Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [FanFic] Chasseur de Primes
MessagePosté: Dim 22 Nov 2015 17:34 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2015
Messages: 63
Hello tout le monde, aimant particulièrement l'écriture et One Piece, c'est avec joie que je vous annonce l'ouverture de ma première fan fiction sur One Piece ! ^^


Prologue

Ce jour-ci à Bounty, ville portuaire, le soleil tapait fort et les habitants tentaient de trouver tant bien que mal un moyen de se rafraîchir. Les plages étaient bondées, les marchands de glaces s'enrichissaient et on pouvait ressentir l'atmosphère de tension qui règnait sur la ville.
La chaleur réveille en nous les mauvais côtés, on s'énerve plus facilement et on perd facilement la raison.
Oh oui, le spectacle n'était pas joli ce jour-ci, le barman débordé fermait sa taverne et tentait tant bien que mal de se rafraîchir à l'aide d'un Dial Souffleur. Les habitués du bar cognaient à sa porte, menaçant de casser la vitre si il ne leur ouvrait pas pour leur servir à boire. Le petit garçon faisait tomber sa glace et se mettait à pleurer puis sa mère le tirait par le bras s'attirant les mauvais regards des passants.
Deux hommes qui rien qu'hier se considéraient comme les meilleurs amis du monde étaient en train de se battre pour une femme, celle-ci s'amusant du spectacle.
Tout le monde était à ses occupations, les habitant se préoccupant surtout de la température et extériorisant toute leur colère ne prêtait aucune attention à l'homme qui les observait plus haut.
Surplombant la ville, allongé sur le ventre derrière des buissons, le visage dégoulinant de sueur, un homme attendait.
Il était seul et semblait peu dérangé par la chaleur, la sueur sur son front semblait venir de quelque chose d'autre... Il porta très peu attention au frelon-scorpion qui s'était posé à moins d'un mètre de celui-ci. Il observait la place centrale et attendait...
La canicule était un phénomène récurent à South Blue mais les anciens vous diront que ce jour-ci était le pire. Les températures de cette région sont souvent causes de grandes migrations pour les monstres des mers qui rendent celles de South Blue particulièrement dangereuses.
L'homme coiffé d'un keffieh esquissa un mouvement, il s'essuya le front mais son visage restait imperturbable. Il continuait de fixer la place centrale à la recherche de quelque chose ou quelqu'un, lança un regard vif vers le quartier de la Marine puis se remit à fixer la place.
La Marine de Bounty est la moins connu du monde, on n'y trouve peu de personnel et ces derniers temps le quartier semble complétement abandonné, complètement déconnecté des autres quartiers, rendant ce lieu totalement inutile.
L'homme se mit à observer la foule qui accablée par cette chaleur devenait folle puis il sortit un escargophone de son chemisier humide de transpiration.
Toujours trop occupés à lutter contre cette chaleur, personne dans la ville ne prêta attention au vieillard à l'aspect loufoque qui traversait la rue d'un pas décidé. Il portait des lunettes teintées et une longue moustache blanche, vêtu d'une longue cape, il se mit à chantonner.
L'homme, quand à lui, avait disparu laissant derrière lui le frelon-scorpion soudainement agité de convulsions.
C'est alors que sortant de nul part, sept personnes armés firent irruption et braquèrent leur pistolets sur le vieillard !
Les habitants jusque-là trop préoccupés par la chaleur, se mirent à fixer la scène qui se passait devant leur yeux, l'un des hommes qui se bagarrait s'arrêta net à contrario de l'autre qui lui pinça le bras avant de remarquer qu'il se passait quelque chose.
Les habitués de la taverne quand à eux arrêtèrent de marteler la vitre du barman qui malheureusement se fissura puis se brisa.

- Alors Papy, on ne veut pas payer ses hommes ? lança l'un des hommes au vieillard

Mesurant trois mètres à tout casser, il avait tout l'air d'être le chef de la bande, étant doté de muscle surdéveloppé et d'un anneau au nez qui lui donnait l'apparence d'un taureau.

- Payer mais pourquoi ferais-je ça ? rétorqua celui-ci

-Ah parce que en plus tu trouves ça normal ? dit l'homme-taureau commençant à s'énerver

Il le fixa d'un œil à glacer le sang puis lui cracha au visage. Le vieillard, impassible se mit à regarder le ciel d'un air suppliant.

- Du calme Sheng ! La populace nous regarde ! balança un des hommes.

Le dénommé Sheng détourna son attention vers son subordonné, l'air menaçant.

- Attends un peu Ligou ... dit Sheng en tirant une balle en l'air faisant fuir les habitants apeurés, c'est à moi que tu dis de me calmer ?

- Euh... Oui mais c'est parce qu'on risque de se faire remarquer par la Mar...
N'ayant pas le temps de dire la fin de sa phrase, Sheng lui asséna un violent coup de poing qui fuirent suivi d'autres coups encore plus violents.

-Ne... me... dis... pas de... me ... CALMER, hurla Sheng tout en le mitraillant de coup, laissant un Ligou ensanglanté incapable de faire le moindre mouvement.

La mâchoire complètement disloqué, Ligou laissait entendre une respiration rauque et saccadé, aucun des hommes ne s'en inquiéta et retournèrent leur attention sur le vieillard.
Celui-ci choqué par tant de brutalités, esquissa un mouvement de fuite qui fut rapidement capté par un des hommes de Sheng à l'allure filiforme qui à une vitesse hallucinante lui barra le chemin et le mis à terre d'un coup de pied.

-Beau travail Borsalino, s'exclama Sheng avec un sourire

- Merci, répondit le dénommé Borsalino d'un air joyeux

-Alors le vieillard on prend la fuite ? lança Sheng, allons discuter ailleurs, pourquoi pas dans le bureau de nos chers amis de la Marine.

Le groupe se mit à rire, l'un des hommes de Sheng attrapa le vieillard par les cheveux et le traîna avec eux vers ce qui semblait être un quartier de la Marine. La bande se mit donc en route oubliant complètement le pauvre Ligou, expirant son dernier souffle.
L'homme au keffieh, caché derrière la taverne regarda la bande de Sheng s'éloigner puis se dirigea vers le corps meurtri de Ligou. Il le regarda d'un air coupable puis lui dit:

-C'est eux la Marine.

Il drappa le corps de Ligou puis demanda à deux passants complètement tétanisés d'aller l'enterrer. L'un des passants, reprenant son sang froid lui demanda alors:

-Qui êtes-vous et qui sont ces hommes ?

L'homme au keffieh le regarda un instant, hésitant à lui répondre puis lui dit:

- Mon nom est Ziyo et ces hommes ne sont plus.

Ziyo prit alors la direction de la plage.

Voilà en espérant que ce petit aperçu vous ait plu, j'essaierai de poster les prochains chapitres le plus tôt possible ^^

_________________
" Soyez-vous même, tous les autres sont déjà pris "

Chaîne Youtube:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Chasseur de Primes
MessagePosté: Ven 27 Nov 2015 08:30 
10 000 Berrys

Inscription: 15 Oct 2013
Messages: 58
cool un nouvel écrivain en herbe ! difficile de commenter sur qu'un chapitre alors j'attends la suite !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com