Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Coco
MessagePosté: Mer 27 Déc 2017 21:47 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20990
Localisation: Joker
Image
Coco (2017)
par Lee Unkrich


Miguel, un jeune Mexicain de 12 ans, vit dans une famille où la musique a été bannie depuis plusieurs génération après qu'un de leur ancêtre ait quitté sa femme et sa fille pour poursuivre sa carrière musicale. Cependant Miguel rêve lui-aussi de devenir musicien et le traditionnel Jour des morts va lui apporter une occasion unique pour résoudre ce conflit familial.

Beaucoup aimé !
Difficile de parler du film sans le spoiler car même si l'intrigue se devine facilement une fois véritablement lancée, elle mérite largement de la découvrir en directe. Comme toujours superbe directement artistique. Si le monde des morts est sympa, ce qui est fait sur les morts eux-mêmes, version squelette coloré, était excellent.
Du rythme, une morale touchante sur les ancêtres et les histoires "familiales", et de la bonne musique.
C'est aussi intéressant pour les plus jeunes de voir un film de ce calibre aborder la mort de façon si directe.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coco
MessagePosté: Dim 31 Déc 2017 04:38 
100 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mar 2012
Messages: 820
Localisation: In another castle!
Vu il y a quelques jours et j'ai mis du temps à m'en remettre tant le film fut un bulldozer émotionnel.

Incontestablement, il devient de très loin mon Pixar préféré, au-dessus de Là-Haut qui semblait pourtant indétrônable. En terme d'émotion, je m'étais souvent amusé à m'imaginer une production Pixar avec le début de Là-Haut et la fin de Toy Story 3 la partie dans l'incinérateur et je pense qu'on s'approche de ce à quoi j'espérais, à une exception près ceci-dit, l'émotion fut présente tout le long du film.

L'équipe du long-métrage a su créer quelque chose de terriblement fin et subtil en plus d'avoir une direction artistique absolument somptueuse. Le sous-texte de certains détails va parfois très loin, proposant ainsi un aspect mélancolique encore plus appuyé qu'il n'y parait. Cependant, le film n'est absolument pas mortifère, c'est même l'exact opposé, tout y est très... charnel. Sur un film se centrant principalement sur le monde des morts à l'apparence squelettique, cela ne manque absolument ni de sel, ni de panache. Et forcément, une mention toute particulière à l'arrière grand-mère de Miguel qui était tout simplement LE personnage que j'attendais le plus au tournant depuis sa micro apparition dans l'un des trailers. Difficile en effet d'en dire plus sans spoiler comme une brute, mais la "présence" que dégage ce personnage m'a profondément bouleversé. Sa posture, ses rides, ses mains, ses prises de parole, tout sonnait "vrai", palpable au possible. D'ailleurs, je ne sais pas si la même chose s'est produite pour vous autres, mais j'ai une petite anecdote amusante.

Spoiler: Montrer
Ai-je été le seul à penser avant d'aller voir le film que Coco était le prénom du héros? Je sais que dans mon entourage, la même remarque est revenue assez souvent. N'ayant pas vu masses de trailers et ayant une large propension à la mémoire d'oiseau, la révélation fut particulièrement surprenante et agréable concernant mes attentes envers la mama.


J'aimerais évoquer très rapidement l'aspect spirituel du film. Pour dire les choses simplement, je suis passé par tout un panel d'émotions durant le visionnage, tant le film m'a remué. La partie du film se concentrant sur l'entretien de la mémoire des défunts m'a finalement fait autant de mal dans son introduction que de bien une fois arrivée à sa conclusion. En ce sens, Coco est essentiel, il apporte énormément et j'oserais même jusqu'à dire qu'il "rassure". Peut-être est-ce déjà dû au concept de base de la fête des morts au Mexique, mais le film magnifie à l'extrême cet aspect.

Coco doit être vu. à mes yeux, Pixar revient dans la course après un Le monde de Dory pas fondamentalement mauvais, mais que je trouvais peut-être plus "forcé" et moins subtil (toutes proportions gardées). Son message est universel et prend aux tripes jusqu'à la toute fin de ses crédits. En fait, il ne manque qu'une toute petite chose à Coco: le court-métrage qui accompagne habituellement le long. Gageons que ce sera pour la sortie DVD.

_________________
Image
Love Like You - générique complet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coco
MessagePosté: Lun 1 Jan 2018 13:03 
500 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2007
Messages: 3604
Localisation: Académie Honnōji
Un film que j'ai trouvé sympathique, mais qui ne m'a malheureusement pas emballé : peut-être que je n'ai pas été assez réceptif aux thèmes exposés, mais c'est le scénario que j'ai trouvé convenu (passée la surprise de la révélation sur l'ancêtre de Coco) qui a déteint le plus sur ma réception globale de cette œuvre. Un film on ne peut plus honorable, mais dont j'attendais peut-être autre chose ou plus selon les retours que suscitait le film au moment de sa sortie.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Coco
MessagePosté: Lun 12 Fév 2018 22:33 
Chasseur de Rêves
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Nov 2004
Messages: 2540
Localisation: Nulle part ailleurs
J'ai vu récemment ce film et je dois dire que c'est une véritable merveille !!!

Graphiquement c'est super beau mais le plus important c'est bien l'histoire racontée. D'une efficacité déconcertante sur un sujet pas du tout évident. Le film dure 1H45 mais son contenu est tellement riche que c'en est bluffant. Les différents persos sont rapidement et efficacement introduits et on se laisse guider dans cette histoire très touchante. D'ailleurs je rejoins Turbobuse sur l’appellation "Bulldozer émotionnel" et sur le fait que c'est un film à voir absolument. J'espère que le remontage de ce topic poussera certains l'ayant raté à le rattraper, et avec les enfants, car comme le signale ange bleu, ils pourraient en apprendre énormément sur le sujet de la mort mais également sur l’entretien des souvenirs et la phase de deuil.

Enfin, ce film est une pure prouesse. Bravo.

_________________
Image
Lezard Valeth a dû maitriser les mystérieuses règles du forum... pour pouvoir déchiffrer la Pierre Philosophale.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com