnaître. Elle a 21 ans. Et elle sera aussi notre cuisinière, du moins je l’espère…»

Virtix s’avança et lui tendit sa main humide. Elle s’approcha et sans un moment d’hésitation lui serra la main :

« Je suis heureux de faire ta connaissance, Nimna, déclara-t-il, de sa bouche invisible.
- Moi de même. Monsieur Alkin sait s’entourer de gens de talent, je pense donc que tu possèdes de grandes capacités. J’espère que nous pourrons bien travailler ensemble.
- Je n’en doute pas une seconde. »

Virtix frémit de toutes ses tentacules au regard du compliment. Ce n’était pas tous les jours qu’on lui en faisait :

« Bien, déclara Ellipsys, alors voici ce que nous allons faire. »

2 JOURS PLUS TARD

« Chef, chef ! S’écria Kung en pénétrant dans la pièce. Chef !
- Y a quoi Kung ? grogna Gorg. Pourquoi tu beugles tout le temps comme ça ? On dirait un porc. Tu as quand même une prime de 13 millions de berrys ! C’est à se demander comment tu as fait !
- C’est les documents des entretiens, là, j’ai voulu vérifier pour être sûr que les conseillers nous avaient pas roulés. Vous savez, les documents que les conseillers utilisent pour choisir…
- Je sais, imbécile ! Et ?
- Et bien y a un nom qui a été réécrit.
- Quoi ?

- Oui ! je m’en souviens bien, il y avait marqué Yves Marquis en bien penché, pour prouver que c’était lui qui avait écrit, et là, c’est marqué en tout droit.
- Pour prouver que c’est lui ? répéta Gorg. C’est quoi cette histoire ?
- Eh bien… certains marquent leurs noms eux-mêmes, pour être sûr qu’on ne va pas leur piquer leurs places.
- Hum… Mais tu es sûr de ce que tu racontes ?

- Ouais, je m’en souviens bien du nom, parce que Marquis, c’est rigolo. »

Gorg se gratta le menton. « Voudrait-on me doubler ? Il se serait mis en premier de la liste dans ce but ? pensa t-il »

« - Rassemble tous les hommes, on va appliquer le plan B. Vous avez 5 jours pour tout préparer.


Ellipsys ouvrit la porte de la maison. Ses chaussures parfaitement cirées franchirent le seuil de la porte vers l’extérieur. Il se retourna :

« Vous appliquez le plan, déclara t-il à l’attention de Nimna et Virtix.
- Bien sûr, répondirent-ils. Ne vous inquiétez pas. »

Wild-Doï et lui prirent un Ridic-Nipe, le moyen de transport local. Une sorte de gros buffle, avec une épaisse carapace, tirait le véhicule.
Le toit était pliable, de façon à pouvoir sortir facilement au moindre problème. Ils arrivèrent dans la ville principale, où résidait Hakid Zick. Ellipsys descendit du véhicule.
Les rues, très animées, grouillaient de pirates et d’hors-la-loi. Les insultes fusaient et les vitres explosaient. Quand certains se faisaient traîner dans la boue, d’autres s’en mettaient plein les poches. Ils marchèrent un petit moment, arpentant la ville à la recherche du charpentier maniaque.
Au bout d’un certain temps, ils débouchèrent sur une grande place. Un homme chauve, immense, tenait une large épée. Un rictus sadique apparaissait sur son visage. Il était monté sur une pile de pirates, tous inconscients, qui baignaient dans le sang. Un autre pirate se tenait sur la pile, encore conscient, à genoux. Il se faisait durement cogner par le chauve. Une foule s’amoncelait autour des adversaires. Ellipsys et Wild-Doï s’approchèrent. Le chauve, ayant un air de fou, abattait encore et encore son sabre sur le pirate maintenant inconscient. Un murmure s’éleva, parlant du chauve, qui était un chasseur de prime. Il avait, parait-il, réussi à défaire un pirate dont la prime dépassait 25 millions.
Ellipsys s’avança, alors que le fou continuait, inlassablement, son action :

« Cela suffit, il me semble, déclara Ellipsys de façon à être entendu de tous. Je pense que cet homme a eu son compte.
Mais surtout, vous bouchez l’allée et importunez les passants, comme moi. »

Les murmures s’intensifièrent :

« - Tu me cherches, sale mioche ? hurla le chauve, les yeux exorbités.
- Hum… il se trouve que vous m’avez importuné, dans ma visite de cette splendide ville, donc il se pourrait bien que oui, répliqua ce dernier.
- Tu vas morfler ! »

Il poussa un cri de guerre et chargea l’adolescent, arme au point. Soudain, alors qu’il n’était plus qu’à un mètre de sa cible, il fut stoppé et projeté en arrière, en même temps qu’un nuage de poussière s’élevait. Une silhouette apparut à travers le nuage de fumée. Une grosse bête tenant un katana émergea :

« Un fruit du démon ? s’écria la foule ? »

Ellipsys sourit :

« Personne ne touche à mon maître, gronda Wild-Doï, tenant le sabre de ses mains griffues. »





J’espère que vous allez apprécié !
Commentez ! ( et envoyez moi des MP pour les attaques je sache a l'avance...) :luffy langue:

_________________
Spoiler: Montrer
Pseudo habituelle : Hakido


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [fanfic] Brain Pirate.
MessagePosté: Mar 23 Oct 2012 17:44 
1 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mar 2012
Messages: 37
Bonne suite mais l'entretien est un peu long et laisse peu de place a l’avancée de l'histoire.
cepandant cela laisse paraitre la perspicaçitée et le génie de ton personnage.

_________________
"Je veux croire en ce que croyais mon maître, c'est ma réponse" Naruto Uzumaki

Je vous conseil de lire la fanfic "brain pirate" de solino.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 92 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com