Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 59 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Sam 1 Déc 2012 14:13 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2012
Messages: 13
Effectivement, tu peux mieux faire. Mais de là à dire pitoyable, je ne suis pas d'accord. Ça se laisse lire je trouve et la qualité d'écriture n'a pas autant régresser comme le dit Zedkam, même si tu peux faire mieux.
Le combat est assez bien retranscrit, le seul hic est le "surplus" d'humour que tu as mis dans cette scene de combat. Ça gâche le rythme.
Sinon je trouve que James Ray semble être un sale bâtard qui mettra notre coloneldans des situations pas possible. Et petite question, je crus comprendre qu'il était racste, c'est vrai ?
Mon hypothèse s'est renforcée lorsque tu as souligné qu'il était l'assassin de Martin Luther King.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Lun 3 Déc 2012 15:57 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2011
Messages: 327
Localisation: Je pisse sur la tombe de Maëvis - Tenro
Ouaiche !

Alors si je suis ici, c'est pour poster le chapitre II de ma fic. Pourquoi si tôt ? Parce que...c'est personelle :P Donc pas de chapter vendredi et il est possible que la semaine prochaine non plus mais je ferais en sorte que si.

@Danny D. Packs: Effectivement il l'est. A la base, je voulais juste lui donner le nom d'un criminel connu pour le donner un côter gagsta tavu. Mais entre temps j'suis tombé sur l'assassin de Luther King et c'est de là que m'est venu l'idée.

Bon, sans plus attendre:

###



CHAPTER II

Quelque part dans la mer entre Shabondy et Marijoa

Le colonel Waygat était allongé sur le lit de sa cabine. Il ne l'avait pas défait et restait las, passif, à scruter le plafond. Sous ses airs de gros dur, il redoutait quand même le passage en cour martiale. Jusqu'ici, et personne ne sait pourquoi, le vice-amiral Momonga le tenait dans ses petites couvertures, lui évitant un passage certain devant la cour.
En scrutant ce plafond vide et blanc, l'escorté prenait de plus en plus conscience de ses actes au sein de la Marine. Il leur en avait fait voir des vertes et des pas mûre. D'après le vice-amiral Doberman, la Marine était composé de 3 catégories elles-mêmes divisées en 2 catégories. Selon lui, Waygat faisait parti de la troisième et pire catégorie. Ceux qui nuisent à la belle réputation de la Marine. Et dans cette catégorie, il y a ceux qui nuisent à la réputation de la Marine par des trafiques, des actes illégales ou contraire aux valeurs de la Marine, la pire des deux, et ceux qui y nuisent pas des actes dénudés de sens ou immoraux. Waygat faisait partit de cette deuxième catégorie, d'après Doberman. De plus, il considérait son cadet comme faisant parti de la pire des générations de la piraterie, bien qu'il n'en fasse pas partit, mais ses actes, à toutes personnes ne sachant pas qu'il était colonel, laissent croire le contraire. Dans le milieu de la Marine, on lui avait donné comme surnom, Waygat le Fauteur de Trouble.

Il fut enlevé de ses rêveries par le bruit sourd qui sonnait de la porte lorsque l'on tapait dessus. Ce n'était qu'un matelot chargé de vérifié si l'hôte était encore de ses appartements, ordre du contre-amiral James.
Le dit hôte reposa sa tête sur ses bras qui étaient croisées derrière son crâne. Il commença à repenser en détail à toutes les fois où le vice-amiral Momonga était venu le défendre, particulièrement à leur première rencontre.

7 ans plus tôt, île Zuii, West Blue

"-J'suis sûr qu't'es pas cap' !
-Bien sûr que si. C'est juste que... Que si je refais de grosses bêtises je pars sur Grandline en tant que Marine. Se défendu le jeune garçon âgé de 14 ans"

L'enfant qui tentait son ami se nommait Huishoshii. Il était, tout comme son comparse, originaire de l'île de Zuii. Huishoshii était fils d'artisan en revêtement. Oui, artisan en revêtement car à quelques kilomètres de l'île de Zuii se trouvait une station balnéaire aquatique très réputée.
Huishoshii était toujours habillé de manière classe. D'ailleurs, à ce moment, il portait une chemise d'un blanc éclatant. Son pantalon faisait partit d'un ensemble costar/pantalon. Il était d'un noir délavé, ton comme sa veste qu'il soutenait sur son épaule droite.
Son ami était lui habillé de manière décontracté. Un sweat entièrement noir, avec une capuche ample. Il avait comme pantalon un treillis unis de couleur vert kaki. Ses pieds, eux, étaient recouverts d'une paire de basket noir.
Lui était fils d'un simple lieutenant de la Marine et n'en n'était pas spécialement fière. Ce jeune garçon avait développé, aux fils des années, un talent particulier pour faire des choses les plus débiles les unes que les autres. Tout comme son compatriote Huihoshii d'ailleurs, qui le considérait comme un rival en la matière.

Se jour là, le lieutenant Waygat était chargé d'organiser la venu du contre-amiral Momonga sur l'île de Zuii, pour officialiser l'acquisition de l'île de Zuii, en faire un territoire protégé par la Marine.
Le duo Huishoshii-Waygat junior avait prévu de fêter cela en faisant sauter un gigantesque feu d'artifice. Pour cela, ils avaient ameutés toute la bande, les Sundara. Ils s'étaient donné rendez-vous sur le toit de la base navale avancé de Zuii, puisque la véritable base entouré de terrain d’entrainement se situait sur la colline du Matin, visible de la ville, à 22 heures 47 précises, une heure avant l'arrivé officiel du contre-amiral.
Lorsque l'heure fut arrivé, les Sundara, composé d'à peine 10 membres, se réunissaient tous en même temps au point de rendez-vous.
Le chef, Huishoshii, prit alors la parole:

"-Bon. Il faut qu'ont mettent le paquet les gars. Dans une heure c'est l'arrivé de Momonga et il faut que lui et le GM sache que nous leur sont reconnaissant. Durant ce laps de temps, nous allons tout mettre en œuvre, le plus rapidement possible. J'vous l'répète les gars, faut mettre le paquet.
-Tu radotes Huishii. Souffla un membre des Sundara.
-Arrête de m'appeler par ce surnom stupide ! Pour la peine tu feras la vigie sur la tour de l'horloge. Hinna et Sam vous serez sur le toit de la banque, Carl et Paco serez sur le toit de l’hôpital. Diego, Edward et Mélissa serons chargés d’éloigner la meute de chien enragé en dehors de la ville. Il ne faut surtout pas que ces clébards baisent notre plan. Maintenant il ne reste que Waygat J. et moi. Tout en se retournant vers son second, Huishoshii continua, Je te laisse t’occuper de la mèche. Je compte sur toi !
-Quoi !! Ne te défile pas ! Je ne vois pas pour…
-On réglera ça le moment venu. Pour l’instant, on va préparer les préparatifs. "

Chaque membre courut préparer leur planque. Certain allèrent voler de la nourriture aux épiceries encore ouvertes pour l’occasion, d’autre rentrèrent chez eux pour prendre des miroirs et des chandelles pour communiquer à distance.

Cinquante-huit minutes plus tard, le toit de la base de la Marine était couvert de plusieurs kilos de feux d’artifices en tout genre. Ils étaient surveillés par deux jeunes garçons de 14 ans. Huishoshii et Waygat J.
Le chef avait chargé son second d’allumer les pétards au moment même où le contre-amiral Momonga entrait dans la zone limité de la base mais ce dernier avait refusé en prétextant de fausses excuses.

"-Allergique aux pétards ! S’étonna Huishoshii. C’est pas toi qui as foutu le feu au quart de la forêt de Sherwood par hasard ?
-D’ailleurs je te prie de ne pas me le rappeler. C’était un accident. S’excusa le fils de Marine tout en se ressassant les mémoires du passé. Et c’était de ta faute en plus ! Si j’me sou…
-Ne change pas de sujet ! Ordonna le chef tout en mettant le briquet allumé dans la paume de son second. Tu allumes un point c’est tout. Et t’auras autant de Fhantha que tu veux. "

Les deux gamins continuaient à se disputer juste qu’à ce qu’ils reçoivent des reflets lumineux dans leurs yeux. C’était le signale, le bateau du contre-amiral Momonga avait accosté et ce dernier s’avançait lentement dans la longue avenu qui s’offrait lui.

Il ne put manquer la beauté de la ville qui l’accueillait. La longue avenue qu’il traversait était parsemée de commerces et tout genre et tous les deux pâtés de maison étaient séparés par une rue, déboulant ainsi sur d’autres avenues.
Les commerces que le contre-amiral voyait sur son chemin avaient tous été édifié pour l’occasion. On voyait l’emblème de la Marine par ici, celui du Gouvernement Mondial par là. Il y avait même un kiosque qui proposait des diverses bibelots de la Marine comme des débardeurs avec le logo de la Marine, que le contre-amiral retira des ventes pour contrefaçon, des ballons gonflables à l’effigie de Momonga, des bracelets, des montres ou encore des colliers.
L’homme de la Marine ne put s’empêcher de penser du bien de la ville jusqu’à ce qu’il se fasse tirer de ses pensées en trébuchant sur un navire de guerre de la Marine en modèle réduit. L’enfant qui jouait avec ne put s’empêcher de pleurer au grand damne de sa mère qui vint le chercher en s’excusant auprès de Momonga.
Après avoir traversé longue avenu qui s’offrait à lui, il vit enfin la base de la Marine, qui se trouvait être aussi la mairie de la ville. Il ne remarqua même pas les deux enfants qui se chamaillaient sur le toit.

"-Regarde il est là ! Fit le chef comme si son acolyte ne l’avait pas remarquer
-Sans blague.
-Alors allume cette mèche !! "

Waygat J. eut un moment d’évasion durant lequel il regardait le briquet. Huishoshii souriait à pleine dents en voyant son ami.

"-J'suis sûr qu't'es pas cap' !
-Bien sûr que si. C'est juste que... Que si je refais une bêtise je pars pour Grandline en tant que Marine. Se défendu le jeune garçon âgé de 14 ans"

Tout en parlant, il avait fait de grand mouvement pour énoncer la gravité de la chose mais en faisant ces mouvements, il avait malencontreusement allumé la mèche du tas de feu d’artifice.

"-Chiotte !! Jura le pyromane tout en s’élançant du toit avec son chef "

Ils atterrirent aux pieds du contre-amiral qui les regardait d’un air intrigué.

"-Vous deux !! Hurla le père du second des Sundara. Qu’est-ce que vous foutiez sur le toit ?!
-Pas le temps d’expliquer. Crièrent d’un commun accord les deux adolescents tout en se bouchant les oreilles. "

Une petite explosion eu lieu sur le toit suivit d’une rafale de feux d’artifices au-dessus de la base navale. Le spectacle ne dura qu’une poignée de seconde avant que les festivités ne s’arrête.

"-Dans tout ça, commença Huishoshii. On ne saura même pas ce qu’était le Blindness 3000. "

Sur ses mots, une gigantesque explosion se fit retentir haut dans le ciel. La lumière de cette explosion était tel que pendant un cours laps de temps, de petites secondes, à minuit et quelques, il faisait aussi jour qu’en plein milieu de la journée. Lorsque la lumière disparut, Huishoshii et Waygat J. gravèrent un air satisfait sur leur visage.

"-Finalement ça valait le coup. Et sinon ça dure combien de temps ?
-3 jours d’après la notice."

D’un coup, toutes les personnes qui avaient regardé l’explosion étaient devenues aveugle et chacun d’entre eux tâtonnèrent pour retrouver leur chemin.

"-Alors vous deux !!! Si je vous attrape ! Gueula le lieutenant de la Marine
-Essaye déjà de nous attraper.
-Contre-amiral Momonga, vous allez bien ?! S’inquiéta un de ses hommes. Avez-vous été touché ? "

L’homme habillé d’un costume deux pièces de couleurs bleu claire et blanc répondit que non, il avait mis de justesse ses lunettes de protection.

"-Au faite. Cria le fils de Marine car il n’avait aucune idée de l’endroit où était poster son chef. Où est passé la dynamite qui devait servir à propulser les feux d’artifices plus haut ?
-Quelle dyna… "

Alors que le contre-amiral s’apprêtait à entrer dans la base navale, le toit de cette dernière explosa et ravagea tout ce qui se trouvait dans son périmètre. Heureusement qu’il n’y avait plus de Marine à l’intérieur car tout était calciner.

"-T’auras dû la fermer, Waygat. T’aurais dû la fermer."

Le peu de personne encore valide se chargèrent d’amener les blesser dans leur chez soi et s’occupèrent d’elle durant toute leur période d’invalidité.

Trois jours plus tard, le post de marie avec était déplacer dans le manoir du comte Otto Eduard Leopold von Bismarck le temps que ce dernier soit entièrement reconstruit.
Le contre-amiral avait décidé de rester quelques jours de plus pour aider à la reconstruction de la base, du moins ses hommes. Le maire, Jason Poque, avait réquisitionné tous les hommes du village, ce qui laissait un peu de temps aux deux jeunes garçons avant de se faire savonner par leurs pères respectif.

Durant ce temps, le lieutenant Waygat discutait de l’avenir de son fils dans la Marine avec le contre-amiral Momonga. Le paternel voulait envoyer son fils vagué sur Grandline pour lui apprendre la vie.

"-Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, de le retirer du cocon familial sur un coup de tête.
-Un coup de tête ? Cela fait des mois que j’y pense ! Ce gang, et en particulier Huishoshii et mon fils, en font voir de toutes les couleurs aux habitants de cette île ! Lorsque mon fils a brûlé la forêt de Sherwood, nous avons décidés de le foutre en camp de redressement pour 1 mois, dans la ville de Petrochêne qui se situe plus bas sur l’île. Et devinez quoi ?
-J’en sais rien. Répondit le contre-amiral d’un air abattu
-Et bien tenez-vous bien. Au bout de 17 jours, à l’aide de copain qu’il s’était fait là-bas, il a créé la plus grosse fuite de canalisation de la région. L’eau arrivait à une hauteur de piano à queue dans tout le bâtiment. Tout ça pour soit disant trouver des diamants, diamants n’existant pas, bien sûr. "

Le contre-amiral poussa un long soupire de désarroi tout en croisant les bras, sachant d’avance que l’histoire de son cadet n’était pas terminer.

"-Evidemment, les frais de la fuite ont été entièrement déversé à notre village, car mon fils était le chef de l’expédition. Une vrai tornade ce p’tit garçon. En plus, il ne s’en est pas arrêté à là. Fit le lieutenant tout en faisant de grand mouvement avec ses mains. 7 jours plus tard, et cette fois ci ayant pour excuse une expérience vitale, il a brulé QUATRE de ses moniteurs, QUATRE !! Et au troisième degré !"

L’envoyer de la Marine dût reculer sa chaise tellement le lieutenant se tenait devant son visage.
Ce dernier repris son calme en se rasseyant sur sa chaise et en buvant quelques gorgés d’un café bien noir. Il reprit ensuite après avoir terminé sa tasse de café.

"-Bien sûr, le directeur du centre a porté plainte. Tentative d’assassinat avec préméditation. Ce petit voyous qu’est mon fils à dût se faire examiner par plusieurs psychologues et au final, les charges contre nous ont été abandonnées. Le motif étant que l’enfant était trop stupide pour avoir conscience de ses actes. Le directeur la même qualifier de la réincarnation de l’imbécilité. Vous vous en rendez compte ? "

L’épéiste s’était endormi au cours de l’histoire et fut réveiller par le narrateur.

"-Oui, oui, oui. Balança Momonga encore déboussolé. C’est étonnant soit aussi bête mais ce n’est pas le problème. En quoi ça devrait m’insiter à le former ?
-Il ne vous ais pas venu à l’idée que s’il dépensait toute son énergie au service de la Marine au lieu de foutre le bordel partout il se trouve ça pourrait être un bon pion pour nous ? Si vous refusez, il deviendra sûrement un pirate, j’ai de moins en moins d’autorité sur lui vous savez. "

Momonga se grattait le menton, songeur. Son interlocuteur venait de marquer un sacré gros point. Ce genre de personne son voué à la délinquance et il est préférable de les manipulés le plus rapidement possible tant que leurs cerveaux sont encore plastique.
Après avoir pesé le pour et le contre, Momonga accepta au final, pour le plus grand bonheur du lieutenant.

"-Dite lui que nous partons dans 10 minute. Je viens de recevoir une lettre du vice-amiral Sengoku et je dois me rendre au plus vite au point de rendez-vous. Nous l’attendrons une demi-heure, ni plus ni moins. Qu’il prenne tout ce qu’il à prendre. Une fois l’ancre levée nous ne ferons plus demi-tour.
-Bien reçu contre-amiral. Fit le paternel en maintenant sa garde à vous, plein d’entrain ( ?) "

Ce dernier, malgré les ordres du maire, retournait chez lui, débordant d’excitation. Il ouvrit en fracas la porte, effrayant ainsi la jeune femme brune de peau, le chat orange qui se tenait sur ses genoux et les deux gros chiens noir à l’air féroce qui léchait le peu d’eau qui se trouvait dans leurs gamelles.

"-Tu pourrais faire attention. Prévenu la femme sur le canapé. J’regarde la télé là.
-Ton frère part dans 10 minutes pour Grandline avec le colonel Momonga ! "

La jeune fille lança le chat en l’air et couru dans les bras de son père. Ils hurlaient de joie tous les deux et exécutaient une sorte de danse de la victoire. Suivant quelques pas de danse, le lieutenant prévenu son fils de la nouvel et ce dernier préparait ses affaires.
Il n’avait dit un seul mot pour montrer sa rébellion. Il avait été prévenu.


Et un petite musique d'ambiance, une !: Overtaken


Lorsque fut le moment de lever l’ancre, les Sundara et tous les villageois étaient venu fêter le départ du garçon qu’on appelait La Tornade Dévastatrice de Zuii. Dans la foule, certaine personne bénissait son départ et d’autre le maudissait. Il n’y aurait plus autant d’agitation dans le village et rien que dit penser, certaine personne présente pleurait.

"-Tu nous manqueras p’tit bonhomme !! Hurlait un colosse tout en pleurant toutes les larmes de son corps.
-Reviens de temps en temps pour foutre le bordel !
-Ce gosse savait vivre. Murmura un barbu dans sa barbe qui se trouvait dans un bar "

Le lieutenant Waygat s’approcha à son tour du bateau et releva lentement ça tête vers son fils.

"-J’ai tellement de chose à te dire. Pour commencer. JONATHAN WAYGAT, SI J’APPRENDS QUE TU AS FAIT UNE QUELCONQUE BÊTISE, J’VIENDRAIS MOI-MEME SUR GRANDLINE POUR T’ETRIPER !! Compris sale mioche ?! Quand comprendras-tu que tu deviens un homme ? Tu dois avoir le sens des responsabilités !! T’es pas un imbécile tout de même ! "

Le dit Jonathan souriait jusqu’aux oreilles, il avait attendu toute sa courte vie qu’on lui affirme cela.

"-Les gens de nos jours ne savent plus vivre. Ils n’ont que dans leur bouche les mots argent, argent, conforts, plaisir et argent ! Dans ce monde, la seule solution pour vivre heureux est d’avoir Le don. Je parle bien de Ce don. Pour les gens comme moi il ne nous reste plus qu’à pratiquer Cet art, oui. Cet art. Tu veux savoir de quoi je parle, papa ?
-J’comprends rien, explique.
-Tu peux résumer mon petit discours par une phrase toute bête. Pour savoir vivre, né imbécile. Si tu ne l’es pas, je m'autorise à dire pratique le car : Être un imbécile est un don, mais faire l’imbécile est un art. "


###


Je ne sais pas à quel rythme vous lisez donc je n'ai pas put bien ajuster la musique :/ De toute façon, se sera le seul lien musical je pense.

Sur ce, n'hésiter pas à commenter !! Un petit bonjour ou un long pavé, la maison prend tout x) N'soyez pas timide !

_________________
« Usopp has been and will be the weakest in strawhats » Eiichiro Oda - ONE PIECE 10th Treasures (2007)


Dernière édition par Gangster Gastino le Jeu 28 Nov 2013 14:02, édité 6 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Lun 3 Déc 2012 21:37 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2012
Messages: 13
Alors oui, pour moi, ce texte a largement ratrappé la qualité du précédent. Tu ne l'as pas submergé de dialogue inutile. On a eu une petite dose d'action sans pour autant qu'il n'y ait de combat, j'aime !! Le nom du gosse, Huihoshi ou un truc dans le genre, ça ne veut pas dire non désiré ou un truc comme ça en japonais ? J'avais un ami qui utlisait ce nom pour tout ses personnages qu'il dessinait parce qu'aucun de ses profs les voulaient ^^

Sinon Waygat J. c'est un p'tit grand délinquant dit donc !! Il en fait des trucs de fou, surtout avec le feu. Mais attention celui qui tente trop le feu risque de se bruler !
Bonne petite descrption de la ville, de la grande allé plutot. Tu l'as bien placé.

Ce qui m'a le plus exister dans l'histoire, c'est la partie où l'enfant part, juste épique ! J'ai eu la chance d'avoir le bon rythme et c'était parfait. Dommage que la musique soit interromput plus tôt, mauvais coupage. Mais enfaite, d'où le gamin explique le sens de la vie à son père ? ^^' Mais c'est pardonner par cette magnifique phrase qu'est: Être un imbécile est un don, mais faire l'imbécile est un art. J'AIME !! J'en ai eu des frissons rien qu'en y repensant avec la musique, magiqueuh !
Par contre, pour avoir le bon rythme, faut lire assez doucement, mais pas trop.

J'éspère que tu créras d'autre moment aussi épique, j'ai hâte !!!!!!!!!!!!!!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Mer 5 Déc 2012 14:48 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2012
Messages: 5
Bonjour je m'appel Passage éclaire et si je suis venu ici c'est pour te poser une question. Comment prononces-tu le nom de ton personnage ? Moi je dit (phonetiquement): Jonatan Ouaigate. C'est ça ?

Sinon j'aime beaucoup ton histoire. Raconter la vie d'un marine est très original, j'ai hate de voir la suite. En plus j'ai eu de la chance comme dany parce que moi aussi j'ai un le bon tempo de lecture avec la musique c'était trop classe :Zoro cri du sabre: !!!!!!!!!!!!!!!!

J'ai hate de la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :luffy langue:




Édit: Correction du grand nombre de faute

_________________
RORONOA ZORRO

Je vous conseils de lire les fics suivantes:
[Fanfiction] Witness de Maréchal Mustang
L'épopée du prochain seigneur des pirates de Liam d'émeraude


Dernière édition par Passage éclaire le Jeu 6 Déc 2012 14:15, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Mer 5 Déc 2012 16:16 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2011
Messages: 327
Localisation: Je pisse sur la tombe de Maëvis - Tenro
@Danny D. Packs: Mici, mici. Pour Huishoshii, effectivement cela veut dire non désirer. J'ai rajouter le premier "s" pour la prononciation parce que Huihoshii j'aimes pas trop :/
Par contre pour la musque, après avoir lut cette partie sur le forum, je me suis rendu compte que le texte n'était pas assez long, étrange puisque sur World ça collait plus parfaitement.
Pour le moment épique, après réflexion, il y en aura peut-etre d'autre...Dans lontemps !! Sinon merci d'étre passé.

@Passage éclaire: Ah oui ! La prononciation. Ce n'est pas Jonatan Ouaigate ^^ mais: Djonatane Ouallgate x) C'est vraiment moche phonétiquement xD. Pour avoir le bon tempo vous avez dû lire vachement doucement O_o.



Edit:@Zedkam: Le "flash back" se déroule 7 ans plus tôt.

_________________
« Usopp has been and will be the weakest in strawhats » Eiichiro Oda - ONE PIECE 10th Treasures (2007)


Dernière édition par Gangster Gastino le Sam 8 Déc 2012 18:47, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Mer 5 Déc 2012 21:08 
40 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Oct 2012
Messages: 502
Alors, ce nouveau chapitre présente de gros progrès ! Bravo !
J'adore le nouveau personnage qui semble très turbulent, j’espère qu'on le reverra beaucoup !
Par contre, depuis quand Momonga est-il contre-amiral ? Il est vice-amiral, ni plus, ni moins !
Sinon, bravo pour la continuité !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Sam 8 Déc 2012 19:23 
40 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Oct 2012
Messages: 502
J'ai une nouvelle remarque : tu dis que Waygat est ce qu'était Garp pour Roger, mais l'équivalent de cette officier pour Luffy existe déjà, et c'est Smoker !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Sam 8 Déc 2012 21:13 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2011
Messages: 327
Localisation: Je pisse sur la tombe de Maëvis - Tenro
J'ai pensé exactement la même chose lorsque j'ai écrit ses lignes mais je me suis dit que ce n'était pas un point important, faux sur toute la ligne.
Alors comment vais-je expliquer cela ? Ah, voilà. Tout d'abords, leur nombre de confrontation est plus grand 3 contre 2. Corrigez moi si je me trompe mais Smoker et Luffy ont croisés le fer qu'à Longuetown et à Alabasta, je compte pas Marineford. Ensuite, contrairement à l'enfumeur, il ne laisserait Chapeau de Paille partir pour rien au monde, même si ce dernier lui sauve la vie.

Sur le coup, je n'ai trouvé que ses arguments. Je ne pense pas que cela dérange beaucoup mais si ça gène les "perfectionniste" dans le sens de la suivît du background orignial, je changerais, faîte le savoir.
D'ailleurs, si vous voyez d'autre incohérence comme celle de notre ami Zedkam que je remerci, n'hésiter pas à commenter ou à me MP.

Puisque je suis là parlons fanfic. Cette semaine, mon ordinateur et moi avons été séparés suite à quelques problèmes. Ce qui fait que je suis dans l'incapaciter de vous dire à quel moment je posterais la suite de Witness étant sur iPod, j'ai pris en plus beaucoup de retard :/ Donc je m'excuse d'avance pour les lecteurs qui attendaient le chapitre de la semaine prochaine. Néanmoins, je ferais en sorte de poster le plus vite possible, tout en essayant de ne pas bacler les chapters à venir.
Encore une fois désolé, je feraistout pour sortir de cette saloper...galère.

Aller, souhaitez moi bon courage et à plus !!

_________________
« Usopp has been and will be the weakest in strawhats » Eiichiro Oda - ONE PIECE 10th Treasures (2007)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Mer 12 Déc 2012 15:26 
100 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Aoû 2012
Messages: 75
Bon alors , suite à ta demande , je me suis décider à commenter ta fic ; je ne suis pas un adepte des longues thèses argumentées sur les points positifs ou négatifs de quelques choses , mais pour toi , je vais essayer :

Point négatifs pour commencer :

- Comme déjà dit dans plusieurs autres commentaires , je trouve que tu ne décrit pas assez les lieux . On sait tous très bien à quoi ressemble Shabondy mais bon , une description n'aurait pas était de trop je pense .

- J'ai également remarquer que tu as du mal avec les masculins/féminins ( Ex : brun / brune chapitre 1 ; " bien que je ne les maitrise pas tous" en parlant des techniques (donc un nom féminins ) ; "une droit" ) . Je veux bien admettre que cela peut être des oublis de lettres mais essaye de faire plus attention pour la suite .

- " est à Roger ce qu'était Garp " (chap 1 suite) : cette phrase m'as laisser perplexe , autant au niveau de la construction que du sens . Tout d'abord , n'aurait t'il pas mieux valut dire " est à Luffy ce que Garp était à Roger " ? Parce que cette phrase me laisse perplexe , je ne comprend pas sa construction . Ensuite , je sait que tu t'est bien défendu avec tes arguments , mais bon , je pense quand même que le principal poursuivant de Luffy est Smoker . Bon après c'est ta fic , donc tu fait ce que tu veux , et puis maintenant , tu ne peut plus modifié en cours de route , mais je tenait juste à te faire part de mon point de vue .

- Je ne m'attarderai pas ensuite sur l'orthographe ou la conjugaison car je ne fait pas mieux , mais je crois avoir vu quelques fautes simples à éviter , relis toi .

Passons ensuite aux points positifs :

- Le personnage principal me plait beaucoup . Son style , sa manière de parler , son attitude , tout me plait . Tu as essayer faire un Marine dans le genre rebelle .... et tu as trés bien réussit !!!!

- La description des personnages est également trés bonne . On s'imagine bien comment peut être Waygat et cela n'est pas pour nous déplaire , contrairement à certaines fics où l'on ne sait toujours pas bien à quoi ressemble le héros au bout de plusieurs chapitres !

- Dôltché'aine'gabanna : ce n'est pas un point positif ni négatif , mais cette "marque" m'as beaucoup plus :P

Bref , comme je te l'ai dit , je ne suis pas adepte des longues thèses alors je m'en tiendrait à cela , mais sache que je continuerai à lire ta fic encore un bon moment , au moins jusqu'à la fin , et j'espère que tu tiendras compte de mes critiques positives ou négatives :)
Enjoy !

_________________
Image

" L'océan est vaste , mais un jour tu trouvera des amis qui te protégerons "

http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=9635 ma fic sur One Piece
http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?t=9962 ma fic avec une histoire, un monde et personnages inventés, de type Shonen :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Mer 12 Déc 2012 18:48 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2011
Messages: 327
Localisation: Je pisse sur la tombe de Maëvis - Tenro
Je m'attendais plus à un MP mais un commentaire c'est pas plus mal (j'ai l'impression de t'avoir forcé *_*).

Points négatifs:

-Effectivement, mais j'ai en quelque sorte "peur" de m'emballer et de faire un pavé de description inutile. Néamoins, je ferais en sorte, comme dit plus haut, de mieux décrire les lieux, vous verrez :)
-Masculin/Féminin: Fautes de frappe et mauvais qualités de la relecture.
-Il est tout à fait possible que cette phrase soit mal construite. Lorsque j'ai relu ce texte, je l'ai plus survoler qu'autre chose.
C'est vrai que dans le manga, Smoker sera sûrement l'homme qui sera reconnu comme le héros à l'image de Garp. On va dire qu'à ce moment précis, c'était Waygat le plus collant.

Points positifs:

-Merci, merci ^^ Je ne me débrouille pas si mal tout compte fait :)
-J'aime déformer le nom des marques (nan c'est juste que si un représentant d'une de ces marques se pointe, je ne veux pas avoir de problème xD)

_________________
« Usopp has been and will be the weakest in strawhats » Eiichiro Oda - ONE PIECE 10th Treasures (2007)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Ven 14 Déc 2012 20:56 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Nov 2012
Messages: 13
Certes on est encore vendredi mais compts-tu sortir un chapitre aujourd'hui :Ace Oulala: ? Je suis IMPATIENT !! Ne prends pas ce message comme un coup de pression hein ^^'


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Ven 14 Déc 2012 21:04 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2011
Messages: 327
Localisation: Je pisse sur la tombe de Maëvis - Tenro
Et bien, et bien normalement oui. Pour tout te dire, je suis en train de cloturer le chapitre mais l'Inspi' (avec un grand I oui) à déscider de se taper une petite pause donc je sais pas, il me reste tout de même deux pages :robin:, et je n'ai pas envi de les bâcler juste pour "être à jour" niveau publication, donc je me repète, on verra.

_________________
« Usopp has been and will be the weakest in strawhats » Eiichiro Oda - ONE PIECE 10th Treasures (2007)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Ven 14 Déc 2012 21:53 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2012
Messages: 184
Voilà qui voilà que voilà qui voilà que voilà ! Le nouveau chapitre :) !

J'ai adoré le flashback, de l'humour, des personnages connus (dans one piece), une phrase épique à la fin. Du One piece quoi héhé :P !
Tient une musique d'ambiance ^^ (comme moi ahah !)

Je trouve une très grande amélioration dans ton écriture, ça se lit d"un coup sans complexité ! Des bonnes descriptions de l'île et des personnages, on les visualise assez bien !

Comme qui dirait, je me suis fait fourré comme un chou à la crème ! (comment ça c'est dégueulasse ?)

Bon, j'ai hâte au prochain chapitre !

_________________
Image

Fan de ssb ? Aller voir le site: http://www.ssb4.com/, plein d'infos sur le nouveau SSB, mais les autres opus ont aussi leurs places ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Ven 14 Déc 2012 23:15 
9 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Déc 2011
Messages: 327
Localisation: Je pisse sur la tombe de Maëvis - Tenro
Voilà le chapitre III, les gars !! Un chapter tout frais, à peine sortit du four ! Bon, y pas eu de relecture mais j'éditerais plus tard

@Jolamouette: Merci d'être passer, ça fait plaise' !! Content que ça te plaise, vos conseils à vous tous m'ont été utile pour améliorer mes texte ! Merci encore !!

###



CHAPTER III

Retour sur les mers

Jonathan se souvenait parfaitement de ce moment, comme si c’était hier. Après leur avoir cloué le bec, son père était monté sur le bateau et lui avait mit une énorme raclée pour insolence.
N’empêche, ce grand village lui manquait énormément, et encore plus son petit groupe du nom de Sundara. C’était Carl qui avait trouvé le nom, ça signifiait beau goss en hindi. Les filles n’étaient pas trop d’accord avec cela mais elles n’avaient pas leurs mots à dire, elles n’étaient que deux.

Le colonel Waygat s’ennuyait fermement dans cette étroite cabine. Il n’avait pas fait attention à celle-ci en entrant mais lorsqu’il se redressa entièrement pour s’asseoir, il fit l’analyse complète de la salle, pour passer le temps.
Lorsqu’on entrait dans la pièce, on était directement gêné pas la vision de la grosse armoire qui trônait près de l’entrée. Armoire assez lourde, faite surement dans un bois résistant car lorsque Jonathan avait voulu l’écarté, il ne l’avait pas bougé d’un centimètre malgré les quelques secondes d’efforts qu’il avait fourni.
En face de l’armoire ce trouvait un grand miroir, partait du sol tapissé de rouge et arrivant au grand plafond blanc. Juste à coter se trouvait son lit, il était assez simple. Le lit, le matelas, un drap couvert d’une couverture et un cousin blanc assez moelleux. La cabine était vraiment petite, heureusement qu’il y avait une magnifique terrasse que Jonathan n’avait pas remarqué.
Il ouvrit la grande fenêtre et déposa son pied sur le carrelage qui recouvrait le grand balcon.
Il respira à plein poumon l’air frais qui s’offrait à lui et décida de s’asseoir sur l’une des quatre chaises qui entourait la table. Il arrangea le parasol qui se trouvait au centre de la table et pris une bouteille de Fhantha dans le mini bar caché par la table blanche.
Il ne resta qu’une poignée de minute sur la terrasse avant de rejoindre l’avant du bateau en passant par sa ridicule chambre.

En arrivant sur les lieux, il vit que le contre-amiral semblait être en réunion avec deux de ses hommes. A sa vue, il leur ordonna de partir en prenant le tas de paperasse qui se trouvait sur la table.
Suivant cela, il se dirigeât lentement vers Jonathan.

« -Que me vaut le déshonneur de vous voir hors de votre cabine ? Je ne me souviens avoir donné l’ordre de vous en permettre la sortie.
-Ferme là un peu. J’suis libre après tout. Dit-il en se dirigeant vers la calle, d’un ton neutre.
-Vous êtes sous ma protection, vous faites donc ce que je vous dis de faire, c’est pour votre sécurité !! Jeune insolent ! »

Mais le dit insolent avait déjà refermé la trappe et se trouvait au milieu de plusieurs Marine qui entretenaient le matériel. Comme il l’avait espérer, une multitude de cannons s’offrait à ses yeux, pour son plus grand bonheur. Il se dirigeât vers le canon le mieux entretenu selon lui. Il posa sa main droite sur le métal dur et froid dont était fait le canon. Un des marines présent, lorsqu’il vit l’attention du colonel portée sur ce canon, vint à son aide.

« -J’peux vous aider m’sieur ?
-On peut voir les choses comme ça. A vrai dire, j’aimerais que ce soit moi qui vous aide.
-Et…Comment cela m’sieur ? S’interrogeât le matelot, perplexe
-Avez-vous déjà...déjà propulser un homme-canon ? »

A ces mots, chaque homme se retira de son occupation pour se réunir autour de Jonathan. Ils avaient espérés, tous sans exception et certain n’osaient pas l’avouer, qu’un jour un homme leur propose un tel spectacle.

« -Serait-ce l’homme de la légende ? Jubila un marine.
-Evidement que oui. Si on s’y réfère, il est dit qu’un homme étant tombé dans le chocolat étant petit viendrais détruire le mythique ennui des hommes de main de la Marine.
-Homme tombé dans le chocolat ?! S’énerva Waygat qui retenu par d’autre matelots pour éviter qu’il tue le conteur. J’vais t’apprendre moi, sale chien ! Vien ici que j’te bute !
-C’est bel et bien lui. La suite disait qu’il valait mieux éviter de l’énerver, il était réputer comme ayant un caractère de chien. »

Le colonel préféra passer l’éponge sur cette remarque pour exécuter son plan.

***


Quelque part dans ce monde

Un groupe d’individu composé d’une poignée de personne prit place autour d’une large table ronde pouvant facilement accueillir une trentaine de personne, estimation assez correcte puisque trente grandes chaises étaient réparties autour de la table, avec le même espace entre chacune des chaises.
Les mystérieuses personnes avaient toutes le visage caché par une longue et large capuche rattaché à leur long manteau qui balayait le sol à chacun de leur pas.
Sur les trente places que pouvait offrir la table de chêne, seulement onze était prises, laissant plusieurs trous entre chaque individu. Ces derniers restèrent de marbre pendant une dizaine de minutes, ne bougeant ni doigt, ni sourcil. Après ce laps de temps, un homme pris la parole.

« -Puisque les autres membres du conseil ne daignes pas nous faires par de leur humble présence, nous allons commencer la réunion. Le thème d’aujourd’hui se portera sur la Stravhoreïe que détient le Gouvernement Mondial, en cachette. Dit-il d’un ton neutre, tout en distribuant des polycopier aux onze membres. L'élémentaire Kahidori, actuellement absent, a élaboré un plan permettant de nous le procurer pour l’étudier en détail. Sur les poly que je vous ai donné ce trouve le plan. »

Aucun membre ne dit mot pendant l’analyse du document qui se présentait à eux. L’homme repris donc.

« -Comme vous pouvez les voir, il s’agit de faire d’une pierre trois coups, puisque avec la Stravhoreïe se trouve deux autres document tout aussi précieux : la Tulonovded et la Bagubekeserber. Je le sais de source sûre, très sûre. Voir même trop. Mais le sujet n’est pas là, avec ses documents, nous pourrons faire plier le Gouv…
-Puis-je savoir à quoi nous servira-t-il de faire chanter le Gouvernement Mondial ? La plus grande organisation politique au monde. Elle regroupe plus de 170 nations, réparties sur les 5 océans du globe je vous le rappel. C’est en soit un des piliers de ce monde. Intervint un homme plus jeune, ayant une vingtaine d’années d’après le ton de sa voix.
-Il a été décidé ainsi les deux précédentes réunions. Elles ont largement dépassées le temps réglementaire d’ailleurs à cause du thème imposé deux fois de suite. Nous ne reviendrons pas dessus, il fallait venir, suprême Kahidori. »

Ce dernier lâcha un long soupire avant de revenir dans le fond de sa chaise, toujours les bras croisés. L’homme qui était en face de lui, du nom de Sameada, avait ricané suite à la réprimande subite par Kahidori.
Contrairement aux autres membres, il était très décontracté. Un peu trop même selon ses ainés. Il avait les pieds croisés sur la table, salissant de cette manière la magnifique table à cause de ses bottes de cow-boy noires pleines de terre. Il portait un jean clair qui remontait jusqu'à ses hanches et était étrangler par une ceinture en cuir marron. Il avait comme haut une chemise à carreau rouge et blanche. Autour de son cou se trouvait un bandana arborant les mêmes couleurs que sa chemise.
Son visage était toujours sourieur, dans n’importe quelles situations, ce qui prouvait une certaine arrogance. Comme tous les jours, il avait la même barbe de trois jours qui se dessinait autour de sa bouche. Sa tête, elle, était couverte d’un chapeau de cuir marron, tout comme ça ceinture. Ceinture où tenait deux pistolets et un étui à poignard, arme avec laquelle le dénommé Sameada jouait en lançant au-dessus de sa tête.

« -Patriarche Sameada !! Quand est-ce que vous pendrez ce conseil au sérieux, ce n’est pas une garderie ici ! S’énerva l’homme qui parlait depuis le commencement de la réunion.
-Pour pas vous mentir, jamais. Je suis ici parce qu’on apprend pleins de trucs intéressant. Si vous croyez que me taper trois heures avec une bande de branleur ça m’plait, vous vous mettez l’doigt dans l’fion. »

A ses mots, le suprême Kahidori se jeta sur son cadet patriarche. Il dégaina un long sabre argenté au fourreau d’or et l’abattit sur l’individu qui avait osé l’insulté. Mais comme à ce qu’il s’attendait, Sameada para l’attaque mais en dégainant un petit coutelas sortant de sa botte gauche.
Le plus haut gradé hiérarchiquement se sentit humilié à cause de la facilité avec laquelle son adversaire avait paré son coup et à cause de l’arme qu’avait utiliser le cow-boy.
Un long silence s’installa dans l’énorme salle noire suite à se petit conflit. Kahidori ne lâchait pas prise face à son adversaire pour ne pas paraitre faible malgré le fait qu’il y avait un trop grand écart de puissance entre eux deux.
Finalement il se releva lentement, restant raide sur la table ronde avant de rentré son sabre dans son fourreau tout en regagnant sa place.

« -La prochaine fois, j’vous coupe en rondelle. Compris ? Menaça Kahidori
-Apprend déjà à magner le sabre, on dirait un gosse. »

Le suprême se retourna, près à attaquer mais le principale orateur intervint pour le calmer et le remettre en place.

« -Vos deux places ici serons discuté avec les membres les plus importants. Vous ne causez que des problèmes à notre belle confrérie. Mais passons. Au sein de la Marine se trouve un élément très perturbateur dont les actes, et cela peu importe la gravité des choses, ne sont pas étonnant de ça part. Nous allons donc le piégé à l’aide de notre agent Yuma qui détient un fruit du démon particulièrement intéressant pour ce genre de mission. Bien sur, il y a…
-Pardonnez-moi suprême Takitadari mais n’est-ce pas le genre de personnage à tromper ses alliés, ce dénommé Yuma ?
-Ne vous inquiétez pas, j’ai tous prévu pour que cela n’arrive pas. D’ailleurs, il en ait incapable. »

Un lourd silence se réinstalla dans la pièce sombre mais fut interrompu Sameada.

«-Z’avez perdu la langue ? Depuis le début de la réunion vous n’avez pas prononcé un mot, vous autres.
-Nous ne sommes tout simplement pas intéresser. Prononça un des membres muet. D’ailleurs, sur ses mots, je clos la réunion. Qui vote pour ?»

Sept mains se levèrent et suite à ça, la poignée de membres fut obliger de quitter les lieux, laissant le suprême Takitadari perplexe. La nouvelle génération, grommela-t-il dans sa barbe, tous des fainéants…

***


« -FEU !! »

Une silhouette noire fut propulsée du navire de la Marine plusieurs mètres plus loin, en plein dans l’océan. Un énorme SPLASH se fit entendre, bruit qui sortit le contre-amiral de ses pensées et qui l’amena à se précipiter vers le bord du bateau pour identifier l’objet non-identifié.
Au loin, on pouvait voir un homme ce débattre violement pour éviter de couler mais il ne faisait que gâcher son énergie et coula finalement, engloutit sous des tonnes d’eau.
James Earl Ray couru dans sa cabine pour y prendre une sorte d’exosquelette en queue d’homme-sirène. Il l’enfila rapidement et se propulsa dans l’eau à l’aide ses bras. Dans l’eau, il se déplaçait pratiquement comme un homme-sirène même, ses mouvements étaient fluide et coordonnés, se qui accru sa vitesse. James plongea rapidement pour récupérer le noyé qui coulait comme une pierre. Il l’attrapa par le col et le ramena rapidement vers la surface. La surprise du sauveur fut grande lorsqu’il vu qu’il venait de sauver Waygat. Il en profita d’ailleurs pour s’amuser à mettre et à sortir sa tête dans l’eau, comme pour se venger. Il le ramena finalement à bord du navire, pour le réprimander. Le sous-amiral lui foutu plusieurs coups de poings dans le ventre pour lui faire cracher toute l’eau qu’il avait avalé.

« -Je croyais vous avoir dire dit que toutes tentatives d’évasion seraient inutile, Jonathan Waygat.
-Je voulais m’amusez, c’est tout. Dit-il en toussant légèrement.
-Rien à battre. Répondit le contre-amiral tout en enlevant son exosquelette, vous serez mis au trou jusqu’à l’arriver à Marijoa, soit une trentaine d’heure. »

À ses mots, trois officiers vinrent trainer Jonathan jusqu’au fameux trou. Une ridicule pièce, d’un mètre de haut et d’à peine un mètre cinquante de large. La pièce était éclairé par seulement cinq rayons de soleil qui perforait le mur coté mer. Waygat regretta amèrement son acte avant d’aller de son plein gré dans cette minuscule pièce. Et chiotte, pensa le marine rebelle, j’vais en perdre du temps dans s’bordel. Jonathan, s’asseyant en tailleur, se demandait à quoi pouvait ressembler le mystérieux continent rouge, Redline.

***


Redline, une ville proche de Marijoa

« -Patron !! La cible arrivera, selon nos informateurs, dans un peu plus d’un jour ! Gueula un homme après avoir reçu ses dires d’un escargophone.
-Sa mère. C’est long un jour. Bon. Prépare mes hommes. On commence dés qu’il arrive. Enfin dés qu’il se fait interroger. Soit…Une heure après son passage devant le juge. Sa mère. C’est long une heure. Bon. Appelle-moi…
-J’veux pas vous manquer d’respect chef mais vous êtes barbant.
-Sa mère. C’est long de regagner le respect d’un homme. Bon. Je ferais plus attention la prochaine fois. »

Sur ces mots, l’homme qui se faisait appelé patron se leva, proposant une imposante carrure de plusieurs mètres d’hauteur, environ trois. Il portait un simple t-shirt blanc assez moulant avec l’emblème d’un Jolly Roger, assez flou à cause de la noirceur de la pièce dans laquelle il se trouvait.
Ses avant-bras étaient recouverts de long poil brun, débordant un peu sur ses mains.
Son bas n’était qu’un bout de tissu à carreau rouge et bleu, mélange assez étrange d’ailleurs. Ses pieds étaient couverts de chaussures de ville en cuire noir. Cet homme était un pirate très réputé pour avoir causé de nombreux tumultes dans le Nouveau Monde.
Sur un mur, près du siège sur lequel il donnait ses ordres, un avis de recherche était accroché avec son visage rond et poilu, toutes dents sortis.

Sawsen Bigorno
Dead or Alive
303.000.000 de Berry



Plus connu sous le nom de Sawsen le Chevelu à cause de son fruit du démon, celui de la pilosité.
Ce dernier sortit du grand bâtiment qui lui servait de Q.G, le visage caché à l’aide d’une large capuche. Chose complètement inutile puisque ici tout le monde savait qui il était et ce qu’il avait fait. Ca présence attirait souvent les chasseurs de primes, dont un des groupes, les Cobras, se trouvait devant lui.

« -J’vais faire cour, le Chevelu. Laisse-toi faire gentiment, j’ai besoin de l’argent de ta prime pour les orphelins du quartier Nord. Commença le chef des Cobras qui portait un long manteau bleu sur ses épaules.
-Sa mère. C’est long à la longue. Bon. Je n’en ai rien à battre de tes motivations. Laisse-moi passer.
-J’utiliserais la force donc. »

L’homme couvert du manteau bleu dégaina un long sabre et se jeta sur le rechercher. Il balança un coup vertical sur son adversaire mais ce dernier l’éviter aisément, d’un simple pas sur le coter.
Sawsen recula en faisant plusieurs bonds, toujours dans son manteau à capuche.

« -Je vois que tu t’es entrainé depuis la dernière fois, Factor. Remarqua le Chevelu
-Tien, tu as perdu ton tic. Tu ne parles plus de ma mère ?
-Je voulais juste me donner un style mais se que je vois ça ne marche pas, sa me les cassaient de toute façon. Rétorqua la montagne de muscle »

Le dénommé Factor plaça son bras droit, armé du sabre, derrière son crâne en passant devant son visage. Il ferma les yeux et se concentra rapidement, sous les yeux perplexes de Bigorno. Brusquement il ouvrit les yeux et balança son bras dans le vide de manière horizontale se qui créa une vague d’énergie bleu se propulsant vers son ennemi. Sawsen se la prit de plein fouet, n’ayant pas eu le temps de l’esquiver tellement l’attaque était rapide. Il fut propulser sur un mètre mais resta debout, malgré son mal.
Il dessina un sourire sur son visage avec d’enlever brusquement sa cape. Suite à ça, il fit pousser ses cheveux, de base assez court, jusqu'à ses pieds tout en les rendant lisses.

« -Factor, tu sais mieux que personne que le fruit de la pilosité me va parfaitement n’est-ce pas ?
-Ta technique de Retour à la Vie est vraiment casse couille. J’avais bien fait de te couper les cheveux lors de notre seconde rencontre mais effectivement, tu as bien trouvé ton fruit, batard. »

Par la suite, Bigorno contrôla sa longue chevelure et l’envoya sur son adversaire, obligé de virevolté sur la place déserte. Mais il y avait trop de cheveux et son pied droit fut intercepter par ces derniers.

« -Ce chien de Kumadori, j’irais le buté de mes propres mains pour qu’il ne puisse plus enseigner ses techniques bidon ! »

Il attrapa la mèche de cheveux qui l’avait attrapé avec sa main gauche et une chose étrange se passa. Plusieurs étincelles électriques se créèrent et ce transformèrent en courant électrique se dirigeant à une vitesse folle vers le propriétaire des cheveux. Ce dernier augmenta à la fois l’épaisseur de ses cheveux ainsi que ça longueur pour atténuer le faible courant. Factor en profita pour se dégager de l’étreinte de son ennemi.

« -T’électrocutes tout se que tu touches, hein ?
-Tu peux résumer ça comme sa. Mais je n’ai pas le temps de parler. »

Il réarma son bras avec son sabre et se jeta de nouveau sur Sawsen. Le pirate sortir rapidement une hache de son dos et l’abattit violement sur le flanc droit de son ennemi qui ne pouvait esquiver l’attaque puisqu’il se trouvait en hauteur. Il rangeât délicatement son arme et partit en direction de Marijoa.

« -Désoler de t’avoir eu comme un traitre, un combattant comme toi ne mérite pas ça mais je suis presser. Aller, à la prochaine. »

***


Retour sur le navire du sous-amiral James

Une trentaine d’heure passèrent sans que Waygat ne s’en rende compte. Lorsque l’on va le chercher, il se dépêcha d’aller sur la proue du bateau.
Une énorme montagne rouge se dressait devant lui, il n’en voyait pas le bout et cela l’excitait étrangement mais de l’angoisse se fessait aussi ressentir dans son comportement. Ce continent allait sûrement signer la fin sa prestigieuse carrière dans la Marine…

_________________
« Usopp has been and will be the weakest in strawhats » Eiichiro Oda - ONE PIECE 10th Treasures (2007)


Dernière édition par Gangster Gastino le Jeu 28 Nov 2013 14:03, édité 8 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfiction] Witness
MessagePosté: Sam 15 Déc 2012 18:17 
3 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2012
Messages: 184
Aaah Jean-michel-nouveau-chapitre !


Meilleur que l'autre ! Notamment on rentre un peu plus dans ton univers personnalisé de One Piece. Avec une sorte de secte étrange, un cow-boy assez intéressant qui a du charisme. Un pirate des Jolly roger ! Big or no (très mauvais jeux de mots) ?

On remarque qu'il y a toujours ton personnage principal pour faire des conneries x')

Sinon, pour les fautes, conjugaisons, j'en ai pas vu. Mais il y a en quand même des très conne et parfois renseigne toi si tu n'es pas sûr ! Genre
Citation:
Sawsen Bigorno
Dead or life
303.000.000 de Berry
C'est " Dead or Alive" ;)


Sinon voilà ! J'attends le prochain chapitre !

Ps: Bah les musiques d'ambiance !

_________________
Image

Fan de ssb ? Aller voir le site: http://www.ssb4.com/, plein d'infos sur le nouveau SSB, mais les autres opus ont aussi leurs places ;)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 59 messages ]  Aller à la page Précédente  1, [2], 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com