Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 429 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 24, 25, 26, [27], 28, 29  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Jeu 20 Fév 2020 01:09 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 717
Localisation: les fosses de l'enfer
Bolin a écrit:
ange bleu a écrit:
mais pour Yotsuba cela reste un peu mystérieux - même si j'imagine que l'idée c'est que tout a été dit en pointillé dans le manga et qu'il fallait voir les signes.


J'imagine que c'est là où se place le point de rupture avec moi. Limite j'ai l'impression que Negi Haruba nous dit : "C'est comme ça et puis c'est tout. Circulez, il n'y a plus rien à voir."
Je veux bien qu'il y ait des signes disséminés dans le manga, mais pas plus que pour les autres sœurs. C'est d'ailleurs ce qui a fait l'intérêt de ce manga pendant longtemps. En définitive le personnage de Fuutarou est un échec complet. Et on ne rend pas du tout justice au personnage de Yotsuba. Elle aurait mérité mieux et les lecteurs auraient mérité plus de concret et de scènes marquantes.

Ce qui était un plus de ce manga par rapport au vulgum pecus des mangas de type harem c'était que toutes les filles partageaient une relation forte. Mais depuis un moment j'ai l'impression qu'elles ne font qu'ânonner la même rengaine "c'est difficile d'être des quintuplées mais en même temps c'est merveilleux". Le tout en enfonçant des portes ouvertes.

Bref pour résumer, c'est un manga que j'ai beaucoup apprécié, en lequel j'ai placé des espérances trop hautes et qui a une fin qui met en avant tous ses gros défauts ainsi que les erreurs répétées de son auteur. Dommage de ne retenir que les déceptions.



:teach:
Je pensais que ma critique serait celle d'un gros rageux mais en fait tout ce que tu dis ici, c'est ma pensée mot pour mot.

Mais permettez moi de reprendre depuis le début.

Pourquoi j'ai adoré ce manga à la base ?

L'auteur nous donnait une équation :

Quintuplée X = Y = mariée finale
X étant le nom de la quintuplée
Y étant la péripétie qui amènerait cette dernière à être l'élue

A cette fin, nous avons tous ici spéculé comme des malades mentaux.
Nous avons été témoins de l'évolution de toutes les filles

:namipe:

C'est amusant car mes déceptions vont exactement dans l'ordre des filles :

-Ichika : qui partait du terrible handicap d'être une "grande soeur" et surtout le handicap de "l'actrice" qui créait un fossé entre elle et le héros. Il fallait donc se demander comment elle allait traverser ce fossé.
Elle s'est complètement vautrée à Tokyo et il aurait été intéressant (ange bleu le voulait il me semble) qu'elle revienne en lice.
Mais non... au final elle fut définitivement mise de côté à partir de là.

- Nino : la peste, la tsundere. Qui partait du handicap d'être la plus méchante (au début du manga) envers le héros.
Elle avait réussi une étape importante en avouant ses sentiments sur la moto.
Puis elle rivalisait avec Miku poour savoir qui d'entre elles deux allait dévorer futarou.
.........pour au final se faire coiffer le poteau par la tortue Yotsuba, telle la fable le lièvre et la tortue (sauf qu'on avait deux lièvres et une tortue).

- Miku : la cooldere. Qui partait du handicap d'être... une cooldere (ce qui est pas facile dans un manga de romance de finir 1ère...).
Personne ne le niera ici : elle celle dont les évolutions ont été le plus souvent montré :
o sa relation au delà de l'amitié avec futarou lors du festival et feu d'artifice
o le fait que Futarou l'ait reconnu lors du voyage de bains publics
o sa déclaration à futarou : QUI ETAIT TOUTE LA CONCLUSION DE L'ARC KYOTO (on pourrait presque se demander si cet arc n'était pas centré uniquement sur elle).
o son rapprochement avec futarou et la rivalité avec nino (boulangerie)
..........mais voilà comme nino, tout cela fut, pour une raison que j'ignore, balayé au profit de Yotsuba.

- Yotsuba : notre tortue gagnante donc. La pure crétine (au début du manga) que personne (moi le premier) n'aurait pas donné un copec sur sa victoire.
o elle fut la première à dire je taime à Futarou (mais bon quand on dit "je plaisante" normalement c'est censé annuler car la tension sexuelle est rompue)
o puis il fut révélé que la crétine était en réalité intelligente... soit...
o et enfin que c'est la fille de Kyoto
Hormis tout ce que je viens de citer : elle n'a pas fait le MOINDRE PAS VERS LE HEROS
Elle a passé le plus clair de son temps durant le manga non pas à faire évoluer sa relation avec le héros mais à aider les élèves qui profitaient de sa crédulité (même lors de l'arc final de la fête de l'école)
Ah etl là l'auteur décide, quasi aux derniers cases de la fin de nous dire que c'est Yotsuba la fille de la cloche.
OK. Et donc ? Que s'est il passé dans sa tête ? Pourquoi l'a t'elle embrassé ici et pas avant ? Comment Futarou l'a reconnu ?
C'est expliqué ? : ben non chers lecteurs allez vous faire foutre, voilà le message de l'auteur.


- Itsuki : AH CELLE LA... CELLE LA... ma pire déception. MILLE FOIS PLUS GRANDE QUE MIKU.
Ce perso qui au début du manga a tout enclenché.
Ce perso qui a ébranlé le héros sous son apparence de "fille au chapeau"
Ce perso que le "père biologique" avait choisi particulièrement tel une Nemesis, pour assouvir son forfait.
Il s'évérait au final que cette fille était en réalité la plus grosse supercherie de toute l'histoire des manga romantiques.
La nana a passé le plus clair de son temps, pendant tout le manga, à être la SPECTACTRICE.
Mon dieu ce que j'aurai souhaité avec ce perso que l'auteur fasse un truc façon Eyeshield 21 : à savoir faire culpabiliser le personnage d'avoir rien fait.
Genre on est au mariage, j'aurais aimé UNE PUTAIN DE FOIS que Itsuki se dise "bordel ça aurait pu être moi à sa place..."
MAIS NON ELLE S'EN FOUT. ELLE S'EN CARAIT DEPUIS LE DEBUT.


:Ussop tien tien:

Bref, je reviens donc à mon équation.
Au final la réponse n'avait rien de complexe.
Elle était même tellement simple qu'un enfant de deux ans et demi aurait pu la résoudre :

Quintuplée X = Y = mariée finale

Yotsuba = fille de tokyo = mariée finale
C'était stupidement ça.

Fuck Ichika qui essaie de descendre de son pied d'escale
Fuck Miku qui fait des efforts pour surtmonter sa timidité
Fuck Nino qui essaie de remonter la pente après toutes ses méchanceté
Fuck Itsuki... ben non elle a rien fait...

Non mes amis : dès l'instant où Yotsuba était "la fille de Kyoto" : le Joker était tiré et la partie était terminée.

Absolument rien dans ce manga n'a été fait pour utiliser cet atout de Yotsuba pour la mettre en rivalité avec Miku et Nino (et pourquoi pas Ichika).
Ce fut une grande déception.

ça c'est ma critique principale.


:Ussop gloups:

Ma seconde critique est liée à la première : l'auteur a été poussé à accélérer son oeuvre.
C'est EVIDENT quand on voit la construction catastrophique du dernier arc de fête de l'école.
En effet durant cet arc deux points ont été expédiés à la VITESSE DE LA LUMIERE que même un chevalier d'or de Saint Seiya ne pourrait pas faire mieux.
- la relation du père avec ses filles
- mais surtout l'entrée en scène du père biologique !!! Ce personnage d'une putain d'importance !

Negi nous avait habitué jusque ici à faire des arcs avec une finalité à la fin :
- Exemple 1 : voyage à Kyoto, Miku se déclare
- Exemple 2 : les bains, Futarou sait distinguer une jumelle
- Exemple 3 : Futarou se fait virer, il bat son rival choisi par le père des filles

Et bien durant l'arc de la fête de l'école, des trucs super importants ont été expédiés non pas le temps d'un arc entier qui leur serait associé.
NON MES AMIS
Ils ont été expédié en 2 chapitres.

Du coup le père biologique avec ses "NIARK NIARK NIARK je suis très méchant, je prépare un sale coup" ben en fait c'était pas un fusil à pompe mais un putain de pistolet à eau...
Et idem pour le père non biologique des quintuplets qui, comme je l'avais prédit, a éliminé de facto Nino des prétendantes puisque son rôle n'a servi qu'à ça.


:robin:

Voilà pour ma conclusion, je me sens trahi par l'auteur qui avait fait preuve de qualité jusque là jusqu'à ce dernier arc de la fête de l'école où là ce fut la fête du slip.

Certains vont me reprocher d'avoir été trop proche de Miku mais je vais citer KIREI de FATE STAY NIGHT :

"Je voulais une réponse, et le Graal me l'a donné.
Mais je ne voulais pas qu'il me balance le résultat à la figure.
Encore faut il qu'il me donne la démonstration de son équation pour arriver à ce résultat"

Pour moi Negi a totalement échoué sur ce point.
Ange Bleu, lui-même, qui est d'une nature positive systématiquement dit, je cite
"mais pour Yotsuba cela reste un peu mystérieux"
preuve que l'auteur a foiré son message.
Comme dit Bolin : L'auteur c'est Yotsuba gagne, c'est tout, merci d'être passé.

On me dira ce qu'on voudra : faire un truc aussi simpliste, c'est de la médiocrité.

C'est comme dire... Luffy et Son Goku sont les héros donc ils gagnent.
Kaido est un méchant donc il va perdre.

:Sandji sur le cul:

NOTE : je me rappelle plus ce qu'il y avait dans les tubes en bois. Futarou en a fait tomber un dans la rivière. Itsuki l'a retrouvé et depuis on en parle plus...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Dim 23 Fév 2020 15:40 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 717
Localisation: les fosses de l'enfer
Euh donc c'est fini ?

ce manga qu'on a suivi comme des dingues n'est conclu que par trois commentaires et coule dans le forum ?

heiji ? Onigin ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mar 25 Fév 2020 14:48 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
En tout cas Haruba réfléchit déjà sur sa nouvelle. Vu le changement de genre et la longueur, j'imagine qu'il veut faire de l'aventure ou alors un truc de chroniques lycéennes plus générale ? Je ne le vois pas faire un truc d'enquête par contre^^


_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 26 Fév 2020 09:39 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 717
Localisation: les fosses de l'enfer
Classique...
Les auteurs debutants commencent par du romantique car c'est ce qui se lit le plus vite et fait un max de fideles.

Une fois implanté, ils font plus shounen.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 26 Fév 2020 12:11 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Nov 2018
Messages: 116
Pour le nouveau manga de Negi je vois bien :
-soit du sport
-soit de la cuisine
-soit du cinéma enfin tout ce qui tourne autour de ça

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 26 Fév 2020 23:05 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
C'est clair que la question est de savoir s'il va tenter la voie classique du shônen d'action ou plutôt explorer des sujets liés à des "hobby-culturels".

Après, au sein du Magazine nous avons l’exemple parfait : Ken Akamatsu. Premier gros succès Love Hina (un harem manga), puis Negima au style hybride et maintenant UQ Holder!, pur shônen d’action/aventure.

Sinon, le premier chapitre en version couleur est sorti, histoire de teaser l'édition tout en couleur du manga :
https://pocket.shonenmagazine.com/episo ... 6763128496

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Ven 28 Fév 2020 11:19 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 717
Localisation: les fosses de l'enfer
En tout je constate le peu de commentaires sur cette fin alors qu on est minimum 7 a poster regulierement sur ce post.

Ca demontre ce que j'ai dit : une fin mediocre.
Quel gachis serieux sur ce pist où les speculations se multipliaient...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Ven 28 Fév 2020 13:18 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Oct 2018
Messages: 84
Me revoilà après tous ces mois d'absence. J'avais fait une pause depuis le dernier chapitre sur lequel j'avais posté (j'ai un peu de mal à suivre un rythme hebdomadaire ^_^'). Lorsque j'ai appris que l'œuvre était terminée depuis quelques jours, j'ai décidé de m'enchaîner d'une traite (à une ou deux coupures près) ce qu'il restait (toujours en lisant les avis sur ce forum au fur et à mesure^^) pour finalement la terminer quelques jours auparavant. Après quelques jours pour mettre un peu de l'ordre dans mes pensées, voilà ce que j'en pense :

Tout d'abord, la mariée qui s'avère être Yotsuba. Étant donné que je n'appréciais pas énormément ce personnage, évidemment que ça m'a un peu déçu. Comme d'autres ici, j'ai le sentiment qu'elle n'a pas vraiment eu autant de développement que les autres et que c'est de ce fait << pas mérité >>. Bon après honnêtement, j'ai oublié pas de mal choses sur ce qu'il s'est passé avant ma reprise, donc je veux bien croire qu'elle a eu des moments sympas, mais je garde quand même ce sentiment. Bien évidemment, en tant que supporter de Miku, je vais dire que celle-ci me paraissait avoir eu un développement plus abouti avec une évolution du personnage et de son rapport à Fuutarou bien visible. Mais je pense la même chose de personnages que j'apprécie pourtant moins au départ comme Nino. Itsuki aussi, j'avais commencé à vraiment l'apprécier en voyant cette relation particulière qu'elle avait avec notre protagoniste, lui donnant des conseils sur la façon de gérer ses sœurs et sur l'amour (j'y reviendrai plus tard).
Donc oui, pour moi le choix de Yotsuba est une déception. Comme c'est si bien souligné par Nino dans les derniers chapitres, la façon dont ils interagissent ensemble n'a pas évolué du tout en se mettant en couple (et même depuis le début de l'œuvre), ce qui montre bien qu'il y a un manque de ce côté-là, surtout par rapport à d'autres de ses sœurs. Je ne sais même plus si elle a réussi à réellement évoluer du côté de sa trop grande gentillesse qui l'amène à se faire exploiter par des gens égoïstes (là, je repense à l'histoire avec la présidente du club d'athlétisme). Pendant le festival en tout cas, il n'y a pas eu d'évolution de ce côté. Même à la fin, avec ses sœurs qui s'invitent à leur lune de miel, Yotsuba s'écrase encore alors que c'était l'occasion parfaite pour montrer qu'elle allait maintenant penser un peu à elle au lieu de toujours se sacrifier pour ses sœurs (j'y reviendrai aussi à cette histoire). Même pour le baiser de la cloche, on ne sait pas ce qui l'a motivée à le faire à ce moment-là, vu qu'il me semble qu'elle était encore dans une phase où elle hésitait à être un peu égoïste.
En outre, on n'a pas d'information sur ce que Yotsuba veut faire dans la vie. On a des pistes avec l'école de sport, mais aucune confirmation il me semble. J'ai poussé un énorme soupir quand je l'ai vue dire que son rêve était d'être une épouse : c'est tellement décevant par rapport à ses autres sœurs qui ont toutes trouvé un objectif indépendant de leur relation avec Fuutarou, qui leur permettait d'être des persos qu'on avait envie de voir grandir même si on ne les pensait pas forcément gagnantes.
Pour terminer, comme ça a été si bien démontré par quelques messages ici, on ne sait pas vraiment ce que pense Fuutarou de Yotsuba au final, en dehors des discours classiques : << J'ai envie que tu sois à mes côtés >>. Le fait qu'elle n'ait pas eu droit au même petit moment que ses sœurs durant le jeu où Fuutarou doit les distinguer en mariées est une énorme occasion manquée, et c'est dommage pour un épilogue qui est censé avoir été prévu depuis le début.
Après je l'admets, je ne suis pas objectif vu que de base je n'apprécie pas énormément le personnage…

Je voulais d'ailleurs un peu parler de l'idée comme quoi Yotsuba devait forcément gagner lorsqu'elle a été révélée comme étant la fille de Kyoto (donc un peu une << amie d'enfance >>) :
Bolin a écrit:
Donc quand la révélation de la fillette de Kyoto est tombée aussi vite je n'ai pas pu m'empêcher de me dire que ça cachait quelque chose. Negi Haruba était un auteur qui aimait surprendre. Je me suis dit qu'il allait proposer quelque chose d'original. Force est de constater qu'il est vite rentré dans les rangs. Et c'est dommage !

Ne te méprends pas, je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est en fin de compte la solution << évidente >> qui a été choisie. Le pire étant que Fuutarou dit à Rena (lors du focus sur Yotsuba au festival) que le passé n'importait pas, alors qu'en réalité c'est ce passé qui a forgé la relation entre Yotsuba et Fuutarou : si elle ne l'avait pas reconnu, elle ne lui aurait peut-être pas fait confiance dès le début, n'aurait pas commencé tout de suite une relation amicale, ne se serait peut-être pas montrée aussi motivée pour les études, etc. Donc en fait si, le passé a eu une importance, c'est juste que Fuutarou ne le sait pas.
Mais Bolin, ce que tu dis m'a fait me demander si c'était toujours forcément l'amie d'enfance qui gagnait dans ce genre d'œuvres. Je n'ai pas vu suffisamment de choses pour pouvoir apporter une réponse claire moi-même, mais j'ai vu énormément de vannes sur le fait que l'amie d'enfance ne gagnait << jamais >>. Et même quand j'ai cherché des sources plus sérieuses, il m'a semblé que c'était quand même loin d'être aussi tranché que ce qu'on pense. Loin de moi l'idée de te contredire purement et simplement, tu as certainement vu bien plus de choses que moi (et c'est toujours un plaisir de lire tes messages récurrents pour partager ton ressenti sur les œuvres !), mais je serais curieux de savoir ce que toi-même et d'autres pensez à ce sujet^^.

Je reviens vite fait sur Itsuki. Je rejoins psykoli là-dessus : quel gâchis, elle avait tellement de potentiel. Comme je l'ai dit plus haut, elle avait une relation particulière avec Fuutarou en étant un peu sa conseillère avec ses sœurs et sur l'amour. On a attendu tout au long de l'histoire un arc qui saurait la développer du côté de la romance, et en fin de compte on a juste eu l'histoire avec le père biologique. Pour montrer à quel point elle a vraiment eu zéro développement sur le plan de la romance : contrairement à ses sœurs, elle n'a même pas embrassé Fuutarou dans son focus sur le festival. Je ne dis pas, je trouve son rôle cool, mais peut-être qu'il aurait mieux valu l'attribuer à l'amie d'enfance de Fuutarou (qui aurait donc été un personnage récurrent) par exemple, ou bien à une personne qui aurait été amie de longue date avec les quintuplées (pour expliquer pourquoi elle les connaîtrait si bien), plutôt que de gâcher le développement de l'un des persos du harem pour ça. C'est quand même assez pathétique de la voir se rendre compte de ses sentiments alors que tout est déjà terminé...
Bref, Itsuki est une déception en ce qui me concerne, et selon ce que j'ai lu sur d'autres forums, beaucoup le pensent également.

Pour revenir un peu sur les derniers chapitres après le choix de Yotsuba : pas terribles. Ce qui m'a surtout déplu, c'est qu'on ait encore eu droit à des conflits sur le dilemme << Est-ce que sortir avec Fuutarou va affecter la relation avec mes sœurs ? >>. De mon point de vue, on y avait suffisamment eu droit tout au long de l'œuvre, et le but implicite était justement que tout soit réglé avant pour qu'au moment du choix de Fuutarou, il n'y ait aucun problème. Du coup pour moi, ces chapitres ne servaient pas à grand-chose. J'aurais préféré un approfondissement de la relation entre Fuutarou et Yotsuba en couple pour le coup : j'aurais peut-être davantage apprécié Yotsuba et son choix par notre protagoniste.
Mais ce qui m'a le plus agacé, ce sont les signes évidents que les autres sœurs, malgré ces 5 ans d'ellipse, ne sont pas passées à autre chose. On le voit bien avec Nino qui pleure quand Fuutarou lui parle, Miku aussi je crois qui le fait savoir à un moment, et même le fait qu'elles s'incrustent à la lune de miel. Je le redis, mais pour moi ça, c'est n'importe quoi : qu'on montre que les liens entre tous les protagonistes sont intacts malgré le mariage avec l'une des sœurs ou le temps qui a passé, d'accord. Ça pouvait se faire avec éventuellement avec une petite sortie ensemble, mais pas la lune de miel ! Peut-être que c'est moi qui suis trop << sensible >>, mais c'est quand même lourd symboliquement ! J'ai un peu l'impression que ça revient à choisir une fin << semi-harem >>, ce qui n'était pas le but premier de la série. Mais surtout, ça minimise grandement l'utilité du développement individuel des autres sœurs vu qu'en fin de compte, elles ne semblent pas avoir pu passer à autre chose...

Bon, malgré tous ces points, la série était sympa à regarder/lire en ce qui me concerne. L'idée de base avec l'une des sœurs qu'on savait déjà mariée mais sans pouvoir dire laquelle était originale, et l'histoire était très bien amenée avec certaines révélations et les signes disséminés. Le lien particulier entre les candidates en en faisant des quintuplées, avec le coup des doutes sur l'identité avec leur similarité en apparence et en personnalité lorsqu'elles étaient petites, c'était aussi cool (même si comme l'a fait remarquer Bolin, peut-être qu'au bout d'un moment les sœurs elles-mêmes insistaient trop sur leur statut de quintuplées). Mais c'est grandement descendu par les raisons que j'ai citées au-dessus. Sur d'autres forums, j'en ai lu beaucoup dire que la première partie de l'œuvre jusqu'à l'arc des sources chaudes était excellente, mais qu'après la qualité avait baissé. Personnellement je n'ai pas assez de recul pour le dire, mais je serais curieux de savoir quel est votre ressenti à ce sujet.

Pour finir, j'ai beaucoup aimé lire vos interventions sur les chapitres. Mention spéciale à Onigin qui a fait énormément de piques à Miku : ça me titillait autant que ça me faisait marrer !
Au plaisir de vous retrouver sur un autre sujet. Peut-être My Hero Academia (que j'ai aussi mis en pause depuis mon dernier message^_^'), Kimetsu no Yaiba ou autre, je ne sais pas encore^^.


Dernière édition par Corben le Sam 29 Fév 2020 02:19, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Ven 28 Fév 2020 16:08 
95 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2014
Messages: 791
Localisation: Va savoir !
psykoli a écrit:
En tout je constate le peu de commentaires sur cette fin alors qu on est minimum 7 a poster regulierement sur ce post.

Ca demontre ce que j'ai dit : une fin mediocre.
Quel gachis serieux sur ce pist où les speculations se multipliaient...


N'exagérons rien, à mes yeux nous n'étions que 4 à poster chaque semaine. Et au final, je dois être le seul à ne pas avoir encore donné mon avis sur cette fin puisque même ceux qui postaient de façon plus occasionnelle l'ont fait. Faut dire qu'en ce moment, j'ai même plus le temps de goumer la concurrence sur le jeu des images.

Mais là j'ai un peu de temps pour vous faire mon retour perso.
J'étais déjà quasi sûr que Yotsuba allait gagner, étant donné que sa condition physique lui permet de surclasser ses "concurrentes" pour finir en tête de la course au sommet du Ventoux. Donc je n'ai pas eu ce sentiment de frustration concernant le choix même de la mariée, quand bien même je préférais Nino. J'avais perçu à travers mon travail d'enquête remarquable que les évolutions/éléments de construction des autres soeurs étaient soient trop superficiels/mécaniques, soient n'allaient pas dans le sens d'un personnage qui allait finir avec Fuutarou.

Mais la fin, en tout cas le dernier chapitre ressemble à un questionnaire à trous dont la moitié ne sont pas remplis, ce qui laisse un goût d'inachevé. On dirait que pour certaines questions du genre "Pourquoi il a choisi Yotsuba ?", l'auteur nous dit que les réponses sont déjà présentes implicitement au sein des chapitres précédents. J'aurais toutefois préféré avoir une réponse explicite de Fuutarou, claire, nette et précise à Yotsuba de pourquoi il l'aime elle et pas une autre dans ce dernier chapitre.

Comme je sais plus qui le disait, je trouve que Yotsuba n'a pas tant changé et n'a pas appris à devenir plus égoiste si ce n'est dans ses "confrontations" récentes avec Nino et Miku où elle leur dit en grosso merdo qu'elle ne leur lâchera pas une miette du frigo Bosch.
Concernant ce dernier, a-t-il évolué lui aussi ? Bof bof, il a plus ou moins toujours le même caractère sauf qu'il arrive à toutes les reconnaitre. D'ailleurs, le fait qu'il y arrive (même si c'était prévisible) veut quelque part dire qu'il les aime un peu toutes. Quelque part, c'est une fin semi-harem à demi-assumée qu'on nous propose là. J'avais d'ailleurs pas fait gaffe à cette histoire d'intrusion des soeurs à la lune de miel, je trouve ça aussi un peu chelou comme choix, en effet.

Au final, j'ai beaucoup aimé ce manga, dans son concept de base qui enjoint la participation du lecteur, dans son héros original pour une romcom (même si j'y connais rien dans ce genre), dans son dessin, dans sa narration simple qui tient à équilibrer le développement des soeurs. Seule la toute fin est mitigée-bonne à mes yeux, pas pour le choix de la mariée, mais le choix fait par l'auteur de ne pas expliquer tant que ça certains points, souhaitant nous dire par là que les réponses sont dans les chapitres précédents : pourquoi a-t-il choisi Yotsuba ? Pourquoi le baiser de la cloche ? Le rouleau ? La photo ?...

tl;dr : J'ai bien aimé ce manga. Je n'ai rien contre Yotsuba et je m'attendais à ce que soit elle, même si j'en préférais une autre. Le dernier arc est un peu plus mou que les autres. La toute fin manque de réponses.

PS : pour son prochain manga, et même si je pense que c'est assez évident pour tout le monde, je suis prêt à parier qu'il va se lancer dans le genre horrifique à la Junji Ito.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Sam 29 Fév 2020 16:52 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 717
Localisation: les fosses de l'enfer
Corben < c'est faux de penser que "l'amie d'enfance" perd toujours.

Love Hina, le plus connu des harem romantiques étant le parfait exemple puisque sur les 5 nanas + 1 en la personne Mutsumi l'inscruste, les deux plus proches du héros pour le mariage étaient ses deux amies d'enfance : Naru (la gagnante) et Mutsumi (la n°2 à deux doigts de pécho le héros)

Après IL EST VRAI, l'amie d'enfance sert surtout de coup de pression pour l'héroine de pécho le héros.

Comme dans D-frag où, au moment où l'amie d'enfance débarque, toutes les prétendantes se sont jetées sur elle pour tenter de l'enterrer dans le jardin.
(oui oui vous avez bien lu)

:namipe:

Onigin : je suis d'accord avec toi sauf sur un point qui n'a aucun sens.

Dire "l'auteur ne nous donne pas la réponse car c'est insinué dans les chapitres"

Cela n'a aucun sens car si c'était vrai, aucun d'entre nous qui avons suivi assidûment chaque chapitre au point de tous les décortiquer, ne continuerait à se poser de questions.
Sois logique : si nous lecteurs affûtés n'avons trouvé aucune réponse : c'est qu'il y en avait pas... c'est tout...
Et donc deux choix :
-où bien negi a oublié et c'est un auteur de troisième zone.
-où bien negi nous prend pour des abrutis et c'est un connard (fairy tail)
dans les deux cas il baisse beaucoup dans mon estime.

Perso moi en tout cas qui était pour Miku, il ne fallait pas croire que je n'avais pas l'oeil pour les 4 autres.
Bien au contraire, j'étais tellement persuadé de la victoire de Miku que je laissais presque tomber toute analyse sur elle pour zieuter LE MOINDRE INDICE des quatre autres.

Et bien pour Youtsuba y avait que dalle...
Elle ne changeait pas de personnalité (la plus faible mentalement des quatre clairement)
La fille n'a pas fait le moindre pas vers le héros ET MEME LORS DE LA FAMEUSE SCENE DU CHOIX : elle n'était même pas dans sa salle attitrée : elle s'était trompée et ne pensait même pas que Futarou la choisirait.

C'est dire ses sentiments profonds lol......


Et c'est pareil pour le tube : Itsuki le trouve dans la rivière et...
et.....
ET....
ben rien : oublié.


Après j'ai le sentiment que Negi va tricher : il va attendre que tous les rageux comme moi postent leur critiques
pour que, quand le chapitre bonus du manga sortira, il développe toutes les réponses qu'il aurait oublié dedans.

Mais selon moi, le chapitre bonus peut parler du bébé de Yotsuba (suzuka)
Dans la love hina, le chapitre bonus parlait du mariage de Keitarou et Naru.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Dim 1 Mar 2020 00:16 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2016
Messages: 172
Hum, il n'y aura pas de chapitre bonus dans le dernier volume.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Dim 1 Mar 2020 10:55 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 717
Localisation: les fosses de l'enfer
Ah il me srmblait que kk1 avait que c'etait prévu.
Si c'est vrai c'est reellement regrettable...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Dim 1 Mar 2020 18:47 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
Onigin a écrit:
Quelque part, c'est une fin semi-harem à demi-assumée qu'on nous propose là.


C'est clair que finalement Haruba semble avoir fait le choix du semi-harem, avec une résolution de l'intrigue de la mariée qui est finalement traitée au même niveau, et avec la même importance, que le lien de Fuu avec les Quintuplés. En fin compte, au-delà de l'intrigue romance, le manga aura été surtout centré sur la relation de Fuu avec les 5 soeurs : Le voyage était plus important que la destination comme on dit.
Après côté dynamique, révéler l'identité de la Fillette de Kyoto avant l'arc final, va peut-être dans ce sens. Il était plus ou moins entendu que la Fillette allait être la Mariée, même si cela aurait pu être plus original, et du coup résoudre cette intrigue permet d'alléger le final pour se concentrer sur le lien de Fuu avec chaque soeur.
Au niveau évolution pour les soeurs il semble que c'est "Assumer ses désirs" la ligne directrice, avec Yotsuba qui a le plus du mal à passer ce cap, avec un dernier acte qui lui est dédié pour ce passage à la "réalité".
Pour Fuu, cela semble plus simple : c'est la sociabilisation. Il est devenu ami avec les soeurs, et de fil en aiguille avec d'autres garçons de son âge. Ce qui constitue un bon progrès par rapport au début du manga !

Et n'oublions pas le plus important ^_^




_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Lun 2 Mar 2020 13:29 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 717
Localisation: les fosses de l'enfer
Ange : j'ai beau etre un gros collectionneur de fig, je suis tellement dégoûté du traitement de ce manga que jai envie d'en acheter aucune, même de miku, c'est dire...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 5-Toubun no Hanayome -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Lun 2 Mar 2020 21:57 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Oct 2018
Messages: 84
psykoli a écrit:
Corben < c'est faux de penser que "l'amie d'enfance" perd toujours.

Love Hina, le plus connu des harem romantiques étant le parfait exemple puisque sur les 5 nanas + 1 en la personne Mutsumi l'inscruste, les deux plus proches du héros pour le mariage étaient ses deux amies d'enfance : Naru (la gagnante) et Mutsumi (la n°2 à deux doigts de pécho le héros)

Après IL EST VRAI, l'amie d'enfance sert surtout de coup de pression pour l'héroine de pécho le héros.

Comme dans D-frag où, au moment où l'amie d'enfance débarque, toutes les prétendantes se sont jetées sur elle pour tenter de l'enterrer dans le jardin.
(oui oui vous avez bien lu)

Merci pour ton retour ! C'est donc effectivement pas si tranché que ça^^.
Ah tu lis D-Frag! ? Ça fait plaisir, perso j'adore cette œuvre, je la trouve trop drôle ! Pauvre Mogusa qui s'est fait spawnkill à peine entrée dans la maison ! :Luffy hilare:
La romance n'a d'ailleurs pas une place si importante que ça je trouve par rapport aux quelques autres harems que j'ai pu voir (l'animé en a un peu rajouté) : c'est surtout comique, et c'est peut-être pas plus mal comme ça^^.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 429 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 24, 25, 26, [27], 28, 29  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com