Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Zettai Karen Children
MessagePosté: Mar 9 Aoû 2022 23:41 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 29391
Localisation: Joker

Zettai Karen Children - tome 55

Avec l'opération de sauvetage de Magi, nous bouclons le cycle de la grande conspiration de Black Phantom. Alors que la dernière ligne droite semble dégagée, un nouveau rebondissement prend par surprise le lecteur et les Children ! Décidément, il n'est pas simple de sauver le monde !
Avec ce nouveau tome, et le cas de Magi, nous achevons l’arc narratif du sauvetage des alliés des Children. Celui-ci avait débuté au tome 50 : nous ne sommes donc plus désormais qu’à huit tomes de la conclusion du manga. En attendant, Takashi Shiina nous propose un passage en revue des personnages entourant les Children.
Une longue séquence qui a donné un peu de lumière à ces compagnons de longue date afin de leur dire adieu en bonne et due forme. Le mangaka n’a évidemment pas pu s’empêcher de faire quelques digressions, comme ce monde parallèle où le sexe des personnages est inversé. Mais dans l’ensemble ce fut une partie efficace et rondement menée.
Et pour parachever cette ligne directrice quoi de mieux qu’une confrontation entre Magi et Kyosuke ? Un duel qui sert en réalité à nous montrer l’ultime morceau de la mémoire du Major : celui du jour de la trahison, et nous révéler enfin ce qu’il ressent, après un demi-siècle , au sujet de ce point de bascule de son existence .
Un moment fort et attendu même si le récit s’est probablement trop étiré. Malheureusement, ce n’est pas encore tout à fait fini. En effet, alors que nous enchaînons, assez logiquement, avec le sauvetage de Minamoto, Takashi Shiina nous gratifie d’un étonnant rebondissement qui balaye les retrouvailles tant espérées.
Reconnaissons qu’il ne s’agit pas non plus d’une immense surprise : bien que le futur apocalyptique ait été officiellement effacé, il semble difficile de ne pas bâtir le grand final de la série autour d’une variante de cette idée et sur la relation entre Minamoto et Kaoru.
Une lecture toujours aussi plaisante, entre humour débridé et moments d’émotion, grâce à des personnages attachants et au soin apporté à l’univers. Il nous tarde désormais de découvrir de quelle façon le final va nouer le destin des Children, de Minamoto et de l’humanité !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Zettai Karen Children
MessagePosté: Sam 20 Mai 2023 10:14 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 29391
Localisation: Joker

Zettai Karen Children - tome 60

Début de la bataille finale et de la dernière ligne droite des aventures des Children et de leurs amis. Un ultime tour de piste qui commence par donner à Aoi, Shiho et Yuri des moments de bravoure personnels afin de mesurer leur évolution.
Nous touchons au but ! Nous avions laissé nos héroïnes à leur opération de sauvetage de Minamoto qui avait pris un tournure plus ou moins inattendue. Celui-ci avait décidé de se séparer d’elles et de former une nouvelle Esper, Dorothy, pour les remplacer. Une péripétie, issue d’une manipulation mentale de Black Phantom, qui aura permis d’apporter une conclusion à la dualité des sentiments de Minamoto entre la Kaoru du présent et celle du futur.
Un moment fort et touchant, ouvrant une potentielle fin heureuse, mais qui doit encore attendre la défaite définitive de Gilliam, le chef de Black Phantom. En effet, le grand boss de fin n’a pas encore totalement épuisé ses ressources, même s’il apparaît désormais bien seul, caché dans un bunker enterré au plus profond de la célèbre Zone 51.
C’est cette ultime mission des Children qui constitue le dernier acte de leurs aventures, qui trouveront leur conclusion au volume 63. Dans ce but notre troupe doit infiltrer le plus discrètement possible les installations de la Zone 51 et désactiver le dispositif anti-Esper. Des tâches dévolues respectivement à Aoi la téléporteuse et à Shiho la psychométrique.
Dans les faits, nous avons une première série de confrontations avec les deux dernières "armes" de Gilliam, qui mettent comme toujours au centre de l’action la force des sentiments et des convictions de chacun. Nous plongeons ainsi dans les souvenirs d’Aoi et de Shiho, mais sans outre mesure, ne brisant ainsi pas le rythme de cette opération spéciale.
Et comme mentionné plus haut, Yuri n’est pas oubliée avec elle-aussi une mise en avant de ses pouvoirs d’illusion pour déjouer un adversaire coriace. Cependant, tout ceci n’est pas qu’un tour de chauffe, car les deux "armes" en question battent simplement en retraite. On reconnaît une nouvelle fois le goût du mangaka pour la segmentation en round des situations qui a tendance à allonger le récit.
Cependant, il n’y a pas de raison de bouder son plaisir. Si la dilatation des intrigues et les trop nombreuses circonvolutions du manga ont certainement allongé l’histoire plus que nécessaire, cette bataille décisive réunit en condensé tout ce qui fait le charme et la force du titre. Et désormais, recentré sur ses personnages principaux et l’ultime antagoniste, il ne nous reste qu’à découvrir de quelle façon va s’achever ce long voyage.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Zettai Karen Children
MessagePosté: Mar 28 Nov 2023 23:05 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 29391
Localisation: Joker

Zettai Karen Children - tome 63 (fin)

Clap de fin pour les aventures des Children qui tirent leur révérence à l'issue d'une longue bataille contre le maléfique Gilliam mais aussi d'une série qui aura traversé deux décennies. Un titre culte des années 2000 qui aura marqué une génération et représente parfaitement son époque, entre insouciance et gravité.
Le monstre né de la haine de Gilliam a quitté l’Amérique pour se diriger vers le Japon. Ayant provoqué des scènes d’émeutes et de chaos partout où il est passé, B.A.B.E.L. a décidé de l’intercepter au large, loin des terres, afin de préserver les villes japonaises. Et tandis que les jeunes espers se préparent à partir en catimini combattre ce monstre, Minamoto retient Kaoru car il a des choses à lui avouer.
Entre la grande déclaration finale, attendue depuis des années, la bataille en mer qui rassemble l’intégralité du casting de la série, même à travers le temps et la mort, et un épilogue qui explore les projets professionnels de nos jeunes espers, cet ultime tome se révèle très complet. En somme, tout y est et il devrait ravir les amateurs, même si le dénouement offre au bout du compte peu de surprises.
Concernant le point crucial, la relation entre Minamoto et Kaoru. Un long processus d’acception a été développé chez Minamoto dans les derniers tomes, nous expliquant son point de vue, en particulier ses sentiments envers la Kaoru du futur. Cependant le mangaka ménage encore la chèvre et le choux, avec une confession qui assume mais retarde, promet, mais pas pour tout de suite. Bref, la porte a été ouverte, mais il faudra d’abord que Kaoru finisse ses études pour que Minamoto réfléchisse à l’éventualité d’une relation ! On ne se refait pas !
Une publication initiale de 16 ans au Japon, débutée officiellement en 2005 mais qui a en réalité commencé en 2003 avec des histoires courtes épisodiques. Puis une arrivée en France en 2012, qui achève avec ce volume une publication qui aura duré onze années chez nous. Le tout avec seulement deux ans de retard par rapport au Japon : on a connu pire.
Que dire après plus de 63 volumes ? Nous avons aimé suivre ces héroïnes qui ont grandi au fur et à mesure des épisodes. En effet, rappelons que le manga est divisé en trois sagas : écolières, collégiennes et lycéennes. Le manga a proposé un vaste casting que Takashi Shiina a fait vivre avec un certain talent tout en jouant habilement des codes des intrigues de type "Esper" : conflit normaux/espers, futur apocalyptique à changer, passé qui remonte à la Seconde Guerre mondiale, organisation qui transforme les espers en armes, etc..
Le mangaka aura aussi fait durer le plaisir avec des arcs narratifs parfois très longs afin de donner à chacun de ses nombreux personnages un rôle à jouer. Un effet amplifié lorsqu’il a ajouté le personnage de Matsukaze au tome 40 lors du lancement de la saga "lycée". Et bien évidemment, le dernier tour de piste a été conséquent lorsque la grande machination de Gilliam est entrée en action au tome 49.
Bref, si le manga a parfois été un peu longuet sur certains passages, le charme des personnages et le soin apporté à l’univers ont su nous tenir haleine jusqu’au bout, avec un joli final tout à fait satisfaisant. Une oeuvre indéniablement culte mais passée un peu inaperçue en France, dommage.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, [4]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com