Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 102 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4, 5, 6, 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 1 Déc 2008 09:54 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Le tome 10 illustre bien les différences et l’évolution entre Gunnm et Gunnm Last Order. S’il s’agit dans les deux cas de cyberpunk, dans le premier cela tournait autour de la thématique du corps machine alors que GLO explore les consciences artificielles et plus exactement le tout artificiel en creusant le concept d’individualisation et de karma de la Machine.

On avait un début de ce genre de thème avec l’opposition de la Décharge (corps artificiels) et Zalem (consciences artificielles). La partie spatiale synthétise et fusionne ces deux approches.

Dans le tome 10 on a d’abord toute la partie réalité virtuelle avec entre autre l’affrontement « Hacker » et évidemment la confrontation Sechs et Zekka – sans oublier le délire fort réussi autour de Nova.

Sur nos deux combattants, on a d’un côté Sechs androïde pur et dur de deux ans d’âge (^_^) et de l’autre Zekka, le super champion spatial, qui combine à la fois un corps mécanique et une puce cérébrale – donc du 100% synthétique lui aussi mais dans un autre genre. Et autour de ça Kishiro brosse la thématique de la conscience et de la volonté qui sublime la machine avec ce parti pris excellent : Sechs et Zekka ont le même type de corps mécanique – avec un modèle plus récent pour Sechs – et pourtant Zekka le surclasse totalement car il a maîtrisé son corps mécanique grâce à son mental et a ainsi développé un potentiel propre et unique, manifestation de son individuation.

On reste évidemment dans une thématique connu de Gunnm mais là où la première série proposait uniquement une sublimation du corps (en gardant une part de l'ancienne humanité avec le cerveau), GLO va un cran plus loin et développe la sublimation de l'esprit en se débarrassant de la dernière « limite » de l'humanité, le cerveau organique. De ce fait si les cyborgs de la Décharge sont encore des humains et les habitants de Zalem avec leur cerveau normalisé également, alors les êtres qui combinent les deux comme (Sechs et Zekka) le sont-ils également ? Qu'est-ce qui nous défini en tant qu'individu ?

La quête karmique de Gunnm n’a jamais été aussi loin et en même temps le récit rebondit sur le tournoi en renouvelant sa légitimité outre pour le combat/quête de soi : d’abord excuse pour l’infiltration (donc victoire inutile) et maintenant convoitise autour du prix donné au vainqueur : obtenir son propre état (et donc indépendance de la Décharge/Zalem par rapport à Jeru).

Bref les aventures de Gally roxent toujours autant – mais espérons tout de même que la belle revienne sur le devant de la scène avec un rôle plus actif mais vu le cliff je ne me fais pas de souci.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 1 Déc 2008 11:39 
350 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2006
Messages: 1876
Localisation: à l'ouest
Voilà une très bonne analyse comme toujours de l'ange (mici ^^)
qui me permet de mieux placer des mots sur le sentiment vaguement ressenti mais rarement déchiffrable pour moi tout seul.
Depuis mon arrivé en France, le fait pour moi d'avoir laissé au bled les 1er tomes a créé un véritable choc et blocage face à l'achat des tomes suivant. Comme laisser un morceau de moi à 4000Km et tenter de le reconstituer ici tel un Cyborg à la recherche de membres de rechange.... ça coûte toujours un peu cher. Quand je serais plu à à paine + de 60% du smic , sans doute pourrai-je enfin me rattraper à fond sans plus regarder en arrière.
à ce stade je ne cesserai d'avoir de la gratitude pour les teams de scantrade me laissant le recule nécessaire pour rebondir sans frustration. ^^
Pour le moment je n'est vu ce tome donc qu'en scan et j'en ai certainement raté pas mal de bouts Mais l'émotion reste à peu près la même (la difficulté visuel en + ^^) et pour la relecture c'est le papier que j'aurai et je me priverai pas de les dévorer tous d'affilé!!

_________________
Winter is COMING


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 26 Fév 2009 10:31 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Alors, même si hier c'était une bombe NN qui était tombée sur la capitale avec un tout autre univers, Gally & consorts n'étaient pas en reste avec la sortie du tome 11 (En revanche, pas d'Aqua Knight pour moi même si une certaine personne l'a acheté à côté de moi, j'ai trop peur de voir une fin en sucette vu le peu de tomes annoncé ^_^). Pour une fois, je serai bien plus concis sur cette lecture vu que principalement, ça se "bastonne comme à Chicago" comme le dirait un certain chanteur. De tels tomes ne me dérangent pas, il faut bien de tels moments d'action après le très conséquent brainstorming imposé par le tome 10.

Alors, ce que je retiens principalement de ce tome, c'est le très gros délire de Kishiro avec le concurrent mercurien qui se bat contre Tôji. Je ne sais pas ce qui est passé par la tête de Kishiro pour aller dans un tel sens mais je lui reconnais un certain courage pour aller au bout de son idée. Étrange, très étrange mais une idée plutôt bien exploitée au final, donc ça passe pour moi.

Sinon, le combat final de ce tome 11 avec Sechs et Xazi en guest-star est vraiment très bien à suivre, ça part dans tous les sens à la mode de Sechs et c'est ça qui est bien avec ce personnage tout en démesure pour ses affrontements. Rah, et que dire du cliff de fin et de la résurrection de Gally d'une manière bien surprenante dans ce même combat ? Encore une bien longue attente qui débute pour le tome 12 après un nouveau tome qui m'a encore sans mal convaincu...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 26 Fév 2009 12:04 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
C'est sûr que comparé au tome 10, ce onzième se révèle beaucoup moins fourni en avancées scénaristiques hallucinantes, découvertes attendues depuis le premier tome de la série et twist final dantesque. Mais peut-on seulement lui reprocher ?

Au lieu de cela, on retourne sur le ZOTT avec le combat de Tôji, rapidement rejoint par maître Zekka qui n'intervient que très faiblement dans ce duel face au monstre freudien. Assez étrange comme trip, dérangeant à bien des égards, mais bien maîtrisé et réussi. On peut aussi sentir se profiler une intrigue annexe après le Tournoi sur les mystères que renferme apparement Mercure, à moins que ce ne soit qu'une anecdote pour densifier Anormaly le temps de son duel phallique.
Et puis c'est aussi l'occasion d'explorer un peu plus le passé de Zekka, qui est bel et bien un monstre sacré de puissance et d'égo. On apprend aussi que le cable de Zalem qui a été sectionné était le fruit de la bataille entre lui et Donfan. Ce qui me sidère un peu, c'est que Kishiro avait sans doute prévu une histoire du genre depuis le début de la série, à l'époque où les personnages n'étaient pas encore des titans en puissance, chose qui est apparue depuis Last Order. Cela donne en plus une importance encore plus grande à Zekka dans son influence sur l'univers de Gunnm, pas déplaisant.
Et le coup des astéroïdes bouddha modelés à la force du poing par Donfan sont aussi l'occasion de montrer les performances de ce personnage décédé mais qui n'en reste pas moins incroyable. Le fait que Tôji réussisse à parer le coup de Zekka a tendance à montrer que les duels Tôji/Gally (puisqu'il y croit encore et toujours) et Zekka/Sechs iront dans le sens des puissances respectives des équipes, même si l'avantage de Zekka est pour le moment indéniable.

Quant à la demi-finale entre Space Angels et Jupiteriens, elle est tout simplement énormissime. Les transformations, subfertuges et coups (aah, le mixer de Jupiter, un grand moment) s'enchainent à une vitesse étourdissante, Sechs rendant point pour point les coups au cyborg adverse. Il est d'ailleurs vraiment intéressant de voir la maîtrise des régles de cette équipe, qui n'en effreint aucune mais sait toutes les utiliser à son avantage (taille et poids maximal, munitions sans poids, absorption des éléments de l'arêne...), toute l'expérience des cinq ZOTT est ici synthétisée.
L'arrivée providentielle de Xazi est aussi un moment fort, surtout qu'elle se débarasse sans peine de la deuxième transformation du cyborg. Par contre, je regrette qu'on n'ai pas le temps de voir les troisième et quatrième transformations, pour passer directement à l'ultime. La puissance de cette dernière est assez incroyable, véritable machine à créer des micro-wormhole de folie.
Je note aussi que la double page finale se révèle complétement à l'opposé du final du tome 10, et que le retour de Gally parait légèrement précipité, en apparence seulement.

En tout cas, même si je connaissais tout ce qui allait se passer dans ce tome, c'est toujours un plaisir de l'avoir en version française entre les mains.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 28 Fév 2009 21:15 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Image
Gunnm Last Order - volume 11

Tout pareil que mes camarades! Après un volume 10 riche en révélations et en avancées de l'intrigue, ce volume 11 recentre logiquement (c'était annoncé) le récit sur le tournoi.

Deux combats occupent le tome, celui de Toji face à un monstre freudien et celui de Sechs face aux champions en titre, la grande et puissante nation de Jupiter.

Tout d'abord le délire freudien où Kishiro creuse le background, comme souvent totalement improbable, de son univers SF déviant! Mythologie Mercurienne à l'honneur ainsi qu'un développement mythologique sur le Karate qui repousse les limites de la quête de soi et de la puissance. Le tout accompagné d'un délire sur les Bouddha bien marrant et découverte des impacts de l'ancien combat de Zekka et du maître de Toji sur la mythologie de l'univers de Gunnm. Bref du mythe à tous les niveaux.

Le combat de Sechs est lui par contre beaucoup plus matérialiste et terre à terre avec une arme ultime de chez ultime, symbole de la puissance ultime du fier peuple de Jupiter. Bien bourrin et bien fun que ce déferlement de puissance quasi obscène^^

Bref un super tome où Kishiro se lâche complètement pour mon plus grand plaisir^^

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 7 Mai 2009 09:03 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
Selon le site de Glénat, le tome 12 de Last Order est prévu pour le 1er juillet prochain, ce qui est quand même incroyable comme rythme de parution après des vides de plusieurs années entre certains tomes, voici que l'édition française a quasiment rattrappé l'édition japonaise ! Donc le tome 13 devrait en principe se faire désirer, ce n'est pas comme si on n'avait pas l'habitude.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 21 Mai 2009 20:01 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2008
Messages: 4
Localisation: l'ile de ré
officiellement glenat n'as rien annoncer car il garde leur nouveauté pour la japan expo de plus ils vont peut etre mettre leur sortie en exclu pour la japan et faire la veritable sortie en france pour plus tard courant juillet et donc cela sera peut etre pareil pour oone piece

_________________
fuer grissa ost drauka // le travail c'est sacré, c'est pour cela que je n'y touche pas


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 27 Mai 2009 17:23 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Il y a toujours des nouveautés qui font mouche à coup sûr...

Image

Si j'ai bien compris le speech de Glénat à ce propos, la plupart des histoires présentes dans ce recueil de nouvelles sur l'univers de Gunnm étaient dans la nouvelle édition de la série, j'imagine qu'il s'agit des grands formats car je ne les avais jamais lues auparavant. Et pour le moins que je puisse écrire, c'est que cela m'a beaucoup, beaucoup plu. Comme à chaque fois de toutes façons...

Compilées de cette manière, les nouvelles présentes montrent quand même bien l'évolution graphique de Kishiro de Gunnm vers Last Order. La nouvelle « Douce Nuit » est certainement celle que j'ai le plus apprécié, très probablement parce qu'elle repose sur des codes dont l'auteur sait admirablement bien jouer pour titiller la corde sensible du lecteur ainsi qu'un retournement de situation dantesque dont il en a le secret. Celle que j'ai le plus apprécié par la suite est « Barjack Rhapsody » car elle apporte des éléments plutôt intéressants à suivre dans la trame de Last Order, dans le sens où ce n'est pas tous les jours que l'on voit Koyomi dans le feu de l'action, et ce depuis très longtemps... Une histoire sympa à suivre et qui met bien en valeur le cheminement d'un personnage toujours aussi atypique.

Quant au reste, j'ai particulièrement apprécié le final de « Origines », même si l'histoire était très brève et la chronologie détaillée de l'univers de Kishiro placée en début de ce recueil, ça permet de s'émerveiller à moindres frais de l'énorme travail abattu par l'auteur sur la cohérence et la richesse de cet univers. Dans tous les cas, ce Gunnm Other Stories m'a beaucoup plu à lire.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 7 Juin 2009 17:07 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Image
Gunnm other stories
Quatres nouvelles pour nous replonger dans l'univers de Gunnm face "Terrestre", le tout accompagné d'une frise chronologique très détaillée et qui compile tous les éléments de l'univers jusqu'au volume 10 de Last Order. Les 3 premières histoires ont été écrites il y a 10 ans après la première fin de la série et la dernière date d'il y a 3 ans, réalisée durant un break de GLO.
- "Douce Nuit" : récit le plus long, il a pour héros Ido des années avant qu'il ne trouve Gally. Une jolie histoire autour de la nature identitaire du Corps tout à fait dans la lignée thématique de la première série.
- "Le doigt sonique" : récit d'action autour d'un tueur en série qui a pris pour cible Gally au temps du "New Kansas". C'est simple et efficace, et le tueur a un côté réellement intriguant.
"Origines" : un récit un peu conceptuel et onirique qui met en scène une borne. Amusant.
"Barjack Rahpsody" : récit qui donne sa couverture au recueil et qui met en scène donc Koyomi en quête de sa voie. Un récit emplit de nostalgie et qui joue avec les mythes de la série comme pour réaffirmer que cette époque de jeunesse est révolue et qu'il faut désormais se tourner vers l'avenir.
En résumé un recueil très sympa qui permet de se replonger pendant quelques histoires dans l'univers "Terrestre" de Gunnm.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim 7 Juin 2009 17:49 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
Ben tiens, j'en avais presque oublié (et c'est horrible) de parler de ce recueil de nouvelles Gunnm Other Stories, tome que j'avais déjà en version import (j'aime gâcher mon argent là dedans) et que je redécouvre avec un plaisir double : plaisir de la traduction, plaisir de l'édition. Si le premier me semble facile à comprendre, le second en revanche a été presque un étonnement pour moi, à savoir qu'hormis le sens français, l'édition de Glénat a été agréablement soignée : les dernières pages d'explications et les quelques croquis sont là ; le tableau récapitulatif des évènements de Gunnm au tout début avec en fond une excellente image couleur ; ainsi que (et c'est surtout ça qui me plait) la double page couleur avec Den. Pour un tome aussi gros et aussi près de l'édition japonaise, le prix habituel fait que, déjà, on ressent une volonté de faire plaisir aux fans de Gunnm chez Glénat.
Petite parenthèse, d'ailleurs, j'ai vu des panneaux publicitaires dans la rue sur cet inédit de Gunnm, vantant par la même occasion la série en son entier. Incultes, vous n'avez plus d'excuses.

Chaque nouvelle est l'occasion de tester une narration différente (drame ; action ; mutisme ; policier -c'est du moins ce que m'a fait ressentir « Barjack Rhapsody », avec Koyomi en reporter et un mystère à élucider sur le retour de Den), prouvant que l'auteur sait jouer sur plusieurs plans avec sa série phare. S'en est même impressionnant de voir qu'il peut élargir le côté cyberpunk de son oeuvre pour s'essayer à différents styles, essais toujours réussis.
Je garde néanmoins une préférence pour la première nouvelle, « Douce Nuit », parce qu'elle s'attarde à explorer un personnage essentiel dans la série et le déclic qui l'a mené à être ce qu'il était au début de la série ; tout en créant une intrigue complexe et parfaitement menée. Mais surtout, ce que j'adore dedans, c'est la présence du chat Gally, comme un témoin de l'histoire, une trace de la Gally future, un pressentiment. C'est comme si l'auteur avait anticipé l'utilisation du félin dans le flashback d'Ido et qu'il légitime son existence. Et Kishiro a un trait absolument magnifique lorsqu'il s'agit de lui donner vie, les poses félines étant d'un tel naturel, d'une telle beauté... Ca m'en donnerait envie de remettre ma signature, tiens.
Le reste était tout autant excellent, variant joyeusement la lecture, ce qui fait que de bout en bout, on ne peut pas s'ennuyer, et avoir le tome en deux exemplaires ne me dérange absolument pas ^0^.

On en demanderait presque plus, si c'était possible !
        Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 2 Juil 2009 12:37 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Peut-être le dernier d'une série d'un beau sursaut éditorial chez Glénat... J'veux déjà mon Tome 13 SVP ! \o/
Gunnm Last Order vol. 12

Image

Eh oui, comme d'habitude, j'ai dévoré avec envie et plaisir ce nouveau tome de Last Order. Après tout, la résurrection de Gally à la fin du tome précédent ne pouvait présager que quelque chose de très plaisant à découvrir tout au long de ce tome. Ce qui fut au final bien le cas, comme d'habitude sur le plan personnel... Rah ! De telles lectures, ça me donne réellement de continuer à crier à la folie pure quand Leto et Saito montent bientôt une équipe pour sortir des "âneries" impensables sur la qualité de Last Order !
:luffy langue:

Autant revenir sur le tome, et à la résurrection de Gally donc... J'ai presque envie d'écrire "en avant la musique" vu que ça suit le fil rouge de la série où Gally devient de plus en plus monstrueuse potentiellement en puissance, n'arrêtant pas de soutirer de la bouche de Super-Nova des cris d'admiration sur le potentiel kharmique qu'elle laisse entrevoir. Eh bien, j'aime bien cette nouvelle forme de Gally qui apparait de plus en plus comme quasi-divine dans son univers, ça peut laisser certains nostalgiques du temps passé (non, je ne vise personne, mais bon, suivez mon regard... ^_^) mais j'adhère beaucoup à une telle séquence dans l'histoire de Gally, dans le sens où elle apparait tellement surpuissante et omnisciente qu'elle en reste immodérément sympathique et surtout simple au final (comme le prouve ce qu'elle peut raconter à la fin de ce tome). J'ai aussi beaucoup accroché à la scène où Gally fait face à M'Badi, Kishiro m'a plutôt bien eu durant cette séquence car la représentation du prétendu contrôle absolu de M'Badi a fait que j'ai été pris au jeu, pensant que Gally avait peut-être finalement quand même encore quelqu'un au dessus d'elle. Mais là, le final de cette scène, mais si il doit être abusé quant à sa conclusion... Wow, je me dis que c'est pour de tels bons moments que je lis la série car c'est réellement imparable pour s'attirer ma sympathie. ^_^

Ce tome a aussi fait disparaitre une grande appréhension que j'avais à propos d'un changement qui est de toute manière observable d'entrée sur la couverture : la queue de chat qu'a gagné Gally avec sa résurrection. J'ai eu très peur que Kishiro se tape un trip fan-service à base de Nekomimi mais ce n'est heureusement pas le cas, il ne s'axe pas trop dessus dans le feu de l'action mais il arrive à sortir des coins de cases à l'humour absurde mais efficace avec la découverte par Gally de sa queue. Par exemple, le gros silence de la machine à café avec Xazi m'avait bien amusé avec ce détail, quoique, la probable mise à soudaine de Elf et Zwölf valait aussi le détour au même moment.

Pour finir ce tome, le développement du Karaté galactique apportait son lot de révélations ou de réflexions intéressantes. Le flashback de Tôji continue de donner de l'intérêt à un personnage qui n'en manque pas et les autres protagonistes du lot ne sont pas en reste parmi ceux qui tentent de prendre une place dans son équipe. Mais bon, maintenant, reste à voir j'imagine prochainement si Zekka va réussir à dompter son ancienne propriété génétique qui a l'air bien boostée au passage... J'ai l'impression de me répéter à chaque tome mais c'est toujours le cas, ce tome 13 assure à mes yeux à tous les domaines et me rend très longue d'office l'attente du prochain.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu 2 Juil 2009 21:56 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 23749
Localisation: Joker
Image
Gunnm Last Order - volume 12
Nous y voilà.

Le chemin menant à l'union du corps artificiel et de la conscience artificielle vient d'aboutir pour Gally. La voici "Surhomme" face à un autre type de "Surhomme" au corps et à la conscience tout aussi artificiel mais né de la fusion de 3 Karmas distincts, le bien nommé M'Badi - dont la fameuse et légendaire bataille contre le Docteur Wares nous est enfin narrée et apporte son lot d'explications sur la transformation de M'Badi en Trinidad.

Mais pour le moment M'Badi est mis de côté à la faveur de la voie du Guerrier et de la reprise du Tournoi.

Gally revient plus puissante que jamais du néant, véritable singularité Karmique et Kishiro est réellement très inspiré sur ces pages de retour, consacré à la mise en valeur de la Gally "Karmos". Au design très réussi - avec un retour aux sources "Chat" très accrocheur!

La suite du volume est consacrée à la Voie et plus particulièrement à celle du Karaté à travers Tôji et Zekka. Ce qui est amusant c'est de constater à quel point une équipe d'apparence homogène comme la leur (Tous des Karatekas) peut draîner autant de formes de combats différents. Le jeu autour de la soi-disante voie unificatrice est ainsi porteur de questions.
Evidemment au final c'est l'épuration vers une forme de pureté homogène (simplement d'apparence ?) pour faire face à l'équipe hétérogène (simplement d'apparence ?) ) des Spaces Angels!
Extériosité et Intériosité dans toutes leurs splendeurs.

Sur l'univers SF "Déviant" en lui-même, je suis toujours aussi fan et je reste skoché devant la nouvelle Mythologie Gunnm que Kishiro trace avec une grande maîtrise.
En fait depuis le flashback de Vilma (Volume 8), Kishiro a bien recadré son scénario et ses développements thématiques je trouve. Pour moi depuis ce tournant de l'histoire, le récit a retrouvé un second souffle avec des enjeux et des événements bien plus clairs.
Kishiro a mis longtemps à préparer le terrain pour cet acte de son récit et au vu du résultat je trouve que cela en valait la peine. C'est du Gunnm à pleine puissance à mon goût, avec sa déferlante de personnages improbables, complémentaire et opposée qui se battent pour faire face à leur Karma et hurler à l'univers leur droit d'exister et de vivre.
Indépendance!

Bref rendez-vous prochainement j'espère pour voir les combats de ces "Surhommes" qui veulent créer leur propre utopie.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 6 Juil 2009 15:09 
Ô-Totoro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2006
Messages: 3651
Localisation: Échappe à la connaissance
Bullzor a écrit:
Rah ! De telles lectures, ça me donne réellement de continuer à crier à la folie pure quand Leto et Saito montent bientôt une équipe pour sortir des "âneries" impensables sur la qualité de Last Order !
:luffy langue:

Euh... Le smiley est sans doute là pour montrer que la phrase est à prendre au second degré. Ouais, on va dire ça comme ça (n'empêche que je n'ai jamais critiqué la qualité de Last Order en tant que tel, j'ai toujours dit que c'était la comparaison avec son aîné qui faisait mal. Ca ne change rien au fait que GLO est un manga bien au-dessus du commun des mortels :P, mais pas la bombe ultramythique espérée pour un fan en chaleur comme moi).

Ce qui est bizarre avec ce tome 12 de Gunnm Last Order (hérésie, je suis le seul des trois qui, lorsqu'il fait la review d'un tome sur le topic, ne met pas d'image !), c'est qu'on se rend compte que plus ça avance, plus Kishiro part dans un gros trip sur le too much, mais que paradoxalement ça passe de mieux en mieux, comme si le fait de tout faire explosé faisait parfaitement passer la pilule ; la mise en place d'enjeux clairs prouvant que l'auteur ne part pas dans un trip dont il aura du mal à se sortir. Le récit est donc une nouvelle fois maîtrisé, après des sombres frasques sur plusieurs tomes (les premiers, qui paraissaient partir dans un délire sans dead line clairifiée).
Kishiro continue en même temps à développer ses personnages secondaires, surtout les Karatékas qui constituent de plus en plus une équipe digne de faire face aux Space Angels pour la Finale, reste qu'il leur faut maintenant affronter les terribles vénusiens (amusant de voir l'extrèmisme des deux insiders : Jupiter était porté sur le côté mécanique, le contrôle par la machine ; Vénus se réclame de la biologie absolue, le contrôle par l'organisme) ^_^. La fin du tome avec le combat orgasmique entre tous les karatékas du système solaire (l'occasion, encore une fois, de développer son univers) fait particulièrement penser à un foutoir too much, le temps de se taper un gros délire visuel sur un combat improbable. J'aime bien aussi lorsque l'auteur développe encore son dessin en introduisant une fable médiévale très réussie dans le fond comme dans la forme, et aussi de faire de l'humour SD avec Gally qui fait des commentaires sur la parallèle de la fable et de l'histoire (j'ai hâte de voir s'il y a un chat de Cheschire dans Gunnm !).
Et puis il y a toutes ces tentatives d'humour qui font mouche (même de la part du duo infernal Elf et Zwölf qui trippent grandement sur un fantasme d'otakus O_o).

Enfin bon, j'ai vraiment bien apprécié lire ce tome, même en le connaissant par coeur, c'est toujours un plaisir que de s'injecter du Kishiro dans les yeux ^_^.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 11 Juil 2009 18:04 
275 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2006
Messages: 1519
Quel tome, mes aïeux ! Quel tome !

Depuis l’analepse consacrée à Vilma, au huitième tome, j’ai l’impression comme ange bleu que Gunnm Last Order a retrouvé de son intérêt et de sa splendeur. Si, bien évidemment, je reste convaincu que la série initiale est indépassable, je ne peux que m’incliner devant les derniers volumes que Kishiro nous a pondu. Ce douzième tome synthétise agréablement ce qui caractérise les aventures de Gally dans l’espace : une bonne dose d’exagération, un univers profond et recherché, des personnages charismatiques que j’apprends à apprécier à leur juste valeur.

Très franchement, l’hyperbolisation des pouvoirs de notre cyborg ne m’enchante guère. Ce too much constant (pour reprendre Leto II) est inhérent à la série, je n’suis surpris qu’à moitié de cette évolution : la fin du tome précédent paraissait déjà claire sur ce point. Pour autant, cela catalyse un rebondissement qui prévoit une suite intéressante : l’introduction de l’Epée de Damoclès. Si ce détail venait à rendre le destin de la fine équipe plus incertain que jamais, avec une domination (de nouveau) d’Aga M’Badi, je prends ! Même si, malgré moi, je crains que la toute-puissance de Gally ne parvienne à la tirer de ce pétrin.

Le développement de l’univers propre aux karatékas m’a comblé, dans le dernier tiers du volume. Concrètement, Kishiro expose une fois de plus son talent de création de mondes, de systèmes complets, basés sur une mythologie et des bases ancestrales définies (d’solé si la clarté ne m’aime pas ce soir). Et ça fait mouche ! L’introduction à venir, et déjà débutée, de protagonistes qui grossiront les rangs de l’équipe de Zekka, me réjouit, simplement. Et puis, le Last Man Standing Match à 100 participants, j’adore ! \o/

Enfin, dans les détails qui permettent d’accrocher à l’ensemble, je note la nouvelle apparence de Gally, marquant un certain retour aux sources. D’la même façon, l’humour distillé à divers moments, propre à Gunnm Last Order, parvient à me convaincre désormais. Sans doute depuis que le récit a repris du poil de la bête.

En conclusion, je dirais ce manga revient peu à peu à ce qui se fait de mieux, en matière de Cyperpunk. En attendant : que du bon ! Je prends toujours autant de plaisir à suivre les aventures de Gally & Cie (dingue, j'ai la vague impression de ressortir cette phrase à chaque chronique de Last Order o__O"). Reste l’attente qui débute. <__<"

_________________
« No gods or kings. Only man. »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 6 Juil 2010 22:00 
475 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2008
Messages: 2366
Localisation: sur Sillage ... Poukram !!
Je viens d'apprendre une nouvelle assez alarmante en ce qui concerne la suite des aventures de GLO ...
D'après Scantrad.fr, suite au contrainte que subit Yukito, il se pourrait qu'il quitte son éditeur, mettant GLO en pause pour une durée indéterminée..
Espérons qu'il réussisse à résoudre vite le problème. Déjà que la parution était assez lente, si là ya plus rien ... >__>
Affaire à suivre ...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 102 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4, 5, 6, 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com