Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Ven 28 Juil 2017 02:23 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Moi qui m'attendais au début des résultats XD
Je remarque qu'il manque énormément de "prix spéciaux", la moitié pour être précis (puisque le classement d'Enitu ne compte pas).
Dommage pour ton RP Turbobuse ça semblait intéressant. :/

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Ven 28 Juil 2017 20:25 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2011
Messages: 1960
Et nous y voilà ! Les résultats du concours ont été annoncé en première page.
En espérant que vous vous êtes bien amusés ^^

Je vous invite à faire part de vos retours sur ce topic plutôt que sur celui-ci, afin d'alimenter la discussion initiée en début d'intermède. N'oubliez pas la nature particulière de ce concours, "hors-édition" d'une certaine manière. C'est autant une coupure qu'un retour sur le concours et peut-être je l'espère, un renouvellement. A ce titre donc, sur plusieurs points, ont été proposé des choses différentes, nouvelles. Ce qui je l'espère, vous donnera à réfléchir et nourrira les discussions. Qu'en avez-vous pensé ? Cela vous inspire-t-il des idées ou des réflexions ? Et quel regard portez-vous sur cet intermède au regard justement des édition passées ?

Bonnes discussion, et encore merci et bravo à tous :)


L'éternel a écrit:
PS : Je voulais te demander également, Enitu, si l'on peut discuter des textes avec les auteurs sur le topic du CCE:I maintenant que les résultats ont été donné (je ne pense que ce topic ci [(coin questions/suggestions/idées)] soit approprié pour ça) ?
Oui, bien sûr. On peut s'essayer de dissocier les deux dans ce cas. Le retour sur les écrits sur ce topic-ci, et le retour sur le concours et toute les discussions sur l'autre topic. Par contre, il faudra s'y tenir pour éviter la confusion.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Ven 28 Juil 2017 22:50 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010
Messages: 577
Localisation: Sur la Mer des Stratagème, occupé à boire du saké en dévalisant les villages de pauvres payans
Texte Hors-Concours a écrit:
Les Triturations Mentales

Chaque jour, je me promène sur les mers des internets. Je parcours des dizaines de pages Web à la vitesse d’un jet brisant le mur du son trois-cents-milles fois au cours d’une journée. Je lis des centaines et des centaines de textes différents, de tous genres et de toutes tailles, allant d’affiches publicitaires ne comptant qu’un seul mot à des pavés défendant les choix narratifs et scénaristiques d’un auteur de manga, en passant par les tweets tous plus intéressants qu’inutiles de personnalités à la notoriété variable. Je suis moi-même en train de relire ce texte que j’écris à vingt-deux heures et quart, c’est-à-dire qu’il m’a fallu le penser, le lire une première fois dans ma tête, puis seulement le taper sur mon clavier, avant de le relire sur l’écran de mon ordinateur. Toutes ces actions me paraissent si évidentes, si naturelles, que je me pose quand même une question :
Que serions-nous sans nos yeux ?
C’est paradoxal, n’est-ce pas ? Poser une telle question dans un concours d’écriture de texte servant d’intermède au véritable concours d’écriture. Que serions-nous sans nos yeux ? Eh bien, pas grand-chose. Déjà, nous n’aurions pas pu voir ce qui nous entoure dès notre naissance. Ensuite, nous n’aurions pas pu mémoriser la forme des lettres et les mettre en lien avec les bruits produits par notre bouche. Et il nous aurait été encore moins possible de les assembler manuellement sur une surface propice à l’écriture pour former des messages écrits. Nos yeux – et notre cerveau, par la même occasion – sont nos outils les plus développés. Et nous les abîmons sans vergogne en les traînant presque continuellement devant des écrans, pour écrire des textes dans le but de participer à un concours d’écriture ou pour nous plaindre sur un forum consacré à un certain manga.
Ne serions-nous pas un peu suicidaires en plus d’être un peu hypocrite ? Pourquoi donc utiliser ce don formidable qu’est l’écriture pour ces choses futiles ? Nous pourrions faire bien plus ! Les super-héros ont des pouvoirs extravagants, ils sont clinquants en plus d’être parfois ridicules. Nous avons tous le même superpouvoir, et certains l’utilise mieux que d’autres.
En effet, grâce à quel outil primitif certaines personnalités politiques arrivent-elles à atteindre leurs objectifs ? Le babillement et le gribouillis. Oh, je vous vois venir à des kilomètres, je sais ce que vous allez me dire. Mais vous ne pourrez nier que la parole et l’écriture, telle que nous la connaissons aujourd’hui, ne sont que le résultat d’une lente évolution ayant pris des siècles et des siècles, étant passé par des stades où l’Homme a voulu les contrôler à l’extrême avant de se rendre compte que ce n’était pas la solution, et n’étant à la base que les balbutiements de ce que deviendront la clé de voûte de bien des sociétés. Chacune des grandes sociétés humaines ont, un jour, eut besoin d’écrire et de parler pour s’organiser. Même les plus grandes religions ont un livre sur lequel s’appuyer (ou en tout cas, ont transposé leurs idées à l’écrit).
On pourrait croire que je m’éloigne du sujet, mais au contraire j’y reviens avec une plus grande force. Car à présent, vous commencez à entrevoir ce dont je veux parler : l’absurdité d’internet. Si nous considérons qu’une société est un rassemblement d’êtres humains vivant sous un ensemble de règles préétablies et communes à tous, ayant chacun un intérêt commun avec le reste de la population, alors Internet est une société ayant outrepassé toutes celles l’ayant précédée. Royaume sans limite physique, sans terre et sans frontière, celui-ci s’est fondé, à l’instar de ses ancêtres, sur une langue : le langage informatique. Blague à part, si à une époque l’écriture était le seul moyen de communication viable sur internet, aujourd’hui même la parole ne lui suffit plus. Il lui faut l’image, le son, l’interaction tactile et bientôt même l’interaction biologique.
Tout se fait presque instantanément, nous communiquons avec une facilité qui déconcerte nos aînés. Et tout ce que nous trouvons de mieux à faire, au lieu d’utiliser ce nouvel outil absolument magnifique pour répondre aux besoins de notre société et résoudre les problèmes de notre temps, est de nous divertir en écrivant des histoires de moins de cinq-mille caractères et de nous plaindre sur les choix d’un de nos auteurs favoris.
Vous ai-je déjà dit que je trouvais ce texte paradoxal ?

Thématique :
Paradoxe

_________________
In the darkness or light,
In cities or the countryside,
A Song resounds forcefully
The Song of the Phoenix Dragon.
Fear it, Love it, weep on,
Because the only people who fit
Are the souls of the damned pirates


Une future légende est en marche... Découvrez ses aventures ici!
-Walk The Phoenix Dragon-


My Name Is: HILRÉ LAMOU (Star Wars) - CONFUSED DRUADAN (Terre du Milieu) - CELEGORM CÚTHALION (Langue Elfique) - DRACO (SSBB) - Phénix Dragoon (Volonté du D)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Concours du cabinet d'écriture : Intermède
MessagePosté: Ven 28 Juil 2017 23:06 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 793
Localisation: Retenu prisonnier par une tribu borélienne
Je l'avais mis sur l'autre topic donc :
Je félicite tout mes concurrents : Phénix Dragoon, Chaosx, Monkey D. Murphy, Solino, Enitu et Chaussette. Je félicite également Enitu et foul' pour l'organisation. Je remercie les autres votants qui ont fait vivre cet événement estival : Monkey D. Murphy, Solino, Yuushi, Chaosx et Turbobuse.

Je suis heureux que vous ayez aimer mon texte. ^^ Non pas que je me vante de l'avoir écris mais je suis vraiment heureux d'avoir put vous faire apprécier la lecture de ce poème (moi qui aime beaucoup la poésie) et que vous ayez put passer un bon moment en le lisant. :) Et c'est pour moi une meilleur victoire que de remporter l'édition.


Chaosx a écrit:
Je pense que l'auteur s’est inspiré de mon personnage Assarhaddon dans la fic sur Shiki (ce n’est pas un problème et ça me fait plaisir).

Il est possible qu'inconsciemment je me sois inspiré d'Assarhaddon en effet ^^, mais en réalité c'est que le trailer d'Assassin's Creed Origins m'a fait replonger dans l'Egypte Antique. Je voulais donc placer les événements de mon texte à Alabasta et utilisé le fruit de l'animal qui symbolise pour moi le mieux le désert (certainement quelque chose qui me vient de Final Fantasy Crystal Chronicles) et donc le scorpion. ^^

Yuushi a écrit:
D'ailleurs j'ai compté les syllabes pour voir si y'avait des alexandrins ou ce genre de choses et bon, l'auteur n'est pas allé jusque là normal xD Mais !

C'est surtout par manque de temps. ^^ Cependant, j'ai quand même essayer, pour les questions de rythmes, que la majorité des vers soient en 8, 10 ou 12 syllabes (mais des fois j'ai des façons de compter des syllabes qui sont pas toujours conventionnel XD )

Yuushi a écrit:
Même si je trouve qu'il y a une petite cassure dans la phrase au milieu entre "Choisit" et "Celui" (il manque un bout ou un mot de liaison pour moi)

J'aurais donc peut être dut mettre les virgules finalement x3 ("Le fruit du scorpion, mangé par deux êtres, choisit celui qui gardera la vie")

Yuushi a écrit:
Bon évidemment je pourrais chipoter comme j'ai dis tout n'est pas parfait et ne s'enchaîne pas superbement

J'en suis conscient. Au vu des contraintes et du temps je n'ai pas réussi certains passages x3 Personnellement c'est le passage entre ces deux vers :
"Inskol Crâne plongea son dard
Odieux dans la carapace noire"
que je trouve le plus raté. ^^

Yuushi a écrit:
Je note aussi que je trouve ça dommage d'avoir casé le mot "paradoxe" à la 37ème ligne, comme je l'ai dit de nombreuses fois

Je n'avais pas non plus envie de le placer au départ. Je l'avais mis pour les questions de rythme et je ne voulais pas mettre contradiction car ça ouvrait la continuation des répétitions du son "on" dans le vers précédent que je voulais impaire (il aurait fallut alors replacer un on dans un autre mot après et ce n'était pas prévu). J'entrerai pas plus dans le détail des rythmes car il y a quelques cas semblables et que ce serai barbant de tout énumérer.

(Pour ceux que ça intéresse quand même, la structure rythmique la plus importante à mes yeux est l'ensemble de couplets à partir de la défaite signé d'Inskol où l'on a : 2 vers, 1 vers commençant par Inskol, 2 vers, 1 vers commençant par Inskol, 2 vers, 1 vers commençant par Rakas'ta, 2 vers, 1 vers commençant par Rakas'ta, 2 vers, 1 vers concluant le combat. Cette structure avait pour but de prolonger le combat des deux adversaires sur le plan de la forme jusqu'à la fin de la description du combat [puisque les 3 derniers vers montre le fait que c'est un récit qui présente une légende, à ceux qui la découvre dans le monde de One Piece, et qui n'est donc plus dans la description du combat] avec Inskol qui essaie de revenir malgré sa défaite mais qui se fait finalement rattrapé par Rakas'ta qui achève le combat même au niveau de la structure).

Yuushi a écrit:
Et en plus l'acrostiche apporte quelque chose au texte, c'est à dire que l'on peut lire le texte et ensuite l'acrostiche on se dit que oui ça marche, mais on peut faire l'inverse (ce que j'ai fais en premier d'ailleurs) c'est à dire lire l'acrostiche et se demander qu'est-ce que contient le texte, ce qui se trame autour du fruit du scorpion etc.

Yuushi a écrit:
Après voilà, c'est pas le paradoxe non plus le plus incroyable je dirais mais il a le mérite d'être simple dans le sens où il est ancré aisément dans l'univers de One Piece.

Je profite de ça pour expliquer l'idée de base que j'avais eu pour le texte : connecter les trois thèmes ensemble. En effet, le paradoxe est directement lié aux fruits du démons (deux personnes ayant mangé le même) ce qui s'inscrit, comme tu le dis, facilement dans le monde de One Piece. L'acrostiche fait directement référence à se paradoxe ("mangé par deux êtres") et puisqu'il parle de fruit du démon ("Le fruit du scorpion") il est lié aux deux autres. Ainsi les trois thèmes sont bien intimement connecté. C'est également un point que j'apprécie dans le texte sur Sogeking, cette interconnexion des thèmes.

Turbobuse a écrit:
Enfin, un paradoxe jusqu'à ce que, un jour, Oda décide de mettre deux utilisateurs de FDD identiques dans son histoire. ;p
À voir XD

Chaosx a écrit:
Souvent, certains poètes ont tendance à s'exprimer d'une façon très implicite dans leurs oeuvres, ce qui rend la compréhension difficile.

Turbobuse a écrit:
Texte que j'ai dû reprendre à plusieurs reprises, la faute à une apparente complexité, mais c'est dans le fond la seule chose que je pourrais vraiment lui reprocher.

Enitu a écrit:
Certaines phrases me paraissent obscur

Je ne voulais pas rendre le poème trop compliquer à comprendre car je voulais que ça soit plaisant à lire et que l'on ne passe pas vingt ans à décortiquer le texte pour comprendre ce que cela veux dire. Comme je l'ai dis en remercîment, mon but était que vous passiez un bon moment en le lisant. Malgré tout, il est important pour moi qu'il y ai un sens réfléchis au rythme et à la construction (et c'est pour ça que je n'ai pas put me résoudre à ne pas mettre IMA hors de mon top car la construction était quand même très bien foutu malgré que je n'ai pas beaucoup apprécié l'histoire raconté) , ce qui a peut être rendu certains point plus sombre.

Yuushi a écrit:
Après, ce texte me touche forcément, j'aime énormément quand c'est mélodieux comme ça avec des rimes, des mots un peu compliqués et tout. Je veux dire on voit que l'auteur s'est fait chier, quel travail de recherche ! Les rimes sont bien trouvées, pas forcément toutes parfaites mais l'exercice est difficile et en plus de ça l'histoire racontée est intéressante. C'est typiquement le genre de poème que je pourrais trouver dans un Baudelaire ou un Rimbaud que ça me choquerait pas, honnêtement. Il y a ce style qui a vraiment été bien utilisé par l'auteur, des rythmes de phrase que j'ai déjà lu dans plusieurs poésies et ici avec d'autres mots évidemment sachant qu'il a dû traiter One Piece et respecter son acrostiche également !

Je suis très très heureux de ce commentaire. x) Pourquoi ? Parce que mon texte à put faire passé un tel moment à quelqu'un et qu'il trouve cela vraiment mélodieux ect montre que ce travail n'a pas été vain et que mon but a vraiment été atteint. :)

Edit : Très intéressant ce texte "philosophique" Phénix Dragoon. Le traitement du thème est vachement intéressant.

Je relirai peut être les textes pour voir si j'ai des questions à poser aux autres auteurs et surtout si d'autres retours sont donnés sur les textes.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com