Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Mar 3 Sep 2019 20:25 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2014
Messages: 538
Localisation: Va savoir !
psykoli a écrit:
NON PAS que j'aime pas mes amis mais ils aident vraiment pas : soit ils sont très contents tous seuls donc ils veulent pas sortir ou bien certains j'ai la sensation qu'ils aimeraient d'abord se caser les premiers plutôt qu'on s'entraide. (rivalité masculine ?)


Ah mais le voilà ton problème ! Ton cercle d'amis, c'est les potes du héros de Grand Blue, en fait. :x


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Mar 3 Sep 2019 21:32 
60 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 603
Localisation: les fosses de l'enfer
LOL mais j'avoue que c'est pénalisant : il me semble que la plupart des rencontres se font part l'inermédiaire des amis/frangins qui présentent leurs amis.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Ven 6 Sep 2019 20:46 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2012
Messages: 550
Onigin a écrit:
Ouais, ça se trouve c'est juste qu'il a un caractère de chien ou le charisme d'une huitre depuis le début.
xD - Ou alors la peur :0 ! peur de l'échec, de l'erreur ... de la trahison, de la baisse de joie ... peur de se retrouver à devoir payer des allocations, peur de se faire larguer parce qu'un autre partenaire secret procure plus de joie et/ou de confiance, etc... Ou alors en fait il ne cherche pas l'amour (la joie et la confiance), mais juste la joie, le plaisir, l'extase, bref en quête d'expériences >=]

psykoli a écrit:
mon objectif est de pénétrer
>=] - Je pense tu pars avec de mauvaises intentions. Tu vas aller consommer un truc (salle de sport) dans l'espoir d'en consommer un autre (nouveaux amis, partenaires, etc...). Bref c'est triste et dégoutant, tout l'inverse de l'amour. Et puis la salle de sport ce n'est pas forcément 'neutre'. Combien de fois je me suis déjà retrouvé dans des cercles où il y a 1 ou 2 'missiles' (hommes ou femmes) suivis par leur horde dégoutantes de stalkeurs/furieuses x)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Mer 11 Sep 2019 04:52 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1328
Localisation: Dans tes rêves.
Quelle bonne idée d'ouvrir ce topic! Je ne me qualifie pas de geek, mais je dois avouer que je suis intense dans certains domaines comme le sport ou la gestion de ma collection de monnaie.

Allons par le commencement! Avis à mesdames: Malgré ses 25 ans d'existence, Tonton Chaosx est encore un vieux garçon. :Luffy hilare:

Je suis très loin de ressembler à l'obsédé sexuel Jared MacLeod, personnage de ma fanfic sur Barbe Blanche. J'ai plusieurs amies avec qui je m'entends à merveille et je fais des activités (chastes bien sûr). Cependant, j'ai des difficultés à atteindre un niveau d'amitié, qualifiée de relation amoureuse avec une femme. J'ai tendance à être égocentrique, intense, direct (avec moins de filtres que la moyenne) et orgueilleux lors de mes conversations avec les humains. J'ai la difficulté à lire les émotions des personnes (encore plus pour les femmes). Je dis souvent (malheureusement) des blagues à caractère sexuel, parfois assez explicites et hardcore (des jokes de mononcle en bon québécois).

Au tout début de l'âge adulte, j'étais obsédé dans mon projet d'avoir une copine avec qui faire l'amour et cela me rendait malheureux. Un jour, j'ai eu ma première relation sexuelle à vie dans un club libertin (Sandy se serait vidé mortellement de son sang s'il m'y avait accompagné). Mais moi et ma partenaire n'éprouvions pas de sentiments mutuels. Comme je l'expliquerais à un sexologue, une relation sexuelle sans sentiment amoureux est bien moins agréable, mécanique et sert uniquement à soulager ses pulsions sexuelles.

Avec le temps, je me suis calmé en me disant qu'avec la patience, je rencontrerai la bonne personne. Grâce à mes amies, j'apprends à mieux me comporter en présence des femmes ainsi que les comprendre. Avoir un partenaire amoureux nécessite énormément d'investissement de temps et d'énergie. Bien que fondamental, le sexe est très loin d'occuper les préoccupations du maintien d'une relation amoureuse. C'est d'abord un lien de complicité et de tendresse avec sa douce moitié sur qui compter et faire des projets à long terme. Aussi, je ne suis pas pressé d'avoir une copine. Comme le disent mes parents, je n'ai pas encore la maturité psychosociale pour être en couple. Je suis encore un adulescent par bouts et je m'adonne en priorité et avec passion à mes loisirs quand je ne suis pas à mon boulot. Quant à mes goûts, je pense que chaque femme a son propre charme à découvrir et je regarde l'ensemble (surtout ce qui se passe entre les deux oreilles).

Je suis loin d'être casé dans les termes d'un Occidental traditionnel de la génération de mes grands-parents qui privilégiaient les valeurs d'honneur et de réussite sociale. Cette notion de se caser avec une conjointe, un travail stable et des enfants est complètement dépassé. L'important est de vivre heureux et trouver la paix intérieure peu importe ses statuts politiques, sociaux, économiques, culturels et religieux (sans porter effectivement préjudice physique ou psychologique à autrui).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Mer 11 Sep 2019 13:41 
1 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Avr 2013
Messages: 131
psykoli a écrit:
Je pense qu'on devrait, plutôt que d'utiliser des sites et applis de rencontre qui sont des arnaques (je peux expliquer pourquoi)
J'ai lu tes explications, et même avant ça, ce message m'avait fait tiquer. On sent bien dans ta façon d'énumérer les problèmes de ces sites et applications de rencontre qu'il y a quelque chose de personnel derrière tout ça, que tu as connu beaucoup de déceptions... Et là dessus, je ne dirai rien, tout simplement parce que j'en aussi bavé. Les arnaques, visibles de très loin, les fakes, beaucoup plus insidieux - comprenez par là des personnes qui usurpent des identités pour s'amuser - les filles inintéressantes et celles qui arrêtent de te répondre du jour au lendemain... Tout ça, je le connais bien.

Et pourtant. J'ai des amis qui ont rencontré une copine, ou une ex maintenant, grâce à ce genre de services. Parce que derrière tout ce tas de fumier, il y a des filles bien, qui ne demandent qu'à découvrir des hommes qui font l'effort de se démarquer un minimum, sans pour autant avoir un physique de dieu grec : je parle en connaissance de cause, je suis actuellement en couple et très amoureux grâce à l'une de ces applis de rencontre, après quelques années d'utilisation irrégulière et de déception m'amenant à ne plus rien en espérer.

Par contre, je rejoins un constat malheureux à leur sujet : j'ai passé un peu plus de 3 ans sur ces applications de rencontre, par périodes plus ou moins actives. Ma copine était sur l'appli depuis une semaine quand on s'est rencontrés. Ça donne le vertige de voir à quel point on peut infiniment plus galérer en tant qu'homme.

Maintenant, pour en revenir au sujet de base, j'ai du mal avec les cultures geek et otaku... Surtout otaku en fait. On le sait, otaku est un terme très péjoratif au Japon, et ça m'a toujours mis hors de moi de voir de petits français bercés par la culture manga se qualifier d'otakus - ne connaissant par ailleurs le plus souvent rien de la réalité du monde japonais qu'ils idéalisent. Ceci mis à part, pour moi la plus grosse problématique quand on s'identifie comme otaku - ou comme geek dans une moindre mesure - c'est que chez la plupart de ses adeptes c'est un mode de vie renfermé sur lui-même. Autrement dit, quand tu es otaku, tu n'es qu'otaku : je vais faire une analogie avec un milieu que j'ai fréquenté.

Sur YouTube, il y a différentes sphères de créateurs. Parmi elles, le "manga game", soit ceux qui critiquent, analysent, présentent des mangas. C'est à mes yeux, et c'est aussi le ressenti de beaucoup d'autres, la communauté la plus renfermée sur elle même du YouTube français. Ils font tous le même contenu, de la même manière, et semblent tous enfermés dans une passion des mangas, et parfois de la culture japonaise par extension... Et c'est tout. Moi, de mon côté, je faisais des vidéos sur les mangas en partant dans tous les sens, en piochant des références ailleurs, et à côté de ça, j'ai commencé une chronique sur les romans et les bande dessinées occidentales, et actuellement je fais des chroniques sur le cinéma. A côté de ça, j'écris un manga depuis 4 ans et je travaille sur un projet d'album de rap : je suis une personne hétéroclite, j'ai de multiples facettes et centres d'intérêt.

Et là où je veux finalement en venir, c'est que les communautés otaku et geek renvoient cette image de communautés renfermées sur elles-mêmes sans aucun intérêt pour le monde extérieur, parce qu'une part non négligeable de leurs adeptes donnent raison à ce raisonnement. C'est pour ça qu'à mes yeux c'est compliqué de se caser quand on se dit otaku, gamer, ou geek : à cause de ces portions de communautés fermés sur leur seul monde, qu'importe qu'on soit aussi dans ce cas ou non. Et c'est aussi pour ça que jamais, ô grand jamais, je ne m'identifierai à ces communautés.

_________________
Viens sur ma chaîne YouTube, on parle de ciné et on est bien !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Ven 13 Sep 2019 22:59 
60 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 603
Localisation: les fosses de l'enfer
Alors dans l'ordre.

spitles a écrit:
Onigin a écrit:
Ouais, ça se trouve c'est juste qu'il a un caractère de chien ou le charisme d'une huitre depuis le début.
xD - Ou alors la peur :0 ! peur de l'échec, de l'erreur ... de la trahison, de la baisse de joie ... peur de se retrouver à devoir payer des allocations, peur de se faire larguer parce qu'un autre partenaire secret procure plus de joie et/ou de confiance, etc... Ou alors en fait il ne cherche pas l'amour (la joie et la confiance), mais juste la joie, le plaisir, l'extase, bref en quête d'expériences >=]


Déjà avant d'avoir peur il faut des opportunités. Et comme je l'ai dit : j'en ai très peu vu mes relations.
Et quand j'en ai je les exploite. La preuve j'ai eu un rdv la semaine dernière si tu as bien lu.

spitles a écrit:
Je pense tu pars avec de mauvaises intentions. Tu vas aller consommer un truc (salle de sport) dans l'espoir d'en consommer un autre (nouveaux amis, partenaires, etc...). Bref c'est triste et dégoutant, tout l'inverse de l'amour. Et puis la salle de sport ce n'est pas forcément 'neutre'. Combien de fois je me suis déjà retrouvé dans des cercles où il y a 1 ou 2 'missiles' (hommes ou femmes) suivis par leur horde dégoutantes de stalkeurs/furieuses x)


Complètement à coté de la plaque : je vais en salle de sport avant tout pour moi et la santé (et l'anime Nan Kilo m'a inspiré :D).
Après : les relations que tu te fais en salle de sport et les meufs : ce n'est qu'un bonus.


Chaos : que dois je dire de plus ?
Tu exposes toi même la (longue) liste de tes défauts. De manière claire.
Pour les corriger : il te suffit juste de faire le contraire.
Maintenant si tu estimes qu'en changer détruirait ta personnalité et te rendrait malheureux, alors autant le rester effectivement.


Urban < oui que veux tu, j'en ai légèrement marre de jouer un "jeu" et que le site ne respecte pas ses prores règles en m'envoyant des dizaines de pseudos m'inviter à chat, pseudos sans la moindre description comme par hasard, pour que quelque soit le mot qu'on envoie, ils te répondent jamais et même MIEUX : n'ont même pas lu le mot que tu as envoyé (j'ai de la chance d'avoir accès à ce genre d'option sans payer quoi que soit)

Après je ne dis pas que les dés sont TOUS pipés : je suis sorti deux fois avec des meufs avec des sites de rencontre : mais c'est une question de chance. Tu le dis toi même d'ailleurs que tu as eu de la chance : ta nana était là depuis une semaine, et tu venais irrégulièrement.

Après je suis étonné que tu critiques autant le terme otak : tu es bien sur un site de one piece. Que tu le veuilles ou non, le fait de lire one piece (régulièrement) fait de toi un otak, de rang faible mais un otak quand même des yeux d'un profane.

Et la définition des otakus a évolué avec le temps : je te suggère de lire la définition wikipedia (que j'ai moi-même écrite et qui fut validé)

Je peux clairement te dire qu'entre moi bossant en cabinet d'avocat et un pote comptable : les otaks ne sont plus ces être crasseux et renfermés d'autres fois.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Sam 14 Sep 2019 06:22 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2012
Messages: 550
psykoli a écrit:
je vais en salle de sport avant tout pour moi et la santé (...) les relations que tu te fais en salle de sport et les meufs : ce n'est qu'un bonus
Bande de misérables pitoyables bonus >=D ! - Ouais c'est un peu mieux. Je fais du sport/fitness/yoga pour construire/entretenir mon corps ... mais le plus souvent tout seul chez moi, et donc à l'abri des éventuels malus/nuisances/pièges >=D !

Sinon ça fait environ 15 ans que je squatte un peu dans les sites de rencontres. Du coup j'ai déjà rencontré plein de filles, et parmi les jolies il y avait des gros pièges :0 ! En vrac. Celle qui est jolie en photo, ou qui se déguise bien, avec ses extensions, son maquillage, sa retouche photoshop au niveau des dents, etc... Celle qui est déjà en couple en fait, mais le gars n'est pas à la hauteur des exigences de madame. La même plus ou moins, mais célibataire, exigeante sur les tailles, couleurs, performances, etc... Celle qui a une fanbase lourde et un enfant, et en fait t'es juste là pour être sur les photos dans le rôle du gars. La stalkeuse, qui te recherche sur internet, et qui vient à ton lieu de travail sans prévenir au bout d'une visite de profil et zéro discussion, et qui ramène sa famille et tous les copains aussi, histoire que ça soit bien malaisant. Etc...

Et sinon je suis seul, et c'est parce que je recherche la perfection. Du coup ce que je considère comme une imperfection quelconque peut être éliminatoire, mais pas forcément. J'ai un fort besoin d'admirer aussi, et combiné à la recherche de perfection, ça fait beaucoup de gens en qui je ne peux pas faire confiance, et qui sont éliminés d'office.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Sam 14 Sep 2019 08:00 
60 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 603
Localisation: les fosses de l'enfer
spitles a écrit:
Et sinon je suis seul, et c'est parce que je recherche la perfection. Du coup ce que je considère comme une imperfection quelconque peut être éliminatoire, mais pas forcément. J'ai un fort besoin d'admirer aussi, et combiné à la recherche de perfection, ça fait beaucoup de gens en qui je ne peux pas faire confiance, et qui sont éliminés d'office.


Perso l'expérience m'a appris que si tu n'es pas "parfait" toi même, tu ne l'auras jamais chez une femme.
En d'autres termes, il faudra bien que tu acceptes une ou deux imperfections.

Une nana m'a clairement exprimé qu'elle était intéressée par moi.
Mais problème :
- Déjà la personnalité trop calme et sérieuse (mais ça encore c'était corrigeable je sais comment m'y prendre)
- elle avait 9 ans plus que moi
- une verrue juste sous la bouche
- maigre (vraiment, était ce lié au fait qu'elle soit végan ?) : je lui ai touché le bras, j'avais l'impression que je tenais un bout de bois sec que j'allais casser.
Et vu que dans ma famille, quelqu'un est décédé d’anorexie : jamais je ne sortirai avec une nana qui a ce genre de problème.

Elle n'aurait eu qu'un seul défaut sur les trois, j'aurais accepté, mais là ça fait vraiment trop...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Sam 14 Sep 2019 10:39 
10 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2014
Messages: 374
Localisation: en plein cagnard -_-'
Sujet trop compliqué ^^' Mais c'est bien d'en parler.

La vie, la nature est source de surprises où tout est possible. Il n'existe aucune solution finale. La nature nous a créé en tant que tel et en tant que tel nous trouverons quelqu'un créé comme tel. Ou pas.
:teach:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Sam 14 Sep 2019 17:37 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 1123
Localisation: Nouveau monde
J'ai hésité à poster sur le sujet mais finalement me voici pour apporter également mon ressenti à travers mes expériences et ma situation actuelle.
Je pense que rencontrer quelqu'un, surtout après la période collège/lycée/fac, n'est pas facile pour tout le monde. Le gros problème ne vient pas du temps mis dans sa passion, encore moins ce qu'elle est. Le gros problème du gamer ou de l'otaku, c'est d'être chez soi, de ne pas sortir, voire de traîner avec des gars qui pataugent dans le même quotidien. C'est l'origine même du mot qui signifie "chez soi". Au bout d'un certain temps, une routine s'installe et une sorte de fatalité s'impose : ''Je ne suis pas fait pour aller draguer dans un bar ou faire des rencontres peu importe la manière''. Il reste alors ce qu'en général l'otaku connait le mieux, à savoir passer par internet. Et là effectivement, il faut se renseigner et ne pas tomber dans certains pièges.

Il faut très rapidement faire abstraction des faux profils qui vous poussent à prendre un abonnement. Comme dit précédemment, ça ne répond plus juste après être passé à la caisse. La fille était fort jolie, mais malheureusement (ou heureusement) ce n'était qu'un robot. Il faut aussi prendre en compte que les filles reçoivent des tas de messages chaque jour, de prédateurs pourrais-je même dire car dans le tas, beaucoup sont là pour rechercher un plan cul (il y a aussi des filles dans ce cas évidemment). C'est pourquoi ce n'est pas du flan lorsque quelqu'un vous conseille d'être un tant soit peu original si vous envoyez un message à l'une d'elles. Celle-ci aura probablement reçu un bon paquet de ''salut ! ça va ?'' insipide. Et globalement il faut être patient et optimiste. Si un rendez-vous n'a pas fonctionné, il ne faut pas baisser les bras. Ce dernier paragraphe prouve bien une chose : il serait le même pour n'importe quel mec, peu importe qu'il soit un otaku ou non.

L'idée, ce n'est pas d'arrêter sa passion, simplement de sortir pour faire des rencontres. Dans ce cas précis, effectivement on pense tout de suite à des conventions ou des événements relatifs aux mangas ou aux jeux vidéo. Mais pourquoi ne pas sortir vers quelque chose d'autre ? Cela ne renie pas ce que vous aimez, que vous pouvez très bien ''consommer'' à moindre dose. Voulez-vous vraiment une copie de vous ? Pensez-vous que seule une otaku comme vous pourrait vous rendre heureux ou bien au moins vous aimez comme vous êtes. Personnellement, je pense qu'une femme avec d'autres passions, ouverte d'esprit, pourrait accepter les vôtres. De là peut se produire un partage. Je ne dis pas non plus qu'il faut forcément trouver quelqu'un avec d'autres points d'intérêts; puisque je suis également d'accord pour dire qu'aimer la même chose peut faciliter certaines choses dans un couple (ex : un homme et une femme qui rêvent d'aller au Japon, projet de couple très beau).

Pour replacer le sujet de manière plus personnel : je n'ai jamais été un fêtard. Je ne suis jamais allé en boite de nuit par exemple. Chez moi, je baigne effectivement dans la culture geek. En toute logique, j'ai aussi essayé les sites de rencontre et dépensé des fortunes (entre 200 et 300 euros). Je recevais très peu de messages, et certains des miens étaient sans réponse. J'ai tout de même eu des conversations avec certaines, avec 3-4 rencontres au bout, sans résultat. Parfois c'est moi qui n'étais pas intéressé finalement. C'est lorsque j'ai tout voulu arrêter après une nouvelle déception que j'ai remarqué un flash (vous aurez reconnu le site en question du coup x)) sur mon profil. Et là bizarrement au lieu de supprimer le mail m'indiquant que j'avais reçu un flash comme tous les autres (j'avais décidé de tout arrêter je rappelle ^^), je suis allé voir par curiosité. Elle habitait à 2h de chez moi, néanmoins je lui ai quand même envoyé un message pour lui dire que c'était dommage qu'elle habite un peu loin car son profil me plaisait. Et aujourd'hui... ça fait justement un an que nous sommes ensemble. :)

Pour conclure, rencontrer quelqu'un n'est pas facile pour tout le monde et encore moins pour quelqu'un qui sort peu ou pas du tout. Les sites de rencontre ne sont pas la panacée, mais avec de la patience et un peu d'espoir, une belle rencontre n'est pas impossible si tant est que vous êtes prêts à payer et à donner de vous-même pour que ça marche. Si rencontre il y a, alors ne vous décrivez pas comme un gros geek qui passe son temps à jouer ou à regarder des animes à moins que votre interlocutrice soit dans le même cas que vous (ce qui risque de paraître dans sa description et son profil un minimum). Dans le cas où les points communs ne riment pas avec manga, jeu vidéo, anime, c'est à vous de réfléchir sur les efforts que vous êtes prêts à faire en couple. Si vous êtes incapable de passer une journée sans jouer ou regarder un anime, je pense que vous êtes définitivement pas fait pour être en couple. A un moment dans la vie, lorsque le choix de vivre à deux s'impose, il faut de toute façon réduire sa consommation. Pour le reste, être avec une personne ouverte d'esprit aide forcément. Je me souviens encore devoir expliquer à ma copine ce que je devais faire à 23h lors des OP awards de l'année dernière lorsque je la laissais pour aller sur l'ordi, au milieu d'un film. ''Baaah euuuh, tu vois, en fait, je suis sur un forum de One piece, et j'aide l'admin à organiser des jeux.''
''Des jeux ?? Sur un forum ??''
''Bah euh... Oué x) Je poste juste les résultats du jour, j'arriiiiive''


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Sam 14 Sep 2019 17:50 
60 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2004
Messages: 603
Localisation: les fosses de l'enfer
J'ai rien à redire tellement c'est impeccable. Après la seule chosr que tu oublies c'est que c'est bien beau qu on fasse des efforts, la personne elle pense qu'on en est incapable.

Et flash c'est quel site ? Pas meetic quand même ? Tas payé deux fois ? Une fois pour l'abo et une fois pour que la nana puisse lire le message ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Entraides : se caser quand on est otak/gamer
MessagePosté: Dim 15 Sep 2019 14:21 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Mai 2007
Messages: 1123
Localisation: Nouveau monde
psykoli a écrit:
J'ai rien à redire tellement c'est impeccable. Après la seule chose que tu oublies c'est que c'est bien beau qu on fasse des efforts, la personne elle pense qu'on en est incapable.

Tout dépend de la personne que tu as en face de toi ^^

psykoli a écrit:
Et flash c'est quel site ? Pas meetic quand même ? Tas payé deux fois ? Une fois pour l'abo et une fois pour que la nana puisse lire le message ?

Oui c'est meetic. Je ne sais plus exactement les modalités, mais peut-être bien. Sachant qu'il faut repayer à chaque fois que l'abo se termine. C'est aussi pour ça que j'avais envie d'arrêter. Je suis bien content que tout ça soit derrière moi !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com