Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 9 Jan 2017 02:29 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Si jamais des dessinateurs seraient intéressés/inspirés pour faire des fanarts (aussi bien personnages que lieux et pavillon...), vous pouvez m'envoyer un MP. ;)

Et comme beaucoup d'autres avant moi :
-Si vous lisez mais que vous n'êtes pas membre du forum, inscrivez vous et laissez un petit commentaire (ça coûte rien et ça fait plaisir ^^).

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Sam 21 Jan 2017 14:58 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE 14 : LIBERÉE DES ENFERS

Cosmos se remit en position de combat, brandissant le manche de son hachoir réduit en morceaux.

-MANIPULATION

Les différents morceaux de son hachoir lévitèrent et se rassemblèrent pour reformer l’arme. Aggaddon, sous sa forme d’ange de lumière, ne bougea pas et regarda une partie des restes du QG s’effondrer. Le bouddha de gravité en sortit et joignit une de ses paires de mains.

-PREMIÈRE PRIÈRE

Deux sphères apparurent et émirent de puissant flux de gravité. Une grande quantité de roches situées sur le champ de bataille s’élevèrent dans les airs. Des navires de guerre qui affrontaient la flotte pirate s’envolèrent également. Astéroïde avait recouvert son corps de diamant avec du haki. Supernovæ se retourna un instant pour voir le bouddha géant avant de contrer une attaque de Minato Nata Yotoshi, membre de l’Aube Blanche, qui utilisait sa rame de bois renforcer au haki. Yoga Yin commença à diriger les rochers vers l’amiral qu’il affrontait.

-ROKUSHIKI : DIAMOND CRAZY FIGHT

Astéroïde utilisa des attaques finger gun à distances pour détruire plusieurs rochers mais dut continuer à lutter au poing contre les pierres. De son côté, Dent Longue parait chaque fil d’Étoile avec grâce et aisance. L’empereur repoussait le marine vers le bord de l’île lorsqu’un groupe de colonels vinrent en aide à leur supérieur. Dent Longue s’en débarrassa en une seule attaque, mais l’amiral Étoile en profita pour sauter sur un navire de guerre à l’aide de ses pouvoirs. Il utilisa ses fils pour percer des trous dans la coque de 3 navires de Wa avant que Dent Longue n’apparaisse sur le pont du navire de la Marine. Le mat tranché par le samurai tomba sur l’amiral qui se protégea avec ses fils.

-Qu’espère-tu faire amiral ?

-Juste t’éloigner du QG.

Le hachoir de Cosmos traversa Aggaddon qui avait dématérialisé la partie du corps en question. Cosmos ramena son arme, puis la fit tournoyer avant de fendre un bras à l’empereur. Aggaddon le matérialisa sur lui avant de quitter sa forme d’ange de lumière. Il recouvrit son corps de haki et de ténèbres avant de s’élancer sur Cosmos dont le hachoir se détruisit à nouveau en tentant de trancher le corps de son adversaire. Aggaddon en profita pour saisir Cosmos au visage et le fit percuter violemment le sol qui se fractura sous l’impact. Le masque de l’amiral se brisa également et du sang commença à couler le long du visage défiguré de Cosmos qui se releva. Aggaddon enleva le haki qui recouvrait son corps.

-Tu pense avoir un moyen de reprendre le dessus sur moi ? Tu es un brave combattant mais tes pouvoirs ne peuvent pas venir à bout de mon pouvoir logia.

-MURAILLE.

La barrière bleue apparut entre les deux combattants. Aggaddon souffla avec un air exaspéré et se dématérialisa pour apparaître derrière l’amiral. Un sourire se dessina sur le visage de ce dernier qui extirpa le cœur du corps d’Aggaddon, qui ne put contrer l’attaque surprise. Aggaddon tenta de se retourner et rattraper son cœur, mais Cosmos reconstruisit partiellement son hachoir avec lequel il trancha le dos de l’empereur. Grâce à ses pouvoirs, le corps du pirate se scinda en deux et l’amiral attira la partie supérieure vers lui pour enfoncer son hachoir en plein dans le torse de son adversaire. Aggaddon, se ressaisissant, recouvrit son corps de ténèbres et le hachoir s’enfonça dans ces dernières. Cosmos eut le temps de lâcher son épée avant que les ténèbres l’avalent. Utilisant ses pouvoirs logia une nouvelle fois, Aggaddon se reconstitua et semblait être énervé. Alnoth, second de Yin, s’interposa entre les deux combattants.

-Je m’occupe de lui seigneur Médixès.

-Quelle gentillesse, pouffa l’empereur.

Aggaddon tourna le dos et disparut dans un éclat de lumière aveuglante. Supernovæ repoussa ses ennemis une nouvelle fois à l’aide d’un coup de poing sismique qui fractura l’air.

-Vous me saoulez là, pesta l’amiral en chef. ROKUSHIKI : PIED INFERNAL

Supernovæ leva le pied et frappa l’air avec, air qui se fissura. Une onde de choc coupante issue du rankyaku s’ajouta aux ondes sismiques. Les officiers pirates furent propulsés en arrière.

-Et si on jouez, monsieur ?

L’amiral en chef fit volte face en tentant d’assener un coup de poing.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : BARRIÈRE DE CORAIL

Aggaddon stoppa l’attaque et regarda intensément son ancien supérieur.

-J’avais oublié de venir présenter ma démission, j’ai décidé de venir remédier à cela.

-Oh vous m’en voyez ravis, Ether.

Supernovæ utilisa un rankyaku qui coupa en deux Aggaddon. Ce dernier se reforma immédiatement.

-Ne soyez pas si méprisant, ma présence dans la marine ne pouvait s’éterniser. J’ai juste sauté sur l’occasion, déclara Aggaddon en haussant les épaules.

-Oui bien sûr !!!

Le coup de poing de l’amiral en chef fut contré par une implosion de lumière. Minamoto, l’ancien shogun de Wa, trancha plusieurs fils recouverts à leur extrémité par du haki et qui avait atteint Dent Longue.

-Greatsea ! Retourne combattre sur la place, je m’occupe de lui !

-Comme tu veux !

Dent Longue se dirigea vers l’endroit d’où émanaient les ondes de chocs issus des coups échangés par Supernovea et Aggaddon. Minamoto trancha un nouvel amas de fils en esquivant une attaque. L’amiral, poussé dans ses retranchements par Dent Longue, puis au niveau de l’endurance face à Minamoto, éveilla alors les pouvoirs de son fruit, transforma une partie du pont du navire en fil. Minamoto trancha le sol avec Shusui avant que les fils soient recouvert de haki. Ces derniers se concentrèrent avant de former une mâchoire que Minamoto esquiva. L’ancien shogun devait se concentrer à esquiver.

-FRAPPE SACRÉ

La paume de main du bouddha géant propulsa Astéroïde sur quelques mètres.

-DIAMOND PUNCH

L’amiral utilisa la capacité de propulsion de moon walk pour donner plus de force à son coup de poing.

-FRAPPE SACRÉ

Les deux attaques s’entrechoquèrent et Astéroïde réussit à repousser la main du bouddha. Une autre main vint frapper par le dessus. Astéroïde repoussa également celle-ci en redonnant un coup de poing. Il fit quelques mètres en arrière avant de se propulser à nouveau.

-DESTRUCTION DE FOI

-DIAMOND PUNCH

Deux paumes se dirigèrent vers l’amiral qui ne parvint pas à repousser l’assaut simultané. Astéroïde fut propulsé hors des ruines du bâtiment du QG. Mélian, le second d’Aggaddon, sous sa forme hybride lion donna un coup de pied vers le bas pour intercepter l’adversaire en vol. Le bouddha géant et Yoga Yin sortirent à leur tour des ruines, et la gravité augmenta sur toute l’île par un tour de main de l’empereur. Dent Longue, Aggaddon et Yoga Yin se retrouvèrent face à Supernovæ, qui savaient que même en combattant à fond il ne ferait pas le poids.

______________________________________________________

Au niveau 6 d’Impel Down, l’Oubliette, le directeur Asterg Vanwack, sous forme hybride chimpanzé, frappait dans le vide sous le regard circonspect des prisonniers. Le vice-directeur Readfield non loin de là s’entretenait avec le groupe dirigé par Ester.

-N’oubliez pas à qui sera due votre accession au poste de directeur Readfield ! Et au moindre mot, vous y passez.

-Ne vous inquiétez pas madame, répondit l’énorme vice-directeur.

-Les clés s’il vous plaît !

Le vice-directeur posa son assiette, tenta de s’extirper de son siège sans succès. Cependant, pouvant accéder au trousseau dans sa poche sans se lever totalement, il prit le trousseau et se replaça dans son siège avant d’enlever une clé et la donner à l’Émissaire d’Hadès. Cette dernière avança alors vers une cellule qu’elle ouvrit. Un homme blond portant une boucle d’oreille, qui était resté les bras croisés appuyé sur le mur durant la discussion précédente, et une rousse en robe de soirée sortirent de la cellule. Ester referma vite la porte avant que d’autres prisonniers tentent de sortirent. Ester enleva ensuite les menottes aux deux prisonniers.

-Readfield ! N’oublie pas de prétendre que la rébellion générale a été organisée par les prisonniers de ce niveau.

-Vous inquiétez pas ! marmonna le vice-directeur.

-Commandant Basilic, occupez-vous du directeur, ordonna Ester en portant une cage pour oiseau.

L’homme à la boucle d’oreille afficha un sourire et s’approcha du directeur Vanwack dans son dos. Basilic toucha le directeur et ce dernier se transforma en jouet. Il le souleva et le porta dans la cage que tenait Ester.

-Aspic, passez devant.

La femme avança vers le bureau secondaire du directeur. Elle donna un coup de pied et la porte céda. Clock, Ester, Basilic, Aspic et cinq autres personnes avancèrent. Ester fit un signe du regard et Aspic et Basilic déplacèrent l’armoire, révélant ainsi une porte secrète. Ester prit la tête du groupe et ils descendirent les marches vers le niveau 7.

-Pourquoi ont-ils été capturés ? demanda Clock à un des autres hommes.

-À ce que j’ai entendu dire, le Commandant Basilic aurait été placé sur un dossier secret en lien avec un certains « Grand Viracocha » par Maître Hadès. Il aurait été capturé et Aspic aurait été envoyé pour le sauver. En tout cas c’est la rumeur…

-Grand Viracocha ?

-Oui… C’est un sujet qui semble beaucoup intéresser le Maître, je ne sais pas pourquoi. Je ne sais même pas à quoi ce nom peut faire allusion.

Le petit groupe entra dans la grande salle, seul quelques torches éclairaient le chemin de ronde prêt de l’entrée. Le reste était indiscernable. Clock passa sa tête au-dessus des barrières et ne vit que du vide. Ester baissa un levier et un bruit de lourde chaîne se fit entendre. Des cris résonnèrent ensuite. Au bout d’une minute, Queen Mom émergea des ténèbres, enchaînée par d’immenses chaînes de granit marin.

-Bonjour Pythie ! ricana Ester.

L’ancienne impératrice pirate, une femme obèse de quatre mètres de haut et à la chevelure noire, grommela.

-Qui es-tu ? Où est Isaac ? Il doit mourir ! Isaac. ISAAC ! VIENS ICI ! Dieu m’a dit de te tuer !

Ester ricana en penchant la tête sur le côté.

-Je m’appelle Ester. Je viens pour que vous vous déchaîniez une dernière fois.

Une aura ténébreuse s’échappa d’Ester. Clock fut tétanisé, comme si Ester allait tous les tuer. « Oui c’est cela… C’est une envie de meurtre » pensa le Vinsmoke. Ester tenait une seringue dans sa main et la tendit à Aspic. La femme envoya la seringue sur Queen Mom. Rapidement les veines de Pythie gonflèrent et ses yeux s’injectèrent de sang. Ester lança un regard, rempli d’une envie de meurtre, à Clock.

-Les chaînes Clock.

Clock avala sa salive et courut le long du promontoire de pierre entourant le gouffre. Il atteignit un ensemble de machine et sortit un papier que lui avait donné Béhémot. Il trouva le bon levier qu’il baissa. Un nouveau bruit de métal se fit entendre. Les chaînes lâchèrent et Queen Mom tomba dans les ténèbres. Un grand bruit se fit entendre.

-Espérons que les Energy Steroids fassent leurs effets, murmura Ester.

Un cri résonna, un cri de rage. Ester se retourna et en souriant ordonna de se dépêcher de sortir. Au niveau supérieur, Readfield nageait dans son sang et le reste des prisonniers également. Béhémot attendait le groupe qui était descendu pour l’intégrer. Impel Down trembla entièrement. Le groupe courrait à travers les couloirs, alors qu’Ester riait de bon cœur.

___________________________________________

A Marineford, le vice-amiral Quinqualcoal tentait d’obtenir des informations du QG.

-Personne ne répond…

-T’inquiète, tête de poire !

Yulfric Ralvog, le cadet des capitaines corsaire, tendit une cigarette au vice-amiral responsable de son ordre. Quinqualcoal refusa et soupira. Il fit pivoter sa chaise pour tourner le dos aux corsaires et réfléchir. Bartholomew Blackburn le regarda du coin de l’œil avec dégoût avant de se faire interpeller par son voisin.

-Qu’est-ce que t’as, Bart ?

Gregor Vanderborgia s’inquiétait pour son vieux collègue.

-Je suis stressé c’est tout.

« Redlord compte sur moi », pensa-t-il. Il jeta un regard à Golgoth « le Chevalier des Abysses » qui était assis en face de lui, le triton ne le remarqua pas tout de suite mais lui répondit ensuite par un regard noir.

-Sans Héraclès, la puissance de frappe des corsaires se retrouve diminuée, lâcha le vice-amiral.

Arthum Del Khalia frappa du poing sur la table.

-Faites-nous confiance bordel ! On est tout à fait capable de défendre cette île.

-Ne nous surestime pas, ricana Gregor.

Arthum dégaina son épée et Gregor se leva de sa chaise qui tomba en arrière.

-Du calme ! cria Louis Rackham « le Baron Blond ».

-Ouais, pas la peine de s’énerver les gars ! ajouta Yulfric.

-Toi tu la ferme le jeunot ! T’est là car personne d’autre n’a accepté le poste ! Ils ont même dû publier plusieurs faux événements pour te rajouter de la crédibilité avant de rendre officiel le fait que tu nous rejoignes ! La honte HAHAHA ! Alors soit gentil, tu la boucle, ricana Arthum.

Yulfric bouda et le vice-amiral leva les yeux au ciel. Les corsaires continuèrent à se chamailler avant qu’un lieutenant arrive, terrorisé.

-Vice-amiral ! Nous avons repéré des bateaux se déplaçant sous l’eau en direction de Marijoa. Ils essaient de nous contourner apparemment !

-Utilisez les canons sous-marins ! Et que tout le monde se prépare au combat ! Je suis certain qu’ils vont vouloir nous éliminer au passage.

Toutes les troupes du G-1, nommé Marineford, se précipitèrent sur la place pour se préparer au combat. Les corsaires sortirent de la ville derrière Quinqualcoal.

-Rackham et Gregor, vous allez en première ligne, Yulfric et Golgoth au milieu, Arthum sur la gauche et Bartholomew à droite.


Tout le monde avait pris position. Le silence régna sur Marineford. Soudainement une cinquantaine de navires jaillirent des flots, le Vaisseau Rouge et le Hollandais Volant en tête.

-POUR LA MARINE !!!! hurla Quinqualcoal.

-PLAIE DE LA PLUIE

Redlord envoya des poings géants de lave qui vinrent détruire les canons de défense de l’île. Les navires de la flotte pirate commencèrent à bombarder les marines. Léviathan Jones sauta et arriva en plein milieu de la place. Yulfric prit sa forme hybride hippopotame pour donner un uppercut à l’empereur. L’homme-mégalodon lui lança un regard méprisant avant de lui donner un coup de pied qui envoya le cadet des corsaires valser dans les airs. Yulfric retomba sur le pont d’un navire pirate, le bras arraché par l’impact précédent et le crâne brisé. Golgoth manipula son trident qui vint se fracasser sur le corps de l’empereur. Léviathan l’attrapa et l’écrasa dans sa main avant de le laisser tomber au sol. Le triton se traîna sur plusieurs mètres car il avait perdu l’usage de tout le bas de son corps. Un météore de lave le traversa, ne laissant rien du corps du corsaire. Quinqualcoal affolé, appuya sur l’escargophone dorée.


-À tous les Cipher Pol, rejoignez la Garde de Marioja.

Le message commença à passer en boucle à Marijoa. Isaac soupira avant de se lever, il sortit de son bureau et rejoignit le reste du CP0. Starchition arriva.

-Nos craintes se sont donc réalisées … Tu comptes actionner la procédure d’urgence ?

-Non. J’attendrais qu’un empereur soit prêt de Marijoa. J’ai pris l’escargophone rouge.

Au même moment au QG de la Marine, l’alarme Buster Call retentit. Des vice-amiraux qui s’étaient relevés et affrontaient des officiers pirates comprirent que c’était le signal signifiant que Marineford était attaqué. Supernovæ se releva et prit sa décision. « Si je reste, ils m’affronteront et me vaincront. Ils doivent affronter les amiraux pendant que je viens en aide à Marineford ». Il décrocha un escargophone qu’il avait sorti de sa poche. Sa voix plana au-dessus du QG.

-MESSAGE AUX AMIRAUX, JE VOUS CONFIE CE COMBAT.

Astéroïde, qui faisait jeu égal avec Mélian, prit les devants en utilisant un razor pour couvrir son supérieur.

-ROKUSHIKI : ENVOLEE DE L’ÉTOILE

Supernovæ combina razor et moon walk pour se diriger vers le G-1. Étoile avait utilisé quatre navires de guerre transformés en fils pour combattre Minamoto mais l’ancien shogun avait réussi à trancher un tendon de la jambe de l’amiral ainsi qu’une oreille. Étoile lança un fouet de fil pour se diriger rapidement vers les restes du QG. Cosmos quant à lui avait réussis à priver Alnoth, le second de Yoga Yin, de sa jambe gauche mais Alnoth avait répondu en brisant le bras droit de l’amiral en le compressant entre deux de ses barrières boucliers. Cosmos permuta avec un rocher proche d’Astéroïde. Alnoth récupéra son membre pour le replacer avant de sortir de la zone d’action de son adversaire.

-Oh non … lâcha Cosmos en arrivant au côté d’Astéroïde.

Le combat entre l’amiral en chef et les empereurs avait ravagé l’île. Le QG était coupé en trois, les fissures commençant au centre de l’île et rejoignaient la mer. Les sous-sols du QG avaient été tout naturellement submergés par l’eau qui avait déferlé dans les crevasses. Cosmos se releva et se prit directement une implosion de lumière qui le propulsa en arrière. Le bouddha de gravité frappa Astéroïde alors qu’il allait dévier le rayon de lumière tiré par Aggaddon. Étoile se prit une lame d’air sur la poitrine alors qu’il arrivé sur l’endroit du combat.

___________________________________________________

Gregor et Rackham s’occupaient de trancher les boulets de canons pendant qu’Arthum, Quinqualcoal et Bartholomew s’approchait de Léviathan Jones qui anéantissait des bataillons entiers de marines. Arthum donna une série de coups que l’empereur para. Grâce à un déplacement semblable au razor, le corsaire se retrouva dans le dos de son ennemi. Il donna un coup d’épée qui n’eut aucune conséquence. L’homme-mégalodon se retourna et donna un coup de poing qui propulsa le vent en même temps. Arthum esquiva et recouvrit son épée de haki avant de se jeter sur l’empereur. Cependant, Léviathan, possédant le plus puissant des haki de l’armement, détruisit la lame du corsaire qui fut étonné et relâcha sa garde.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : ENFONCEMENT ABYSSAL

Léviathan donna un coup de poing vers le bas. Arthum fut écrasé par la puissance incroyablement colossal de son adversaire. Le haki de l’armement que le corsaire utilisa au dernier moment pour recouvrir le haut de son corps n’était pas suffisamment fort pour résister. Le choc fut assez puissant pour repousser l’air autour d’eux, créant un tourbillon d’air. Lorsque l’homme-mégalodon releva son poing, il ne restait qu’une flaque d’entrailles. Le vice-amiral Quinqualcoal criait des ordres à ses troupes et s’approcha de son ennemi lorsqu’il sentit son corps se recouvrir d’une substance chaude. Il descendit les yeux et vit des cendres l’enlacer. Il tourna la tête vers Bartholomew. Il allait prononcer « Traître » quand les cendres pénétrèrent par sa bouche et son nez et vinrent étouffer le vice-amiral qui tomba à terre, essayant de recracher cette substance brûlante. Bartholomew aida dès lors l’empereur pirate.

-Alors c’est toi l’aide que Redlord annonçait, intéressant, ricana l’homme-mégalodon.

Gregor et Rackham se retournèrent. Ils virent leur collègue affronter les soldats de la Marine. Le fils Vanderborgia sentit sa colère grandir et se dirigea vers son « ami ». Il utilisa les pouvoirs du fruit tailladant pour transformer sa peau en métal. Gregor se lança sur l’homme cendre et son poing traversa le corps du détenteur de pouvoir logia. Les cendres vinrent se loger près du visage de Gregor mais ce dernier, par un coup de pied, enfonça légèrement le sol pour déstabiliser son adversaire qui lâcha légèrement son emprise. Gregor en profita pour frapper Bartholomew qui vola sur quelques mètres, le visage lacéré par l’acier. Gregor eu un pressentiment et se tourna vers Rackham avant que celui-ci ne l’appelle.

-GREGOR !!!

Il vit un énorme poing de lave qui arrivait sur lui. Il tenta de le dissiper avec un coup de poing tailladant recouvert de haki, mais son bras traversa le magma et fondit. Le poing de lave avala le corsaire dont il ne resta bientôt plus qu’une flaque de métal bouillant, son fruit étant vulnérable aux pouvoirs de Redlord. Bartholomew se ressaisit et vit son ancien ami mourir. Une larme coula le long de sa joue. Rackham, dernier des corsaires, continuait à couper des boulets mais sentit que la bataille allait être perdue. Les troupes n’avaient plus que lui comme allié et commandant. Avec son fruit de cisaillement, Louis Rackham utilisait ses mains ciseaux pour couper les poings de magma que Redlord lui lançait. Un cri retentit alors dans le lointain, et stoppa un instant le combat.


Impel Down s’écroulait sur lui-même, certains des murs avaient rompus et l’eau infiltrait la prison sous-marine. Pythie Greathower détruisit le bâtiment de la surface d’Impel Down et sortit à l’air libre. Le visage à moitié brûlé par le feu de la Fournaise. Elle était sous sa forme Baba Yaga et mesurait près de 15 mètres de haut. Avec l’énergie donnée par les Energy Steroïds elle prit appui sur le bord de la muraille extérieure et effectua un immense saut. Avec la destruction du haut d’Impel Down par la prise d’appui pour le saut, l’eau de l’océan commença à tomber dans la structure depuis le sommet, engloutissant petit à petit la grande prison du Gouvernement Mondial.

-Dame Ester. Pourquoi devions-nous détruire Impel Down et non la contrôler via Readfield ? demanda Clock.

-Car Maître Hadès souhaite que tous les symboles de la souveraineté du Gouvernement Mondial soient détruits, pour que sa chute soit totale.


Une ombre apparut au-dessus de Marineford. Léviathan leva les yeux et vit Pythie atterrir. L’ancienne impératrice pirate releva son dos et cria :

-ISAAAAAAAAAAC MEURTTTTTTTTTT !

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 23 Jan 2017 20:21 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE 15 : LES FLAMMES DE LA GUERRE

Supernovæ survolait Marijoa et Starchition lui fit signe d’atterrir. L’amiral en chef rejoignit le chef des armées devant les portes du château.

-Ne tente pas le diable. Je crains fort que Marineford ne soit perdu. De plus, nos derniers navires de guerre luttent contre la partie de leur flotte qui n’est pas restée là-bas.

-Nous abandonnerions nos alliés ?

-Supernovæ… Tu sais très bien que le G-1 et le QG était, dès la création de leur alliance, vouée à la destruction. Notre seule solution est de les maintenir sur deux fronts et de préparer quelque chose pour les vaincre.

-Je n’abandonnerai pas. Désolé Alfred.

L’amiral en chef reprit son vol vers le G-1. Aux premières lignes de Marineford, Atharien, le second de Redlord, lançait des flammes sur Rackham, le dernier corsaire, qui les découpait grâce à ses pouvoirs. Pythie Greathower abattit sa main sur Léviathan qui leva la sienne, recouverte de haki, pour bloquer cette attaque. Pythie grogna.

-MEURT ISAAC !!! cria la femme géante, les yeux s’injectant un peu plus de sang.

Pythie releva sa main et la recouvrit de haki avant de l’abattre à nouveau.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : ULTIME EXPLOSION CÉLESTE

En levant le poing vers le ciel, toute la vapeur dans l’air s’éloigna violemment d’un axe vertical indiqué par le poing de l’homme-mégalodon, créant des explosions violentes d’air en chaîne. Malgré tout, la main géante parvint à résister, finissant par presser Léviathan et l’enfoncer dans le sol, déclenchant une onde de choc envoyant dans la mer un grand nombre de soldats. Atharien et Rackham utilisèrent leur pouvoir pour rester sur place, Rackham enfonçant ses mains ciseaux dans le sol et Atharien transformant tout son corps en flammes. Redlord ne bougea absolument pas, restant les bras croisés, contrairement au reste de son équipage. Léviathan, plaqué contre le sol, s’énerva.

-APOCALYPSE

Léviathan repoussa la main géante dans une nouvelle onde de choc balayant la place de Marineford. De nouveaux soldats furent propulsés hors de l’île. Pythie dessina un cercle dans les airs avec ses mains.

-FURIE DES SORTILÈGES

De la poussière lumineuse sortit du cercle et tomba sur le sol. Léviathan leva un sourcil et une de ces poussières le toucha, avant d’exploser immédiatement. Toutes les autres suivirent en se transformant en déflagrations. Léviathan dissipa la fumée avec un bras en hurlant. Pythie envoya à nouveau sa main sur son adversaire, mais celui-ci esquiva.

-SORT DU RONGEMENT

L’endroit qu’elle avait touché avec sa main commença à se désagréger et à disparaître petit à petit. Cet effet s’estompa et s’arrêta après avoir creusé un trou parfaitement sphérique de 6 mètres de large.

-SORTILÈGE DES MILLE MOTS

Des inscriptions étranges apparurent dans les airs. Elles tournoyèrent, puis longèrent le sol de la place avant de se déposer en formant des motifs circulaires pour ensuite bouger. Léviathan sauta au-dessus d’un premier, balaya une vague de dix soldats de la Marine avec un seul bras avant d’effectuer une roulade en évitant un nouveau cercle. Subitement, un cercle dont les inscriptions étaient devenues invisible s’alluma.

-Te voilà ! gloussa l’horrible femme au visage brûlé. MOT EXPLOSIF.

Le cercle explosa en une grande colonne de flamme. Léviathan en ressortit, et bondit sur Pythie. Cette dernière fit un nouveau mouvement des mains.

-MOT BOUCLIER

Plusieurs inscriptions se réunirent en l’air devant l’ancienne impératrice. Le coup de poing recouvert de haki de l’homme-mégalodon percuta le bouclier. L’empereur de Davytown força à nouveau et parvint à briser le bouclier. Pythie Greathower semblait surprise.

-Tu es devenu plus fort Isaac ! MOT ARMURE

Des inscriptions s’enroulèrent autour de son corps dont émana une faible aura bleue.

-MOT DE LA DESTRUCTION

Une inscription sortit de sa bouche et s’éleva dans les airs, s’enroula sur elle-même et redescendit pour s’abattre sur Léviathan qui allait bientôt atteindre la femme pirate. Une violente implosion propulsa l’homme-mégalodon dans plusieurs bâtiments de Marineford. Le déferlement de puissance de l’attaque de Pythie créa un courant marin repoussant les navires pirates. Redlord lui-même devait s’accrocher à un mat pour ne pas tomber à la mer. Pythie perdit l’équilibre et se rattrapa sur un des navires de Redlord qui rompit sous le poids de l’ancienne impératrice, sa main traversant le bois du bateau.

-GRASSBEARD !!! cria l’empereur détenteur des pouvoirs du fruit du magma.

Le dénommé Grassbeard prit une forme hybride sanglier et parvint à se rattraper à un cordage d’un autre navire. La main de Pythie s’enfonça dans l’eau entre les deux morceaux de la carcasse du bateau mais seul son visage dépassait du bord de l’île. L’ancienne impératrice utilisa son autre main pour se relever alors que Léviathan accourait déjà vers son ennemi.

-MOT PIÈGE DE FER

Un carré d’inscriptions invisible s’activa sous les pieds de l’homme-poisson et des lames blanches se dressèrent pour transpercer Léviathan. Cependant, son haki était trop puissant et ce furent les piques qui se brisèrent. Il continua sa course et il sauta pour assener un violent coup à la géante qui subitement tourna rapidement la tête.

-POTION EMPOISONNÉE

Elle tira un jet de crachât que Léviathan ne parvint pas à éviter. Il tomba en arrière et fut paralysé pendant quelques secondes avant que le poison ne se dissipe. Redlord vit Léviathan se relever pendant que James Order, son quartier maître, s’approchait.

-Quel est ce pouvoir ?

-C’est celui de la sorcellerie… J’ai entendu dire qu’elle pouvait imiter certains pouvoir de fruit du démon momentanément avec une puissance amoindrie.

-Qui va gagner selon vous ?

Redlord hésita un instant, ses lèvres passèrent de la crispation à la joie.

-Nous verrons bien cela James ! Va aider Atharien.

-À vos ordres.

-POTION MÉTAMORPHIQUE

Subitement la géante prit une forme hybride loup et ses griffes recouvertes de l’armure d’inscriptions foncèrent sur Léviathan qui, grâce à son haki, repoussa le coup et se prépara à frapper.

-MOT PORTE

Un rectangle d’inscriptions apparut devant Léviathan qui, avec l’élan, tomba dedans pour ressortir de l’autre côté de la place. Les portes se fermèrent alors que l’homme-mégalodon fulminait.

-AAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRGHHHHHHHHH !!!! APOCALYPSE FINAL

De la fumée noire commença à s’échapper de tout le corps de l’empereur et en un seul saut, Léviathan se mit à la hauteur de son adversaire qui fut surprise.

-STOP

Le temps se figea pendant un équivalent de deux secondes ce qui permit à Pythie d’éviter l’attaque de l’homme-poisson, mais ce dernier sauta à nouveau et parvint à atteindre les côtés de la géante.

-DÉFERLENTE DE L’OURAGAN DU REQUIN

Le coup de poing frappa à bout pourtant et détruisit instantanément la moitié de l’armure de Pythie tout en propulsant la femme à travers la place. Celle-ci se rattrapa in extremis au bord alors que la moitié de son corps était déjà sous l’eau. Elle se releva difficilement alors que Léviathan revenait à la charge.

-MOT DE LA MORT

Une grande quantité d’inscription se dirigèrent vers l’homme-poisson, comme une salve de flèche. Elles traversèrent Léviathan qui sentit son cœur lâcher. Il s’arrêta de courir et frappa sa poitrine plusieurs fois pour faire repartir son cœur. L’ombre de Pythie se dressa au-dessus de Léviathan.

-MOT SUPRÊME

Alors qu’une sphère remplie d’inscriptions compressées, tenu dans la main de Pythie sous sa forme de Baba Yaga, allait descendre sur l’empereur, un cri traversa le ciel.

-ROKUSHIKI : RÉVOLUTION SISMIQUE

Un séisme percuta Pythie qui traversa une nouvelle fois la place, mais cette fois ci n’en n’atteignit pas le bout. Une traînée de sang recouvrait le parcours qu’elle avait effectué. Léviathan se retrouva instantanément face à son adversaire géante qui tendait la main où se trouvait l’orbe pour ne pas l’activer en se relevant.

-DIABLE MARIN

Le puissant coup de pied propulsa la main qui tenait l’orbe sur la poitrine de Pythie. L’orbe implosa dans le corps de l’immense femme. Le coup de pied le plus puissant de Léviathan envoya, en détruisant un pan entier de la place, loin dans les airs la Reine Mère. Le corps de cette dernière se désagrégea petit à petit pour finir par disparaître. De l’autre côté, Supernovæ atteignit la place de Marineford et vit donc le champ de bataille.

-C’est toujours dans un meilleur état que le QG, souffla l’amiral en chef.

De son côté, Rackham coupa la fumée de James et se retourna pour trancher les flammes d’Atharien. Les deux lieutenants de Redlord se regardèrent et firent un signe de la tête. Ils attaquèrent simultanément des deux côtés. Rackham trancha les attaques alors qu’Atharien se reforma derrière lui. Rackham fit volte face tout en faisant quelques pirouettes en arrière.

-Tu ne peux pas vaincre. C’est fini, cria Atharien.

-Je mourrai fier de ce que j’ai accompli et en gardant mon honneur !

Rackham s’élança vers l’avant mais trébucha. Il regarda à ses pieds alors qu’il chutait pour voir des cendres. Il tourna la tête et vit Bartholomew Blackburn. Rackham tenta de prendre appui sur une main et se redresser, mais au moment où sa main ciseau repris forme humaine, Atharien déclencha un flot de flamme qui brûla le dernier corsaire. Rackham se retrouva au sol. Le poing de feu d’Atharien traversa la peau du corsaire et en extirpa le cœur qu’il incinéra dans sa main.

En s’enfonçant dans la mort, Rackham demanda pardon. « Excuse-moi Amarantine, je n’ai pas réussi. Je n’ai pas pu le sauver. J’espère que tu reviendras à toi, « Hadès ». ».

__________________________________________

Le vice-amiral Island traversait la bibliothèque de Marijoa en compagnie d’Augustus Blackburn.

-Ne devrions-nous pas nous dépêcher de fuir, commandant Island ?

-La situation est en main… Ah ! Nous y voilà !

Le cardinal Blackburn regarda l’horloge en face d’eux en se demandant ce qu’elle avait de spécial. Island tourna les aiguilles, il mit d’abord 10h45 puis 8h14 avant de mettre 2h26 et enfin 5h39. Un mécanisme s’enclencha et une boite sortit de la pendule.

-Bingo.

Augustus tenta de lancer un regard circonspect à son garde du corps du moment, mais celui-ci ne le regardait pas. Island ouvrit la boite pour dévoiler un étrange morceau de plaque, semblant métallique.

-Nous pouvons partir. Dites vos adieux à Marijoa Augustus.

Island sortit de la salle et se dirigea vers une fenêtre, puis l’ouvrit. Il utilisa son pouvoir logia pour créer un deltaplane de papier et s’installa dessus avec Augustus. Ils s’envolèrent en direction du sud.

_____________________________________________________

Étoile et Astéroïde affrontait le bouddha de flux de gravité de Yoga Yin alors que Cosmos utilisait ses pouvoir pour repousser l’eau hors des souterrains du QG, qui se retrouvait exposé à l’air libre suite aux affrontements. Aggaddon et Dent Longue s’occupaient de détruire tranquillement les derniers navires de guerre de la Marine alors que les flottes pirates se dirigeait vers Redline.

-Cosmos ! Utilise l’électrolyse !

Cosmos se retourna vers Étoile et lui fit un signe affirmatif avec la tête. Il s’approcha de ses collègues et leur toucha la poitrine, avant de toucher la sienne.

-ÉLECTROLYSE

Les impulsions électriques augmentèrent les capacités et l’endurance des amiraux, qui étaient rentrés dans un état de transe. Grâce à ce boost, Cosmos réussit finalement à enlever l’eau des souterrains et des failles de l’île à l’aide de barrières. Il s’attelait désormais à rapprocher les morceaux scindés de l’île afin de la reconstituer provisoirement.

-COULOIR DE LA TAUPE

Étoile utilisa son pouvoir éveillé pour transformer le sol sous Yoga Yin en fils. L’empereur utilisa son pouvoir pour faire léviter des rochers et les envoyer sur l’amiral, puis fit léviter son propre corps en diminuant la gravité localement.

-DEUXIÈME PRIÈRE.

Une nouvelle paire de bras joignit les mains et fit apparaître deux nouvelles sphères.

-Je vais devoir m’impliquer un peu plus, murmura l’ancien dragon céleste.

Le bouddha dégagea de puissants flux et la gravité sur toute l’île augmenta énormément, plaquant violemment au sol les derniers soldats de la Marine, ceux ne s’étant pas rendus et n’étant pas tombés au combat. Étoile résistait à ce pouvoir et transforma les rochers envoyés par Yoga Yin en fils. L’amiral les fit ramper au sol, puis s’élever vers l’empereur, mais une succession d’impulsions de changement de la gravité déstabilisa les fils qui s’effondrèrent au sol.

-PAUMES PSYCHIQUES

Trois mains du bouddha fondirent vers l’amiral. Astéroïde utilisa son tekkai mouvant pour s’occuper d’une des mains alors que deux amas de fils furent transformés en poings géants par Étoile. Les amiraux résistèrent à l’attaque, mais deux sphères qui planaient autour du bouddha descendirent et frappèrent les deux poings de fils d’Étoile. Ces sphères, dont émanaient des flux gravitationnels vers l’extérieur, firent exploser de l’intérieur le poing de fils, sous le regard surpris de l’amiral Étoile. Les paumes du bouddha l’enfoncèrent dans le sol, alors qu’une onde de choc balaya l’île. Cosmos, déséquilibré par l’onde, fit plusieurs roulades en l’air et arriva sur le dos. Il tendit le bras vers la faille et ferma sa main, les bords des failles se touchèrent et l’île n’était plus coupée en plusieurs morceau. La sphère bleue entourant le QG commença à disparaître pendant que Cosmos reprenait sa respiration.

-On va à Marijoa ! Tu nous rejoins vite ? lança Dent Longue à Yoga Yin.

-Yep !

Astéroïde repoussa finalement la main du bouddha qui l’attaquait.

-Finissons-en amiral ! LA LEVÉE DU DESTIN.

La gravité s’inversa et un plateau de rocher se forma en l’air, Astéroïde se retrouva tête à l’envers face au bouddha de gravité.

-ROKUSHIKI : KAMI

L’amiral esquiva un, deux, trois, quatre coups ! Yoga Yin décida d’accélérer. Une des sphères se dirigea vers l’amiral et se plaça au milieu de son corps avant que l’amiral ne le recouvre de haki. La sphère émit ses flux de gravité et Astéroïde subit les dégâts comme s’il s’agissait d’une implosion. Il cracha du sang et de l’acide gastrique, les yeux révulsés en arrière. La gravité attira à nouveau vers le sol les rochers et l’amiral. Yoga Yin s’envolait en direction de ce dernier pour l’achever. Quand il remarqua que les rochers devenaient blancs. Étoile levait la main en l’air, transformant la pierre en fils, et referma la main. Les fils vinrent transpercer Yoga Yin qui cracha du sang alors que le sol transformé également en fils réceptionna Astéroïde.

-MIIIIIIIIISÉRABLEEE !!!

Une des sphères se plaça sur Yoga Yin et les flux de gravité envoyèrent valser les fils.

-PRÉPARATION. TRANCHE.

La sphère bleue de Cosmos réapparut en plus petite et l’attaque vertical de l’amiral trancha la sphère de gravité en deux, laissant une ouverture dont profita Étoile pour envoyer un fouet de fils qui transperça le poumon de l’empereur. Cosmos planta son hachoir reformé dans le sol, puis effectua un arc de cercle qui coupa l’empereur et son bouddha en deux.

-ROKUSHIKI : DIAMOND ROKUOGUN

Amiral Astéroïde s’envola en direction de l’empereur et libéra l’impact du rokuogun entre les deux parties du corps de Yoga Yin. Les deux parties volèrent dans des directions opposées avant de s’écraser sur les bords du QG. L’empereur se releva en pestant alors que les trois amiraux récupéraient un peu leurs forces.

-Assez. TROISIEME PRIÈRE.

Les deux parties du bouddha de gravité se réunirent et la dernière paire de bras, celle du milieu, joignit les mains, puis les deux autres paires se joignirent à la première, deux nouvelles sphères firent leur apparition et la gravité augmenta de façon extrême. Les amiraux posèrent le genou au sol et virent l’empereur léviter dans les airs en modulant la gravité autour de lui. Les sphères tournaient dans le dos du bouddha, concentrant tous les flux de gravité dans celui-ci.

-FRAPPE PREMIÈRE DU BOUDDHA ASHURA

Trois mains du bouddha tapèrent les amiraux. Étoile tenta de se protéger avec des fils, mais ils se disloquèrent. Astéroïde transforma son corps en diamant, le recouvrit et haki et utilisa le tekkai mais il fut propulsé même s’il ne subit aucun dégât. Cosmos, lui, coupa la main avec son pouvoir et un coup de hachoir. Astéroïde et Étoile passèrent à travers les souterrains du QG et s’enfoncèrent sur quelques mètres dans le sol en dessous.

-ORBE DU COLLIER DU BOUDDHA ASHURA

Une des mains du bouddha de gravité ferma légèrement ses phalanges et une sphère de gravité apparut dans le creux formé, puis la main vint frapper l’amiral Cosmos qui ne parvint pas à la trancher. L’orbe implosa en un déferlement de flux de gravité qui tranchèrent Cosmos en même temps que lui faire rejoindre ses collègues.

-Un dernier cadeau. DESTRUCTION SPIRITUELLE DU BOUDDHA ASHURA

Le bouddha plaça ses mains en hexagone sur le sol et soudain la gravité augmenta énormément. Le sol de toute l’île se brisa. Les rochers tombèrent au premier sous-sol qui était donc totalement obstrué. Yoga Yin, lévitant dans les airs, fit disparaître son bouddha de gravité et se dirigea vers Marijoa.

___________________________________________________

La flotte de Redlord était en vue de Marijoa. Starchition restait en première ligne alors que les membres du CP0 préparaient les défenses de la ville. Redlord, depuis le Vaisseau Rouge, se préparait à réaliser l’étape final du plan préparé par l’alliance pirate.

-Seigneur Isaac !

Le directeur du CP0 se retourna vers un garde de la ville.

-Que devons-nous faire ?

-J’ai déjà dit de préparer les canons de la ville, déclara Isaac en regardant la flotte de Redlord. Vous devez être prev…

Isaac pressentit le coup venir, et se retourna pour intercepter la lance du garde qui fondait sur lui. Isaac suinta de l’acide qui rongea la lance.

-Vous avez le bonjour de Maître Hadès, ricana le garde avant d’activer la bombe qu’il avait sur lui.

L’explosion créa la panique. Starchition se retourna surpris. Les dragons célestes, paniqués par la détonation, courraient dans tous les sens enfermés dans un bunker. Le conseil des cinq étoiles, escorté par les membres du CP10, se dirigeait vers un passage secret menant sous Marijoa. Observant le désordre qui s’installait progressivement dans le camp opposé, Redlord ordonna l’attaque.

-À TOUS LES PIRATES : À L’ASSAUT ! PLAIE DE LA PLUIE.

Redlord envoya des poings de lave dans les airs. Ces derniers planèrent quelques secondes dans les cieux avant de commencer à redescendre.

-C’est parti. GLACIATION PRIMAIRE

Starchition envoya des stalactites de glaces qui refroidit la lave et la fit passer à l’état de pierre. Cependant, le chef des armées n’allait pas assez vite et le magma tomba sur Marijoa. Les maisons brûlaient. Le chaos régnait dans les rues. Les Cipher Pol ne savaient pas comment gérer tout cela et Starchition n’arrivait pas à suivre le rythme de Redlord.

-Il est l’heure de sonner le glas du Gouvernement Mondial. Que ce monde disparaisse dans les Flammes de la Guerre pour renaître du chaos ! L’âge qui va suivre sera certainement une période sombre, mais celui qui en sortira vainqueur bâtira le Nouveau Monde que cette planète attend !!!

Des bras de Redlord jaillirent des énormes poings qui allèrent plus haut que les autres. Starchition tenta de leur lancer de la glace, mais un poing de lave qui se dirigeait vers lui l’obligea à esquiver et rater sa propre attaque. Les énormes poings descendirent sous le regard horrifié d’Isaac Greathower. La lave s’abattit sur le Château de Marijoa. Le siège absolu du Gouvernement Mondial, le lieu du pouvoir international, était en proie aux flammes. Les murs fondaient, chauffés par le magma infernal. Les objets brûlaient au contact de la substance. Poing par poing, le Château de Marijoa était ravagé. La ville quant à elle était quasiment détruite. Il n’aura fallu que quelques instants pour que chute un monde. Isaac tombe à genoux alors que Redlord se décida à passer aux choses sérieuses.

-GOLEM DE LAVE

L’Empereur Rouge sauta et une quantité incroyable de lave fut libérée, se transformant peu à peu en un gigantesque tas, puis se modelant en un géant de lave. Le golem avança vers Marijoa. Starchition était bien décidé à sauver ce qu’il restait du Gouvernement Mondial. Il devait arrêter la Marche du Crépuscule.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Dim 29 Jan 2017 22:40 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE 16 : AU CENTRE DU MONDE

-Maintenant allez protéger le château ! ordonna Adrian Vanreich.

Le conseil des 5 étoiles attendit que les membres des CP10 s’éloignent pour ouvrir un passage secret dans le Salon des Rois. La cheminée s’ouvrit après que Noxihing ait abaissé une défense d’une tête d’éléphant fixé au mur et que Suprachev ait appuyé sur un bouton caché derrière des livres dans une des bibliothèques. Les cinq membres dirigeants du Gouvernement Mondial s’engouffrèrent dans le passage et Saint Everalt Everest abaissa un levier qui referma la cheminée. Les dirigeants s’enfoncèrent dans les ténèbres. Pas loin de là, Caïn Korbouchev, expert de la pègre et responsable des secrets d’états dans le CP0, décrocha son escargophone portatif.

-Doit-je les suivre sir Torrance ?

-Oui !

-HALTE. QUI ÊTES-VOUS !

-Fait chier…

Les cinq membres du CP10.3 qui venaient de crier tournèrent dans le couloir et se retrouvèrent face à Caïn.

-Monseigneur Korbouchev ! Ne devriez-vous pas être au front ?

-Isaac m’a demandé de diriger la protection du conseil des 5 étoiles.

-C’est impossible, le seigneur Greathower a chargé dame Eden Wesborn de nous diriger et elle est retournée combattre sur ordre des 5 étoiles !

-Expliquer-vous sir Korbouchev !!! Cria un membre du CP10.2 qui arrivait dans le dos de Caïn.

-Fait chier… ROKUSHIKI : FINGER GUN

Caïn perfora la tête de l’agent qui arrivait derrière lui.

-ROKUSHIKI : RANKYAKU

L’attaque tranchante lacéra les autres agents du CP10.2. Caïn fit ensuite volte face.

-ROKUSHIKI : FINGER GUN FESTIVAL

Les membres du CP10.3 se transformèrent en morceaux de gruyère ensanglantés.

-Les vieux du CP9 ne vous ont donc rien enseigné d’utile. Pitoyable. Von Unted et Xanwong ne sont pas vraiment experts en combat, mais ils auraient pu vous apprendre à réagir plus vite.

Le membre du CP0 se dirigea vers le Salon des Rois.

___________________________________________

Une gigantesque muraille de glace protégeait désormais Marijoa. Starchition avait réussi à concentrer tous ses pouvoirs dedans et devait s’atteler à empêcher Redlord de reprendre la destruction de Marijoa. À ses côtés, Isaac Greathower, Magdalène Waschof et Azazel Ygdof, les membres les plus importants du CP0, venaient d’arriver en renfort. Isaac leva son bras.

-ACIDIAL SHOT

Un filet d’acide fut éjecté en direction du géant de lave.

-Tu pense que ton fruit du pH aura un effet sur lui ? demanda le chef des armées.

-Je peux toujours essayer, non ?

L’acide ouvrit une « blessure » par la puissance de projection sur le géant. Cependant, celle-ci se referma directement. Magdalène se jeta à l’eau.

-KARATÉ DE MAGDALÈNE : RUDRA

La membre du CP0 donna un coup de paume dans l’eau qui se dirigea vers les pieds du géant de lave, dont la plante devait constamment se reformer, et s’enroula autour.

-KARATÉ DE MAGDALÈNE : VARUNA

Tout en marchant sur les flots, Magdalène emmena avec elle de l’eau de mer. Elle se stoppa et, dressant son bras, ramena devant elle l’eau qu’elle expulsa en une onde de choc vers le géant de lave.

-MAGMATIC DEFENSIVE FLUID

Des larmes de lave tombèrent, touchèrent l’eau projetée par Magdalène et devinrent de la roche. D’une des larmes jaillit un clone de magma qui s’élança en direction de l’agent du CP0 qui se laissa sombrer dans l’océan.

-KARATÉ DE MAGDALÈNE : SHODASHI

En frappant dans la direction du clone, l’eau forma un geyser qui transforma le clone en roche, le faisant ainsi tomber dans l’océan. Magdalène commença à sortir quand, depuis le torse du clone et se transformant progressivement en roche, un poing de lave se dirigea vers elle et la traversa. Elle allait lâcher un cri, mais l’eau s’engouffra dans sa bouche. Elle remarqua ensuite que la lave s’était transformé en pierre tout autour de son corps. Elle tenta de s’extirper de là. Malheureusement, sous la roche, le magma n’était pas encore entièrement transformé et la brûlait. Magdalène s’enfonça définitivement dans les profondeurs.

Redlord replaça entièrement sa concentration vers Starchition qui venait de lui « geler » un bras. Ce membre était donc passé sous forme rocheuse. De son côté, Isaac ferma les yeux, marmonna, puis les rouvrit et regarda Azazel.

-Soit vigilent ou nous finirons comme Magdalène.

Azazel approuva de la tête. Maximilien Darwood, membre du CP9, arriva alors et utilisa le Moon Walk pour s’envoler vers Redlord. Le géant de lave ramena sa main vers l’impétueux agent du Gouvernement Mondial.

-MAXIMILIEN !!! NON ! cria Isaac.

-ROKUSHIKI : TEKKAI DE CUIVRE

La peau du membre du CP9 devint du cuivre et fut renforcé avec le Tekkai. Son dernier Moon Walk lui permit d’atteindre la main du géant de lave qu’il pénétra. À sa grande surprise, son corps commença à fondre. « Merde ! Je pensais que ce serait suffisant ! ». Son corps, entouré de magma, tomba dans la mer et connu le même destin que Magdalène. Starchition serra les dents.

-C’est moi ton adversaire !!! ODIN !

Un golem de glace, plus petit que le géant de lave, se créa tout en sortant de la barrière de glace de Starchition. Le coup de poing gelé se planta dans la poitrine du colosse magmatique avant que Redlord ricane. Starchition utilisa silencieusement un razor pour se retrouver sur le bras du géant de glace et faire face à celui de magma.

-GLACE DE LA TOUNDRA

Le chef des armées créa des lances de glace qui se plantèrent dans le géant de lave, pas loin du poing de glace. Starchition se concentra et la glace commença à se répandre sur le magma. Far-Ghan Dyr, directeur du CP9, atteignit le bras du géant de glace.

-COUPE COUPE

Dyr donna un coup horizontal avec son katana et une partie du géant de lave se retrouva tranchée. Lazarus Vanreich du CP0 arriva par la droite du géant de lave et donna un coup de rankyaku qui lacéra le géant. Eden Wesborn s’occupa de l’autre côté.

-VENTS DE LA GLACIÈRE

Un déferlement de grands flocons de neige apparurent au-dessus du golem de glace et se dirigèrent dans l’entaille du géant de magma avant que celle-ci se referme. Au contact des flocons, le magma fut partiellement recouvert de glace. La partie inférieure du géant de lave s’enfonça dans l’océan. « La conscience de Redlord est dans la partie supérieure » pensa Isaac en arrivant face au visage du géant de lave à l’aide de Moon Walk et Razor.

-BASES DU CHANGEMENT

Une substances au pH élevé déferla depuis les mains d’Isaac pour recouvrir tout le visage de magma.

-INCISION

Starchition joignit les mains devant lui et une lame de glace immense se forma autour d’elle tout en allant jusqu’à traverser le géant. Le chef des armées donna une grande impulsion vers le haut et la lame de glace coupa en deux la partie qui subsistait du géant de lave.

-ATTENTION !!! cria Azazel.

Eden et Lazarus reçurent des boulets de canons provenant de la flotte pirate. Isaac se concentra et utilisa le haki de l’observation. « Il est là ! ». Le fluide basique qui s’échappait des mains d’Isaac se dirigea vers la partie gauche du visage. Starchition qui avait également repéré la position de Redlord envoya un amas de pics de glace qui perça la couche de fluide basique d’Isaac et la glaça. Isaac utilisa sa main recouverte de haki pour traverser la substance solidifiée qui avait également refroidit une partie du visage de magma. Redlord apparut alors et donna un coup de poing de lave recouvert de haki à Isaac qui vola et percuta la barrière de glace.

_____________________________________________

-Si vous ne m’aviez pas caché tout cela, la situation serait bien meilleure ! criait un homme vêtu de noir aux 5 étoiles dans une cave remplies de machine et d’ordinateurs possédant un bassin et un bateau. Votre égoïsme est donc sans borne ! Vous n’arrivez pas à gérer le Gouvernement Mondial, mais ces messieurs gardent le pouvoir pour eux pendant que la puissance de leur nation décroit.

-Mais… tenta Vanreich.

-Il n’y a pas de « mais » !

Des pas retentirent dans les escaliers. Les 5 étoiles accoururent derrière l’homme vêtu de noir alors que Caïn Korbouchev sortait des ténèbres de l’escalier et fit face au groupe.

-Bonjour messieurs !

-Toi !!! crièrent Noxihing et Suprachev alors que Saint Everest grognait.

-Je vois que vous vous apprêtiez à vous éclipser. Je suis désolé mais je dois vous convaincre de rester.

-Et pourquoi cela ? demanda Saint Everest.

-Car vous devez périr avec Marijoa pardi ! ricana Caïn.

-C’est Hadès qui t’envoie ? demanda l’homme encapuchonné.

-Disons que oui mais ce n’est pas lui directement, répondit Caïn en faisant l’innocent.

D’autre pas résonnèrent dans les escaliers.

-Les renforts arrivent on dirait, ajouta le membre du CP0.

C’est Igor Korbouchev, membre du CP9, qui sortit des ténèbres cette fois ci.

-Tu as réussis mon fils ! C’est bien !

-C’est trop d’honneur père ! répondit Caïn.

Les 5 étoiles furent surpris par cette révélation. L’homme encapuchonné ne sembla pas broncher.

-Caïn Korbouchev, êtes-vous l’un des Commandants de l’Underworld ?

-Oui effectivement. Vous connaissez donc notre système ?

-Et vous Igor Korbouchev ?

-J’étais autrefois un commandant, mais j’ai laissé mon poste à mon fils et je suis devenus l’un des plus puissant Baron du Crime de l’Underworld !

-Papa… Chuuut.

-Donc en vous éliminant je réduis grandement la puissance de l’Underworld ?

Caïn appuya son regard.

-Avec la puissance qu’a atteint l’Underworld et la possibilité de prise de pouvoir engendrée par votre chute, rien ne peut nuire à la puissance de Maître Hadès.

L’homme encapuchonné serra les poings. Al-Dhaïr tenta de le faire réagir.

-Qu’allons-nous faire Maître Zeus ?

-Vous allez prendre le navire et vous diriger vers Verdecoute. Deux navires de guerre de la Marine sont affiliés à l’endroit où vous allez déboucher en suivant ce tunnel, ils vous serviront d’escortes.

Les 5 étoiles coururent vers le bateau. Suprachev baissa un levier d’une machine avant de monter dessus. Caïn se dirigeait vers eux mais Zeus s’interposa.

-ROKUSHIKI : FINGER GUN

Zeus fit un pas de côté pour esquiver, leva son pied et l’abattit sur le bras tendu du membre du CP0 qui percuta violemment le sol. Des portes s’ouvrirent et le bateau s’enfonça dans les ténèbres.

-Retourner les techniques du Gouvernement Mondial contre son souverain, quel concept abject !

-Vous vous y connaissez en concept abject pourtant.

Zeus tourna la tête et vit qu’Igor tenait un escargophone. La voix qui en sortait semblait modifiée artificiellement.

-Hadès…

-Cela fait un moment que j’attendais de pouvoir reparler avec le « grand » souverain du Gouvernement Mondial. Comment va celui qui s’est retourné contre les siens durant le siècle oublié et qui s’est ensuite retourné contre ceux qui avaient gagné pour installer des pantins aux pouvoirs et régner sur ce monde ? Cela ne te fait rien de voir que toutes ces manigances immorales auront été vaine car le pouvoir va t’échapper.

-Pffff. Pour régner sur ce monde, il fallait être prêt à tous les sacrifices et mon règne ne s’achèvera pas ici.

-Mais Dent Longue et Wa, héritiers des D que tu as fait massacrer, ainsi que Yoga Yin, que tu as empêché de revenir parmi les dragons célestes, ont réussi à unir le Nouveau Monde pour réduire en cendres ton système politique.

-Les D sont dangereux pour nous et Yoga Yin possédait une trop grande soif de pouvoir pour revenir. Je n’ai fait que défendre ma suprématie. De plus, recevoir des leçons de la part du « fou », le « seigneur des enfers », qui inspire crainte et terreur à tant de monde, me semble contradictoire.

-Tout ce que je veux dire, Zeus, c’est que lorsque je prendrai le contrôle du monde, j’instaurerai une paix dans laquelle je ne commettrai pas les mêmes erreurs que toi.

-Et que comptes-tu faire de moi ?! Je te rappelle que grâce au fruit des opérations, je suis devenu immortel ! Et de toute manière, tu ne me vaincras pas.

-Ce ne sera pas un problème ! Je dois te laisser ! Ne bouge pas trop avant mon arrivée, d’accord ?

-Rêve toujours, je serai parti avant.

-Je n’en doute pas… lâche, ricana Hadès.

Caïn, qui s’était relevé durant la discussion, se redirigea vers Zeus.

-Je suis énervé et tu te permets de m’attaquer ! MES ENFANTS, A MOI !

D’horribles tas de machines avancèrent. Des yeux rouges semblaient déverser leurs haines sur les deux membres de l’Underworld. Le sol lui-même commença à bouger.

-Votre âme sera mienne ! lança Zeus avant de partir dans un rire diabolique.

____________________________________________

De l’île de Marineford, il ne restait que quelques îlots de pierres et des débris flottants. Léviathan se propulsa une nouvelle fois vers son adversaire.

-ROKUSHIKI : SÉISME SCINDEUR DE CIEUX

Supernovæ ferma un peu ses doigts pour que le quintuple finger gun se concentre au milieu de sa paume de main, puis à l’aide du tekkai mouvant, il y créa un orbe séisme qui brisa l’air et explosa avec une puissance incroyable. Pendant ce temps un nouveau tsunami allait déferler sur les restants de Marineford.

-DIABLE MARIN

Le coup de pied de l’homme-mégalodon contra en partie le séisme, mais Léviathan fut projeté sur un autre îlot de pierre.

« Je dois retourner à Marijoa » pensa Supernovæ en lançant un regard à l’est.

-FRAPPE DU CHAOS

Le coup de poing de Léviathan traversa l’air, se répandant dans la vapeur d’eau de l’air et envoyant une puissante onde de choc.

-ROKUSHIKI : ULTIMATE TEKKAI

Supernovæ améliora son tekkai mouvant en recouvrant son corps d’une onde sismique qui percuta l’onde de Léviathan. Ce dernier sauta d’ailleurs vers la confrontation des attaques, la fumée noire sortant de son corps devenant de plus en plus sombre.

-DIABLE ABYSSAL ABSOLU

Le coup de pied que Léviathan utilisa fut tellement violent que l’onde de choc d’air et le séisme se brisèrent. Supernovæ, surpris, n’esquiva pas.

-LE POING DES ROIS DES MERS

Le coup de poing traversa l’air qui fut propulsé vers l’extérieur à son passage. Le poing s’enfonça dans le visage de Supernovæ comme si le haki de l’armement ne le protégeait pas. Léviathan pris ensuite appui sur son pied et ramena son poing vers lui. Supernovæ vola au-dessus de la mer, rendu inconscient par la puissance de l’homme roi des mers. Finalement, l’amiral en chef réussit à revenir à lui et effectua une pirouette en arrière.

-ROKUSHIKI : ENVOLÉE DE L’ÉTOILE

Supernovæ se dirigea vers Marijoa tout en étant pris en chasse par Léviathan Jones.

______________________________________

-ÉRUPTION

Le poing de magma de Redlord traversa ce qui restait du géant de glace. Plusieurs blocs tombèrent dans l’océan.

-ÂGE GLACIAIRE

Starchition frappa dans ses mains et une vague de froid déferla, gelant Redlord dans un iceberg que le chef des armées allait envoyer à la mer. Cependant, il ne fut pas assez rapide. La lave fit fondre très vite la glace et Redlord resta droit comme un i en lançant un regard arrogant vers Starchition et les membres des Cipher Pol.

-Vous n’avez plus rien en réserve ?

-ÉTAU DE LA MORT

Starchition plaça ses mains sur le sol et une glace dont la température tendait progressivement vers le zéro absolu se forma autour de l’Empereur Rouge qui ne fit mine de rien.

-À mon tour de passer aux choses sérieuses. COLÈRE VOLCANIQUE

Tout le corps de Redlord devint du magma et s’agrandit légèrement. Il propulsa un poing de lave qui prit une taille disproportionnée vers Starchition et les membres des Cipher Pol qui l’évitèrent en sautant des restes du golem de glace. Le poing de lave atterrit sur la barrière qu’il traversa comme du beurre et la lave se déversa dans la basse ville de Marijoa, sous le regard apeuré d’Isaac. Dans le flot de magma qui déferle dans la basse ville, le corps de Redlord se matérialisa. Starchition se dépêcha alors et passa par le trou dans la barrière de glace en sautant par-dessus de la lave.

-VENTS DE LA GLACIÈRE

Starchition balança ses flocons de glace géant dans le magma dont une partie se transforma en roche, mais retombant dans la lave, fondait et redevenait magma. Le chef des armées, en grommelant, utilisa un razor pour atteindre rapidement les ruines de la façade du château. De son côté, dans la basse ville, Redlord réduisait à néant les habitations.

-ÉCOULEMENTS DU DESTIN

De son corps, une quantité astronomique de lave s’écoula, comme un véritable volcan. Le magma ravageait tout alors que Redlord avançait progressivement en direction du château. Pendant ce temps, de l’autre côté du grand palais, Dent Longue vit Aggaddon le rejoindre.

-Tu étais passé où ?

-Je voulais surveiller Yoga Yin.

-Il arrive ?

-Oui, il ne va plus tarder.

Les deux empereurs se tournèrent vers l’est et en effet, Saint Yoga Yin arriva en planant.

-Vous m’attendiez ?

-Oui. Installons-nous et attendons que Redlord termine le travail.

Dent Longue serrait la poignée de son katana alors qu’Aggaddon fronçait les sourcils.

-Ne t’énerve pas voyons ! Nous allons gagner.

-J’aimerais le faire moi-même, répondit froidement l’homme-morse.

-Et bien, va y, mais laisse en à Bonifacio… répondit Yoga Yin.

-IAIDO SPIRITUEL : TRANCHE MONTAGNE

Tout comme le QG de la Marine précédemment, le Château de Marijoa se retrouva tranché en diagonales et la partie supérieure glissait lentement. De l’autre côté, Starchition fut surpris, mais dut se concentrer vers Redlord qui arrivait. Le chef des armées avait déjà gelé le sol et les bâtiments proches du château. Supernovæ traversa le dessus de la ville et arriva au niveau de Starchition en même temps que les survivant du CP9 et du CP0. Redlord commença à monter les marches menant au château. La glace fondait sous chacun de ses pas. Starchition ferma les yeux quelques instants puis regarda ses amis.

-Fuyez.

Tous les autres se retournèrent vers lui, étonnés.

-Nous ne te laisserons pas…

-Écoutez ! Les 5 étoiles devraient avoir déjà eu le temps de fuir. Selon la procédure que seul Isaac et moi connaissons, ils devraient se diriger vers Verdecoute, la nation où les premiers traités du Gouvernement Mondial ont été signés et l’un des bastions de notre « monde ».

-Et alors ? cria Eden du CP0.

-Ce sera votre dernière chance de sauver le Gouvernement Mondial. Les 5 étoiles sont peut-être irresponsables et incapables de gérer le monde, mais leur mort signifierait la fin.

-Venez avec nous alors ! répondit Supernovæ.

-J’ai quelque chose à protéger ici… Ma terre natale, ma patrie… Ainsi que le secret qui se cache sous Marijoa…

Isaac ferma les yeux.

-Je dois tenir jusqu’à ce que j’ai terminé d’enfermer le « Trésor » de Marijoa dans une glace éternelle.

Dans une grotte sous Marijoa, la glace ne recouvrait que la moitié de la salle et montait petit à petit.

-Je vous en prie… Le destin de notre monde est entre vos mains.

-Alfred ! tenta Supernovæ.

Isaac posa sa main sur l’épaule de Supernovæ.

-Partons…

-Mais…

-Supernovæ… Allons-y…

L’amiral en chef se résigna.

-ROKUSHIKI : MOON WALK

Les survivants traversèrent le ciel de Marijoa, regardant sous eux, leur chère capitale en ruines, baignant dans un magma brûlant. Redlord s’approchait de plus en plus, il avait atteint le haut des marches.

-Résigne-toi, Alfred Starchition.

-JAMAIS ! VENTS DE LA GLACIÈRE

Les flocons de glaces se dirigèrent vers l’homme-magma qui les fit fondre facilement.

-Tout cela a assez duré… Finissons-en.

Alfred se concentra davantage sur le scellage de la cave du Trésor de Marijoa. La glace recouvrait presque toute la salle.

-COURROUX DE L’EMPEREUR ROUGE.

Redlord se transforma peu à peu en une masse de magma énorme, puis un grand poing de lave quasiment aussi large que l’immense Château de Marijoa se dirigea vers Starchition. « Plus vite ! Plus vite ! ». La lave se rapprochait. « Encore plus vite ! ». La lave n’était plus qu’à un mètre du chef des armées. « C’est bon !!! ». La glace avait entièrement emprisonné la caverne.

-GLACIAIRE ÉTERNEL

Starchition planta ses mains dans le poing de lave et déchaîna sa glace, au niveau le plus froid possible. Le poing ralentissait peu à peu.

-TU N’Y ARRIVERAS PAS ! cria Redlord !

-ARGHHHHHHHHHHHH !!!!

Starchition criait tout en poussant de toutes ses forces la masse de magma, mais Redlord donna une nouvelle impulsion. Starchition recommença a reculer. Sa glace fondait, puis se reformait.

-J’Y ARRIVERAI !!!!!!

Starchition, poussé par l’énergie de l’homme qui n’avait plus rien à perdre, parvint à stopper à nouveau le poing de lave. Redlord donna une nouvelle impulsion, fatidique. La lave traversa Starchition qui fut incinéré.

Supernovæ, Isaac et les autres se retournèrent alors qu’ils avaient atteint la barrière de glace. Le poing de lave traversa le Château de Marijoa facilement, détruisant tout sur son passage. La dernière vision des dragons célestes fut le magma s’engouffrant dans leur bunker. Une larme coula sur la joue de Supernovæ, mais une sonnerie d’escargophone l’obligea à se ressaisir.

-Allo ?

-Amiral en chef Supernovæ ! Vous êtes vivant ? Quelle est la situation ! criait Étoile au bout du fil.

Les trois amiraux avaient repris leurs esprits et s’étaient installés dans le 2ème sous-sol du QG.

-Marijoa est tombé.

Étoile ne répondit pas.

-Mais les 5 étoiles sont partis pour Verdecoute. Ils sont notre dernier espoir. Nous y allons avec Isaac et quelques survivants.

-Et le chef Starchition ? demanda Cosmos.

Supernovæ ne répondit pas.

-Rendez-vous à Verdecoute.

Il y eu un nouveau silence.

-Bien, nous nous y retrouverons, répondit Astéroïde.

Étoile raccrocha et toucha le plafond avec sa main. Toute la pierre et les débris au-dessus se transformèrent en fils et s’écartèrent pour leurs permettre de sortir.

Pendant ce temps, la lave arriva de l’autre côté du château.

-Bon bah c’est à nous les gars, rigola Aggaddon. DRACUL : DRAGON NÉANT

-GRAVITÉ IMPRESSIVE

-IAIDO SPIRITUEL : TRANCHE MONTAGNE

L’augmentation de gravité ralentit le magma qui fut ensuite tranché en plusieurs morceaux par Dent Longue, enfin le dragon oriental de ténèbres d’Aggaddon poussa la lave dans le sens opposé à son déplacement et la stoppa.

Sur la barrière de glace, Isaac montra Léviathan qui arrivait à grande vitesse.

-Filons vite d’ici ! ROKUSHIKI : MOON WALK

Il fut imité par ses comparses et Supernovæ quitta la barrière de glace au moment où Léviathan jaillit de l’eau et traversa lui-même la barrière en la réduisant en morceaux, puis fit un énorme saut pour rejoindre Dent Longue, Aggaddon et Yoga Yin. Redlord, lui, se servit de la lave pour se reformer près de ses homologues. Yoga Yin prit la parole.

-Je n’ai pas perçu la présence des étoiles avec mon haki.

-Moi, non plus, ajouta Redlord, à aucun moment je n’ai senti leur présence près de ma lave.

-Cela ne signifie qu’une chose, répondit Yoga Yin en se dirigeant vers la ville en ruine sous un ciel orageux. Nous avons un travail à finir.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Dim 5 Fév 2017 13:17 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Le prochain chapitre est le second chapitre spécial. Il aura un peu de retard ^^

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 6 Fév 2017 17:08 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE SPECIAL 2 : NOUVEL AN DE WA

22 janvier 1228 vers 9h30.

Miguel Aligalhierri débarquait à Wa. Il regarda avec une certaine fascination les lanternes de papier accrochées aux maisons. Il trouvait que l’exotisme de Wa était très poétique. Il était ravi de ce voyage qu’il effectuait au nom de l’École Normale Supérieure afin de s’ouvrir à la culture samurai. Il était accompagné de Jal Smith et Alexandre Léhène, le premier étant professeur en arts et le second en architecture. Guidé par une servante, les trois représentants de l’éminente école de Médirion s’enfoncèrent dans l’île vers la demeure des Sekai où ils vivraient durant leur séjour. Dame Hirohi, la geisha au service du seigneur de la famille Sekai, les accueillit à bras ouverts.

-Bonjour madame, saluèrent les trois hommes.

-Bonjour. Soyez les bienvenues ! Je suis ravie de vous accueillir chez le seigneur Shinka. Il s’excuse de ne pas pouvoir être présent et m’a demandé de vous faire patienter jusqu’à son retour. Veuillez me suivre messieurs.

Hirohi les fit visiter le bâtiment. Cet immense logement était constitué de six habitations traditionnelles reliées par des couloirs ou des petits logements, pour la plupart ouverts sur les trois cours intérieures aménagées en jardins. Les professeurs furent surpris de voir que ces habitations miniatures étaient la résidence de gardes.

-Grâce au commerce avec Hypérion, les Terres Saintes de Yin et l’Empire Rouge, le seigneur Sekai s’est enrichit et a pu financer la création d’une garde personnelle et devenir mon danna.

-Le Pacte Géopolitique a amélioré la vie de tous les habitants du Nouveau Monde, fit remarquer Alexandre.

-La paix qui règne dans nos royaumes est en effet bénéfique, appuya Hirohi.

-Je me demande combien de temps cela durera. C’est déjà miraculeux que les cinq empereurs aient accordés leurs violons. J’imagine que cela a dû arriver peu de fois par le passé. Est-ce que je me trompe, Miguel ? termina Jal en se retournant.

Le professeur d’arts remarqua alors que son collègue avait disparu. Le garde situé non loin de là pointa une porte de l’autre côté du jardin avec sa lance.

-Il est parti à la bibliothèque, conclu Hirohi.

Jal leva les yeux au ciel avant de suivre la geisha qui les emmena rejoindre l’invité et faire découvrir leur savoir à ces deux savants. Alors qu’ils faisaient le tour du jardin, Alexandre regarda les poissons qui nageaient dans le ruisseau et la mare. Lorsqu’ils atteignirent, la salle où se trouvait Miguel, Jal et Alexandre ne furent pas impressionnés par cette librairie qui semblait ridicule en comparaison avec la Grande Bibliothèque de la Victoire de Médirion. Miguel, quant à lui, s’était jeté sur les rouleaux et les livres en discutant avec Sazen Sekai, le père du seigneur Shinka et ancien chef du clan Sekai, qui lui expliquait l’histoire de leur famille ainsi que certains passages des textes éparpillés devant l’historien.

-Le seigneur Shinka vous laisse libre accès à sa bibliothèque familiale. Lorsque vous aurez fini, retrouvez-moi dans le bâtiment principal de la demeure. Nous procéderons à une explication du protocole de la cérémonie du thé avant que le reste du clan Sekai ne se réunisse pour qu’elle commence réellement.

________________________________________________

13h30

La salle de thé, salon central du manoir des Sekai, était ornée de quelques bouquets floraux et calligraphies composées et faîtes par Hirohi. Le seigneur Shinka s’était montré bien aimable avec les trois professeurs avant la cérémonie et quand celle-ci fut finie et que tout le monde aurait dû retourner dans ses appartements, le chef du clan leva la main afin de montrer qu’il faisait une exception au protocole de la cérémonie du thé. Il se leva et posa des coupes remplies d’un mélange de saké et de jus de cerise devant chacun avant de retourner se mettre à genou.

-Buvons cette coupe en l’honneur de nos trois invités venant de l’illustre École Normale Supérieure. Que leur séjour soit heureux et la découverte de notre culture enrichissante.

Une fois les coupes bues, la geisha se leva suite à un signe affirmatif de la part de son danna.

-J’espère que vous apprécierez nos arts traditionnels, déclara Shinka pendant que Hirohi ouvrait les portes de la salle de thé.

Elle alla se placer sur un ponton de bois au milieu du jardin et commença à danser. Au bout d’un moment, les membres de la famille Sekai devaient retourner à leurs affaires. Hirohi s’arrêta de danser et se mit à genou avant de commencer à jouer de la musique traditionnelle avec un shamisu, instrument à trois cordes, en utilisant de temps à autres des tambours. Miguel remarqua la présence d’une flûte, mais Hirohi maîtrisait moins bien cet instrument et en jouait peu. La voix de la femme accompagna bientôt l’air musical, berçant les katas effectués par Shinka. Les minutes passèrent dans la sérénité du lieu. Les trois professeurs discutaient de ce qu’ils avaient vu à la bibliothèque. Soudain, une servante arriva en courant.

-Seigneur Shinka ! Seigneur Shinka !

-Qui a-t-il, Yisan ?

-C’est le daimyo !

Shinka arrêta immédiatement son entraînement et se dirigea, accompagné d’Hirohi, au centre de la salle de thé. Dent Longue pénétra dans la demeure Sekai en compagnie d’une dame portant un magnifique kimono et un masque recouvert de fleurs. D’autres femmes en kimono se trouvaient derrière lui.

-Que me vaut l’honneur de cette visite mon daimyo ?

-Je voulais savoir comment cela se passait avec les trois professeurs de Médirion.

-Tout se passe très bien, répondit Hirohi avec un faux sourire. Pourquoi avez-vous ramenés vos geisha ? demanda t’elle en regardant la femme masqué.

-Elles voulaient faire un tour en ville avec moi. Dites-moi, chers invités d’Hypérion, que voulez-vous faire en attendant la fête du Nouvel An de Wa ce soir ?

-Euh… Nous comptions découvrir la ville, avoua Jal.

-Oh ! Merveilleux. Je vous souhaite une magnifique fin de journée. À plus tard.

Une fois que le groupe de l’empereur pirate soit parti, Shinka attrapa Hirohi à l’épaule et lui parla sèchement à l’oreille.

-Je sais que vous êtes jalouse de Gion, mais elle ait la plus grande geisha de Wa. C'est elle qui s’occupera de la fête de ce soir à Shigigurumi, le château du daymio. Ce ne sera pas toi. Tu es à présent ma geisha et je ferai ce que je veux de toi. Maintenant, prépare tout pour ce soir. Je ne veux pas que le clan Sekai soit plongé dans le déshonneur par ta faute.

Les trois invités n’ayant pas entendus ces mots, ils ne comprirent pas pourquoi le visage d’Hirohi était livide. La geisha avait longtemps rêvé d’avoir le daimyo comme danna. Elle savait qu’il prenait plusieurs geishas sous son aile, elle se proposa donc à Shinka afin d’animer une fête où le daimyo serait présent. Malheureusement, Shinka décida de devenir son danna au cours de la soirée et le déclara à l’assistance. Les rêves d’Hirohi s’était écroulés et elle fut prise de jalousie envers Gion, la favorite de Dent Longue qui était connu comme une grande artiste, faisant même partie des plus célèbres poètes du pays. Alors qu’elle était dans ses pensées, elle fut interpellée par les professeurs.

-Nous voudrions allez faire un tour en ville, déclara Miguel.

-Oh. Je vais appelez Yomi. Elle vous accompagnera.

__________________________________________________________

18h

Dent Longue, contrairement à beaucoup des riches de Wa, ne voulait pas contraindre les geishas à une vie rude. Étant à la fois daimyo et shogun, il fit réaménager le Domaine Gintama, résidence officielle du chef militaire, pour être la demeure de ces femmes vertueuses. Dent Longue avait beau aimer Wa, il savait que certains abus existaient et les regrettaient. Afin de fêter la nouvelle année, l’empereur invita ses geishas à Shigigurumi afin qu’elles profitent des festivités. Ces femmes, dirigées par Gion, finirent leurs préparatifs et se dirigèrent vers la demeure de leur danna.

La Nouvelle Année de Wa était la fête que Dent Longue avait choisi pour représenter Wa dans les fêtes communes aux cinq empires. La Nouvelle Année reposait sur des rites traditionnels et représentait le renouveau et la renaissance, la victoire de la vie sur la mort. Les habitants de Wa mettaient un point d’honneur à respecter les valeurs familiales que dégageait cette fête. La convivialité et l’empathie étaient également des notions importantes. Celui qui ferait acte d’égoïsme durant la veille de la Nouvelle Année serait châtié et maudit pour toute l’année par la Yhatonao, une créature humanoïde aux cheveux noirs, à la peau de bois et au visage hideux.

______________________________________________________________

22h

Alexandre, Sal et Miguel se trouvaient au célèbre restaurant Unataki afin de fêter la Nouvelle Année avec le peuple alors que le clan Sekai, comme la plupart des familles nobles, fêter cela en famille chez eux. Le carnaval battait son plein et les collègues buvaient une coupe de saké en discutant avec des habitants. L’un de ces derniers expliqua à Miguel que la troupe de moine portant des chapeaux traditionnels tressés et des kimonos proches du corps et ayant le corps recouvert de bandelettes s’appelait « le Clan de la Lune » et était un genre de secte religieuse qui maîtrisait les techniques d’irrigation les plus perfectionné. Alors qu’un dragon oriental de tissu animé par des artistes de rue s’approcha du marché couvert, une explosion retentit en plein milieu de celui-ci. Le feu commença à se propager et tous les habitants stoppèrent les célébrations pour venir aider à l’extinction de l’incendie. Ayant entendu la déflagration, Shinka Sekai arriva dans le marché couvert. Après avoir lui-même aidé à éteindre les flammes, il aperçut les trois professeurs qui faisaient de leur mieux pour aider.

-VOUS !!! Comment osez-vous profitez de notre hospitalité afin de nous trahir en tentant de détruire le marché couvert ?

-Mais de quoi parlez-vous ? Nous n’avons rien fait ! s’emporta Jal en voyant que son interlocuteur était très énervé.

-Défendez-vous comme vous le pouvez…

Shinka dégaina son katana, surprenant le public qui les regardaient.

-Mais vous êtes malade ! s’écria Alexandre.

-VOICI LES TRAÎTRES !!! J’offrirai une récompense à ceux qui me les ramèneront !!!

Les trois professeurs se mirent à courir, poursuivis par des dizaines d’habitants espérant toucher la prime ainsi que par le seigneur Sekai. Après plusieurs minutes de course-poursuite, ils tournèrent au coin d’une rue avant de glisser et entrer dans une maison. Miguel referma rapidement la porte coulissante et leurs poursuivants passèrent sans rien remarquer. Ils attendirent quelques minutes en silence avant de sortir. Ils avancèrent prudemment jusqu’au parc où ils rencontrèrent Hirohi.

-Tiens, tiens, tiens… Mais qui avons-nous là, siffla la geisha.

-Madame, nous vous prions de nous croire ! Ce n’est pas nous qui avons causé cette explosion, implora Jal.

-ILS SONT LÀ ! hurla Hirohi.

-S’il vous plaît, continua Alexandre.

-Pffff. Il n’y a donc personne dans le coin, pesta la geisha en ouvrant ses éventails.

-Du calme. Parlons calmement.

Hirohi réfléchit deux secondes et accepta l’offre.

-Qu’avez-vous à dire pour votre défense ?

-Nous avons passé la journée à acheter des souvenirs et discuter. Nous avons beaucoup aimé parler avec les habitants, commença Miguel.

-Nous n'avons surtout aucune raison de faire exploser une bombe, fit remarquer Jal.

-Cette attaque terroriste permettrait de montrer un signe de faiblesse vers lequel se précipiteraient de nombreuses personnes. Cela entraînerait peut-être la chute du Pacte Géopolitique.

-Pourquoi voudrions-nous cela ? La paix est bien plus favorable, se défendit Alexandre.

-Hmmm… Je pense que je peux vous croire…

-Ah !!! Merci, souffla Jal.

Les éventails de la geisha se déplièrent.

-…car c’est moi qui ai créé cette bombe.

Le coup d’éventail tranchant frôla le visage de Jal, mais celui-ci fut sauver par Gion débarquant de nulle part.

-AH !!! PAS TOI !!! s’emporta Hirohi.

Gion se retourna, dévoilant que son masque avait été coupé par l’éventail de son adversaire. Le visage de la plus célèbre geisha était recouvert d’une énorme balafre. Ce détail choqua Hirohi qui resta sur place à dévisager son ennemi avant de se reprendre et d’aller l’affronter. La geisha de Shinka déversa sa fureur dans ses coups grossiers tandis que l’agile Gion parait aisément avec ses propres éventails. Elle extériorisait également sa rage en dévoilant le poids qui pesait sur son cœur.

-Pourquoi as-tu réussi et pas moi ? Shinka m’a volé ma vie alors qu’il ne s’intéresse pas aux geishas. Il veut juste faire l’intéressant, devenir le plus célèbre seigneur de Wa. Il était obligé de devenir un danna pour pouvoir avoir une chance de réaliser son objectif. Mais il se moque bien de moi ! Je fais partie du décor pour lui. Alors que toi tu es quasiment la princesse de ce royaume. Dent Longue est devenue ton danna et t'a choisie comme favorite. POURQUOI CE N’EST PAS MOI !!!

Reprenant sa respiration quelques instants après cette longue tirade, Gion en profita pour lui donner un coup de pied dans le menton. Du sang jaillit de la bouche d’Hirohi alors que son adversaire commença à enchaîner gracieusement les coups de poings et de pied. Gion acheva sa série d’attaques en donnant un coup de pied sur le bras de son ennemi et en envoyant un éventail, qu’elle avait refermé, se planter dans le bras de la geisha. Celle-ci se retrouva clouer au sol.

-Pourquoi ne me répond-tu pas ? Pfff. Peu importe. Je vais tous vous tuer et déclencher une guerre qui ravagera le Nouveau Monde. Toi, Dent Longue et Shinka, vous perdrez tous ce que vous avez.

Alors qu’elle achevait cette phrase, un kunai fendit l’air, tombant depuis les hauteurs, et embrocha le crâne d’Hirohi par l’arrière. Le kunai ressortait par son œil. Gion et les trois professeurs levèrent la tête vers le toit d’un bâtiment qui surplombait le parc. Un membre du Clan de la Lune s’y trouvait et son ombre se dessinait parfaitement dans la lumière de l’astre nocturne qui se trouvait derrière lui pour ceux qui le regardait en bas. Il descendit en quelques instants pour se retrouver à côté de Hirohi.

-Cette ambition de guerre n’était pas dans notre intérêt. Tu as désobéi à nos ordres Hirohi, tu devais donc payer et emporter notre secret avec toi.

Il se retourna pour tuer ceux qui avaient observé la scène. Un projectile verdâtre composé de poison allait asperger les victimes de cet étrange personnage quand Dent Longue surgit et trancha l’attaque. Gion se tourna vers les professeurs et leur fit signe de fuir avec elle.

-Qui es-tu ? demanda l’Empereur de Wa.

-Je n’ai pas à vous répondre.

-Nous allons vous interroger. Suivez-moi.

-C’est hors de question !

Le mystérieux personnage créa une multitude de tunnels de poisons que Dent Longue trancha quasi instantanément, ayant prévu cet acte grâce à son formidable haki de l’observation. Cependant, cette distraction de quelques millièmes de seconde permit au faux membre du Clan de la Lune de fuir avec un tunnel de poison qui partait dans l’autre direction. Dent Longue soupira et rejoignit les hommes de Médirion et Gion.

-L’avez-vous eu mon seigneur ? demanda Miguel en voyant le daimyo revenir.

-Malheureusement, non. Il a réussi à fuir.

-Dîtes nous, comment se fait-il que Gion se batte si bien. On lui a demander mais elle nous répond par des signes bizarres, demanda Alexandre.

-Si elle ne vous répond pas, c’est qu'elle est muette. Gion n’est pas qu’une geisha, c’est également la meilleur kunoichi de Wa actuellement. C’est l’une des meilleures guerrières de Wa.

Les professeurs furent étonnés par cette révélation et Shinka Sekai arriva au même moment.

-Mon Daimyo ! Ces étrangers ont abusé de notre hospitalité pour commettre un attentat au grand marché couvert.

Gion fit plusieurs signes avec ses mains.

-Seigneur Sekai, sachez que Gion vient de m’expliquer que c’est votre geisha, Hirohi, dont le corps gît dans le parc, qui est à l’origine de l’explosion.

-Quoi !!!! Et merde je vais devoir m’en trouver une autre et je devrais certainement payer plus cher.

-Hum. Hum. Seigneur Sekai, ce genre de comportement, n’est pas toléré dans mon état. C’est pourquoi je vous discrédite du titre du chef de la famille Sekai. Sazen, votre père, ou Yukai, votre frère cadet, prendront cette charge à votre place.

-… MAIS COMMENT OSEZ VOUS !!!

Avant même que la main de Shinka se pose sur la garde de son arme, la lame de Dent Longue était posée sur son cou.

-Tout le monde est au courant de votre désir de gloire. Mais ce n’est pas par des actes motivés par la malhonnêteté que vous y arriverez. Repentez-vous, méditez, faîtes le point. Peut-être alors, vous serez réellement digne de devenir le chef de votre clan. J’espère que votre père n’aura pas trop honte de vous.

Shinka tomba à genoux alors que Dent Longue, Gion et les professeurs de l’École Normale Supérieure se dirigeaient vers le restaurant Unataki pour profiter du feu d’artifice qui serait tiré pour la Nouvelle Année de Wa. L’ancien seigneur rumina pendant de longues minutes sans bouger. Alors que le ciel s’emplissait de lumière, Shinka saisit son katana et enfonça la lame dans son corps.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Dernière édition par L'éternel le Ven 31 Mar 2017 23:39, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Sam 18 Fév 2017 00:47 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
ARC 1.3 : CRÉPUSCULE

CHAPITRE 17 : CONSÉQUENCES

Soir du 14 avril 1228, gros titres des journaux :

« Le Gouvernement Mondial à genoux », « La journée où tout a basculé », « La fin de notre monde ? ». Un journal attira en particulier l’attention d’un homme portant un chapeau.

« Marijoa est tombée !

Cet après-midi, l’Alliance du Nouveau Monde conclue par le Royaume de Davytown, l’Empire Rouge, le Grand Marquisat d’Hypérion, l’Union de Wa et les Terres Saintes de Yin a attaqué le QG de la Marine basée dans le Nouveau Monde ainsi que Marineford. Après une bataille qui détruisit les deux lieux, ce fut le tour d’Impel Down et Marijoa de subir la fureur des plus puissants pirates du monde. La capitale du Gouvernement Mondial n’a pas résisté à la force coalisée des empereurs des mers.

Le conseil des cinq étoiles, autorité suprême du Gouvernement Mondial, Isaac Greathower, directeur du CP0 et président du Conseil de Marijoa, ainsi que l’amiral en chef Supernovæ ont survécus à la bataille et se dirigent vers Verdecoute. Malheureusement, Alfred Starchition, chef des armées du Gouvernement Mondial, est mort au combat d’après nos sources.

Le conseil des cinq étoiles fait appel à toutes les nations pour venir l’aider à Verdecoute afin d’affronter l’Alliance du Nouveau Monde. Supernovæ a également ordonné à tous les membres de la Marine de la planète de se diriger vers Verdecoute. Le Gouvernement Mondial va-t-il gagner ? Cette question plane au-dessus de la planète, mais une chose est sure ! Nous entrons dans une époque sombre. »

Le lendemain l’homme au chapeau déplia l’édition suivante du même journal :

« Révélation en pagaille ! Le Gouvernement Mondial accusé de tous les maux ?

Hier soir, après la chute de Marijoa qui marque un tournent de l’histoire, Augustus Blackburn, archonte de l’Ecclésia et donc membre important du Gouvernement Mondial qui a réchappé à l’attaque de Marijoa, a mené une conférence à Water Seven.

Augustus Blackburn lance, lors de cette conférence, des accusations envers les Dragons Célestes et la politique du Gouvernement Mondial. L’Archonte Blackburn prétend que les Dragons Célestes, descendants des fondateurs du Gouvernement Mondial et porteurs du titre de saint, sont à l’origine de détournement de fonds et de marchandises, en partie responsable du début de la crise économique. Il prétend également que les Dragons Célestes l’ont écarté de la politique à cause de ses valeurs morales.

Cette annonce ébranle le monde. Plusieurs nations ont alors exprimé leur souhait de ne pas envoyer des renforts en direction de Verdecoute. Une autre répercussion se fit sentir dans la Marine. Certains soldats ont décidé de ne pas répondre à l’appel de Supernovæ et des désertions ont étaient recensés dans plusieurs casernes.

Augustus Blackburn et ses accusations ont déclenchés une vague de mécontentement envers le Gouvernement Mondial. Il semblerait que ce soit la fin pour l’hyperpuissance qui régnait en maître sur nous. »

L’homme enleva son chapeau. Le visage de Caïn Korbouchev s’illumina.

-On dirait que Blackburn a joué son rôle. Je vais rejoindre Island à Verdecoute. J’aurais aimé que papa voit ça… Je te vengerais père !!!!

_______________________________

Plusieurs jours plus tard, 31 avril 1228.

-Drum n’enverra aucune aide également.

Isaac Greathower se tenait la tête et s’arrachait les cheveux.

-Comment pouvons-nous gagner ?! s’exclama le directeur du CP0. Blackburn nous roule dans la farine. À cause de lui nos chances de survies sont quasi nulles.

-Il semble évident que Blackburn soit sous les ordres de l’Underworld. Cela expliquerait tout, commenta Azazel.

Isaac se figea, perdu dans ses pensées.

-L’Underworld. Certains d’entre eux sont parmi nous !

-Quoi ?

-Mais oui ! L’Underworld tente de prendre le contrôle du monde depuis l’ombre. N’y a-t-il rien de mieux pour renverser le Gouvernement Mondial que de faire élire un archonte qui pourra ainsi détruire le Gouvernement Mondial de l’intérieur depuis le plus haut niveau politique.

Supernovæ leva la tête.

-Non… C’est impossible… Tu penses réellement qu’il y a des traîtres ?

-C’est même certain ! insista Island en faisant les cents pas.

-Mais oui ! Augustus était venu me voir pour faire tuer son fils et faciliter son accession au poste d’archonte. Quelqu’un a dut en profiter pour le placer sous son contrôle ! s’écria l’amiral en chef.

Les regards des amiraux, des vice-amiraux survivants de la destruction du QG et des agents de Cipher Pol restants convergèrent vers Isaac.

-Où est Caïn ? lâcha-t-il froidement.

-Je ne l’ai plus vu depuis l’évacuation de la ville de Marijoa, s’exprima Eden.

-Je vois…

-Mais c’est impossible, protesta le vice-amiral Grandédorado, son père est un fier agent du Gouvernement Mondial qui a prouvé a maintes fois sa loyauté. Caïn voulait suivre les traces de son père !

-Cela expliquerait tout pourtant… Il était notre conseiller sur la pègre et les dossiers secrets. Il a très bien pu nous mener par le bout du nez pendant que l’Underworld frappait de l’autre côté, rajouta Isaac.

Supernovæ lança soudainement un regard vers Isaac.

-Savait-il pour le « Trésor de Marijoa » ?

Les yeux de Isaac semblèrent sortirent de leurs orbites.

-Non… Non non non… Starchition… Je… Je suis désolé mon ami…


Dans le même temps, Ester, Jack et Torrance, les Émissaires d’Hadès, étaient réunis dans les cavernes de Marijoa. Devant eux se trouvait un gouffre gelé.

-Je me charge de faire fondre tout ça à l’aide de poison.

-Ça ne va pas être trop dur Yack ?

-Je vais t’aider, déclara Torrance.


Supernovæ frappa du poing sur la table. Les vice-amiraux et membres de divers Cipher Pol sursautèrent.

-MERDE !!!

Isaac releva la tête.

-Nous devons empêcher les soldats de connaître la nouvelle. Ils doivent croire en l’arrivée de nombreux renforts sinon nous n’avons aucune chance de vaincre avec des soldats qui ont perdu espoir.

Astéroïde, qui regardait par une fenêtre, se retourna.

-Nous n’avons aucune chance. Avec toutes nos forces nous n’avons réussis qu’à vaincre certains de leurs alliés et quelques officiers… Nous allons perdre.

Isaac s’enfonça dans son siège.

-C’est vrai…

Tous les autres le regardèrent.

-Cependant… Partir en combattant laissera un espoir aux futures générations.

-Je ne comprends pas, répondit Étoile à Isaac.

-C’est simple. Vous ne participerez qu’au début de la bataille, puis, lorsqu’elle aura suffisamment duré, vous vous éclipserez.

-QUOI ! s’exclama Supernovæ en renversant la table.

-Le Gouvernement Mondial renaîtra grâce à vous. Une fois les cinq étoiles mortes, l’Alliance du Nouveau Monde se disloquera certainement. Ils vont chercher à régner sur le monde, et comme les empereurs seront désunis, tu auras tes chances pour les vaincre, Supernovæ.

-Et toi Isaac ?

Le directeur du CP0 tourna la tête vers Cosmos, qui avait utilisé ses pouvoirs pour réparer son bras et augmenter sa vitesse de récupération.

-Et bien je vais mourir durant cette bataille. Cela les convaincra sur la défaite « totale » qui est en réalité une défaite stratégique.

-Et tous les soldats qui vont mourir ? s’écria Far-Ghan Dyr, directeur du CP9.

-Pour que le monde connaisse à nouveau la paix…

Isaac se leva et se dirigea vers la porte qu’il ouvrit.

-… le prix à payer est conséquent.

Il se dirigea vers ses appartements.

____________________________________________________

Island traversait un couloir du château de Verdecoute. Il réfléchissait à un moyen de passer à l’action durant la bataille qui surviendrait bientôt. Il se remémora les dernières paroles que lui avait adressées sa supérieure :

«- Island, je te décharge de la protection de Blackburn. Retourne dans la Marine et arrange-toi pour que Basilic s’y intègre. Durant la bataille finale, vous tuerez vous-même les cinq étoiles. Que l’Underworld soit à l’origine de leur mort nous couvrira d’une énorme renommé et inspirera la crainte aux empereurs !

-Oui Dame Ester. Mais si cela doit marcher, les gens doivent se souvenir des cinq étoiles. Alors pourquoi amener Basilic ?

-Car c’est pour ce qui suivra. Tu aideras Basilic en suivant les ordres que je vais te donner… »

Le vice-amiral Oswald Offturn interpela Island et le sortie de ses pensées :

-Vice-amiral Rick Island !

-Qui a-t-il Oswald ?

-Je voulais te demander quelle unité je vais commander pour l’affrontement. Je sais que Isaac t’a confié les affiliations.

-Hum… Et bien si je me souviens bien dans l’ordre de 1 à 9 c’est : Villeneuve, Grandédorado, Déxathor, moi, Vologorov, Rightown, Sal-hawahi, Daying et enfin toi.

Le visage de Offturn s’assombrit.

-C’est vrai que nous ne sommes plus que neufs…

-Oui…

-Je vais te laisser.

Island regarda Offturn s’éloigner puis ferma les yeux.

-Excuse-moi Offturn… Je t’ai toujours apprécié… Tu es un être gentil et compatissant… Ce que j’aurais voulu être…

Island secoua la tête, mais son entrevue avec son ami avait laissé une pointe de tristesse en lui.

-Je dois retourner vois Basilic, se dit-il à lui-même.

Soudain au balcon de la fenêtre ouverte à côté de lui, une ombre apparut.

-Yo !

Island se tourna et lâcha la lettre qu’il avait en main.

-CAÏN !!! QU’EST-CE QUE TU FOUS ICI !!!

-Bah, je viens t’aider.

-Isaac a compris que tu es un traître… Part et vite avant que quelqu’un ne te voit !

-Ah, je vois la situation… Je retourne à Azyla alors…

Island repensa à Offturn.

-N’y vas pas.

-Pardon ?!

-Hadès veut que tu meures…

-Non…

-Désolé vieux… Je te dis ça car on se connaît depuis longtemps. Fait ton possible pour disparaître. J’espère qu’on se reverra…

Island ramassa sa lettre et reprit sa traversé du couloir.

-Merci Island…

Un sourire se dessina sur le visage du commandant de l’Underworld. « Cela fait longtemps que je n’avais pas ressentis ça… L’Underworld nous déshumanise tellement… ». Caïn profita que son ami soit dans ses pensées et se jeta sur Island qui se retourna brusquement.

-ROKUSHIKI : FINGER GUN

Island se transforma en papier, entoura le corps de Caïn et le plaqua au sol. Il recomposa une partie de son corps et menaça son collègue avec une hache origami.

-POURQUOI ?

Caïn resta muet en fixant avec colère Island.

-RÉPOND MOI !!!

Offturn apparut au bout du couloir. Il avait fait demi-tour en entendant ce vacarme.

-En te tuant j’aurais eu l’occasion de récupérer ma place, pesta Caïn. OFFTURN ! C’EST LUI LE TRAÎTRE !

Offturn se stoppa. L’accusé se défendit.

-Qu’en penses-tu ? Les liens de l’amitié peuvent-ils être brisés et trahis uniquement par soif de pouvoir ?

Les yeux de Caïn s’agrandir mais c’est Offturn qui répondit.

-Bien sûr que non ! Je ne le crois pas ! Et de toute manière c’est à Isaac de juger de son sort.

-Tu as raison.

Island se releva et confia Caïn à son ami, puis se détourna sans un mot. Le prisonnier se mit à crier.

-RICK !! RIIIIIIIIIIICK !!!

Mais Island ne se retourna pas.

______________________________________________

-Caïn Korbouchev. Vous êtes accusé de haute trahison. Avez-vous quelque chose à dire pour votre défense, récita Isaac dans la salle de réunion.

Le silence plana. Cosmos, Étoile et Astéroïde observaient avec des regards accusateurs alors que Supernovæ serrait les poings en écoutant.

- … Non…

Étonné, Isaac ferma son livre.

-Au nom des codes du Gouvernement Mondial et de la hauteur incommensurable de la trahison, vous êtes condamné à mort. Étoile…

L’amiral se leva et s’approcha du condamné.

-Quelles sont tes dernières paroles.

-Ma vie est un échec. Je suis un être abominable qui est prêt à se retourner contre les siens… Mais je suis ainsi !!!

Caïn brisa les menottes qui le retenaient et se retourna vers Isaac.

-ROKUSHIKI : FINGERRRR … !

Avant qu’il finisse sa phrase, un hachoir, un ensemble de fil et une main en diamant traversèrent son torse. L’ancien commandant de l’Underworld s’écroula au sol.

-Repose en paix, lâcha Étoile en enlevant ses fils.

Les membres du CP9 Far-Ghan Dyr, Lionel Von Unted, Den Xanwong et Maximilien Darwood regardèrent ce corps inanimé.

-J’espère que ce n’est pas toi qui est à l’origine de la disparition de ton père, marmonna Xanwong.

-Il serait si triste de voir celui que tu es réellement, rajouta Darwood.

Isaac qui se dirigeais vers la sortie ne put s’empêcher de penser « Peut-être que son père était également un traître… Ils se cachent certainement partout… Ne jugeait pas si hâtivement Caïn. Ce n’en est qu’un parmi tant d’autres… »

______________________________________________

-Dans combien de jours arriverons-nous ? demanda Léviathan Jones à Gwal-Apoom Kay.

-Trois jours, monseigneur.

-Haha ! J’ai hâte d’y être !

Sur un autre bateau, Dent Longue choisissait des navires à renvoyer à Wa. Il ne voulait pas incomber un voyage inutile à ses hommes alors que l’adversaire était au bord de la défaite. De son côté, Aggaddon regardait la mer depuis sa cabine.

-Papa, maman… Vous serez bientôt vengés…

Il avala une nouvelle coupe de vin et continua à se parler en se resservant.

-Je créerai un monde où l’on ne peut mourir de cette façon…

De son côté, Yoga Yin répondait à plusieurs escargophones au sujet de la gestion de son empire et d’un transfert de fonds. De plus, il devait rémunérer ses alliés qui avaient participer à l’assaut du QG de la Marine. Il raccrocha une nouvelle fois l’escargophone et se laissa tomber sur un canapé de sa cabine. L’escargophone siffla à nouveau.

-Ahhhhhhh… Encore… se lamenta-t-il en se massant les tempes avec les mains.

Redlord, quant à lui, était en conseil de guerre avec plusieurs officiers et alliés afin de choisir et préparer des plans d’attaques afin de prendre le contrôle de nations affiliés au Gouvernement Mondial après la bataille finale à Verdecoute.

À la tête de la flotte, des soldats des cinq empires pirates festoyés sous le drapeau de l’Alliance du Nouveau Monde. Les cuisiniers de tous horizons redoublaient d’efforts encouragés par le chant joyeux des pirates. Un climat de paix régnait, sous le regard bienveillant de Minamoto. « Si seulement le monde pouvait vivre comme ces jeunes, dans la joie et la bonne humeur », pensa l’ancien shogun.

__________________________________________

-Nous vous disons de partir ! cria Vanreich.

-Très bien ! Qu’il en soit ainsi ! J’vous jure les nobles mondiaux ils s’y croient…

Le roi Richard de Verdecoute quitta la salle du trône, énervé, en maudissant les cinq étoiles. Le conseil à la tête du Gouvernement Mondial attendit quelques secondes que le roi de Verdecoute s’éloigne. Suprachev siffla puis Everest frappa deux fois dans ses mains. Maître Zeus sortit de la chambre royale. Le conseil des cinq étoiles s’agenouilla devant leur seigneur. Cette fois Zeus n’était pas encapuchonné. C’était un homme à la peau bronzé, aux cheveux blonds et bouclés.

-Nous voilà à notre dernière chance de reprendre le contrôle du monde. Ne me décevait pas, sinon j’aspirerais moi-même votre espérance de vie, menaça Zeus en s’approchant de Noxihing qui tomba à la renverse. Si nous perdons, je pourrais tenter une nouvelle approche mais je ne pourrais plus créer quelque chose d’aussi parfait que le Gouvernement Mondial. Malheureusement, des générations d’encensement et divination de votre nature vous ont rendus bêtes, incapables de prendre de vraies décisions et vous ont convaincus que vous pouviez tout gérer sans moi !

-Mais Maître … tenta Al-Dhaïr.

-Ne m’appelez plus Maître. Je suis votre Dieu et vous n’êtes que mes serviteurs et messagers. Vous êtes sensés faire la politique que je vous dicte, mais même là vous êtes incapable de m’expliquer les différentes situations et vous prenez des initiatives qui misent bout à bout ont amené à cette situation. J’aurais dut vous tuez il y a longtemps !

-Mais c’est la faute des cinq empereurs, se défendit Al-Dhaïr.

-La crise s’en serait chargée sinon. Déjà que Marijoa n’est plus ! J’ai perdus mon palais souterrain pfff.

-Maître Zeus, calmez-vous ! demanda Vanreich.

-Je t’ai dit de m’appeler Dieu ! lâcha Zeus en attrapant Vanreich par le col et en l’amenant près de son visage.

Zeus laissa tomber au sol le Patriarche de l’Ecclésia et retourna d’un pas vif vers sa chambre.

_________________________________________________

Dans les méandres des abysses près de Redline. Dans le cimetière des Rois des Mers.

-Le roi Pontos de l’île des Hommes-Poissons donne son accord. Il en sera fait selon vos ordres, déclara un homme-raie.

-L’Underworld a pris énormément d’importance et ils pensent leur système sécurisé. Nous allons pouvoir parasiter ce réseau de fous dangereux pour empêcher Hadès de gagner depuis les ombres. Depuis des années, j’attends de prendre ma revanche sur Zeus, mais que ce soit l’Underworld qui se charge de démanteler cette organisation internationale corrompue et pourrie jusqu’à la moelle va nous ouvrir des possibilités.

Une majestueuse sirène à la chevelure blonde vénitienne et longue et à la peau aussi blanche qu’une perle était assise sur un cadavre de Roi des Mers. Cette sirène possède la particularité d’appartenir à la famille rare des sirènes Achéloïdes, plus précisément c’était une sirène Leucosie. Elle portait un magnifique kimono bleu clair recouvert de perles et d’ancre bleu marine aux bords en dentelle ainsi qu’un kimono bleu roi en guise de cape. Enfin, elle mesurait près de 3 mètres de haut. Elle sembla pensive un instant. Un homme noir à la chevelure blonde dépareillé s’approcha. Il portait une bulle sur la tête pour respirer.

-Que dois-je faire ?

-Poliandre, je voudrais que tu contacte Clock Vinsmoke !

-D’accord. Ne vous inquiétez pas pour moi votre Grâce, je ne faillirai pas.

-Je veux éviter des morts inutiles alors excusez-moi de m’inquiéter, ronchonna la sirène.

-Oui, Dame Poséidon.

-Mais avant que tu ne partes, Poliandre, jouez-moi à nouveau un de vos magnifiques airs.

Poliandre se dirigea vers les instruments de musiques avec les autres membres de la cour de Maîtresse Poséidon. Les premières notes résonnèrent dans l’eau. La musique commença à emplir le cimetière des Rois des Mers, où Poséidon venait se recueillir en hommage aux précédentes Poséidon et Rois des Mers de toutes époques. La sirène Leucosie commença à chanter pour accompagner la musique. L’air celtique reposant et joyeux emplie les cœurs des poissons des alentours qui vinrent danser dans un bal des profondeurs et les algues se tortillèrent au rythme des notes. Ce spectacle de paix et d’harmonie, rythmé par une musique apaisante et revigorante, était sa manière de méditer. Dans ces moments-là, elle oubliait même tous les problèmes du monde contre lesquels elle se battait. La musique commença à s’estomper. Les notes cessèrent de voleter dans les eaux. C’est avec le visage lourd que Poliandre se leva.

-Je dois vous quitter… Je reviendrai, ne vous inquiétez pas.

-Oui, bien sûr !

Poliandre s’éloigna pendant qu’un homme-poisson de type Lyretail Anthias arrivait.

-Qui a-t-il mon cher Enki ?

-Doit-il réellement risquer sa vie ? demanda le jeune héritier de la famille Ea.

-Pour que le bien gagne, nous devons mettre nos vies en jeux. Il nous faudra être fort. La raison ne peut empêcher la déraison des guerres, aussi bien dans l’ombre que dans la lumière. La victoire s’arrache avec les armes et l’on peut répandre la paix uniquement lorsque les plaies ont cicatrisées. Il faut agir intelligemment, mais agir, et c’est ceux que nous allons faire. Comprends-tu Enki ?

-Je vois un peu mieux. Mais pouvons-nous pas apportez la sagesse à ces hommes ? Mon père disait que la sagesse d’esprit est la base de la paix.

-Pour que la paix règne sur le monde, il est nécessaire de passer par la force. Toutes les bonnes volontés du monde seront toujours balayées par des êtres aux mauvaises intentions. La sagesse n’est pas le commencement mais la finalité. Pour que la paix s’installe, il faut amener les hommes à penser différemment, les amener peu à peu à la sagesse. Et c’est ce que je m’attelle à chercher : un moyen d’ouvrir les cœurs du monde entier à l’harmonie pour empêcher que les guerres éclatent.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Dernière édition par L'éternel le Ven 16 Juin 2017 18:18, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Jeu 2 Mar 2017 00:22 
1 Berry
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Jan 2016
Messages: 3
Vraiment bon boulot!
J'applaudis ton imagination par contre il aurait été pas mal de faire une sorte de récapitulatif parce qu'avec tous les noms on s'y perd parfois.

Sinon lâche pas bonne continuation


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Jeu 2 Mar 2017 00:32 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Ah c'est gentil ^^ Merci du commentaire ! ;)
En fait il y aura les "fiches de background" qui seront publiés à la fin de la publication du "Tome 1" avec beaucoup de personnages qui n'auront pas était mentionné. ^^ Mais je suis conscient qu'il y a beaucoup de persos et que ça doit être pas toujours facile de se souvenir (c'est pour cela que de temps en temps je rappel la fonction qu'occupe le personnage) ^^'

Ne t'inquiète pas je lâche pas. J'ai diminué le rythme de publication ces derniers temps car c'est le sprint final vers les concours de classe prépa (ah les études) et j'aimerai garder 30 chapitres d'avance sur la publication. ^^
Enfin voilà. Merci encore pour le comm ^^

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 6 Mar 2017 20:08 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
CHAPITRE 18 : VERDECOUTE, DERNIER BASTION DU MONDE

Aube du 4 mai 1228.

« Furie guerrière menant à la disgrâce
Le combat pour le chaos laissant sa trace
Les tambours de la mort s’élèvent
Le cœur s’ouvre, la vie s’achève »

Les navires de l’Alliance du Nouveau Monde arrivèrent, semblant paraître avec le soleil levant au travers des brumes matinales de la mer. Les soldats de la Marine quittaient leurs camps pour former une armée devant la forteresse. Depuis la veille au soir, Isaac et Supernovæ dirigeaient les ultimes préparatifs et se tenaient désormais derrière l’armée, qui pensait recevoir des renforts durant la bataille. Cosmos, Étoile et Astéroïde étaient en premières lignes et juste derrière eux se tenaient les vice-amiraux survivants ainsi que les derniers membres des Cipher Pol 0 et 9.

Les tambours de guerres d’Hypérion, surnommé Spectres des Mers, résonnaient dans les airs, emplissant les cieux de leur hymne terrifiant, glaçant le sang des soldats de la Marine. Ces soldats n’étaient pas aussi forts que l’élite combattue au QG de la Marine et ne pouvait donc que trembler en entendant cette musique mystique qu’Aggaddon utilisait pour frapper de terreur ceux qui ne sauraient les affronter. En effet, l’empereur pirate libérait faiblement son haki des rois pour l’intégrer à cette musique de la mort.

Supernovæ se leva.

-Mes amis ! Nous combattons aujourd’hui pour sauver le Gouvernement Mondial. Ces pirates s’attendent à une victoire facile, mais nous allons leur montrer… leur montrer que nous sommes capable de les vaincre et de protéger ce qui nous est cher. Notre idéologie, notre patrie et notre justice !!!

La foule cria pour le discours et pour se motiver. Les navires s’approchaient. Redlord se tenant à la tête du Vaisseau Rouge décida de lancer les hostilités alors que la flotte était encore loin du royaume de Verdecoute.

-PLAIE DE LA PLUIE

Une pluie de poings de magma descendit vers l’armée qui commençait à avoir peur.

-PRÉPARATION… MULTITRANCHE

Cosmos fit apparaître sa zone d’action et abaissa son hachoir. Tous les poings de magma se retrouvèrent tranchés verticalement.

-ABAISSEMENT

Cosmos redirigea les restes de magma afin qu’ils tombent dans la mer. L’armée fut encouragée par l’intervention de l’amiral.

-Grâce aux amiraux nous pouvons y arriver ! Combattons pour la Marine ! HOURRA !

Les navires s’approchèrent et finalement c’est le Jugement Dernier d’Aggaddon qui arriva en tête alors que les navires de guerres coulaient, facilement balayés par l’immense armada. Aggaddon Médixès se plaça face à l’armée.

-Vous avez eu le courage de rester malgré les Spectres des Mers. Malheureusement votre présence est inutile et gênante.

Le vice-amiral géant Rightown se précipita alors et tenta d’abattre sa hache sur l’empereur. Celui-ci déplia son bras qui se transforma en un rayon de lumière. Ce rayon implosa sur le géant qui fut propulsé au-dessus de l’armée et vint s’écraser contre la forteresse en faisant s’écrouler une tour.

-Seigneur Del Julia ?

Redlord se retourna pour faire face à un de ses capitaines alliés.

-Pourquoi est-ce l’empereur Médixès qui dirige l’attaque ?

-C’est dans le but de rendre la victoire encore plus humiliante, de mon point de vue.

-Comment ça ?

-En fait, Léviathan Jones possède le plus puissant haki de l’armement, Dent Longue possède le haki de l’observation le plus développé, et finalement… C’est Aggaddon Médixès qui possède le haki des rois le plus ravageur.

Aggaddon libéra toute la puissance de son haki des rois. La vague de haki déferla tandis que l’air semblait devenir jaune doré. Les 190.000 soldats de base présents s’écroulèrent en un instant. Les plus forts résistèrent, mais eurent l’impression que la gravité avait été augmentée, comme si une pression était exercée sur tout l’air environnant et sur eux. Des gouttes de sueurs perlèrent sur le visage des amiraux et d’Isaac. Seul Supernovæ ne subit aucun effet du haki.

-On le sait car ce sont les seuls à réussir à rendre matériel leurs type de haki principal hors de leur corps, termina Redlord.

Dent Longue descendit à terre avec ses meilleurs hommes. Minamoto se dirigea vers Cosmos, Dent Longue vers Astéroïde et Aruma Zakaruka, fils du maître originel de Greatsea, vers Étoile. Wilfrid Ness, Anakothem, Charyllia, les généraux de Léviathan, se dirigèrent vers Supernovæ alors que Alnoth Yan, Atharien et Mélian se dirigeaient vers Isaac. L’Aube Blanche d’Aggaddon, James Order de Redlord et Inush Ka de Yoga décidèrent de se charger des vice-amiraux et des agents des Cipher Pol. Pendant ce temps, Léviathan, Redlord, Aggaddon et Yoga se contentèrent de regarder.

Cosmos para plusieurs coups de Minamoto avec son hachoir.

-Tu es rapide avec ta lourde épée !

Minamoto accéléra le rythme et plusieurs entailles apparurent sur la peau de l’amiral.

-MASTER CLASH

Cosmos donna un coup en diagonale, puis fit tournoyer son hachoir et le ramena devant lui dans la même position qu’un bouclier. Minamoto se retrouva coupé selon un motif d’étoile. Cosmos abaissa son hachoir mais Minamoto réussit malgré tout à parer.

-IAIDO DE WA : TOURNE DOS

Le mouvement effectué par le bras, séparé du reste du corps, lui permit de se retrouver derrière le hachoir et de taillader le bras de l’amiral qui activa son haki de l’armement trop tard pour ne pas avoir de blessure. Yoga Yin arriva par surprise et envoya valser l’amiral à l’aide d’une attaque de gravité. Cosmos se releva avant de se sentir attiré vers le sol par l’augmentation de gravité opérée par l’empereur pirate.

Pendant ce temps Dent Longue esquiva les salves d’attaques de rokushiki effectué par Astéroïde. « C’est incroyable ! Encore plus rapide que le Kami. C’est comme s’il savait ce que je vais faire avant même que j’en ai l’idée. » Pensa l’amiral.

-C’est presque ça !

-Quoi ?

-Ce que tu viens de penser, c’est quasiment ça.

-Mais comment ?

-En repoussant les limites du haki de l’observation, je peux lire dans l’esprit d’une personne tout en sachant ce qui se passe à tout instant sur tout le champ de bataille.

Astéroïde remarqua alors que l’air avait pris une apparence bleuâtre, un peu comme avec Aggaddon, cependant cette fois ce n’était pas pesant mais plutôt léger et protecteur. « C’est donc la matérialisation de son emprise sur nous, le haki de l’observation est si fascinant ! »

-Exact ! Et je vais te montrer un secret ! J’ai également développé une autre capacité, en vue de te vaincre. Je souhaite trancher le diamant et même avec ton tekkai et ton haki activé ! Et pour cela j’aurais besoin du pouvoir de Léviathan Jones. ESPRIT SOMBRE DE LA LAME MAUDITE.

Le haki de l’armement recouvrit Shodai Kitetsu qui devint totalement noir. Astéroïde remarqua que la couleur bleutée de l’air devint moins intense. « Il relâche sa concentration sur le haki de l’observation ? ». Un cri s’échappa de la bouche de Dent Longue alors qu’une légère aura noire fumante entoura le katana légendaire que le seigneur de Wa tenait dans ses mains. Dent Longue haleta en reprenant sa position de combat tandis que l’air redevenait légèrement plus bleu. Astéroïde fit plusieurs pas en arrière.

-ROKUSHIKI : ULTIMATE DIAMOND TEKKAI, cria l’amiral en recouvrant son corps de diamant de haki tout en exécutant le tekkai, comme le souhaiter son adversaire.

-J’ai du mal à concevoir que Léviathan parvienne à utiliser autant de haki de l’armement si facilement… Hh… IAIDO SPIRITUEL NOIR : HACHEUR D’ASTRE

En un instant, Dent Longue se retrouva derrière Astéroïde. Une longue entaille apparut sur le torse de l’amiral et remonta jusqu’au visage, traversant la joue, pour finir à l’oreille coupée en deux. Deux autres entailles partirent de la première, l’une laissant une énorme blessure dans le cou et la seconde remontant jusqu’à la narine de l’amiral. Le sang commença à couler, telle une rivière, du corps d’Astéroïde qui tomba à genoux. Le diamant avait été tranché. L’amiral commençait à se relever quand il entendit un « désolé ». Le Shodai Kitetsu traversa un de ses poumons.

Le katana de Aruma vola dans les airs. Étoile créa un amas de fils qui se dirigea vers le disciple de Dent Longue. Aggaddon apparut dans une lumière intense et frappa, avec sa jambe recouverte de haki, l’amas de fils qui fut dévié.

-Je prends la relève Aruma Zakaruka.

Le samurai se dirigea vers son épée alors qu’Étoile toisait son adversaire du regard. L’amiral transforma une partie du sol en fils et les balança en direction de son adversaire.

-DRACUL : VORTEX DU NÉANT

Une flaque de ténèbres se forma autour de l’empereur qui les modela pour former une sorte de mur devant lui. Les fils y entrèrent mais ne purent en sortir. Aggaddon dissipa le mur.

-DRACUL : ATTRACTION

Un vortex de ténèbres attira Étoile qui tenta de créer des fils pour les enfoncer dans le sol afin de ne plus être tracté vers l’avant, mais il ne fut pas suffisamment réactif. Tenu au cou par la main de l’empereur, l’amiral sentit que ses pouvoirs avaient disparu au contact des ténèbres. De ses mêmes ténèbres qui entouraient Aggaddon jaillirent les tentacules de fils aspirés précédemment qui traversèrent le corps de l’amiral.

De l’autre côté, plusieurs vice-amiraux et membres des CP9 et CP0 étaient déjà tombés. Isaac envoya une salve de substance acide sur Alnoth Yan qui se protégea avec une barrière. Le poing de feu d’Atharien érafla et brûla la joue du Greathower et le poing recouvert de haki de Mélian frappa le directeur du CP0 en pleine poitrine, ce qui le propulsa contre le sol. Isaac fit une roulade en arrière pour se relever en crachant du sang. Il lança un regard vers Supernovæ.

-ROKUSHIKI : SISMO GUN

Wilfrid Ness fut propulsé au loin avec l’aide d’un séisme. Les deux autres généraux de Léviathan revenaient au pas de course, mais Supernovæ frappa l’air qui se fissura et le séisme fit reculer une nouvelle fois les lieutenants de l’homme-mégalodon. L’amiral en chef tourna la tête vers Isaac qui fit un signe approbatif.

-Bien… AMIRAUX : PLAN DE SAUVETAGE !

Astéroïde se prit un coup qui ne l’affecta pas, car Dent Longue n’avait pas réussi à maintenir plus longtemps la forme suprême du haki de l’armement sur le contour de son sabre.

-ROKUSHIKI : MOON WALK

Étoile donna un coup de pied dans le visage d’Aggaddon qui se rattrapa sur la main et referma ses jambes autour du cou de l’amiral, mais celui-ci créa des fils pour se tracter vers le bas et esquiver la prise, puis utilisa d’autres fils pour rejoindre l’amiral en chef le plus vite possible.

Cosmos esquiva un flux de bouleversement gravitationnel à l’aide d’une permutation. La lame de Minamoto lui traversa la cuisse mais l’amiral utilisa une nouvelle permutation et se retrouva à côté de Supernovæ.

-CHOC DES AMIRAUX !

Cosmos abaissa son hachoir, Étoile envoya une flèche très tranchante composée de fils et Astéroïde un finger gun de diamant à distance. Les trois attaques combinées se dirigèrent vers Dent Longue.

-IAIDO SPIRITUEL : TRANCHE MONTAGNE.

-GRAVITÉ EXPLOSIVE

-PHOENICIS : ASSAUT

La combinaison des attaques des empereurs fit plus que contrer l’attaque des amiraux, l’onde de choc déployée fut colossale et toute une partie de la façade de la forteresse s’écroula alors que le sol devant l’attaque se fractura et creusa des sillons qui traversèrent le champ de bataille.

Les amiraux et Supernovæ s’envolèrent pour battre en retraite. Les empereurs décidèrent de les suivre. Dent Longue prit la droite, Yoga Yin le milieu et Aggaddon Médixès la gauche.

_____________________________________________

Les secousses remuaient le château. Island avançait à grand pas vers la salle du trône. « Mon doppelgänger de papier n’a pas encore était détruit, une chance vis à vis des adversaires qu’il y a en face ». Basilic rejoignit son collègue en courant. Ils atteignirent alors la porte de la salle du trône. Chacun donna un coup de pied et les portes sautèrent. Les cinq étoiles se retournèrent en criant.

-Que… Que faites-vous là ? Ne devriez-vous pas être sur le champ de bataille ? demanda Vanreich.

-Nous avons une autre mission, déclara Island en replaçant correctement son bicorne.

Island ouvrit la main et cinq papiers sortirent de sa paume, puis se plièrent pour former des origamis. Les cinq étoiles regardèrent, curieux. Les origamis prirent la forme de shurikens. Le haki de l’armement les recouvrit avant qu’Island les balancent sur les chefs du Gouvernement Mondial alors que ceux-ci tentaient de fuir. Ils tombèrent au sol, les shurikens s’étant plantés dans leur poitrine sauf pour Suprachev qui l’avait reçu en pleine tête et s’était écroulé.

-Pourquoi ?! demanda Al-Dhaïr en rampant.

-Hadès vous envoie juste ces licenciements. Maintenant que vous avez amenez le Gouvernement Mondial à la destruction, il n’y a plus besoin des incompétents que vous êtes, lâcha froidement Island. Vous avez suffisamment empêché Zeus de sauver les meubles.

-C’était donc toi le traître… Kof… Kof… Et non Caïn, s’énerva Everest.

-Oui et non. Nous étions tous les deux des traîtres.

Basilic et Island se dirigèrent vers la chambre de Zeus. Noxihing tenta d’attraper la jambe de Basilic, mais l’étoile se prit un coup de pied en pleine face. Basilic et Island ouvrirent la porte menant aux appartements royaux où Zeus s’était installé en virant le roi de Verdecoute. Le véritable monarque du Gouvernement Mondial se tenait prêt à combattre. Une nouvelle secousse fit trembler le château.

-Alors c’est vous mes bourreaux ? demanda Zeus.

-Il est l’heure de laisser ce monde vivre sans votre tyrannie, maugréa Island.

-Et Hadès sera ravi de la nouvelle, ajouta Basilic.

-D’ailleurs, pourquoi le « Grand » Hadès ne vient pas en personne ? Il a peur ? Il est trop lâche ? Hahaha !

-Il va bientôt arriver, répondit Basilic en s’énervant.

-J’ai hâte de voir ça !

-Ferme la ! Espèce d’immortel sans cervelle.

Zeus ricana.

-Moi Zeus Antarès qui a détruit les deux plus grandes superpuissances de mon temps, l’une par trahison et l’autre de l’intérieur, pour prendre le contrôle du monde. Le Gouvernement Mondial que j’avais légèrement amélioré après avoir fait tuer ses premiers dirigeants est aujourd’hui sur le déclin, mais une autre puissance prendra sa place ! Et je la dirigerais depuis le monde de l’ombre !!!

-Pfff, pouffa Basilic.

-Je ne te laisserais pas continuer ! Le monde est voué à redevenir instable s’il est sous ton contrôle ! déclara le vice-amiral.

-Hahaha ! Tremblez, misérables ! En ma qualité de « Juge des Âmes », je vais m’accaparer votre espérance de vie !!!

Zeus envoya des sphères dans le sol et les meubles. Les objets se mirent alors à bouger et se diriger vers les commandants de l’Underworld.

-Tremblez et offrez moi vos âmes !!!!

-Arrête d’être théâtral, t’es ridicule, lança la voix modifiér d’une personne encapuchonnée et portant un masque de démon qui arrivait dans la pièce.

-Quoi ! Vous n’avez pas peur ! Mais d’habitude les gens sont terrifiés ! Et ne me tutoie pas ! Je suis ton dieu ! Et puis qui es-tu ?!

Un sourire se dessina derrière le masque de démon. Des shurikens de papier se plantèrent dans les meubles et Island envoya un amas de papier près de Zeus. Il l’utilisa pour matérialiser son bras et attraper la jambe du « Dieu ». Basilic s’approcha. Une nouvelle secousse se propagea à travers les murs.

-Tu es minable, siffla Basilic.

-Pourquoi vous n’avez pas peur ? Pourquoi je ne peux pas prendre vos âmes !

-Tous ces siècles reclus du monde à te monter la tête comme quoi tu es un dieu t’ont conduit à te surestimer. Tu as cessé d’être dangereux, perdant peu à peu tes capacités d’origines certainement, et tu as dû avoir uniquement affaire à des gens terrorisés par leur enlèvement, déclara l’homme encapuchonné.

-NON !!! JE SUIS DIEU !!!

-Basilic. Vas-y, ordonna l’homme masqué.

-Oui Maître Hadès !

L’espace d’un instant le visage de Zeus devint livide avant qu’il ne crie :

-TOI ?!!!!

-Dis-moi Zeus. Où a tu caché Uranus ?

-JE NE TE DIRAI RIEN, VERMINE ! En plus, je tente de copier Uranus depuis plusieurs siècles pour créer un double nommé Jupiter, une arme antique que j'aurais moi-même fabriquée, peut-être moins puissante mais je l’aurais améliorée à ma sauce ensuite !

-Tu rêve, l’arrêta Hadès. Tu ne pourras jamais recréer toi-même une arme antique. Tu t’es trop éloigné de l’Ancien Royaume, que tu as trahis et fait détruire, pour ça. D’ailleurs, que peux-tu me dire sur le Grand Viracocha ?

-NON ! J’Y ARRIVERAIS ! ET TU NE SAIS RIEN DU SIÈCLE OUBLIÉ ! J’ai tout détruit ! J’ai effacé la moindre trace de l’Ancien Royaume !

-Sauf les ponéglyphes.

-C’est un problème que j’essaye de régler. Tu ne sauras jamais la vérité !

Hadès s’emporta.

-OÙ EST URANUS ?! QUI EST VIRACOCHA ?!

-VAS CREVER !

-Très bien… C’est inutile de continuer à essayer de te faire parler… Sache que ton tour est passé, je prends la relève. C’est moi qui règne sur les ombres désormais. Je retrouverai Uranus moi-même. Adieu, déclara Hadès en sortant un papier d’une poche.

-NON !!! NON !!!

-Malheureusement… Tout le monde va t’oublier, lâcha Basilic.

Basilic posa sa main sur Zeus qui se transforma instantanément en un jouet, une poupée portant une toge ainsi qu’une barbe et des cheveux blancs. Island enroula le jouet dans des feuilles de papier.

-Cinq siècles ont montré la fragilité du Gouvernement Mondial. Tu as échoué, conseil des 5 étoiles. C’est à mon tour d’essayer.

-LAICHEZ MOI CHORTIR !!! criai la poupée, une feuille sur la bouche.

Hadès prit un instant pour lire la note qu’il venait de remarquer dans sa main.

-Je ne sais pas qui tu es mais j’ai noté que celui qui serait transformé en jouet par Basilic aujourd’hui devrait être enfermé, avec impossibilité d’utiliser ses pouvoirs de fruit du démon et ne plus jamais réapparaître au monde car immortel.

Zeus se débattait. Hadès se dirigea vers la sortie sans parler à ses subordonnés.

-Maître Hadès ?

-Vous n’avez pas compris mon ordre, Commandant Basilic ?

-Euh... Si, mon Maître !

-Bien, au revoir ou adieu.

Hadès s’éloigna. Basilic envoya un regard joyeux à Island.

-Nous avons rencontré Maître Hadès !!!

-Oui… Je dois te laisser ! J’ai quelque chose à faire.

Basilic leva un sourcil.

-Mais tu n’as plus rien à faire ici voyons.

-Retourne à Azyla avec cette poupée.

Zeus se débattait toujours, mais il n’arrivait pas à se libérer.

-Comme tu veux… Pfff.

Island se transforma en un amas de papier et plana à grande vitesse à travers la forteresse.

_____________________________________________

20 minutes plus tard.

Isaac s’appuyait sur ses genoux. La moitié de son visage avait brûlé et son bras droit était lacéré. Il avait plusieurs côtes cassées et des éclats d’os avaient perforés en partie un poumon. Face à lui, Redlord et Léviathan étaient à la tête de l’Alliance du Nouveau Monde. Seul survivaient Grandédorado, Villeneuve et Déxathor qu’Isaac protégeait. Il sentait ses forces le quitter. Il était quand même fier d’avoir brûlé le poing gauche de Redlord avec une solution au pH élevé. Léviathan s’approchait et se préparait à achever le directeur du CP0. Un amas de papiers bloqua le coup dans lequel Léviathan n’avait pas mis toute sa force. Island se matérialisa.

-Kof… Kof… Rick ? Kof … demanda Isaac.

-Vous devez survivre, seigneur Greathower.

-Qu’est-ce que vous racontez ?

-Je pensais autrefois que le Gouvernement Mondial devait être supprimé et remplacé. Je voulais quelque chose de plus juste. C’est pour ça que je me suis engagée dans l’Underworld.

Déxathor allait dégainer son katana, mais Villeneuve lui attrapa le bras.

-Les années passèrent et pour prouver ma valeur et pouvoir imposer une nouvelle vision du monde par la suite, je me suis totalement impliqué dans l’Underworld. Cela m’a changé. Je pensais que faire des sacrifices et des coups en traître étaient nécessaires. Mais…

Il regarda le corps inerte du vice-amiral Offturn, qui avait battu en retraite mais qui s’était sacrifié pour protéger Villeneuve. Redlord écoutait le monologue en retenant Léviathan qui voulait en finir. « Il me faut les informations qu’il a sur l’Underworld » pensait-il.

-… Depuis deux ans, ma vision des choses change. Je comprends que j’ai fait du mal et me suit investis du mauvais côté. C’était malheureusement trop tard. On m’aurait fait tuer si j’avais quitté ma place. Je ne pouvais plus revenir en arrière. Je n’avais plus d’espoir. J’avais seulement des regrets et un désespoir qui grandissait dans mon cœur.

Il prit un instant pour penser.

-… Cependant, aujourd’hui vous êtes là Isaac. Et je sais que si jamais Supernovæ réussissait à gagner la guerre, seul vous pouvez diriger un monde juste. J’en suis convaincu ! Au final, le conseil des cinq étoiles et le Gouvernement Mondial ont résisté plus longtemps grâce à vous qui n’avez jamais eu l’occasion de créer de quoi remplacer ce système stagnant. Alors vous devez vivre et rejoindre Supernovæ !!!

Ce discours fit renaître l’espoir dans le cœur d’Isaac et des trois autres vice-amiraux. C’est à ce moment que Yoga, Dent Longue et Aggaddon revinrent. C’est Yoga qui prit la parole alors que l’attraction gravitationnelle augmentait et quelques météorites apparaissaient dans le ciel.

-Le conseil des cinq étoiles a étaient anéantit.

La réaction ne se fit pas attendre. Le poing de lave de Redlord percuta celui recouvert de haki de l’immense homme-mégalodon alors qu’Aggaddon envoyait des rayons de lumières sur Dent Longue et Yoga Yin, l’un tranchant la lumière avec son Shodai Kitetsu recouvert de haki et l’autre grâce à des manipulations d’attraction gravitationnelle qui engendraient des déformations de l’espace-temps en simulant un mini corps céleste dense qui modifiait la trajectoire de la lumière, chose qui est impossible de faire à cette échelle sans le fruit du démon des attractions de Yoga Yin.

Island en profita pour emporter Isaac. Grandédorado, Villeneuve et Déxathor suivirent. Isaac regarda les empereurs rompre leur pacte suite à la fin définitive et officielle du Gouvernement Mondial. Il prononça une unique phrase.

-L’ordre n’est plus. Nous allons vivre une époque anarchique.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Dim 12 Mar 2017 16:59 
200 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2007
Messages: 1223
Localisation: Dans tes rêves.
Ça faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds sur le forum! J'ai rattrapé le retard hier soir. Tu filtres avec l'excellence!

Tout le rythme est bien géré. L'intrigue de la guerre de pouvoir s'emboîte très bien. Je ne me souviens pas d'avoir lu des combats autant spectaculaires, ce qui est ta force. Tu t'es forgé un style particulier avec tout un background.

Le mien a changé depuis environ un-deux ans. J'ai rendu les combats plus simples avec une intrigue plus disséminée. J'ai mis plus d'amour dans mes personnages pour mieux les caractériser. Au niveau des descriptions, je suis de l'approche réaliste comme Maupassant : ne pas tomber dans l'excès, mais faire de sorte que chaque élément décrit soit unique.

Je travaille actuellement sur un thriller à saveur historique et expérimental. Je te donnerai plus d'informations dans un message privé.

Bonne continuation.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Dim 12 Mar 2017 19:43 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Ravi de te revoir ! Ca faisait un bail.

Un grand merci pour tes compliments !!! Ca me fait très plaisir et j'espère que la suite sera toujours à la hauteur. ^^ Pour les combats, le niveau spectaculaire va grimper jusqu'au combat final et dans le Tome 2, on viendra sur du beaucoup moins grandiose (j'espère que j'arriverai à gérer ça) pour des raisons qui serons aborder en temps voulut dans l'histoire. ^^

J'ai hâte d'avoir des infos sur ton thriller !

Vivement et à bientôt !

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Mer 22 Mar 2017 00:49 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
Quelques petits problèmes de connexion ont fait que le chapitre est un peu en retard. Donc voici le nouveau chapitre qui est mon 400ème message sur le forum ! ;)

CHAPITRE 19 : NUIT TOMBÉE, SOUVENIRS EXPOSÉES

L’attaque de Verdecoute se termina sur la fin de l’Alliance du Nouveau Monde. Après le départ d’Isaac avec Island, les empereurs s’affrontèrent quelques minutes, mais décidèrent de reprendre la guerre une fois leurs préparatifs achevés. Ainsi les cinq flottes pirates se dirigèrent vers diverses destinations pour commencer à conquérir les nations qui étaient affiliées au Gouvernement Mondial et les faire passer sous leur autorité.

Durant ce temps, ceux qui avaient fuis à Marineford ainsi que les groupes de Supernovæ et Isaac se dirigèrent vers les ruines du QG de la Marine. Là-bas, des survivants de l’assaut du QG s’étaient soignés dans les souterrains, désormais ouverts à l’air libre, et comptaient maintenant tenir la résistance, dirigée par l’amiral en chef et le directeur du CP.

Pendant que le chaos se rependait sur le monde, Zeus était conduit à Azyla. Basilic l’amena aux Émissaires. Ester, Torrance et Jack suivirent l’ordre d’Hadès et l’emmenèrent au plus bas niveau de la prison du QG de l’Underworld, le Cellulaire 5. Là, Zeus, sous forme de poupée, fut enchainé avec du granite marin dans une cellule sombre. Maintenu, quasi écartelé, il n’avait qu’une chose à faire : penser. Quelques jours après le début de son enfermement, il se souvint de plusieurs évènements liés au monde de l’Ombre.

_________________________________________

Zeus se tenait sur son trône tandis que le conseil des Cinq Étoiles se trouvait face à lui.

-Maître Zeus…

-Qu’y a-t-il Suprachev ? M’apportez-vous de bonnes nouvelles à propos de la création de Jupiter ?

-Pas vraiment. En fait nous avons découvert grâce au CP9 que l’Underworld avait un nouveau dirigeant.

-Et alors quel est le problème ?

-Nous pensons qu’il cherche à s’approprier les armes antiques, et donc Uranus.

-Qu’est-ce qui vous fait penser ça, Vanreich ?

Le conseiller se tâta quelques secondes.

-Il paraît qu’il possède déjà Pluton.

- …QUOI !?

-Et il semble avoir une politique bien moins souple que son prédécesseur, Erèbe, qui était notre allié. Il a fait tuer nos espions dès qu’il a su que l’on en avait, ajouta Al-Dhaïr.

Zeus commença à s’énerver.

-Je n’aurais pas dû relâcher mon emprise sur Erèbe. Il s’est donc fait buter et maintenant je ne dirige plus le monde de l’Ombre.

-Diriger l’Ombre dans l’ombre… Seul vous pouvez être dans l’ombre de l’ombre grand maître ! complimenta Everest.

-Ferme-la ! Ce n’est pas en jouant le lèche-botte que je t’accorderai des faveurs. Maintenant disparaissez.

-Nous avons quand même réussis à obtenir un escargophone lié avec l’Underworld, ajouta Vanreich. Vous ne le voulez pas ?

-…Si… Allez.

Noxihing se rapprocha et donna l’escargot. Les Cinq Étoiles firent ensuite demi-tour et quittèrent le palais souterrain de Zeus. Ce dernier se leva pour regagner sa chambre en emportant l’escargophone quand l’objet se mit à sonner. Zeus, sceptique au départ, finit par décrocher.

-Allo ?

-Qui est à l’appareil ? demanda une voix modifiée.

-Cela n’a pas d’importance.

-Êtes-vous Zeus ?

Le seigneur du Gouvernement Mondial se figea.

-COMMENT CONNAÎSSEZ-VOUS MON NOM ?

-Erèbe a parlé avant de mourir. Il pensait que ça le sauverait, mais je n’avais aucunement l’attention de l’épargner.

-Tu es donc ce fameux Hadès.

-En effet. Et ne te lamente pas trop à propos d’Erèbe, l’Underworld vous aurait échappé dans tous les cas.

-Vous avez cherché d’anciens esclaves pour apprendre nos points faibles et nous renverser ?

-Oui Zeus. Mais pas de la manière dont tu penses. Cela prendra du temps mais j’y arriverais. À bientôt…

Zeus posa l’escargophone et donna un coup dans un meuble. Les autres meubles, animés grâce à ses pouvoirs, regardèrent leur ami être détruit.

-SALOPAAARDDDDDDDD !!!!

« C’est l’autre esclave qui est à l’origine de tout ça. Si j’avais été plus ferme envers Erèbe et que je n’avais pas voulu que cette femme fasse partie de mes esclaves, Hadès n’aurais jamais connu mon existence et j’aurais pu le renverser avec le reste de l’Underworld. » se lamenta Zeus en stoppant son flashback. « Cette sirène et sa bande… »

___________________________________________________

-Lesquels de ses esclaves voulez-vous, monseigneur ?

Zeus portait une tenue de Dragon Céleste ainsi qu’un masque de résine s’adaptant au visage qui lui accordait l’apparence de Saint Everest.

-Qu’avez-vous aujourd’hui ?

-Nous avons capturés trois ou quatre minks, une bande de huit hommes poissons et une sirène, ainsi qu’une vingtaine de pirates qui sévissaient à Grandline, mais vaincus par la Marine. Bien évidemment, c’est grâce à la précieuse aide de Saint Oswald, juge en chef d’Enies Lobby, que nous avons plusieurs spécimens peu dangereux pour leurs maîtres.

Le vendeur d’esclave de Sabaody fit un grand sourire à Zeus, qui ne dédaigna pas lui répondre à ce sujet.

-Montrez-moi la sirène.

Le vendeur emmena Zeus dans les profondeurs de sa boutique. Les gardes du vendeur s’occupaient de la marchandise. Le dirigeant secret du Gouvernement Mondial arriva devant un grand aquarium. Il vit alors se dessiner devant lui les courbes d’une magnifique sirène, certainement la plus belle femme qu’il n’avait jamais vue. Le vendeur tapa sur le verre de l’aquarium et la sirène et les hommes-poissons sortirent de l’eau.

-Dites-moi mademoiselle la sirène, avez-vous des liens avec la famille royale de Ryugu, l’île des hommes-poissons ?

-Non monsieur, pesta la sirène avec un regard dédaigneux. De plus, pourquoi un noble arrogant descendant d’assassins s’intéresserait à autre chose qu’à sa personne ?

Le visage de Zeus s’illumina.

-Monsieur le vendeur. J’aimerais m’entretenir avec cette sirène en privée.

-… Euh… À vos ordres.

La sirène sembla intriguée. Quelques minutes plus tard, ils se retrouvèrent face à face.

-Que me voulez-vous donc, noble ?

-Vous m’avez appelé « descendant d’assassins », je veux savoir pourquoi.

La sirène arbora un regard haineux.

-Je sais ce qu’il s’est passé. La chute de l’Ancien Royaume ainsi que le génocide des D.

-Comment l’avez-vous su ?

Le regard de la sirène devint malicieux.

-En lisant des ponéglyphes et en voyageant à Raftel, même si vous ne devez pas savoir ce que c’est.

Le temps sembla s’arrêter. Zeus n’en croyait pas ses oreilles.

-C’EST IMPOSSIBLE, JE LES POSSÈDE TOUS !!!

-Vous connaissez les ponéglyphes. Je crois … Non c’est impossible… En tout cas laissez-moi vous dire que malheureusement pour vous, beaucoup d’îles du Nouveau Monde ont toujours été contre le Gouvernement Mondial et abritent des ponéglyphes, dont là d’où je viens.

Zeus serra les poings.

-D’où venez-vous, réussis-t-il à articuler entre ses dents qu’il serrait.

-Puisque vous connaissez l’existence des ponéglyphes alors que vous êtes un noble mondial… Seriez-vous… Zeus Antarès ?

Le choc fut violent pour le dirigeant secret du Gouvernement Mondial. Qui était cette sirène ? Comment savez-t-elle tout cela ?

-Si je me fie à votre expression j’ai raison. Je pensais que vous seriez mort, mais je comprends mieux le Dernier Ponéglyphe, écrit après tous les autres. Il disait de se méfier de vous. Mais si vous êtes encore en vie, ce message était donc adressé à toutes les générations.

Zeus serra de nouveau les dents, il retira son masque.

-Je vais vous prendre comme esclave et vous devrez me raconter ous ce que vous savez des ponéglyphes que je n’ai pas récupérés. À l’époque, j’avais capturé un daimyo de Wa qui savait les lire pour me faire la lecture de ceux que j’ai. Je voulais savoir si l’un d’eux parlait de… enfin du Grand Viracocha.

La sirène le regarda sans dire un mot avec un air toujours plus venimeux. Cependant, les derniers mots semblèrent allumer un semblant d’intérêt dans ses yeux.

-Comment vous appelez vous ?

Elle sourit.

-Pour vous, ce sera Poséidon.

La stupéfaction de Zeus fut suivie de l’émerveillement :

-JE POSSÈDE DEUX ARMES ANTIQUES !!!!!!!!!

Le sourire malicieux de Poséidon se maintenait.

-Attends, une minute. Tu as dit que tu n’as pas de lien avec la famille Royale de Ryugu.

-Ah... C’était donc ça votre question de tout à l’heure. Vous cherchez les armes antiques, intéressant. Mais c’est certainement une idée que vous vous êtes faites, car cette « arme » n’est pas forcément une personne de la famille royale de Ryugu.

-J’espère que vous dites la vérité, pesta le dirigeant du Gouvernement Mondial.

-Avez-vous fait lire un ponéglyphe indiquant l’emplacement d’une arme antique ?

-Non, mais ma vie et les autres ponéglyphes m’en ont suffisamment appris… répondit Zeus alors que la sirène se sentit soulagée.


Plusieurs semaines passèrent. Zeus tenta d’amadouer Poséidon et échangeait des menaces avec Hadès. Un soir, Zeus était partit se doucher. La sirène tourna dans son aquarium blindé.

-Enki !

L’homme-poisson qui était dans un bassin à côté se retourna vers sa maîtresse.

-Oui, ma Dame ?

-Amène-moi cet escargophone.

Enki s’exécuta, prit l’escargophone et revint vers Poséidon.

-Décroche-le et pose l’embout sur le verre.

Un cliquetis se fit entendre.

-Qu’y a-t-il Zeus ? Tu veux me persuader que tu es un dieu salvateur, ricana la voix modifiée.

-Vous êtes Hadès, c’est ça ?

-Oh ! Qui êtes-vous donc madame ?

-Je suis Poséidon.

-Quel joli nom. Vous êtes esclave dans la demeure de Zeus j’imagine ?

-Oui c’est ça, et j’ai cru comprendre que vous vouliez le renverser.

-Oui et alors ? Comment voulez-vous m’aider ?

-Je peux vous apporter des informations essentielles sur le Gouvernement Mondial et son histoire sanglante ainsi que la véritable nature de Zeus.

Hadès fut surpris.

-Êtes-vous réellement sérieuse ? Ou est-ce une ruse de Zeus ?

-Je me suis fait attraper avec ma garde. Voyez-vous, il existe des grandes stèles avec d’étranges inscriptions…

-Oui les ponéglyphes, on raconte même qu’une île nommée Ohara existait il y a longtemps et qu’elle en possédait un alors que l’île ne se situait même pas dans le Nouveau Monde. Le Gouvernement Mondial l’aurait découvert, puis ils auraient fait détruire l’île et fait disparaitre le ponéglyphe.

-Je sais les lire.

Hadès ricana.

-Très intéressant mademoiselle.

-Et c’est pour avoir justement accès aux ponéglyphes retenus par le Gouvernement Mondial depuis des siècles que je me suis fait capturée et suis devenue esclave à Marijoa. Désormais, j’y ai eu accès et je sais tout. J’ai pu achever de reconstituer l’histoire du Siècle Oublié.

Le rire d’Hadès s’intensifia.

-Mais j’aurais besoin de votre aide pour m’échapper. En échange, je vous raconterai tout.

Hadès se pencha en avant et joignit les mains.

-Marché conclus !

Quatre jours plus tard, Zeus torturait psychologiquement les hommes-poissons qui avaient été capturés avec Poséidon. Au début, elle avait exigé de voir les ponéglyphes détenus par le dernier membre de la famille Antarès avant de lui révéler ce qu’elle savait, mais elle ne l’avait pas fait et Zeus se rendait compte que la torture sur ses hommes ne donnait aucun résultat. Il se décida à passer aux choses sérieuses.

-Faites-la sortir !!! cria le chef du Gouvernement Mondial.

Des esclaves ouvrirent, puis soulevèrent le dessus de l’aquarium. Il s’agissait d’une plaque en granite marin. On extirpa Poséidon pour la présenter devant Zeus qui tenait dans sa main une tige de fer dont l’extrémité était brûlante. Il s’apprêtait à la marquer au fer rouge de son emblème afin de signifier qu’elle était sa propriété pour toujours.

-Dis-moi tout et peut-être que je ne te ferais aucun mal !

-JAMAIS !

Un bruit d’explosion retentit derrière Zeus. De la fumée s’échappait d’un trou dans le mur où se trouvait la porte quelques seconds avant. Zeus se retourna lentement. Il vit un homme dans une combinaison totalement noire sortir de la fumée, trainant deux membres du CP3 dans une main qu’il balança à ses pieds.

-Il est l’heure !

-À L’ASSAUT ! Cria Zeus.

Deux statues prirent vies et se dirigèrent vers l’homme mystérieux. Ils abattirent leurs épées sur lui. L’homme esquiva et se transforma en paille pour rejoindre Poséidon et ses gardes hommes-poissons. Isonade Yuhanoa, l’homme poisson-lanterne chef de la garde de Poséidon se précipita sur une colonne du palais qu’il frappa à l’aide du karaté des hommes-poissons. Les débris tombèrent sur Zeus. Les objets animés par ce dernier décidèrent alors de protéger leur maitre plutôt que poursuivre les fuyards. Poséidon, sa troupe et Béhémot, qui avait retiré son masque, remontaient vers la surface.

-Quel est le plan monsieur ?

-Le Commandant Pégasium protège notre retraite pendant que son frère, Licornium, nous attend en haut.

Lorsque la fumée se dissipa au-dessus des débris de la colonne, Zeus, accroupit, regarda l’homme qui se dressait devant la sortie.

-Dégage de là.

Pégasium toucha le sol qui commença à gonfler avant d’exploser. Zeus ne sembla pas réagir face à cette démonstration de pouvoir du commandant de l’Underworld. Il se contenta de se relever et de lancer un regard se voulant supérieur à Pégasium.

-Tu as peur, n’est-ce pas ? Car je vais prendre ton âme.

Le membre de l’Underworld était convaincu que cet homme ne faisait que se vanter. Soudain, une statue se rapprocha de lui. Pégasium la fit exploser mais une autre l’avait déjà rejoint et menaçait ce qui lui permettait de se reproduire.

-Veux-tu avoir des enfants, demanda Zeus un sourire sadique au coin des lèvres.

Pégasium sentit la peur monter en lui. Zeus leva la main vers son adversaire en se plaçant de profil et ferma les yeux.

-On dirait que oui.

L’espérance de vie quitta le corps de Pégasium qui s’étala au sol. Zeus ricana.

-Toujours viser les atouts naturels de l’humain pour qu’il ait peur. Ou sa famille, au choix.

Soudain, il se rappela qu’il devait pourchasser la sirène. Il ordonna à des statues de partir à la recherche de sa nouvelle arme antique. Pendant ce temps, Maximilien Darwood du CP9 avait sa main plantée dans la poitrine de Licornium. Le jeune agent de l’Underground tomba à terre de la même manière que son frère. Le groupe de Poséidon traversait la basse ville de Marijoa. Béhémot remarqua que Korbouchev, à la tête d’un groupe de membre du CP7, les poursuivaient. Béhémot leva la main et fit un V avec ses doigts, puis leva l’index et enfin plaça ses bras pour former un C. Igor Korbouchev comprit le signal et s’arrêta. Ses hommes s’arrêtèrent en même temps, s’attendant à des explications.

-ROKUSHIKI : RANKYAKU

L’attaque trancha le torse des membres du CP7. Lionel Von Unted, à la tête des membres du CP8 arriva quelques minutes après.

-Igor ! Qu’est-ce qui s’est passé ?

-Les fuyards ont aisément vaincus le CP7. Il ne faut pas les sous-estimer, Lionel. Dépêche-toi de les rattraper.

-D’accord !

Poséidon et son groupe atteignirent la falaise de Marijoa et sautèrent à la mer sous le regard stupéfait des gardes, qui ne savaient absolument pas que le château avait été attaqué. Béhémot sauta également et utilisa un objet prêté par Isonade pour créer une bulle autour de lui tandis qu’il pénétrait dans l’eau. Poséidon descendit alors vers l’île des Hommes Poissons.


Le lendemain, la Marine ayant pris connaissance de « l’Incident de Libération des Esclaves », Supernovae reçut l’ordre venant de Starchition de poursuivre les esclaves. La presse profitait de cet incident pour augmenter ses ventes, une attaque de Marijoa était exceptionnelle.

De son côté, Poséidon se trouvait sur l’Arche Noah. Hadès, dans sa tenue encapuchonnée, entouré d’une bulle protectrice, rejoignit la sirène.

-C’est donc vous, Poséidon.

-Je présume que vous êtes Hadès. Bienvenue sur mon navire.

______________________________________________

Maîtresse Poséidon et les siens voyageaient dans le fond des océans. L’Arche Noah était tractée par les Rois des Mers. L’un d’eux tourna légèrement la tête.

-Poséidon, pourquoi ne contacte-tu pas Wa ? Puisqu’ils sont dirigés par un homme fort et qui possède une grande influence, nous pourrions nous allier à eux pour faire chuter Hadès et faire aboutir le projet de l’« Ancien Royaume ».

-Ne t’inquiète pas. Lorsque je me suis évadée de Marijoa, et après avoir expliqué la Véritable Histoire à Hadès, je me suis rendu à Wa. Depuis mon royaume et le leur sont secrètement alliés. Dent Longue sait qu’il peut compter sur moi dans le monde de l’Ombre et moi sur lui pour le monde de la Lumière. Nous sommes les dernières nations héritières de la volonté de l’Ancien Royaume alors nous devons nous serrer les coudes.

-Elle te l’avait déjà dit, le bouscula une autre Roi des Mers.

-Ce n’est pas grave, sourit la sirène.

-Pourquoi as-tu raconté la vérité à Hadès, tu aurais dû lui mentir pour ne pas qu’il ait toutes les cartes en mains.

Poséidon regarda les plaines marines qui se dessinaient devant elle.

-J’avais compris que cela aiderait l’Underworld dans sa lutte contre le Gouvernement Mondial. Je savais qu’à moi seule je n’arriverais pas à déstabiliser l’hyperpuissance, malheureusement Hadès a réussi à transformer l’Underworld en un organisme surpuissant. Cependant, j’ai encore quelques atouts dans ma manche.

La sirène replongea dans ses souvenirs. Hadès se trouvait dans l’ombre et Poséidon lui annonçait sa démission.

-Pourquoi voulez-vous partir, Dame Poséidon ? Je croyais que vous rêviez de renverser le Gouvernement Mondial avec nous.

-Je pensais que vous souhaitiez fonder un Nouveau Monde juste et ordonné, libéré de l’oppression comme l’avait imaginé l’Ancien Royaume. Mais ces derniers temps j’ai compris que la politique que vous menez n’est pas juste celle de sacrifices obligatoires pour atteindre notre objectif, mais celle d’un besoin de tyranniser le monde qui vous entoure pour en avoir un contrôle absolu.

Hadès se leva mais demeura dans les ombres.

-Nos opinions divergent donc. Quel dommage… J’espérais pouvoir faire tant de chose grâce à vous.

-Au revoir, monsieur.

-Attendez !!!

La main ganté d’Hadès sortit de l’ombre et attrapa le poignet de la sirène.

-Je ne vous laissererai pas partir vivante, vous êtes un trop grand danger pour moi !

Poséidon extirpa brutalement son coude de l’étreinte du seigneur des enfers.

-Vous rêvez ! MES AMIS ! AÎDEZ-MOI !!!

Un violent coup secoua la structure et la paroi du sous-marin se brisa. Poséidon se dirigea vers le trou dans lequel elle s’engouffra et nagea quelques mètres avant de se retourner.

-JUJITSU DES SIRÈNES : ULTRA MARINE

La sirène attrapa l’océan et balança, avec une grande puissance, une colonne d’eau sur le sous-marin qui fut propulsé loin de là.

-Devons-nous le poursuivre, Poséidon ? demanda l’un des Roi des Mers.

-Non. Ils sont nécessaires à la chute de Zeus et la libération des esclaves de Marijoa.

De son côté, Hadès traversa la salle et referma la porte qu’il verrouilla derrière lui. Il se retourna, le visage demeurant dans l’ombre de l’éclairage de la pièce.

-Island, assure-toi que cette fille reste en vie.

-Quoi ?! Mais c’est une traîtresse !

-Oui mais je crois que j’ai trouvé la personne qu’il me fallait pour réaliser un de mes plans.

_______________________________________________________

Dans le présent, Hadès se tournait les pouces. Le commandant Island qui était son favori l’avait trahi et abandonné l’idéologie de l’Underworld. Avec la chute de Marijoa et le chaos qui se rependait, le marché noir et les enchères du Deep Tartare n’avaient plus d’intérêt, les gens préféraient s’occuper de leur survie plutôt que du profit en cette période sombre. Le seul moyen d’avoir de nouveaux fonds était de proposer la protection de l’Underworld, comme avec Augustus Blackburn. Esther entra dans la salle affichée à l’écran du chef de l’Underworld et s’agenouilla.

-Que voulez-vous, mon Maître ?

-Je voudrais que vous partiez à la recherche de fruits du démon, ceux des gens morts durant la guerre contre le Gouvernement Mondial. Je tiens surtout à avoir celui de Starchition, puis, lorsqu’il sera mort, celui de Cosmos, raconta la voix d’Hadès sortant du communicateur.

-Bien entendu, mon Maître.

-De plus, nommez Clock Vinsmoke au poste de Commandant auquel était affilié Caïn. Et je compte sur toi, Torrance et Jack pour trouver un nouveau commandant pour remplacer Island. De plus, je te laisse t’occuper de son cas. Je veux qu’il souffre, que depuis l’autre bout de Grandline on entende ses cris de douleurs.

L’émissaire acquiesça.

-Enfin, je te confie la direction stratégique des opérations.

Ester répondit par un sourire.

-Je vais me concentrer sur la recherche de pistes sur le Grand Viracocha. Pour l’instant, j’ai trouvé des références sur des personnages nommés Kulkuzan, Quetalzoal, Ohacalt et Tolal dans les peuples des montagnes du sud de Redline. Les mythes de ces différents personnages sont tous identiques à ceux du Grand Viracocha. Je pense qu’il s’agit donc d’une seule et même personne. J’espère trouver de nouveaux indices là-bas.

-Bien. Je vous souhaite de réussir ! À plus tard, répondit Ester.

La jeune fille se leva, un sourire dément aux lèvres. Elle sortit de la salle de communications et remonta jusqu’au Manoir Tartare. Torrance et Jack l’attendaient. Ils la suivirent dehors. Elle leva le poing et cria :

-CHERS AMIS ! NOUS PARTONS EN GUERRE !!! C’EST NOUS QUI LA GAGNERONS ET QUI GOUVERNERONS LE MONDE LORSQUE L’ORDRE SERA RÉTABLIT !!!!

La foule de soldats levèrent leurs armes en criant.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 3 Avr 2017 22:25 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
La publication devrait redevenir hebdomadaire d'ici un mois et demi. ^^'

CHAPITRE SPÉCIAL 3 : MEHRGAN

Le 8 octobre 1227, Estan, le cousin de Miguel Aligalhierri, était de passage à Na-ahk afin d’y vivre toute l’intensité de la fête nationale. Les autres empires pirates ayant décidé d’adapter les rites de cette fête à sa propre culture, Estan voulait découvrir la forme originelle de Mehrgan. Miguel voulait accompagner son cousin. Il fut cependant contraint de rester à l’École Normal Supérieur pour travailler sur un article avec plusieurs collègues.

Estan était arrivé la veille et s’était levé avant l’aube afin d’aller à l’une des Maisons de la Sagesse, disposées aux quatre points cardinaux de la Haute Ville. Avec beaucoup d’habitants, il voulait observer les prêtres s’affairer à préparer la relique avant son transport. En effet, au soleil levant, les artefacts allaient traverser les rues de la ville jusqu’à atteindre le cœur du Palais Tharès pour être réunis dans la salle du trône en une statue vers midi. Ce grand défilé allait être suivi d’une fête à la gloire de la royauté et de l’apparition de l’âme sur la planète. Arrivé au niveau de la Maison de la Sagesse de l’Est, il remarqua qu’une délégation provenant de Wa était déjà en train d’observer les prêtres. Les émissaires qui la composait était tous membre du clan Sekai. La geisha Hirohi qui était au service direct de Shinka Sekai, le chef de la famille, se détacha du groupe et se dirigea vers des ruelles menant aux parois de l’extérieur de la tour que formait Na-ahk. Elle remarqua qu’Estan l’avait vu et lui fit signe de la suivre. Intrigué, il s’exécuta et arriva au bord de la rue périphérique. De là, il pouvait admirer les flots tourbillonnants composant le maelstrom perpétuel entourant Na-akh.

-Alors comme ça on suit les personnes que l’on ne connaît pas ?

Estan fit alors face à un homme portant un haut de forme et une canne qu’il fit tournoyer dans sa main.

-Un accident est si vite arrivé, ricana ce noble avant de donner un coup avec la pointe de sa canne, ce qui fit tomber Estan dans le vide.

Par chance, il avait chuté suffisamment près du bord pour retomber sur le niveau inférieur, situé à cinq mètres en-dessous. L’Aligalhierri se releva en se tenant le dos, la chute l’avait gravement blessé. Il longea le mur avec sa main en essayant de ne pas tomber car il n’avait que trois mètres de largeur pour avancer. Par chance, il remarqua une fente dans le mur et s’y engouffra pour descendre un escalier. Il traversa un couloir sombre et humide, comme il en existait des centaines à l’intérieur de Na-ahk. Arrivé au bout, il entendit l’écho d’une discussion, mais ne parvenait pas à comprendre ce qui était dit. Il avança tant bien que mal et atteignit une rue commerciale souterraine éclairée par les Luminarias, des rochers émettant une lumière jaune et qui avait été placés dans la plupart des murs des galeries intérieures de l’immense tour. Une pancarte accrochée au plafond indiquait qu’il s’agissait de l’Est du District 1. Cependant, en ce jour de fête, les commerces étaient fermés et il n’y avait personne.

-Par-là, murmura l’écho à l’oreille d’Estan.

L’Aligalhierri continua en suivant la voix qui se faisait de plus en plus fort. Il descendit trois ou quatre escaliers avant d’arriver dans un couloir peu éclairé aménagé en bar. Au moment de poser son second pied sur le sol de la pièce, il remarqua une ombre emprunter un passage au fond de la salle. Il s’engagea donc dans ce chemin pour déboucher vers un escalier menant à une pièce aménagée en cave. Le cousin de Miguel s’arrêta lorsqu’il remarqua que les voix étaient proches.

-Tu t’es débarrassé de celui qui m’avait vu quitté le clan Sekai ?

-Oui, même s’il y avait peu de chance pour qu’il le fasse remarquer à Shinka. Il ne faut rien laisser au hasard.

-Tout à fait, mon cher Azarth. Comment vont les affaires à Nordos ?

-J’ai réussi à intégrer la cour de Redlord, mais c’est loin d’être gagné pour avancer encore dans la hiérarchie. Et toi à Wa ?

-Ça va comme ça peut aller. Tu as donc mon ordre de mission ?

-Oui le voilà. Yohna Doflamingo a emporté des enchères au Deep Tartare. Les Émissaires voudraient que tu t’occupes de détourner un navire marchand de Wa afin de s’en servir comme couverture jusqu’à ce que la cargaison soit déposée à Cavernbourg.

-Comment je vais justifier mon absence à Shinka ?… souffla la geisha.

Les blessures d’Estan le faisait souffrir et il ne put retenir un gémissement.

-Attends… lâcha l’homme au haut-de-forme.

Estan se mit à courir comme il pouvait.

-Rattrapons le ! hurla Hirohi.

L’Aligalhierri emprunta un couloir qu’il n’avait pas utilisé pour descendre, espérant semer ses poursuivants. Le temps passait terriblement lentement pour le blessé, se perdant dans les couloirs labyrinthiques situés entre les Districts 1 et 2. Après plus d’une demi-heure, il atteignit enfin la surface. Il traversa la foule en courant parmi les spectateurs du défilé de la Maison de la Sagesse du Sud. Estan se mit en quête d’un médecin, mais se résigna en apercevant de l’autre côté de la rue la geisha et son complice. Ces deux-là redescendirent dans les souterrains pour passer sous la rue. Le cousin de Miguel courut encore et encore afin de chercher un endroit où il pourrait se reposer et chercher un docteur. Alors qu’il s’enfonçait dans une ruelle, il aperçut les émissaires de Wa au loin. Il tenta d’avancer dans leur direction malgré la douleur qui s’intensifiait. Il ne restait plus qu’une dizaine de mètres quand Estan se figea.

-Tu pensais réellement pouvoir nous semer dans ton état ? ricana Azarth dont la canne avait transpercé la jambe de l’Aligalhierri.

L’homme au haut-de-forme l’acheva avant que sa victime n’ait pu répondre en lui brisant le crâne à coup de manche de sa canne. Hirohi s’approcha.

-Bon, ça c’est réglé. Je vais rejoindre Shinka.

-Moi, je m’occupe de son corps.

Azarth porta le cadavre sur son épaule et l’amena à la rue périphérique. Il jeta le corps dans le vide. Les restes d’Estan se fracassèrent sur les rebords des différents structures et niveaux du mur extérieur de l’immense tour. Le cousin de Miguel, complètement brisé par les nombreux chocs, disparu finalement dans les eaux du maelstrom.
________________________________

Le 6 février 1228, Miguel débarqua avec la professeur Czeslaw Yoccoz de Broglie dans le port sud de Na-ahk. Directement rentré de son aventure à Wa, Czeslaw lui demanda de l’accompagner dans les Terres Saintes de Yin pour ses recherches. Ils furent accueillis dans le Palais Tharès par Ishits, un serviteur. Il leur montre le chemin vers le laboratoire du domaine, dans les niveaux inférieurs de la pyramide qui était la base de la construction du château. En fin de journée, après que Czeslaw eut fini de travailler, Ishits amena les deux professeurs à leur hôtel, situé dans le District 1. Il s’agissait du « Mur marin », nom provenant de la couleur bleue des murs de cette partie du District 1 qui avait était construit à base de Sapholia Minarola, une pierre bleu marine fortement présente dans les sols de South Blue. Czeslaw et Miguel se changèrent afin d’aller dormir.

-Tu penses quoi de cette ville ? demanda l’Aligalhierri.

-Je pense que c’est une cité complexe et très intéressante. J’ai cru comprendre que tous les niveaux se trouvant sous le District 18 n’ont pas été totalement explorés et qu’ils ne savent pas combien il y a de district au total.

-Oui… On m’avait dit qu’il était même possible qu’une autre civilisation habite les profondeurs de la tour et qu’on ne les ait jamais rencontrés. Cependant, je trouve cette endroit sinistre…

-Ah bon ?

-Peut être car ça me rappel mon cousin… Il a disparu après être venu ici pour le Mehrgan. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé.

-Je suis sûr qu’il va bien. Essaie de te reposer. Tu vas devoir beaucoup travailler demain, tu as été chargé de trouver des informations intéressantes sur le passé de Na-ahk dans la bibliothèque.

-Bonne nuit, souffla Miguel en s’éloignant.

Czeslaw le regarda s’en aller.

________________________________________

Vers 3 heures du matin, une voix tira le professeur d’Histoire de son sommeil.

-ALLEZ DEBOUT !!!!

L’Aligalhierri ouvrit difficilement les yeux en grommelant.

-Mais qu’est-ce que…

-Dépêchez-vous !!! lui dit un homme-truite en le tirant de son lit. Vous êtes en danger !

-Pourquoi dîtes-vous cela ? demanda-t-il en baillant.

-Je m’appelle Itawaka et on m’a chargé de vous protéger. L’Underworld cherche à vous éliminer pour les événements de Wa. Votre voyage forcé à Na-ahk est une opération orchestrée par l’un des chefs de l’Underworld afin de vous éliminer.

-Hein ?!

-Suivez-moi !

L’homme-truite tracta le professeur jusqu'à l'extérieur de l’hôtel. Un bruit venait du couloir en face.

-Il est déjà là, murmura Itawaka. Prenez le couloir à gauche et essayez de remonter dans la Haute Ville.

Miguel s’exécuta et courut aussi vite qu’il pouvait. Malheureusement il se perdit dans le dédale de couloirs. De longues minute s’écoulèrent alors que la peur l’envahissait. C’est alors qu’un homme traversa la lumière des Luminarias et l’attrapa aux épaules.

-Du calme ! Je suis là pour vous aider, lui expliqua l’étranger. Je vous cherchais.

-Qui êtes-vous ?!

-Je me nomme Tazhar, je suis là pour vous protéger.

-Où est l’homme-poisson ?

-Il nous couvre. Allez ! Venez avec moi.

Réconforté, Miguel suivit son nouvel allié. Ils marchèrent prudemment pendant un moment. C’est après avoir descendu un escalier qu’il pensa que ce sentiment de soulagement l’avait aveuglé. Ils s’enfonçaient dans les profondeurs alors qu’Itawaka lui avait dit de monter.

-Pourquoi descendons-nous ? demanda-t-il.

-Nous allons rejoindre notre seigneur. Après cela, nous pourrons vous faire quitter l’île.

-Hmmm, d’accord.

« Peut-être que l’homme-poisson me disais que je devais retrouver cet homme dans la Haute Ville, mais qu’il est venu me chercher car je me suis perdu. » pensa Miguel.


Les ombres dansaient sur les murs, éclairés par la lueur de petits Luminarias. Un bruit sourd résonnait dans les couloirs du District 3. L’Aligalhierri était nerveux tandis que Tazhar était calme. Le bruit sourd s’arrêta, suivit par le protecteur du professeur.

-Qu’est-ce qu’il y a ? s’interrogea Miguel

-Le bruit s’est arrêté.

Subitement, une lance d’eau traversa l’air et traversa le poumon de Tazhar. Une sirène s’avança, accompagné d’Itawaka.

-Rendez-vous… Dîtes-moi où est Cyborgis, ordonna la femme à queue de poisson.

L’homme retira son haut-de-forme et fit tournoyer sa canne.

-Plutôt crever, lâcha-t-il avant de frapper Miguel avec le manche.

-KARATÉ DES HOMMES-POISSONS : BRAS DU JUSTE.

Itawaka se déplaça à grande vitesse et fit irruption entre la canne et la tête du professeur, bloquant le coup avec l’avant-bras.

-KARATÉ DES HOMMES-POISSONS : PAUME ROCAILLEUSE

D’un coup de paume, l’homme-truite propulsa son adversaire sur plusieurs mètres en direction du couloir suivant.

-Ramènes-le au port. Il sera en sécurité sur le bateau, ordonna Poséidon en avançant.

Azarth, l’homme au haut-de-forme, et l’arme antique vivante se retrouvèrent dans un corridor bordé par deux petit canaux artificielle alimenté par de multiple chute d’eau miniature. Il ne s’agissait pas du système d’égout, mais d’un ensemble décoratif permettant d’amener l’eau à différentes habitations de Na-ahk.

-Vous ne devriez pas vous opposer à Maître Hadès. Je me doutais qu’Itawaka était un traître, mais je ne pensais pas qu’il y avait quelqu’un derrière tout ça. J’imagine que c’est vous aussi, qui étiez derrière la trahison d’Hirohi.

-Je ne suis pour rien derrière les événements de Wa. Je suis là pour sauver un innocent et vous empêcher de mettre votre plan à exécution.

-Vous êtes au courant de ma mission d’infiltration visant à éliminer Bartholomew Blackburn ?

-Ne soyez pas naïf… Cette mission est vouée à l’échec et c’est certainement ce qu’attendent les Émissaires. Vous n’êtes pas assez fort pour vaincre un corsaire. Non, je parle de l’attentat que vous préparez pour tuer plusieurs seigneurs de West Blue. Je refuse de laisser un tel massacre se produire.

-Alors arrêtez-moi, ricana Azarth.

L’agent de l’Underworld s’élança vers son ennemi.

-JUJITSU DES SIRÈNES : REFERMER LES FLOTS

Poséidon utilisa l’eau circulant de chaque côté de son adversaire afin d’emprisonner ce dernier dans une boule de liquide. Sous la pression, Azarth tenta de hurler, se sentant compressé, et avala de l’eau. La sirène laissa alors de l’air arriver jusqu’à son visage.

-Où est Cyborgis ?

-Vas te faire en…

Poséidon replaça l’eau. C’est alors que la main de l’agent de l’Underworld s’ouvrit. Des flammes en jaillirent, lui permettant de se libérer de sa prison.

-J’ai été amélioré par le Docteur Cyborgis, sur le modèle d’un Lion des Ténèbres, expliqua Azarth.

-Très bien.

Poséidon fit des mouvements de bras devant elle pour faire apparaître une lance d’eau à partir du liquide autour d’elle. Elle ferma les yeux.

-Dis-moi adieu ! hurla son adversaire.

La sirène envoya la lance qui s’évapora sous les flammes d’Azarth. C’est quand la lance disparut totalement que Poséidon jaillit d’un des mini-canaux en tournant sur elle-même en l’air.

-JUJITSU DES SIRÈNES : LAME OCÉANE

Le coupe de queue de l’arme antique traversa l’air et lacéra le torse de l’homme au haut-de-forme, laissant une blessure ouverte former une diagonale sur le torse de cet ennemi. Déboussolé, il fit un pas en arrière et vit Poséidon s’approcher.

-Je vais t’emmener avec moi, lâcha cette dernière.

-JAMAIS, hurla l’homme avant de libérer un flot incendiaire sur son propre corps.

Azarth devint bientôt un brasier incandescent. La sirène utilisa l’eau pour tenter de l’éteindre, mais le bras lance-flamme explosa et la déflagration pulvérisa le corps de l’agent.

__________________________________________________

Le soleil pointait à l’horizon. Itawaka leva les bras en voyant sa maîtresse qui avançait sur les quais. Miguel observait le ciel se colorer petit à petit. La sirène monta sur le pont du navire marchand dirigé par un habitant de l’île des Hommes-Poissons.

-Dame Poséidon, qu’allons-nous faire maintenant ? demanda l’homme-truite.

Elle s’approcha de Miguel.

-Es ce que mon cousin a vécu la même chose ?

-Votre cousin ?

-Il est venu ici durant le Mehgran. Je n’ai plus eu de nouvelle depuis.

-J’ai entendu dire qu’il s’était passé quelque chose ici ce jour-là, mais c’était sans importance selon les dires d’Azarth, expliqua Itawaka. Je suis désolé si votre cousin a été pris la-dedans…

-…

-Dîtes-moi… Qu’avez-vous vu à Wa.

-Ce serait long à expliquer…

-MIGUEL !!!

Tout le monde tourna la tête vers Czeslaw qui marchait en direction du navire

-Je te cherche depuis tout à l’heure ! Pourquoi es-tu parti ?

-C’est parce que… commença le professeur d’Histoire.

-En fait, nous l’avions rencontré hier et on lui avait demandé de nous raconter quelques contes et histoires exotiques pour nous, les hommes-poissons, expliqua Poséidon alors qu’Itawaka faisait discrètement signe à Miguel de se taire.

-Comme nous allons partir avec le lever du soleil, nous lui avions demandé de venir nous voir un peu avant.

-Ah ! Tu aurais pu me le dire Miguel je me suis inquiété moi, ronchonna Czeslaw.

-Merci pour tout, lâcha l’homme-truite. Nous allons partir.

-Et surtout faîtes attention à vous, déclara la sirène avec un important sous-entendu.

Les deux professeurs de l’École Normale Supérieure observèrent alors le navire quitter Na-ahk en faisant de grands signes à ces deux étranges personnages. Miguel se demandait dans quoi il s’était embarqué.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Dernière édition par L'éternel le Sam 17 Juin 2017 15:10, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [Fanfic] New World
MessagePosté: Lun 17 Avr 2017 22:30 
55 000 000 Berrys
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2011
Messages: 586
Localisation: Passe par un automorphisme entre C^11 et C_10[X]
ARC 1.4 : GUERRE TOTALE

CHAPITRE 20 : LE MONDE TREMBLE

Les gardes regardaient le programme des conférences de la journée à l’École Normale Supérieure :
>Mathématiques : Des polynômes hyperboliques aux inégalités de Weyl.
>Physique : De la transplantation théorique de pouvoir à des objets.
>Philosophie : Liberté et libération
>Littérature : Mythologie et Poésie

-Il va certainement vouloir regarder toutes les conférences, on va se faire chier, je te le dis !

-Sa majesté Médixès est passionnée de tout ce qui touche au monde de la science et de la littérature. Tu aurais dû le savoir avant d’accepter ce poste. Oh, le voilà d’ailleurs.

Aggaddon Médixès entra dans le hall. Les gardes se mirent aux gardes à vous. Aggaddon les salua et regarda le programme de la journée. Il semblait se réjouir et monta une à une les marches vers l’amphithéâtre.

-J’ai hâte de voir la conférence de Physique. C’est la première fois que des scientifiques s’intéressent à la possibilité de donner des pouvoirs de fruits du démon à des objets !

Le garde leva les yeux. Une servante s’approcha et interpella l’empereur.

-Mon seigneur ! Mélian vous attends, il a des informations sur l’avancée de la flotte à vous faire parvenir.

Aggaddon soupira et se dirigea vers la sortie. Il arriva dans le Château du Soleil. Mélian l’attendait avec plusieurs conseillers militaires.

-Aggaddon, salua le second de l’empereur.

-Mélian.

-Nous avons des nouvelles venant d’East Blue. Les troupes d’Hypérion se dirigent actuellement vers l’Archipel des Orgao. Ce sera le point de non-retour. Depuis l’affrontement de Verdecoute, il y a deux mois, les empires pirates font une course à la conquête. Nous nous approprions le plus de territoire possible. Mais désormais il ne reste plus que ce petit archipel et toute la planète sera tombée sous les griffes des pirates.

-Cela ne signifie qu’une chose, mon ami.

-Oui. La guerre totale entre les empires pirates va être déclarée.

Aggaddon se dirigea vers son trône où il s’assaillit. Il réfléchissait. Mélian se mit devant lui.

-Devons-nous appliquer le plan ?

Aggaddon prit une grande aspiration.

-Oui. Attaquez l’île de Yamahica. Que Samageas brûle.

________________________________

Le Sénat de Samageas prenait feu. La musique des tambours, les Spectres des Mers, planaient au-dessus de la ville qui ressemblait à un énorme brasier. L’un des murs du Sénat s’écroula et avec lui le drapeau de l’Alliance du Nouveau Monde sombra dans les flammes, dévoré par le feu. Les habitants tentaient de prendre des navires pour quitter la ville mais beaucoup moururent. Cet acte provoqua le début des hostilités.

-Votre majesté Yin !!!

-Nous avons pris possession des Orgao ? demanda l’empereur à Alnoth Yan.

-Non monsieur ! Hypérion a attaqué Samageas.

-Fait chier !!! Il a décidé que c’est lui qui mettrait fin au Pacte Géopolitique et pour cela a détruit le symbole de l’Alliance. Le saligaud ! Il espère certainement que des pays conquis changent d’empire suzerain afin de le rejoindre pour cet acte de force. Il va falloir mettre en place des forces d’occupations plus tôt que prévu.

-Nous ne ripostons pas ?

-Alnoth ! Il faut préparer la défense avant d’attaquer. Néanmoins je veux que tu prépares la contre-attaque à l’aide de plusieurs équipages alliés.

-Oui monsieur !

-Si seulement mes quatre Maîtres de Grandline ne s’étaient pas lancé sur Supernovæ, on aurait eu la main mise sur tout la première partie de la Route de tous les Périls depuis le début. Raaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh !!!

Yoga Yin dégagea du haki des rois alors que son cri s’envolait.

____________________________________________________

Les flammes d’Atharien se répandirent sur le pont du navire de Charyllia.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : ACROBATIE MARINE

La femme-orque se jeta à l’eau et remonta sur le pont en répandant de l’eau pour éteindre l’incendie.

-KARATÉ DES HOMMES-POISSONS : GOSENMAIGAWARA SEIKEN

L’uppercut projeta Atharien à l’autre bout du navire. Le second de Redlord commença à se relever.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : SPEAR WAVE

Un projectile d’eau fonça vers Atharien qui se transforma en flamme et se matérialisa devant son adversaire.

-KARATÉ DES HOMMES-POISSONS : GOSENMAIGAWA…

-BRASIER DU NORD

Le poing de flamme d’Atharien traversa le corps de la femme-orque. Celle-ci attrapa malgré tout son adversaire au visage et le plaqua au sol.

-KARA…

-COLONNE DE FEU

Une grande quantité de flammes jaillit du corps du second de Redlord et se dirigèrent vers le haut. Ces flammes emportèrent les derniers cris du lieutenant de Léviathan Jones qui continua à brûler sur le sol de son bateau. Atharien se releva à nouveau.

-Ukkari est à l’Empire Rouge désormais.

Un groupe d’hommes-poisson tenta d’intervenir.

-COLONNE DE FEU

Une tornade de flammes balaya les hommes-poissons qui rôtirent sur place. Atharien décrocha son escargophone.

-Tu en es où, James ?

-Nulle part !

L’homme fumée esquiva un coup d’Aruma Zakaruka, le protégé de Dent Longue.

-IAIDO DE WA : TRADITION DU CERISIER

Le coup de katana trancha une mèche du lieutenant de Redlord, qui se transforma en fumée et s’envola.

-Je protégerai Holiday Island jusqu’à la mort ! beugla ce dernier.

-Les combats n’ont commencé que depuis avant-hier, à la destruction de Samageas.

-Et bien je la protégerais jusqu’à la fin de la guerre et toi tu n’en verras pas le bout samurai !

-IAIDO DE WA : TRANCHANT DU CERISIER.

Une lame de vent jaillit du Sandai Kitetsu que Zakaruka rengainait. La lame trancha le nuage de fumée en deux. James se reforma et se concentra.

-BROUILLARD DE LA MORT

De la fumée recouvrit toute la partie de l’île où les adversaires s’affrontaient, comme si le brouillard se levait. Zakaruka utilisa son haki de l’observation et repéra où se trouvait James.

-IAIDO DE WA : VAGUE ÉCARLATE

Grâce au haki de l’armement, Zakaruka lacéra le genou de l’homme-fumée qui en profita pour asséner un coup de coude dans le visage du samurai.


Les combats faisaient déjà rage à travers toute la planète. Les armées nationales étaient sollicitées par les empires qui les avaient conquis et certains territoires pouvaient changer de suzerain plusieurs fois dans la même journée.


-KARATÉ DES HOMMES-POISSONS : NANASENMAIGAWARA SPINNING KICK

Le coup de pied rotatif de Léviathan Jones brisa les boucliers d’Edward Valathorn, membre de l’Aube Blanche qui utilisait les pouvoirs du fruit des boucliers, ainsi que sa poitrine. Edward sentit sa cage thoracique exploser avant de mourir.

-Même pas marrant… Même les lieutenants d’Aggaddon ne sont pas à la hauteur.

-J’espère donc constituer un défi suffisant pour toi.

Khalda, l’homme aux coussinets, défia l’empereur au plus puissant des haki de l’armement.

-KARATÉ DES HOMMES-POISSONS : NANASENMAIGAWARA SPINNING KICK

Le coussinet absorba et renvoya immédiatement le choc à la surprise de l’homme-mégalodon qui repartit immédiatement à la charge.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : ATTAQUE DU REQUIN

Des requins d’eau sortirent des vagues qui déferlaient sur Drum pour se diriger vers Khalda.

-PROJECTION

Khalda utilisa ses coussinets pour projeter l’air sur les requins d’eau qui explosèrent. Léviathan ricana.

-KARATÉ DES HOMMES POISSONS : ENFONCEMENT ABYSSAL

Léviathan s’approcha et donna un coup vers le bas tout en recouvrant son bras de haki de l’armement.

-PROJECTION

Khalda utilisa ses coussinets sur le sol pour se projeter lui-même en arrière et esquiver l’attaque de son adversaire, puis les utilisa sur l’air pour atteindre l’empereur pirate. Celui-ci se protégea des salves de rafales d’air propulsé simplement avec son bras imprégné de haki. L’homme-mégalodon tendit brutalement son bras et provoqua une onde de choc qui se rependait à travers la vapeur d’eau de l’air et atteignit Khalda qui fut déstabilisé. Léviathan en profita pour arriver à grande vitesse.

-KARATÉ DES HOMMES-POISSONS : GOSENMAIGAWARA SEIKEN

L’uppercut frappa Khalda de plein fouet dans le torse. Le membre de l’Aube Blanche cracha du sang et fut propulsé à travers Drum. Il reprit petit à petit ses esprits et se releva difficilement en titubant alors qu’il voyait le haut du corps du colosse passant entre les arbres.

-Ne meurt pas tout de suite. Ton pouvoir est amusant. DÉFERLANTE DE L’OURAGAN DU REQUIN

« Je dois trouver un moyen de fuir, ce genre d’attaque a du tuer Edward sur le coup. Je ne peux pas le sauver. » pensa l’homme aux coussinets. L’air fut fendu et traversé très rapidement par l’attaque de Léviathan. Khalda la détourna juste à temps pour ne pas être atteint. L’attaque fut redirigée dans la neige, explosant ainsi plusieurs arbres. « Tant qu’il ne passe pas en mode Apocalypse, je peux tenir. »

Redlord sirotait un verre de vin en admirant la vue depuis l’île Broc Coli. Il se leva de sa chaise longue et décrocha un escargophone avant de se resservir un verre.

-Seigneur Redlord, je crains que James ne lambine trop.

-Ce serait bête qu’il perde, mais nous pourrions le remplacer par Bartholomew, affirma l’empereur avant de porter son verre à sa bouche.

-… Qu’allez-vous faire votre majesté ?

-Je vais me diriger vers Prodence. Le conflit mondial n’a pas encore touché le Nouveau Monde depuis l’attaque de Yamahica. C’est le berceau des empires pirates après tout, s’y attaquer signifierait y recentrer le conflit.

-Et c’est ce que nous souhaitons faire. Nous aurons une facilité déconcertante à conquérir les nations qui ne se trouvent pas sur Grandline.

-Je ne conclurai pas si vite, Atharien. N’oublie pas que Saint Yoga Yin possède tellement d’alliés qu’il pourrait prendre l’avantage. Au final, ce plan aboutit sur un conflit entre nos alliés et ceux de Yin au lieu d’un conflit entre les cinq empires, expliqua Redlord en s’approchant de la falaise. Mais n’oublions pas Hadès.

Redlord souleva son pied et le posa sur le corps d’un Baron du Crime de l’Underworld. Sa jambe se transforma en lave qui se rependit sur le corps de l’homme. Ce dernier hurla à la mort.

-Nous remporterons cette guerre, conclut l’empereur avant de raccrocher les yeux rivés vers l’horizon.

_____________________________________

Dent Longue se tenait au coin du feu, assis sur une chaise de bambou, son Shodai Kitetsu posé à côté de lui.

-La chute du Gouvernement Mondial a finalement été source de chaos. Avons-nous fait le bon choix ?

Il tourna la tête vers l’autre côté du feu.

-Oui. Ça serait arrivé de toute manière, l’Underworld aurait réussi à le faire renverser et placer des pantins à sa place. Autant que le monde plonge brièvement dans les ténèbres pour ensuite pouvoir ressortir les idées claires, répondit Poséidon.

-Je présume que tu as raison.

Dent Longue porta sa pipe à sa bouche. Il tira plusieurs bouffées de fumée avant de reposer son bras sur l’accoudoir.

-J’ai décidé de jouer la carte de la sûreté. J’ai rappelé tous les navires qui me sont affilié à Wa.

-Tu veux te concentrer sur la bataille au sein du Nouveau Monde, car au final c’est l’empereur qui survivra qui obtiendra la direction du monde entier.

-Oui, et je ne laisserai pas l’un de ces tyrans gouverner le monde. Nous allons appliquer la volonté de l’Ancien Royaume.

-Tout à fait. Mais je vais devoir te laisser, Greatsea. Je vais rentrer chez moi afin d’achever les derniers préparatifs sereinement.

-J’espère que tu rentreras sans encombre, avec l’attaque de Redlord hier, le Nouveau Monde va commencer à se battre.

Ils se levèrent en même temps.

-Je serais prudente et accompagnée.

Dent Longue raccompagna la sirène dans les couloirs.

-Greatsea…

-Oui ?

-Surtout… Ne meurs pas, d’accord ?

Dent Longue se força à sourire.

-Je te le promets.

Poséidon répondit par un sourire en coin.

______________________________________

Yoga Yin regarda dans la longue vue. Il vit que Raijin Island avait changé depuis sa dernière visite. Gwal Apoom-Kay avait réussi à refaçonner l’île à l’aide de différents aménagements et en comblant avec du béton tous les trous des montagnes, faits par Ahriman lors de son premier affrontement avec l’Omnipotent. Yin repensa d’ailleurs à l’affrontement le plus violent qu’il avait eu avec Ahriman, le 12 novembre 1211.

Yoga Yin et Ahriman se faisaient face sur l’île de Karai Bari. L’orage grondait et les éclairs traversaient le ciel. Ahriman termina de boire sa gourde d’eau. Il s’essuya la bouche de sa main et balança la gourde à côté de lui.

-Nous y revoilà, Yoga.

-Oui Ahriman. Cette fois ci, il n’y a aucune habitation, aucun membre de nos équipages. Nous allons pouvoir tout donner !

-Tout à fait mon cher ennemi. J’espère que ton fruit des forces attractives me réserve encore des surprises.

-Ne te la pètes pas plus haut que tu devrais car tout le monde te considère comme le plus puissant empereur pirate actuel.

-Hahaha. MONDE DES MOISSONS.

Le sol de quasiment toute l’île se transforma en fils alors que Saint Yoga Yin utilisa ses pouvoirs pour léviter dans les airs.

-GRAVITÉ DE L’EMPEREUR. TROISIEME PRIÈRE.

Yoga Yin joignait ses mains comme pour prier. Une forme de bouddha de gravité à six bras apparut progressivement derrière lui et les yeux de l’empereur devinrent blancs. Tous les bras du bouddha joignirent les mains et six sphères apparurent dans son dos. Ahriman de Graalstone joignit les mains également, écarta les jambes puis les plia.

-THÉÂTRE D’OMBRES

Il sauta sur place en faisant taper ses pieds ensemble. Quand ils retouchèrent le sol de fils, le haki de l’armement commença à se propager de fils en fils. Le sol forma une colline sous Ahriman.

-ORBE DU COLLIER DU BOUDDHA ASHURA

Une des mains du bouddha de gravité ferma légèrement ses phalanges et une sphère de gravité apparut, puis la main vint frapper Ahriman, mais celui-ci éleva devant sa colline une barrière de fils renforcée au haki de l’armement. L’implosion gravitationnelle ne parvint pas à briser cette muraille. Ahriman mit une jambe en arrière puis donna un coup de pied en l’air devant lui. Les fils de la barrière s’écartèrent pour laisser apparaître un trou.

-FLÈCHES DE L’OMBRE

-ORBE DU COLLIER DU BOUDDHA ASHURA

Un fils partit du pied d’Ahriman et, peu avant d’atteindre la main du bouddha que Yoga réutilisait pour attaquer, le fils se dispersa en une centaine qui frappèrent le bouddha en de multiples points. La forme gravitationnelle s’arrêta pendant une seconde. Ahriman en profita : depuis la position de son coup de pied il ramena sa jambe en faisant un tour sur lui-même alors que plusieurs fils s’enroulèrent autour du bouddha de gravité qui fut tracté vers Ahriman. Lorsque la tête arriva au niveau du trou dans la barrière, celle-ci referma.

-GUILLOTINE

La tête continua en vol plané jusqu’Ahriman qui acheva son deuxième tour sur lui-même. Ahriman le Moissonneur de Vies forma un pied géant de fils autour de sa jambe et l’abattit sur la tête du bouddha de gravité qui fut pris en sandwich entre la colline et le pied. Finalement, la tête du bouddha explosa. De l’autre côté de la barrière, Yoga Yin se concentrait pour maintenir le corps de flux gravitationnels. Yoga Yin augmenta fortement la gravité au niveau de la barrière, forçant les fils à descendre vers le sol. En même temps, le corps du bouddha propulsa trois bras, qui s’enroulèrent comme pour n’en former plus qu’un, vers Ahriman.

-FUREUR DU BOUDDHA ASHURA

Les sphères des trois mains implosèrent en percutant Ahriman. Les fils qu’il avait accrochés à son pied pour en former un géant se détachèrent et l’empereur ennemi de Yoga fut propulsé en l’air par les flux gravitationnels. Ahriman fit un tour sur lui-même vers la droite, puis vers la gauche, puis de haut en bas avant de se rétablir en envoyant des fils s’accrocher aux nuages. Il rappela à lui tous les fils qui faisaient auparavant partie du sol de l’île Karai Bari. Les fils volèrent tout autour de lui.

-TITAN FOU DES LIMBES D’OMBRES.

Un géant de fils se forma autour d’Ahriman qui envoya le pied de ce titan vers le bouddha de gravité. Celui-ci donna un coup de poing pour répliquer. Le titan de fils se rapprocha et tournoya sur lui-même pour donner un coup de poing que le bouddha para avec son bras. Le titan fit ensuite une roulade dans les airs pour abattre son pied sur le bouddha de gravité qui le bloqua entre deux paumes. Ahriman esquissa un sourire. Il fit pousser des fils depuis la jambe du titan. Ces fils transpercèrent le bouddha qui lâcha son emprise sur la jambe. Le pied géant finit par s’abattre sur le corps du bouddha qui s’enfonça dans la pierre qui se trouvait sous l’île. Yoga Yin grogna. Ahriman sortit du titan de fils.

-Il est l’heure d’en finir, Yoga !

-TOUT À FAIT ! cria l’Omnipotent en joignant les mains et en libérant du haki des rois. GRAVITÉ DE L’EMPEREUR. ULTIME PRIÈRE : ESPRIT DIVIN DU GRAND BOUDDHA.

L’Omnipotent fit réapparaître le bouddha de gravité qui évolua, ses bras se rassemblèrent pour former une unique paire, et le reste du corps pris plus de volume, créant un bouddha géant autour duquel s’enroula un collier de sphères.

-MOISSON DE LA MOUSSON DE SANG

Des fils non recouverts de haki volèrent en direction du bouddha qui les brisa facilement. Ahriman utilisa ses fils pour prendre de la hauteur.

-VOIE DES MOIRES : TISSEUSE DE VIE

Les fils d’Ahriman se réunirent en un point, s’enroulèrent les uns sur les autres, formant ainsi une énorme boule.

-VOIE DES MOIRES : LE FIL DU DESTIN

Un fil jaillit de la sphère pour se diriger vers le bouddha et s’y accrocha. Yoga tenta de faire briser ce fil par son bouddha de gravité. Cependant, le fils était trop flexible.

-VOIE DES MOIRES : CISEAU DE LA MORT

Ahtiman utilisa le fil du destin pour tracter la boule vers le bouddha. La boule s’ouvrit alors en une sorte de parapluie dont le manche était le fil du destin. Ce fils traversa finalement tout le corps du bouddha pour atterrir sur le sol de l’autre côté. Le ciseau de la mort vint se refermer sur le bouddha, lui lacérant tout le devant du corps.

-PAUME DU GRAND BOUDDHA

Yoga utilisa les flux gravitationnels pour repousser le ciseau de la mort en concentrant les variations dans la paume du bouddha. Ahriman sembla soudainement joyeux.

-Yoga, utilise ta plus puissante technique, j’ai l’impression qu’elle pourrait rivaliser avec la mienne !

-Ne me sous-estime pas, je peux te vaincre.

-On verra ça !

-FRAPPE DIVINE DE LA MÉDITATION DU GRAND BOUDDHA.

Le bouddha se prépara et toute la puissance et la maîtrise des attractions de l’Omnipotent se rassembla dans sa paume, puis le bouddha propulsa sa main vers l’avant.

-DIEU DU DESTIN : MOISSON DE LA FIN DES TEMPS

Dans le même temps, tout ce qui restait de l’île de Karai Bari fut transformé en fils et rassemblé derrière Ahriman qui plaça sa main dans les fils remplis de haki de l’armement. Une tentacule se dégagea devant sa main alors que derrière, les fils semblaient se rétracter sur eux-mêmes.
Ahriman rassembla tout le haki de l’armement des fils vers la pointe du tentacule et une légère aura noire sembla l’entourer. Ahriman plaça des fils sur les nuages en face de lui et de façon coordonnée ces fils tirèrent le bras d’Ahriman qui lui-même poussait la tentacule vers l’avant. Pour ajouter une force de propulsion supplémentaire, les fils qui s’étaient rétractés reprirent leurs formes d’origine. La tentacule fut propulsé avec une violence inouïe.

Les deux attaques se percutèrent. Le ciel se scinda en deux, la mer également pendant quelques secondes. Les deux attaques qui se confrontaient dégageaient en permanence des ondes de chocs tant et si bien que tout ce qui se trouvait dans un rayon d’un kilomètre fut projeté continuellement vers l’extérieur et rien n’aurait pu entrer dans ce périmètre. Le face à face à face des attaques tourna seconde après seconde en faveur d’Ahriman alors qu’un courant d’air tournoyant se forma sur la sphère d’onde de choc perpétuel. Dans un grand cri, la tentacule du Dieu du Destin traversa le Grand Bouddha qui explosa. Yoga Yin fut projeté en arrière alors que la sphère d’ondes de choc disparut, laissant la mer et la pluie venir recouvrir ce qui était l’île de Karai Bari un peu plutôt.

Les fils tombèrent dans la mer alors qu’Ahriman souleva Yoga et le mit sur son épaule avant de s’envoler en se tractant avec des fils et que l’eau terminait de reprendre sa place. Yoga ouvrit les yeux.

-Pourquoi… me sauve… tenta de demander Yoga avant de cracher du sang.

Ahriman qui voulait récupérer un peu se tracta jusqu’aux nuages avant de planer. Ahriman murmura :

-Tu dois survivre Yoga, ensemble nous détruirons le Gouvernement Mondial.


L’Omnipotent se réveilla sur une plage comme s’il venait de faire un cauchemar. Il reprit son souffle et se tourna pour voir Ahriman qui regardait vers l’horizon afin d’admirer le soleil couchant.

-Tu t’es réveillé, Yoga. Bien dormi ?

-Pourquoi m’as-tu sauvé ?!

Ahriman tourna la tête en l’inclinant.

-J’aimerais que l’on s’associe pour renverser le Gouvernement Mondial.

-QUOI ?!

Yoga ne comprenais plus rien.

-Je faisais autrefois partis du CP0 et toi des dragons célestes. Nous savons comment est le Gouvernement Mondial. Nous avons tous les deux été chassés. Il est temps de prendre notre revanche.

-Mais je croyais que tu avais quitté le CP0 par toi-même !

-C’est ce que le Gouvernement Mondial a fait croire, que j’étais partis de moi-même. Cependant, c’est le Conseil des cinq étoiles qui m’a fait exiler. J’avais appris l’existence de quelqu’un qui dirige le Gouvernement Mondial depuis sa création, quelqu’un ou quelque chose. Mais j’ai été forcé de constater que les cinq étoiles prenaient de plus en plus de décisions irraisonnées depuis quelques générations, entraînant peu à peu la chute du Gouvernement Mondial.

-Comment ça ?

-Ils s’estiment capable de gouverner sans l’aide de cette chose de l’ombre, mais cela mènerait au désastre. J’ai voulu les renverser et convaincre celui qui dirige de gouverner depuis la lumière, pour éviter que le Gouvernement Mondial sombre, mais Darwood, un membre du CP9, m’a dénoncé auprès des dragons célestes.

Ahriman but un coup.

-J’ai donc décidé de me constituer un empire pirate, puis d’attaquer le Gouvernement Mondial afin de lui redonner sa splendeur d’antan. Et en te voyant perdre tout à l’heure, je me suis rappelé que tu étais un dragon céleste. N’as-tu pas envie de revenir parmi eux ? De retrouver ta vie d’avant et de redonner sa splendeur au Gouvernement Mondial ?

Yoga Yin se releva péniblement.

-Que comptes-tu faire, Ahriman ?

-Je dois prendre le contrôle de l’Underworld afin de pouvoir atteindre Marijoa de l’intérieur avant de l’attaquer.

-Intéressant…

-Alors, tu vas m’aider ?

-Non.

Ahriman se retourna brusquement.

-Pourquoi ?

-Tu veux placer sur le trône quelqu’un que tu ne connais même pas. Moi je souhaite diriger par moi-même.

Ahriman esquissa un sourire.

-Hmff. C’est vrai… Tu as été éduqué comme un dragon céleste. Qu’est-ce que j’espérais ? …

Ahriman envoya sa main, paume ouverte, vers Yoga. Un fouet de fil se créa dans sa paume et se dirigea vers l’Omnipotent qui utilisa ses pouvoirs pour léviter et s’en aller. Ahriman retourna la tête vers le soleil couchant. Il ferma les yeux derrière ses lunettes de soleil.

-Si j’échoue, peut-être y arrivera-tu malgré tout.

_________________
Image
One Piece Uchronie : New World


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, [3], 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com