Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: To mort or not to be ?
MessagePosté: Dim 4 Nov 2007 14:37 
375 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Déc 2006
Messages: 1931
Localisation: Vers la Tour Sombre.
Voilà j'me lance dans un sujet qui ressemble plutôt à un débat mais pour lequel je voulais récolter plusieurs avis pour m'aider dans mon écriture personnelle .
En fait je voulais aborder le sujet suivant : l'importance de la mort dans les mangas ou BD et la crédibilité que cela donne .
Biensûre ca enlève déjà les lectures pour les plus jeune ou celles narrant des histoires à l'eau de rose et je me centre donc sur celle où il est question d'action et de combats comme par exemple naruto , DBZ ou encore one piece et justement dans ce dernier alors que souvent les combats sont sanglants ( oui y a pire mais c'est déjà bien ! ) on s'apperçoit que les grands méchants ( ou les gentils parfois ) ne sont pas morts mais juste en prison et dans une forme décathlonique ! Alors certes il y a des jeunes qui lisent ce manga mais est-ce que ca n'enlève pas un certain réalisme quand on voit que Ener est toujours en vie ou que Mr 5 dernièrement est partie reformer la bande de joyeux lurons avec miss Wenesday !
La mort est donc une réalité qui choque mais qui nous entoure pourtant en premanance et la question est de savoir si il faut l'incruster dans les histoires pour que le lecteur s'attache encore plus à ceux qui tiennent debout ou si il faut la laissé sous-entendre mais en fesant revenir au final les héros ou anti-héros préférés des lecteurs ? Si il fallait étendre le débat on pourrait aussi se demander si les héros doivent rester plus lontemps en vie ou alors de quelle manière il faut montrer la mort dans telle ou telle histoire . Mais pour l'instant j'aimerais avoir votre avis sur l'importance de la mort dans les mangas/BD , en ésperant avoir été clair sur la question ( et ni trop court , ni trop long ) , merci d'avance ! :Sandji wink:
P.S : Désolé si le sujet est un peu morbide ... :Chapeau de paille goute:

_________________
Image
A court terme j'écris cette phrase, à moyen terme vous la lirez, à long terme, nous serons tous morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 4 Nov 2007 17:33 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Nov 2006
Messages: 89
Localisation: Ze cat iz in ze kitchen
La présence de la mort dépend déjà du public visé : c'est clair qu'on va pas faire mourir des héros un par un pour un manga/BD destiné à des enfants/préados. Ou alors l'idée de la mort est enfantisée, je prends l'exemple de DBZ où les personnages meurent puis ressucitent, puis re-meurent avant de revenir sur terre dotés d'une auréole. Ensuite, il est vrai que le réalisme prend une part importante dans ce débat. Dans One Piece, les personnages ne meurent jamais - mis à part dans les flash-backs et deux trois petites exceptions - mais cela n'est pas génant du fait qu'il s'agit d'un manga traitant des rêves et de l'aventure d'une façon certainement pas réaliste.
Je pense aussi que la mort, dans les BD/mangas, permet de rendre mythique les personnages. Prenez Hughes dans FMA ou Jashugan dans Gunnm, ce sont deux très bons personnages (dans l'avis général, hein, vous pouvez très bien penser le contraire) qui ont frappés les esprits. Dans leurs cas, ils ne m'ont jamais déçus. Mais je pense que s'ils étaient restés dans leur manga respectif, au fil du temps je les auraient de moins en moins appreciés. Souvent, un personnage s'essoufle au fil de la série, et la mort du personnage permet d'échapper à ce phénomène.

_________________
Pour vous, votre bonheur est tout fait, il ne faut qu'en jouir ; et vous n'avez plus besoin, pour devenir parfaitement heureux, qu'à vous contenter de l'être.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 11 Nov 2007 10:08 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2007
Messages: 1262
Localisation: Sandford, UK
La mort...un sujet presque tabou dans les anciennes BD mais qu'on retrouve si souvent dans les BD ou les Mangas d'aujourd'hui.

C'est vrai que dans Dragon Ball, le mythe de la mort n'est pas trop respecté: une mort ==> un an plus tard, on ressussite ! Cela ne rime à rien, il faut savoir inculquer les valeurs de la vie aux plus jeunes !
Prenons l'exemple d'autres mangas:
One Piece: comme on l'a dit au dessus, aucun personnage principal ne meurt même s'il tiens une bombe qui rase tout dans un rayon de 5 km ! Mais d'autres morts polluent le monde de OP: regardez, durant la bataille d'Alabasta, de nombreux gardes royaux ou rebelles ont du succomber mais personne ne s'en soucie. Selon moi, l'auteur a du privilégier la mort de personnes inconnues plutot que celle d'une connaissance, un personnage important. Cela ne sensibile pas le lecteur qui ne se rend pas compte des horreurs de la guerre...

Dans HxH, les morts se succedent ( fourmis-chimères) mais des persos important meurent aussi ( Exemple: la fille manieuse d'abeilles qui se fait shooter au détour d'une page).

Conclusion: la mort est omniprsente dans les Mangas même si elle mal utilisée...

EDIT: un très bon sujet qu'il est rare de trouver...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 19 Nov 2007 17:32 
4 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Nov 2007
Messages: 224
Effectivement un trés bon sujet ! Je pense que la mort est d'une trés grande importance dans les mangas, que ce soit dans ceux visant un public jeune ou non. Dans Dragon Ball, la mort peut servir à montrer l'acharnement des personnages à défendre la vie (et donc la mort conduirait à son contraire) car les héros de cette série sacrifient leurs existences et même une fois passés dans l'autre monde, ils reviennent défendre la vie qu'ils ont perdue. La mort peut aussi servir à expliquer les motivations de certains personnages et ainsi influencer totalemnt le déroulement de l'histoire (Hyunckel dans Dragon Quest combat Dai et ses ais car il pense que leur maître Avan a tué son père. Mais si son père n'était pas mort, peut-être Hyunckel aurait -il, même si c'est peu probable vu que celui ci a été élevé par des monstres, quitté l'armée du mal afin de défendre la justice. et juste au seuil de sa mort, Hyunckel se sacrifie à son tour pour sauver Dai et ainsi se remet "dans le droit chemin".
Sans compter que dans certains mangas la mort est carrément le fil directeur, je citerai ici bien entendu Death Note ou elle est personnifiée par les Shinigamis qui eux mêmes par l'intermédiaire du cahier de la mort partagent leur pouvoi de tuer avec les humains

SPOIL Death Note
. Et celui qui combat la mort de toutes ses forces (L ou Ryûzaki) finira finalement par se faire emporter, comme pour montre l'inéluctabilité de cette chose.

Puis dans Mar (Marchen Awaken Romance), la mort représente le mal incarné par le Fantôme, un mort vivant. Pourtant, une autre personne portant le Zombie tatoo qui doit faire de lui un mort vivant combat ce dernier comme pour montrer que la mort contient sa propre destruction...
Pour fini je dirai que la mort est un élément récurrent des mangas et que bien qu'elle tiene divers rôles, la supprimer enlèverai une partie de ce qui faitla particularité de ceux-ci.
Merci encore pour cet excellent sujet ! :teach:

Edit ange bleu : un bon vieux spoil Death Note

Oulà vraiment désolé ange bleu je m'étais même pas rendu compte que c'était du spoil tellement je suis un rat indigne snif...
Encore une fois toutes mes excuses !


Dernière édition par roxas182 le Mar 20 Nov 2007 21:04, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 20 Nov 2007 07:17 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2007
Messages: 527
Excellent sujet.

Perso, je trouve que la mort n'est présente nulle part. Effectivement, comme le dit Captain valentin, on peut voir des personnages mourir dans certains mangas. Cependant, leur mort n'a aucune importance. dans DBZ, ils meurrent mais ressucitent immédiatement après et même s'ils sont véritablement mort, on les retrouve au paradis en train de s'entrainer avec le maître Kaïo. Pour le cas de HxH, on n'assiste qu'à des morts inutiles. On s'en fiche du sort de celle qui controle les abeilles. Quand lem entor de Gon meurt (je sais plus son nom), on le retrouve cousu de partout.
On peut voir dans One Piece que la mort est présente mais seulement dans les flash back: Belmer, Kuina, Ozara, mère de Pipo, Docteur Hiluluk, ... Finalement, cette mort sert juste à réveiller un sentiment chez le personnage: survie et plus généralement de l'espoir. Cette mort n'est pas exploité en trant que perte d'un membre cher mais plutot en tant qu'élément déclencheur de la façon de vivre du personnage.
Malré tout, on peut citer naruto, un manga où la mort est sois disante omniprésente. Mais si on regarde de plus près, ce n'est pas véritablement lam ort qui est présente, c'est l'angoisse de celle-ci comme avec sasuke qui de par son passé a affronté la mort. (bon ok, il y a quand même la mort de haku et de zabuza)
Finalement, le seul manga véritablement connu ou les morts s'enchainent mise à part Battle royal où le trop grand nombre de mort gache l'émotion, c'est bien évidemment Death Note.
Citation:
Sans compter que dans certains mangas la mort est carrément le fil directeur, je citerai ici bien entendu Death Note ou elle est personnifiée par les Shinigamis qui eux mêmes par l'intermédiaire du cahier de la mort partagent leur pouvoi de tuer avec les humains. Et celui qui combat la mort de toutes ses forces (L ou Ryûzaki) finira finalement par se faire emporter, comme pour montre l'inéluctabilité de cette chose.

Ce manga joue sur lam ort et nous invite à nous poser des questions sur notre existence: qu'y a-t-il après la mort, les shinigamis existent-ils, faut-il vivre ou survivre, ...
A

je vais en gros reprendre l'idée de beaucoup: la mort est très importante et même cruciale. La mort de quelqu'un procure une émotion chez le lecteur. Pour le personnage principal, ça lui rajoute un sentiment de détermination: le souvenir du défunt lui rappelle qu'il faut vivre coute que coute. La mort rajoute un caractère tragique au manga. Lorsqu'une mort surgit, le manga change de bord. Les personnages deviennent plus matures, plus détermnés.

SPOIIL Death Note :
Cela marque un tournant énorme. de plus, dans death note, je me suis régalé de la mort de L. C'était tragique, plein d'émotions. Les seules émotions qu'on a habituellement ans un manga, c'est l'amour et l'amitié. Là, on a la tristesse.

En conclusion, si elle est bien exploité, je pense que lam ort est indispensable au manga

Edit ange bleu : Il y a un truc sur Death Note ou quoi ?
Je demande car pour aucun autre manga j'ai vu autant de laxisme sur le spoil. A croire que tout ceux qui l'ont lu en scan pensent que tout le monde l'a lu en scan.
Ce spoil là, je l'ai balisé un nombre incalculable de fois ^_^

Citation:
Les seules émotions qu'on a habituellement dans un manga, c'est l'amour et l'amitié.

Faudrait peut être alors lire autre chose que les mangas Mainstream - grand public, hein -_^



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 21 Nov 2007 21:39 
500 000 Berrys

Inscription: 19 Mai 2007
Messages: 103
Localisation: LAS NOCHES
C'est vrai que dans des mangas comme dragon ball Z la mort d'un personnage principale n'est pas très importante puisque le personnage revient toujours d'une maniere ou d'une autre à la vie , à force ça devient soulant et meme enervant . Dans one piece aussi il n'y a personne qui est mort ou soit les personnages qui sont morts ne sont pas des personnages importants d'un arc par exemple les tsumegeri ils sont morts mais bon tout le monde s'en fout et une fois qu'ils sont morts on ne c'est pas attardé là dessus on est passé direct à autre chose ou encore quand eneru fait exploser angel island il y a des gens qui sont morts mais encore une fois se ne sont pas des gens importants bref vous voyez ce que je veux dire ? Il y a aussi le cas ou les personnages importants sont censé mourir mais ils ne meurent pas grace à un incroyable coup chance et meme des fois on ne sait meme pas comment le personnage à survecu par exemple pendant le combat dorry vs brogy quand dorry est tranché par la hache de brogy il aurait du etre mort pas vrai ? MAIS NON !!!! la hache etait super usé et il s'est seulement evanoui , après il y a l'histoire avec pell que je n'ai jamias compris !!!! il s'envole avec une bombe qui est censé tuer tout le monde dans un rayon 5 km mais lui il tient la bombe entre ses griffes quand elle explose mais au lieu d'etre desintegrer , au lieu d'avoir quelque membres , au lieu d'etre brulé au 3eme degré il revient juste avec quelque bandages comme si de rien etait, franchement sur ce coup là ODA à foiré son coup cela aurait été mieux s'il c'etait sacrifié pour sauver le peuple mais bon on peut pas changer ce qui est deja fait c'est pas grave , ou encore il y a l'histoire avec le EL THOR d'eneru qui tombe en plein sur pagaya mais là encore il est en vie et tout le monde est content ça aussi ça m'a enervé bref il y a tellement peu de morts que c'est meme plus realiste comme manga.

SPOIL:

parcontre il y toujours des chances que A$CE soit mort ça mettrait un peu de piment dans la soupe. FIN DU SPOIL

Bref ça serait bien qu'il y ait plus de morts dans one piece ça rendrait le manga encore plus drole qu'il ne l'est mais bon faut pas non plus qu'il y ait des morts tout le temps car trop de morts tue la morts ( oh le jeu de mots je suis trop fort :Luffy hilare: )



:luffy langue: :luffy langue:

_________________
OK ! LET'S STAND UP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 21 Nov 2007 23:02 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Oct 2006
Messages: 72
Salut tout le monde!! à mon tour de faire ma petite analyse ^^

Je pense que la mort dans les manga (je ne lis pas trop de BD) concerne surtout les personnages secondaires parce que:
- si c'était le personnage principal, bah... il n'y aurait plus d'histoire!
- si c'était un personnage populaire, les fans ne seraient pas contents (même s'il y a des exceptions... SPOILHughes de FMA, sniff...)
- si c'est un méchant, l'auteur doit être sûr d'en avoir totalement fini avec lui et de ne pas vouloir le faire revenir pour un éventuel retour, ce qui est souvent le cas

La mort dans le manga est peu abordée aussi parce que c'est quand même plus délicat quand ça concerne des personnages qu'on a eu le temps de connaître au fil des chapitres, volumes... alors que les personnages secondaires, bah... on ne les connaît pas vraiment, donc on n'est pas attaché à eux.

Pour moi la mort concerne surtout les proches des personnages principaux (notamment les parents) car ce "traumatisme" fait d'eux ce qu'il sont dans le manga, forge leur caractère et les rend d'autant plus attachants.

ex: la mère de Nami
la mère d'Ichigo dans Bleach
la mère d'Eric et Al dans FMA
le père de Tachibana dans I'll
les parents de Rin dans L'Habitant de l'Infini

Sans toutes les morts, ces personnages seraient sans doute très différents.

Par contre c'est vrai que les combats sont très détaillés, très sanglants... Je pense que les auteurs veulent nous faire croire que la mort peut surgir à tout moment, et là on revient un peu à la réalité de la vie (combien de fois dans One Piece les personnages ont été à l'agonie?), mais évidemment aucun ne meurt car ce serait beaucoup trop risqué si les auteurs se mettaient à tuer leurs personnages principaux.
(d'ailleurs pour FMA, j'étais très, très, TRES contrariée)

Maintenant ce que je dis concerne surtout les shônen classiques, mais évidemment c'est très différent avec des manga comme Death Note ou Hellsing, où la mort fait partie intégrante de l'histoire, et fait ressortir le côté malsain et sanglant de la mort, on pourrait dire que la mort serait presque un personnage dans ce genre de manga.


En conclusion, la mort a deux fonctions:
- forger le personnage tel qu'on le connaît maintenant (donc les morts sont minutieusement choisis pour qu'on ressente plus de sympathie pour le personnage qui reste plutôt que les victimes)
- dégoûter, horrifier le lecteur (et dans ce cas il faut beaucoup de sang, ou beaucoup d'immoralité comme Light de DN pour nous mettre bien mal à l'aise)

En fait la mort est très peu utilisée pour ce qu'elle est vraiment: quelque chose qui peut surgir à tout moment, arriver à n'importe qui, et en 1/4 de seconde nous faire brutalement revenir sur terre.

Voilà voilà, ouf! ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 21 Nov 2007 23:15 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
namine a écrit:
La mort dans le manga est peu abordée aussi parce que c'est quand même plus délicat quand ça concerne des personnages qu'on a eu le temps de connaître au fil des chapitres, volumes...


Encore une fois, vous ne parlez pas vraiment des manga en général, mais plutôt des Shonen Mainstream - la plupart des schémas dont il est question se rapportent au Shonen, qui n'est qu'un style de manga.
Précisez bien de quoi vous parlez - comme a essayé de faire namine mais bon ça reste encore un peu trop confu.

Edit : je n'ai pas dit que tu ne l'avais pas précisé, j'ai dit que c'était un peu confu.
En effet en plein du milieu de ton texte il y a un "maintenant". C'est sensé faire référence à ce qui suit à partir de ce moment là, ou alors ça fait référence au texte en entier ? - je suis sûr que tu n'avais pas pensé à ça => il a fallu que je lise 2 fois ton texte pour piger que tu parlais uniquement de Shonen et encore parce que je me suis dit, "allez c'est forcément ça".
D'où comme je l'ai dit c'est un peu confu (après je me doute bien que certains ont du comprendre du premier coup). En somme si on parle de Shonen, et bien utilisez le mot Shonen et non Manga, ce sera plus clair.
C'est tout :P

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Dernière édition par ange bleu le Jeu 22 Nov 2007 08:50, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 29 Avr 2009 12:21 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mai 2007
Messages: 150
Localisation: Le Tardis
La mort dans un manga est nécessaire pour donner plus de réalisme. C'est vrai, dans la vie, on voit pas tous les jours des proches mourrir, mais un mort peut apporter au manga. Par contre je suis contre la mort des personnages principaux, les faire mourrir pour moi est un moyen de ne plus avoir à leur trouver un rôle. Dans certains mangas, le héros meurt à la fin, ou disparait, je trouve que c'est une méthode qui peut être classée dans les classiques, ou "ne pas se fouler pour une fin de manga". Je suis contre ça aussi.
En tout cas, j'espère pas que des personnages principaux mourront dans OP, enfin, pour l'instant, y'a pas vraiment de morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 29 Avr 2009 22:41 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2004
Messages: 1854
Localisation: Quelque part entre Ailleurs et l'Infini...
Hum, il y a beaucoup de choses à dire, et il est tard, donc je men occuperai demain parce que le sujet est très intéressant.

Mais je réponds rapidement maintenant à Seishiro. Dire que la mort est inutile dans HxH, c'est un peu n'importe quoi.

Par exemple, les deux que tu cites, Ponzu et Kaito, ont tous les deux u rôle bien spécifique dans leur mort. Tu dis que tout le monde s'en fout de Ponzu, ce n'est pas mon cas: elle faisait partie des tous premiers hunters qu'on a vu, elle était dans les élèves de l'examen et elle échouait lors de l'avant-dernière épreuve. Elle avait à mon sens un statut particulier à cause de cela, et je dois avouer que quand elle se fait sauvagement tuée par une ant de seconde zone, j'ai été très choqué. D'abord parce que j'aimais bien le personnage, ensuite parce que ça montrait direct la puissance et l'absence de compromis des ants.

Pour Kaito ça ne se discute même pas: non seulement il reste mort, il n'est que zombifié par Pito, mais en plus, la mort de cet hunter et la profanation de son cadavre sont ce qui alimente la haine totale qu'à Gon de Pito, et ce qui motive en grande partie les évènements actuels du manga. En quelque sorte, c'est la reliance dont parle les autres, sauf qu'au lieu d'intervenir dans un flashback explicatif du destin d'un héros, elle arrive en même temps qu'on lit, ce qui est assez inhabituel.

Et je ne vais même pas commencer à parler des morts très bien scénarisée d'Uvoguine, qui déclanche en fait toute la guerre entre Kurapika et ses potes contre la brigade, et de Pakunoda, mon personnage préféré tous mangas confondus, qui l'est peut-être devenue grâce à cette mort. Tout le cheminement du personnage depuis qu'on la voit tend vers ce point, ces doutes, ses interrogations, et sa mort en elle-même tendent au chef-d'oeuvre.

Togashi a beaucoup (beaucoup) de défaut, mais tuer les personnages n'en a jamais fait partie (j'ai par exemple été très choqué dès le premier tome quand Hisoka tue plusieurs autres élèves pour le fun, où quand Kirua tue le prisonnier). Ce sont des évènement sans concession qui marquent, et, en effet, ne sont pas très courant dans les mangas mainstream. Et que dire de Boomer, qui tue tout le monde et fait exploser la tête d'un autre qu'on connait bien, la renvoyant ensuite dans un sac en plastique...

_________________
"Nous ne sommes que trois, la rapière à la main:
Fille d'Elfes et Guerrière, Adarana la Blonde,
Gaëlan, Demi-Orc aux trois-quarts Magicien,
et moi l'Aventurière qui doit sauver le Monde..."

"Because I could not stop for Death, She kindly stopped for me — and bought me coffee at a greasy diner..."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com