Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 121 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4, 5 ... 9  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 10 Déc 2010 13:02 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Episode 1.06 : To. S-19
Voilà enfin la fin de saison, qui se termine de manière incroyablement ennuyeuse. Il ne se passe absolument rien dans cet épisode. Le gros détour scénaristique par rapport à l'oeuvre originale n'a rien amené de neuf et au final le super labratoire n'aura été d'aucun intérêt si ce n'est nous montré que les cerveaux des zombies passent de jolies petites lumières bleues à une sombre et maléfique lumière rouge. Super cool...
L'un des persos les plus inutiles toutes séries confondues se fait griller dans l'indifférence générale. C'est assez pitoyable.
Et le final ridicule sans aucun suspense... Perso, la super explosion qui défonce tout, j'en ai un peu rien à foutre dans une série comme "The Walking Dead" où l'intérêt premier reste ses personnages. Une scène nous montrant la résolution de l'intrigue Rick-Lori-Shane, ça ç'aurait été un final complétement jouissif qui aurait laissé tout le monde sur le cul !

Quelques petits changements sympas pour cette première saison, une seconde partie moins réussie, vivement la saison 2 en espérant que les scénaristes se bougent un peu pour faire avancer tout ça.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 12 Déc 2010 11:45 
40 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2007
Messages: 521
Personnellement, je suis assez affligé de voir comment je suis passé de l'excitation absolue en voyant les deux premiers épisodes à un blasement total 4 épisodes plus tard. Je commence à penser voir un psy pour schyzophrénie tant le contraste est important. Dans tous les cas, je partage complètement l'avis de Cielo.

Les deux premiers épisodes étaient superbes, une intrigue bien menée, une tension palpable, un univers apocalyptique parfaitement bien mis en scène, des personnages qui sont autre chose que des coquilles vides. Le frère de Merle est à mon sens un des personnages voir le personnage le plus charismatique de la série. Et pourtant, à mon sens, la série a petit à petit sombré jusqu'à devenir un navet télévisuel. Les incohérences se multiplient, le scénario s'essoufle, l'intrigue disparait. A la fin de l'épisode 3 (ou 4 je m'en souviens plus), on nous parle de Merle qui va se venger. Mais où est-il passé? Si c'est évident que il va revenir au camp pour se venger, pourquoi son frère qui tient tant à lui ne l'attend pas et part avec des survivants qui naivement, espèrent sauver un condamné mordu par un zombie?

L'apothéose de l'ennui a été quand même les deux derniers épisodes. L'épisode 5, sérieusement, il se passe quoi? Entre le début de l'épisode et la fin de l'épisode, les survivant ont juste abandonné un des leurs et se sont mis en route vers un lieu où ils sont censés trouvés des réponses. D'ailleurs, en passant, la fin où l'on voit une grande lumière blanche engloutir les survivants, c'est moi ou ça fait complètement penser à un film où les extra-terrestres envahissent la terre à bord de leur soucoupe volante? J'ai hésité entre rire et pleurer tellement c'est nul comme fin d'épisode. Mais passé la déception, je me suis quand même décidé à voir le tout dernier épisode de la saison. Et là, aucune émotion, aucune tension, aucune révélation (ah si, on apprend que c'est du à un virus dont on ne sait strictement rien si ce n'est qu'il agit comme la méningite). C'est plat, vide, chi***. Les scénaristes sont parvenus à tuer en plein vol une série qui avait pourtant tout pour plaire. La fille qui joue le role de Lori a-t-elle un don pour jouer dans des séries qui explosent en plein milieu?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 16 Déc 2010 16:03 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1818
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Avant de revenir rapidement sur les deux derniers épisodes je vais rapidement répondre aux propos de cielo.

Certes le début du comic n’est pas le meilleur moment pour les personnages la ****** restant le point centrale de toute l’œuvre, cependant même si c’est diminuer on peut déjà apercevoir un développement dès le début la fin du tome 1 est d’ailleurs suffisamment marquante comme tu l’a déjà fait remarquer. Là dans la série je ne vois pas franchement ce début de de développement, à peine une caricature.
Après pour ce qui est de Lori je n’ai jamais vraiment trouvé que le personnage était insupportable, je vais ne pas dire que c’est mon personnage préféré mais elle ne m’insupporte pas non plus, chaque personnage ayant ses raisons je les apprécie tels qu’ils sont, alors que là dans la série je la trouve vraiment insupportable.

Retour à l’épisode 5.
Dans l’ensemble l’épisode reste proche du comic avec Jim, Andréa, Dale et consorts. Comme prévu ils décident de partir, quid de Merle ? Bah on ne sait pas, apparemment même son frère l’oublie c’est dire l’intérêt que porte les scénaristes aux personnages créé pour la série…
Le départ des vacanciers, ho pardon, survivant se fait en direction d’un laboratoire. On découvre un nouveau personnage qui pratique des expériences et assurément nous promets des choses (ou pas). Le problème est que l’apparition du labo m’a fait penser au film Resident Evil donc niveau référence, forcément il y a mieux. Le rythme est tellement lent dans la série qu’au final je n’ai pas grand-chose d’autres à ajouter.

Puis le dernier, épisode 6.
Un épisode bien ennuyeux oui ca résume pas mal la chose. Les survivants rentrent dans le labo et puis ça deviens d’une banalité assez impressionnante, à part le clash entre Lori et Shane il n’y a absolument rien à se mettre sous la dent, de plus comme avec Merle et son frère le sous-développement des nouveaux personnages est affligeant, exemple :
Le scientifique reste dans le labo pour se faire tuer, une autre femme va avec elle son mari il fait quoi ? Ho bin d’accord tu restes moi je me barre, salut ! Alors que de l’autre Andréa reste et Dale souhaite l’accompagner, c’est tellement flagrant que c’en est dommage. Our quoi ne pas faire un rythme plus soutenu et mieux développé les p’tits nouveaux ? Ha oui c’est parce qu’ils ne servent que de casse-croute.

Pour le manque de zombies présent dans l’épisode relevé par caldrissian, comme ce n’est pas l’intérêt de la série ça ne me dérange pas du tout en fait, au contraire comme je trouvais un côté trop « film de zombies pour teenage » au début, avec son lot de scène inutile (le steak de cheval de l’épisode 1) je trouve plaisant que les scénaristes se recentre sur les personnages, dommage en revanche que le rythme soit trop lent pour être vraiment intéressant.

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 16 Déc 2010 23:29 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Mar 2008
Messages: 811
Localisation: L'ile des sniper ! Où ? Dans ton coeur.
Keisuka_Yuuko a écrit:
Pour le manque de zombies présent dans l’épisode relevé par caldrissian, comme ce n’est pas l’intérêt de la série ça ne me dérange pas du tout en fait, au contraire comme je trouvais un côté trop « film de zombies pour teenage » au début, avec son lot de scène inutile (le steak de cheval de l’épisode 1) je trouve plaisant que les scénaristes se recentre sur les personnages, dommage en revanche que le rythme soit trop lent pour être vraiment intéressant.


Je suis d'accord avec toi, si on ne montre que la boucherie et du dé-zingage de zombie, c'est inintéressant, mais je trouve qu'au bout d'un moment les personnages ne sont plus sous pression, en soit je veux dire que ça semble aussi simple pour eux de vivre entouré de zombies que d'aller faire les courses au supermarché.

Après c'est vrai qu'il y a quelques scènes choc lors de l'invasion de zombies dans le campement à l'épisode 3 ou 4 je sais plus mais sur la fin, ça a l'air assez simple de vivre.

Et puis des fois un peu plus de charcutage de zombie ça fais pas de mal, pardon je suis aussi un grand fan de Brain Dead.

Attendons la saison 2 avec une nouvelle équipe de scénaristes. D'après ce que j'avais lu je sais plus où, il va y avoir de plus en plus de divergences avec le comics, en tout cas ils parlaient de prendre des chemins de l'histoire pas forcément exploité par la BD. Moi je n'ai jamais lu le comics (c'est vrai que ça me tente de plus en plus) mais pour les fans pur et dur ils risquent d'être choqué.

_________________
Image
Si la fin du monde est pour décembre 2012, c'est hyper grave, car la dernière saison de Breaking Bad sera diffusé en deux parties dont l'une en 2013 T_T.

La série du jour => TRON Uprising


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - La série
MessagePosté: Dim 6 Fév 2011 18:36 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Bon, voici le fan des films de Romero pour son rapport.

Pour la petite histoire, je ne connaissais absolument pas le support d'origine avant de voir le premier épisode de "The Walking Dead" mais juste le faite de faire une série TV sur les morts-vivants a titiller ma curiosité. Effectivement, les morts-vivants c'est avant tout une ambiance comme savait si bien le faire Romero à ses débuts, et non un banal déluge d'action comme cette célèbre licence de jeux vidéos adapté en sous films. Donc le format série était plutôt séduisant pour mettre en place une ambiance morbide et construire toute une palette de personnage à l'évolution psychologique.

Et après un premier épisode assez convaincant, quoique un peu long, j'ai pas hésité une seconde avant de me procurer les deux premiers tomes, et là ce fut la claque. J'ai complétement adhéré à l'histoire et à ses personnages et en ce moment même je bouille d'impatience depuis la dernière image du deuxième tome. Forcément, adapter ce comic en série prévoyez que du bon, surtout que l'ambiance lente n'est pas très palpable dans une BD, surtout que j'ai tendance à lire ça très rapidement. Et surtout une série pouvait aisément ce permettre de développer beaucoup plus ses personnages, et ça, ça me plaisait, en théorie.

J'ai pu donc tout de suite comparer le premier épisode avec le comic et j'avais trouvé ça assez correct en matière d'adaptation. Les rajouts étaient pas gênant, comme développer un peu plus le personnage de Morgan avec sa femme. Et la fin avec ce fameux steak de cheval ne m'a pas vraiment choqué, ça reste une série sur les morts-vivants, donc un peu d'hémoglobine par-ci par-là est toujours bon à prendre (même si c'est pas l'idée de départ).

Dès l'épisode deux on se retrouve avec un rajout de taille qui m'a quand même déboussolé. Glenn n'est plus tout seul à Atlanta et on se retrouve avec une tripoté de nouveaux personnages. La présence d'Andréa déjà, qui inaugure un rôle beaucoup plus central pour ce personnage, T-Dog qui rempli le quota de l'afro-américain, surement avant la venue de Tyreese (et qui laisse penser que son rôle n'est que passager, ou pas), comme Jacqui d'ailleurs (et qui ne semble pas être la femme de T-Dog, tout du moins c'est ce que j'ai ressentit tout le long de la série) et Morales lui le quota hispano-américain. Merle n'a pas le plus beau rôle et offre un raccourci beaucoup trop stéréotypé, mais il reste néanmoins un personnage fort intéressant et exploitable, surtout vu sa situation à la fin de l'épisode. Par contre étonné de la présence à ce moment là du passage du barbouillage de zombie, bien dégueulasse et donc assez bien rendu. Un épisode donc loin d'être fidèle à l'œuvre de base mais assez intéressant.

Alors là, on passe à du plus discutable avec ce troisième épisode. Rick arrive au camp, qui semble beaucoup plus loin que dans le comic, rien de vraiment gênant. Mais alors qu'on aurait pu/du avoir le droit à une présentation rapide des personnages, c'est carrément zappé et on reste dans le flou le plus total sur le nombre des survivants (qui sera plus qu'aberrant par la suite). On découvre tout de même le frère de Merle, Daryl, personnage du même acabit que son frère. L'incohérence veut que celui-ci aille chassé le cerf tout une nuit, mais bien sûr. Quoi qu'il en soit, sa présence explique que Rick doive retourner en ville, à peine revenu de celle-ci, beaucoup trop rapide à mon goût. Quoi qu'il en soit la recherche de Merle ce fait à sens unique et pour ma part sans surprise, même si l'idée est très séduisante. Du côté du camp, la rupture entre Lori et Shane est brutale, et montre une Lori encore plus détestable (je ne l'aimais pas non plus dans le comic ^^). On découvre également que le mari de Carol est vivant et est une véritable ordure. Pas des plus dérangeants mais son avenir est tout tracé, pas de surprise donc. Et concernant la mise à tabac du zombie dans le camp, inutile et sans intérêt. Épisode assez moyen mais les retrouvailles entre Rick et sa famille était ma foi touchante.

Aie, on rentre vraiment dans l'aberrant là. Pas navrant mais on s'éloigne de l'histoire d'origine. L'histoire tragique de Jim aurait pu être beaucoup plus développé, peut être avec un flashback, mais les scénariste on décidé de carrément la décrédibilisé avec ses survivants latino bon samaritains. En ne connaissant pas l'œuvre d'origine ça aurait pu passer, mais là non. Et Jim qui joue les visionnaires, bof pas terrible. La scène finale reste fidèle mais... mais, mais, qui sont tout ces gens à ce faire bouffer ? Le truc est abusé. Le steack de cheval était tout de même logique, mais là, mettre des personnages figurants juste pour mourir à ce moment là n'a aucun intérêt. Ils auraient pu en rester à Amy et Ed dont le rôle aurait été logique pour cette scène, mais là ça passe pas. Ah, et la passage entre Amy et Andréa est navrant de banalité sans intérêt.

Avant de parler de ce cinquième épisode, un petit tour des grands oubliés, Allen et sa femme Donna. J'ai pensé au début qu'il avait complétement changé son rôle avec Morales, le personnage ressemblant un peu physiquement à Allen et il avait également une femme et deux enfants, mais son départ à la fin de ce cinquième épisode ne semble pas être le cas. D'ailleurs si ce fut le cas, j'aurais bien vu la femme de Morales mourir comme Donna mais son comportement soit fusionné avec celui de Carol. Celle-ci étant plus en retrait dans le comic et Donna beaucoup plus intéressante. Enfin bon, ce cinquième épisode est très moyen, alors que la mort de Jim aurait pu être vraiment émouvante et reste pourtant fidèle à l'oeuvre d'origine, j'aurai vraiment préféré que cela ce passe en ville et non sur la route. Et puis pourquoi mettre une musique poignante lors du voyage et rien sur la mort de Jim. Je dis un gros merde. Et Andréa qui semble pas aussi traumatisé que dans le comic, difficile que le rapprochement entre elle et Dale soit cohérente par la suite. Et je suis loin d'être convaincu par cette histoire de labo surtout que la scène marquante qui signe le départ du camp est absente, aie.

Ah, Ah, Ah ! Ce sixième épisode est limite une blague. Aucun intérêt et n'apportant pas grand chose d'original. Ah si, le soit disant rapprochement entre Dale et Andréa, ce qui aurait pu être pas mal si cette épisode était plus intéressant. On perd Jacqui, qui ne servait à rien, et je me demande encore si elle était la femme de T-Dog (je ne pense pas mais vu que les personnages ne sont pas développé, on peut en douter). Cette première saison ce termine sur une explosion monumentale qui ne souffle même pas les vitres de voitures, énorme.

Globalement, je pense qu'il y a de quoi rager. Personnages peu développés, trop de rajout sans intérêt alors que d'autre étaient mieux pensé, scène important pas développé. La série aurait pu être une tuerie mais malheureusement ce ne fut pas le cas. Si on ne connait pas le comic, la série reste tout même plaisante à regarder, mais comparé à l'œuvre original, on s'étrangle rapidement de désespoir. Dommage, vraiment dommage, j'espère que la saison 2 sera bien meilleur.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - La série
MessagePosté: Jeu 3 Mar 2011 01:26 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1871
Localisation: Insanity
Me voilà ! Je viens de terminer le sixième épisode de cette première saison.

Avant toute chose, je n'ai pas lu le comic donc je ne pourrais pas faire de comparaison. J'avais vu dans le forum Ocean Pie un membre (Brook) qui avait un avatar avec un mort-vivant (On voit que ça colle bien). Curieux, je lui ai demandé si c'était une image d'un manga, et bah non c'est un comic (Pour être franc, je n'ai lu aucun comic, voilà !). Il m'a annoncé le nom : The Walking Dead. Plus tard, j'ai vu qu'il y avait une série, pas la peine d'en dire plus => Série ou Film + Mort-Vivants => Le bonheur ! Oui, je suis un grand fan de ces cadavres ambulants qui ne pensent qu'à manger, manger, toujours manger !! Des films de zombies, il y en a plein, et j'ai surtout une préférence pour ceux réalisé par George A. Romero. Un très grand réalisateur pour ce genre ! (Land of the Dead, Le Jour des Morts-Vivants et d'autres... (J'ai mis ceux que j'ai vu)). Ensuite nous avons les séries, Dead Set, Masters of Horror (Seulement 1 épisode je crois...) et puis The Walking Dead. Et s'il y en a d'autres, va falloir que je cherche un peu.

Alors The Walking Dead, une courte première saison de 6 épisodes seulement. Je pense qu'on ne s'attendrait pas à voir non plus une vingtaine d'épisodes.. Quoique.. Je serais heureux ! M'enfin, premier épisode, le principal protagoniste, on se met dans l'ambiance directement, et le premier mort-vivant (Une fillette). Le générique du début est sombre, la bande-son de ce dernier colle bien avec le thème de la série, donc pas de souci là-dessus. Après le passage du flashback (avant l'incident), au niveau des personnages, on en rencontre de plus en plus au fur et à mesure dans la série mais j'aurais aimé en savoir plus sur Morgan, Rick lui laisseras des messages ou équipements donc je pense qu'on reverra Morgan et son fils dans la deuxième saison. Les survivants augmentent, certes mais les obstacles aussi. Notamment à la fin de l'épisode 1, coup de bol pour Rick de s'en sortir de cette manière, mais pas pour le cheval...

On enchaîne avec le second épisode, le groupe de survivant dans la forêt et un autre dans le bâtiment où se situe Rick. Certains personnages sont lourds... Merle, qu'on retrouve plus tard à mon avis après les évènements des épisodes qui suivront.. Jacqui qui sert un peu à rien. Le coréen Glenn est fun et les autres, c'est pas trop mal. Sinon on se concentre plus sur l'évasion du groupe de Rick, j'ai trouvé la méthode un peu intéressante de se couvrir de sang d'un cadavre de zombie et passer incognito parmi les morts-vivants. Ainsi le plan réussi avec succès, direction le campement... Troisième épisode, les retrouvailles. Les 2 soeurs, famille et tout, et là petite surprise, je l'évoque seulement même si on le savait avant lorsque Rick regarde la photo dans le véhicule avec sa femme et son fils. Rick retrouve enfin sa femme et son fils, bon, on se doutait qu'elle avait un mari au départ lorsqu'elle dépose son alliance sur le côté pendant la scène avec Shane dans les bois.. Hum.. Hum.. Tiens ce dernier est dégoûté de revoir son " meilleur ami ". Il ne pourra plus profiter de Lori. M'enfin, ce qui me tracasse c'est l'ambiance qui n'est pas au rendez-vous. La nuit, ils sont autour d'un feu comme si de rien n'était. Bref, entrée en scène du frère de Merle.. Niveau vulgarité et comportement, c'est le même ! D'ailleurs en parlant de Merle, un groupe est formé pour aller le secourir.. Super. Pour finir, Shane, depuis que Rick est revenu, il est de plus en plus " incontrôlable ", certes il défend la femme d'Ed mais quand même...

Quatrième et cinquième épisode, la scène se passe toujours dans la ville d'Atlanta avec une nouvel obstacle, typique Dead Rising, on rencontre des survivants à ramener et des psychopathes, en gros ceux qui ont attaqués Daryl et kidnappé Glenn, je les considère comme psychopathes. Il fallait s'y attendre à ce genre de situation, chacun est libre de faire ce qu'il veut. Mais ce qui est marrant c'est lorsque Rick et cie. se dirige vers le repaire de G. afin de récupérer Glenn, on voit un tas d'hommes truffé d'arme et vu le type d'homme, on pense aux traffics... Et bah non. Encore une fausse piste avec la découverte d'une maison avec des personne âgées que ces hommes aident. C'est assez surprenant je dois dire... Surtout la scène ou G. donnera à manger aux chiens Glenn et quand on regarde les chiens ! C'est excellent. M'enfin, la scène passée, d'après Daryl, Merle aurait volé la camionette, les zombies attaquent le campement (Ouf ! Un peu de boucherie fait plaisir =D) et certains ne survivront pas à la meute (Amy, Ed...). Dans le cinquième épisode, nous avons Jim qui nous a fait un rêve prémonitoire après avoir creusé des trous dans l'épisode précédent, on le perdra à la fin après la découverte par Jacqui d'une morsure. Mais ça n'avance pas dans la scénario, ça manque un peu de peps ! Enfin satisfait qu'ils quittent leur campement, Morales et sa famille quittent le groupe. J'aimais bien son style, surtout au corps à corps, il était sans pitié... Donc Jim abandonné, on change tout !!! De personnage, de lieu. Le système laboratoire et tout peut-être sympa comme passage mais faut croire que non...

Le sixième et dernier épisode, autant le dire tout de suite, pas terrible. Le passage au laboratoire avec Jenner aurait pû être mieux établi, en plus ils passent une bonne soirée, ils se foutent la race en plus ! (Désolé pour le langage, c'était plus fort que moi >< !). Mais c'est pas tip top, on abandonne Jenner que l'on vient à peine de rencontrer et Jacqui sui reste pour la décontamination.. Pas une grosse perte comme je l'ai énoncé. C'est étonnant de voir que 40 minutes dans un endroit clos, puis lorsqu'ils s'échappent afin d'éviter l'explosion et de les revoir attaquer les zombies, ah ! Eh bien, ça faisait un bail. Et je rejoins l'avis de TTC concernant l'explosion, un peu bizarre quand même... Bon pour ma part, cette série a du potentiel mais pour l'instant ce n'est pas trop ça. J'espère vraiment que cette deuxième saison en cours de réalisation (13 épisodes normalement) sera largement meilleure en terme d'ambiance, de boucherie et puis de scénario.

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - La série
MessagePosté: Sam 9 Avr 2011 14:51 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
L'âge d'Or des séries est passé.

Je parle de mon avis personnel bien entendu mais comprenez moi, j'ai été bercé pendant les années 2000 avec des séries aux concepts fous, qui innovaient dans certains domaines et ont imposé une culture US bien ancré en moi. Alors ces dernières années je désespérais, me relançant dans quelques séries US oubliées des années 00' je ne voyais dans aucune des nouveautés quelque chose d’intéressant. C'était assez flagrant avec la rentrée 2010 composé à 30% de séries policières (sans forcément de thèmes spécifiques vu que les gens s'en foutent) 30% de drama soporifiques 30% de séries humoristiques qui de toute façon ne dureront pas 1 ans et dans les 10% restants quelques concepts auxquels je ne croyais même pas. La magie ne prend plus.
Et puis il y en a tout de même une qui attirait mon regard, The Walking Dead !

Depuis le temps que l'on parle avec ferveur des comics et surtout depuis le temps que la petite lucarne n'approchait pas des zombies il était temps de voir TWD.
Comme tout le monde quasiment ici je n'ai pas lu la version papier mais je viens d'avaler toute la première saison (heureusement très courte) en quelques jours. Je vais hélas répéter ce que pas mal de mes confrères ont déjà dit.

Le premier épisode est une réussite, on s'attache à ce cow boy des temps modernes, on reste bouche bée devant les exécutions montrées face caméra et le cliff de fin laisse présager le meilleur. Voilà, ça c'était pour les bon points.
J'ai ensuite passé 5 épisodes à attendre, attendre un truc dingue, une idée novatrice de la part de l'équipe de réalisation, un retournement de situation incroyable. Et puis.. rien. The Walking Dead s'est transformé en un clin d’œil en une série ultra classique avec juste un peu de zombies dedans. J'ai pourtant bien compris en lisant ce topic que le comics s’intéressaient lui aussi plus aux personnages qu'à l'action mais c'est dans sa réalisation qu'il y avait visiblement quelque chose de novateur, ce qu'il manque indéniablement à la version télé.

Les épisodes sont longs, les dialogues stériles et les rares gunfights gâchées par des effets spéciaux qui semblent régressés avec le temps (la fin de l'épisode 6... lol). TWD ne réinvente rien là où pourtant, grâce à la thématique original il y avait de quoi faire une série précurseuse dans la manière de filmer l'horreur et les sentiments si ce n'est les deux en même temps. Contre spoils et marées j'ai lu quelques synopsis des tomes et effectivement les orientations scénaristiques de la série sont dures à comprendre. Une saison même si composé de seulement 6 épisodes (pourquoi d'ailleurs vu qu'ils ne vont pas rattraper la publication papier ?) aurait du aller plus loin, coller de plus près à l'original et nous montrer cette fameuse ****** !!

Alors voilà, The Walking Dead est le genre de séries que j'aurais surement adoré dans le début des années 2000 mais pas 10 ans après, pas après avoir vu les LOST, Supernatural et autres que j'ai adoré. Au lieu d'inventer, cette série use et abuse de ce qu'il sait déjà fait et pas forcément du meilleur. Dans le même genre fin du monde mais sans horreur je lui préfère largement Survivors (et hop de la pub pour le topic) et j'espère que si un jour certains oseront adaptés le Fléau de S. King alors le résultat sera totalement différent.
Mais si il y a une chose que je peux lui concéder, c'est que j'ai maintenant plus envie que jamais de lire le comics.

EDIT @ ange bleu : Remarque bien que j'enchaine tout de suite en précisant que je parle bien de mon age d'or ^^ ! Mais bien entendu qu'il y avait de la vie avant les années 2000 et que c'était même pas dégueulasse du tout.

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Dernière édition par Captain Karma le Dim 10 Avr 2011 00:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - La série
MessagePosté: Sam 9 Avr 2011 17:11 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23516
Localisation: Joker
CaptainKévin a écrit:
L'âge d'Or des séries est passé.


En fait pour être précis c'est le second Age d'Or des séries TV qui est considéré comme achevé par les spécialistes.
Le premier Golden Age couvre la période 1949 à 1960, tandis que pour le second Golden Age on prend souvent comme marque de début X-Files et on l'achève avec la fin des Soprano.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - La série
MessagePosté: Mar 4 Oct 2011 19:35 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1818
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
La saison 2 approche et avec celle-ci un trailer.


Je sais pas pourquoi mais le trailer me donne l'impression que la saison 2 sera pire que la première j'espère franchement que je me trompe.
Et puis surtout la ferme me semble arriver vraiment tardivement j'ai peur qu'on ne voit pas la prison dans la saison 3 qui je dois le rappeler fera 13 épisodes.
Je commence déjà à avoir peur.

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: The Walking Dead - Saison 2 (Diffusion US)
MessagePosté: Ven 21 Oct 2011 21:45 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Nous y voila, la tant attendu saison 2 de Walking Dead. Tant attendu parce que fort prometteuse mais tellement décevante.
Prometteuse car le comic Walking Dead est une pépite brute, beaucoup de potentiel qui souffre de son format papier bâtard coincé entre la BD, le comic et le manga. La version papier est choquante et n'hésite à aucun moment de nous offrir des passages des plus horribles psychologiquement, chose qu'on doute rapidement inadaptable à l'écran. Mais trop de personnages non développé, laissé sur le bord de la route sans aucune importance. La version TV pouvait promettre un développement plus psychologique des personnages principales et secondaires, des rajouts intelligents, une action plus posé.
Décevante car finalement pratiquement que le mauvais a été gardé alors que le premier épisode était très bon avec un joli développement de Morgan et un second épisode complétement inédit mais très bon. Puis après plus rien, que du n'importe quoi, à la limite du chiant.

Alors qu'en est-il de ce premier épisode d'une heure ?

Saison 2 Episode 1 - What Lies Ahead
Image

Synopsis :

Après l'explosion du CDC, les survivants reprennent la route. Après un arrêt inopiné au milieu de l'autoroute, le groupe se fait attaquer par une horde de zombies. Sophia s'enfuit alors dans les bois, poursuivie par deux rôdeurs. Malgré l'intervention de Rick, elle finit par se perdre et c'est alors l'ensemble du groupe qui part à sa recherche.

Une chose est sûr après avoir visionné ce premier épisode, The Walking Dead est clairement inadaptable. On est une nouvelle fois à la limite du n'importe quoi, pas que ce soit mauvais, mais on se demande bien ce que ça fout là. Je n'ai rien contre des adaptations libres, quand c'est bien fait et que le meilleur du support original en ressort encore meilleur. La c'est clairement pas le cas. Donc on a un passage inédit qui voit le groupe bloqué sur une portion d'autoroute. Déjà voir le groupe partir d'Atlanta est incompréhensible, ils avaient déjà quitté la ville lors de la première saison avant de passer par la base du CDC. Ils sont donc revenus juste pour nous offrir un départ mal fait et déjà vu, passons. Le blocage sur l'autoroute est pas trop mal, il aurait pu avoir sa place dans une série qui aurait été bien mieux adapté, peut être comme c'est le cas avant l'arrivé chez Hershel ou avant la Prison. Mais l'évènement final du premier tome n'ayant pas été au rendez-vous à la fin de la saison 1, ça passe toujours aussi mal. Donc pas de Tyresse en vue pour l'instant. On a le droit aussi a une scène de dissection complétement inutile, même pas gore. Un T-Dog qui s'ouvre le bras en deux n'importe comment et pour rien du tout. De toute manière il est sacrifiable vu qu'il sans prendre le rôle d'Allen (j'espère juste que sa mort amènera l'explication qu'ils sont tous zombifiable hors morsure). Un passage long et chiant dans l'église et un Shane qui veut se barrer (à ce moment de l'épisode, on le comprend). Et le final, mais quel final. Le petit détail qui gâche tout, Carl est accidentellement blessé par balle. Oui j'ai bien dis accidentellement et non volontairement comme dans le bouquin. Bah oui, déjà qu'un enfant ça tue pas, on ne va pas non plus leurs tirer dessus volontairement (même si c'est par erreur).

La suite fait peur, très peur, et pas à cause des zombies, ça non.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - Saison 2 (Diffusion US)
MessagePosté: Ven 21 Oct 2011 22:39 
40 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2007
Messages: 521
Je suis pas vraiment d'accord avec ton commentaire. Pour moi, l'épisode était assez sympa pour une série de zombie. En tout cas, le passage sur l'autoroute et l'arrivée des zombies m'a beaucoup plu (d'ailleurs, ils expliquent vite fait un élément qui n'a été introduit que très tard dans la BD, à savoir que il y a des meutes de zombies qui agissent ensemble pour se nourrir). Le passage concernant T-dog était à mon avis juste là pour renforcer le suspens de l'instant(ah et quand on lui dépose un cadavre sur sa blessure ouverte, le sang du cadavre est pas censé se mélanger à sa blessure et le transformer?). Je crois qu'en regardant la série, tu te rapportes systématiquement à la BD mais pour moi, les deux sont complètement différents. L'histoire de base est la même mais à part le concept, tout est différent. J'ai vraiment renoncé à voir sur un écran ce que j'ai pris tant de plaisir à lire sur un supprt papier.

Spoiler: Montrer
Concernant Carl, j'ai vraiment l'impression que celui qui l'interprète est malgré son jeune âge, suffisamment bon pour montrer son passage de gamin naïf et insouciant à celui de psychopathe prêt à tout pour défendre ceux qu'il aime, même à tuer un pauvre gosse durant la nuit


Et pour la fin du tome 1 qui n'est pas arrivée, je suis forcé de t'approuver: à mon avis, cet acte est extrêmement important dans la BD et ne pas le mettre dans la série fait que il manque un truc.

Enfin bref, j'attends la suite avec impatience puisque de toute façon, ça reste une bonne série d'action/survival


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - Saison 2 (Diffusion US)
MessagePosté: Mer 26 Oct 2011 13:40 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1818
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
D’abord franchement respect à TTC pour avoir fait un topic sur la série parce que perso le premier épisode m’a complètement découragé. Donc en gros comme j’avais pu le pressentir avec le trailer la phase sur l’autoroute est complètement débile. Si on passe le fait comme déjà citer d’un nouveau départ d’Atlanta complètement inutile, par la suite ce n’est pas mieux. Chaque personnage part dans son coin pour plus de logique et de sécurité, UN seul zombie a été capable d’entré dans le camping-car de même qu’UN seul zombie à été capable de sa baisser. Heureusement pour ne pas que la médiocrité soit trop flagrante un autre le suis, sur des centaines hein. Alors c’est bien d’avoir mis le concept de la horde mais quand c’est réussi ça passe là non. Je ne sais pas mais j’aurais trouvé plus intelligent de faire en sorte qu’aucun zombie ne trouve les survivants que seulement une petite poignée, et puis je ne reviens pas sur la blessure débile du personnage inutile et inexistant dans le comic. J’ai essayé d’oublier la plupart du reste de l’épisode. Il y avait quelques bons passages mais il y en avait surtout des mauvais, voir le post de TTC.

Par contre le second épisode m’a redonné fois dans la série. Bon dans l’ensemble c’est plutôt banal mais c’est cela qu’il fait qu’il est plutôt bon puisqu’un épisode de Walking Dead qui ne soit pas très mauvais c’est une denrée rare. On commence à repartir sur le tome 2 donc j’espère qu’ils vont bien réussir ce second arc plutôt court du comic. Bon décidément le mec noir qui a été ajouté, oublie de son nom, me donne vraiment envie de vomir parce que je ne lui trouve aucun intérêt pour le moment alors que même le rebelle de service commence à en avoir un. Ha oui et j’oubliais que dans le premier épisode comme le groupe ne manque pas du tout de carburant il prenne 3 véhicules, c’est bien la fin du monde ! Donc en bref rencontre avec Hershel et sa famille, bientôt l’arrivée de tout le monde à la ferme. Par contre voir la présence de Shane m’énerve grandement, d'autant plus que je ne supporte pas l'acteur.


Ha et puis c'est génial la saison 3 a déjà été annoncé ! \o/

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - Saison 2 (Diffusion US)
MessagePosté: Mer 26 Oct 2011 22:34 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Reprenons certaines choses.

Seishiro a écrit:
Pour moi, l'épisode était assez sympa pour une série de zombie.


Ce ne devait pas être juste UNE série de zombie, ça aurait du être LA série de zombie. Comme j'avais dis, le comic est excellent mais avec pas mal de défaut, défaut qui aurait pu être aisément gommé et rectifié pour offrir un spectacle proche de la perfection. Ce qui n'est pas le cas et ça devient juste sympa.

Seishiro a écrit:
Je crois qu'en regardant la série, tu te rapportes systématiquement à la BD mais pour moi, les deux sont complètement différents. L'histoire de base est la même mais à part le concept, tout est différent. J'ai vraiment renoncé à voir sur un écran ce que j'ai pris tant de plaisir à lire sur un support papier.


Tu souligne là un problème majeur qui pousse aux coups de gueule. Pourquoi adapté une histoire si c'est juste pour reprendre le titre et virer tout ce qui fait l'essence de l'histoire original. C'est bien beau de garder les noms des personnages ou certains évènement mais si c'est pour faire plus mauvais que le support d'origine, je vois pas l'intérêt. Ah oui, à mieux vendre leurs produits sûrement, parce que change de titre et ça ne devient plus un évènement attendu.

Moi ce qui m'a posé problème, loin de comparer l’œuvre original, c'est que ce premier épisode est juste banal, alors qu'on pouvait s'attendre à quelque chose de plis intéressant pour le lancement de cette saison 2. Je crache pas sur le passage de l'autoroute, même si il y a à redire comme le souligne Keisuka, mais balancer ça en épisode de démarrage, c'est une grosse connerie. Rajouter par la suite des éléments servant juste à combler les vides (dissection, la tente, l'église) et qui n'apportent rien c'est juste du foutage de gueule, encore une fois rien à voir avec une pseudo comparaison avec le comics. D'ailleurs reprenons la scène de l'église, à la fois inutile et fort intéressante. Inutile car ce passage est une voie sans issue qui sert juste à séparer le groupe pour le final. Ils entendent une cloche, trouve une église, pas de cloche, quelques zombies, on trouve l'origine de la cloche, on prie et on se casse. C'est quoi l’intérêt ? Surtout que je trouve franchement génial la scène de massacre et pose clairement le message de la déshumanisation des héros qui massacre sans hésitation des mort-vivants qui semblent presque prier dans l'église. Qui est l'humain et qui est le monstre ?

Alors oui je peux reprocher une trop grand liberté sur le produit d'origine mais je trouve qu'il y avait mieux à faire que ce que j'ai pu voir dans les détournements prit dans le fils rouge de l'histoire. Dans la saison 1, au lieu de voir un pseudo gang s'occuper de vieux, j'aurais préféré voir un flashback sur Jim et ce qui lui est arrivé à Atlanta histoire de le rendre un peu plus important avant sa mort. C'est un des gros point noir du comics, trop de personnage son périphérique et aurait du être plus développé dans la série. D'ailleurs je regrette qu'il n'y ai pas assez de conflit psychologique entre les personnages (l'affrontement entre Shane et Ed fut une excellente trouvaille, trop rare à mon goût).

Je ne peux que constater une forme de gachis, j'espère vraiment que ça s'améliora rapidement.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - Saison 2 (Diffusion US)
MessagePosté: Jeu 3 Nov 2011 19:48 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1818
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Hé bien c’est hallucinant à quel point la saison 2 passionne les foules ! Bon l’épisode 3 est sorti et je dois bien avouer que même si la série n’a pas ce quelque chose qui en fait une vraie bonne, bah je commence à en apprécier tout de mêmes certains changements scénaristiques. On continue avec la recherche de Sophia, que je trouve un peu longue, et qui permet de voir une situation intéressante avec un mr. Campeur. Et puis surtout l’affaire Otis. En fait le reste ne m’a pas accroché plus que cela vu que je connais déjà l’histoire mais disons que ces petites choses dont j’ai parlais n’étais pas trop mal. En attendant bien sûr de voir ce que cela va changer pour Shane et si on aura bientôt la fin du tome 1 dans la série.

_________________
ImageImage
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: The Walking Dead - Saison 2 (Diffusion US)
MessagePosté: Dim 6 Nov 2011 17:31 
Gardien des Secrets de la Mégastructure
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Nov 2004
Messages: 4510
Localisation: Le cosmos... est... mon campement
Saison 2 Episode 2 - Bloodletting
Image

Un épisode légèrement mieux que le premier, mais c'est encore loin d'être génial. Déjà on zappe la colère de Rick contre Otis, chose étrange (n'importe qu'elle père aurait péter un plomb, ont m'a fait la remarque que Rick ne le fait pas) et c'est Lori qui semble plus perturbé (comme d'hab, elle est lourde et chiante, mais ça ne change pas). Moi ça ne passe toujours pas que l'accident de Carl soit involontaire et non volontaire. Pour ce qui est des nouveaux personnages, Hershel me semble très bien, et j'espère qu'il ne sera pas mit de côté comme dans le comic. En tout cas il en impose pas mal, j'attends avec impatience ses différents d'ordre religieux avec Rick. Otis et Patricia sont surprenant, ils marquent déjà plus que dans le comic est c'est une bonne chose. Maggie est encore trop discrète et il me semble tout de même que la famille Hershel n'est pas aussi grosse qu'à l'origine, ce qui tend à penser que certains évènement n'auront pas lieu, aie.
La recherche de Sophia me saoule, c'est long et inutile, à part ralentir l'histoire alors que le rajout de la quête du matérielle médicale est bien pensée, ça rallonge pas énormément et promet un bon moment de tension. Alors le faite que la blessure de Carl soit plus importante ne me gène pas trop, j'espère juste que ça ne durera pas plusieurs épisode.
La blabla entre Rick et Shane était chiant comme pas possible alors qu'inversement la direction prise par T-Dog est intéressante et remet le personnage dans mon estime (et finalement donne un but à sa stupide blessure). Reste à voir si ça va être exploité ou pas.


Saison 2 Episode 3 - Save The Last One
Image

Enfin un très bon épisode, et ce grâce à Shane, celui qu'on pouvait considérer comme un intrus prouve que son rôle peut être bien plus intéressant que prévue. Dommage toutefois que le racisme d'Otis ne pas pu être exploité mais je trouve son rôle très bon et utile, ce qui n'était pas du tout le cas dans le bouquin. Donc Shane est au bord du précipice et j'ai hâte de voir ce qui va arriver. La rencontre entre Glenn et Maggie est bien sympa je trouve, leur discussion pourra peut être lancer le problème que va amener la religion entre Rick et Hershel (j'espère). J'aime beaucoup Daryl bien que le passage entre lui et Andréa ne serve pas à grand chose, mais j'ai bien aimé tout de même (il y en a des campeurs dans leur forêt ^^). D'ailleurs la relation entre Andréa et Dale est très bonne aussi, elle n'est pas direct et s'avère très compliqué, j'aime bien aussi. Rien à dire sur les évènements qui concerne Carl, ça reste très bon, tendu et dur (même si Lori, ba ça reste du Lori).

Je regrette toutefois tout les micros passages, bien chiant je trouve, quelques secondes de passage qui sert à rien pour passer assez rapidement à autre chose, pas trop compris ce genre de montage.

Très bon épisode pour ma part, même si les espoirs concernant T-Dog se sont amenuisé, donnant l'impression qu'il ne se passera rien et que ça a servit à rien. On verra bien au prochain épisode.

_________________
Image
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête avant de poster.


Un an déjà
+
Fullmetal Epic


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 121 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4, 5 ... 9  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com