Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2405 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 156, 157, 158, [159], 160, 161  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 4 Mar 2020 21:32 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
Cela sent quand même la fin, avec la mention que le tome 41 sera le dernier (le 343 est le 6e chapitre du futur T41). Les autres fois aucune annonce n'avait été faite, donc c'est un peu différent.
Là on vient de passer deux gros points d'intrigues qui étaient attendus comme incontournables (La Mère du Chaos et Arthur), donc pour le reste, c'est difficile de savoir à l'avance la réelle importance de ceci ou cela. Mais bon il y a le mystère des deux derniers Gaidens qui sème le trouble.
Le centre de gravité de l'oeuvre a toujours été Meliodas et les démons/son héritage. Une fois ce fil résolu le récit est terminé. Je pensais que le dernier acte pouvait apporter un truc sur le futur de Meliodas/Elizabeth, mais ce sera a priori sous la forme d'un épilogue et non d'un vrai arc.
Là Suzuki a mis en scène le passage de l'Ere des Dieux à celle des Humains, avec le Sins comme liaison symbolique. Bref il a préparé le nouveau monde (celui d'Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde) qui résulte de la fin de l'Ere des Dieux (menée par les Sins).

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 11 Mar 2020 01:12 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
Chapitre 344 : To The Future
Part 1 : https://vk.com/topic?act=browse_images& ... 0389_56785
Part 2 : https://vk.com/topic?act=browse_images& ... 0389_56786

Très belle ambiance, j'adore !
On attaque donc l'épilogue du manga (avec le mystère troublant des Gaidens manquant) sur la séparation classique des héros qui vont désormais vaquer à leur existence personnelle. Je me demande si on verra le mariage de King et de Diane - je connais plusieurs personnes qui l'attendent avec impatience ! Meliodas et Elizabeth vont donc faire un voyage sur les traces des anciennes Elizabeths. Ils s'arrêteront sans doute à la Forêt du Roi des Fées pour le mariage de King et Diane.
Et Hawk se rend au Purgatoire et retrouve son frère, qui est finalement vivant. Ces créatures ont décidément la peau dure ! En tout cas je suis content pour Hawk.
Le question reste de savoir ce qu'on verra exactement dans le final - il y a pleins de possibilité, mais en général Suzuki a souvent opté pour la sobriété. J'imagine que l'image finale portera sur Meliodas et Elizabeth, et pas sur Arthur ?

Le prochain chapitre aura pour titre "Héritage".

Les questions de lecteur du chapitre :

Q : À quel âge les géants commencent-ils l'entraînement au combat ?
R : Presque immédiatement lorsqu'ils commencent à marcher.

Q : Si Merlin n'est pas là, Diane ne pourra plus devenir petite ?
R : Oui mais c'est une jolie jeune fille, donc pas de problème!

Q : À quoi ressemblait la mère de Merlin ?
R : C'est un mystère.

Q : Les fées ont-elles pour coutume de célébrer des mariages ?
R : Non, donc le mariage de King et de Diane sera le premier dont ils organiseront une cérémonie.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Jeu 12 Mar 2020 12:15 
80 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Nov 2017
Messages: 705
Localisation: Dans un Yoni
Après ce combat contre Cath, qui avait plus des allures d'introduction/amorce que de dénouement final à mon goût, les sins se séparent finalement pour des vacances bien méritées !

Et ce chapitre nous apprend qu'il c'est passé seulement 1an entre la rencontre d'Elie et Meliodas au tome 1 et maintenant ? Ça me paraît court, perso j'imaginais plus ça sur 2-3ans en tout (avec 1 an après la défaite d'Endrickson ) mais pas du tout ! Rien de grave en soit.

Touchante retrouvailles entre Hawk et son frère même si je suis surprit de le savoir en vie ! Hawk mama étant plus là ça reste cool que notre brave porcinet puisse quand même avoir son happy-ending !

Ellipse temporel au prochain chapitre pour avoir quelque cases sur le(s) mariage(s) et voyages des sins?

_________________
Image
manga list/anime list
Spoiler: Montrer
Image
la playlist de la volonté du D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Sam 14 Mar 2020 11:35 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2016
Messages: 172
Fin de la série le 25 mars dans le Shônen Magazine #17.

Dans ce numéro il y aura :
-Des tickets à gratter pour gagner des cadeaux.
-Des bons/demande (payant) à envoyer afin de recevoir des cartes des membres du Boar Hat.
-Retour du blog Maboroshi no Daradara
-Des informations sur le dernier volume, l'animé, etc..


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Sam 14 Mar 2020 12:27 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
Merci Heiji : il reste donc deux chapitres, pour un épilogue cela semble logique. Et puis cela veut dire que le tome 41 comptera 9 chapitres, soit le standard.
Reste le mystère des deux derniers Gaidens. Dans le fandom il y a la théorie qui circule que le Gaiden de Merlin apparaîtra dans la série d'Arthur. Et donc que celui de Meliodas conclura bien la série (comme dernier chapitre).
Pour le reste on verra bien si Suzuki enchaîne sur un titre sur Arthur^^

Les croquis publiés dans le Gaiden Collection "Sin" :


_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Sam 14 Mar 2020 23:57 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2016
Messages: 172
Couverture pour le dernier chapitre et aussi 8 pages couleurs (mais sans doute comme pour Go-tobun ce sera 4/5 pages couleurs pour les infos/pub et le reste, 3 ou 4, pour le manga).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Dim 15 Mar 2020 00:18 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3000
Ce qui est fou c'est que les deux locomotives du Weekly Shonen Magazine s'arrêtent coup sur coup ! Sans elles les meilleures séries en terme de vente c'est Ace of Diamond Act II et Bakemonogatari. Pas les mêmes standards donc. Il va clairement y avoir des places à prendre pour les nouveautés. Ça peut aussi confirmer qu'il y aura une suite à Seven Deadly Sins. À voir !

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Lun 16 Mar 2020 23:54 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2008
Messages: 160
Localisation: Dans la vallée d'Elah
"That's because so much has happened. Too much, even".

J'ai l'impression que cette phrase résume un peu l'état d'esprit de Suzuki ou de certains lecteurs. La narration de ce manga a vraiment été bien gérée pour une immense partie de l'oeuvre avec un rythme soutenu et une bonne gestion des temps forts.
Dommage que Suzuki se soit emmelé les pinceaux sur les derniers chapitres avec toutes ces fausses fins et ce faux suspens qui a donné l'impression de tirer artificiellement l'oeuvre en longueur.
Ne pas avoir les gaiden de Meliodas et Merlin est un non sens pour moi.

Après... est-ce que la fin que l'on pourrait jugée de "médiocre" remet vraiment en cause l'intégralité de l'impact d'une oeuvre? (coucou Game of Thrones...)
A mon sens, non. J'ai certes pris moins de plaisir à lire Nanatsu no Taizai dernièrement mais globalement j'ai pris mon pied. En revanche, d'un point de vue marketing, ça va être plus difficile de vendre l'intéret d'une suite vu que les ventes de l'oeuvre principale ont décliné (recoucou Game of Thrones...)

Dernier chapitre la semaine prochaine donc. Chapeau à tous ceux qui avaient prédit pour Tristan et Lancelot. Il fallait le voir venir et je ne sais toujours pas comment vous avez fait! (je ne suis pas hyper calé en légendes arthuriennes...)

_________________
It takes a weak heart to judge one another


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 18 Mar 2020 00:15 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
Chapitre 345 : Heirs
Part 1 : https://vk.com/topic?act=browse_images& ... 0389_56834
Part 2 : https://vk.com/topic?act=browse_images& ... 0389_56835

On fait le tour de plusieurs personnages, avec quelques nouvelles coupes de cheveux de circonstances^^ Arden a quand même pris un coup de maturité tout d'un coup^^ Et DeathPierce veut redonner vie à Édimbourg et en faire un royaume 100% humains ?
Mais le gros morceau du chapitre, c'est la naissance des héritiers et comme annoncé/prévu, il s'agit de Tristan et de Lancelot. Toujours curieux de voir ce que cela peut donner dans l'univers ré-imaginé de Suzuki, avec un Arthur plus vieux et Roi du Chaos. En tout cas on continue sur la dynamique de la prochaine génération. Un point des autres Sins dans le chapitre final ?
Pour la potentielle suite, on reste aussi sur la question de la longévité de certains personnages comme Meliodas et Elaine, alors qu'Elie et Ban sont humains, et ont seulement un "siècle" devant eux. Il y a toujours la possibilité d'Avalon dans les tuyaux, mais peut-être dans la séquelle ?


Le prochain chapitre aura pour titre "Comme ce ciel".

Les questions de lecteur du chapitre :

Q: De quoi parlait Elizabeth à Meliodas dans le volume 25 (chapitre 201) ?
R: À propos de la promesse non tenue de se marier.

Q: King et Diane allaient avoir une cérémonie de mariage, mais qu'en est-il de Ban et Elaine ?
Réponse de Ban: Oh, oui.


La petite pub pour le chapitre final de la semaine prochaine : Couverture du magazine, Pages couleurs, loterie pour gagner des cartes membres du BoarHat et commentaires des doubleurs de l'animé.

Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Mer 18 Mar 2020 19:41 
10 000 Berrys

Inscription: 31 Oct 2016
Messages: 51
Ainsi, Suzuki pose les bases de la suite. Ainsi, comme dans la légende arthurienne, le roi Ban et la reine Elaine donnent naissance à Lancelot. Cela fait d'ailleurs sens que le fils de Mel et Elie se nomme Tristan, l'histoire de Tristan et Iseult étant l'une des influences majeures de celle de Lancelot et Guenièvre.

Le départ de Deathpierce pose les bases du conflit à venir: suprémacistes humains contre tous les autres. Ce qui fait sens, du reste. Affronter et triompher d'un statu quo prônant la division et le rejet de l'autre en raison de ses différences est le thème majeur du manga. Jusqu'à maintenant, ce sont les démons et les déesses qui ont représenté ce statu quo, les malédictions posées sur Méliodas et Elizabeth n'étant que des allégorie de cette volonté de maintenir la division. Néanmoins, maintenant que l'ordre ancien a été anéanti, et que le Chaos est la nouvelle force dominante de Britannia, les humains, en tant qu'héritiers du Chaos, devraient prendre le relais en tant qu'antagonistes, avec une faction ayant pour idéal la paix et l'harmonie entre tous (le but déclaré d'Arthur), et une autre voulant créer un nouveau statu quo basé sur le rejet de tout ce qui n'est pas humain. Je doute d'ailleurs que Suzuki passe sur l'occasion de nous sortir un petit Mordred (disciple de Deathpierce?) comme leader de cette dernière faction.

En tout cas, curieux de voir la tête que ça aura.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Jeu 19 Mar 2020 21:53 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
Mais tu sais, Tristan a pour parents dans les légendes arthuriennes le Roi Meliodas et la Reine Elizabeth de Liones ^_^

Pour les curieux les Tristan et Lancelot de Rising impact, le premier manga de Suzuki :



D'ailleurs Tristan était le boss de fin du manga, le golfeur ultime que devait battre Gauvain (le héros du manga). Notons aussi que dans le chapitre 344, il y a eu un clin d'oeil à Rising Impact :



De jolies colos du chapitre :
https://vk.com/nanadai?z=photo-53220389 ... 9_00%2Frev
https://fairyking.tumblr.com/post/612830934162718720



Je crois qu'on commence effectivement à voir ce que la séquelle pourrait donner comme tu le dis avec :
- La fin de l'Ere des Dieux et l'avènement du Chaos, l'ère des Humains, dont Arthur est devenu le Dieu-Roi
- Le désir de Deathpierce de créer un royaume 100% humains, hostiles aux anciens dieux, qui peut devenir problématique par rapport au désir d'harmonie d'Arthur
- Tristan et Lancelot en tant que métisses humains et non humains auront sans doute un rôle pivot
Il reste quelques points d'intrigues, dont les deux plus gros les Gaidens manquants et tout ce qui tourne autour des Déesses, qui vont sans doute passer dans la séquelle. Ce qui est intéressant avec les Déesses, c'est qu'elles étaient vénérées par les humains, et là on va mettre à bas l'ancien système de bien (Déesses) et de mal (démon). Donc à voir.

Sur le dernier acte du manga, on commence aussi à voir l'idée, finalement prévisible et logique : mettre en avant les Sins, présentés au début du manga comme des chevaliers hors du commun, qui tiennent leur rôle légendaire à la fin, en tenant la dragée haute à un dieu. Le manga portant leur nom, c'est logique qu'on termine sur leur gloire, après diverses épreuves, comme symbole ultime de l'ancien monde. Le moment des humains, avec Arthur, arrivent après et il faudra voir la place des Sins dans ce "Monde d'Après".
Au début du manga j'ai souvent fait la comparaison avec One Piece, en disant que dans NNT c'était un peu comme si on suivait l'ancienne génération légendaire à la Roger/Barbe Blanche/etc., et non Luffy (dont le rôle est tenu par Arthur par analogie). Une inversion de valeur et de symbole qui reste sans doute l'un des aspects majeurs du projet artistique de Suzuki sur NNT.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Ven 20 Mar 2020 04:13 
10 000 Berrys

Inscription: 31 Oct 2016
Messages: 51
ange bleu a écrit:
Mais tu sais, Tristan a pour parents dans les légendes arthuriennes le Roi Meliodas et la Reine Elizabeth de Liones ^_^


Ah! eh bien j'ai appris quelque chose. Merci.

ange bleu a écrit:
Au début du manga j'ai souvent fait la comparaison avec One Piece, en disant que dans NNT c'était un peu comme si on suivait l'ancienne génération légendaire à la Roger/Barbe Blanche/etc., et non Luffy (dont le rôle est tenu par Arthur par analogie). Une inversion de valeur et de symbole qui reste sans doute l'un des aspects majeurs du projet artistique de Suzuki sur NNT.


C'est une analyse très intéressante, même si elle a quelques limites. Je m'explique.

Une analyse idéologique rapide de Nanatsu no Taizai et One Piece montrent que les deux oeuvres sont extrêmement similaires, toutes deux libérales jusqu'au bout des ongles, ce qui n'est pas étonnant, le libéralisme étant l'idéologie dominante dans le monde développé.

Par libéralisme, j'entends la philosophie morale, et non celle politique et économique. Bien qu'ayant plusieurs nuances, elle a toujours comme base l'individu; le Bien, c'est ce qui reconnait l'individu en tant que tel, et lui garanti la capacité de jouir de sa liberté tant qu'elle respecte celle des autres; le Mal, c'est ce qui refuse à l'individu sa reconnaissance et sa liberté, pour quelle que raison que ce soit, ou qui cherche à utiliser sa liberté afin de nier celle des autres.

Cette vision a reçu des critiques de partisans de plusieurs autres idéologies, de droite comme de gauche. Pour les conservateurs par exemple, le libéralisme est critiquable car il rejette un certain nombre de divisions considérées comme essentielles (au sens existentialiste du terme) par ces derniers, la première étant celle entre le Bien et le Mal. En effet, le libéralisme mettant l'accent sur la liberté de l'individu, il nie la nature fondamentale du Bien et du Mal: l'humain est libre de faire le mal ou de faire le bien, et peuvent changer de voie au cours de leur vie. De leur côté, pour des socialistes ou des communistes, l'obsession des libéraux pour l'individu les amènent à tout analyser à travers son seul prisme, faisant l'impasse totale sur une critique des systèmes, dont les individus ne sont que des rouages. C'est cette critique qui va m'aider à développer mon raisonnement.

En effet, la remise en cause des systèmes n'étant pas une préoccupation de la philosophie libérale, ce thème sera logiquement absent des oeuvres qui appartiennent à cette idéologie. Ainsi, pas de critique de la monarchie en soi dans One Piece: il y a les bons rois, libéraux, et les mauvais rois, illibéraux. Même les "Révolutionnaires" ne veulent pas mettre à bas le Gouvernement Mondial, mais simplement dégager les mauvais souverains et les Dragons Célestes. Dans Nanatsu no Taizai, si les Chevaliers Sacrés se comportent comme des salopards au début du manga, ce n'est parce que le système même des Chevaliers Sacrés est corrompu, mais parce que Hendrickson était un mauvais chef, et il n'était un mauvais chef que parce qu'il était manipulé par Fraudrin. Ainsi, les gens qui affamaient des gosses et butaient des grand-mères avaient bon fond, ils étaient juste mal guidés!

Pas de différences non plus dans la structure: One Piece et Nanatsu no Taizai mettent toutes deux en scène un groupe d'outsiders cherchant à affirmer leur liberté aux prises avec un statu quo cherchant à la nier. Toutefois, cet affrontement, bien que fondamentalement politique et idéologique, est passé à la moulinette de l'individualisme, rendu moins clair, moins complexe. Le statu quo n'est jamais incarné par un système, mais prend toujours la forme d'une volonté d'oppression individuelle: les antagonistes, usurpateurs de liberté, deviennent des incarnations de tout le Mal de l'intrigue, et leur défaite amène nécessairement sa résolution (Parenthèse avec un détail intéressant: dans One Piece, les méchants qui ne sont pas des usurpateurs ne sont pas vaincus. Ainsi, Big Mom, qui règne sur Totland en accordance avec la volonté de ses sujets, n'est pas renversée). Or, les incarnations suprêmes du statu quo en tant que volonté de domination oppressante dans les deux mangas sont Im et le Roi des Démons.

Et voilà la limite de la comparaison. Roger, dans One Piece n'a pas vaincu Im. Il a laissé à la génération suivante le soin d'aller au bout de la Volonté du D. Il n'a pas créé de véritable rupture de continuité du statu quo. Les Sins, en mettant fin à l'Ere des Dieux, ont créé cette rupture. Ils sont à 100% l'équivalent des Mugiwaras, simplement arrivés au bout de leur quête.

Ainsi, je prévois, dans la suite de Nanatsu no Taizai, une simple inversion de paradigme, avec un statu quo libéral assailli par des forces illibérales (c'est la forme que prennent la plupart des films de superhéros, par exemple). Puis, peut-être, dans un second temps, si Suzuki le veux bien, on devrait avoir un affrontement entre libéralisme et anarchie (ou du moins la vision que le libéralisme a de l'anarchie, comme le concept de liberté individuelle poussé trop loin, au point qu'elle laisse la place au chaos). Dans One Piece, ce conflit est déjà incarné dans la rivalité entre Luffy et Barbe Noire, et devrait être résolu sur Laugh Tale, dans un combat pour décider quelle vision de la piraterie, et de la liberté individuelle par extension, ira affronter Im.

Donc voilà. Cela fait beaucoup de texte. Mais tiens-toi bien, car, au prochain chapitre, tu auras droit à ma critique globale de Nanatsu no Taizai! Personnellement, j'ai hâte.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Sam 21 Mar 2020 11:58 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 24007
Localisation: Joker
La séquelle est annoncée dans le prochain Magazine. Son titre : The Four Knights of Apocalypse.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Sam 21 Mar 2020 15:03 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3000
Arf j'aurais préféré qu'il parte sur autre chose. Pour me consoler il me reste Kongou Banchou et la fin de Blizzard Axel...

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Seven Deadly Sins -Weekly Shônen Magazine-
MessagePosté: Dim 22 Mar 2020 02:41 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2016
Messages: 172
Tirage de la saga (light novel, manga, spin-off) : 37 000 000.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2405 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 156, 157, 158, [159], 160, 161  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: 666, Bon-D-huel et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com