Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Mer 12 Jan 2011 22:49 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2011
Messages: 105
Voici ma première fan fiction. J'espère qu'elle vous plaira. N'hésitez pas à donner votre avis, cela m'aidera beaucoup ! ^^

Sur ce, merci de me lire, et bonne lecture.


Introduction : Le Mythe du Vent


« Une histoire vieille comme le monde raconte les liens existants entre les hommes et le vent. Jadis, le monde était calme et simple. L’homme craignait la mer, car celle-ci regorgeait de mystères inconnus. Il est dit qu’il y avait un homme qui s’appelait Eole. Cet homme possédait de grands pouvoirs. Il pouvait déplacer l’air en grandes masses afin de gonfler des tissus que l’on accrochait sur des embarcations. Ainsi l’homme pouvait vaincre la mer et se déplacer à une vitesse suffisante pour ne pas y laisser sa vie. En réalité, Eole avait passé un pacte avec les Démon des mers. Il lui avait son âme contre le pouvoir d’aider les hommes. Ce dernier avait alors mit l’âme du brave homme dans un coffret faire d’or et incrusté de pierres précieuses. Il lui dit :
« Désormais ton âme seras l’incarnation du vent. Ce coffret contiendra ton monde. Et ta générosité pourra sauver n’importe qui en aura besoin. »

Eole était un homme bon et juste. On lui attribuait quatre grandes qualités : La gentillesse, la passion, la simplicité, et la bonté. Il menait une vie simple avec Cyané, sa femme. Il vivait de ce que lui offraient la terre et la mer. Cyané avait comme capacité d’entendre les plaintes des voyageurs. Ainsi, elle en informait son conjoint qui pouvait aider ces âmes en peines. On dit de Cyané qu’elle était la bonté incarnée. Certains vont même jusqu’à affirmer que sa beauté dépendait de bonheur de ce monde. Toutefois, Eole et sa femme ne pouvaient avoir d’enfants. Et leurs seuls soucis était de laissé quelqu’un après eux d’assez bon pour assurer cette tâche après eux. Cyané alla alors à son tour voir le Démon et lui demanda un héritier à leur tâche. Le Démon lui annonça que seules leurs âmes étaient suffisamment pures pour assumer cette tâche. Cyané le supplia malgré tout. Alors ce dernier rappela Eole et lui dit :
« Eole, tu es le seul à pouvoir contrôler le vent. Si tu le souhaites, je peux séparer ton âme en plusieurs fragments afin que tu puisses avoir des héritiers. Ne t’inquiète pas, tu resteras le même. »
L’homme lui dit qu’il voulait bien offrir sa bonté si cela permettait de prendre une plus grande partie de son âme, car il souhaitait quatre héritiers. Le Démon accepta. Le démon sortit donc son âme du précieux coffret et la sépara. Il en remit un morceau dans l’objet magique qu’il rendit à Eole. Et il partit avec le reste de son âme en lui promettant qu’il aurait ses quatre héritiers.

Un an plus tard, Cyané tomba pour la première fois enceinte. Et elle eu une fille qu’ils nommèrent Borée. Puis une année plus tard, elle enfanta d’un deuxième enfant, un garçon, qu’ils nommèrent Notos. L’année suivante arriva un nouveau garçon qu’ils nommèrent Euros. Et enfin elle enfanta d’un quatrième et dernier garçon qu’elle nomma Zéphyr. Eole perdit de sa bonté et n’avait plus ce besoin naturel d’aider les gens. Mais sa gentillesse naturelle compensait ce manque car il se sentait obligé d’aider les gens.

Les années suivantes, les quatre enfants grandir différemment.
Borée devenait de plus en plus disgracieuse. D’un caractère morose, ses cheveux blancs comme la neige faisaient ressortir son caractère froid. Elle s’entendait mal avec ses parents et ne comprenait pas pourquoi il fallait aider tout le monde.
Notos, lui était devenu un grand garçon. II avait un tempérament très chaud et s’énervait en permanence contre tout le monde, faisant pleurer ses frères et sœurs. On dit de lui qu’il était incapable d’avoir de larmes et qu’il ne souhaitait que se battre et faire souffrir les gens. Il passait son temps à maudire le monde.
Euros, lui, était un garçon calme. Mais il était en revanche très exigeant. Il demandait aux gens de le rémunérer afin qu’ils puissent obtenir des faveurs de son père. Il vivait dans l’opulence et haïssait toute personne plus riche que lui, tandis qu’il se raillait des plus pauvres.
Zéphyr, devint un garçon encore plus calme qu’Euros. Il était d’une incroyable bonté et redonnait espoir partout autour de lui. Toutefois, sa trop grande bonté agaçait ses frères et sa sœur.
Un jour, Cyané décidé de réprimander ses enfants de leur mauvais comportement, puisque leur père, trop gentil, en était incapable.

Borée décida alors qu’il fallait que cela cesse et qu’ils affirment leur puissance. Notos et Euros étaient d’accord avec elle. Zéphyr, lui, trop bon, comprit la détresse et ses frères et sœurs et les suivit. Ainsi, ils assassinèrent leurs parents afin de s’accaparer leur pouvoir. Eole, dans un dernier élan de gentillesse, les pardonna et leur demanda de veiller sur le monde. Lorsque Borée ouvrit le coffret, elle n’y trouva rien. Notos, de rage, jeta le coffret en mer. Alors, un orage éclata et la voix du démon éclata sur l’océan. Il leur dit : « Vous êtes cupides et envieux. Vous avez voulu prendre le pouvoir de votre père. Alors soit, prenez le, et en punition, devenez-en les éternels gardiens, condamnés diriger le vent pour l’éternité ! »
La fratrie se dématérialisa alors en vent et fut absorbée par le ciel.

Depuis ce jour, le vent souffle sur la mer, aidant les voyageurs. Certains dirent avoir aperçu Borée, soufflant un vent du Nord glacial qui pétrifiait le cœur des hommes. D’autres dirent avoir vu Notos. Il soufflerait un vent du Sud, tantôt brulant, tantôt humide qui détruirait les récoltes et les ressources humaines, dévastant les constructions par des pluies incessantes qui seraient les larmes qu’il aurait faîtes coulées. Des hommes prétendirent avoir vu Euros dans les mers, Il soufflerait un vent venant de l’est, calme et serein. Mais impossible à prédire, et qui aurait déjà perdu certains hommes et leurs trésors. Enfin, les plus chanceux dirent avoir vu Zéphyr soufflant un vent doux et calme venant de l’ouest. Il amènerait le renouveau dans le cœur des hommes afin de porter au loin leurs rêves.
Quand au coffret, on raconte qu’un jour un pêcheur le trouva pris dans ses filets. Et depuis ce jour il passerait de propriétaire en propriétaire, sans que personne n’ose ou ne puisse l’ouvrir. De nos jours, personne ne sait où il se trouve, mais on dit que l’âme des quatre enfants du vent y est toujours scellée et attend d’être libérée.

Telle est la légende que nous entendions durant notre enfance. Désormais, elle guide nos pas et nous mène à notre destin. »


Journal de bord de Julia Boltanski, navigatrice de l’équipage du Zéphyr.


Chapitre 1 : Premier souffle

Un an avant le départ de Monkey D. Luffy.

Les rayons du soleil couchant recouvraient les fleurs de Ciela, une île de West Blue. C’était encore une belle journée qui se terminait. Ciela était une petite île qui n’avait qu’une vingtaine d’habitants. On y perpétuait depuis le Mythe du vent. On pouvait y trouver un temple dédié à Eole, héros de la Légende. Et la tradition voulait que chaque voyageur y dépose un don avant de partir de l’île, afin d’avoir la bénédiction du vent avec soi. Cependant, comme partout, les traditions se perdaient. Les jeunes gens de l’île ne croyaient plus en cette vieille histoire. Enfin, tous, sauf un. Celui-ci était toujours seul dans son coin et n’avait aucun ami, hors-mis une jeune fille brune originaire de South Blue qui avait été recueillie par les villageois.

-« Je n’en ai rien à faire de ce qu’ils disent. S’ils ne veulent pas y croire, tant pis pour eux. Mais moi, j’y crois, que ça leur plaise ou non ! » Lança le jeune homme en question.
-« Ecoute Kenny, tu ne peux rien y faire. Ils sont bornés c’est tout. » Rétorqua la jeune femme.
-« Dis Julia, j’ai entendu dire un voyageur l’autre jour dire qu’il avait été sauvé par le Vent durant sa traversée ! Tu te rends compte ? J’adorerais pouvoir prendre la mer moi aussi. »

Kenan Dwight était un éternel rêveur. Il avait perdu ses parents jeunes et avait trouvé refuge dans le vieux mythe local. A 19 ans, il croyait n’avait encore jamais navigué, car il ne pouvait pas quitter l’île. Julia Boltanski, elle, avait déjà navigué. Ces parents adoptifs allaient régulièrement faire du troc sur les îles voisines et elle avait appris à manœuvrer l’embarcation qu’elle conduisait désormais elle-même. Elle avait un an de moins que Kenan mais avait souvent l’impression d’être plus mûre que lui.
Elle rehaussa ses lunettes sur son nez et poussa un soupir. Le jeune homme était désespérant.

-« Demain, mes parents vont refaire la maison. Si tu veux on pourra faire un tour en bateau pendant ce temps ! »
-« C’est…c’est vrai ? Merci Julia, t’es vraiment la meilleure ! » Lui répondit Kenan.
-« Tu ne le savais pas encore ? » dit-elle d’un air narquois. « Maintenant rentre chez toi, et demain on ira en mer, promis. »
-« Oh ouais ! Ce sera une journée absolument géniale ! »

Ils rentrèrent ensemble au village. Julia raccompagna son ami chez lui. Il vivait seul ce qu’il l’attristait un peu. Elle alla ensuite chez elle. Ses parents adoptifs étaient d’une incroyable gentillesse. Anciens marchands, c’est eux qu’il l’avait trouvée échouée sur une île. Elle n’était alors qu’une petite fille. Elle prit le nom de ses parents adoptifs pour faire croire qu’elle était une nièce. Seul Kenan connaissait la vérité à son sujet.
Ce dernier était d’ailleurs un véritable réconfort pour elle. Julia n’avait jamais eu de rêve à elle, alors le jeune homme partageait les siens avec elle. La jeune femme était connue sur l’île pour son enthousiasme, elle avait horreur de la tristesse, et elle essayait de réconforter quiconque souffrait. Cette nuit là, Kenan et Julia s’endormirent sans savoir que ce qui leur arriveraient le lendemain bouleverserait à jamais leur vie.

Les premiers rayons du soleil atteignirent les yeux de Kenan. Celui-ci se leva aussitôt. Il prit un rapide petit déjeuner et fonça au port. Il avait rêvé de la mer cette nuit, et il était très excité à l’idée d’embarquer. A son arrivée sur le port, Julia était déjà la, sur le navire.

-« Bonjour Kenny, bien dormi ? »
-« Oh ouais, super ! Alors, tout est prêt ? » Cria-t-il presque.
-« Mes parents ont même préparé des provisions, il y en a beaucoup trop comme d’habitude. » Lui dit Julia. « Ils ont dit qu’on pouvait naviguer toute la journée. Alors t’inquiète pas, on va en profiter ! Monte ! »

Kenan monta à bord du petit voilier de Julia. Celle-ci lui montra comment tendre la voile. Ensuite, ils retirèrent les amarres et s’apprêtèrent à partir quand le blond stoppa la jeune femme.

-« Attends ! On a oublié de faire un don à Eole ! »
-« Comment ai-je pu oublier ? Allons-y vite, on perd du temps ! »

Julia remit les amarres et suivit Kenan jusqu’au petit temple consacré à l’autel. Il s’agissait d’une petite bâtisse en pierre dans laquelle se trouvait un autel. Ce dernier était sculpté pour symbolisé ce qui était cher à Eole. Quatre personnes étaient sculptées sur les coins mais il manquait les têtes. Sur l’autel se trouvait une statuette représentant Eole et Cyané. Kenan posa un petit sac en cuir sur l’autel. Puis il resta une minute à observer l’endroit avant de repartir avec Julia.

-« Dis Kenny, il y avait quoi dans ce sac ? »
-« Je ne te le dirais pas. Mais j’espère que ça nous portera chance. »

Ils repartirent par la suite au voilier. Le vent leur étant favorable, ils purent partir. Kenan avait le sourire aux lèvres lorsqu’il sortir du petit port. Et c’est avec joie qu’il regardait l’île s’éloignée au fur et à mesure qu’ils progressaient. Julia tenait la barre pendant que Kenan était allongé sur le pont du navire. Vers midi, ils s’arrêtèrent pour manger. Julia sortit des sandwichs faits par ses parents ainsi que des fruits. Kenan ne mangea qu’un seul sandwich mais s’attarda sur les fruits. L’un d’entre eux lui semblait particulièrement drôle. Il avait une forme étrange et de drôles de motifs. Il eu une terrible désillusion après une première bouchée difficilement avalée. Il en jeta le dit fruit à la mer.

-« Pouah, quel goût atroce ! Je n’ai jamais rien avalé d’aussi mauvais. »
-« Mes parents n’ont pas du faire attention et en mettre un pourri voilà tout. » Lui assura Julia.
-« Mouais, n’empêche que c’est pas bon. » Dit Kenan, peut convaincu.

Julia lui sourit et décida de refaire voile vers Ciela. C’est dans l’après-midi que se passa le drame. Julia sentit le vent s’agiter lorsqu’ils arrivèrent aux abords et décida de changer de cap. Malheureusement le voilier ne fut pas assez rapide et fut prit dans une tempête qui retarda considérablement leur traversée. Kenan, contrairement à Julia, s’amusa pendant la traversée de la tempête et faillit tomber plusieurs fois à la mer. Il faut dire que ce n’est pas lui qui tenait la barre. Ils n’arrivèrent à Ciela qu’une fois la nuit tombée…et pourtant, ils virent l’île de loin….

-« Ke…Kenan ! Regarde ! L’île brûle ! Qu’est-ce qui c’est passé ? »
-« Le village…le temple… » Marmonna Kenan.
-« MES PARENTS ! C’est horrible ! Vite dépêchons nous ! » Hurla Julia.

Ils passèrent au milieu des débris d’un navire. Ils virent des corps flotter sur l’eau…dont le père de Julia, qui était sur le point d’expirer.

-« PAPA ! Qu’est-ce que… »
-« Julia ! Kenan ! Vite…partez d’ici…et ne revenez jamais…ils veulent…le fruit… » Dit difficilement son père.
-« Le…le fruit ? Ils ont fait tout ça pour un fruit ? » Gémit Julia.
-« Un Fruit du Démon…nous l’avons trouvé sur une île voisine, mais ces pirates le voulaient. Nous leur avions échappés, mais… »
-« Un Fruit du Démon ? » Questionna la jeune femme.
-« Un fruit qui donne de grand pouvoirs à celui qui le mange…mais…ATTEN… »

Un boulet de canon tua le père de Julia. Un navire sombre se trouvait désormais à côté d’eux. Il arborait un pavillon, un pavillon noir…une tête de mort qui semblait qui avait un sourire moqueur et avait deux parchemins enroulés à la place des os. La personne qui se présenta devant et qui devait être le capitaine semblait en fait être un capitaine. Grande, blonde, hautaine et avec un sourire narquois aux lèvres. Elle ne devait pas être beaucoup plus vieille qu’eux.

-« Bonjour, je suis Marina Galvani. Pirate à douze millions de Berrys. » Se présenta-t-elle.
-« Douze…Douze millions ? Mais…c’est vous qui avait fait ça ? » S’exclama Julia.
-« Disons qu’il n’ont pas été coopératif aussi. Ils ont cru que dire qu’ils n’avaient pas ce fruit marcherait…mais vous, vous savez peut-être où il est ? » Questionna Marina.
-« Non, nous ne savons même pas à quoi il ressemble ! Alors laissez-nous tranquille ! » Lui hurla Julia.
-« Dans ce cas…tant pis. »
-« Pas de ça Galvani ! » hurla Kenan.

Marina avait sorti son sabre mais Kenan s’était retrouvé instantanément devant elle en bloquant sa lame avec une dague. Julia ne comprenait pas. Un instant il était à coté d’elle, muet comme un carpe, le suivant il était à côté du capitaine, faisant jeu égale avec elle.

-« Comment as-tu fais ça Kenan ? » Geignit Julia.
-« Comment j’ai fais quoi ? » Lui répondit Kenan.
-« Tu es allé super vite » Lui informa la jeune femme.
-« Je vois…c’est toi qui a mangé le Fruit de la Vitesse…c’est pour ça qu’on ne le trouvait pas ! » Expliqua Marina.
-« Moi j’ai mangé le fruit ? Mais quand ? »
-« Tout à l’heure, le fruit qui était bizarre Kenny ! » Lui rappela son amie.
-« Ah…c’était donc ça… » Dit Kenan.
-« Je suis suffisamment énervée comme ça…disparaît ! » Cria Marina.

Sans qu’il ne comprenne comment, Kenan se retrouva projeté sur son navire. Marina fit alors partir son vaisseau qui fit voile vers de nouveaux horizons. Julia aida Kenan à se relever. Celui-ci avait de grand yeux bien ouverts et tout brillants. Mais en regardant l’île, Julia, elle, se mit à pleurer.

-« J’ai un pouvoir ! C’est génial ! » S’exclamait-il.
-« Le village…ma famille…mes amis… » Sanglota Julia.
-« Tes parents l’avaient prévu. »
-« Co…comment ça ? »
-« C’est pour ça qu’on avait autant de provisions, ils savaient que nous n’aurions plus de chez nous en revenant. Et c’est aussi pour ça qu’ils avaient caché le fruit dans nos réserves. »
-« Mais pourquoi…pourquoi faut-il toujours que des gens souffre… »
-« Julia…tu veux trouver le moyen de rendre ce monde moins triste ? »
-« Oui… »
-« Et moi je veux retrouver le coffret perdu d’Eole. »
-« Encore cette stupide légende ! Et quel est le rapport ? »
-« Il n’y a qu’un moyen de réaliser ces rêves…devenons des pirates nous aussi ! »
-« Les pirates sont méchants ! Tu ne l’as pas vu ? »
-« Et bien nous, nous ferons abstractions à cette règle…de toute façon, c’est notre seule possibilité. Partante ? »
-« Je ne sais pas…enfin…oui…bon d’accord. »
-« Merci Julia. Faisons voile vers l’île la plus proche pour se reposer. Ensuite, on mettre notre projet en route. »
-« Oui…tu as raison, rien ne sers de se morfondre… »

Julia reprit la barre pendant que Kenan la serrait contre lui. Ils firent voile vers une nouvelle île où une formidable aventure les attendait. Ceci n’était que le premier souffle d’une longue épopée guidée par le vent de leur destin…


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Dim 16 Jan 2011 12:21 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2011
Messages: 411
Localisation: dans la 4G entreprise en train d 'écrire ma fic
Salut, j'aime bien ta fic je comprends pas pourquoi personne ne comente.

Premièrement, ton introduction est éxcellente, très complète. Deplus utilisé la légende d'éole dans le monde one pièceen est une éxcellente idée, on a ainsi toute les caractéristiques des vents et la mise en avant d'un pouvoir ( de fruit) de démon


Ensuite ton chapitre est génial j'adore comment kenny est amené a mangé le fruit du démon et qu'elle fruit (le fruit de la vitesse)
même si en règle généra sur un fruit pareil , je suis perplèxe pour les technique (j'ai déja éssayé de l'utiliser mais trés vite j'avais soit plus d'idée soit il était trop fort) j'espère que t'arriver à bien l'utilisé.

Sinon je trouve le changement d'humeur de Julia un peut rapide.Ainsi que le comportement de marina bizare (elle ne se venge pas àmoin que se soit pour plutard). En fait tu voulais dire une capitaine à la place d'un capitaine (dans le texte t'a mis un capitaine)je dis ça je ne suis pas mieux

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Lun 17 Jan 2011 22:55 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2011
Messages: 105
Bonjour, merci pour ton commentaire, il fait du bien au moral !

Alors, pour mon intro, je tiens à dire que j'adore la mythologie. Alors j'ai pris des éléments de la varie et j'ai un mix à ma sauce !

Pour son fruit, j'ai longtemps hésité, mais j'ai bien planché et finalement, je suis assez content de moi, tu verras.

Pour Julia, disons qu'elle a plusieurs facettes. Mais j'ai du mal à rendre les transitions entre chacune et du coup ça rend pas bien. :/

Enfin, pour Marina, je dis bien LE capitaine. Je n'aime pas la sonorité de la capitaine ou de la pirate. Alors je met toujours au masculin.

Bon, pour te récompenser de ce courageux commentaire, je poste la suite, allez hop c'est parti !

Chapitre 2 : Mister Ulster

Deux semaines. Voilà deux semaines qu’ils étaient en pleine mer. Kenan ne pouvait s’empêcher de trouver le temps long. Bon, certes, en réalité, ils ne voguaient que depuis deux jours, mais le jeune homme avait vraiment l’impression que le temps était beaucoup plus long. Julia, elle, restait impassible. Elle ne voulait pas à nouveau s’effondrer devant le jeune homme alors elle restait renfermée depuis leur départ de Ciela. Elle consultait de temps en temps sa carte pour s’assurer qu’ils allaient toujours dans la bonne direction. Alors que Kenan s’apprêtait à entamer une sieste, Julia afficha enfin un sourire, et en rehaussa ses lunettes.

-« Terre ! Regarde ! On est arrivé ! »
-« Enfin, c’est pas trop tôt. Et c’est où d’abord ? » Grommela le jeune homme.
-« C’est l’île de Juno. On y trouve un village paisible. Je pense qu’on pourra se ravitailler avant de repartir. »
-« Quoi ? Tout ça juste pour un ravitaillement ? Même pas de nouveaux membres en vu ? Quelle guigne ! »
-« Si tu veux je m’occuperais de voir si certaines personnes veulent nous rejoindre, mais toi, reste en place d’accord ? »
-« D’accord chef ! »
-« C’est toi le capitaine… »
-« Ouuuups ! Désolé ! » S’excusa le jeune homme.

Ils abordèrent sur une petite côte. La forêt n’était pas loin et un chemin s’y enfonçait. Un autre partait dans une clairière, surement vers le village local. Ils posèrent pied à terre dans un grand soupir de soulagement de Kenan. Alors qu’il faisait quelques étirements, il entendit son amie pousser un cri. Un individu venait subitement d’apparaître entre eux. Il avait des cheveux bruns qui allaient dans son coup. Il portait un T-shirt avec un bermuda bleu. Enfin, il avait des tongs aux pieds. Mais le plus étrange dans l’histoire, c’est qu’il avait un protège bras sur le bras gauche ainsi qu’une spallière sur le même côté. Enfin un carquois était sur son flanc droit. Tout un équipement d’archer, mais il ne semblait pas avoir d’arc sur lui. Julia descendit du bateau pour le saluer.

-« Salut les gens ! Je suis le grand, non que dis-je, l’immense Zayne Ulster ! Ravi de vous rencontrer. » Salua-t-il.
-« Et bah, ce n’est pas la modestie qui l’étouffe…moi c’est Kenan. Kenan Dwight. »
-« Et moi je suis Julia Boltanski. » Compléta la jeune femme. « Sinon ça va les chevilles ? Pas trop enflées ?»
-« Mes chevilles ? Quel rapport ? » Répondit Zayne d’un air perplexe. « Bah, peu importe, je ne suis pas là pour ça mais…AH ! Regardez ! Des pirates ! » Rajouta-t-il en pointant l’océan.
-« Quoi ? Où ça ? » Dirent en cœur les deux amis.

Pendant ce laps de temps, Zayne poussa Kenan et Julia par terre et en profita pour leur voler leurs bourses. Suite à quoi il partit en courant vers la forêt en ricanant.

-« Mouhahaha ! Salut les nullos, et merci pour votre aimable collaboration ! »
-« Reviens là enflure ! » Lui hurla Kenan.

Le jeune homme se retrouva presque instantanément devant le voleur. Celui-ci se stoppa net de surprise devant Kenan. Ce dernier en profita pour le mettre à terre, et lui mit une dague sur le coup. Si on tendait l’oreille, on pouvait entendre deux choses : le pas furieux de Julia qui se rapprochait et les dents de Zayne qui faisaient des claquettes. Cette dernière le releva et le regarda droit dans les yeux, avec un air à glacer le sang. Elle lui en retourna une en pleine face qui l’envoya paître quelques mètres plus loin.

-« Celle là, c’est pour m’avoir volé mon argent ! »

Puis elle revint vers lui, le releva de nouveau. Pris de panique, Zayne lui rendit les bourses qu’il avait volées et se confondit en excuses. Julia le regarda une fois de plus droit dans les yeux et lui fit un petit sourire en coin. Puis elle le renvoya à terre d’un coup de pied magistralement bien placé dans l’entrejambe du pauvre homme.

-« Parce que tu croyais que ça suffirait ? CELUI LA C’ETAIT POUR M’AVOIR POUSSE PAR TERRE ! » Lui hurla-t-elle.
-« T’inquiète pas mon vieux, ça passera. » Le rassura Kenan.
-« Mais…et…et ma dignité d’homme ? Qui est-ce qui va me la rendre ? » Sanglota-t-il dans la douleur.

Puis Julia entraîna Kenan avec lui et ils laissèrent Zayne sur place. Ils prirent le chemin de la clairière. Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent au village. Ils rentrèrent dans l’auberge locale et s’assirent à une table. Kenan en profitait pour écouter la conversation de deux villageois qui étaient à une autre table, avec le journal.

-« Alors c’est vrai ce qu’on raconte ? Ciela a vraiment été dévastée ? »
-« Oui, une œuvre de Marina la Nymphe. Sa prime vient d’ailleurs de grimper à douze millions de Berrys. »
-« C’est un vrai fléau celle là ! Mais que fait la Marine ? »
-« Rien comme d’habitude…enfin il paraît que le lieutenant Grey la prise en chasse, m’enfin il n’a encore rien fait. »
-« J’espère qu’elle ne viendra jamais ici en tout cas. »
-« C’est surement pas notre phénomène de foire local qui lui tiendrait tête ! »
-« Le petit Ulster ? Un bon à rien oui ! Cet idiot s’entraîne à l’arc alors que nous avons des fusils, en plus, il dit être un grand guerrier, mais il fuit toujours quand des pirates accostent… »
-« Vraiment un rebus celui-là… »

Kenan eu une pensée nostalgique envers Ciela puis revint à la réalité. Ils commandèrent deux repas au serveur. Puis Julia le regarda droit dans les yeux avant d’entamer les choses sérieuses.

-« Bon, alors, tu vois des gens qui t’intéressent ? »
-« Bah, l’autre de tout à l’heure, il était sympa… » Lui répondit Kenan.
-« C’est un voleur ! Ta rien compris ou quoi ? »
-« Et nous on est des pirates, tu as oublié ? »

Julia se renfrogna à cette remarque. Elle ne s’était pas encore habituée à être un pirate. Ils mangèrent rapidement leur repas puis sortirent de l’auberge. Julia s’arrêta avec curiosité devant un marchand ambulant qui était là.

-« Dîtes-moi monsieur, ce sont bien des tonfas que vous avez là ? » Questionna Julia.
-« Tout à fait Mademoiselle. Ils viennent de mon île. Ils vous intéressent ? »
-« Euuuuh… mais c’est quoi Julia ? » Lui demanda Kenan.
-« Des bâtons de combat si tu veux. Durant un de mes voyages, on m’a appris à m’en servir. Je vais les prendre comme ça je pourrais t’aider ! » S’exclama-t-elle.

Ils payèrent les tonfas et Julia les accrocha à sa ceinture. Puis ils repartirent vers un petit marché où ils pourraient faire le plein de provision.

Pendant ce temps, ailleurs sur l’île. Un jeune homme brun rageait au milieu de cinq autres personnes.

-« Cette fille m’a humilié ! Je dois me venger ! »
-« Cette fois le chef a touché le fond, battu par une fille… » Se lamenta un des hommes.
-« LA FERME ! C’est juste que ce type ma pris par surprise, voilà tout ! » Maugréa Zayne.
« Mais chef, vous croyez vraiment qu’on peut les battre ? »
-« D’après vous bande de moules ? On est six et ils sont deux ! En plus, mon plan absolument génial est infaillible. » S’exclama Zayne.
-« Comme celui qui vient de vous valoir un coup dans les… »
-« SILENCE ! » Le coupa Zayne. « Dans la vie, il y a toujours des aléas. Mais tant qu’on reste cool, tout se passe bien. »
-« Quelle philosophie de nul… »
-« QUI A DIT CA ! » S’énerva Zayne.
-« Personne…restez cool chef. »
-« Euh…oui, bien sur ! Sur ce, allons-y pour le plan : ‘’Le beau gosse se venge de la grognasse !’’ Mouhahaha ! » S’esclaffa Zayne.
-« Le chef est vraiment bidon pour les noms de plan… »
-« C’est clair… »
-« JE VOUS DEMANDE PAS VOTRE AVIS ! »

Puis le jeune homme se saisit d’un arc tandis que ses acolytes prenaient leurs sabres. Puis ils s’engouffrèrent dans la forêt à la recherche de leurs proies.

Les proies en question venaient de sortir du village. Kenan et Julia portaient de gros sacs de provisions et s’en retournaient vers leur bateau. Mais alors qu’ils marchaient tranquillement dans la clairière, ils virent un homme ensanglanté à la lisière de la forêt. Ils s’empressèrent d’aller le voir. Celui-ci leur dit qu’un type lui avait fait ça pour se passer les nerfs car il les cherchait. Alors d’un commun accord, ils laissèrent leur sac aux bons soins du blessé, et s’engouffrèrent dans la forêt. Le dit blessé se releva quelques minutes après, s’essuya le ketchup qu’il avait sur lui et partit à leur suite dans la forêt.
Kenan et Julia restèrent ensemble, et en suivant les indications de l’homme, ils tombèrent sur une petite clairière dans la forêt. C’est alors qu’ils se firent plaquer au sol par des hommes qui étaient cachés derrière des arbres. Zayne apparut alors devant eux, en ricanant. Il frappa légèrement le torse de Kenan en rigolant.

-« Mouahaha ! Alors vous êtes finalement venu. »

Kenan et Julia se relevèrent, tenus par les hommes de main de Zayne. Deux les tenaient, deux étaient aux côtés de leur chef et un dernier arriva essoufflé derrière eux.

-« Ah…excusez-moi chef, j’ai couru aussi vite que j’ai pu… »
-« T’inquiète pas. On les tient. Je vais pouvoir me venger ! Mouhahaha ! » Ricana Zayne.
-« T’es vraiment un grand lâche ! » Pesta Julia.
-« Je préfère le terme rusé personnellement. » lui répondit-il.
-« En tout cas vos lacets sont défaits » Fit remarquer Kenan.

Et alors, contre toute attente…Zayne et tous ses hommes regardèrent leurs pieds. Autant eux avaient des chaussures, mais lui était en tongs. Kenan en profita pour écraser le pied de son garde du corps, ce qui lui permit de se libérer et de le pousser sur Zayne. Julia, elle, fut libérée par Kenan et assomma elle-même son garde avec ses nouveaux tonfas.

-« Dieu qu’ils sont bêtes… » S’exclame Julia.
-« J’avoue que j’y croyais pas une seconde… » Rétorqua Kenan.
-« Bande de…de…de tricheurs ! »cria Zayne. « Dispersion ! »

Un homme de Zayne lança une boule fumigène et tous en profitèrent pour se cacher dans les arbres. Lorsque la fumée se dispersa, ils évitèrent de justesse un flèche qui venait des arbres.

-« Mouhahaha ! Maintenant on va s’amuser ! » Ricana Zayne dont la voix semblait se déplacer.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Mar 18 Jan 2011 19:29 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2011
Messages: 411
Localisation: dans la 4G entreprise en train d 'écrire ma fic
Très bon chapitre ( mon commentaire t'as vraiment remonté le moral? moi perso je le trouvais méchant (je me plain alors que je suis incapable de faire mieux)

pour revenir au chapitre la description de Zayne est très bien faite je suis d'accord avec Kenan il le faut comme menbre (sans vouloir te commander :Luffy hilare: )

Il a l'air plus fort qu'il en a l'air ( je sais je me contredit mais il a l'air plus fort que ce que tu décris.

Il me fait penser à un bad ussop ( et j'adore ussop) :Ussop vantard:

julia qui se bat avec des tonfas, je m'y attendais pas

surtout continue comme ça

édit
Franchement je vois pas pourquoi personne lit ta fic elle est superbe (j'ai même fait de la pub)

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Ven 11 Fév 2011 20:55 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2011
Messages: 411
Localisation: dans la 4G entreprise en train d 'écrire ma fic
Tu est en retard

plus d'inspiration, Autre, abandon?

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Ven 11 Fév 2011 21:04 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mai 2010
Messages: 391
Localisation: En train d'être acclamé par une foule en délire!
c'est vraiment complet comme fan fic. Je pense que tu est en voit pour réaliser une des meilleurs du forum.


Une chose a dire: Vive la suite





PS: j'ai également une fanfic nommé l'aventure de trois amis, si tu pouvait me dire ce que tu en pense et tout, ce serait vraiment sympa!!!


merci d'avance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Sam 12 Fév 2011 00:09 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2011
Messages: 411
Localisation: dans la 4G entreprise en train d 'écrire ma fic
Venfl-Samar a écrit:
PS: j'ai également une fanfic nommé l'aventure de trois amis, si tu pouvait me dire ce que tu en pense et tout, ce serait vraiment sympa!!!


merci d'avance.



Tu flate fait de la pub et demande des conseil sur toute les fic ou quoi?

(remarque c'est comme ça que tu t'améliora tu as raison mais j'arrive pas à blairé (je suis rien qu'un méchant)

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Dim 13 Fév 2011 13:24 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mai 2010
Messages: 391
Localisation: En train d'être acclamé par une foule en délire!
[quote="4G Master"][quote="Venfl-Samar"]PS: j'ai également une fanfic nommé l'aventure de trois amis, si tu pouvait me dire ce que tu en pense et tout, ce serait vraiment sympa!!!


merci d'avance.[/quote]


Tu flate fait de la pub et demande des conseil sur toute les fic ou quoi?

(remarque c'est comme ça que tu t'améliora tu as raison mais j'arrive pas à blairé (je suis rien qu'un méchant)[/quote]

Je flatte pas juste comme ça, je flatte seulement si j'aime et il vrai que je recherche des gens doués en fanfic pour qu'ils me donnent des conseils et me disent ce qu'ils pensent de mon boulot .

N'hésite pas toi aussi a venir :Vogue Merry:

Sinon....la....suite....vite.... :Ussop gloups: VITE


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Mar 8 Mar 2011 21:40 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2011
Messages: 105
Salut les gens ! Merci pour ces coms ! Désolé pour cette absence, je suis inexcusable...Merci de votre soutien , pour vous remercier je poste une suite !

Chapitre 3 : Précision de combat !

-« Avant de commencer, je voudrais juste préciser une chose… » Résonna la voix de Zayne.
-« Tu sais pas te battre ? » Hasarda Kenan.
-« Hey ! Si je sais me battre ! Je voulais juste dire que je ne distribuais des autographes qu’après le combat. Maintenant, a l’attaaaaaaaaque ! »

Puis il y eu un gros blanc qui dura bien cinq minutes. Il ne se passa plus rien. Julia regardait autour d’elle, en attendant de voir un ennemi attaquer, et Zayne commençait à se demander ce que faisaient ses hommes.

-« Euh…les gars ? Vous faîtes quoi là ? » Questionna Zayne.
-« Ah, c’est tes hommes que tu attendais ? Je suis déjà allé les chercher, regarde, ils sont là ! » Lui dit Kenan.

Effectivement, les cinq hommes de Zayne étaient empilés les uns sur les autres à côté de Kenan. Celui-ci souriait de toutes ces dents. On entendit alors un grand cri puis une chute d’un arbre. Zayne maugréa quelques mots puis se releva, se montrant au grand jour devant les deux jeunes gens. Il semblait en colère et avait son arc en main.

-« Ok, vous allez arrêter de vous moquer de moi ! Cette fois on arrête de jouer le rapide. Goûtez moi ça ! »

Il décocha une flèche vers Kenan. Celui l’évita en faisant simplement un pas de côté. Il paru presque dépité mais fut surpris de voir Zayne ricaner. Kenan s’apprêta à avancer quand soudain il sentit une vive douleur dans son ventre. Il le regarda et vit une flèche qui le transperçait l’abdomen, venant de derrière.

-« Que…comment ? »
-« Kenny ! Espèce de lâche ! Par derrière ! » Cria Julia.
-« Par derrière ? Mais non, j’ai tiré devant vous, vous l’avez bien vu ! » Rigola Zayne.
-« Tu veux me faire croire que c’est la même peut être ? »
-« Absolument, maintenant faîtes vos prières : Arrow Wave ! » Cria Zayne.

Grâce à son arc long, Zayne pût tirer six flèches d’un seul coup qui partirent dans tout les sens. Et les deux amis n’en crurent pas leurs yeux. Elles modifièrent toutes leurs courses pour aller droit vers Kenan. Celui-ci réagit au quart de tour et malgré la douleur, il eut le temps de ce mettre derrière un arbre, dans lequel se fichèrent tout les flèches.

-« C’est absolument impossible ! » dit Julia.
-« Ton ami peut bien courir à la vitesse de m’éclair ! Alors pourquoi serait-ce impossible ? »
-« Toi aussi tu as…un pouvoir ? »
-« Tout juste ! Hey, rapide-boy, regarde sur ton torse veux-tu ? »

Kenan retira sa chemise et regarda son torse. Il avait une cible sur le ventre. Elle était comme tatouée dessus et ne semblait pas vouloir partir.

-« Je te l’ai mise tout à l’heure quand je t’ai poussé avec ma main droite. Du coup, tout ce que je lance ou tire dans cette même main va droit à la cible ! Génial non ? C’est le pouvoir du Mato Mato no mi, le fruit de la cible ! » Clame Zayne.
-« Et comment fais-tu disparaître cette cible ? » Le questionna Julia.
-« Soit il doit s’éloigné de plus de cinquante mètres de moi, soit de dois claquer des doigts de la main droite. Le seul souci ce pouvoir c’est qu’il faut que je touche ma cible et que ça marche que sur une personne à la fois. »
-« Merci de nous dévoiler tes points faibles » Lui répondit Julia.
-« Mais de…hein ? Quoi ? Mes points…oh, la boulette… »
-« Repose toi Kenny, je m’occupe du clown. »

Julia serra fermement ses tonfas et se jeta sur Zayne. Celui réagit à son tour et…pris ses jambes à son coup, il détala dans la forêt, poursuivi par Julia. Elle le poursuivit sur une dizaine de mètre avant de perdre. Mais elle comprit vit qu’il était dans les arbres.

-« Rends-toi ou je t’embroche d’ici ! » Menaça le jeune homme.
-« Crétin, si tu tire, ta flèche ira vers Kenan. »
-« QUOI ? Ah oui mince…c’est vrai ! »

Julia en profita pour voir où il était à peu près et lança son tonfa dans la direction de la voix. On entendit un grand de surprise et une chute de plusieurs mètres. Julia accourra auprès de son adversaire et l’assomma directement d’un bon coup de tonfa dans la tête. Elle récupéra l’autre et retourna chercher Kenan. Celui-ci s’était retiré la flèche qui l’avait transpercé et s’était fait un bandage avec sa chemise.

-« Je vais, je vais avoir du mal à m’en remettre de celle là. Tu…me ramènes au bateau ? »
-« Oui, je m’en suis débarrassé, on peut y aller. » Lui répondit-elle dans un grand sourire.

Kenan s’appuya sur elle, et lentement, mais surement ils retournèrent vers leu bateau. Ils en profitèrent pour récupérer leurs provisions qu’ils avaient laissées à la lisière de la forêt. Lorsqu’ils arrivèrent au niveau du village, ils virent un autre navire. Celui portait un emblème : celui de la marine.

-« La Marine ? Heureusement qu’on n’est pas encore officiellement des pirates. » Soupira Julia.
-« En plus je suis pas en état de me battre…et je veux pas te mettre en danger. »
-« Au fait, la cible doit avoir disparu. » Lui répondit-elle.

Effectivement elle n’était plus là. Ils approchèrent du navire et ils virent un attroupement de villageois. Un homme en uniforme discutait avec eux. Il avait à peine l’air plus vieux que Kenan et Julia et pour il semblait déjà avoir des galons. Il avait des cheveux blancs et des yeux rouges. On aurait presque pût croire à un albinos.

-« Ce sont eux Lieutenant ! » beugla un villageois en désignant les deux jeunes gens.
-« Quoi ? Attendez, on a rien fait ! » Protesta Julia.
-« Et on ne vous reproche rien. » Rassura le jeune lieutenant. « Je me présente, Lieutenant Grey du QG de la marine, envoyé sur West Blue pour restaurer la Loi. Vous êtes bien les survivants de Ciela ? »
-« Oui…c’est bien nous. Pour quelle raison ? » lui demanda Kenan.
-« Je traque actuellement Marina Galvani dîtes la Nymphe. Elle est devenue la pirate la plus primée de West Blue et est un vrai souci. Savez-vous pourquoi elle a fait ça ? »
-« Pour un…pour un fruit du démon. » Soupira Julia.
-« Tout ça pour un de ces fruits maudits…cette fille est vraiment horrible, je dois l’arrêter au plus vite. »
-« Bonne chance Lieutenant, nous regagnons notre navire. »
-« Un instant, c’est votre navire qui est amarré un peu plus loin ? »
-« Oui pourquoi ? » Demanda Julia.
-« Il a un pavillon pirate si je ne m’abuse. Je me vois donc contraint de vous arrêter. »
-« Mais ce n’est pas vrai, on en a pas ! » se plaint la jeune femme.
-« Prépare-toi Julia… » Marmonna Kenan.

Le Lieutenant se mis en position de combat et ferma les yeux. Il avait des bandages aux mains et portait juste une veste de la marine, sans rien en dessous. Il devait pratiquer une sorte d’art martial. Kenan, d’un un gros effort, attrapa son amie et commença à courir. Mais le Lieutenant rouvrit les yeux et stoppa net Kenan d’un coup de poing, malgré sa vitesse.

-« Comment a-t-il pût…» Maugréa Kenan.
-« Vous n’avez aucune chance, rendez… »
-« ARROW RAIN ! » cria une voix au loin.

Une pluie de flèche s’abattit sur les marines. Kenan et Julia virent au large en mer, leur navire qui avait effectivement un pavillon pirate…Et Zayne à son bord. Kenan ne réfléchit pas plus et attrapa Julia. Grâce à sa vitesse, il fit un bon prodigieux et atterrit sur le navire.

-« Vous ne vous en sortirez pas comme ça ! Préparez le navire ! » Hurla Grey.

Mais, comme s’il avait tout prévu, Zayne tira une flèche enflammée qui mit le feu au navire marine. Ils ne purent donc poursuivre nos amis qui quittèrent l’île. Julia allongea Kenan de force et fit venir Zayne.

-« On peut savoir ce que tu fais sur notre navire ? » Questionna-t-elle.
-« Je voulais le voler pour me venger…mais je vous ai vu aux prises avec ces marines…alors je vous ai aidé. » Avoua-t-il.
-« En quel honneur ? »
-« Je…j’ai toujours voulu devenir pirate. Et vous me semblé plutôt fort…alors je vous prendrais bien dans mon équipage ! »
-« Je suppose que derrière cette tentative ridicule tu veux dire que tu veux rejoindre notre équipage c’est ça ? » Soupira-t-elle
-« Euh ouais…en gros c’est ça. »
-« Commence par retirer ton pavillon, ici c’est Kenan le capitaine. »
-« Il vous plait pas ? »
-« NON ! »

Julia prit la barre et regarda sa carte. Elle décida de mettre le cap sur une nouvelle île. Kenan, lui, s’était endormit. Il avait besoin de prendre des forces. Zayne, enfin, s’allongea sur le pont, heureux d’avoir rejoint cet équipage qui lui promettait de grandes aventures. Il regrettait juste un peu d’avoir abandonné ses hommes, mais enfin bon, il faut savoir faire des sacrifices. Un grand sourire s’afficha sur son visage, ce qui fit rire intérieurement la navigatrice de l’équipage. Malgré tout, ce type étrange était comme eux : il voulait découvrir le monde.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Mar 8 Mar 2011 23:46 
20 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Jan 2011
Messages: 411
Localisation: dans la 4G entreprise en train d 'écrire ma fic
désolé de cette impatience, et tu es tout à fait excusable et excusé

excellent chapitre

Zayne est vraiment un ussop version un petit peu plus bad, content qu'il est rejoint l'équipage

parcontre tu lis les prépublication?

Spoiler: Montrer
car le pouvoir de la cible éxiste déjà


j'aime bien le mec de la marine, il à l'air très cool Sa technique, c'est du soru ou c'est autre chose?

à part ça préssé de voir la suite (mais je vais éssayé d'être plus patient

_________________
[Signature retirée car trop grande]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] The Wind of Fate
MessagePosté: Mer 9 Mar 2011 00:06 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2011
Messages: 105
Oui je lis malheureusement les prépublications...Et quand j'ai apprès ça ben mon équipage était déjà prêt et je voulais pas tout modifier, alors tant pis !^^"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com