Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Jeu 3 Mai 2012 20:39 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Un sujet simple mais ambitieux : la destruction de la Terre.
En espérant que tout cela vous plaise !

- Mizukami Satoshi






Introduction
Mizukami Satoshi est un mangaka qui a débuté sa carrière en 2003. Samidare est sa première série longue (10 volumes publiés de 2005 à 2010) et la première de ses oeuvres à sortir en France.
Au Japon il est publié chez Shonen Gahosha, dans le magazine Young King Ours qui publie des titres comme Hellsing, Trigun Maximum ou encore World Embryo. Samidare s'inscrit dans la ligne éditoriale du magazine qui fait le pont entre le Shonen et le Seinen. Ainsi si le synopsis de base a tout du Shonen classique, son traitement relève du Seinen : les états d'âmes et la psychologie prennent le pas sur l'action et les héros sont clairement de faux-jeunes-premiers.
Un mot également sur le titre. En VO c'est Hoshi no Samidare (Samidare de l'Etoile - où Samidare est le nom de l'héroïne), mais pour la publication à l'international Mizukami Satoshi a souhaité que soit mis dans le titre Lucifer (surnom de Samidare) et Biscuit Hammer (la grande menace du manga), ce qui explique qu'en France le manga soit publié au final sous le titre de Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer. Ce qui donne tout de même un titre étrange (redondance de l'identité de l'héroïne) et je pense que l'idée de l'auteur était que le titre soit tout simplement Lucifer and The Biscuit Hammer.


Image



Argument
Amamiya Yuhi est un étudiant banal et ordinaire qui un beau matin se réveille avec sous le nez un lézard. Ce dernier se présente comme étant Lord Noi Crezent et lui explique qu'il a été choisi pour devenir un Chevalier et aider la Princesse Samidare à sauver la Terre de la destruction.
Seulement voilà Yuhi n'est pas un altruiste et a en horreur les histoires de Héros, tandis que la Princesse Samidare désire en réalité détruire elle-même la Terre! Et pour compléter ce tableau, la menace est un marteau géant suspendu dans l'espace sensé écrabouiller la Planète !


Image



Protagonistes

Image
- Amamiya Yuhi
Etudiant de son état, Yuhi est un solitaire et n'a pas d'amis. Cynique et sarcastique, il se méfie de son prochain et n'aspire qu'à vivre sa vie sans n'être jamais mêlé à rien.
N'ayant aucun talent particulier et dépourvu de tout idéal, il n'a que faire de sauver le monde et demande juste qu'on le laisse en paix. Néanmoins en découvrant que Samidare désire détruire elle-même la Terre il changera d'avis et acceptera de devenir son Chevalier.
En tant que Chevalier Lézard, Yuhi peut créer une orbe télékinésite qui lui permet de déplacer et toucher les choses à distance. Un pouvoir à l'utilité douteuse car il ne lui apporte aucune capacité d'attaque ou de défense particulière puissante.

Image
- Asahina Samidare
Malgre son air banal et ordinaire, Samidare est la Princesse de la Terre et tout ce qui se trouve sur la planète lui appartient... par principe!
Dotée d'un tempérament fort et déterminé, elle ne recule devant rien et a bien l'intention de faire comprendre à ses ennemis que c'est elle la Patronne. Charismatique et très sûre d'elle, Samidare est motivée avant tout par ses désirs personnels et n'hésite pas à recourir à la violence si quelque chose lui déplait - ce qui lui vaudra le surnom de Lucifer lorsqu'il s'avérera qu'elle désire détruire la Terre elle-même!
Bien que portant le titre de Princesse Samidare est dotée d'une force et de réflexes surhumains, ce qui fait d'elle une combattante de premier ordre. Malheureusement elle est tout sauf subtile ou réfléchie, ce qui implique que sa stratégie se résume toujours à foncer dans le tas...

Image
- Lord Noi Crezent
Ce lézard est en réalité un esprit-animal et le totem du Chevalier Lézard.
Sensé être le mentor de Yuhi, il a un grand sens des responsabilités et de l'honneur et sera donc choqué du refus initial de son protégé. De même il sera également abasourdi lorsqu'il apprendra le réel objectif de la Princesse.
Pas évident pour lui de gérer son Chevalier et la Princesse qui ne se comportent jamais de la façon dont ils devraient!

Image
- Chevaliers Bêtes
Il s'agit des élus choisis pour se battre aux côtés de la Princesse et pour sauver la Terre. Chaque Chevalier est lié à un animal totem qui lui accorde un pouvoir psychique particulier (la télékinésie pour le cas du Chevalier Lézard). Ce pouvoir prend sa source dans une bague que porte les Chevaliers Bêtes.

Image
- Les Incantateurs
Les ennemis de la Princesse et des Chevaliers Bêtes. Leur objectif est de détruire la Terre et ils ont pour cela créé le Biscuit Hammer.
Pour se battre ils font appel à des Golems fait de boue.


Image



Mon Avis
L'idée derrière Samidare est assez simple : prendre un à un tous les archétypes Shonens et les détourner. Le manga joue ainsi pas mal la carte de l'humour via des personnages et des réactions décalés. Néanmoins nous ne sommes pas dans de la pure parodie, et le récit malgré ses détours comiques se montre grave également : la névrose de Yuhi et la personnalité ambigüe de Samidare ne sont pas de simples artifices comiques et une relation complexe se tisse et se développe entre les deux.
Cela peut se résumer ainsi : les personnages ne se prennent jamais au sérieux mais les situations elles, sont le plus souvent dramatiquement sérieuses.
A noter que le manga est souvent comparé à FLCL et l'animé de Gainax est peut être une source d'inspiration. En effet outre le détournement d'un schéma classique pour créer un récit mi déluré mi grave, Biscuit Hammer fait référence à une chanson de the pillows, célèbre groupe rock japonais dont un très grand nombre de titre sont utilisés dans FLCL (et le concept du Marteau Géant rappelle celui du Fer à Repasser Géant^^).
Le graphisme quant à lui est plutôt simple. Mizukami Satoshi a style assez anguleux et pas très précis qu'il compense par un découpage relativement dynamique et efficace.
Donc Samidare c’est tout ça : un regard à la fois moqueur et attendri du Shonen pour un propos qui se veut également une vraie histoire avec son émotion et son sens propre !


Image

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Ven 4 Mai 2012 07:59 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Je serai plus mitigé à la lecture du premier tome.
Déjà, rapidement sur les dessins, c'est moche. Quelques frissons d'horreur à la vue de nombreux gros plans sur les visages des personnages.

Pour ce qui est de l'histoire, difficile de se prononcer du peu qu'on en a vu mais ça pourrait être sympa à long terme. On a pas trop d'éléments pour pouvoir se prononcer.
J'ai bien aimé le caractère du héros qui crée souvent des situations amusantes lorsqu'il se retrouve en duo avec son lézard. Peut-être le truc qui m'a le plus plu dans le manga, avec la révélation du pouvoir de Amamiya qui m'intéresse beaucoup. On a pas l'air d'avoir droit à un truc bien bourrin comme c'est le cas dans pas mal d'autres shonen, mais un pouvoir qui pourrait peut-être plus jouer sur la tactique et la distance (comme c'est le cas avec le héros de Kekkaishi. Hâte de voir ce que l'auteur va bien pouvoir en faire.
Pour le reste des personnages, Samidare est chiante, l'auteur essaie d'en faire un perso charismatique avec des poses et des répliques qui se veulent fracassantes, mais qui sont juste ridicules et tombent à plat. Après, elle est ici très en retrait au profit du héros qui lui prend toute la place. J'espère que l'auteur saura la mettre plus à son avantage par la suite dans son comportement égoïste et brutal, parce que pour l'instant, c'est vraiment pas ça.
Autre mauvais point, lorsque le mangaka tente de traiter de questions plus graves, comme vers la fin du volume où on en apprend plus sur Yuhi. C'est très mal écrit, on nous emmène les différents éléments qui ont fait de Yuhi ce qu'il est aujourd'hui d'une manière tellement précipitée et maladroite qu'aucune émotion n'en ressort.

J'attends de voir pour me faire un avis définitif sur ce nouveau shonen. Un premier avis un peu négatif mais j'ai souvent du mal avec les quatre/cinq premiers tomes des shonen, le temps qu'intrigue et protagonistes soient mis en place. Une curiosité en tout cas ravivée par la dernière image postée par ange bleu.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Ven 4 Mai 2012 18:03 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Je ne pense que qu'on puisse simplement résumer le graphisme à "moche" - sinon autant dire que Joann Sfar ne sait pas dessiner du tout :P

Le style de Mizukami privilégie le rendu des expressions et les lignes de mouvement, au détriment de la précision et du détail.
Cela se traduit par exemple avec :
- l'importance donné aux yeux (souvent très grands), ce qui est classique dans le standard japonais où les yeux sont la focalisation de l'expression. Donc chez un mangaka au style classique privilégiant l'expressivité, les yeux deviennent des éléments graphiques assez chargés. Pour ma part je suis assez sensible à ce type d'esthétisme où les têtes des personnages disposent d'un grand nombre de rendu d'émotions (et donc rendus très vivants).
- l'épuration des décors sans fioriture et fonctionnel du contexte - pour mettre en avant les personnages et la gestion de leur corps => les personnages sont très souvent en train de faire quelque chose (avec leurs bras ou jambes par exemple) lorsqu'ils parlent. Le découpage met en avant logiquement cette focalisation du mouvement ce qui donne ce côté nerveux/précipité à la narration.
Mizukami n'a pas un trait très fin/raffiné mais il sait faire de la bonne bande dessiné et construire une narration qui tient largement la route à mon sens : rien d'extraordinaire mais efficace.

Sinon j'en profite pour placer cette très chouette AMV mais légèrement spoilante :

Spoiler: Montrer

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Ven 4 Mai 2012 21:27 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Bon, au lieu de "moche", on va essayer de résumer ça autrement alors. D'une pauvreté graphique affligeante ?

On va passer rapidement sur les fonds blancs. Si encore ça servait pour mettre en avant les personnages et la gestion de leur corps (...).
Citation:
Le découpage met en avant logiquement cette focalisation du mouvement ce qui donne ce côté nerveux/précipité à la narration.

Sur ce point, je veux bien me ranger à ton avis. Le trait est loin d'être statique mais bon, les situations mettant en avant cette impression de mouvement à travers le dessin sont également loin d'être nombreuses. Ce (potentiel) point fort du dessin est donc bien peu marquant sur ce premier tome pour ma part. En revanche, pour ce qui est du côté nerveux/précipité de la narration... ???

Pour ce qui est de la représentation des visages, et des yeux, je ne suis également pas vraiment d'accord (déjà, je suis loin d'être fan du genre gros yeux/grosses têtes). OK pour Yûhi, le personnage principal, le mangaka parvient à transmettre à travers son regard pas mal d'expressions différentes. Et pour Samidare ? Qui a un regard très vide ne dégageant rien ? Après peut-être est-ce aussi voulu de par son caractère ? Mais bon, moi, ce regard contribue énormément à me rendre le personnage énervant. Autre exemple avec les personnages secondaires (la nana qui drague Yûhi pour ne citer que elle), bénéficiant d'encore moins de soin que ces personnages principaux déjà passables, ne disposant que d'un panel d'expression très limité (une seule pour l'exemple que je cite...).

J'avis encore quelques critiques sur le style de l'auteur, mais bon je m'arrêterai là. Et puis bon, au final, c'est surtout l'histoire qui compte même si les dessins sont très médiocres, sinon, je crois que je ne lirais pas grand chose.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Ven 4 Mai 2012 22:03 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Bah on va pas se battre à coup de nombre de pages mais ça saute, ça bondit et ça envoie des pains à presque tous les chapitres. Donc bon...
8 chapitres dans ce premier volume : 4 où il y a des combats, 1 d'entrainement, 1 avec le rêve d'enchaînement, 1 avec le saut de l'ange. Il n'y a que le premier chapitre du "Voyage" où il n'y a pas de séquence d'action. Bref c'est réparti tout le long du volume et il y a régulièrement des séquences d'actions. Après certe les enjeux de ces séquences d'actions ne sont pas forcément énormes vu qu'il s'agit du début de la série (quoique à la fin du volume avec le "Voyage" la pression commence à monter).

La narration nerveuse/précipitée signifie que la plupart des scènes sont courtes (3/4 pages) et qu'on alterne donc le plus souvent rapidement les séquences, et les enjeux sont eux-aussi rapidement présentés et développés - bref ça avance vite mais sans sacrifier à la densité du récit (il y a une bonne alternance entre les séquences comiques, d'introspections, d'expositions et d'actions).

Samidare c'est pour moi le gros coup de coeur du manga *_*
J'adore, donc non nous ne pourrons pas être d'accord ^_^
Pour la groupie (qui apparaît sur 8 pages en tout) comme son rôle est justement d'être une groupie aveugle, le fait qu'elle n'ait qu'une seule expression fait sens et est logique je trouve.

Sinon je suis désolé mais j'ai un avis différent de toi sur la lecture de bandes dessinés : si je ne ressens rien à travers les planches alors je ne suivrais pas le récit si c'est une série plus ou moins longue. Je ne lis pas juste histoire de lire et de connaître l'histoire, mais pour vivre le récit en lui-même. Si je ne le vis pas un minimum et n'y trouve pas de fun, je passe à autre chose.
Après évidemment je peux comprendre la démarche qui est de continuer à lire pour voir si ça évolue vers ses propres attentes et désirs, mais ce n'est pas comme ça que je fonctionne personnellement :p

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Sam 12 Mai 2012 14:19 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6953
Localisation: dans la lune
J'ai beaucoup aimé.

C'est frais, vivant, très péchu, assez drôle, et ça travaille beaucoup de codes d'écriture ou de situations de manière souterraine. C'est typiquement ce que j'aime bien dans le manga et globalement dans les oeuvres de culture populaire.

Le scénario est globalement absurde, et je me demande vraiment vers quoi ça va aller. Si on nous pose un monde menacé, une princesse et des chevaliers, la menace est à la fois trop "visible" (le marteau) et trop invisible (on n'a toujours rien vu et on ne sait rien des incantateurs), pour que ce soit honnête. Ca me plait.

Le traitement des personnages et leur caractérisation initiale permet de gagner sur tous les tableaux: héros entre l'archétype de l'asocial traumatisé (Shinji, où es-tu?), l'antihéros incompétent, et le lycéen en fin de compte sympa. Samidare reprend elle aussi pas mal de "types" de perso féminin, mais le mélange est détonnant, et le but fixé, là aussi très louche, malgré les explications avancées.

Enfin, le lézard est la mascotte comique qui transcende son statut: je l'adore! Le trio ainsi constitué est excellent pour moi, et j'ai hâte de suivre leurs tribulations!

Ca avance très très vite, ça bouge beaucoup, ça se lit à toute vitesse, on a de grandes variations de situation et d'atmosphère, et ce sentiment de ne jamais se prendre vraiment au sérieux, même quand ça vire un peu plus grave, une distance étant toujours comme maintenue. De ce point de vue, la similitude avec World Embryo, très forte effectivement pour le jeu autour des codes, la construction des personnages, leurs relations, l'atmosphère mystérieuse, s'arrête, comme si avec Samidare on avait une sorte d'envers léger dans le traitement et la tonalité de base de ce dernier.

Bref, une très bonne surprise et une découverte très sympa pour moi.

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Lun 28 Mai 2012 13:11 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Image
Samidare - volume 2

Un volume centré sur Hangetsu, le Chevalier Chien, avec comme thème central la question : qu'est-ce qu'un adulte ?
Avec la même logique, nous avons l'entrée en scène du père de Samidare et de Hisame, et la question de l'avenir de nos héros en tant qu'adulte. S'en suit donc la révélation sur la maladie incurable de Samidare et sur l'origine de sa force (et de son statut de Princesse a priori) : Anima. C'est apparemment l'une des 4 icônes qu'on peut voir sur le Biscuit Hammer. Qui sont les 3 autres ? De même au final avec qui discute Yuhi durant ses rêves : Samidare ou Anima ?
Parmi tous les éléments utilisés pour développer le récit de ce volume, j'ai bien aimé l'utilisation de la série de Magical Girl comme analogie, illustrant qu'être adulte est question de fond et non de forme.
Le final du combat contre la Marionnette ne m'a pas particulièrement surpris en dehors de son côté brutal : on aurait pu s'attendre à un coup d'éclat, mais non, rien que la terrible réalité de la fragilité des êtres humains et que tout peut finir en un instant.
Du solide dans l'ensemble - et on ignore pour le moment quel était le voeu de Hangetsu (cela doit sans doute concerner son frère).

La fin ouvre à la venue des autres chevaliers : outre le Corbeau qui fait son entrée dans un rôle ambigu, on aperçoit le Cheval qui semble savoir quelques trucs et la mention de la Chouette dont Yuhi devrait se méfier. Le tout ramenant en partie à Samidare et sa force : de ce qu'on comprend c'est que personne, même les Princesses, ne peuvent faire de tels dégâts. Alors quels sont les règles de ce "jeu" ? Et qui jouent contre qui, en fin de compte, entre protéger et détruire la Terre ?

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Dim 1 Juil 2012 10:43 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
Image
Samidare - tome 2

C'est déjà bien meilleur que le tome précédent. Si j'ai toujours du mal avec Samidare qui m'ennuie profondément (peut-on faire plus pitoyable niveau motivation...), je suis en revanche de plus en plus intéressé par le traitement apporté au personnage de Yûhi, vraiment très réussi et très drôle malgré lui. Bonne surprise également du côté de Hangetsu, le chevalier chien, qui m'avait laissé une impression très négative à la fin du premier volume et qui s'en sort très bien ici. Le dénouement entourant le personnage est assez prévisible mais efficace. La scène à laquelle je pense fais bien son petit effet. La conséquence de ce dénouement donne également lieu à quelque chose de très intéressant avec l'apparition de deux nouveaux chevaliers, notamment le chevalier corbeau qui promet déjà quelques moments très intenses !

Sur ce, vais vite aller voir sur l'image ci-dessus qui peut bien être le chevalier chouette...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Lun 9 Juil 2012 20:07 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Etant donné qu'aucun visuel n'est pour le moment disponible sur le net, je mets la couverture jap du volume 3 qui était en exclu à la Japan Expo :

Image
Samidare - volume 3

Un sacré tome où le récit avance assez vite. Ce n'est pas qu'il se passe beaucoup de choses en soi mais nous avons la réunion de tous les Chevaliers Animaux et l'entrée en scène du "Boss de Fin" comme le surnomme Noy, donc forcément ça donne un tome assez dense - surtout qu'il faut rajouter la mise en place de la dualité Yuhi / Mika, où chacun trouve finalement sa place :
- Yuhi commence à devenir un héros et cela lui plait assez : j'aime beaucoup la symbolique des chaînes et la façon dont ses traumas sont traités,
- Mika quant à lui confirme son côté fou furieux du combat et source de chaos.
Parmi les persos qui font leur entrée pour le moment Nagumo et Hakudo sont les premiers que nous découvrons réellement. Nagumo est amusant dans son style de vieux-mais-encore-jeune et Hakudo est vaguement suggérée comme un élément de triangle amoureux (à voir vu que le couple de héros est presque officiel/déclaré).
Ce qui est notable évidemment c'est que nous avons un groupe réuni par la force des choses, destiné à lutter a priori contre un être unique et seul. On sent la venue du motif de conflits internes : Samidare et Yuhi ont un objectif particulier et secret qui les opposent aux autres (menés par Nagumo ?), il y a le cas de la Chouette dont il faudrait se méfier (un gamin ?), et Mika dont les motivations un brin tordu peuvent lui faire faire des choses qui vont contre l'intérêt du groupe.
Enfin il y a la mention que ce n'est pas la première bataille comme c'était déjà suggéré dans les autres tomes : il y a parmi les animaux totems peut être quelques différents passés à liquider ?
La Princesse Anima et les Chevaliers sont tous entrés en scène pour lutter contre Animus (tout seul ?) mais quels sont les réels enjeux ? Animus montre vaguement qu'il prend ça comme une sorte de jeu et semble suivre un certain programme - nombre des yeux des Marionnettes qui indique leur puissance et qui monte un par un : Animus ne semble au final pas particulièrement pressé d'en découdre.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Jeu 16 Aoû 2012 21:58 
175 000 000 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Fév 2010
Messages: 1120
Image
Samidare - Tomes 1 à 3

Personnellement je me retrouve plus dans l'avis de cielo que dans le coup de cœur d'ange bleu. Notamment pour ce qui est du coup de crayon que je trouve pas formidable. Il est vrai que y'a pas mal de fonds blancs, je rejoins cielo lorsqu'il dit que les expressions données ne sont pas nombreuses et que du coup ça met en avant cette "pauvreté graphique". M'enfin moi ce qui m'a le plus choqué c'est les golems quoi... Ouais j'aurais voulu quelque chose de plus charismatique, même pour des adversaires de bases, dans d'autres nombreux mangas même les sous-fifres ressemblent à quelque chose. Bref c'est pas super beau et je me retrouve pas des masses dans le style de Mizukami évoqué précédemment par ange bleu.

Après ça c'était pour le point négatif majeur. Ensuite je pourrais critiquer légèrement le fait que l'histoire est toute somme assez classique, une fois le concept de base posé on devine assez facilement les intrigues mais bon on peut pas vraiment dire que c'est un défaut puisqu'à la fois c'est bien fait et ça marche. Car comme l'a énoncé seleniel la série possède ce côté très speed qui fait qu'au final tu décroches pas de l’œuvre, une bonne dose d'action à tous les chapitres surtout que les chevaliers ne viennent que d'être présentés. P'tite déception d'ailleurs de voir que déjà 2 chevaliers sont tombés contre des ennemis de bas étage...

Mais bon dans l'ensemble le manga est très drôle et a quand même pas mal de potentiels pour les autres tomes, donc ça peut donner quelque chose d'intéressant. Pas non plus hyper passionnant mais pas mauvais pour autant. Wait & See pour l'instant, même si je suivrais le manga surtout pour son humour [Yuhi et son lézard notamment]
Ah et même si j'apprécie assez bien le duo/(couple?) de personnages principaux c'est quand même assez troublant de voir sans cesse Yuhi de partout. Ouais dès fois je lis Yuushi à la place -__-

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Jeu 16 Aoû 2012 22:51 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Oct 2009
Messages: 1678
J'ai vraiment bien aimé ce tome. On nous balance tous les persos d'un coup d'un seul, c'est cool et je pense que tous ces intervenants à la fois vont contribuer à donner un bon dynamisme pour ce qui est de la suite. J'ai bien aimé aussi le rapport de force et le parallèle entre les Chevaliers Lézard et Corbeau.

Mais vraiment, ce qui tue le plus dans ce volume, c'est bien l'apparition du grand méchant. J'avoue je m'y attendais absolument pas et son entrée en scène fait son effet. Vu le comportement et toute l'ambivalence qu'il dégage, je sens que je vais énormément apprécié l'antagoniste de l'histoire. Les toutes dernières pages sont aussi vachement prenantes, discours de Samidare + réunion des Chevaliers Animaux. Plutôt intrigué par la suite et le fait de voir quelles voies emprunteront à terme les différents personnages.

Ma seule crainte demeure dans les flashbacks inévitables qui devraient pas tarder à s'accumuler. J'ai absolument pas accroché aux passés de nos deux héros que j'ai trouvé très mal amenés et ridicules et, oui, ce qui vient me fait un peu peur.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Lun 22 Oct 2012 10:43 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Nov 2005
Messages: 6953
Localisation: dans la lune
Image
Samidare Tome 4

Pause dans le récit, pour présenter les différents chevaliers animaux introduits au tome précédent. Du coup, Yuhi et Samidare sont clairement en retrait de l'ensemble du volume, et ça pulse nettement moins, étant donné qu'Animus lui-même a décidé de patienter. Mais c'est l'occasion de révélations, et des motifs nouveaux, mais apparemment centraux sont introduits. Tout ça sur fond d'entraînement/préparation/préparatifs pour chacun

Côté Chevaliers:
- Flashback pour le Cheval, pas très clair à vrai dire, mais qui pose de manière sympathique le personnage de policier désabusé. A noter sa collègue au don de voyance.
- Micro flashback pour le Serpent, et entraînement à l'épée avec un partenaire mystérieux. Là aussi, le chevalier connu sert à introduire un nouveau personnage qui a des pouvoirs, mais qui ne rentre pas dans l'opposition Anima/Animus.
- Le Corbeau sert le liant, et apporte du comique au fil des chapitres.
- Mante religieuse et Souris: duo de lycéens, a priori avec romance tragique. Les voeux sont faits, sous le patronage de leur relation. On voit surtout combien les animaux totems ont leur caractère, choisissent leur chevalier en fonction d'une forme de compatibilité. On sent que ça va être glauque.
- Coq et Tortue: les élèves du Chevalier Espadon. On apprend leur "enseignement", et on voit le combat qui a coûté la vie au Chevalier Espadon. Subaru se lie avec Mika.
- Chouette: quasi absent du volume, on ne voit Taiyo que pour constater qu'effectivement il est passé du côté d'Animus. Mais on ne connaît pas encore la motivation de ce choix, Taiyo rejetant les signes d'affection d'Animus par ailleurs.
- Chat: le plus étonnant pour moi de ce volume, puisqu'il introduit les deux nouveaux thèmes: les annales akashiques ou l'omniscience d'une part, le voyage dans le temps d'autre part. Tandique que Yuhi est invité chaque nuit à rêver avec Samidare, Hyo est lui invité en rêve par Animus, qui lui propose une alliance, refusée. Hyo décide de devenir un cruel déicide: ça promet!
- Espadon: Si Inashika Akitani est bien un Chevalier, ce n'est qu'après une histoire déjà particulière. En effet, l'Initiateur a vécu 500, a reçu des pouvoirs quasi magiques, la longévité et la connaissance absolue et donc le don de voyance. Ces pouvoirs se sont estompés peu avant sa mort, qu'il connaissait d'avance. Il semblerait que ces pouvoirs aient été transmis/répartis dans les Chevaliers (au mois ses deux élèves, je table sur l'ensemble...). Flashback important donc, qui relance le sens de l'intrigue.

Les nouveaux éléments/thèmes:
- Les annales akashiques: plusieurs personnages sont liés à cela: l'Espadon en a bénéficier, le Chat désire cela (en a fait son vœu, irréalisable), et Animus semble en quête de cette connaissance. On la voit personnifiée dans le flashback d'Akitani, et du coup ça semble un enjeu derrière la destruction de la terre.
- Le voyage dans le temps: Hyo, en discute avec la soeur de Samidare, qui outre les explications scientifiques l'associe au don de voyance. En tant que voyance, il concerne Akitani et l'équipière de Nagumo. Mais le voyage dans le temps concerne aussi Animus, qui révèle venir du futur, et chercher l'origine de la création.
- Les animaux totem: outre leur caractère propre, ils semblent relativement détacher de l'affrontement entre Anima et Animus pour certains. La relation de Yuhi à Noy, qui ne divulgue pas les objectifs secrets de la Princesse, n'est pas si particulière: la Chouette admet la trahison de Taiyo, le Chat ne s'offusque pas de la possibilité que Hyo passe de l'autre côté, etc. Tout ça confirme qu'il y a un arrière-fond qui ne correspond pas à la situation "simple" d'affrontement Bien/Mal, qu'on est bien dans une sorte de simulacre.

En tout cas, grosse bataille en perspective pour le prochain tome: ça devrait se décanter méchamment à partir de là!

_________________
ImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Lun 22 Oct 2012 22:29 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Image
Samidare - volume 4

Effectivement on entre dans une nouvelle partie du récit et donc petite rupture. Après 3 premiers volumes où cela avançait avec une certaine nervosité et rapidité, le second acte débute donc en prenant le temps de présenter les divers nouveaux persos et les éléments d'intrigues générales ou/et personnelles qu'ils portent.
Le résultat me plait beaucoup et le tout est une nouvelle fois assez dense! Comme tu le soulignes seleniel, l'aspect simulacre / artificiel de l'affrontement Anima (Bien ?) / Animus (Mal ?) est ce qui se dégage principalement de ces chapitres. Peut être à cause de l'évocation du voyage dans le temps, il y a aussi un aspect relatif des choses que je note avec entre autres les Annales Akashiques : introduit comme un Saint-Graal tout d'abord, cette connaissance "ultime" est ensuite complément relativité avec l'Espadon : un être humain l'a déjà obtenue, n'en a rien fait de déterminant pour l'humanité, et même la dénigre à la fin. Un autre simulacre que cette quête ?
Et si Animus se présente et explique de façon sommaire sa nature et son objectif (même si tout cela est à prendre avec des pincettes) pour le moment c'est bien Anima qui demeure la plus mystérieuse et énigmatique.
La nature même des Chevaliers (liée à Anima) est très ouverte : outre le fait qu'ils peuvent apparemment passer d'un camp à l'autre sans souci, Animus explique qu'ils ont aussi le potentiel de devenir comme lui, c'est-à-dire des Dieux.
L'aspect temporel est peut être la clé : il a déjà été évoqué que les Chevaliers Animaux se sont déjà battus dans une autre guerre. De là on peut tisser une théorie comme quoi Anima et Animus répètent ce processus à travers diverses époques - comme Animus peut voyager dans le temps, nous ne pouvons pas établir une chronologie sûre de ces "guerres". Il y a aussi un dernier aspect que j'ai noté : qu'est-ce qu'Animus attend pour détruire la Terre ? Cette Menace n'était-elle qu'un autre Simulacre au final ? Est-ce que ce sont les Chevaliers et leurs potentiels qui l'intéresse réellement (d'où des marionnettes qui montent en puissance progressivement pour les faire évoluer/progresser) ? Même question pour Anima ?
Bref quel est le lien entre Anima et Animus et quel est leur but véritable ? Il y a pas mal de choses (et même trop) qui n'entrent pas le cadre de l'affrontement pur et dur entre Anima et Animus.
Dans tous les cas un nouveau volume très intéressant à lire et avec comme toujours une bonne dose de dérision (alors comme ça on est passionné de Cosplay^^).

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Mer 24 Oct 2012 20:20 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Une petite initiative sympa : Ototo va sortir une édition du volume 1 avec une couverture spéciale pour Halloween et les fêtes de fin d'année. Les personnes déjà détentrices du volume 1 pourront obtenir cette nouvelle couverture gratuitement sous présentation de leur volume 1 "ancienne édition". Par contre pour le moment cette nouvelle couverture sera disponible seulement en salons : Japan Expo Centre, Japan Expo Belgique, Japan Touch et TGS (pour ceux en 2012)

Source : http://www.manga-news.com/index.php/act ... r-Samidare

Image


Ca fait très Tetsuo-Akira je trouve. Déjà la cape rouge déchirée ça donnait à Samidare un petit air de Testuo et là le trône est aussi assez caractéristique je trouve. En tout cas une couverture sympa, pas incontournable, mais sympa ^_^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Samidare, Lucifer & The Biscuit Hammer
MessagePosté: Ven 14 Déc 2012 23:16 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Image
Samidare - volume 5

Avec ce cinquième volume nous arrivons à la moitié de la série. Il est moins dense que le dernier car centré sur Samidare et sa relation compliquée avec sa mère (après son père donc). Sa soeur également a un rôle important qui la relie à l'intrigue principale via ses discussions avec Anima : on peut donc s'attendre à un développement continu de Hisame jusqu'au dénouement, reliant la famille de Sami à la destruction du monde (voir couverture).
L'intrigue générale quant à elle n'avance pas réellement car c'est un peu le thème de ce volume 5 : la confirmation que tout ceci est un Jeu (entre un frère et une soeur ?), et qu'il y a des règles avec des étapes à suivre.
Du côté d'Animus nous avons un nombre précis de Marionnettes avec un schéma de montée en puissance. Idem avec Anima qui peut donc faire 3 Level-up sur ses chevaliers et procède dans ce volume au premier. Le Dragon et l'Oiseau Divin sont logiquement réservés à Yuuhi et Mikazuki. D'ailleurs l'annonce et la prévisibilité de la chose renforce une nouvelle fois le côté balisé et "jeu" de la chose.
Donc le volume est rythmé par la mise au point de l'équipe avec les améliorations et la découverte des pouvoirs de quelques persos. Les victoires s'enchaînent mais on ressent le côté artificiel de cela (même si Animus semble préférer éviter que Sami s'en mêle car a priori sa montée en puissance ne fait pas partie du processus). Anima fait d'ailleurs son apparition et il est difficile de savoir pour l'instant si c'est son état normal ou s'il y a autre chose. On dirait au final que le seul qui s'amuse est Animus et que pour Anima il s'agit juste d'une obligation, ce qui se traduit dans leur façon de communiquer et d’interagir.
Pour le reste des personnages et des situations toujours aussi bien fichu entre le fun et les meta-contextes, dont un prologue à la plage assez hilarant^^
Assez hâte de lire le prochain volume pour assister à la prochaine étape de cette "Guerre pour la Planète".

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page [1], 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com