Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 261 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 14, 15, 16, 17, [18]
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'Antre du Fanboy
MessagePosté: Ven 9 Fév 2018 14:45 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20492
Localisation: Joker
Bilan de la Saison d'automne 2017 durant laquelle j'ai suivi 9 séries.


Image
Mahoutsukai no Yome : 12/24 épisodes – 9/10
Adaptation de grande qualité d’un seinen manga à l’immense succès critique au Japon et en France. Le travail est très soigneux et fidèle, même s’il y a quelques coupes ici et là, le plus souvent dans les détails sur les explications sur la magie et les créatures fantastiques. En dehors de ça c’est très respectueux de l’œuvre et restitue à merveille son ambiance et sa magie !
Reviews ici.

Image
3-gatsu no Lion 2nd Season : 11/22 épisodes – 9/10
On prend les mêmes et on continue, outre quelques développements intéressants sur Gotoh et Nikaido, le gros morceau c’était évidemment l’arc du Harcèlement Scolaire qui a été impeccablement adapté. J’ai beaucoup pleuré T_T
Reviews ici.

Image
Houseki no Kuni : 12/12 épisodes – 9/10
Adaptation étonnante d’un manga un peu confidentiel qui a vu sa popularité explosé grâce à l’un des meilleurs animés en 3DCGI actuels. Le rendu était vraiment bien fichu. Avec son ambiance et ses personnages étranges, il y avait quelque chose de très envoûtant et spirituel qui se dégageait de l’animé, tout en proposant une sacrée quantité de potentielles waifus !
Reviews ici.

Image
Love Live! Sunshine!! 2nd Season : 13/13 épisodes – 8/10
Seconde saison de la deuxième série de la franchise, je l’ai trouvé encore mieux que la première. La trajectoire des personnages a été pour certains étonnant, et le fait qu’elles échouent à sauver leur école tout en remportant le Love Live apporte une étonnante mélancolie au dénouement. Et puis il y a eu comme toujours quelques clips/chansons excellentes !
Reviews ici.

Image
Shoukoku no Altair : 24/24 épisodes – 8/10
J’ai un avis mitigé sur cet animé : n’ayant pas lu le manga, l’histoire et les personnages m’ont continuellement surpris et enchanté… mais d’un autre côté le récit a été clairement rushé avec certains épisodes où tout s’enchainait parfois de façon ridiculement rapide.
Mais il reste une excellente direction artistique et une jolie mise en scène, sans oublier l’aventure assez originale. Du coup je monte à huit parce que c’était l’un de mes plaisirs du vendredi de retrouver les aventures de Mahmut.
Reviews ici.

Image
Himouto! Umaru-chan R : 12/12 épisodes – 7/10
Là j’ai été un poil déçu : l’animé gag manga qui m’avait fait hurler de rire laisse place à une Tranche de Vie où des lycéennes mignonnes font des choses mignonnes. Cela restait sympa car les personnages sont attachants et ça restait drôle, mais le côté très original disparaît pour quelque de plus standard même si bien fait.
Reviews ici.

Image
Fate/Apocrypha : 25/25 épisodes – 7/10
La série a été un peu inégale avec le creux entre les deux grandes batailles et certaines romances bizarres mais le final a largement rattrapé l’ensemble. Franchement c’était ultra épique et un beau dénouement. Beaucoup aimé en dépit de quelques errances.
Reviews ici.

Image
Kujira no Kora wa Sajou ni Utau : 12/12 épisodes – 7/10
Autre adaptation d’un shôjo manga d’aventure à la bonne réputation, une histoire tragique et un univers à la Nausicaa de toute beauté, mais le côté très pleurnicheur et le fait qu’il s’agissait en fin de compte un prologue m’a laissé un peu sur ma faim en seconde partie.
Reviews ici.

Image
Kirakira☆Precure A La Mode : 49/49 épisodes – 7/10
La dernière partie de la série a été égale à ce qui avait été fait. En fait elle a clairement manqué de surprise et d’intensité j’ai trouvé mais bon on le sentait venir. Reste que les personnages et l’univers Pâtisserie étaient très sympa et je n’ai pas boudé mon plaisir durant cette saison grâce à un casting très attachant.


A ces séries s'ajoutent ces TV spéciaux dont je n’ai pas parlé ailleurs :

Image
Lupin III: The Hemingway Paper Mystery - 7/10
1990. Lupin se rend sur une petite île de méditerranée en proie à une guerre civile depuis des années entre deux factions qui ont totalement ruiné le pays. Il se trouve que Jigen et Goémon ont été engagés par chacune des factions, ce qui fait que nos trois compères sont ennemis durant la plus grande partie du récit.
Le trésor que recherche tout le monde est ici les derniers écrits d’Hemingway. L’ambiance est extrêmement mélancolique tout le long, avec comme pivot la patronne d’un bar qui a tout perdu suite à la guerre et qui n’attend plus rien de la vie, à part la vengeance.

Image
Lupin III: Dragon of Doom - 7/10
1994. Lupin est engagé pour récupérer une statuette qui a coulé avec le Titanic. Et cette statuette est liée à l’histoire du clan de Goémon. Nous avons donc droit à une exploration du Titanic puis à une confrontation avec Goémon. Pas très original et orienté fun, avec une pointe de tragédie comme toujours.

Image
Lupin III: Island of Assassins - 7/10
1997. Lupin et sa clique infiltre un groupe d’assassins qui opèrent à partir d’une île protégée grâce à une défense satellite impénétrable. Ce groupe a attiré l’attention de Lupin car lors de leur dernière opération ils ont tenté de tuer Zinegata qui se trouve entre la vie et la mort. De plus Lupin a reconnu l’arme du tueur avec qui il a eu un différent dans sa jeunesse.
L’ambiance était au top et le côté désespéré vraiment poussé. J’ai beaucoup aimé.

Image
Lupin III: Missed by a Dollar - 7/10
2000. Lupin affronte la Présidente de la plus puissante banque du monde. Ils sont en rivalité pour l’obtention d’un objet légendaire qui serait caché dans un petit pays contrôlé par une gente militaire.
La trame est simple : le pouvoir et le bonheur par l’argent contre La Way of Life de Lupin. Nous avons droit dans la première partie à une fausse mort de Lupin. La banquière est ainsi persuadée qu’elle et Lupin ne jouent pas dans la même catégorie, mais évidemment Lupin lui prouve ensuite qu’il ne fallait pas le sous-estimer !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Antre du Fanboy
MessagePosté: Jeu 8 Mar 2018 00:28 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20492
Localisation: Joker
Image
No Game No Life: Zero - 9/10

J'ai visionné ce soir le film préquel de No Game No Life... et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps lors du dernier arc ! Je n'étais pas prêt T_T
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais en fait c'est bien une préquelle en bon et dû forme qui explique comment a été créé la version actuelle de Disboard et de quelle façon Tet est en devenu le Dieu Unique et Suprême, instaurant les dix engagements qui régissent ce monde.
C'était vraiment un monde apocalyptique, complètement sans espoir, avec toujours cette direction artistique magnifique... et l'humanité en bas de l'échelle comme de coutume par rapport à toutes les autres races et les Dieux qui s’entretuaient pour devenir le Dieu Unique.
J'ai pleuré lorsque Riku a fait sa demande en mariage. J'ai pleuré lorsque Schwi est morte. J'ai pleuré lorsque Riku est mort. Et c'était que du bonheur lorsque Tet a créé le nouveau Disboard.
Les liens avec le présent étaient très sympa, et nous avons une magnifique origine-story !

Jouons et amusons nous tous ensemble !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Antre du Fanboy
MessagePosté: Jeu 5 Avr 2018 13:45 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20492
Localisation: Joker
En attendant que je rédige ma review de la saison, j'ai regardé ce que cela avait donné sur MyAnimeList pour cette saison d'hiver 2018 :
https://myanimelist.net/anime/season/2018/winter


Je ne parle ici que des animés saisonnales (donc pas de One Piece, de Dragon Ball Super ou encore de Detective Conan).

Top 5 des nouveaux animés en termes de spectateur
1. Violet Evergarden (300 430)
2. Darling in the FranXX (208 980)
3. Overlord II (197 828)
4. The Seven Deadly Sins: Revival of The Commandments (183 182)
5. Citrus (146 170)

Top 5 des nouveaux animés en termes de note
1. Gintama.: Silver Soul Arc (8,91)
2. A Place Further Than The Universe (8,66)
3. The Disastrous Life of Saiki K. 2 (8,64)
4. Violet Evergarden (8,55)
5. The Seven Deadly Sins: Revival of The Commandments (8,38)

Les trois meilleures nouveautés en ratio spectateur/note sont : Violet Evergarden, The Seven Deadly Sins: Revival of The Commandments et Overlord II.


Top 5 des animés qui se sont poursuivis en termes de spectateur
1. The Ancient Magus' Bride (309 752)
2. Black Clover (206 959)
3. March Comes In Like A Lion 2nd Season (75 675)
4. Garo: Vanishing Line (37 699)
5. Osomatsu-san 2nd Season (27 410)

Top 5 des animés qui se sont poursuivis en termes de note
1. March Comes In Like A Lion 2nd Season (9,10)
2. The Ancient Magus' Bride (8,36)
3. Osomatsu-san 2nd Season (7,71)
4. Garo: Vanishing Line (7,30)
5. Cardfight!! Vanguard G: Z (6,78)

Les deux titres majeurs de ce segment sont The Ancient Magus' Bride et March Comes In Like A Lion 2nd Season. Il y a le cas particulier de l’animé de Black Clover très suivi mais avec une note actuelle de 6,57 ce n’est pas de la folie au niveau réception.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Antre du Fanboy
MessagePosté: Jeu 5 Avr 2018 23:57 
300 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2007
Messages: 1662
Localisation: Comme la vérité, ailleurs.
Me voilà de retour pour parler d’un pot pourri des animes de 2016 que j’ai pu voir. Comme précédemment un simple échantillon, mais ce qui est sympa c’est que j’ai dépassé les 1000 entrées sur MAL, ainsi que les 1000 complétées. Il y a des petits ajouts et des petits oublis mais en un peu moins de 10 ans, oui j’ai débuté la japanimation sur le tard, ca me fait quand même un p’tit quelque chose. Mais passons cette anecdote, qui vous passionne j’en suis sûr, et rentrons dans le vif du sujet.

ImageBoku dake ga Inai Machi
12 épisodes 7/10
Série intrigante au premier abord, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au premier abord puis j’ai vraiment beaucoup aimé la suivre. La succession des différentes époques traversée par le héros et ses questions est vraiment très sympa. Néanmoins je garde un attachement tout relatif au genre du policier, c’est grossier mais je le rattache à la série. Du coup le coupable était visible bien avant la moitié de la série et la fin convenue ne m’a pas plus ému que cela, mais j’en garde tout de même un très bon souvenir.

ImageKono Subarashii Sekai ni Shukufuku wo!
11 épisodes puis 11 épisodes avec OAV, 7/10
Isekai de son état mais qui plutôt que de prendre un côté sérieux ou décalé, penche sur le ton humoristique de l’histoire. Le héros n’en est pas vraiment un et après avoir voulu se venger se trouve dans un monde où son seul talent est une chance relativement importante. Il s’entourera de personnage plus loufoques les uns que les autres avec leurs qualités mais surtout leurs énormes défauts. Une série qui aime s’amuser.

ImageHai to Gensou no Grimgar
12 épisodes 6/10
Une série qui reviens de très loin à mes yeux ayant trouvé le début catastrophique. Vouloir mettre un côté réaliste à des combats dans un monde fantastique avec des personnes qui apprennent leur nouveau monde c’est une chose. Mais les voir galérer pour tuer un gobelin à 6 contre 1 était une idée un peut trop exagérer je trouve. Elle parvient tout de même à redresser la barre par la suite et à devenir vraiment intéressante à suivre, même si la fin me semble un peu trop idéalisée par rapport au début. Une série qui me fait me prouver que je fais bien de regarder les séries dans leur intégralité, sinon je l’aurais sûrement lâchée en cours de route.

ImageDimension W
12 épisodes 7/10
Série de SF qui sans être exceptionnel m’a vraiment bien plus. Elle a réussi à me faire apprécier son personnage principal ainsi que son univers que j’ai trouvé vraiment intéressant, me poussant à aller me procurer les tomes sortis chez Ki-oon. Une bonne surprise à laquelle je ne m’attendais pas. La fin du manga à d’ailleurs plus ou moins été annoncée d’ici 2/3 ans.

ImagePrince of Stride: Alternative
12 épisodes 7/10
Autre surprise à laquelle je ne m’attendais pas non plus, d’autant que la grosse majorité des personnages sont masculins, ce que je considère toujours comme louche. Mais finalement je me suis rapidement pris à la pratique du "Stride" exercé dans la série, et ce fut un bon moment bien divertissant. Pas une grande série mais elle a fait son travail sur moi en tout cas.

ImageAo no Kanata no Four Rhythm
12 épisodes 7/10
Autre petite série sur une pratique peu commune le Flying Circus dans un monde ou les chaussures volantes existent. C’était une nouvelle fois très plaisant à suivre et j’en garde vraiment un bon souvenir avec des situations sympas et des personnages attachants. L histoire est somme toute classique mais l’enrobage est vraiment original.

ImageBoku no Hero Academia
13 puis 25 épisodes 6/10
Nouvelle série à succès du shonen jump, et en dehors du cadre du super héros j’ai pas accroché plus que cela à l’histoire. Peu de personnages vraiment attachants. Un personnage, Katsuki, que je considère trouve tout bonnement insupportable. C’est même étrange qu’il essaye d’être un héros, c’est pas crédible une seconde tellement c’est forcé par l’histoire, mais je suppose que le plaisir prévaux et ce genre de personnage est populaire. La construction d’Izuku est intéressante à mes yeux en revanche. Par contre je n’arrive absolument pas à accroché à All Might. Je trouve que le personnage à plus de charisme en mode zombi qu’en mode héros. Des bons moments malgré tout mais je n’ai pas vraiment accroché plus que cela vous l’aurez compris.

ImageRe:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu
25 épisodes 3/10
Ici on va commencer mes grosses déceptions de l’année 2016 et je vais me faire taper sur les doigts mais je vais bien présenté les choses pour que vous compreniez mon point de vue, à défaut d’êtres d’accord avec moi. Le principe même de la série à, pour moi, tuer tout l’intérêt de l’histoire et de ses enjeux. Le personnage meurt et revient quelques temps avant sa mort, lui redonnant la chance de changer les événements tragiques qui se sont déroulés. Déjà on perd l’enjeu car quoi qu’il puisse se passer de toutes façons il reviendra et trouvera une solution pour résoudre la situation. Ensuite on essaye de nous faire monter en pression avec si je meurt plusieurs fois est-ce que cela fonctionnera toujours. On est spectateur on en est alors à l’épisode 5/6, c’est évident qu’il revient tout de même sinon il n’y aurait plus d’histoires. Là encore pour la première partie cela va encore parce que malgré tout il y a la découverte du monde et de ses personnages. Bon je n’ai accroché à rien du tout mais là c’est mon problème. Mais la seconde partie devient totalement extrême et donne trop dans l’exagération. Usant et abusant du principe du "die & retry" l’histoire nous donne de la violence psychologique de plus en plus gratuite. Et oui pour moi elle est gratuite car le "reset" enlève tout sens à son principe. Le personnage passe par beaucoup de phases psychologiques différentes, mais comme à la fin il meurt et que cela recommence tout est toujours désamorcé et le seul effet que cela eu sur moi c’est de rendre le tout insupportable à regarder. Quoi qu’il se passe tout se résoudra d’une manière ou d’une autre et comme le happy end l'emporte on oublie les épreuves du héros. Je passe sur le méchant caricatural et grand-guignolesque de cette seconde partie que j’ai trouvé pathétique, et cette épisode avec Rem ou il parle de choses pas vraiment intéressantes. J’avais surtout l’impression de voir un otaku rêver sa vie dans un monde imaginaire. Je ne peu m’empêcher de comparer la série à une autre du studio : Steins;Gate. La grosse différence ici est que si Okabe revient dans le passé, le monde change autour de lui. Les situations ne sont pas identiques et les problèmes ne vont pas se résoudre juste quand le scénariste va décider à faire avancer l'intrigue. De la même on sent une véritable fatigue mentale du personnage jusqu’à la fin là ou dans Re;Zero on est en mode binaire ça va / ça va pas. Bon je pense que vous avez plus ou moins compris mon opinion sur la série que j’ai vraiment trouvé mauvaise, mais après je comprends ce que d'autres on pu lui trouvé. Mais elle n’était juste pas faite pour moi.

ImageKoutetsujou no Kabaneri
12 épisodes 4/10
Série du programme Noitamina qui surf sur le drame avec une inspiration Shingeki no Kyojinesque. L’univers présenté et son personnage principal était intéressant mais l’histoire se perd en chemin, empruntant tous les poncifs du genre d’une façon qui ne m’a pas spécialement accroché et j’ai trouvé que la série était au final un beau gâchis. Mais il y avait des choses vraiment bien pourtant.

ImageMayoiga
12 épisodes 3/10
Lorsque les japonais s’essayent au drame psychologique dans les animés, j’ai des gros soucis d’attachement car je trouve les situations toujours plus incohérente et tordu les unes que les autres. Ici ont est dans une série qui derrière un postulat qui pouvait être intéressant se prend les pieds dans des clichés pas possible et des personnages tous plus antipathiques que les autres. Lors de mes visionnage je me base sur le synopsis sans rien voir d'autres, ou si peu, et quand j’ai vu la note moyenne sur MAL j’ai eu peur, ... à raison.

ImageFlying Witch
12 épisodes 3/10
Une autre de mes déceptions de l’année 2016 mais ici je ne vais pas forcément avoir grand chose à dire. Nous sommes en face d’un slice of life. L’attrait du spectateur dépend totalement de son empathie pour les personnages et ici je ne me suis attaché à aucun personnage. Mon visionnage à donc été d’un ennui profond. Une nouvelle fois une série qui ne m’était pas destinée.

ImageBig Order (TV)
10 épisodes 3/10
Très rapidement je me suis étonné de voir des similitudes scénaristiques et visuelles entre cette œuvre et Mirai Nikki. Comme j’ai vu que le même auteur était derrière mon étonnement a fait place à la consternation. Reprenant une histoire avec le même genre de personnage mais possédant des caractères encore plus extrême. Cela m’a surtout donné l’impression que l’auteur avait tout de même des problème psychologique tant il y a des miroirs gênant entre ses deux œuvres. Le problème ici est que l’on perd le côté découverte surtout que cela devient vraiment trop bancale dans la narration avec, une nouvelle fois, une révélation visible bien trop à l’avance.

ImageKuromukuro
26 épisodes 7/10
Ici un série que je ne saurais conseillé à tout le monde. Une histoire avec des méchas qui mélange quelques petites choses et le tout rend vraiment pas trop mal. Si vous êtes habitué a certaines séries Gundam vous serez en terrain connu. La série est faite par PA Works donc du coup attendez vous également à un peu de douceur. Mais sa fin largement ouverte fait de ces 26 épisodes une introduction à quelque chose de bien plus important et aucune suite n’est actuellement prévu. Donc regardez la série si cela vous dit mais ne vous attendez pas à avoir une véritable conclusion. En tout cas j’ai pas mal apprécié la proposition faite par l’histoire.

ImageKuma Miko
12 épisodes 7/10
Un petit plaisir coupable que cette série. Il ne s’y passe pas forcément grand chose, cela tourne en rond, mais j’ai vraiment beaucoup apprécié les personnages malgré tout et son visionnage à été un vrai plaisir de tranquillité. A voir entre deux visionnage éprouvant pour un peu de légèreté.

ImageMob Psycho 100
12 épisodes 6/10
N’étant pas vendu par One Punch Man j’ai tout de même voulu découvrir l’autre œuvre de son auteur. Et même si certaines chose m’ont gêné, à commencé par le personnage de Arataka que je trouve absolument irritant, le tout m’a plus accroché que One Punch Man. Le personnage est plus attachant et il y a vraiment de l’enjeu et des situations comiques que je trouve bien plus réussi. Après j’ai trouvé cela agréable à regarder sans non plus être vraiment emporté par le récit.

Image91 Days
12 épisodes 8/10
Voici mon anime de l’année que je n’ai absolument pas vu venir. Histoire classique de mafia teinté de vengeance. La réalisation est vraiment très agréable et tout les événements sont très bien rendus à l’écran. Mais plus encore que par son histoire tragique, je reste hanté par sa fin magique, son dernier épisode magistrale, et sa mise en scène tout simplement sublime. Il est bon de rappeler que ce genre d’œuvre existe également dans le paysage japonais et lorsque la rareté s’allie à la qualité je trouverais cela dommage de passer à côté. Pour une série que j’ai eu du mal à démarrer j’essaie maintenant de la vendre.

ImageNew Game!
12+1 puis 12 épisodes 5/10
Sur l’année 2015 j’ai parlé de Shirobako qui était une plongée intéressante dans l’industrie de l’animation. Avec New Game on rentre dans celle du jeux vidéo mais avec la subtilité en moins. Les personnages donnent plus l’impression de ne pas faire grand chose et en dehors de blague et de moment ecchi il n’y a pas grand chose à voir, enfin si plein de personnages féminins pour le spectateur masculin. C’est vraiment oubliable à mes yeux en plus d’être assez décevant, surtout avec Shirobako en tête.

ImageBerserk
12 puis 12 épisodes 5/10
Malgré tout je remercie cette série. Grâce à elle je me suis replongé dans Berserk. Après avoir attendu un temps je me suis également plongé dans le "musou" avant de me refaire totalement la lecture de Berserk. Je me suis rappelé à quel point Berserk est probablement le manga que je préfère et ce de très loin. Il m’est également paru évident qu’une adaptation de cette œuvre est tout simplement inutile. La mise en scène et le trait de Miura étant déjà d’un précision telle qu’on à l’impression de regarder un animé juste en lisant. Ici nous avons un piètre adaptation en 3D et au delà du plaisir de revoir les personnages que l’on aime il ne reste pas grand chose. En réfléchissant je me dis que je pourrais revenir sur bien des choses, mais je pense que tout le monde connais plus ou moins Berserk. Que ce soit en long en large où en travers, et je n’ai pas l’envie de vous faire l’injure de revenir d’avantage sur cette œuvre. Lisez le manga en écoutant Susumu Hirasawa, cela vaux bien mille adaptation de ce monumental du manga.

ImageFlip Flappers
13 épisodes 5/10
Je vais déjà mettre en avant ce qui est une évidence. Visuellement cette œuvre est une grande réussite, là dessus c’est incontestable. Mon problème c’est que je place toujours mon intérêt pour une histoire et ses personnages au dessus de l’aspect visuel d’une œuvre. Et de ce côté là je n’ai pas vraiment été emporté par l’histoire qui m’a été proposée. Malgré tout je ne regrette pas mon visionnage pour l’expérience visuelle qui m’a été proposée. Il faut au moins voir cette série.

ImageShuumatsu no Izetta
12 épisodes 4/10
Encore une déception sur les animes de 2016 pour moi avec Izetta. Sans m’attendre à être devant quelques chose de vraiment surprenant je souhaitais au moins être divertit et c’est plutôt l’agacement qui est apparu chez moi. Les personnages et l’histoire ne m’ont absolument pas accroché, trouvant cela vraiment convenu et peu intéressant dans son récit. La fin m’a amusé en me rappelant Turn A Gundam mais sans plus. Sans forcément trouvé cela mauvais, la série m’a paru assez vaine dans sa proposition.

ImageMahou Shoujo Ikusei Keikaku
12 épisodes 4/10
Le cas compliqué des magical girl s’inspirant de Madoka. Un peu comme Yuuki Yuuna qui veux jouer le drame mais qui fini sur un deus-ex machina de happy end assez pathétique. Très rapidement dans cette série on comprend qu’il va y avoir du sang et des larmes. Ce qui me dérange c’est quand ce n’est pas très cohérent ni très intéressant. Dès lors que l’on voit un flashback en début d’épisode, on comprend ce qu’il va arriver. Que ce soit dans l’épisode en cours ou dans le suivant. Comme d’habitude cet effet scénaristique ne provoque absolument rien d’autres chez moi que, l’impression qu’on essaie de me forcer à apprécier un personnage qui m’est totalement indifférent juste en nous montrant un passé plus ou moins dramatique. Je ne vais pas revenir sur ses incohérence que je trouve bien trop nombreuses. A commencer par l’héroïne qui doit être la plus faible des personnages mais qui arrive à survivre tout naturellement. Cependant la série est rattrapée par sa fin que j’ai trouvé vraiment très intéressante. Alors je doute qu’il y ai une suite, même si le light est toujours en cours, mais si elle se présente je pense que je me laisserais tenter.

Et petite aparté un anime de 2018, hé oui.

ImageDevilman: Crybaby
10 épisodes 5/10
Série un peu événement via Netflix. En fait j’ai décidé de lire le manga peu de temps avant son visionnage lors de ma relecture de Berserk, Devilman ayant en très grande partie inspiré Miura pour son œuvre. Manga que j’ai trouvé extrêmement intéressant même si un peu inégale. Et là je ne vais pas revenir sur tout, j’en ai déjà parlé des heures avec un ami en plus mais bref, il y a plusieurs choses qui m’ont gêné dans cette adaptation. Le début est plus ou moins identique et la fin est identique. Mais le déroulé est très différent. Là où je me désolidarise de cette adaptation, c’est que je trouve le récit du manga beaucoup plus en adéquation avec son histoire que ce qui est proposé ici. Peut être est-ce aussi une idée mais j’ai l’impression de voir une occidentalisation de l’histoire par la présence de la religion un peu plus mis en avant via un certain personnage. L’histoire du manga est une grosse gifle qu’on ne vois pas venir, surtout après le tome 3. Mais ici on perd en brutalité et en critique, là ou le manga était beaucoup plus radicale. Alors je comprend tout a fait que le message qui en sort n’est pas forcément le même, ou plutôt qu’il n’est pas aussi appuyé, mais je préfère largement la version originale. Cela reste une œuvre à découvrir absolument malgré tout, par contre garder en tête qu’elle a inspiré Berserk. Ce n’est pas pour vos enfants/nièce/neveu.


Hé bien voilà, petit à petit je rattrape mon retard et si je continue à bien avancer malgré des pauses par-ci par-là, je devrais avoir bien rattrapé mon retard d'ici quelques temps. En conclusion l'année 2016 aura surtout été marqué par trois déceptions personnelles "Re:Zero", "Flying Witch" et "Izetta". Des séries qui ne sont mauvaises mais auxquelles je n'ai absolument pas été emballé. Et surtout par "91 days" que je n'attendais pas du tout et qui m'a fait un sacré effet. C'est tout pour mes vieilleries de 2016.

Bon il y a eu aussi l'absence de Symphogear, comme l'année en cours du coup. Une année sans cette licence, quelle idée je vous jure.

_________________
Image
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Antre du Fanboy
MessagePosté: Mar 24 Avr 2018 10:47 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20492
Localisation: Joker
Bilan de la Saison d'hiver 2018 durant laquelle j'ai suivi 14 séries.


Image
March Comes In Like A Lion 2nd Season : 22/22 épisodes - 9/10
On pourra dire que cette seconde saison aura été encore meilleure que la précédente : à partir du casting posé dans la première saison nous avons eu droit à de passionnants développements qui a renforcé l’épaisseur de tous les personnages.
Evidemment le gros morceau a demeuré l’arc des brimades avec Hina, mais la partie Shogi n’a pas été en reste grâce à de nombreux portraits de très grandes qualités (je pense qu’on a fait le tour de tous les gros joueurs, jusqu’à l’énigmatique Soya). Par contre Kyoko a été absente ici, le récit privilégiant dans cette partie le « présent », montrant comment Rei a évolué positivement.
J’espère qu’on aura une troisième saison. C’est un peu tôt pour enchainer néanmoins : il faudra sans doute attendre deux à trois ans.
Reviews ici.

Image
The Ancient Magus Bride : 24/24 épisodes - 9/10
On aura couvert tous les chapitres publiés au moment de la fin de la diffusion. Si une suite animé est produite, ce sera dans longtemps^^
L’adaptation aura été de grande qualité même si rapide par moment : si toutes les séquences du manga ont été adaptées, de nombreux dialogues ont été supprimés comme je l’avais signalé. En fait l’adaptation a privilégié la relation et les états d’âmes du couple de héros, coupant largement dans le lard les explications sur l’univers fantastique et sur la magie.
L’objectif c’était de faire tenir en 24 épisodes les 8,5 tomes existant et ils ont opté pour une épuration des séquences plutôt qu’en supprimer certaines.
Pour le reste c’était magique et merveilleux, j’adore cette série et ses personnages !
Reviews ici.

Image
The Seven Deadly Sins: Revival of The Commandments : 12/24 épisodes - 9/10
Il aura fallu attendre presque trois ans pour avoir la seconde saison du désormais shônen nettketsu phare de Kodansha. Comme pour la saison précédente on semble parti pour avoir une centaine chapitres traités en 24 épisodes. Certes la narration de Suzuki est rapide et légère, mais cela ne se fait pas sans tailler dans le lard par moment. Comme pour The Ancient Magus Bride et pour ce que j’ai vu pour le moment, le choix a été de garder toutes les séquences mais en les rabotant par moment. Du coup beaucoup de dialogues supprimés et des passages très rapides, un peu en accéléré, par rapport au manga. Quant à l’animation, elle reste correcte, avec quelques moments plus inspirés ici et là.
Après soyons honnête cette première partie de la saison joue beaucoup la carte de l’exposition et le lancement de plusieurs sous-intrigues. Après c’est quand même assez riche, avec l’entrée en scène des Ten Commandments et l’exploration de plusieurs éléments de background, mais ça satisfera surtout les gros fans, les autres devraient trouver ça au moins intéressant^^ Allez, on verra ce que donnera la seconde partie qui contient bon nombre de moment épique !
Reviews ici.

Image
Mitsuboshi Colors : 12/12 épisodes - 9/10
Les aventures de trois gamines infernales dans le quartier de Ueno à Tokyo. Une série sur l’enfance étonnante car réaliste tout en mettant en scène des personnages haut en couleur. Les dialogues et les situations étaient très très bon, avec en bonus la visite de nombreux lieux connus du quartier.
C’est une série qui a tourné autour d’un casting limité, les trois héroïnes et cinq adultes (le policier du quartier, un commerçant qui tient un bazar, la mère de l’une d’elle qui vend des fruits et deux sœurs dont les parents tiennent une boulangerie), ce qui donne un côté intime et vie de quartier appréciable.
Un petit chef d’oeuvre du genre je trouve.
Reviews ici.

Image
Overlord II : 13/13 épisodes - 8/10
Deux grandes histoires dans cette deuxième saison : la soumission des Hommes-Lézards et la découverte du royaume de Re-Estize, mettant en scène les gardiens les plus “gentils” à savoir Cocytus et Sebas.
Beaucoup d’exposition, peu d’actions hormis dans la dernier acte avec un chouette combat de l’une des Maids. Comme je ne lis pas le LN et qu’au niveau du manga je n’en suis pas encore là, j’ai beaucoup apprécié la mise en place de l’univers qui gagne en épaisseur, d’où ma note : niveau personnages et univers c’était top, même si peu d’action ou de péripéties originales (pègre et mercenaires, plus le jeune héros au service de la princesse, même si sur ce dernier point, nous sortons du cadre classique^^). Sans oublier une animation un peu low par moment.
Reviews ici.

Image
Darling in the FranXX : 12/24 épisodes - 8/10
L’une des séris hype du moment, une sorte de Eva-like post apocalypse dans lequel on a remplacé le lien enfant-mère par un couple homme-femme. Hormis la position de pilotage douteuse, cela reste assez classique.
Les deux points forts sont clairement le personnage de Zero-Two, héroïne torturée, dangereuse et badass, et les séquences d’action réalisées par Trigger (c’est une co-production A1 Picture et Trigger, et un projet initié chez A1 Picture). En dépit de certaines errances j’aime beaucoup et certains épisodes m’ont totalement appé ! On verra si la seconde partie continuera de me séduire.
Reviews ici.

Image
After The Rain : 12/12 épisodes - 8/10
Une lycéenne dépressive suite à une blessure sportive tombe amoureuse du manager de quarante ans d’un restaurant familial. L’animé est composé de deux parties bien distinctes : la première se consacre à la romance avec des scènes par moment d'une beauté sidérante, c’est très fort. La seconde partie abandonne un peu la romance pour s’intéresser aux névroses des deux personnages et comment ils vont se remotiver mutuellement.
C’est très fin et très joli. Etonnant !
Reviews ici.

Image
Hakumei to Mikochi : 12/12 épisodes - 8/10
Une série sur le mode du conte traditionnel avec un petit peuple haut de 9 millinnètres et cohabitant avec des animaux se comportant comme des humains et dotés de parole (seules exceptions les oiseaux et les poissons).
C’était littéralement magique et une série “tranche de vie” vraiment originale avec deux héroïnes aussi différentes que complémentaires. Il y avait deux à trois histoires par épisodes, les histoires liées à leur travail souvent géniales (Hakumei est charpentier et Mikochi réalise des produits de bouche vendus dans des boutiques de luxe). Quel merveilleux petit monde et ils ont même un train !
Reviews ici.

Image
Citrus : 12/12 épisodes - 7/10
Adaptation du yuri manga le plus populaire du moment. On part d’une proposition très clichée et très niche : deux jeunes filles devenues sœurs suite au remariage de leur parent, la première tombe amoureuse de la seconde qui est sacrément névrosée et aguicheuse, donnant lieu à des situations “hot” souvent douteuses. Mais j’aime bien car il y a un vrai souci autour du développement des personnages, c’est graphiquement assez bon et l’animé est plutôt luxueux pour ce type d’oeuvre je trouve. C’est spécial mais cool.
Reviews ici.

Image
Cardcaptor Sakura: Clear Card Hen : 11/22 épisodes - 7/10
Cette séquelle a été lancée pour fêter les 20 ans du manga. On retrouve tout l’univers bien connu de Sakura avec une mise à jour comme avec les smartphones et les Drones (pour filmer c’est pratique hein Tomoyo^^).
Pour le reste c’est ultra fidèle à l’oeuvre originale, jusqu’au design et à l’animation mais soyons honnête, cette suite ne prend aucun risque et l’intrigue est extrêmement faible. On retrouve Sakura et ses amis lors d’activité diverses : c’est très mignon et nostalgique, mais cela ne dépasse pas vraiment l’idée de départ. Les fans de Sakura sont aux anges sans aucun doute et je trouve ça très sympa à regarder.

Image
Today's Menu for the Emiya Family : 4/?? épisodes - 7/10
Une ONA d’une douzaine de minutes sortant une fois par mois. C’est Shirou qui fait un plat du jour dans un univers à la Hollow/Atarxia. C’est très sympa, très apaisant et très sympa pour les fans de Fate/
Reviews ici.

Image
Dagashi Kashi 2 : 12/12 épisodes - 7/10
Autre série au format de 12 minutes. La seconde saison de Dagashi Kashi (délire sur les “bonbons” japonais) est toujours aussi drôle et propose même un plot avec la disparition d’Hotaru et l’introduction de nouveaux personnages : le gérant d’un convini, rival auto-proclamé de Kokonotsu, et une nouvelle employée travaillant chez notre héros, de type tête en l’air mais étonnamment compétente sur divers sujets !

Image
Fate/EXTRA Last Encore : 10/10 épisodes - 6/10
Adaptation du jeu vidéo Fate/Extra qui était un Donjon RPG. Ils ont opté pour une forme un étage = un ennemi avec des questions existentielles. Ce se laisse regarder mais ce n’est pas toujours passionnant. Le plus réussi est clairement leur version de Saber et de Tohsaka.
Reviews ici.

Image
Hug tto! Precure : 9/?? épisodes - 6/10
La nouvelle série Precure : une organisation type “conseil d’administration” s’attaque à notre monde afin de lui voler son futur. Un bébé et une créature mascotte venus de quelque part (le futur a priori) recherchent des jeunes filles afin qu’elles deviennent des Precure.
C’est sympa mais ce qui me frappe pour le moment c’est l’absence de personnalité/identité de la série. Je ne sais pas trop mais cela manque de quelque chose, c’est trop générique je trouve. C’est bien fait et il y a des passages sympas mais je n’arrive pas encore à entrer dedans.

A ces séries s'ajoutent ces animés dont je n’ai pas parlé ailleurs :

Image
KiraKira PreCure à la Mode: Crisply! The Memory of Mille-feuille! - 8/10
Le film de la précédente série Precure qui était sur le thème de la pâtisserie, avec en guests les héroïnes de Mahou Tsukai Precure !
Nos héroïnes visitent Paris et Ciel retrouve son ancien professeur, Jean-Pierre Zylberstein, un patissier excentrique qui refuse de participer à des concours ou à des événements. Il a rencontré une fée qui lui a fourni la recette de l’ultime pâtisserie mais évidemment il y a une entourloupe !
C’était très sympa, assez touchant, et une bonne dose d'action à la Precure. Bonne pioche !

Image
Miss Kobayashi's Dragon Maid : 13/13 épisodes + 1/1 spécial - 8/10
Cela faisait un moment que je n’avais pas regardé une série KyoAni. C’est l’adaptation d’un manga dans lequel une informaticienne recueille un dragon féminin qui est tombée amoureuse d’elle et qui a décidé de la servir comme Maid. Arrive dans la foulée d’autres Dragons s’installant dans la ville qui se font passer pour des humains.
C’est sur le fond ultra-classique mais les personnages et les situations de comédies m’ont totalement conquis. C’est à la fois très attachant et complément burlesque !

Image
Girls' Last Tour : 12/12 épisodes - 8/10
Autre adaptation de manga réalisé par White Fox, c’est un animé étrange à l’ambiance envoûtante (la bande son est exceptionnelle). Deux jeunes filles voyagent à travers une civilisation en ruines après une guerre totale. Elles rencontrent quelque rare fois des survivants mais l’essentiel du temps elles ne sont que toutes les deux.
C’est une sorte de tranche de vie Moe dans un monde en ruines avec des histoires douce-amer parfois sur trois fois rien comme lorsqu’elles improvisent un concert de gouttes d’eau un jour de pluie. Elles ignorent tout de la vie normale d’avant et font souvent des réflexions décalées (et philosophique) sur certaines choses.
Une ambiance de fin du monde avec les deux dernières survivantes de l’humanité recherchant un lieu où vivre (la quête de carburant et de rations est l’un des moteurs de leurs péripéties).
J'ai versé ma petite larme à la fin car c'est très émouvant comme série.

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'Antre du Fanboy
MessagePosté: Mar 12 Juin 2018 22:06 
The old man
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2004
Messages: 20492
Localisation: Joker
Dimanche soir j'ai regardé le nouvel épisode de Hugtto Precure, une série qui se bonifie clairement avec le temps, et j'ai été étonné du message très progressif et direct de l'épisode. Le concept de cette série Precure c'est l'avenir et le fait qu'on peut devenir n'importe qui. Un propos louable mais les jobs présentés pour les jeunes filles au fil des épisodes restaient très clichés (après c'est le Japon), mais voilà qu'hier nous avons eu ça :
https://twitter.com/ScarletRei/status/1 ... 4638400512
https://twitter.com/theglorystar/status ... 0899076096

Un garçon qui revendique le droit de s'habiller en fille.
Nos héroïnes qui revendiquent le droit d'être des Héros (au sens super-héros et prononcé en anglais) face à un garçon qui leur dit que les filles ne peuvent pas être des Héros.
Enfin nos héroïnes qui expliquent que les garçons peuvent aussi être des princesses.

Aussi direct dans les dialogues, cela m'a surpris !

_________________
Image
Manga List | Anime List
Les règles du forum sont faites pour être respectées, merci de les garder en tête.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 261 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 14, 15, 16, 17, [18]

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: ange bleu et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com