Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 117 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4, 5 ... 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 20 Déc 2009 14:24 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6484
Localisation: dans la lune
J'y suis allé jeudi matin, avant les cours. Et je suis allé le voir en 2D, parce qu'avec la neige, j'avais peur d'arriver en retard si le prenais la séance 3D du mk2 à côté de chez moi. Franchement, j'ai failli partir lors du premier plan pour retourner vers la salle 3D lorsque j'ai compris que toute la mise en scène intégrait le souci de la 3d dans une profondeur de champ quasi permanente. La quantité de niveaux qui compose les premiers plans extérieur de forêt m'ont fait hésité. Mais je me suis dit que je retournerait le voir en 3D, et peut-être si possible à l'imax après discussion avec ange bleu.

Le film m'a franchement emballé. C'est beau, prenant, simple et profond à la fois. Divertissant et intéressant. On est dans des thématiques et discours à la fois classiques et essentiels concernant le cinéma (rêve et réalité), et en même temps ça nous parle de notre temps, de notre vie actuelle, tout en étant universel. C'est costaud.

J'ai beaucoup aimé la superposition des lectures qu'on peut faire du film: fable écolo, film de genre hybride mêlant Sf et Fantasy, métaphore historique des USA (indiens), découverte de soi dans l'altérité, etc. Mais ce qui m'a le plus frappé, c'est que la dimension "nature" du film, qui ext explicite et dominante, est redoublée par une dimension en apparence contradictoire, celle des nouvelles technologies. Tout Pandora m'est apparue comme une Matrice version forêt primitive. Tout le lexique internet et geek s'y retrouve: depuis le titre même jusqu'au discours de Grace sur le "network" que constitue l'ensemble de la planète, en passant par les "connexions" organiques employés par les Na'vi (un aspect qui m'a rappelé ExistenZ de Cronenberg) ou encore le fait que Jake refuse la vie réelle pour retourner dans son avatar, ne se rasant plus, ne se lavant plus, ne se nourrissant plus (Grace doit le forcer à manger, le couche, etc.).

Un aspect parmi d'autres, mais quand même, je me dis que c'est fort de fondre ça avec un hymne au retour à la nature, que ça permet au film d'être bien plus complexe qu'il n'y paraît. Et puis ça rejoue encore le thème majeur du film: qu'est-ce que le rêve et qu'est-ce que la réalité.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 20 Déc 2009 15:23 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3647
Localisation: Échappe à la connaissance
Moi qui ne suis pas particulièrement sensible aux films n'utilisant "que" la technologie, voici que je me prends une énorme baffe avec AVATAR. La Cameron's touch, mis à un exposant assez élevé.

Le scénario du film est honnête sans être renversant, simple sans être débile, pas très subtile sans être grossier. Un bon mélange entre le grand public et le pas trop inutile, mais ce n'est clairement pas le point fort du film (très prévisible dans l'ensemble). De même les personnages sont dans leur archétype et ne nous font pas d'énormes surprises (aha, Michelle Rodriguez toujours dans le même rôle).

Par contre, d'un point de vue visuel, on sent la technique rodée, les images de synthèse de plus en plus belles et merveilleuses... Le monde de Pandora n'est pas entièrement novateur ni éblouissant (la plupart des créatures est une version optimisée d'un être vivant de notre bonne vieille Terre ^_^), mais il a le mérite d'en envoyer plein la figure et d'avoir de bonnes idées (les roches célestes !).
Ce qui m'a tenu scotché sur mon fauteuil pendant les 2H40, c'est surtout la 3D qui apporte définitivement un ÉNORME plus au film. On a beau dire que ça fait gadget, il n'empêche que beaucoup de plans, de séquences, ont été créées pour profiter de la profondeur de champ et d'une superposition des couches (les écrans des Humains, les vues dans les cockpits, les réveils des pilotes des Avatars !). Les premières secondes sont absolument fantastiques : on sent la puissance de la 3D rien qu'en voyant l'oeil de Jack, puis son réveil dans la salle où s'enchainent les lits est incroyable ! C'est la première fois qu'un film va aussi loin dans ce sens, et on comprend pourquoi James Cameron a mis 12 ans à boucler son projet ! Un bond en avant incroyable a été de ce point de vue là (tant sur un plan technologique que commercial - avec le pognon investi là-dedans, nul doute que la 3D va commencer à vraiment être exploitée par les films et les cinémas)

Le seul défaut que je pourrais voir dans le film, c'est qu'il nécessite absolument de le voir au cinéma et en 3D pour en apprécier toute la puissance technologique. J'espère en tout cas qu'il ressortira de temps en temps en salle histoire de pouvoir retrouver la même sensation (parce qu'aller le voir plusieurs fois d'affilé tant qu'il est à l'affiche, c'est pas mon truc). La version DVD (même longue) ne saurait vraiment rendre justice à AVATAR !

Il ne reste plus qu'à attendre le projet BATTLE ANGEL ALITA (pitié, ne traduis pas Gally en Alita, pitié) que j'ai encore plus hâte, après avoir vu AVATAR, de voir porté à l'écran ! Une dizaine d'années, ça serait trop dur !

_________________
| Avatar : A. Schaff |


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 20 Déc 2009 16:09 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1794
Localisation: à l'ouest
seleniel a écrit:
J'y suis allé jeudi matin, avant les cours. Et je suis allé le voir en 2D, parce qu'avec la neige, j'avais peur d'arriver en retard si le prenais la séance 3D du mk2 à côté de chez moi. Franchement, j'ai failli partir lors du premier plan pour retourner vers la salle 3D lorsque j'ai compris que toute la mise en scène intégrait le souci de la 3d dans une profondeur de champ quasi permanente. La quantité de niveaux qui compose les premiers plans extérieur de forêt m'ont fait hésité. Mais je me suis dit que je retournerait le voir en 3D, et peut-être si possible à l'imax après discussion avec ange bleu.



Leto II a écrit:
Le seul défaut que je pourrais voir dans le film, c'est qu'il nécessite absolument de le voir au cinéma et en 3D pour en apprécier toute la puissance technologique. J'espère en tout cas qu'il ressortira de temps en temps en salle histoire de pouvoir retrouver la même sensation (parce qu'aller le voir plusieurs fois d'affilé tant qu'il est à l'affiche, c'est pas mon truc). La version DVD (même longue) ne saurait vraiment rendre justice à AVATAR !

Il ne reste plus qu'à attendre le projet BATTLE ANGEL ALITA (pitié, ne traduis pas Gally en Alita, pitié) que j'ai encore plus hâte, après avoir vu AVATAR, de voir porté à l'écran ! Une dizaine d'années, ça serait trop dur !



Voilà le point qui me fâche un peu : sur ce point j'ai vraiment le sentiment d'être passé à côté de quelque chose et pour longtemps; Après avoir lu vos postes j'ai fait un tour sur le net pour revoir tout ce qui était dit sur les salles IMAX, IMAX+3D; le QQOQCCP et le B.A.BA de cette technologie....

Je n'ai pu voir AVATAR que dans la salle 6 du Gaumont de nantes (à Commerce) Et la chose la plus impressionnante qu'il m'ait été donné de voir fut la démo technique Haribo avant le film, quand j'ai cru voir les fraises Tagada me tomber droit sur laggle....

Bon je vous rassure c'est resté très impressionnant pour moi aussi et je me suis tellement habitué à l'immersion que je retirais brièvement les lunettes par moment pour réaliser la différence. Du coup un autre truc qui me faisait chier : (la fenêtre qui encadrait le film. Je me suis dis que le résultat serai vraiment plus violant si l'écran était suffisamment grand pour éviter cet délimitation nette (un effet de "fade" vers les bords) et ainsi nous plonger plus encore dans le films... c'était avant de réfléchir à ce qu'est l'IMAX + troidé.... et à présent que je le sait j'arrête pas de rechercher où en profiter mais j'ai le sentiment que dans Nantes c'est mort de chez mort, je parviens même pas à trouver un programme convenable et assez claire pour savoir ce qu'un + grand écran (et matant de + près) me procurerai comme sensations... (une expérience live valant bien 100 millions de discours et descriptifs techniques aux moins).

Du coup oui c'était bô à en pleurer (pouvait pas faire autrement aussi hein) Mais c'était dans une PETITE Salle avec LUNETTES PASSIVES et du coup j'ai du mal à admettre que je risque de perdre une si bonne occasion parce que les salles sont si peu à être bien équipées.... (je désespère là)


Ps : pour l'effet de fondu du bord de l'écran (pour éviter l'effet fenêtré qui emmerde un peu) il y a du début avec les écran full HD qui ont des diodes sur les côté pour imiter l'ambiance lumineuse d'une scène. Du coup je maintient que ça pourrait vraiment être une Bonne astuce....
Hors sans avoir vu dans des conditions optimales il ne m'est pas possible de savoir jusqu'où ça va vraiment.... -__-

Ps bis : Pour Battle Angel Alita je compte sur J.C. (amen) pour respecter à la perfection cette œuvre sans pareil...

EDIT :

ange bleu a écrit:
Ci-dessous une comparaison prises sur le blog de Rafik Djoumi sur les proportions et le cadrage.
A gauche un écran IMAX, à droite un 2.35 standard :

Image


:Ussop gloups: :Sandji negatif: :bo yeux: :Luffy halucine trop carrement: :vogue merry hallucine: :Mr 1 erriter: :Ussop pleure: :Ussop .: :Ussop pleure encore: :luffy peur: :Luffy fracase:
Ceci pour illustrer toutes les phases émotives par lesquelles chuis en train de passer......

_________________
Winter is COMING


Dernière édition par Great D. Thonyzuka le Dim 20 Déc 2009 19:12, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 20 Déc 2009 18:10 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19303
Localisation: Joker
Comme je l'ai expliqué plus haut, il n'y a que 7 salles IMAX en France (contre plus de 100 aux USA); Détails :
- Gaumont Disney-Village (Marne la vallée, Paris) : la seule qui fait des sorties cinéma durant leur période d'exploitation,
– La Géode (Cité des sciences de la Villette, Paris) : documentaire only,
– Le Futuroscope (Poitiers) : pour ses attractions,
– L'IMAX 3D (Amnéville, Moselle) documentaire only,
– La Cité de l'Espace (Toulouse) : pour un film en 3D sur l'espace,
– Vulcania (Clermont-ferrand) : salle fermé,
– Le Gaumont Multiplexe Odysseum (Montpellier) : salles fermées.

Le film est suffisamment fort et dense pour être apprécié en format "classique" mais il est clair que l'IMAX devrait apporter une autre dimension à son pouvoir immersif vu sa résolution de 20 à 30 fois supérieure, sa taille démesurée et son cadrage large (presque carré).
Ci-dessous une comparaison prises sur le blog de Rafik Djoumi sur les proportions et le cadrage.
A gauche un écran IMAX, à droite un 2.35 standard :

Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 13:11 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2008
Messages: 446
J'ai vu le film hier et je dois dire que j'ai un avis assez mitigé.

Les points positif: la 3d et l'univers visuelle du film clairement son point fort, c'est beau c'est immersif ont en prends plein la vue et sa c'est vraiment bien.
Second point positif le rythme de l'histoire sa avance bien ont ne s'ennuie pas sur 2h40 il n'y a pas trop de déchets de se coté la.

En revanche le point négatif du film a mon sens c'est le scénario et le mélange des genre. C'est caricatural a souhait sa passe au début du film mais au bout d'un moment c'est carrément too much. Les similitudes avec pocahontas sont saisissantes et j'avoue que sa ma pas plus tant que sa.....
Ensuite le coté avatar pas assez exploité a mon gout, ont fait allusion a son dilemme de personnalité lors de quelques passage du film mais sa reste très mineur, ont met plus en avant le coté méchant colon qui fini par devenir gentils au coté des indiens, encore une fois comme dans pocahontas.

Dernière chose qui m'a gêné la caricature de méchant, je pense que c'était voulu mais bon a se point la j'ai trouvé sa un peu exagéré.

La caricature de rambo m'a fait rire mais bon ne collait pas du tout au film je trouve comme le coté méchant industrielles vereux qui veulent faire du fric, je trouve que c'était mal fait et que sa collait pas vraiment j'ai trouvé sa beaucoup trop cliché et caricaturale un peu de subtilité et de nuance aurait donné plus de crédibilité au truc en même temps le film se veut très grand public donc je peu comprendre.J'ai pas aimé la voix off non plus sa me rappelait trop sin city et dans cet univers la sa collait pas.

Brefs un film a voir principalement en raison de la prouesse technologique mais sinon sa casse pas trois patte a un canard c'est sympa mais vraiment sans plus je pense qu'en dehors d'une salle de cinéma 3d se film n'aurait qu'un intérêt très très limité.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 13:27 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1794
Localisation: à l'ouest
Rambo....?.... Pokahontas....?.... Serait-ce le coup classique d'une trop grande culture Cinoche ? Trop de références en têtes en allant en salle ?
Je suis content du coup d'avoir une pauvre Culture cinoche et de m'être vidé le crane en allant en salle alors; c'est déjà ça. Avouons que ça aurait sans doute pu être mieux pour toi si il t'était possible de te rendre amnésique pendant toute la séance pour en profiter pleinement et retrouver la mémoire à la sortie histoire de retrouver l'esprit critique à donf.

Bon pour la caricature de méchant faut aussi avouer qu'on en à pas mal ici bas don la connerie est à la limite du caricatural dès qu'il s'agit de responsabilité pour les générations futures.

Le problème avec les trucs comme Rambo et Pocahontas (et les méchants qu'on y trouve c'est que c'est toute une bonne partie de l'histoire de notre monde, donc pas facile à contourner sans se rapprocher de ces "modèles" dont le seul mérite est d'être passé avant (ils n'ont en rien été inventés ; les marins, les vrais, les tatoué et toussa, diront que Rambo c'est du caca d'iguane à côté de la réalité pris en référence par exemple).

Mais c'est qu'on en a tellement de toutes les formes avec le même fond que du coup c'est forcement le 1er arrivé qui inspire les autres; et il y a une part de vrai là dedans.

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 13:52 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2008
Messages: 446
C'est pas les actions que je critique le scénario bateau si c'est bien mise en scène ont s'y fait facilement mais la désolé j'ai trouvé le méchant carrément ridicule, et ceci n'a rien a voir avec les actions qu'il commet ou a son idéologie mais a la façon dont il est mise en scène, la gestuelle les mimics les répliques bateau brefs j'ai trouvé sa complètement raté, c'est pas le premier du genre a reprendre une trame classique mais a la différence d'autre j'ai pas trouvé sa crédible se qui a contribué me faire relativisé le film.

Pareil le scénario t'aime ou t'aime pas mais la réussite vient de l'adaptation la sérieux j'ai trouvé que c'était carrément pas crédible. Le héros encore j'ai bien aimé le rôle mais le coup de michel rodriguez qui joue les janes désolé sa passe pas, se n'est pas qu'une question de référence scénaristique mais juste de mise en scène, c'était un peu moyen. De plus certaines scènes son complètement exagéré voir des indigènes combattre un hélico avec des pierre et des flèches alors qu'au début du film ont te fait croire qu'ils sont extrêmement dangereux désolé sa colle pas.

Brefs pour moi c'est plus la mise en scène qui est mal faite heureusement que les fx sauve tout.

En comparaison j'ai vu underworld 3 récemment qui est une redite et bourré de cliché et j'ai beaucoup plus apprécié tout simplement parce que c'est cohérent et crédible.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 14:11 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2009
Messages: 1870
Localisation: Insanity
J'ai plutôt bien aimé ce film ^^
Ce film de science-fiction/aventure est vraiment un film qui a été attendu dans ma ville j'en suis certain, j'ai été faire un tour par là vers mon ciné mercredi dernier en passant devant et c'était sacrément blindé !! >_<
Heureusement que j'y suis allé hier après-midi car je suis impatient, et vu la file d'attente c'est même pas la peine !!
Ce film, 161 minutes de bonheur quand même, Pandora, un univers magnifique et somptueux, la 3D était énorme ! Des effets spéciaux d'une fluidité sublime, une histoire plutôt réussie (sans négativiser ^^) avec le monde de Pandora, son peuple ressemblant à une version de Pocahontas, j'aime bien les couleurs sompteuses de ce monde, bien lumineuses comme le bleu pour les Na'vis, les environnements avec plusieurs couleurs différentes concernant la forêt.. en 3D c'est superbe ^^
Voilà, en tous cas j'espere vraiment qu'il y aura une suite, James Cameron a encore plein d'idées !! Mais il le faut car j'ai encore de retouner dans le monde des Na'vis, c'était un moment fantastique et 2h40 de pure bonheur tout simplement =)

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 14:26 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1794
Localisation: à l'ouest
redge a écrit:
C'est pas les actions que je critique le scénario bateau si c'est bien mise en scène ont s'y fait facilement mais la désolé j'ai trouvé le méchant carrément ridicule, et ceci n'a rien a voir avec les actions qu'il commet ou a son idéologie mais a la façon dont il est mise en scène, la gestuelle les mimics les répliques bateau brefs j'ai trouvé sa complètement raté, c'est pas le premier du genre a reprendre une trame classique mais a la différence d'autre j'ai pas trouvé sa crédible se qui a contribué me faire relativisé le film.


Oui j'avoue par moment quand j'y repense le côté des "Bad Guy" c'était tout simplement du bête et méchant de base et j'aurai vue sans doute un peu plus de .... enfin à quoi bon demander du + compliqué encore (d'autant plus que comme mise en scène et méchant simpliste ça a le mérite de mieux coller à la réalité (plutôt une réalité parmi tant d'autres aussi peu classe puisse-t-elle paraitre))
Mais je partage en partie cette gène. même si chuis pas aussi virulent (dans l'ensemble j'ai bien tripé)

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 15:08 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6484
Localisation: dans la lune
Ben en même temps on est dans une fable, un conte (et même plutôt la mise en place d'une légende). Ca passe par la mise en place de caractères typés. Pour moi ça rentre clairement dans le propos et le genre du film. De même pour la voix off (celle de Jake): c'est une position de narrateur/conteur qui a franchement du sens à mes yeux.

Le scénario est simple. Mais c'est pour moi sa force justement. Pas besoin d'être complexe: son propos gagne en intensité, et ça permet à tous les fils de lecture plus poétiques de se donner à lire plus aisément (histoire US plutôt que Pocahontas il me semble, métaphore no life, mélange des genres et de leurs codes, etc.). Scénario simple, mais pas simpliste!!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 15:33 
225 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Oct 2006
Messages: 1340
Je passe rapidement parce qu’en ce moment j’ai la flemme d’écrire de longues tirades solennelles. Mais je me suis dit, quand même, faut que je dise au moins quelques mots sur AVATAR, parce qu’à mes yeux, on tient là un des films les plus importants de la décennie passée ! Pourquoi ? Tout simplement parce que ce film, sous la houlette d’un James Cameron flamboyant, réussit le pari incroyable et fou de faire la synthèse des dix dernières années de cinéma ! C’est très fort donc.

Le cinéma était (et est encore) dans une phase d’atermoiements entre classique et numérique. D’une certaine manière, on n’est pas loin d’un cinéma mutant, flottant quelque part entre le cinéma real et le cinéma virtuel. Avec AVATAR, James Cameron livre par conséquent une métaphore du cinéma actuel, ni plus ni moins ! Situé entre real et virtuel, AVATAR s’ouvre sur un regard humain (voir la séquence d’ouverture avec le soldat paraplégique) pour s’achever sur le regard de son pendant virtuel – mais devenu bien réel. Tout un symbole : la transformation serait-elle sur le point de s’achever ?

D’ailleurs, c’est une autre curiosité que celle évoquée plus tôt par ange bleu concernant l’aspect purement technique et technologique du film. En soi, la démarche de Cameron confirme un peu plus la porte ouverte que le réalisateur propose au cinéma avec son AVATAR : les acteurs sont réels mais le résultat est virtuel. C’est de cette fusion, de cette cohérence issue d’un mélange atomique qu’AVATAR, propulsé point de rencontre entre deux idées du cinéma (real par opposition à virtuel), puise sa troublante puissance.

C’est d’autant plus vrai qu’entre les mains de James Cameron, les scénarios les plus visités ont tendance à devenir axiomatiques. Comme avec une poignée d’autres cinéastes, avec James Cameron se dégage naturellement et toujours une certaine évidence. Et pourtant, paradoxe, sa mise en scène n’est pas non plus des plus recherchées. Mais il est vrai que l’utilisation, appropriée, de la 3D compense largement cette limite qui n’en est pas une : c’est quasiment une invitation à interpréter AVATAR sous différentes échelles. La 3D tire ici toute sa quintessence non pas en créant une sorte de réalité parallèle mais en magnifiant une virtualité, la poussant à emprunter les traits du réel. Encore cette histoire de fusion – et détail amusant –, qui est justement le nom de la caméra développée depuis dix ans par Cameron. Décidément.

Alors AVATAR, pont vers le cinéma du futur ? En tout cas, la question n’est pas illégitime.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 19:24 
25 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2008
Messages: 446
bah disons qu'avec un budget de 400 millions de dollars le résultat technique avait plus de chance d'être garanti, j'ai des doutes quand même sur la répétition de se type de projet dans un avenir proche. Je suis pas très au courant des dernières techniques mais au vu du prix et de l'investissement marketing qui me semble sans précédent je doute qu'on revoit un film avec autant de moyens de si tôt.

Sinon pour le coté personnage typé dans tout les films fantastique il y a des personnages typé y compris dans les disney qui sont parfaitement cohérent, la ont a le mélange des genres qui personnellement m'a fait bizarre, et puis l'exagération dans le rôle de G.I joue était carrément de trop. Une fable que sa se lit ta pas a te taper le jeu d'acteur la comme c'est a l'écran ont attends un minimum de crédibilité.

Après c'est a cause du scénario simple qu'on a une impression de deja vu franchement les similitudes avec pocahontas son impressionnante et j'avoue j'ai pas trop appréçié se disney. Le truc qui m'a le plus marqué c'est la lutte pour conquérir la navi ( je sais plus son nom) avec le futur chef de clan , incroyable le copié collé.

Après la découverte du monde des nav-i est vraiment magnifique au niveau effets spéciaux et sa sa rachète largement le film ( qui a couté très chers)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 20:51 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19303
Localisation: Joker
Avatar a coûté une fortune car James Cameron et son équipe ont dû développer et créer un grand nombre d'outils et de méthodologies : des différentes méthodes/outils de capture, de restitution et de caméra Temps Réel pour le cinéma Virtuel à une toute nouvelle caméra 3D à double objectif.
Tous ces outils et méthodes sont aujourd'hui disponibles pour les cinéastes qui voudront les utiliser. Une démarche identique à celle de Robert Zemericks qui a ouvert il y a quelques mois un Studio entièrement dédié au Cinéma Virtuel pour tout projet qui aurait besoin de ces outils et d'aide à la méthodologie.
Avec ces deux cinéastes, plus ceux moins connus, ces techniques sont désormais à portée de main de toute la production ciné actuelle.

Sinon sur le film en lui-même, je reste fasciné par l'incroyable densité de ses thématiques et de ses symbolismes. Plus les jours passent et plus je repense au film et plus je découvre de nouveaux aspects. Je reste impressionné par l'incroyable travail de James Cameron qui a réussi à concentrer autant de chose en une seule oeuvre - même l'aspect a priori extérieur (Moyen) du Cinéma Virtuel est rejoué à l'intérieur du film via les Avatars. Il y a une synthèse de thèmes universels et paradoxalement terriblement actuels, d'hymne à la Nature et en même temps d'hymne au Virtuel.

Je ne vais pas reprendre ce qu'on déjà évoqué seleniel et EnOd mais juste reprendre la réflexion de Christophe Gans vue dans la vidéo posté par Bullzor (que je trouve un peu trop spoilante vu qu'il y a trop d'extraits du film^^). Cette réflexion était une comparaison entre Titanic et Avatar. Le premier est une sorte de testament symbolique de l'histoire du cinéma du XXe siècle avec le Titanic comme symbole absolu de l'ère industriel et toute la thématique des luttes sociales alors qu'Avatar semble bel et bien ouvrir l'ère du cinéma du XXIe siècle avec son Nouveau Monde qui tient tout autant des préoccupations du respect de la Nature et que de la conquête du Virtuel.
Faire ainsi à la suite, ces deux films aussi fondamentaux et symboliques, c'est quand même très fort je trouve.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 21 Déc 2009 22:28 
325 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1794
Localisation: à l'ouest
YA aussi un autre truc auquel j'ai souvent eu en tête en matant cet œuvre :

Mushishi.

Certe c'était pas la même variété de petites créatures volantes et tout mais ça réitérait un peu ce plaisir là aussi que j'avais en matant Mushishi.

Haha cte magie .... ^^.... faut que j'y retourne...... dans une plus grand salle cette fois ci (obsession quand tu nous tient ....)

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 22 Déc 2009 10:47 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 19303
Localisation: Joker
Le site de Louvreuse a fait une parodie de la BA d'Avatar à propos de la grève du RER A (qui permet d'aller à Marne-La-Vallée) :

http://www.youtube.com/watch?v=8pHJGjPOoSU

Révolution!^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 117 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4, 5 ... 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com