Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Mar 30 Juin 2020 11:38 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3384
Image



Sur le modèle de ce que j'ai fait l'année dernière j'ouvre ce topic pour 2020 et plus précisément pour le premier semestre de cette année qui se termine aujourd'hui. Il aura aussi vocation à resservir en fin d'année.

Nous allons donc pouvoir dans un premier temps dresser un bilan de nos lectures manga de ces six derniers mois, parler de nos découvertes, de nos envies, de nos surprises et de nos déceptions.

Je n'ai pas envie d'imposer un format particulier mais je donne quand même un squelette pour préciser de quoi on peut parler ici :

- un top 10 des lectures de l'année, tout mangas confondus. Pas besoin de mettre 10 mangas si on en a lus moins. (je suis déjà en train de m'imposer des maux de tête interminables...)
- on peut s'attarder plus longuement sur des nouveautés qui nous ont séduits ou sur les plus grosses surprises qu'on a eues.
- une liste non exhaustive de ses déceptions. Ça fait aussi partie du jeu aussi malheureusement.
- une partie où on peut faire des remarques en tout genre. Comme par exemple "j'aime les ramens" ou encore "j'aime bien Edens Zero, c'est grave ?".
- une partie où on parle des topics de la jetée que l'on suit, leur avenir, notre activité dessus.
- les attentes pour la deuxième partie de l'année, les nouveautés attendues, les titres qu'on s'est enfin décidés à lire, ceux qu'il faut surveiller de près au niveau de l'actualité.

Est-ce que je vais encore vous bassiner avec Act-Age ? Ça me semble évident.

À vous !

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Mar 30 Juin 2020 14:26 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Fév 2006
Messages: 157
Localisation: quelque part
Du coup ça sera que pour les mangas sortis en 2020, ou plutôt avec des tomes paru cette année ?

Okay parfait, sinon ça aurait été galère de checker les dates de sorties et de ressortir avec un top 10.

_________________
whaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!! je suiiiiiiiis tombeeeeeeeee


Dernière édition par Fukoro le Mar 30 Juin 2020 17:13, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Mer 1 Juil 2020 18:10 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3384
Il n'y a aucune restriction. Tu peux mettre un manga sorti en 1987 si tu veux. Tout ce que tu as lu ces derniers temps sans exception. Le but c'est de faire un bilan personnel de tes lectures de ces six derniers mois.
Si tu veux te faire une idée il y a les bilans de 2019 sur le topic dont j'ai donné le lien en introduction.

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Mer 1 Juil 2020 20:10 
500 000 Berrys

Inscription: 13 Sep 2019
Messages: 114
Mon Top :

Bon bah c'est pas compliqué, hormis One Piece, je n'ai lu que World War Demons cette année ! Le titre est aussi connu sous le nom de Sekai Oni.

J'ai écrit un début de critique ( à chier, de mon propre aveu, elle sera réécrite plus tard, j'ai toujours pas terminé ma lecture ) : http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=13&t=11569&start=30.

C'est pas nécessaire de parler de One Piece je pense.

La Jetée :

J'y pose jamais les pieds. D'une, parce que je ne lis pas de mangas en général, et de deux, parce que les titres des œuvres ne m'attirent pas du tout. C'est vraiment bête d'être refroidie par un simple titre mais quand je vois les récents sujets commentés de La Jetée sur l'index du forum je fais même pas l'effort d'avoir la curiosité de cliquer.

Les attentes :

Pour tout ce qui en cours de publication, j'y jetterai peut être un œil plus tard mais comme dit plus haut ça me fait plus que moyennement envie ...

Par contre, et je vais faire ma feignasse, pas trop envie de regarder dans les archives du forum, si vous avez des titres à me conseiller du genre Policier, 'Girly' ou bien des mangas plutôt sombres, je suis preneuse !

@ Bolin : C'est ma petite contribution à ton sujet, tu donnes de ton temps à commenter beaucoup de choses ici, je vois que ça t'use un peu parfois, je vais essayer de m'intéresser à plus de choses, ne ce serait que pour intérêt perso !


Dernière édition par Sophie le Mer 1 Juil 2020 22:47, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Mer 1 Juil 2020 21:36 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3384
Sophie a écrit:
J'ai écrit un début de critique ( à chier, de mon propre aveu..


D'un côté je trouve ça admirable d'avoir de l'exigence avec soi-même d'un autre côté j'ai envie de dire qu'il ne faut pas trop se prendre la tête avec ça. Quand je relis mes anciens messages j'ai envie de tous les supprimer aussi ^^ En plus tu as réussi à engager une des très rares discussions sur ce topic et je t'en remercie.

Sophie a écrit:
@ Bolin : C'est ma petite contribution à ton sujet, tu donnes de ton temps à commenter beaucoup de choses ici, je vois que ça t'use un peu parfois, je vais essayer de m'intéresser à plus de choses, ne ce serait que pour intérêt perso !


Alors pour te répondre (ou pas ?), ça ne m'use pas du tout, bien au contraire. Sinon je ne m'investirais pas comme ça. Des fois je râle du manque de réponse mais c'est ma passion qui parle : j'aimerais faire découvrir et découvrir beaucoup de mangas. Après je suis conscient qu'on est sur un forum sur One Piece pas sur un forum sur les mangas. Et je ne poserais jamais de pistolet sur la tempe de qui que ce soit. Ça doit venir d'une envie, pas d'un sentiment d'obligation mal placé. Si on se sent forcé on ne peut pas profiter.

L'intérêt de lire d'autres mangas que One Piece qui est un monument et un cas franchement à part c'est quand même de pouvoir mieux s'apercevoir à quel point il est souvent génial mais aussi parfois un peu moins bien. D'avoir un regard plus éclairé dessus grâce à la mise en perspective d'autres œuvres.

Sophie a écrit:
du genre Policier, 'Girly' ou bien des mangas plutôt sombres, je suis preneuse !


En vrai ce sont des thèmes que je n'ai pas trop lus mais que j'aimerais mieux découvrir. Même le girly je suis ouvert à tout.
Je pense que le manga le plus girly que j'ai lu c'est Au Grand Air (Yuru Camp), des lycéennes qui vont faire du camping en hiver en profitant des paysages et des spécialités du Japon.
J'espère que j'ai la même définition de girly que toi ^^'

Niveau policier plutôt sombre j'avais bien aimé Route End même si des trucs ne m'ont pas convaincu. Mais ça reste une lecture prenante et intéressante de mon point de vue.
En policier décalé il y a Kusuriya no Hitorigoto qui se passe dans un pays inspiré de la Chine Impériale et plus particulièrement dans le harem de l'empereur. On a une héroïne très originale qui est fan de poison et qui déjoue des complots politiques et des petites énigmes plus innocentes. Un cadre original et un topic sur la jetée.

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Jeu 2 Juil 2020 11:20 
500 000 Berrys

Inscription: 13 Sep 2019
Messages: 114
Bolin a écrit:
D'un côté je trouve ça admirable d'avoir de l'exigence avec soi-même d'un autre côté j'ai envie de dire qu'il ne faut pas trop se prendre la tête avec ça. Quand je relis mes anciens messages j'ai envie de tous les supprimer aussi ^^ En plus tu as réussi à engager une des très rares discussions sur ce topic et je t'en remercie.


C'est l'envie de bien faire ! Puis ça me fait plaisir d'échanger avec Guillou qui m'a fait découvrir ça, je voulais lui donner mon bon ressenti pour lui donner envie de poursuivre sa lecture.

Bolin a écrit:
Et je ne poserais jamais de pistolet sur la tempe de qui que ce soit. Ça doit venir d'une envie, pas d'un sentiment d'obligation mal placé. Si on se sent forcé on ne peut pas profiter.


Je ne me force pas t'en fais pas ahah, même si j'aime bien participer au forum c'est pas spécialement pour l'alimenter que je lis ! Mais tu mets du cœur à l'ouvrage alors c'est plaisant aussi de donner un minimum de retour !

En ce qui concerne les titres et les thèmes que j'ai envie de découvrir Schrödinger m'a conseillé Q Mysteries et Jusqu'à ce que nos os pourrissent, je vais me concentrer sur ça pour le moment mais je note tes conseils aussi.

Et pour ce qui est 'Girly', je t'avoue ne pas avoir vraiment de définition non plus en fait, mais comme je l'ai dit à Schrö, ça peut être aussi bien Yuru Camp que tu suggères comme des trucs méga cucul la praline, c'est un peu réducteur je pense mais c'est l'idée que j'ai du thème 'Girly' dans les mangas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Jeu 2 Juil 2020 12:44 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Fév 2006
Messages: 157
Localisation: quelque part
Bon du coup, je vais essayer de lister ce que j'ai retenu de mes lecture de ce premier semestre 2020, je vais en profiter pour parler de quelque mangas dont je n'ai pas encore posté de critique sur le topic critiques express :

Kamakura Diary : j'en ai déjà parlé ici, j'ai vraiment adoré suivre le quotidien de cette famille de 4 sœurs pas comme les autres.

Sengo : Une Bromance à Tokyo pendant l’après guerre avec tout ce qu'implique comme comportements et dérapage.

Inio Asano : je ne vais pas citer de mangas en particulier, car j'adore ce Mangaka, et ce début d'année on a été gaté. Entre le dernier tome DDDDD (qui semble annoncer un fin prochaine), l'anthology récente ainsi que ressortie de "Un Monde Formidable" avec des chapitres inédits, Kana a bien mis en valeurs ses œuvres (il était présent au Festival d'Angouleme).

Le Monde selon Setchan : Même si tout a été annoncé dès les premières pages du mangas, je ne pouvais m'y résoudre. L'histoire de Setchan, cette fille un peu déconnecté de la réalité m'a beaucoup touché. Je préfère ne pas trop en parler pour ne pas gâcher la lecture à ceux qui sont intéressés.

Le Pays des cerisiers : j'en parle un peu plus url=http://volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=13&t=11569&hilit=Critiques&start=30]ici[/url]. ça commence 5 ans aprés la bombe d'Hiroshima, et se finit dans les années 80/90. C'est triste est mélancolique.

Yoshiharu Tsuge : Cornelius a fait un excellent travail pour les différents recueil des œuvres de Yoshiharu Tsuge. Les trois recueil sortis sont excelentissime. J'adore les récit du japon de pendant/après guerre, et la plupart des petites histoires se situent à cette période là. On voit vraiment l'évolution du style du mangaka pendant la lecture des trois recueils sorti, et surtout son style absurde/Surréel qui s'affirme de plus en plus.

L'atelier des sorciers : Ma découverte de l'année. L'histoire ne m'attirait pas vraiment, mais j'ai voulu essayer suite aux nombreux échos positifs et j'ai vraiment accroché directement. L'univers est enchanteurs et le dessein est sublime. L'univers se développe de plus en plus à chaque tome.

Beastars: toujours aussi bon, et même après plusieurs tome l'auteure arrive à nous toucher avec des scènes assez dure à lire.

En Proie au silence : Le mangas coup de poing de début d'année. ça parle de la position de la femme dans la société japonaise sans aucune concession. C'est très bien traité, avec différents points de vues.

Ryoko : Un Mangas d'action très Old School avec un personnage féminin qui ne tombe pas dans le cliché du fan service. Elle est très classe. ça m'a un peu fait penser à City Hunter. Le style du mangaka peut sembler brouillon de prime abord, car ça ne correspondait pas à ce que je voyais d'habitude mais ça permets d'avoir des planches d'action vraiment percutantes.

Chiisakobee :MOCHIZUKI Minetaro est un mangaka que j'adore. Avec Chiisakobee, il se mets à un style différent de ce qu'il a fait avant (Dragon Crown et Maiwai). C'est une adaptation d'un roman se déroulant pendant la période Edo. Le mangaka a fait le choix de situer l'histoire dans les temps modernes. ça ne parle pas beaucoup, tout se fait dans les gestes et les regards. J'ai vraiment accrocher aux différents personnages assez étranges.

Jojolion : faut bien que je mette du Jojo, il y'a eu un seul tome sorti pendant ce premier semestre (le 17 est sorti hier). Toujours aussi maîtrisée, ce tome 16 introduit un nouveau personnage vraiment surprenant. Même après, une centaine de tomes Araki arrivent à nous surprendre.

Parution Hebdo

One piece : de très bon chapitres ce premier semestre, un flashback excellent. ça commence enfin a bouger un peu après une très longue mise en place de début d'arc.

Dr stone : toujours un plaisir de de lire le chapitre hebdo de Dr stone. C'est toujours aussi drôle, même si je trouve que les schéma des différents arc commencent à trop se répéter.

Deceptions
je n'ai pas vraiment eu de grosse déceptions cette année, mais je vais essayer de lister quelques unes :

The Promised Neverland : la fin du mangas m'a un peu déçu, ainsi que tout le dénouement finale. ça manquait d'impact, tout était trop facile. La fin n'est pas mauvaise en soi, mais par rapport au deux premier arc du mangas, y'a eu une grosse baisse de niveau.

Origin : j'ai été déçu parce que j'en attendais plus. je n'ai jamais été fan des mangas de Boichi, car je ce n'est pas trop mon genre de mangas, mais on m'avait vendu Origin comme du Boichi avec beaucoup de questions métaphysique.
En vrai oui, y'a des questions métaphysique et existentielles, mais ce n'est pas super profond (ça ne rajoute pas grand chose). ça reste agréable à lire surtout grâce aux desseins magnifiques et aux scènes d'actions très bien gérée.

Maison Ikoku : Je suis vraiment déçu de cette nouvelle édition surtout vu le prix auquel elle est vendue. Quand je vois la nouvelle édition de Full Metal alchémist, y'a pas photo.

MPD Psycho : celui là est un peu gratuit, mais il n'y pas plus de réimpression et je suis au tome 10 :(.


Plus globalement, ce début d'année 2020 a été un très bon cru de mon côté, et surtout grâce au Covid qui m'a permis de rattraper beaucoup de retard sur mes lectures (y'a eu des bon côtés quand même).

_________________
whaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!! je suiiiiiiiis tombeeeeeeeee


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Jeu 2 Juil 2020 16:06 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3384
C'est parti ! Je coupe mon message en deux à cause de la longueur...

Mon top 15

Je vais montrer l'exemple en ne suivant pas mes propres directives ^^' J'ai un top 3 qui se dégage assez facilement mais impossible de me réduire à 10 titres et de les classer après...

1 - Act-age : je pense que j'en ai assez parlé mais ce titre est un émerveillement chapitre après chapitre. Le scénario apporte toujours des idées et des réflexions percutantes, la dimension artistique est incroyable et originale dans son approche, les personnages sont bien pensés, charismatiques et bien mis en valeur. Une régularité proche de la perfection.

2 - Blue Period : un titre qui tarde à être annoncé en France mais qui a déjà raflé deux prix majeurs au Japon, preuve de ses indéniables qualités. Je m'étonne de le placer aussi bas dans ce classement mais je n'en ai pu lire que moins de deux tomes durant ce semestre. On s'intéresse à un étudiant qui veut entrer en école d'art et devenir peintre. La concurrence est féroce, les épreuves se dressant sur sa route sont nombreuses mais il n'abdique jamais. Il y a un travail d'introspection phénoménal, des réflexions sur l'art et sur les sentiments humains d'une rare profondeur. Des passages forts à en donner la chair de poule. Quelque chose de presque mystique qui attire, envoûte et subjugue le lecteur.

3 - Kakukaku Shikajika (Trait pour trait, dessine et tais-toi) : je découvrais avec ce titre un auteur génial, Akiko Higashimura qui y raconte comment elle est entrée en école d'art puis comment elle est devenue mangaka. C'est un récit autobiographique sous forme de dédicace touchante à son maître qui lui a appris à dessiner. Grâce à son sens unique de la dérision elle en profite pour lâcher ses quatre vérités sur la vie et sur sa vocation artistique.
Impossible de ne pas parler non plus de Princess Jellyfish qui reste le premier chef d'œuvre de la mangaka. Un shojo révolutionnaire et déjanté qui pétille d'intelligence et qui fourmille de réflexions piquantes, de références culturelles et de gags hilarants. Le tout en traitant des thèmes forts comme l'acceptation de soi.

- Golden Kamui : il y a eu un arc extraordinaire où ça partait dans tous les sens sans que l'auteur se disperse. Franchement la crème de la crème du manga historique. Entre découvertes culturelles, intrigue passionnante et rebondissements multiples, c'est un pur régal.

- Kaguya-sama love is war : il y a eu un arc plus sérieux sans que la qualité du manga en pâtit. Ça montre à quel point ce manga est polymorphe allant du gag manga à la comédie romantique en passant par le drama avec toujours la même réussite. L'humour d'Aka Akasaka est tellement unique et tordant ! Et que dire des personnages, notamment des cinq principaux. En prenant du recul on s'aperçoit qu'on les aime tous sans exception !

- Haikyu!! : je me suis avalé plus de quarante tomes d'un coup. C'est un excellent manga de sport qui n'a pas volé sa popularité. Je ne pouvais pas supporter son héros au début, maintenant il fait partie de mes personnages principaux préférés. Quelle trajectoire ! Ce moment où on le voit sur son vélo sous la neige ! Sa quête spirituelle au Brésil ! Et ce dernier arc en forme de consécration où Furudate se fait plaisir comme jamais !

- Yona, Princesse de l'Aube : une trentaine de tomes cette fois-ci ! Un début peu convainquant qui sert avant tout de mise en place et puis le feu d'artifice. Des passages émouvants, un groupe de personnages soudés, un univers fantasy bien pensé et des thèmes forts abordés sans détour comme la drogue, la guerre, la violence ou le lourd fardeau de l'hérédité.

- La Maison du Soleil : un super shojo avec des personnages attachants et des thèmes parlants, notamment les relations familiales, traités avec brio. Un véritable coup de cœur !

- Our Summer Holiday : quel merveilleux one-shot aussi court qu'intense. Ce n'est pas par hasard que je l'ai mis en illustration du message d'introduction de ce topic.

- Beastars : un animalier dessiné par un auteur perspicace qui ne laisse rien au hasard. De la mise en scène aux gestuelles des personnages tout est minutieusement pensé. C'est assurément un manga à lire bien attentivement. Les animaux sont bien des humains et les humains bien des animaux. Qu'est-ce qu'un carnivore ? Un herbivore ? Les relations qui lient ces individus fondamentalement différents doivent-elles être la prédation ou bien relever de l'amour ou de l'amitié ?

- Love X Dilemma : bien plus qu'une comédie romantique aux penchants érotiques prononcés ! C'est un véritable récit d'initiation où la mangaka, à l'image d'un écrivain, va introduire tout une galerie de portraits de personnages intrigants aux histoires peu communes.

- Après la Pluie : un récit émouvant où des personnages arrivent à reprendre le fil de leurs vies après des épreuves difficiles grâce à une rencontre et une entraide inattendues.

- Billy Bat : c'est tellement original qu'il est difficile d'en parler ! Urasawa y revisite à sa manière les plus grands mystères de l'histoire, notamment ceux du XXème siècle à travers une histoire peu commune et mystérieuse qui porte le sceau d'une étrange chauve-souris.

- Soul Eater : ma dernière découverte. Je sors d'un arc de dingue, une de ces périodes où tout réussit à un mangaka. Un pur moment de grâce. Son scénario devient fou et s'accompagne d'envolées graphiques à couper le souffle. En terme de manga d'action c'est le top du top.

Mes déceptions

Je vais passer outre les fins combinées de Seven Deadly Sins et de Gotobun no Hanayome qui m'ont laissé un goût amer dans la bouche.
Comme Fukoro j'ai été déçu de la nouvelle édition de Maison Ikkoku (mais pas de son contenu). J'hésite à acheter le tome 2...

La fin de The Promised Neverland a été bien en dessous du premier arc. Les personnages principaux perdant beaucoup de leur substance, les superbes scènes de réflexion laissant place à des scènes d'action assez plates et à des rebondissements aux allures de facilités scénaristiques. Au moins le manga n'aura pas tiré en longueur et se finit joliment dans un dernier chapitre réussi.

L'échec total de Samouraï 8 a été une belle désillusion. J'ai adoré Naruto mais décidément Kishimoto s'est perdu et noyé dans ce nouveau projet. J'espère qu'il va revenir vite (au dessin si c'est possible !) car il y a une fenêtre de tir ouverte comme jamais dans le Jump en ce moment.

C'est un peu sévère de le mettre là mais One Piece m'a quelque peu déçu durant ce semestre. Chaque chapitre offre son lot de scènes amusantes et intéressantes mais quelle lenteur ! J'ai l'impression qu'on est sur Wano depuis dix tomes et qu'il ne se passe absolument à rien. Rien de mémorable, rien de percutant, rien de marquant. Le flashback d'Oden a offert quelques éclairs de génie mais reste pour moi un vaste récapitulatif de ce qu'on savait déjà...


Nouveautés et Surprises

Niveau nouveauté en France, j'ai été agréablement surpris par Le chat aux sept vies un manga de chat particulièrement émouvant en plus d'être joli graphiquement. Un autre titre qui parlera plus aux fans de fantasy Drifting Dragons tire également son épingle du jeu entre vie d'équipage de marins dans le ciel, passages culinaires et bien sûr aventures avec chasse au dragon en plat de résistance.

Au Japon, impossible de ne pas parler de Kowloon Generic Romance qui est sûrement le meilleur lancement de ces derniers mois. On retrouve l'auteur d'Après la pluie encore plus mature scénaristiquement et génial dans sa façon d'évoquer des sentiments sans mettre de mot dessus. Mon rêve secret c'est d'en faire un topic sur le forum...

Au rayon surprise il y a Blizzard Axel, un manga sur le patinage artistique par Suzuki (Seven Deadly Sins) qui continue de me bluffer. Jamais j'aurais cru m'intéresser autant à cette discipline qui ne me disait rien !
Je pourrais aussi parler de To Your Eternity qui arrive toujours à me surprendre. C'est tellement original et tordu dans les bons sens des termes ! Et ce virage avec l'introduction de la modernité...

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Jeu 2 Juil 2020 16:57 
2 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Fév 2006
Messages: 157
Localisation: quelque part
Bolin a écrit:

1 - Act-age : je pense que j'en ai assez parlé mais ce titre est un émerveillement chapitre après chapitre. Le scénario apporte toujours des idées et des réflexions percutantes, la dimension artistique est incroyable et originale dans son approche, les personnages sont bien pensés, charismatiques et bien mis en valeur. Une régularité proche de la perfection.


j'en entends beaucoup de bien, et les premiers tomes sont dispo en France depuis pas longtemps. J'ai vraiment de plus en plus de mal à me lancer dans des séries longues dernièrement. Peut être que je craquerais.

Bolin a écrit:

Billy Bat : c'est tellement original qu'il est difficile d'en parler ! Urasawa y revisite à sa manière les plus grands mystères de l'histoire, notamment ceux du XXème siècle à travers une histoire peu commune et mystérieuse qui porte le sceau d'une étrange chauve-souris.


J'ai oublié de parler de Asadora alors que c'est sorti assez récemment (je n'ai pas encore lu le tome 2). Pour le moment c'est du Urusawa classique et je ne vois pas trop vers ou ça va, ça manque pour le moment de ce petit quelque chose en plus qui le différencie de ces autres mangas.

_________________
whaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!! je suiiiiiiiis tombeeeeeeeee


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Jeu 9 Juil 2020 22:05 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3384
Bon je pense clore le topic d'ici quelques jours. Je pensais pas qu'il biderait autant à vrai dire.

Remarques en vrac :

- Ce semestre j'ai fait le pari du shojo et grand bien m'en a pris, je n'ai fait que des belles découvertes : Orange, Yona, Perfect World, Chihayafuru, Princess Jellyfish, La Maison du Soleil...
- J'ai beau avoir lu des milliers et des milliers de pages, celle qui m'a le plus ému, marqué et bouleversé n'a quasiment aucun dessin dessus...
- J'ai découvert trois auteurs fantastiques à travers deux de leurs œuvres : Urasawa (Billy Bat et Asadora), Akiko Higashimura (Princess Jellyfish, Trait pour trait) et Mayuzuki Jun (Après la pluie et Kowloon generic romance).
- Il y a des moments où des mangakas sont littéralement touchés par la grâce et se transcendent l'espace d'une page, d'un chapitre, d'un tome voire d'un arc. J'ai eu ce sentiment durant les chapitres 57 et 59 de Soul Eater, durant le flashback de Zeno dans Yona (même Mizuho Kusanagi le reconnaît) ou ce moment génial dans Haikyu!! où Hinata pédale seul sous la neige sur son éternel vélo. Brrr.

Je l'ai trouvée cette page !! Tellement incroyable.

Les topics sur la Jetée

En vrai je vais être bien plus occupé dans la deuxième partie du semestre donc c'est possible que j'en arrête beaucoup. À voir.

Mes attentes et objectifs pour le deuxième semestre :

En France j'attends avec impatience les sorties de Tokyo Tarareba Musume et de &.
Au Japon l'été va être marqué par le retour de Kubo avec Burn the Witch.

Dans les titres que je veux lire en priorité il y a Vinland Saga, Chihayafuru, Space Brothers, Basara, le Tigre des Neiges, Umimachi Diary, Magi, Nodame Cantabile, l'enfant et le maudit, Fruits Basket, Beelzebub, Claymore et (beaucoup trop) d'autres.

J'attends aussi la fin de SNK pour me lancer dans l'aventure.

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Jeu 9 Juil 2020 23:17 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2014
Messages: 842
Localisation: Va savoir !
Je compte bien poster mon bilan un de ces 4. Je sors de deux semaines assez intensives, je pense prendre le temps de me poser ce WE pour poster ça.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Sam 11 Juil 2020 20:23 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2014
Messages: 842
Localisation: Va savoir !
Au lieu de me limiter dans le nombre de titres, j’ai préféré ne pas faire de partie nouveautés et surprises dont les titres sont incorporés dans ce top.

TOP 19

19 - Jusqu’à ce que nos os pourrissent : un thriller découvert très récemment dont je ressors très mitigé sur plusieurs aspects (persos, fin…).

18 - To your Eternity : j’étais curieux de ce renouveau temporel mais j’adhère toujours pas trop à cette ambiance. Continuer la lecture n'est pas déplaisant pour autant.

17 - Dr Stone : c’est objectivement un bon titre, mais j’ai du mal à adhérer. J’ai tendance à sauter des pages sur les explications scientifiques notamment et je ne suis pas attaché plus que ça aux persos.

16 - Yofukashi no Uta : toujours aussi sympa, on a une montée en tension avec de nouvelles questions qui se posent depuis les derniers chapitres qui amènent à reconsidérer la légèreté de l’ambiance et du choix du protagoniste

15 - Sexy Cosplay Doll : belle découverte que cette comédie romantique sur le cosplay, une thématique dont je me fous pourtant royalement.

14 - Kimetsu no Yaiba : le hit du moment s’est terminé plutôt bien pour ma part même si la longueur du dernier combat aurait pu être revue. Le succès énorme du titre est pour moi dû en grande partie à un effet de mode, on me l’enlèvera pas. Le titre est dans le top3 des centres d’intérêt des japonais (jeunes ?) avec le tapioca. En gros, c’est le tapioca du manga. On verra bien dans 5/10 ans si on en parle encore (sûrement avec l’animé tu me diras).

13 - Darwin’s Game : un des meilleurs « survival » du moment.

12 - My Hero Academia : le rythme s’est diablement accéléré depuis une vingtaine de chapitres. Dommage que ça ait pris 300 chapitres et que je ne suis pas attaché plus que ça aux persos. Le seul qu'est mort est celui que je préférais en plus de ça...

11 - GTO Paradise Lost : c’est toujours un plaisir de revoir ce perso emblématique qu’est Onizuka qui s’occupe maintenant de lycéens stars avec toujours plus de problèmes et qui a visiblement fini en tôle pour une raison X.

10 - Beastars : j’ai découvert le titre il y a un mois. J’aime bien, c’est original. Legoshi est attachant même si on se demande s’il va un jour craquer/croquer.

9 - Spy x Family : très drôle et sympa, le concept d’une famille où chacun cache son rôle est diablement efficace.

8 - Hell’s Paradise : le meilleur « survival » du moment. Une petite baisse de régime pour ma part sur les derniers chapitres. Les antagonistes principaux manquent de substance mais le panel de profils à fortes têtes côté « protagonistes » suffit largement à apprécier le titre.

7 - Ajin : je pense que c’est bientôt la fin. D’ailleurs je suis peut-être pas à jour. Toujours aussi prenant.

6 - One Piece : fini le FB d’Oden, on attaque Onigashima. Je suis toujours dans l’attente mais j’ai toujours hâte de lire le chapitre suivant.

5 - Tokyo Revengers : quel vent de fraicheur ! Quel excellent furyo ! Mélange de Young GTO et 20th Century Boys, j’ai ressenti l’envie de cogner qui m’a pris aux tripes. Un super titre.

4 - Jagaaan : c’était déjà super mais depuis le chapitre 50 il me semble, on est passé à de nouveaux enjeux beaucoup plus intéressants avec l’enchainement de mini-arcs aux nouveaux antagonistes amenant à poser des questions d’ordre sociétales intéressantes toujours sur le même ton cynique. Très très bon avec une qualité de dessin excellente en prime.

3 - Golden Kamui : ce titre frôle la perfection tant il est excellent sur tous les aspects : contexte historique original, persos attachants et totalement loufoques/tarés/absurdes chacun dans leur genre, humour de qualité, intrigue prenante, jeu de mastermind, concept terriblement efficace, scènes d’action bien retranscrites, moments de tension prenants. Sans inventer grand-chose, c’est un titre excellent qui peut plaire à n’importe qui.

2 - Chainsaw Man : « que fait ce titre dans le Jump ? » aurait hurlé n’importe quel lecteur. Entre scènes sanglantes et parodies à peine subtiles du shonen classique, c’est à travers un héros qui n’a -presque- aucune ambition que se déroule cette histoire complètement tarée et à laquelle j’adhère totalement. C’est un plaisir de me prendre la tête dans les mains à chaque chapitre et de reconsidérer ce que je viens de lire. Je ne sais pas si le style Fujimoto va inspirer d’autres mangakas à l’avenir mais nul doute que sa façon de narrer et de découper les cases sortent des sentiers battus. Sa passion pour le cinéma explique certaines choses de ce côté-là. Son esprit dérangé fait le reste.

1 - Shingeki no Kyojin : je suis généralement réservé quant à la notion de chef d’œuvre, mais SNK en est définitivement un. A la lecture du dernier chapitre (130), on ne peut que constater, une fois de plus, que tout prend sens et que cette histoire est d’une ampleur rarement atteinte tant elle est maitrisée depuis la première case. Je ne peux qu’être convaincu que la fin prochaine sera réussie bien que ce n’en sera pas forcément une joyeuse (rien de spoilant par rapport aux derniers événements, Isayama avait déjà prévenu qu’il n’y aurait pas vraiment de Happy ending). Encore plus que pour Chainsaw Man, j’espère que SNK va inspirer de nouveaux titres dans les années à venir. En attendant, j’ai hâte de découvrir l’animé pour la première fois avec la dernière saison et j’ai également hâte de tout relire depuis le début une fois que ce sera fini pour me rendre compte de la portée de ce chef d'oeuvre.

MES DECEPTIONS

Seven Deadly Sins : un dernier arc beaucoup trop long. La partie « épilogue » était un peu plus intéressante, mais sans plus.
The Promised Neverland : la fin a été un calvaire à lire pour ma part. Aucun personnage ne m’intéressait, la narration était maladroite, la tension absente, un antagoniste sans substance. Les messages recherchés par les auteurs m’ont paru niais en définitive, mais le mix de tous les points précédemment cités n’a pas dû aider de ce côté-là.
Black Clover : on frôle le nanar en ce moment. Je n’ai jamais eu d’attente, ni d’attache particulière sur ce titre, mais avec des antagonistes aux ras des pâquerettes et un « rival » aussi creux qu'une noix de coco vidée de son eau, c’est clairement pas la folie au pays des bouquins magiques.
Go Toubun : j’ai fortement hésité à le mettre dans les déceptions tant le titre a été pour moi en quelque sorte une porte d’entrée au genre romance. C’est un très bon titre et contrairement aux autres précités, je l’ai apprécié dans son ensemble, du début à la fin. Je n’ai pas non plus été déçu sur le choix de la fille qui pour moi était finalement évident. La seule déception que j’ai eu en définitive est le manque d’explication à la toute fin. Je pense que l’auteur aurait pu prendre le temps de développer/justifier les choix faits, surtout qu’il y avait matière à faire et que cela aurait pu atténuer la hargne des vrais déçus.

ANIMES

Un petit mot sur les animés que j’ai maté dernièrement en sachant que j’en consomme très rarement.

Kaguya-sama : la saison 2 était aussi bien que la première, on est jamais déçu. On découvre de nouveaux persos avec une mention spéciale pour le père de Shirogane. Bien aimé également la partie sur Ishigami également.
Golden Kamuy : j’ai déjà dit tout le bien dont je pensais du titre, j’attends avec impatience la saison 3 qui arrive très bientôt.
Tower of God : quel plaisir de redécouvrir ce manwha en animé. Même si beaucoup de passages sont éclipsés, ça n’en reste pas moins une réussite avec un sens de l’originalité par rapport à ce qui peut se faire. Le moment choisi pour la fin de cette première saison était clairement attendu et il ne pouvait en être autrement. Franchement, j’encourage la découverte.

MES ATTENTES
J’attends la naissance d’un titre qui remplacera SNK. J’ai envie de retrouver le sentiment que l’œuvre est maitrisée à la perfection, que tous les personnages ont leur importance, leur rôle à jouer. Je veux une œuvre dont la deuxième lecture a autant d’intérêt que la première, peu importe le registre.

Mais comme j’aime aussi beaucoup les titres sans prise de tête, je suis également impatient de redécouvrir Kubo avec Burn The Witch. ^^

Concernant le forum, j'ai comme idée qui traine depuis quelques mois de créer un topic de débats généraux sur l'écriture d'une histoire de façon très élargi, sous le format 'une semaine = un débat'. Mais je doute avoir le temps pour gérer ce genre de topic. A voir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Sam 11 Juil 2020 22:10 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3384
Onigin a écrit:
Bien aimé également la partie sur Ishigami également.


Ishigami my boi ! L'animé couvre donc le fameux relai ? Je me souviens que dans ma lecture du manga c'était le moment où je me suis aperçu que je kiffais vraiment ce titre. Après, le début avec les mind games est très amusant mais là on sent que l'auteur peut proposer autre chose et que le scénario s'émancipe un peu de ses schémas habituels. Enfin cette comédie est absolument géniale et je dois dire que son spin-off We want to talk about Kaguya vaut vraiment le détour, il y a quelques excellents chapitres comme celui traduit aujourd'hui (le 88).

Concernant SNK il faut décidément que je découvre ce manga (j'attends sa fin...). Pour moi ça raconte l'histoire de géants à poil et un poil bizarres qui bouffent des êtres humains. Je dois être loin du compte :')

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Sam 11 Juil 2020 22:49 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juil 2014
Messages: 842
Localisation: Va savoir !
Oui, la saison 2 consacre un épisode ou deux à Ishigami et son relai. Dans la saison 1, je m'étais déjà aperçu que l'auteur (ou autrice ?) était capable d'apporter des scènes sérieuses, d'une part avec l'ancienne Kaguya glaciale avec les autres et toujours coincée dans son rôle de Shinomya, et d'autre part avec le petit passage où elle aide Ishigami à réviser pour l'examen. Y avait également l'épisode du feu d'artifices qui reprend le premier point.
Cette capacité de passer d'un chapitre à l'autre, voir d'une page à l'autre de la comédie au sérieux/drame me fait penser à Gintama, et c'est vraiment pas un exercice facile.

Pour SNK, c'est parfait si tu commences en ayant cet état d'esprit.
Et ne fais pas attention au dessin si ça te rebute (personnellement, ça m'a pas du tout gêné, mais je sais que ça en a fait fuir plus d'un).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Bilan Manga 2020
MessagePosté: Dim 12 Juil 2020 00:30 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Fév 2017
Messages: 3384
Il s'appelle Aka Akasaka donc beaucoup de personnes se trompent mais c'est bien un homme (après c'est vrai que j'utilise le mot auteur au masculin même pour les femmes, ce qui est l'utilisation correcte du mot).

_________________
Image

A journey of a thousand miles begins with a single step.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Aller à la page [1], 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com