Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, [12], 13  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mer 20 Fév 2013 18:32 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2009
Messages: 2337
Localisation: :noitasilacoL
Ouf, j'ai enfin trouvé le temps de lire la suite^^

Je suis assez content que l'organisation soit plus complexe que ce qu'on pensait au départ (mafia => organisation dont les membres ont régulièrement tous péris sauf Céro, et dont l'équipe actuelle semble être la plus forte) et qu'il y ait une part d'humain en Xiam

Rook semble lié à l'équipage, mais je vois mal comment il va rentrer dedans

Au fait, apparemment on sait l'origine du fruit doré d'après ce que dis Xiam... J'ai pas du bien suivre, quelqu'un pourrait-il m'éclairer?

_________________
le plus puissant des démons, ma fan-fic sur le précédent possesseur du fruit du magnétisme.

goodeed Venez faire des dons gratuits pour aider des enfants du Tiers Monde à se nourrir et être vaccinés, et pour planter dans arbres en Inde !

le même genre de site, mais avec un peu plus de choix dans les dons

Fluctuat Nec Mergitur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mar 5 Mar 2013 19:08 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 570
Désolé de l'attente ! Chapitre 27 sorti !

Chapitre 27 : L’homme au costume blanc.

Le volume du son de la radio de Rook était monté au maximum, comme une provocation de plus envers Darwing qui se trouvait non loin du guitariste. Le charpentier fit tout son possible pour éviter le conflit "diplomatique". Flaë jeta un regard dans sa direction pour s'assurer que son ami n’avait pas l’intention de faire une bêtise qu'ils regretteraient tous. Rook était allongé en plein milieu du pont du navire sur le transat qu'il avait ramené de son escale sur l'île de Woposs, il portait une nouvelle paire de lunettes de soleil. Il esquissa un sourire en voyant Darwing soupirer.
Ajana, qui tenait la barre du navire depuis la mort de Kobb regarda d'un œil méprisant sont nouveau compagnon d'infortune. Elle regrettait déjà d'avoir demandée les services de l'ex chasseur de prime. Elle secoua la tête puis se concentra à nouveau sur le log pose qui indiquait leur prochaine destination qui semblait aussi paradisiaque que Woposs : L'île Rainbow. Elle désenchanta rapidement quand l'ile aux contours rocheux, piqués de toutes parts par d'énormes cratères et aux nuages se dessina dans l'horizon.

- Tu connais cette ile Rook ? Demanda la capitaine inquiète.
- Ouais, ouais...Une très vieille ile magique datant de l'ère du démon destructeur, à la végétation abondantes si on en croit la légende...elle serait cachée sous la forme d'un gros rocher ou s'échapperait de la fumée continuellement...Les gens évites la direction que tu as pris pour ne pas prendre le risque de croiser cette ile qui serait « maudite par les dieux ». Je ne connais pas la raison, mais personne n'ose vérifier ce que dit la légende. Répondit l'homme en baillant. En tout cas, moi je ne crois pas aux légendes pour les peureux.
- Tu nous dis ca que maintenant !?? S'énerva Ajana.
- De toute façon on ne peut pas reculer, n'est ce pas ? Intervint Darwing.
- Effectivement, c'est trop tard. Rigola le chasseur de prime.

Rook se leva pour pouvoir observer la vue de l'ile hostile.

- Hum...Ca a un coté truculent et pittoresque quand on y pense, je pourrai presque écrire une chanson sur cet endroit ! Se moqua le guitariste
- Oh la ferme, ce n’est pas le moment de faire de l’humour. On devrait accoster dans combien de temps Flaë ? demanda la capitaine.
- D’après mon estimation…vingt à trente minutes. Peut-être plus.

Flaë avait vu juste, trente minutes plus tard, le navire animé de soubresauts se frayait un chemin entre le sable avant de s’arrêter lentement sur la plage piquée de rochers pointus. Les membres de l’équipage sautèrent du bateau évitant habilement les roches dangereuses. Le vent s’était levé, le brouillard empêchait de voir clairement. Le guitariste se pencha pour ramasser une des pierres tranchantes. Il la regarda de plus prêt, sans dire un mot il la projeta contre un autre rocher plus large. La pierre explosa en milliards de particules.
- Pourquoi t’as fait ca ? S’énerva Darwing.
- Regardes.

Le charpentier leva les yeux au ciel puis exécuta l’ordre de Rook. Les minuscules particules de la pierre que le guitariste avait lancée scintillaient telle une pluie d’étoiles retombant légèrement sur le sable. La surprise inondait le visage des pirates.

- Ca alors ! Lâcha Flaë.
- Hum…C’est ce que je pensais…Des pierres précieuses cachées sous la forme de roches hostiles. Rigolo. S’exclama le chasseur de prime, songeur.

- Hein ? Moi je ne trouve pas ca marrant comme endroit. Essayons de trouver un village pour acheter des vivres puis repartons vite.

Ajana examina les alentours : Il y avait qu’une grande montagne montant jusqu’aux cieux à un peu plus d’un kilomètre, impossible à gravir.

- Tu comptes trop sur t’es yeux d’humaine, jeune Mizaru. Répondit une voix d’homme derrière l’équipage.

Darwing, Flaë, Rook et Ajana se retournent en même temps. L’homme se déplaça rapidement donnant l’impression d’être un mirage.

- Tu n’as donc pas appris à te servir de ton pouvoir…
- Qui etes-vous ? S’écria la capitaine en sortant son pistolet.
- Je suis ilizyon des Sarrus, Et ca c’est Iro mon Dragon de Xissom. Se présenta l’homme.

La silhouette réapparue devant la Capitaine Sangoku. Il s’agissait d’un homme habillé d’un costume blanc, d’un pantalon de la même couleur et d’une cravate noir. Il portait un chapeau melon blanc au galon noir. Ses cheveux sombres étaient courts, deux traits verticaux tatoués sur sa peau barraient ses yeux gris. À ses pieds une sorte de reptile multicolore peureux restait caché.

- Un mime…et un dragon ? Balbutia Darwing.
- Il a des oreilles pointues. Remarqua la capitaine.
- Incultes. C’est un Sarrus, la race des elfes. Elle est sensée avoir disparue depuis des siècles. Je me demande si cette ile est leurs cachettes. Se demanda Rook.

Ilizyon avait l’air surpris des connaissances de l’homme à la cigarette et aux tresses. Il avait l’air d’en savoir beaucoup sur la race des elfes.

- Hum…Effectivement, C’est bien l’ile Rainbow, la région des Sarrus. Nous attendions la venue de la « sangoku aveugle ».


***

Le soleil se coucha rapidement sur l’ile. L’Elfe avait conduit les pirates au pied du volcan, ils empruntèrent un passage étroit, une crevasse au pied de l’immense montagne. Le chemin déboucha sur une forêt luxuriante.

- On est…dans un volcan ? La montagne était un volcan ? S’émerveilla Ajana.
- Oui. Les humains ne peuvent pas voir la vérité avec leurs yeux. Répondit Ilizyon.

Ils avancèrent vers le centre de la cité cachée, vers l’unique village, construit en pierres brillantes. Les maisons pouvaient se compter par centaines, toutes de la même frome et de la même taille. Au centre, une immense sculpture représentant un vieil elfe borgne était fièrement dressée.

- Il s’agit de Cèro, un ancien héros de notre civilisation. Il était commandant lors de la guerre nous opposant aux humains. Cette statue aura quatre cent ans dans quelques mois. S’exclama le mime au costume blanc pour répondre à leur question silencieuse.
- Quatre cent ans ?! Pourtant la roche qui a servit pour faire cette statue à l’air intact, comme si elle avait été sculptée depuis moins d’un an ! S’écria Darwing.

Enigmatiquement, un sourire se dessina sur le visage d’Ilizyon. Il emmena l’équipage vers un temple, seul bâtiment différent des autres : Plus grand, les murs étaient décorés de dessins de singes.

- Voici le temple de « Mizaru l’aveugle ». L’un des trois sanctuaires dédiés aux Sangokus cachés dans le monde. C’est le lieu idéal pour éveiller tes pouvoirs. Informa Ilizyon en pointant du doigt Ajana.
- Pou…pourquoi moi ? Demanda-t-elle.
- Parce que tu as un grand rôle a jouer. Nous commencerons demain matin, pour le moment je vais vous accompagner dans une auberge ou vous pourrez dormir tranquillement.

Rook s’approcha de l’elfe. Quelque chose avait l’air de le déranger.

- L’île n’est pas sensé être impénétrable ? Pourquoi aucun habitant n’avait l’air choqué de nous voir ?
- Car nous avions prévu votre venue depuis plusieurs semaines.


***

La nuit fut paisible, aucun bruit ne troubla le sommeil de la capitaine. Quand elle se réveilla, le soleil était déjà haut dans le ciel bleu, les autres dormaient encore. En sortant elle vit Ilizyon, posait contre le mur.

- Vous tenez tant que ca à votre « entrainement » ? Soupira-elle
- C’est un entrainement spécial. Suis-moi.

Ils entrèrent dans le temple. Il n’y avait pas de lumière dans le sanctuaire, aucune fenêtre, aucun rayon.

- Heu…Ilizyon ? On n’y voit rien, comment veux-tu que je m’entraine ?! S’énerva la femme.
- Qu’est ce que je t’ai dis hier ? Tu n’écoutes jamais les gens ? Ne regardes pas avec ces yeux la.

Sans qu’elle puisse voir, quelque chose lacera son bras droit, lui arrachant un cri de douleur. Elle tituba et essaya de s’orienter dans le noir. Elle ne voyait toujours rien. Elle n’avait aucun indice sur la position de l’elfe-mime.

- Qu…C’est toi qui m’as fait ca ? S’écria Ajana.
- Oui. Si tu n’utilises pas tes yeux de Sangoku, tu mourras ici. Répondit la voix calme de l’elfe.


*******************************

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Dernière édition par Aryton le Mar 5 Mar 2013 22:26, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mar 5 Mar 2013 19:19 
10 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Mai 2012
Messages: 70
Petite précision, critique écrite avant la parution du chapitre 27.

Et voilà, comme promis à Aryton, après avoir lu tous les chapitres parus jusqu’ici d’une traite (enfin presque), je viens à mon tour donner mon avis sur cette fanfic qu’est : "Le démon aux 1 million de fruits".

Allez, on va tenter de faire court tout en étant le plus complet possible.

La forme d’abord :
Quelques mots en général.

Depuis les premiers chapitres jusqu’au dernier paru on peut d’abord noter une grande évolution dans ta façon d’écrire. Tes textes deviennent en effet bien plus agréables à lire au fur et à mesure que progresse l’histoire, les fautes, bien qu’encore fort présentes, se font un peu plus rares et la forme en générale c’est bien améliorée.

  • Commençons par la question qui fâche, l’orthographe.
    C’est là ton principal problème, d’autres (Liam notamment) en ont déjà fait part et je ne peux qu’être d’accord avec eux, ce d’autant plus que la plupart du temps ces fautes sont facilement repérables. Après personnellement elles ne me gênent pas outre mesure tant qu’elles n’ont pas d’impact sur le sens des phrases, en revanche les autres sont très contrariantes, obligeant le lecteur à relire plusieurs fois un passage pour le comprendre.
  • La ponctuation.
    Liam (encore lui) a déjà fait ce constat, mais je le redis, la ponctuation est très importante pour la compréhension du texte et des idées que tu avances.
  • La conjugaison.
    Il reste encore des problèmes aussi à ce niveau-là. Néanmoins tout comme l’orthographe cette critique est à nuancer, car depuis le premier chapitre les progrès sont énormes et comme je l’ai dit dans mon introduction l’ensemble de la syntaxe, quoi qu’on en dise, c’est bien améliorée.
  • Les tournures de phrase.
    Comme dans la plupart des fanfics que je lis, il y a parfois dans tes textes des constructions de phrase maladroites qu’il faut relire plusieurs fois avant de parvenir à les comprendre, c’est dommage et ça casse le rythme de la lecture. Je suis un peu tatillon mais c’est le genre de détail qui me fais aimer certaines fics et pas d’autres.
  • La taille des chapitres.
    Elle est variable, parfois certains sont trop courts, les derniers par exemple se lisent assez (trop) rapidement surtout pour une publication devenue mensuelle. Mais bon, cet avis est purement subjectif, car j’ai moi-même pris le parti des textes longs.
  • Les descriptions.
    Parfois trop rapides, elles sont néanmoins toujours présentes (surtout pour les lieux).
    Dans le même ordre d’idée, les combats sont (pour moi) trop rapides et vite bouclés, c’est dommage, à cela s’ajoute le fait qu’on n’ait pas encore eu de vrai combat impliquant Ajana, certes il y a eu la transformation mais le passage fut rapide. Personnellement les plupart des combats m’ont laissaient sur ma faim, à quand une grande confrontation qu’il s’étalerait sur plusieurs chapitres ?


Le fond :
Comme je traite de tous les chapitres parus jusque-là, je vais me contenter d’une étude générale, ça sera plus rapide et plus simple que de revoir un par un tous les chapitres.
Le personnage principale est une fille est ça c’est un bon point qui tranche avec tous les héros majoritairement masculin des autres récits du cabinet (le mien y compris), motivée par la vengeance (assez classique), elle ne dispose pas des pouvoirs d’un fruit du démon (autre bon point qui faut que cette fic se distingue des autres), en revanche elle dispose bien d’une aptitude particulière (d’ailleurs assez bien amenée et qui a le mérite de relancer ton histoire).
Après pour la suite c’est assez classique, une aventure qui se poursuit d’îles en îles, la rencontre de nouveaux personnages dont certains rejoignent l’héroïne, des ennemis puissants, en bref du classique. Néanmoins je dois dire que j’ai apprécié la mort de Kobb, il est en effet rare de voir la mort d’un des protagonistes principaux dans les différentes fictions du cabinet.
L’univers, inspiré par celui de One Piece s’en distingue aussi pas mal, avec une organisation du monde bien différentes, c’est une bonne idée même si le fait que chaque pouvoir soit représenté par un seul individu me gêne un peu.
L’organisation de Cero est pas mal elle aussi, alors certes il y a l’inspiration du "Baroque Works", mais de toute façon l’idée d’invendus luttant contre une organisation secrète n’est pas propre à One Piece et a fait l’objet de nombreuses histoire. C’est classique mais ça fonctionne alors pourquoi s’en priver.
Enfin reste la question du fruit dorée, fils rouge de l’histoire, on connait la légende de sa création, on sait que c’est pour lui que tous ce beau monde se bat, reste à savoir quel pouvoir il offre, qui va le manger et surtout quels en seront les conséquences.


En conclusion :
Que dire, sinon qu’il est dommage de constater que la forme pêche un peu, car l’histoire, bien qu’assez classique sur le fond, comporte de nombreux point qui l’éloigne des autres récits du cabinet d’écriture de par son l’univers, l’héroïne, etc.
Bien maintenant il ne reste plus qu’à voir comment tout cela va évoluer, les derniers chapitres laissent à penser que pas mal de chose vont évoluer, reste à savoir comment.

_________________
ImageImageImageImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mar 5 Mar 2013 19:35 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 570
Merci d'avoir pris le temps de commenter IIC^^

IIC a écrit:
C’est là ton principal problème, d’autres (Liam notamment) en ont déjà fait part et je ne peux qu’être d’accord avec eux, ce d’autant plus que la plupart du temps ces fautes sont facilement repérables


Ca c'est sur que c'est mon plus grand defaut, souvent ca m'empeche d'ecrire se que je veux car je sais qu'il y aura une faute, donc je l'evite en ecrivant une autre phrase que celle prevue. J'aimerai arranger ca, mais maintenant le college ne peut pas m'aider pour les fautes comme celles la, il faudrai que quelqu'un me cite les fautes frequentes et qu'il m'explique comment les aranger (Liam m'a d'ailleurs beaucoup aidé la dessus.)

Citation:
Liam (encore lui) a déjà fait ce constat, mais je le redis, la ponctuation est très importante pour la compréhension du texte et des idées que tu avances.
[b]

On ne m'avais jamais dis ca. Je trouve que je mets beaucoup trop de virgules XD
Concernant "la forme" je ne sais pas trop quoi dire après une si bonne analyse^^"

_________________________________________________________________

Pour repondre à musicman :

Citation:
Au fait, apparemment on sait l'origine du fruit doré d'après ce que dis Xiam... J'ai pas du bien suivre, quelqu'un pourrait-il m'éclairer?


Non il ne me semble pas que j'ai revelé ca, tu as du mal comprendre^^

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mar 5 Mar 2013 23:26 
500 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Aoû 2011
Messages: 116
Localisation: Là !!!
Donc je commente mon lapin, ces chapitres (26 et 27) étaient un réel plaisir pour les yeux, cela à éveiller en moi une gaieté pour cette soirée magnifique. Telle un magnifique coucher de soleil, en là compagnies d'Ivankov et de Bob (FT). Et oui enfin cette sensation était unique, mais un plaisir comparable à aucun notre en fin de compte et qui n'avait pas de mot assez puissants pour le décrire. Je fus à ce moment-là émerveiller, si je puis dire par toutes ces sensations qui arrivaient d'un seul coup par le simple fait de lire ces lignes. Pour ceux et celles qui malheureusement ne peuvent me comprendre et oui cela arrive, je dis que j'ai bien apprécié les deux chapitres cité plus haut étant donné que les précédents m'avait déçu en plus j'ai tout compris. L'idée des elfes est bien tu t'appropris le manga en changeant certain truc c'est osé, mais cela marche, enfin pas tout, mais une partie. Quand je dis pas tous mes choux je parle du mangas.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mer 6 Mar 2013 17:15 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Oct 2009
Messages: 2337
Localisation: :noitasilacoL
Ilizyon a écrit:
Si tu n’utilises pas tes yeux de Sangoku, tu mourras ici.


Oh !!! ça c'est original :Luffy hilare: ^^ je l'ai juste vu dans Dragon Ball, Mär, Get Backers, Negima!, Dragon Quest, Bleach, Naruto, One Piece...

Bon allez je suis taquin^^ ça gêne pas et c'est un incontournable (et on peut dire que je l'ai mis dans ma fic, donc...)

Rook à l'air de s'y connaitre en elfe... (Je dit pas ça parce que ça m'a étonné, vu que c'est une déduction assez simple de se dire que cette île doit être celle des elfes). En serait-il un, par hasard? Parce qu'il me semble qu'il porte un chapeau, ça pourrait cacher ses oreilles ! Ou je suis HS et on a déjà vu ses oreilles^^

Sinon, l'intrigue suit bien, c'est intéressant. La parution mensuelle est un peu embêtante au niveau du scénario (ce qu'on en retient au bout d'un mois quoi) mais bon, j'imagine que t'as pas le choix !

Allez, continu comme ça et à la prochaine!

_________________
le plus puissant des démons, ma fan-fic sur le précédent possesseur du fruit du magnétisme.

goodeed Venez faire des dons gratuits pour aider des enfants du Tiers Monde à se nourrir et être vaccinés, et pour planter dans arbres en Inde !

le même genre de site, mais avec un peu plus de choix dans les dons

Fluctuat Nec Mergitur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mer 6 Mar 2013 17:27 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 570
musicman a écrit:
Oh !!! ça c'est original :Luffy hilare: ^^ je l'ai juste vu dans Dragon Ball, Mär, Get Backers, Negima!, Dragon Quest, Bleach, Naruto, One Piece...


Effectivement^^ mais ca vient plutot de Reborn!^^

Citation:
Parce qu'il me semble qu'il porte un chapeau


Non je peux confirmer que ce n'est pas un elfe, et il ne porte pas de chapeau voyons !
Il est juste intelligent...Enfin je pense^^

Citation:
Sinon, l'intrigue suit bien, c'est intéressant. La parution mensuelle est un peu embêtante


Je sais...Pour me faire pardonner, prochain chapitre avant lundi ^^

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Sam 9 Mar 2013 19:54 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2012
Messages: 535
Localisation: Hyrule
Certes l'épreuve d'ajana n'est pas original mais ça peut changer. Par contre au chapitre 26, tu nus a laissé avec un sorte de tension quant à ce que Xiam avait appris et dans ce chapitre tu n'en a pas parlé alors que j'étais curieuse de voir sa réaction, ce qui crée un suspens. donc si c'est fait exprès bravo pour l'idée et si c'est fait inconsciemment bon réflexe !
Donc tu introduis une nouvelle race dans ce chapitre, les elfes et il se trouve que Cero en fasse partie, tout ça devient intéressant, je suppose qu'une fois son entrainement terminé Aja et lui se combattront. Bon c'est juste un peu dommage que le chapitre traine un peu au début, mais à part ça pas mal ^^.

PS : Presque un an ta fic !

_________________
Never give up


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mar 12 Mar 2013 20:13 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 570
J'ai pas pu poster le chapitre avant hier car je suis en train de le refaire entierement car le rythme du recit ne me plaisait pas et n'etait pas adapté à la scene^^

Pour vous faire attendre voici un dessin d'IIC que je remercie beaucoup^^

Image

Gauche :

- Ajana
- Darwing
- Flaë


Droite :

- Xiam
- Rook
- Ein


Et au milieu : Kobb !

Voila voila, N'hesitez pas à laisser des com' pour ce dessin^^

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mar 12 Mar 2013 21:00 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2012
Messages: 535
Localisation: Hyrule
Il est magnifique ce dessin, surtout ein. Au moins maintenant on sait à quoi ressemble les perssonnages, y a des personnages que je m'imaginais pas du tout comme ça, ou que je n'arrivais pas du tout à visualiser donc merci et bravo à IIC. Tu devrais le mettre au début de ta fic.

_________________
Never give up


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Lun 18 Mar 2013 21:26 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 570
Chapitre 28 : Le pouvoir de la vision

Ajana était en fâcheuse posture, ne pouvant pas voir les attaques de son adversaire qui déferlaient sur elle. Du sang coulait en abondance de son bras droit, labouré par de puissantes griffes. Son T-shirt blanc était déchiré au niveau du thorax. Elle sortie son arme, le sifflement d’une lame coupa le silence. La jeune capitaine esquiva maladroitement. Elle tira dans le vide, sans rien toucher. Elle jura avant de reprendre son équilibre fragile. Un puissant coup de pied dans le ventre lui fit perdre le souffle, la projetant plus loin. Le choc brutal de la pierre contre sa colonne vertébrale lui arracha un cri de douleur. Elle sentait le gout métallique du sang dans sa bouche. Ajana n’avait plus la force de se lever.

- Tu me déçois, que dirait Kobb s’il te voyait ? Soupira la voix d’Ilizyon. Il ne mérite pas d’endurer un rôle de protecteur rien que pour toi au lieu d’avoir le repos eternel…
- Qu…qu’est ce que tu viens de dire enfoiré ?! Je ne suis pas un fardeau pour Kobb, ni pour personne d’autre !! S’énerva la femme à bout de souffle.
- Tu te crois forte ? Ta force principale vient de la colère et de la vengeance. Tu ne pourras pas battre Xiam en étant aussi minable !
- LA FERME !

Une aura dorée entoura la capitaine. Elle rassembla ses dernières forces pour ce relever. Ses jambes pouvaient à peine la soulever. Son regard changea, ses pupilles se dilatèrent comme celles des reptiles. A son grand étonnement, elle arrivait à voir, oui, elle pouvait apercevoir les contours du corps de son adversaire. Elle poussa un cri guerrier et chargea de toutes ses forces. Son poing était embaumé de l’aura jaunâtre. Ilizyon n’eut pas le temps d’esquiver, il reçu l’attaque de plein fouet, se faisant éjecter contre le mur. Du sang perla de sa tempe droite.

- Aïe. Je ne l’avais pas vu venir celle la… Dit-il en essayant de sourire.
- La ferme. Je vais te vaincre.
- Bien. Alors je crois que moi aussi je vais y aller à fond.

Ilizyon enleva son costar blanc et son chapeau. Ses oreilles d’elfe avaient l’air de s’être affinées. Une aura de la même couleur que celle d’Ajana se dessina autour de l’elfe.

- On verra si le pouvoir de Mizaru l’aveugle est aussi puissant que le pouvoir de Kikazaru le sourd…

Ajana tenta à nouveau de charger le mime qui stoppa le poing de la capitaine avec sa main. Il en profita pour donner un puissant coup de pied dans le ventre de la jeune femme qui chancela.

- Ta force et ta résistance augmentent considérablement quand tu es sous cette forme…Cependant tu as l’air de perdre le contrôle de toi-même…C’est intéressant mais dangereux pour tes alliés …

Perdu dans ses pensées, Ilizyon eut à peine le temps d’esquiver le poing d’Ajana, malheureusement la vitesse produite par l’attaque entailla la joue de l’elfe.

- L…la vitesse du coup était si grande ?! Balbutia l’Elfe.
Concluant que le combat amical prenait des proportions trop importantes pour être continué, Le mime sauta au dessus de la Mizaru dans l’intention de la neutraliser d’une puissante attaque dans le dos. Cependant Ajana, ayant anticipée le geste de son adversaire répondit en dégainant son pistolet. Les coups de feu raisonnèrent contre les murs du lieu sacré.


***


Xiam resta un long moment assis, sans répondre aux questions du gardien de la grotte. Il ne pouvait pas croire que son chef, Ein, avait pu tuer sa fille de sang froid. Il faisait entièrement confiance au premier désespoir.

- C’est ton chef ? Répéta Keolen.
- O...oui on peut dire ca. Il est temps pour moi de partir. Répondit l’amiral en se relevant.
- Tu n’es pas venu exprès pour prendre le fruit ? S’étonna le vieil homme en levant un sourcil.
- Tu ne me le donneras pas car tu ne l’a plus. N’est ce pas ? De toute façon J’ai quelque chose de plus important à faire.

L’expression de Keolen laissée penser que le vieux gardien était surpris, mais aussi heureux de voir la réflexion de l’homme aux cheveux rouges.

- Hum…Effectivement, il n’est plus ici. Quand as tu commencé à avoir des soupçons ?
- Dès le début. Cet endroit est trop mal gardé. N’importe qui pourrait entrer par erreur.
- Tu oubli que je t’ai battu. Personne n’aurait pu le prendre sans ma permission.

L’amiral se crispa soudain en entendant les mots de Keolen. D’un pas rapide il se retourna et s’éloigna du gardien dans une dernière injure envers le gagnant du combat pour retrouver les trois marines attendant devant l’entrée de la grotte. Remarquant l’air énervé de leur chef, ils décidèrent qu’il était plus juste de ne rien lui demander sur son entretien privé.

- On retourne sur le bateau. S’exclama-t-il.
- Hein ? Vous avez le fruit ? Question le sergent-chef Skoz en souriant.
- Non. Il n’est pas ici. J’ai quelque chose à dire à Ein.

Surpris les marines se regardèrent, étonnés. Voyant que l’amiral allait sortir de la grotte sans les attendre, ils s’empressèrent de le suivre sans saluer le gardien. Celui-ci regarda le petit groupe s’éloigner vers la sortie de la grotte qui était un tunnel étroit menant sous le bateau des marines.

- Attendez.

Xiam et ses compagnons se retournèrent. Le chef de la bande semblait vexé et exaspéré.

- Quoi encore ? Soupira-t-il.
- Le fruit a été déplacé il y a quelques décennies. Il se trouve sur L’île de Kessho sur la première partie GrandLine.
- On s’en tape. S’exclama Xiam.

Quand les silhouettes disparurent enfin, Keolen esquissa un sourire.

- Eh bien. Qui aurait cru que ca finirai comme cela ? Finalement, ta prophétie aura bien lieu, Aryton. Mon travail semble fini…S’amusa-t-il avant de s’évaporer.


***


Les balles de fer stoppées de l’arme à feu, retombèrent lourdement sur le sol dans un bruit métallique. Devant Ajana, un mur c’était formé, protégeant Ilizyon du tir meurtrier. Cependant, le mur fut irrigué trop tard. Une des balles c’était logée dans l’abdomen de l’elfe. Malgré la douleur, il pu donner un coup paralysant à la Mizaru, qui tomba, see retransformant en humaine.

- Qu…comment ? Essaya-t-elle de prononcé
- P…pas mal n’est ce pas ? J’ai appris à créer des murs par instinct avec mon maitre. Répondit Le Kikazaru essoufflé et affaiblit.

La jeune capitaine s’évanouissant, dû être portée jusqu'à la sortie par Ilizyon. A son réveil la jeune capitaine était allongée dans un lit, entourée de tous ses compagnons hormis Rook, partie à la chasse aux femmes. Ses pupilles étaient toujours dilatées. L’elfe au costume blanc était lui aussi présent, appuyé contre le mur. Un large bandage recouvrer sa tête et un pansement était posé sur son arcane.
Quelque chose avait changé en elle. Sa vision était plus affinée qu’avant, elle avait l’impression de voir le moindre défaut, la moindre fissure dans le mur, la moindre fourmi sur le sol. Iro, Le dragon multicolore d’Ilizyon sauta sur le lit affectueusement pour observer la blessée.

- Tu t’habitueras vite. Lança l’elfe. Tu risques d’avoir souvent des migraines. Je te donnerai des calmants.
- Toi tu ne lui fais plus rien ! Tu l’as déjà blessée gravement, ca ne te suffis pas ?! S’énerva Darwing.
- Laisse. Répondit Ajana en posant sa main sur celle de Darwing. De toute façon il est aussi blessé que moi…Et je vous annonce qu’il va nous accompagner.

Le jeune charpentier protesta violemment. Malgré les insultes, l’elfe resta de marbre.

- Il vient avec nous car c’est moi qu’y lui ai demandé pour ma sécurité. Il veut trouver Fény comme nous. Il est comme moi, il peut se transformer en monstre...Il pourra m’aider à contrôler mon pouvoir.
- Non ! D’abord Rook puis lui, arrête d’enrôler des gens qui ne sont pas fréquentable ! Tu ne le connais même pas !
- C’est vrai que je ne me suis pas présenté convenablement…

L’homme au costume blanc prit l’une des chaises de la pièce pour pouvoir s’assoir prêt du petit comité. Quand il fut sur d’avoir toute l’attention sur lui il commença son récit.

- Je suis comme votre capitaine, un des trois sages. Kikazaru.
- Un…Sangoku ? S’exclama Flaë.
- Oui…Je fais parti de la race des sarrus, connue pour être une race solitaire. Rares sont ceux ayant vu un des miens. Cependant, nous connaissons toutes les légendes de votre espèce. A ma naissance, les magiciens du village remarquèrent mon aura magique, celle d’un sangoku. A 23 ans, j’ai décidé d’en savoir plus en partant de cet endroit isolé. J’ai fais la connaissance d’un Sarrus, comme moi. Il s’appelait Ein. Il disait avoir besoin de moi. J’ai donc intégré son organisation. C’est la ou j’ai appris qu’il y avait deux autres personnes comme moi. Il y a quelques semaines, j’ai fuie. Bon nombre de tueurs sous les ordres d’Ein ont essayaient de m’abattre…

_________________________________

Desolé d'un retard !^^ chapitre enfin sorti !

Chapitre 29 : avant le 10 avril
Chapitre 30 "anniversaire" : Avant le 16 avril

Il y aura quelques suprises dans ce chapitre 30. Notamment un dessin de ||Sosoayo||, un petit cross-over inseré au chapitre et une grosse revelation !

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mar 9 Avr 2013 21:05 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 570
Enfin un chapitre qui sort à temps. Je ne promet rien pour le chapitre anniversaire du 16 avril à cause du brevet blanc de cette semaine toussa...Enfin j'espere que ce chapitre vous plaira malgé la longue attente !

Chapitre 29 : Declaration de guerre

Nouveau monde -Île des pirates-
Heoso était assis, dans le grand salon de l’imposante bâtisse de pierre, scrutant avec attention le grand écran diffusant des images qui se trouvait devant lui. Sans aucun mot, il soupira avant de se lever. Comme à son habitude, il observa de sa fenêtre le jardin verdoyant de sa demeure où volaient tranquillement les papillons multicolores.

Soudain la porte de la pièce s’ouvrit. Les pas de Batora, le fidèle majordome de l’empereur pirate, claquaient sur le carrelage brillant de milles feux. Celui-ci s’empressa de saluer Heoso. Son attention se porta sur le programme qui diffusait la télévision. Il remarqua l’habitude étrange de son maitre, captivé par le jardin, comme chaque fois qu’Heoso devait faire un choix important.

- Hum…Vous êtes déjà au courant pour… ? Essaya de commencer le majordome.
- Oui. Qu’est ce qu’il lui prend de faire ca ? Il est complètement inconscient. Xiam ne tardera pas à répondre à cette attaque. Soupira l’empereur.
- Avez-vous l’intention d’agir vous aussi ? Demanda Batora.
- Non. Pas pour le moment. Je dois être sur de ses motivations…

Le chef des pirates se tourna vers son interlocuteur. Sur demande de Batora, l’empereur pirate relança le message télévisuel depuis le début. Les formes floues et les sons parasites prouvaient la qualité déplorable de la vidéo amateur. Cependant, le visage de Dosimy était bel et bien visible.

«Frères et sœurs mercenaires ! Il est temps de se rebeller ! Contre qui ? Contre les pouvoirs les plus importants, la marine et les pirates ! Nous n’avons pas notre place parmi eux…Ils nous méprisent ! Soyez d’accord avec moi, suivez mes instructions ! Rendez-vous dans les lieux les plus influents de nos ennemis et tuez tous les résistants ! Nous deviendrons ainsi les premiers ! Et…tssch…ons…tssch…nde… »

Heoso éteigna l’écran d’un claquement de doigts. Le visage de Dosimy laissa place au noir absolu. Il ne comprenait pas les motivations du mercenaire, mais il était persuadé que la tranquillité du nouveau monde était menacée par cet homme influent.

- Nous risquons d’être attaqué de toutes parts à partir d’aujourd’hui. Soupira le majordome.
- La marine à d’ores et déjà armée et fait appelle à des vice-amiraux pour garder les bases G-1 à G-8.
- Et pour la base du G-9 ?
-Je n’ai pas d’informations. Fény la lunis va être exécuté là-bas dans quelques jours. Ils ne veulent pas qu’un pirate sache tout…C’est compréhensible…Tu as trouvé des choses sur ce « Dosimy » ?
- Oui. Il s’agit d’un ancien pirate qui aurait péri en mer il y a de cela dix ans. Répondit Batora.
- dix ans ?... Lui et son équipage auraient survécus tout ce temps ?
- Je ne sais pas pour son équipage mais sa photo correspond à son ancien avis de recherche, j’en suis sur.

Le majordome sorti de sa poche un bout de papier froissé jaunie par le temps : Un avis de recherche de la marine. Il le tendit soigneusement à son maitre, de peur d’abimer la feuille.


--WANTED--
~Dead or alive~
« Dosimy »
“Le manipulateur”
130.000.000 Berrys


Le papier était déchiré aux extrémités et la photo du Deuxième désespoir, décolorée, donnant au mercenaire un teint inquiétant. Après de longue minute à examiner l’affiche, Heoso répondit dans un soupir :

- Comment a-t-on pu passer à coté de ca ?! Certes, dix années se sont écoulées depuis la prise de cette photo mais Dosimy est reconnaissable !
- Il a surement un complice dans le gouvernement qui a détruit son passé quand il a prit le place de l’ancien empereur des mercenaires…
- Je ne comprend plus rien…Essayes de me trouver toutes les actions qu’il a effectuées durant les cinq dernières années. Ordonna le puissant pirate.



***

GrandLine. Sur une île hivernale -30 minutes après l’annonce de Dos-
Assis sur un rocher couvert de neige, le puissant pirate ricana de sa voix roque. La silhouette menaçante se souleva, empoignant l’immense hache qui faisait sa réputation. L’homme torse nu se retourna pour parler à son équipage.

- FUFUFUFU ! On dirait bien que les mercenaires veulent se faire détruire par ma puissante hache !
- Cap’taine Ono ! Vous pensez que Heoso et Xiam vont laisser passer ca ? Demanda un matelot, inquiet.
- Ils sont faibles ! Nous sommes des hommes de terrain ! Pas eux ! Répliqua un autre membre de l’équipage.

Prêts à se défendre à tout moment contre une attaque ennemie, ils levèrent leurs épées. Dans un rugissement inhumain, cri de guerre faisant trembler le sol, les pirates levèrent le camp.


--WANTED--
~Dead or alive~
« Ono »
“ L’homme à la Hache de sang ”
59.000.000 Berrys




***

EastBlue. Île de la paix - Au même moment-
Ouvrant avec stupeur son œil gauche, le mercenaire borgne lâcha sa coupe de vin. Le message télévisuel de son maitre l’avait stupéfait. Une migraine le submergea, la cicatrice coupant son œil droit le fit souffrir soudainement. Il jura dans sa barbe. Son coéquipier rentra dans la tente de fortune, alarmé. Passant la main dans ses cheveux couleurs blé, il s’exclama :

- A quoi pense-t-il ? S’il croit que je vais le suivre dans son suicide !
- J’imagine qu’on n’a pas le choix de toute façon ! Je ne veux pas mourir ! Répondit le borgne.
- Tû-sama vous êtes sur de vous ?
- Le temps nous le dira…


--WANTED--
~Dead or alive~
« Tû et Tô »
“ Les frères mercenaires ”
29.000.000 Berrys et 10.000.000 Berrys




***

G-2. North Blue - Au même moment –
Appuyé dos au mur le colonel Fubuki était perdu dans ses pensées, lisant son journal mensuel préféré. L’alarme de mobilisation générale le ramena à la réalité. La base était colorée de rouge à rythme régulier. Les marines étaient préparés à ce genre de rassemblement, des rangs parallèles se formèrent pour marcher d’un seul pas en direction du centre du bâtiment : la salle de regroupement. Il n’y avait pas de désordre, Fubuki esquissa un sourire puis, comme chaque gradés, rejoigna le balcon donnant vu sur la salle de regroupement. Sur le chemin celui-ci croisa son mentor et ami, le sous-amiral carné. Agé de 42 ans, ce fort marine, étant originaire de l’île chaude de Dressrosa, avait été habitué dés son enfance aux combats d’arènes. Il était surnommé « la flèche » par ses compagnons à cause de son ascension fulgurante chez les marines. En 1 an, il avait réussi à atteindre le grade de contre-amiral.

- Je me demande pourquoi l’alarme sonne… Le vieux vice-amiral a encore mit le feu à la base ? Se moqua Fubuki.
- Il devrait prendre sa retraite, il ne peut plus diriger cet endroit comme à ses vingt ans ! Continua l’autre.

Entrant dans la salle du balcon, les deux compagnons se courbèrent respectueusement devant le chef de la base, le vice-amiral Vissen « Le sage », âgé de 89 ans. Il portait son manteau aux épaulettes jaunes. Une canne en bois d’Adam soutenait son poids. Sa barbe blanc comme de la neige descendait jusqu'à sa poitrine. Malgré son âge avancé sa voix roque était audible par l’assemblée crée par les cent-vingt soldats de la base en dessous des trois gradés.

- L’heure est grave ! Ce que redoutait L’amiral Xiam est arrivé. Dosimy, chef mercenaire et député du conseil des trois pouvoirs a attaqué ouvertement notre partie et celle des pirates. Méfions-nous. Protégeons notre base. Les attaques seront légion à partir de ce jour. S’exclama Vissen en faisant défiler le message télévisuel sur le grand écran derrière lui.

Les soldats écarquillèrent les yeux. Le colonel n’en croyait pas ses oreilles. Personne ne pouvait défier impunément deux des trois puissances mondiale. La panique gagna l’assemblée. Quelques minutes suffirent « au sage » pour regagner l’attention de son auditoire.

- Mais, que dit L’amiral Xiam de cette histoire ? Et Heoso, l’empereur pirate ? Demanda l’un des soldats.
- Nous n’avons pas de nouvelles de notre représentant marine. Cependant, Heoso a affirmé qu’il mettrait tout en son pouvoir pour contrôler les pirates sous ses ordres.

Des cris de désapprobations se firent entendre. « Nous ne pouvons pas faire confiance aux pirates ! », « Xiam n’est jamais la quand il faut ! Il se défile, quel lâche ! ». Les critiques fusèrent de tout cotés. Ne pouvant pas metriser la foule, Vissen soupira. Les prochains jours risquaient d’être mouvementés dans le monde instable crée par le mercenaire fou.



***

Du coté de L’amiral […]
Xiam et ses compagnons se firent expulser à l’extérieur de l’eau par un des nombreux tourbillons sous-marins crées par la proximité avec calmBelt, l’océan des monstres. Ils pouvaient apercevoir son énorme galion marine qui se trouvaient à quelques mètres en dessous d’eux. L’amiral atterrit aisément sur le pont, ce qui ne fut pas le cas des trois autres sergents, qui tombèrent à la mer, éclaboussant la coque du navire.

Ce que vit Xiam le cloua sur place, les planches du bateau étaient détruites, comme éclatées par une massue. Des cadavres de marines jonchés le sol. Une légère fumée s’élevait des vivres détruits par le feu. Observant le pont, le sang de L’amiral ne fit qu’un tour, son regard avec celui de son supérieur, Ein, le premier désespoir. Celui-ci était assis sur une caisse, habillé d’un pantalon de cuir noir et de bottes de la même couleur. Son torse était nu, laissant en évidence son tatouage, un « 1 » dessiné sur sa poitrine. Ses muscles puissants étaient faits pour tuer. Un sourire de démon éclairait son visage. Le chef des marines remarqua quelques égratignures et une large balafre sur l’épaule de l’elfe aux cheveux sombre.

Dans l’ombre d’Ein se cachait Wirasa, la séduisante femme, promue troisième désespoirs. Elle était vêtue d’une chemise blanche ouverte jusqu'à sa poitrine cachée par un tissu noir. Son pantalon et ses chaussures étaient identiques à ceux de son supérieur. Ses cheveux brun ondulés. Plus réservée, celle-ci n’arborait pas de sourire, elle se contentait d’observer la scène de ses yeux verts. Xiam se méfiait de cette femme fatale. Plus que de cèro lui-même.

Serrant les dents et fermant ses poings, L’amiral détourna le regard du tueur de sa fille, préférant porter secoure à ses compagnons blessés sur le pont. Se baissant pour mesurer le pou d’un des soldats, il fut rassuré de constater qu’ils n’étaient pas morts. Reportant son attention sur les désespoirs, il s’écria d’une voix calme :

- Pourquoi avoir fait ca ?
- Nous nous ennuyions en t’attendant, il fallait qu’on s’occupe. Répondit froidement la femme.
- Vo…vous êtes des monstres.
- Non des tueurs, comme toi. S’exclama Ein.

Le regard rempli de Haine de Xiam en direction d’Ein interpella celui-ci qui se leva soudainement. Un sifflement sourd lui transperça les tympans, arrachant un cri de douleur au premier désespoir. Le sol se mit à trembler. Une onde de choc frappa de plein fouet le mercenaire. Du sang coula le long de sa bouche. Un gout métallique que l’Elfe n’avait pas senti depuis des années. Sa personnalité de tueur reprenant le dessus, des lianes noires se formèrent autour des pieds de l’amiral, l’empêchant de bouger. Ein frappa dans un rire sadique la tête de Xiam avec son poing. Celui-ci tomba à genoux, ses poignés et ses jambes attachés. Il jura.

- Merde ! Un fruit du démon ?!...
- Non…Pas un fruit du démon… Répéta le premier désespoir, transformant ses mains en acier.


_______________________________________________

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Mer 10 Avr 2013 15:07 
45 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Mar 2012
Messages: 535
Localisation: Hyrule
L'histoire s'intensifie avec cette guerre qui se prépare ! Les personnages que tu présentes sont intéressants mais j'espère que tu ne vas pas les laisser de coté. Et Dos est encore mis en valeur, à tel point que je me demande qui est le véritable chef des désespoirs entre lui et Ein, quant au combat entre ce dernier et Xiam j'ai hâte de voir la suite, surtout avec les pouvoirs de EIn.

Pour la forme, c'est beaucoup mieux que d'habitude : la taille du chapitre est bonne, il n'y a pas de fautes qui m'aie marqué et c'est fluide, dommage que certaines de tes phrase soient parfois mal formulées.

Vite le chapitre 30 !!!

_________________
Never give up


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Ven 19 Avr 2013 16:08 
50 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2012
Messages: 570
Voici mon chapitre anniversaire avec quelques cadeaux pour vous !

Pour commencer merci de me suivre depuis maintenant un an. C'est vraiment enorme, je ne pensais pas que ma fic tiendrait aussi longtemps. En tout cas, c'est grace à vous si je suis allé si loin. Je remercie particulierement mes lecteurs fideles : Anissa67, musicman et Liam d'emeraude qui me suivent depuis le tout debut.
J'espere que cette année marquera la fin de ce premier tome et la venue du deuxieme qui ravira les lecteurs !

Je dédis ce chapitre à mon collegue fan-ficteur Liam d'emeraude. Même si tu as arretés, tu restes l'un des meilleurs du cab' !

en avant pour les cadeaux de cet anniv' !!!


Image
Montage par moi même - Dessin d'Ajana part IIC


Image
Magnifique dessin de Xiam par ||SosoAyo|| (Scalpano)



CHAPITRE 30
Joyeux anniversaire « Le démon aux un million de fruits » !


« Il y a de cela 1000 ans…Nous étions les seuls êtres humains sur terre, maître de notre destin, des hommes et femmes libres. Nous les Artzyiens, un peuple fiers et puissants, voyagions à travers le monde à la conquête de nouveaux territoires. Sans que quiconque puisse nous arrêter. Nos glaives pourfendaient sans relâche les ennemis venus des enfers, qui craignaient notre passage. Nous n’avions peur ni de la tempête ni de la mort. Le froid de nos lames et nos cris faisaient fuir les plus puissantes bêtes démoniaques. Toutes sauf une, le dieu terrestre. Nous avons été terrassés dès notre premier jour de combat par se monstre déchainé. Tant de mes frères et sœurs tués ce jour là, je m’en souviendrai jusqu’à mon dernier souffle de vie, jusqu’à ma dernière goutte de sang versée pour récupérer ma dignité perdue.

Nous, survivants du premier assaut, avions mit tout en œuvre pour abattre définitivement le dieu de la terre Aryton. Némésis de notre protecteur Auga, le dieu aquatique. Mais nous ignorions que de simples humains ne pouvaient pas lutter contre une divinité. Les Artzyiens tombèrent un à un. Le massacre continua jusqu'à l’aube. Nous luttions sauvagement pour une cause désespérée, mais sans jamais baisser la tête, c’était de là que nous tenions notre force. Bientôt, une montagne de corps joncha le lieu de la bataille. Aryton pouvait faire varier sa taille et déchainer les éléments à sa guise. Malgré sa forme bestiale, le dieu pouvait rester debout, sur ses pattes arrière. Nous étions dépassés, nos lames détruites par la carapace indestructible de notre adversaire, nos gorges desséchées. A terre, je ne pouvais que regarder cette scène d’effroi. Le démon nous abandonna à notre sort. Nous étions trop faibles pour pouvoir survivre de nos blessures. Soudainement, alors que mes larmes commençaient à éclabousser le sol, une lumière m’aveugla. S’en suivit un cri qui me glaça le sang. De nombreux Artzyiens sont morts ce jour là. J’ai eu la chance de pouvoir être sauvé par les autres.

Les saisons ce succédèrent rapidement, sans que nous n’entendions plus jamais parler du dieu de la terre. Un jour d’orage, les survivants de mon peuple décidèrent de faire escale vers le lieu ou l’éclair avait frappé la montagne quelques temps auparavant. Tout était désolation. L’un des nôtres trouva en lévitation un fruit brillant de mille feux. Personne n’osa le toucher préférant faire appel aux pouvoir du dernier devin de notre village. Son verdict fut irrévocable. La puissance de contrôler le temps, le pouvoir principal du démon Aryton, était enfermé dans ce fruit diabolique.

Mon peuple cacha dans une grotte la puissance de toutes les convoitises, si bien que seul une poignés d’hommes connaissait la position de cette cachette. Transmettant le secret à leur descendance. Aujourd’hui, il ne reste que moi. Je suis le dernier Artzyien. Le roi de ce peuple anéanti, Ilizyon l’immortel. Le premier et dernier Kikazaru. »



***


Nouveau monde -25 heures après l’annonce de Dos-

La musique d’une flute berça les mercenaires présents dans le village, les paralysants. C’était l’œuvre du commandant de la seconde flotte d’Heoso : Treuil D Sefir dit le penseur, l’un des plus puissants pirates du nouveau monde. Malgré son jeune âge, le joueur de flute avait les traits d’un homme mûr. Ses yeux bleus tel des saphirs transperçaient ses ennemis. Une brise caressa ses cheveux rouges sang. La mélodie de la flute s’éteignit peu à peu, laissant place au silence. Un silence perturbé par les cris des mercenaires fauchés par l’arme de la ravissante Trepha, la seconde de Sefir. Contrairement au caractère calme de son chef, la jeune femme était colérique et facilement irritable. Sa peau noir et ses yeux verts faisait d’elle la plus belle de l’équipage.

- Pas très puissants ceux la. Dit-elle finalement.
- Effectivement. Mais restons vigilants. Nous risquons de croiser des ennemis plus dangereux.
- Ils ssssont juste ssstupides de nous attaquer. S’exclama Reptilus resté en arrière.

Reptilus était l’un des meneurs de la seconde flotte. C’était un homme-lézard. Ses dents étaient acérées et ses écailles dures comme l’acier. Les ailes ouvertes, il dominait de sa taille tous les pirates de l’équipage. Ne communiquant que de très rares fois avec eux, Reptilus était solitaire, ne se fiant qu’à lui-même.
Ce jour là resta pour toujours dans l’histoire de l’île. Le jour où les pirates d’Heoso tuèrent mille mercenaires en une journée.


--WANTED--
~Dead or alive~
« Sefir »
“Le penseur”
500.000.000 Berrys

***

--WANTED--
~Dead or alive~
« Trepha »
“ La démone à la faux ”
310.000.000 Berrys

***

--WANTED--
~Dead or alive~
« Reptilus »
“ Le Grik ”
240.000.000 Berrys



***


Du coté de Xiam [...]

L’amiral, les pieds attachés, ferma les yeux. Prêt à prendre de plein fouet l’attaque de Ein. Soudain, la pression sur ses jambes se relâcha. Il roula sur le coté, évitant agilement le poing de métal meurtrier du premier désespoir, qui s’enfonça profondément dans le bois du pont, Laissant à Xiam quelques secondes de répits.

- C…Comment peut-il utiliser deux pouvoirs à la fois ?...Se demanda t-il.
- Eh Eh ! A toi de le deviner !

Xiam se releva difficilement. Essayant de trouver la faille dans l’attaque de son adversaire. Réfléchissant en esquivant les coups effrénés du premier désespoir. Soudain tout devint clair.
« Mais c’est bien sur ! Comment ai-je pu passer à coté de ca !? Il n’a pas plusieurs pouvoirs…Son fruit du démon est puissant. J’ai déjà entendu parler de sa capacité ! »
L’amiral rigola. Voyant son ennemi reprendre de l’assurance, Ein leva un sourcil et s’exclama :

- Alors tu as finalement compris ?
- Oui…Tu possèdes un fruit qui créer un gaz attaquant le système nerveux en y glissant des illutions et des douleurs. J’aurai du faire attention à la fumée de tout à l’heure…
- Bonne réponse. Mais savoir ca ne t’avances à rien.
- Tu crois ? Se moqua l’amiral en faisant vibrer le sol.
- J’ai déjà détruit une île entière avec ce pouvoir quand j’étais enfant, Ce n’est pas un simple humain qui viendra à bout de moi ! Rugissa Ein.


***


Vingt ans auparavant -Île des Sarrus maudits- GRANDLINE

La nuit était tombée depuis quelques heures. La température était glaciale tout comme les cœurs des habitants de l’île. Des Êtres maudits, des hommes et femmes élfiques restant dans l’ombre de leurs cousins Sarrus. Inconnus des humains, les « maudits » étaient une race sanguinaire, connue pour ses méthodes cruelles et barbares. Des ermites ne connaissant rien du monde extérieur.

Malgré le froid mordant sa peau, le jeune Einn âgé de 9 ans, continuait son entrainement intensif. Il était habillé d’un simple pantalon de toile, déchiré et taché de sang écarlate. Son torse était rempli d’ecchymoses et de plaies. Le père du garçon observait le travail de son fils d’un œil critique et dur. Si bien, qu’a chaque erreur, l’enfant recevait des coups de fouets en métal. Il était devenu insensible à la douleur. N’ayant jamais connu l’amour de ses parents, Einn n’avait aucun sentiments. A 9 ans, il ne craignait ni l’enfer ni la mort, tel une machine de guerre. Son enfance n’était que désolation. C’était le destin des jeunes Sarrus maudits.

L’entrainement prit fin au levé du soleil. S’en suivait une survie quotidienne pour Einn. Sa nourriture n’était composée que d’animaux morts qu’il chassait lui-même. Un jour, cherchant son repas dans l’immense forêt de l’île, il tomba sur un bateau noir. La figure de prout en or représentait une sirène aux mains jointes et à la bouche aux dents acérées. Sur la grande voile, l’inscription « Darkness - fear - Murder » était peinte en lettres noirs. Un drapeau de tête de mort flottait dans le vent. Instinctivement Einn monta à bord, un couteau à la main, cherchant les vivres de l’équipage. Il n’y avait personne sur le navire. Il trouva rapidement une caisse en bois dans une petit pièce. Ne sachant lire que le Sarrus, il n’arriva pas déchiffrer l’inscription « DANGER » inscrit dessus. Il l’ouvrit. A l’intérieur il n’y avait qu’un fruit. Un fruit blanc à motif de spirale qu’il n’avait jamais croisé dans la forêt. La faim l’emporta sur la méfiance. Il regretta rapidement son geste. Le gout infect lui fit perdre connaissance.

Un violant coup dans l’abdomen le réveilla quelques heures plus tard. Ouvrant les yeux, il remarqua deux hommes devant lui. Il ne comprenait pas ce qu’ils disaient. Tous ses sens étaient endormis. Un autre coup de poing les réactiva.

- Eh bien. On dirait qu’il a mangé notre récompense. S’exclama l’un des pirates, un couteau à la main.
- Tuons-le. Nous sommes loin de son île maintenant. Jetons-le à la mer ! Les requins pourront le faire disparaitre à jamais ! Ricana le deuxième.

Se sentant en danger, Einn sauta sur l’homme devant lui, le désarmant. Prenant le couteau, il trancha la gorge du pirate qui tomba à terre dans un dernier gémissement. L’autre essaya de s’enfuir mais, tout comme son compagnon, péri, le couteau planté dans le dos.
L’instinct meurtrier du petit Sarrus avait maintenant prit le dessus sur la raison. Son regard n’avait plus rien d’humain. Il avait été entrainé à tuer depuis son plus jeune âge. Un rictus diabolique se dessina sur son visage d’ange tandis que l’équipage composé de trente membres, ce rassemblait devant lui.
Une fumée s’échappa de son corps. Elle s’enroula délicatement autour des pirates qui s’exclamèrent en cœur « il a mangé le fruit Shinkei-kei, le troisieme fruit d'Auga ! ». Ils virent avec effroi le garçon se transformer en monstre aux yeux menaçants.

Dans leur précipitation, les cinq cuisiniers avaient oubliés d’éteindre le gaz. Si bien qu’une exposition secoua le bateau entier. Les flammes gagnèrent rapidement tout le navire. Einn, qui en avait fini avec les pirates, suivi son instinct et sauta du navire qui explosa quelques secondes plus tard. Des morceaux du pont retombèrent dans l’eau. Le garçon de 9 ans admira le spectacle avant de s’éloigner à la nage et de se laisser flotter jusqu’à sa prochaine destination.

Quelques jours plus tard….

Einn s’échoua sur une île. Les vagues le soulevaient doucement au rythme du vent. A moitié conscient, Il pouvait sentir le sable chaud touchant sa peau. Il entendit la voix d’un homme. Se relevant il croisa le regard d’un vieux pécheur à la barbe blanche et aux habits en lambeaux, usés par le temps.

- Eh ben mon p’tit gars ! T’as d’la chance qu’je sois passé par la ! Comment qu’t’as fait pour t’échouer ici ? Demanda-t-il.

Le garçon ne répondit pas. Un rictus diabolique déforma son visage, son couteau brillait dans sa main gauche.


__________________________________________________


Et voila ! J'espere que vous avez aimés ce chapitre 30 ! N'hesitez pas à lacher un commentaire :D

_________________
Fanfics :
Le cycle de la vengeance :
Histoire 1 (en cours) : Le démon aux 1 million de fruits
Histoire 2 (en cours) : Hors contrôle

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [FanFic] Le demon aux 1 million de fruits
MessagePosté: Lun 22 Avr 2013 21:43 
15 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mar 2012
Messages: 389
Localisation: Pourquoi cette question ?
Très beau dessin ! Mais concernant le gif, le TUZER ça la fout mal ;D !

Concernant la première partie, j'ai beaucoup aimé ce moment où on en apprend beaucoup sur le début du monde et les Artzyiens. Le parallèle avec Auga est intéressant mais apparaitra-t-il à un moment ? Sinon, ce nom ne sert strictement à rien mis à part à montrer que le monde est bien pensé. Toutefois, j'ai toujours eu du mal à voir intégrer des dieux (au sens propre du terme, contrairement à Ener) dans des fics. Je pense que c'est un thème à manipuler avec beaucoup de précautions.
Je te fais donc confiance pour rester sur terre.
Juste, Ilizyon est si j'ai bien compris le troisième singe ?


Le passage suivant ne pouvait être que mon favori. Je n'ai pas grand chose à dire, sinon que tu as respecté les personnalités que j'avais attribuées à ces personnages mais je vais quand même parler des avis de recherche. Dans cette fic, ce sont tes persos, à toi donc de leur attribuer leurs surnoms et primes, cependant, dans ma tête, ça donne plutôt ça : Sefir, le Télépathe ; Trepha, l'incarnation de la mort ; Reptilus, le géant vert (ceci n'est pas une blague). Ah et c'est plutôt Reptilus, le second !


Bonne idée, le fruit de Ein, à voir comment tu vas le développer mais je suis d'avis que l'amiral gagnera, et c'est aussi ce que j'espère.


Et voilà, dernière partie sur le passé de Ein, bien des gens en auront pris plein la gueule, à cause de ce gosse ! J'ai de plus en plus hâte d'en savoir d'avantage sur auga et ses fruits, j'espère que tu développeras le dieu autrement que pour ses fruits, à terme !

_________________
Image



Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, [12], 13  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com